Les chantiers

Famille de Volontariat d’Initiation et d’Echange (VIEch)

Le chantier de volontaires de solidarité internationale se décline selon les orientations des structures. Il peut être nommé un-e :

  • chantier d’été
  • chantier de jeunes
  • chantier international (en France avec des volontaires étrangers ou à l’international)
  • chantier de travail
  • chantier solidaire
  • camp
  • mission courte
  • mission solidaire
  • ...

Dans tous les cas, il s’agit souvent de vivre une première expérience de solidarité internationale ou tout simplement de rencontre inter-culturelle. Le groupe travaille collectivement à un projet d’intérêt général commun.

Avec qui ?

Pour les séniors :

Renseignez-vous aussi auprès de vos collectivités, Conseils Régionaux et Généraux.

Pourquoi ?

Proposés par de nombreuses associations de jeunesse et d’éducation populaire, les chantiers ont pour vocation de favoriser la rencontre et l’échange avec des jeunes du pays d’accueil.

Pour cela, est mis en oeuvre une action d’intérêt général : réalisation d’infrastructures éducatives, sanitaires et sociales, organisation de campagnes de reboisement, etc. 

Un chantier n’est pas uniquement dédié au domaine de la construction ou de la restauration, il peut être également culturel, artistique, éducatif...

Comment ?

D’une durée de quelques semaines à 2 ou 6 mois. Vous pouvez partir en groupe ou en individuel. 

Des conditions particulières d’âge, de préparation, d’expérience sont variables. Ouverts à toutes sortes de volontaires majeurs, il existe également des possibilités pour les mineurs (avec accord parental bien sûr). Une formation au départ peu être proposée.

Combien ça coûte ?

Ces missions ne bénéficient pas de financement public, donc les frais de séjour sont généralement à la charge du volontaire. Ces coûts peuvent cependant être défiscalisés. N’oubliez pas d’inclure également les frais d’adhésion à l’association.

Pour aller plus loin

Les fiches de Cotravaux

La fiche de YMCA

Exemples en 2015 

Pour plus de renseignements, contactez Clarisse Bourgon : par mail clarisse.bourjon@france-volontaires.org