Chargé(e) de la coordination d’un programme éducation auprès du bureau de l’Unicef du Tchad

VSI, 12 mois, Tchad

Contexte de la mission

Mission à pouvoir : au 1er juillet 2019
Date limite de candidature : 20 mai 2019
Stage de préparation au départ : du 17 au 21 juin 2019

UNICEF intervient dans 190 pays et territoires pour protéger les droits de chaque enfant. Depuis 70 ans, l’UNICEF s’efforce d’améliorer la vie des enfants et de leur famille. UNICEF est présent au Tchad depuis 1961 et appuie le gouvernement Tchadien dans la promotion des droits de l’enfant.
Le Tchad est classé à la 186e place dans l’Indice de Développement Humain (IDH 2016). UNICEF intervient dans les secteurs de la survie et du développement de l’enfant (santé, nutrition, VIH/SIDA et eau, hygiène et assainissement), éducation et protection. En plus du bureau principal situé à N’Djamena, il y a des bureaux de zone à Abéché, Moundou, Mongo et Bol.
Le Tchad présente les caractéristiques d’un pays n’ayant pas atteint l’objectif d’un enseignement primaire universel. La situation du secteur de l’éducation au Tchad continue de poser de nombreux problèmes : l’accès à l’éducation et les performances du secteur sont en régression, ou au mieux en stagnation ; l’efficacité et la qualité de l’éducation sont en voie de dégradation, les infrastructures scolaires se détériorent de plus en plus et le personnel enseignant s’implique de moins en moins par manque de qualification et de motivation, les disparités régionales sont importantes, les disparités de genre ne diminuent pas significativement et l’analphabétisme demeure persistant, voire s’aggrave. Les objectifs de l’éducation pour tous sont loin d’être atteints pour le Tchad qui fait partie d’un ensemble restreint de pays qui n’ont atteint aucun des trois objectifs mesurables fixés à Dakar : l’éducation primaire universelle, l’égalité des sexes et la réduction de moitié des taux d’illettrisme. Cela montre que le Tchad commence à accuser un retard significatif et qu’un effort important reste à déployer durant les prochaines années afin d’améliorer sensiblement l’accès à l’enseignement primaire et afin de relancer la tendance vers l’atteinte d’une éducation primaire universelle.
Pour 2019, le programme éducation de l’UNICEF Tchad a reçu plusieurs financements visant à améliorer la performance du secteur de l’éducation au Tchad : GPE a accordé un financement dans le but de renforcer l’offre de l’éducation primaire tandis que le financement KOICA vient améliorer l’accès aux services de base pour les élèves des collèges et lycées. Par ailleurs, l’UNICEF intensifie ses efforts en vue d’introduire des approches innovatrices dans son programme éducation.

Cadre descriptif de la mission

Résultats attendus et activités principales à mener :
Sous la supervision d’une spécialiste de l’éducation et en appui au programme de l’éducation, les résultats suivants sont attendus du (de la) volontaire :
• Assurer une coordination efficace de l’ensemble de la mise en œuvre des activités financées par KOICA et préparer les rapports de donateur avec les sections Education, Santé, WASH, Communication et Supply/Logistics à N’Djamena et les bureaux de zone Unicef ;
• Appuyer le Ministère de l’Éducation et d’autres partenaires de mise en œuvre pour l’atteinte des résultats à travers l’accompagnement technique, le support opérationnel et le transfert de fonds, conformément aux règles et procédures de l’Approche Harmonisée de Transfert d’Espèces (HACT) ;
• Développer et mettre en pratique des outils et mécanismes facilitant la collecte régulière des données ;
• Effectuer un suivi régulier de la mise en œuvre du programme éducation pour évaluer les progrès, identifier des goulots d’étranglement et formuler des recommandations ;
• Appliquer des approches innovantes et de bonnes pratiques pour renforcer les capacités des partenaires ainsi que l’atteinte des résultats par le programme éducation ;
• Effectuer toute autre tâche relative à l’appui général et opérationnel au programme éducation.

Durée de la mission :
12 mois

Lieu de mission :
N’Djaména, Tchad

Disponibilité :
Du 17 au 21 juin 2019 pour le stage de préparation à l’expérience de volontariat.
1er juillet 2019 pour le départ sur le lieu de mission.

Profil du (de la) candidat(e)

Formation requise
Diplôme universitaire (niveau master souhaité) en éducation, développement international, sciences sociales, sciences politiques ou gestion de projets.

Expérience(s) professionnelle(s) souhaitée(s)
Expérience de la gestion de projets en éducation avec l’accent sur l’éducation des filles, le développement des adolescents, le développement communautaire et l’approche intersectorielle.

Compétences principales recherchées
• Excellentes capacités de rédaction, de réalisation des activités, de coordination et de suivi-évaluation ;
• Maîtrise des notions d’informatique (Excel, Word, Power Point, Internet).
• Analyse et synthèse, présentation des idées, planification et organisation, initiation d’actions, respect strict des délais, approches novatrices ;
• Sens des responsabilités ;
• Aptitude à travailler en équipe dans un milieu multiculturel et multidisciplinaire.

Langue(s) souhaitée(s) et niveau
• Français : lu, écrit et parlé obligatoire
• Anglais : Lu et écrit obligatoire pour la rédaction des rapports de bailleur. Parlé serait un atout.

Conditions du contrat de VSI

Statut du Volontaire de la Solidarité Internationale (loi de 2005) ;
Indemnité d’installation et indemnité de réinstallation au retour ;
Indemnité mensuelle de subsistance : cette indemnité n’a pas le caractère d’un salaire ou d’une rémunération, et permet d’accomplir la mission dans des conditions de vie décentes ;
Couverture sociale (mutuelle complémentaire, assurance rapatriement, assurance vieillesse) ;
Fourniture du logement ;
Frais de voyage 1 aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu d’affectation.

Pour candidater

CV et lettre de motivation à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org
Merci d’indiquer en objet de votre mail : « Mission 2T1121 – UNICEF - Tchad ».

Cette mission est proposée par :