Les dispositifs JSI et VVV-SI

Famille de Volontariat d’Initiation et d’Echange (VIEch)

Crédits photo Espace Volontariats Togo

Il s’agit d’une rencontre interculturelle de jeunes, organisée autour d’une action d’utilité collective se déroulant à l’international ou en France. Ce projet relève d’une logique d’engagement personnel dans une démarche collective.

Il est porté par une association française en partenariat avec une association locale, qui en fonction du projet sont soit partenaire d’accueil ou d’envoi.
Ce projet s’appuie sur une méthodologie en 3 phases : identification/préparation, réalisation et restitution.

En 2012, 75 projets ont été soutenus dans le cadre du dispositif JSI et 60 dans le cadre du dispositif VVV/SI.

Qui ?

  • Jeunes de 15 à 25 ans,
  • en groupe de 5 à 16 jeunes
  • Le porteur du projet est une association française de jeunes ou accueillant des jeunes. Dans ce cas le jeune peut mobiliser d’autres jeunes et proposer ce projet collectif de solidarité internationale à l’association.

Pourquoi ?

Intérêt pour les partenaires d’accueil et d’envoi :

  • Favoriser l’exercice d’une citoyenneté locale et internationale
  • Permettre à un jeune de s’engager sur action de développement, d’utilité collective et de vivre une rencontre interculturelle
  • Mobiliser et impliquer les jeunes sur les 3 phases du projet
  • Valoriser l’engagement des jeunes
  • Faire vivre la relation partenariale 
  • Réaliser une action de développement, d’utilité collective

Intérêt pour les jeunes :

  • Participer à une action d’intérêt général
  • Vivre une rencontre interculturelle
  • Découvrir les réalités internationales
  • Développer des connaissances sur le champ de la solidarité internationale, sur le pays d’accueil, sur la culture de l’autre, sur la notion de projet
  • Développer des aptitudes : vie de groupe, travail en équipe, prise de responsabilités, prise d’initiatives, adaptation, prise de recul

Comment ?

Quels domaines d’intervention :

Le projet s’inscrivant dans le champ de la solidarité internationale et du développement. Exemples :

  • Construction / réhabilitation
  • Préservation de l’environnement
  • Loisirs et culture
  • Promotion d’activités génératrices de revenus
  • Echanges de pratiques

Profil :

Jeunes de 15 à 25 ans, constitués en groupe de 5 à 16.

Durée :

L’été, 3 semaines minimum et le reste de l’année 15 jours, dont 10 consacrés à l’action de développement, d’utilité collective.

Encadrement et assurance :

Ces projets sont réalisés soit en autonomie, soit encadrés. Les jeunes bénéficient de l’assurance responsabilité civile et assurance voyage de l’association porteuse.

Modalités spécifiques :

Deux dispositifs du Ministère des Affaires étrangères, qui permettent de financer une partie du projet :
JSI - Jeunesse, Solidarité Internationale
VVV/SI – Ville, Vie, Vacances / Solidarité Internationale

Critères d’éligibilité :

Voir les rubriques « profil » et « durée » ci-dessus.

  • Etre parrainé par une association de solidarité internationale habilitée
  • Relever des territoires « politique de la ville » pour le dispositif VVV/SI
  • S’assurer de l’existence d’un partenariat local et de sa capacité à mobiliser et impliquer un groupe de jeunes « binôme »
  • Veiller à la faisabilité et à la pérennité de l’action menée.

Le parrainage : 

Le porteur du projet de solidarité internationale doit être parrainé par une organisation nationale reconnue par l’Etat.
Le parrain :

  • Veille au respect de l’ensemble des critères d’éligibilité
  • Conseille et oriente le porteur
  • Accompagne la rédaction de la demande de subvention
  • Informe des démarches administratives et sanitaires indispensables.

Sont habilités à parrainer un projet, les membres de l’un de ces 7 collectifs :

  • CRID
  • CLONG – Volontariat
  • Solidarité Laïque
  • CNAJEP
  • La coordination d’Agen
  • Le Groupe Initiatives
  • Le FORIM

Les notes techniques des dispositifs JSI et VVV/SI qui comportent le dossier de demande de subvention sont disponibles sur le site du Fonjep, qui assure la gestion administrative et financières de ces dispositifs : 01.43.13.10.42

Combien ça coûte ?

Le budget moyen d’un projet de solidarité internationale est compris entre 25 000 et 35 000 €.

Etat :

Les montants moyens accordés dans le cadre des dispositifs varient entre 5 000 € et 7 500 €.
Des cofinancements sont assurés par des acteurs publics : municipalités, conseils généraux, conseils régionaux et par des acteurs privés : fondations, entreprises ….

Jeune :

La participation financière personnelle varie d’un projet à l’autre, elle est de 150 € minimum par jeune. L’autofinancement du projet peut aller jusqu’à environ 5 000 €.

Partenaire :

La participation du partenaire local au budget du projet est régulièrement de la valorisation, ou est en nature.

Focus & illustrations

Les 3 DVD « Esprit d’Ebène , 2008
Six expériences de chantiers vécus par des jeunes Français. Dans tous les cas, il y a eu préparation et réflexion. La rencontre avec des jeunes des pays concernés, le travail et la vie en commun sont sources d’enrichissement mutuel et d’amitié.

Pour aller plus loin

Toutes les infos sur les dispositifs JSI-VVVSI

Plus d’informations sur : le site du Fonjep