Les missions - vague 1

Les Ambassadeurs effectuent leur mission au sein des Espaces Volontariats de France Volontaires et/ou auprès de leurs partenaires.

A l’Espace Volontariats du Cambodge : Phénicie


Pendant ces quatre mois au Cambodge, Phénicie vivra donc elle-même différentes expériences de volontariat afin de découvrir le monde du développement et de la solidarité internationale. Elle prendra part à des Chantiers de Solidarité Internationale et organisera des sessions de sensibilisation à l’hygiène et à la santé au sein d’associations. A son retour, elle pourra ainsi mieux encourager et aider les jeunes à vivre une expérience de volontariat international quelle que soit leur expérience de la mobilité à l’étranger ou leur niveau de qualification.

A l’Espace Volontariats du Bénin : Guillaume et Laetitia

https://www.france-volontaires.org/documents/content/Projet/Les_ambassadeurs/Guillaume_service_civique_Benin.jpg

Les Ambassadeurs ont participé aux activités de l’Espace Volontariats. Laetitia était mobilisée à l’accueil et l’information des visiteurs :
volontaires français, responsables de structures locales et autres visiteurs et Guillaume à l’enregistrement des données recueillies dans l’annuaire des acteurs. Les deux ont participé à toutes les activités de l’Espace Volontariats dont la Journée du Volontariat Français. Ils ont ainsi assisté aux formations, ateliers, sorties découverte.

Nos deux service civique ont également participé à 5 missions terrain auprès d’ONG et associations (CRIPADD ONG, orphelinat Yêtin, CREDI ONG, ONG GrAS, ONG Aide et Progrès). Ces missions étaient d’une durée de 2 à 10 jours. Ils ont observé dans un premier temps et se sont ensuite impliqué à toutes les activités au sein de ces structures. 

Enfin ils ont visité 4 chantiers de solidarité internationale : Coopération Comé/Guyancourt, ASE, IWARA, AJAD LOTUS/GUADELOUPE, qui avaient pour thématiques : l’environnement, entrepreneuriat, l’échange interculturel et l’éducation. Chacune de ces missions a duré entre 2 jours à 2 semaines et demie.

A l’Espace Volontariats de Guinée : Aurélie

Etre ambassadeur n’est pas une mince affaire. Et ce n’est pas Aurélie qui va le nier. Cela fait maintenant un petit mois qu’elle a débarqué à l’Espace Volontariats de Guinée à Conakry. Premier job à l’étranger, premier séjour en Afrique, le dépaysement total est garanti pour une jeune havraise extrêmement motivée. Les premiers jours sur place ayant révélé une excellente capacité d’adaptation, la fonction a été habitée dans des délais très brefs. Comme tous les ambassadeurs elle prépare d’abord son discours, celui qui servira à présenter le Service Civique aux différents partenaires et acteurs locaux en Guinée. Après une brève formation en PowerPoint, l’affaire est dans le sac et le message est travaillé.

Par la suite, comme toute bonne ambassadrice qui se respecte, Aurélie doit se plier au jeu des protocoles. Son domaine de prédilection ? Les organismes qui comptent des volontaires afin d’y découvrir leurs projets. C’est dans ce cadre qu’elle a déjà honoré de sa présence les associations FITIMA, Citoyen des Rues ou bien encore Coginta et a été à la rencontre des équipes de l’Ecole Française Albert Camus de Conakry. Touchée par le travail réalisé auprès des enfants handicapés, elle a même dégagé un temps dans son emploi du temps ministériel pour faire du bénévolat à FITIMA deux fois par semaine. Et ce n’est que le début !

Car ce sont les soirées mondaines qui constituent l’étape suivante ! Invitée au 14 juillet pour la fête nationale, elle a eu pu tutoyer les hautes sphères du microcosme guinéen autour d’une coupe de champagne. Quelques jours auparavant elle a eu l’occasion de côtoyer le premier ministre guinéen et de nombreux membres du gouvernement dans le cadre de la présentation officielle du programme d’insertion socio-économique des jeunes.

La dernière marche à franchir pour devenir un ambassadeur accompli, c’est bien évidemment d’écrire ses mémoires. C’est pour cela qu’Aurélie s’affaire régulièrement sur son journal de bord (qui sera publié très prochainement) afin que vous saisissiez encore mieux ce qu’est sa nouvelle vie d’ambassadrice de l’engagement civique à l’international.

A l’Espace Volontariats d’Equateur : Julie et Loïc

Julie, ambassadrice de l'engagement citoyen à l'international en Equateur Loic, ambassadeur de l'engagement citoyen à l'international, en equateur

Au sein de l’Espace Volontariats Equateur, Julie et Loïc participeront à l’ensemble de nos activités (visites d’associations et dechantiers de solidarité, rencontrer des volontaires et faire connaissance de l’ensemble de nos partenaires et acteurs du volontariat) afin de mieux appréhender le volontariat et la solidarité à l’international.

L’Equateur est un petit pays mais dispose d’une grande biodiversité, nos deux Ambassadeurs découvriront les contrastes géographiques et sociaux présents dans les 3 régions du pays, ainsi que les missions et projets développés par les volontaires et les associations, et ce dans différents domaines et contextes d’intervention, notamment suite au tremblement de terre survenu en avril dernier.

A l’Espace Volontariats du Burkina Faso : Coralie et Margaux

 

L’Espace Volontariats du Burkina Faso a la chance d’accueillir deux volontaires ambassadrices de l’Engagement citoyen à l’International pour une durée de 4 mois et demi.

Margaux et Coralie, 18 et 25 ans, sont deux françaises désireuses de connaître une autre culture, le monde du développement et de la solidarité internationale. Durant leur séjour, elles sillonnent le pays à la recherche de volontaires français et internationaux, mais aussi d’associations locales et françaises, afin de comprendre ce que signifie « être volontaire » au Burkina Faso.

Coralie se concentre plus sur l’engagement de service civique et des volontaires de solidarité international ; tandis que Margaux rencontrera plus les volontaires « courts termes » comme les volontaires de chantier de solidarité internationale. Quelques visites d’associations locales et de partenaires sont également au programme.

A leur retour en septembre pour Margaux et octobre pour Coralie, elles feront la promotion de leur expérience et motiveront les jeunes à s’engager dans une mission de volontariat à l’international.

A l’Espace Volontariats du Sénégal : Julien, Caroline, Elodie et Lucas

Les Ambassadeurs , Senegal , Service civique

Nos Ambassadeurs resteront quatre mois au Sénégal, pendant lesquels ils vont parcourir le pays à la recherche de témoignage de volontaires. Ils s’engageront également auprès de l’EV et de l’association ICD Afrique les aider dans leurs différents projets et activités. Ils participeront aux ateliers découvertes, aux rencontres de volontaires, aux visites officielles, etc. A leur retour en France, ils auront encore 2 mois pour faire la promotion de leur expérience et ainsi encourager d’autres jeunes à s’engager dans une mission de volontariat à l’international, quelque soit leur expérience de mobilité ou leur niveau d’étude.

A l’Espace Volontariats du Pérou : Midney et David

David et Midney, originaires respectivement de Lyon et de Tourcoing, ont rejoint l’Espace Volontariats (EV) Pérou durant le mois de juin dans le cadre du programme pilote « Les Ambassadeurs de l’engagement citoyen à l’international ». Ils sont accueillis pendant quatre mois à l’EV et partagent leur temps entre les bureaux de l’Espace Volontariats et l’association Altiplano.

Située à Ventanilla, dans un quartier très populaire au Nord de Lima, cette association gère une boutique solidaire, sorte de magasin Emmaüs, où sont vendu à un prix symboliques des vêtements, jeux pour enfant et matériel scolaire et organisent des activités ludiques avec les enfants du quartier. David et Midley y apportent leur soutien.

Lors du temps passé à l’EV ils appuient l’équipe dans le recensement des volontaires et la rédaction d’article pour la page web de l’Espace Volontariats Pérou. Ils participent également à la grande majorité des actions, réunions et visites organisées par l’EV.

A l’Espace Volontariats des Philippines : Darine et Fleur


Darine et Fleur sont arrivées le 15 Juin 2016 au sein de l’EV des Philippines pour une durée de 4 mois.

En tant qu’Ambassadrices de l’Engagement Citoyen, elles ont pour mission de témoigner du rôle des volontaires et de la solidarité internationale lors de leur retour en France.

C’est pourquoi durant leur mission aux Philippines elle visiteront les ONG locales et les différents chantiers internationaux. Des entrevues avec les volontaires et bénévoles seront programmés pour recueillir des témoignages, réaliser des interviews et écrire des articles. En parallèle, elles assisteront l’Espace Volontariats dans ses tâches quotidiennes. En conclusion de leur expérience volontaire, elles participeront à l’organisation de la Journée du Volontariat Français.

Cette mission permettra de promouvoir le Service Civique et encourager les jeunes à découvrir d’autres cultures et de s’ouvrir au monde pour aider les autres. Ce sera aussi une expérience de vie pour ces deux jeunes.

A l’Espace Volontariats du Vietnam : Manon et Benoît


A l’Espace Volontariats du Maroc : Agathe et Sajid


Un projet formateur

Au Maroc, Agathe et Sajid ont travaillé sur un projet multimédia. En plus de leur apporter un savoir-faire en matière de reportage, montage et mise en place d’un site internet, ce projet avait pour but de leur faire rencontrer des volontaires en mission pour parler de leur mission au Maroc et plus généralement de leur engagement.

Ils sont donc partis à la rencontre de volontaires en poste au Maroc et leur structure d’accueil et ont rapporté sous forme de vidéos, de photos et d’écrits leur vision de l’engagement solidaire. Le tout a été répertorié sur une plateforme internet qu’ils ont eux-mêmes créée : Saga solidarités.

Ils ont été formés par Jean Mazel. Jean est un ancien VSI qui a effectué une mission de formation à l’institut de cinéma de Ouarzazate pendant plus de trois ans. Il travaille maintenant à son compte avec l’UNICEF, Transparency Maroc et Handicap International entre autres, à la réalisation de vidéos de promotion.

Le choc culturel et professionnel

Agathe et Sajid sont arrivés au Maroc en plein mois du Ramadan. L’occasion pour eux d’expérimenter pleinement la vie dans un pays musulman. A peine arrivés, ils se sont tout de suite mis au travail sous la supervision de Jean qui a été un formateur patient, compréhensif et indulgent.

Le premier reportage a eu lieu à Kénitra, près de Rabat, en compagnie de Jean. Le baptême du feu s’est fait quelques semaines plus tard, au sud du Maroc. Seuls, Agathe et Sajid se sont en effet rendus à Guelmime pour rencontrer Jorrick, un volontaire qui travaille sur l’agriculture durable.

De véritables professionnels !!! Nos deux ambassadeurs sont revenus avec des souvenirs pleins la tête et des images magnifiques. Le montage fini, les vidéos ont été postées et c’est humblement qu’ils ont reçu les félicitations de leur formateur et de toute l’équipe France Volontaires, au Maroc comme ailleurs.

A l’Espace Volontariats de Tunisie : Abdul


A l’Espace Volontariats de Côte d’Ivoire : Pol et Jean-Baptiste

 

A l’Espace Volontariats d’Inde : Fanny

Fanny, Les Ambassadeurs, en Inde

A l’Espace Volontariats du Madagascar : Maëva, Hamza et Judicaël

Les Ambassadeurs et la représentatin du SCAC : Monsieur L. Lapeyre - Attaché de Coopération au service Coopération décentralisée et non-gouvernementale de l’Ambassade de France, Monsieur A. Rogulski - Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle et directeur de l’IFM

Depuis leur arrivée à Tananarive, Judicaël, Maëva et Hamza n’ont pas cessé d’être actif. Dès leurs premiers jours, le trio a été mis en contact avec de nombreuses structures d’accueil et des volontaires pour aller à leur rencontre.

Ayant rapidement pris en main leurs agendas respectifs, chacun d’entres eux s’est attelé à des activités diverses. Alors qu’Hamza s’est largement consacré à prospecter les volontaires actifs sur le terrain, Judicaël et Maëva se sont impliquer dans l’action culturelle d’une association de Tananarive.

Judicaël a pu en profiter pour partager avec les animateurs et les enfants ses compétences et connaissances du monde du cirque. Mais le partage et l’échange ne sont parfois pas suffisants pour une intégration complète sur le terrain. Tiraillé entre son envie de s’impliquer dans ses nouvelles activités et le manque qu’il ressentait à l’égard de ses proches, Judicaël a fait le choix de raccourcir son expérience sur le terrain à la fin du mois de juillet. Un choix murement réfléchi qui n’enlève aucun mérite à son implication au sein de l’EV Madagascar.

Alors que la saison des Chantiers de Solidarité Internationale battait son plein à Madagascar, c’est donc en duo qu’Hamza et Maëva ont arpenté plusieurs régions de la Grande Île à la rencontre des volontaires et de leurs structures d’accueil. Parallèlement à cela, ils ont participé aux sessions d’accueil de volontaires, ainsi qu’à la rédaction de certains contenus et l’organisation de certains événements de l’EV.

Ils sont notamment en appui à la préparation de la Journée du Volontariat Français 2016 qui se tiendra le 1er octobre à Tananarive. L’occasion pour nos Ambassadeurs de l’Engagement Citoyen des Jeunes à l’International de prendre publiquement la parole vers la fin de leur mission.

A l’Espace Volontariats du Togo : Morgane, Mamaré et Lucas


Le 7 juin 2016, l’Espace Volontariats du Togo a accueilli 4 ambassadeurs de l’engagement citoyen à l’international, Marjorie, Morgane, Mamaré et Lucas.
Malheureusement, Marjorie a du quitter le Togo précipitamment pour raisons familiales et Mamaré (au milieu de la photo) est restée 1 mois sur les 4 prévus. En effet, l’adaptation n’est pas toujours simple pour tout le monde…
Ainsi, l’aventure se poursuit avec Morgane et Lucas qui ont chacun des projets durant les 3 prochains mois.

Morgane, en partenariat avec SOS Villages d’enfants organise un atelier de confections de jouets avec une quinzaine d’enfants de 5 à 10 ans, 3 demies journées par semaine.

Quant à Lucas, à partir du lundi 18 juillet et pendant 2 mois, il sera aux côtés de l’association Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE), association qui défend avec ferveur les espèces animales et environnementales du Togo. Dans un premier temps, il sera accueilli puis formé et ensuite, il ira sur le terrain militer et agir contre le braconnage encore très présent au Togo, puis participera à la restitution des actions de l’association dans les médias !

A leur retour en France le 16 octobre, Morgane et Lucas pourront parler de leurs expériences, conseiller et encourager d’autres jeunes à vivre une expérience de volontariat international. 

A l’Espace Volontariats du Congo / RDC : Angélique

Angélique, ambassadrice de l'engagement citoyen à l'international, au Congo

Après quelques jours de prise d’informations à l’Espace Volontariats Congo/RDC ainsi que la rencontre de partenaires, Angélique, notre Ambassadrice, a débuté une mission auprès de l’ONG Actions de Solidarité Internationale (ASI). L’association travaille actuellement sur un projet de prise en charge des jeunes filles vulnérables à Brazzaville.

Depuis le lundi 4 juillet dernier, Angélique vient en appui à l’équipe d’animation de la garderie des enfants des jeunes filles du centre. Outre l’accueil et l’identification des besoins de ces jeunes femmes, l’objectif de l’ONG à terme, est de permettre une insertion professionnelle complète de ces dernières. Nul doute que son implication dans le projet sera enrichissant tant professionnellement qu’humainement.

A l’Espace Volontariats de Haïti : Calvin


Le 8 juin, l’Espace Volontariats Haïti a accueilli Calvin, ce jeune animateur sportif de 22 ans, issu de la région Nord-Pas-de-Calais. Depuis, il suit l’équipe dans ses activités, notamment dans ses grands événements, comme la rencontre entre l’Ambassade, les volontaires français et France Volontaires en juin, la Journée Internationale de la Jeunesse en août, et l’accompagne en province pour la visite des chantiers de solidarité internationale. Il a également eu l’occasion de suivre l’activité d’autres structures associatives, telles qu’Haïti Futur.

Malgré une adaptation à la chaleur haïtienne difficile, Calvin a su s’adapter à la culture locale, à la langue et grâce à sa grande sociabilité, il a su se faire une place dans la vie port-au-princienne. Bref il s’y sent bien et n’a pas le temps de s’ennuyer. Cette expérience lui permet de faire émerger plusieurs idées de projets pour le futur.

A l’Espace Volontariats du Tchad : Yves


Yves a posé le pied à N’Djamena, capitale du Tchad, au début du mois de juin 2016. Depuis, il découvre, se dépayse, s’épanouit, fait des rencontres et prend à cœur sa mission.

« J’aimerais montrer aux jeunes en France que, même s’ils n’ont pas fait beaucoup d’études, il est possible de donner de son temps et de sa personne, en France ou à l’étranger. »

Pour cela, l’équipe de l’Espace Volontariats l’accompagne au quotidien et lui a donné une tâche qui correspond à la fois à ses envies et à ses compétences : réaliser de courtes vidéos sur le thème de la Journée du Volontariat Français 2016, « Volontariat, Jeunesse et Cohésion Sociale ».

Ainsi, ces quatre mois et demi sur le terrain lui permettront de rencontrer les différents acteurs du volontariat et de la solidarité internationale, et de mieux connaître les volontaires, leurs motivations et leurs valeurs. Enfin, lors de la Journée du Volontariat Français, une rencontre sera organisée à l’Institut Français, durant laquelle le grand public pourra visionner le fruit de son travail et lui poser des questions sur sa mission.

A l’Espace Volontariats du Cameroun : Antoine

Visitez le site des Espaces Volontariats : www.evfv.org