Publication de l’étude "L’engagement volontaire des jeunes oasiens au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie"

Dans le cadre du projet TERO – Territoires engagés pour la résilience des oasis, une enquête a été menée sur l’engagement des jeunes dans les territoires oasiens du Maroc, de Mauritanie et de Tunisie. Découvrez l’étude dévoilée à l’occasion de la journée mondiale de l’eau.

22/03/2019

En lançant cette étude, les partenaires du projet TERO – Territoires engagés pour la résilience des oasis souhaitaient avoir une vision plus précise de l’engagement des jeunes dans les territoires couverts par le projet au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie.

L’objectif ? Identifier les freins et les leviers de l’engagement des jeunes.

Dans un premier temps, une étude bibliographique a été élaborée afin de caractériser la situation de la jeunesse dans les pays et aussi de détailler les conditions particulières de vie dans les oasis.

Une enquête a ensuite été réalisée auprès de trente jeunes au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie : parcours d’engagement, associations, visions de l’engagement et du tissu associatif de leurs territoires… Les points de vue de ces jeunes engagés ont été recueillis, analysés et compilés dans cette étude.

Pour améliorer l’offre associative de leurs territoires, les jeunes ont aussi formulé de nombreuses recommandations qui peuvent être regroupées selon trois axes :

  • un meilleur fonctionnement des associations,
  • une plus grande implication des jeunes,
  • une meilleure prise en compte des questions environnementales.

Les partenaires du projet TERO pourront ainsi mettre en œuvre ces recommandations afin d’améliorer leurs pratiques de mobilisation et de fidélisation des jeunes, et à terme, accroître la mobilisation de jeunes au sein de leurs activités. Affaire à suivre !

Télécharger l’étude

En savoir plus sur TERO :

Le projet TERO vise à renforcer la résilience des communautés oasiennes de trois pays du Maghreb (Maroc, Mauritanie et Tunisie), face aux risques liés au changement climatique à travers l’implication des jeunes volontaires locaux. Ce projet se déroule sur deux ans, de 2018 à 2020.

Visiter le site de TERO

Voir la rubrique TERO sur le site de France Volontaires