Les ultramarins

Crédits photo Espace Volontariats Madagascar

Les jeunes ultra-marins mobilisent nettement moins les dispositifs de volontariat que les jeunes métropolitains, notamment en raison d’une méconnaissance des dispositifs, et de problématiques d’accessibilité (recrutements et formations en métropole, financements, etc.). Les engagements volontaires à l’international constituent pourtant des leviers puissants pour ces territoires où les enjeux d’autonomie des jeunes, de cohésion sociale et de coopération internationale sont essentiels.

C’est en ce sens que France Volontaires anime depuis plus de 10 ans des programmes ultra-marins de volontariat à l’international menés en partenariat avec les institutions territoriales ultra-marines et les acteurs associatifs.

Objectif :

Faciliter l’engagement volontaires des jeunes des Outre-Mer dans les zones de coopération régionale des collectivités territoriales. Les jeunes bénéficient ainsi d’une expérience riche en terme d’ouverture citoyenne au monde et de développement d’aptitudes. Les collectivités territoriales quant à elles renforcent leur rayonnement régional au travers de la mobilisation de leur jeunesse.

De 2012 à 2014, 222 jeunes réunionnais, calédoniens et martiniquais aux profils très variés ont bénéficié d’un engagement de Volontariat de solidarité International, d’un Service Civique International ou ont participé à un chantier de jeune avec l’appui de France Volontaires.

Pour la plateforme France Volontaires, l’ambition est de pérenniser les programmes en cours à La Réunion et en Nouvelle-Calédonie et d’ouvrir à d’autres PTOM les possibilités offertes par les volontariats.

France Volontaires s’appuie sur ses antennes à La Réunion, en Nouvelle-Calédonie et sur son réseaux de partenaires à la Martinique et en Guadeloupe. France Volontaires est en outre liée à l’Agence de l’Outre-Mer (LADOM) depuis janvier 2012.