France Volontaires Congo participe à la Journée nationale de la Jeunesse

Le 28 février, sous le patronage du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique du Congo, la Journée nationale de la Jeunesse a été célébrée à l’Hôtel de la Préfecture de Brazzaville. Une journée de débats et d’échanges autour des différentes thématiques liées à la jeunesse parmi lesquelles le volontariat.

11/03/2019

Au Congo, sous l’égide du ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, la Journée nationale de la Jeunesse a été célébrée le 28 février à l’Hôtel de la Préfecture de Brazzaville. Cette journée avait pour thème : « Lutter contre les nouvelles formes de délinquance juvénile pour favoriser l’harmonie et l’équilibre d’une bonne vie en société ».

Plus de 350 participants

Cette journée, parrainée par la ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, a réuni de nombreuses personnalités parmi lesquelles la ministre des Affaires sociales et de l’Action humanitaire, l’administrateur maire de Poto-Poto (un arrondissement de la capitale), le Directeur général de la Jeunesse, l’Inspecteur général de la Jeunesse, le Directeur de cabinet du ministère de la Jeunesse ainsi que le Coordonnateur du Programme du Corps des Jeunes Volontaires (CJV-C).

Des représentants du Conseil consultatif de la société civile et des organisations non-gouvernementales, du ministère de la Justice, du ministère de l’Enseignement technique, de la Formation qualifiante et de l’Emploi étaient aussi présents.


Les officiels


La journée a réuni plus de 350 participants.

Des échanges autour du volontariat

Au programme, une journée de débats et d’échanges autour de différentes thématiques liées à la Jeunesse : l’insertion socio-professionnelle, l’entreprenariat… et le volontariat.

France Volontaires Congo a animé les échanges autour du thème « Jeunesse et Volontariat ». Quelle est la différence entre bénévolat et volontariat ? Qu’est-ce que l’engagement ? Quelles actions mettre en œuvre pour susciter le volontariat ? Comment s’engager ?

Destinée Hermella Doukaga, ministre de la Jeunesse et de l’Education civique s’est attardée sur la redynamisation du Corps des Jeunes Volontaires du Congo (CJC-C) qu’appuie France Volontaires Congo. Ce programme, qui permet à de jeunes congolais et congolaises d’effectuer une mission de volontariat dans leur propre pays, a été évoqué comme une réponse à l’employabilité. Les premières missions seront déployées en avril. 


Les panélistes


Destinée Hermella Doukaga, ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, et Harouna Djingareye, Réprésentant national de France Volontaires Congo.

Pour plus de renseignements, contactez France Volontaires Congo :par mail ev.congo@france-volontaires.org