Appui au Comité Interprofessionnel du Riz

Conseil aux acteurs des filières de café et de cacao

Mise en place d’animations en faveur d’enfants/jeunes en situation d’exclusion

Warehouse Project Coordinator

Producer and Project Coordinator

Assistant Operational Manager / Quality controller

Internship. « Cost Controller »

Appui a l’enseignement du francais langue etrangere en georgie en classe de primaire et college

Animateur informatique en lycée de brousse

Mission : Rédacteur en chef

Chargé-e de mission ESS

Mécanicien formateur et chef de garage, dans la Parc National Naturel Naouabalé Ndoki au Congo

Chargé/e d’appui développement social et coopération décentralisée

SAGE-FEMME (H/F) – MADAGASCAR

INFIRMIER(E) (H/F) – RCA

Coordinateur(trice) Sud Est Madagascar

Coordinateur(trice) Philippines

Coordinateur(trice) Liban

Mise en place d’une filière ananas

La Casa Hogar Niño Jesús (Arequipa –Pérou) cherche éducateur(s)/éducatrice(s)

La Casa Hogar Niño Jesús recherche un-e volontaire ortophoniste

Appui à la création d’une chaine de production et de commercialisation de fromages

Conseiller extérieur de la Fondation, Opérationnel Terrain, au Cameroun

Technical Assistance for a rural development project in Ghana

CHARGE(E) DE PROJET EDUCATION ET INTERCULTURALITE

Volontaire FLE/ FOS et E-learning pour l’Alliance Française d’ACCRA / 4G1051

Sage-femme coordinatrice

Development Advisor to train employees of Rwandan district administration/

Chargé(e) de Coopération décentralisée en Chine

Sensibilisation au patrimoine culturel en Egypte

Chargé(e) de projet : Renforcement de l’employabilité des jeunes vulnérables par l’entreprenariat

Mécanique et formation de mécaniciens au Congo.

Accès à l’eau potable. Nouakchott. Mauritanie.

Appui commercial / marketing à une coopérative de producteurs agricoles

Service civique - Appui à la formation technique et professionnelle

Appui à la diffusion de tableaux numériques interactifs dans les écoles haïtiennes

Mission 6H1086 – Tableaux numériques - Haïti

Volontaires, en service civique en appui à l’équipe d’habituation des primates dans le parc national de Taï, Côte d’Ivoire

Coordinateur(trice) domaine médical / paramédical en VSI

Mission sociale aupres de jeunes des rues - therapie par le jardinage / ROUMANIE

Mission socio-educative - Aide aux educateurs aupres d’enfants handicapés/ LIBAN / 22 juin-15 juill 2015

Mission d’animation et soutien scolaire - BENIN - mi juillet / mi aout 2015

Chantier Renovation et animation - TOGO / juillet et/ou aout 2015

Appui à la mise en oeuvre d’un programme de formation à l’urbanisme

VSI 1 an – CHEF DE PROJET (H/F)

Conseiller/ère en gestion et protection des ressources en eau au Burundi / GIRE, JOB-ID 20481

Assistant/e technique consultant pour "Le sport au service du développement"

Conseiller pour la mise en place de systèmes de gestion durable des ressources forestières au Togo

Chargé(e) de Communication (h/f)

Conseiller Technique / Formation professionnelle en électricité

Métiers de la cuisine et du restaurant : 2 missions à pourvoir

Chargé de projet éducation. Madagascar.

Directeur(trice) des programmes - Cambodge

Mission KINESITHERAPEUTE-REEDUCATRICE au TCHAD

La DCC recrute un ADMINISTRATEUR SYSTEME et RESEAU INFORMATIQUE au CAMBODGE

Conseiller-re de la Division du Plan de la province du Maniema

Coordinateur (trice) National(e) Côte d’Ivoire

Assistant-e technique en Guinée Conakry

Soutien à la coopérative El Baraka

Soutien à l’ONG Edaprospo

Development worker as advisor for Monitoring & Evaluation at the Permanent Secratiat of the National Decentralization Conference at Burkina Faso, Ougadougou, JOB-ID 23211

Comunicador social en la Fundación los Cachorros

Coordinateur (trice) solidarité

Formateurs en hôtellerie et restauration

RESPONSABLE DE BÚSQUEDA DE FONDOS

EDUCADOR ESPECIALIZADO

Volontaire administrateur en santé publique - Référence 2C1144 -

(médecin, technicien de santé, infirmier)

Assistant(e) Technique – Renforcement de la société civile dans le domaine de l’eau et de la gestion des eaux usées

Development worker as advisor at the rural electrification agency (ADER) at Madagascar, JOB ID : 23275

Chargé(e) de chantiers de solidarité internationale -Référence 4F1078-

Chargé de mission production cuiseurs économes Congo – Tchad

Responsable administratif et financier - Tchad

La DCC recrute un RESPONSABLE des CONSTRUCTIONS au TCHAD

Assistant-e social

Professeur spécialisé-e

ÉDUCATEUR/RICE SPECIALISÉ(E)

Physiothérapeuthe

Orthophoniste

Psychologue

Assistant (e) de coordination de l’Office Régional pour l’Emploi des Jeunes, Diourbel Sénégal

Volontariat de Solidarité Internationale

Coordinateur (-trice) de projets

Volontaire de Solidarité internationale

Development worker as advisor on drinking water, sanitation and hygiene in Benin

Appui à l’Agence Nationale du Volontariat du Togo (ANVT) dans sa stratégie de communication pour la mobilisation de ressources et le développement du volontariat international de réciprocité.

La DCC recrute un CHARGE de PROJETS et de RECHERCHE DE FONDS en EGYPTE

Coordination d’un projet d’appui à la structuration et appui aux organisations paysannes

Chargé(e) de coopération Lille- Oujda Programme de coopération décentralisée

SVE de 8 mois en Malaisie dans l’éducation et l’action sociale

SVE de 8 mois en Timor Leste dans l’éducation et la promotion sociale

Appui à la mise en œuvre de projets agricoles, environnementaux et de protection de la biodiversité.

Coordination du programme de suivi-évaluation d’impact des projets du 10ème F.E.D. en Guinée Conakry

Volontaire Chargé(e) de communication - Référence 7I1045 -

Educador(a)/Animador(a) DESOLINDEHO

Asistente de producción

Development worker as advisor on drinking water, sanitation and hygiene in Benin, JOB-ID : 23928

La DCC recherche un RESPONSABLE des CONSTRUCTIONS pour le TCHAD

VOLUNTARIADO EN COMUNICACIÓN EN EL GRUPO DE INICIATIVA NACIONAL POR LOS DERECHOS DEL NIÑO (GIN)

VOLUNTARIADO EN MONITOREO DE PROYECTOS EN EL GRUPO DE INICIATIVA NACIONAL POR LOS DERECHOS DEL NIÑO (GIN)

Appui pédagogique au Centre d’Apprentissage de la Langue Française de N’Djaména (CALF).

Coordinateur de projets de développement rural

Animateur citoyen dans un contexte sportif

La DCC recherche un VSI Chargé de relations publiques et de communication

Development worker to advise CSO associations on communications and networking in the field of citizen participation in Bamako, Mali JOB-ID : 25096

Conseiller technique / Travail social

Chargé-e de communication

Chargé-e de communication de l’Institut Français de Birmanie

Chargé-e de communication

Mision de comunicador, comunicadora

Chargé-e de communication au Bénin

VSI au Bénin

Chargé-e de communication

Coordonnateur-trice de l’annexe de l’Alliance Française de Trivandrum à Cochin (Kochi)

Chargé-e de mission culturelle au sein de l’Institut Français de New Delhi

Chargé-e de cours FLE et appui à la coordination pédagogique

Appui pédagogique au Centre d’Apprentissage de la Langue Française de N’Djaména (CALF)

Ingénierie urbaine / Géo-cartographie / Géomatique.

Chef de projet F/H

Renforcement de la gestion d’hôpitaux

Sponsorship Coordinator

Appui pédagogique au sein de l’Alliance française de Kaolac (Sénégal)

Justice sociale et environnementale - Maroc

COP22, changement climatique au Maroc

Justice sociale et environnementale - Tunisie

Travailleurs migrants saisonniers - Maroc

Promotion d’une agriculture paysanne

Travailleurs migrants saisonniers - Tunisie

Promotion d’une agriculture paysanne

La DCC recherche un VSI Coach en programme

Recherche de fonds et élaboration de projets

Annonce en espagnol

LA MISION DE : BIOLOGO

Restaurant Aquí Me Quedo

Profil marketing au Guatemala

VSI adjoint à la direction de Santé Sud à Madagascar

Un-e adjoint-e au chef de projet

« Pour une gestion professionnelle des déchets dans la province de Vinh Phuk au Vietnam »

LA MISION DE coordinador de la ONG Alto Cayma, Arequipa.

Mission dite "Hors cadre"

MISION DE PANADERO / BOULANGER

Mission dite "Hors cadre"

Chargé(e) de développement GUINEE BENIN

Chargé(e) de recherche Madagascar-Maroc

Renforcement de capacités d’un projet de sauvegarde faunistique

Appui à la mise en place des outils de collecte, de suivi et d’évaluation requis dans le cadre du 7ème programme du FNUAP au Tchad.

Renforcement des capacités des acteurs locaux à l’utilisation de ces outils

Suivi-évaluation des projets du 7ème programme du FNUAP

Formateur aux métiers de la cuisine et du restaurant

Formateur aux métiers de l’audiovisuel et de la photographie

Piloter la mise en place d’un logiciel de géo-localisation

Economie d’énergie en Tunisie

Education Sector Support Programme in Nigeria (Nigeria)

Cambridge Education

SLUSUWE Community Based Organization

Bukoba Rural District Council (Tanzania)

Ministry of Education, Science and Technology - Malawi

Civil Society Education Coalition (Malawi)

Machinga TTC

Department of Education (Nepal)

Teacher Development Project Nigeria

Teacher Development Project Nigeria

Save the Children Myanmar

British Council

Ministry of Education, Myanmar

PNG Department of Education

PNG Department of Education

National Department of Education (Papua New Guinea)

PNG Elementary Teacher Training Capacity Builder (Replacement)

MOEYS Banteay Meanchey (Cambodia)

Pailin Provincial Office of Education (Cambodia)

Institute for Promotion of Civil Soceity

PNG Department of Finance

Butajira General Hospital

Développement local. Conseiller auprès de la fondation SUCAF Gabon.

Français Langue Etrangère (FLE) - Enseignement et coordination pédagogique

Ingénieur agricole. Appui au développement des productions animales

Ingénieur agronome / Agroéconomiste

Appui au développement agricole au Laos

Appui au montage de projets et à la recherche de financement

Agence camerounaise du Service Civique National de Participation au Développement (ASCNPD)

Menuisier gestionnaire en Centrafrique

Animateurs(rices) de chantiers internationaux

Modernisation de la médiathèque de l’Institut français de Kinshasa

Participer à un chantier international de bénévoles avec Concordia !

Appui administratif, financier, RH et logistique

Dans le cadre d’un Programme de développement de l’élevage pastoral au Tchad.

PROGRAMA SUI SUI

ASOCIACION PUTUMAYO BELGICA

La DCC recherche un-e dentiste volontaire pour une mission en Guinée

VSI finances et comptabilité en Côte d’Ivoire

Chargé/e de la coopération Région Centre-Val de Loire & Etat du Tamil Nadu

VSI en Inde

Ingénierie urbaine / Géo-cartographie / Géomatique

VSI au Sénégal

Modernisation de la médiathèque de l’Institut français

VSI à Kinshasa

Appui technique en matière de gestion financière

VSI au Tchad

Assistant technique (H/F) intervenant en tant que consultant en organisation auprès de l’Association des municipalités du Niger (AMN) et de l’Association des régions du Niger (ARENI)

Assistant technique (H/F) intervenant en tant que consultant en participation citoyenne aux décisions communales, en particulier pour les budgets participatifs

CENTRO DE ARTES DE LA HUMANIDAD

Mangomarca, San Juan de Lurigancho, Lima, Perú

Animador

Asociación Warma Suyus

Animer la communauté universitaire francophone (Sofia)

Service Civique en Bulgarie

Animer la communauté universitaire francophone (Hanoï)

Animateurs(rices) de chantiers internationaux

Assistant-e en maison de retraite et sensibilisation à l’environnement

SVE de 12 mois en Italie

La DCC recherche un-e RADIOLOGUE

VSI au Tchad

Professeur de restauration

VSI à Bamako (Mali)

Appui au développement local en milieu rural

VSI au Gabon

Appui au développement local en milieu péri urbain

VSI au Togo

LA MISION DEL EDUCADOR ESPECIALIZADO

Hors dispositif au Pérou

La mission de animador escolar

Hors dispositif au Pérou

La mision del responsable de busqueda de fondos

Hors dispositif au Pérou

Mission collecte de fonds

VSI au Cambodge

Training Advisor

Volontariat de VSO, au Pakistan

Monitoring and Evaluation Advisor

Volontariat de VSO, au Pakistan

IT/ICT Specialist (Education)

Volontariat de VSO, au Nigeria

Education Specialist (Machinga)

Volontariat de VSO, au Malawi

Education Management Advisor (Chiradzulu)

Volontariat de VSO, au Malawi

Unlocking Talent Education Specialist

Volontariat de VSO, en Ethiopie

Communications Advisor

Volontariat de notre partenaire VSO au Kenya

Advocacy & policy Advisor

Volontariat de notre partenaire VSO, au Kenya

Urgent : Resource Mobilization Adviser

Volontariat de notre partenaire VSO, au Kenya

Communication and M & E Specialist

Volontariat de notre partenaire VSO, au Népal

Fire Fighting Training Advisor

Volontariat de notre partenaire VSO, au Pakistan

Gender Advisor

Volontariat de notre partenaire VSO, en Birmanie

Gender and Research Specialist

Volontariat de notre partenaire VSO, au Népal

Knowledge Management Specialist

Volontariat de notre partenaire VSO, au Cambodge

Lawyer - British Council Project

Volontariat de notre partenaire VSO, en Birmanie

ParamedicTraining Advisor

Volontariat de notre partenaire VSO, au Pakistan

Water, Hygiene and Sanitation Adviser

Volontariat de notre partenaire VSO, en Papouasie Nouvelle Guinée

Coordinateur/rice Positive Planet Océan Indien

VSI à Madagascar

Chargé-e de communication

Mission dite "Hors dispositif" au Guatemala

Chargée/é de développement stratégique

Hors dispositif au Guatémala

Développement Stratégique

Hors dispositif au Guatémala

Centre de refuge et réhabilitation pour animaux sauvages

Hors dispositif en Equateur

Tourisme communautaire

Hors dispositif en Equateur

Ecologie

Hors dispositif en Equateur

Développement du centre sportif

Hors dispositif en Equateur

Assistant technique (H/F) intervenant en tant que consultant pour le renforcement du rôle de la société civile dans l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)

Assistant technique (H/F) intervenant en tant que consultant en organisation auprès de l’Association des municipalités du Niger (AMN) et de l’Association des régions du Niger (ARENI)

Assistant technique (H/F) intervenant en tant que consultant en participation citoyenne aux décisions communales, en particulier pour les budgets participatifs

Electricien

VSI au Ghana

Inclusion sociale par les animaux

SVE en Pologne

Animation et création pour enfants

SVE en Turquie

Appui à la coopérative Snowdrop, accueillant des personnes handicapées

SVE de 9 mois en Italie dans l’inclusion sociale.

Appui au projet « Music for Youth »

SVE de 12 mois au Luxembourg

Appui à des projets d’éducation non-formelle

SVE de 12 mois en Allemagne dans l’éducation

Appui au projet "Youth and seniors one team"

SVE en Lettonie

Burgos Solidaria

SVE de 9 mois en Espagne

Con ellos sommos +

SVE de 8 mois en Espagne

Development worker (m/f) as Technical advisor for environmental education for NGO

Volontariat de la GIZ

Accompagnement des personnes âgées

SVE de 12 mois en Allemagne

Animations liés à la nature pour enfants

SVE de 12 mois en Allemagne dans un village de vacances pour familles

Management de projets animation et éducation pour enfants

Mission musée !

SVE de 12 mois en Pologne

Appui à des projets sociaux dans un contexte interculturel

SVE de 12 mois en Italie

Appui aux projets pour des femmes en difficulté

SVE de 9 mois en Italie

Chargé-e de communication

VSI en Côte d’Ivoire

La mission de centro de Rescate y liberacion de animales silvestres : plan communicacional - creacion de pagina web

Volontaire au Pérou

Projet « Burgos solidaria »

SVE de 9 mois en Espagne

Projet « Youth and seniors one team »

SVE de 12 mois en Lettonie

Mission finances

VSI au Cameroun

Coordination pédagogique et enseignement du FLE à l’Alliance française de Lucknow

VSI en Inde

Renforcement d’organisations de la société civile œuvrant dans le domaine des ressources minérales

Volontariat de la GIZ, 24 mois au Mali

Art-thérapeute dans un centre pour enfants

VSI, de 12 mois au Honduras

Development Workers as advisor for local/municipal development

Volontariat de la GIZ, au Cameroun

Santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant

VSI, de 12 mois, au Cameroun

Chargé-e de communication au sein de l’Espace Volontariats du Maroc

VSI, de 24 mois, au Maroc

Enseignant et formateur en FLE/FOS

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Project Coordinator « Fruit Supply Chain Development for Ananas and Guava in the Mekong Delta

VSI, de 24 mois, au Cambodge

Coopération internationale et développement : Bordeaux - Douala

VSI, de 12 mois, au Cameroun

Redynamisation de la production agricole des exploitations familiales

VSI, de 24 mois, au Sénégal

Appui à un projet d’éducation à la Cohésion sociale au Liban.

VSI, 2 ans, au Liban

Asistente de producción para Encuentro Internacional de Danza

Volontaire hors-dispositif - Perro Volador

Animador de bibliotecas Bolivia

Volontaire hors-dispositif en Bolivie

Appui éducatif auprès des enfants des écoles primaires

Congé Solidaire®, moins d’un mois, au Bénin

Appui à la conservation des tortues marines

Congé Solidaire®, de moins d’un mois, au Cameroun

Communication : Training in report and proposal writing for URJA’s staff members

Congé Solidaire®, de moins d’un mois, en Inde

Advanced level IT training for the team of PRAGATI - Bureautique

Congé Solidaire®, de moins d’un mois, en INDE

Formation en design d’accessoires textiles et/ou de vêtements

Congé Solidaire®, de 2 semaines, au Pérou

Administrateur-trice de projet - santé

VSI, en Guinée Bissau

Coordination volet urbain

VSI, de 24 mois, à Madagascar

Lutte contre l’exclusion scolaire en zone rurale

VSI, de 12 mois à Madagascar

Modernisation de la médiathèque de l’Institut français de Kinshasa

VSI, de 12 mois, en RDV

Formateur aux métiers de l’audiovisuel et de la photographie

VSI, de 24 mois, en RDC

Formation de jeunes ruraux à la création d’une micro-entreprise

Congé Solidaire®, de 2 semaines, à Madagascar

Appui à la conservation de la biodiversité

Congé Solidaire®, de 2 semaines, au Zimbabwé

Formation de formateurs aux techniques d’animation

Congé Solidaire®, de 2 semaines, au Cameroun

Animation socio-éducative à Mahabibo

Congé Solidaire®, de 2 semaines, à Madagascar

Chargé-e de marketing et communication

VSI, de 12 mois en Birmanie

Renforcement technique et financier des compétences en gestion hospitalière

VSI, de 24 mois, au Congo

Renforcement des systèmes de santé et de la vaccination

VSI, de 12 mois, au Sénégal

SEFED Program Manager, Phnom Penh, Cambodge

VSI, de 12 mois, au Cambodge

Appuyer la formation professionnelle des jeunes burkinabès dans le domaine des énergies renouvelables

VSI, de 12 mois, au Burkina Faso

Renforcement de capacités en matière de gestion financière

VSI, de 12 mois en Côte d’Ivoire

Appui au développement local en milieu urbain

VSI, de 24 mois, au Cameroun

Renforcement du rôle de la société civile dans l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)

Volontariat allemand, équivalent au VSI, de 24 mois, en Mauritanie

Responsable administratif et financier

VSI, de 12 mois, au Cambodge

Appui à une coopérative de fromages de chèvre

VSI, de 24 mois, au Maroc

FINANCE et COMPTABILITE

VSI, de 12 mois, en Côte d’Ivoire

Coordination de programme - Protection des droits des mineurs

VSI, de 24 mois, à Madagascar

Renforcement des capacités techniques et organisationnelles de la Maison de la Petite Entreprise

VSI, de 12 mois, au Tchad

Appui à la mise en œuvre du projet « Moundou, ville citoyenne 2 »

VSI, 12 mois, au Tchad

Coordination pédagogique et enseignement du FLE à l’Alliance française de Lucknow, Uttar Pradesh

VSI, de 12 mois, en Inde

Conception et animation de modules de formation dans le cadre d’un dispositif de service civique pour les adolescents

VSI, de 12 mois, au Tchad

Project’ support : children and youth with disabilities and their families

Chantier, de 2 semaines, aux Philippines

Recreational activities for children and youth with disabilities

Chantier, de 2 semaines, aux Philippines

Accès à l’éducation de qualité aux enfants en situation de handicap visuel

Chantier, de 3 semaines, au Burkina Faso

Prevention of School drop outs and under performance

Chantier, de 3 semaines, en Inde

Animation workcamp for children

Chantier, de 3 semaines, en Inde

Environment approach for children

Chantier, de 3 semaines, en Inde

Animation et éducation

Chantier, de 3 semaines, en Inde

Appui à la réinsertion d’enfants des rues

Chantier, de 3 semaines, à Madagascar

Animateur-rice d’adolescents, en situation de handicap

Chantier, de 24 jours, à Madagascar

Street education program support

Chantier, de 3 semaines, aux Philippines

Proyectista para el centro interregional de artesanos

Bénévolat, longue durée, au Pérou

Marketing, Promoción y Cotizaciones

Stage, longue durée, au Pérou

Développement local et décentralisation en milieu urbain

VSI, de 24 mois, en Mauritanie

Educateur(trice) spécialisé(e) - activités artistiques, culturelles et sportives

VSI, de 24 mois, au Maroc

Appui en communication et mobilisation de partenaires financiers

VSI, de 12 mois, au Niger

Assistant(e) technique agronome

VSI, de 12 mois, en Mongolie

Représentant(e) du département de l’Essonne auprès de la municipalité de Wuhan (Chine)

VSI, 24 mois, en Chine

LA MISION DE PROYECTISTA PARA EL CENTRO INTERREGIONAL DE ARTESANOS DEL PERÚ

Assistant technique junior - Développement rural

VSI, de 24 mois, au Laos

Coordinateur/trice pédagogique et enseignement du FLE

VSI, de 12 mois, en Inde

Responsable de programme - Formations longues

VSI, de 24 mois, au Liban

Responsable de programme de formation professionnelle - Formations courtes

VSI, de 24 mois, au Liban

Appui à la coopération décentralisée Bordeaux-Léon

VSI, de 12 mois, au Mexique

Appui à la coopération décentralisée Bordeaux Métropole-Hyderabad

VSI, de 12 mois, en Inde

Chargé(e) de communication, reporting et partenariat

VSI, de 12 mois, au Tchad

Conseiller/ère sur les questions économiques et de développement

VSI, de 24 mois, au Congo

Appui en gestion des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)

VSI, de 24 mois, en RDC

Banco de Leche Humana - HOSPITAL NACIONAL

Bénévolat, de 3 mois, au Pérou

Chargé(e) de développement de la coopération

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Chargé(e) de Développement de la formation agricole et rurale

3 missions de VSI de 20 mois en Guinée

Renforcement du français des personnels et guides des infrastructures touristiques

Congé Solidaire®, de 2 semaines, à Madagascar

Formation à la maitrise d’un logiciel comptable

Congé Solidaire®, de 2 semaines, au Pérou (Lima)

Contrôle de gestion

Bénévolat, de 2 à 3 mois, au Cambodge

Chargé(e) d’appui à la gestion de projets Santé

Conseiller-e en gestion des conflits

Service civil pour la paix (volontariat allemand), de 3 ans, au Congo

Coopération au développement - communication & relations publiques

Dispositif de volontariat allemand, équivalent au VSI, 3 ans, au Congo Brazzaville

Animation socio-éducative autour du livre

Congé Solidaire®, de 2 semaines, à Madagascar

Connaître le milieu marin autour des Petites îles Méditerranéennes afin de pouvoir le protéger

Congé Solidaire®, de 2 semaines, en mer Méditerranée, Ionienne ou Egée

Formation en animation socio-éducative pour des animateurs

Congé Solidaire®, de 2 semaines, à Sao Tomé et Principe,

Chargé(e) d’appui à l’Alliance Française pour l’enseignement du Français

VSI, de 12 mois, au Ghana

Chargé(e) d’appui à la coopération décentralisée

VSI, de 24 mois, au Togo

Mission de travailleur-euse social-e

Volontariat hors dispositif, 6 mois, au Pérou

MISSION D’EDUCATEUR-TRICE SPÉCIALISÉ-E

Volontariat hors dispositif, 6 mois, au Pérou

MISSION DE KINÉSITERAPEUTE

Volontariat hors dispositif, 6 mois, au Pérou

MISSION DE PSYCHOLOGUE

Volontariat hors dispositif, 6 mois, au Pérou

MISSION DE PSYCHOMOTRICIEN-NE

Volontariat hors dispositif, 6 mois, au Pérou

MISSION D’EDUCATEUR-TRICE SPÉCIALISÉ-E

Volontariat hors dispositif, 6 mois, au Pérou

Médecin en centre de soins

VSI, de 12 mois, au Cameroun

Assistant technique (H/F) pour l’amélioration des prestations de service de l’administration communale en associant la société civile

Dispositif allemand, équivalent au VSI, de 2 ans, au Togo

Assistant technique (H/F) pour un appui-conseil à l’Ecole Nationale de l’Administration

Dispositif allemand, équivalent au VSI, de 2 ans, au Togo

COMUNICACIÓN EN EL GRUPO DE INICIATIVA NACIONAL POR LOS DERECHOS DEL NIÑO (GIN)

Bénévolat, 3 mois minimum, au Pérou

Développement stratégique en entreprise sociale

Bénévolat, 3 mois minimum, au Guatémala

Chargé-e de communication

Bénévolat, 3 mois, au Guatémala

Chargé-e de développement stratégique

Bénévolat, 3 mois, au Guatémala

Responsable de la coopération linguistique

VSI, de 12 mois, au Laos

Education à la citoyenneté mondiale

Service civique, de 11 mois, en France et au Niger

Coordinateur médical expert projet d’établissement

VSI, de 18 mois, en Mauritanie

Organisational developer

Dispositif allemand, équivalent au VSI, au Burundi

Assistant(e) technique en transfert de compétences et de ressources

Dispositif allemand, équivalent au VSI, au Niger

Assistant(e) technique en décentralisation fiscale

Dispositif allemand, équivalent au VSI, au Niger

Chargé(e) de mission coopération décentralisée

VSI, de 24 mois, au Maroc

Chargé(e) de communication et de mobilisation des ressources

VSI, de 24 mois, au Togo

Chargé(e) d’appui à la gestion communale et au développement urbain

VSI, de 24 mois, au Tchad

Chargé(e) de Développement de la formation agricole et rurale

VSI, de 20 mois, en Guinée-Conakry

Chargé(e) d’appui aux activités de communication pour le développement (C4D)

VSI, de 24 mois, au Congo

Directeur/trice Local/e des Programmes

VSI, de 12 mois, aux Philippines

Assistant(e) technique Junior - Accès à l’eau potable et à l’assainissement

VSI, de 24 mois, en Mauritanie

Chargé(e) d’appui à la gestion de projets Santé

VSI, de 12 mois, au Mali

Assistant de Coordination Jeunesse, Emploi et Formation Professionnelle

VSI, de 18 mois, à Madagascar

Chargé(e) de reporting - UNICEF

VSI, 12 mois, au Tchad

Asistente de comunicación - Perú

Mission hors dispositif, de 6 mois, au Pérou

Asistente de produccion - Perú

Mission hors dispositif, de 6 mois, au Pérou

Chargé(e) de coordination

VSI, de 16 mois, en Guinée-Conakry

Chargé-e de la communication et de la mobilisation des partenariats au sein de l’Espace Volontariats du Congo

VSI, de 24 mois, au Congo

Chargé-e d’appui au développement des volontariats internationaux au sein de l’Espace Volontariats du Burkina Faso

VSI, de 24 mois, au Burkina Faso

Animation et suivi du programme de Coopération décentralisée

VSI, de 24 mois, au Bénin

Assistant(e) technique intervenant en tant que conseiller des acteurs de la société civile pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030

Dispositif allemand équivalent au VSI, de 24 mois, au Bénin

Formation en entreprenariat de jeunes à Madagascar

Congé Solidaire® à Madagascar - 2 semaines

Inventory of flora varieties en Inde

Congé Solidaire® de 2 semaines en INDE (Goregaon - Maharashtra)

Formation en jardinage et à la permaculture au Pérou

Congé Solidaire® de 2 semaines au Pérou (Lima)

Formation à l’électricité au Bénin

Congé Solidaire® de 2 semaines au Bénin

Montage de projets à Madagascar

Congé Solidaire® de 2 semaines à Madagascar (Antsirabe)

Formation au montage vidéo au Bénin

Congé Solidaire® de 2 semaines au Bénin (Natitingou)

Chargé(e) du suivi de la coopération

VSI, de 24 mois, en Chine

Chargé(e) de coopération de la Ville de Lille à Oujda

VSI, de 12 mois, au Maroc

Animation de rencontres et d’échanges sur l’engagement de service civique à l’international et en réciprocité

Service Civique, de 10 mois, en France

Responsable Formation aux métiers du bâtiment

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Kinésithérapeute

VSI, de 12 mois, au Burkina Faso

Directeur(rice) Pays - Cambodge

VSI, de 24 mois, au Cambodge

Asistente de producción

Hors dispositif, de 4 mois, au Pérou

Desarrollo de un proyecto asociativo Ecological Indillama Yaku

Hors dispositif, de 6 mois, en Equateur

Animation et appui au développement local à travers l’accompagnement des enfants

Service civique, de 9 mois, au Togo

Prévention et sensibilisation auprès des enfants et des familles en Hôpital Pédiatrique

Service civique, de 9 mois, au Togo

Apoyo administrativo, financiero y logístico

Hors dispositif, de 7 mois, en Equateur

Apoyo en el programa de educación ambiental

Hors dispositif, de 7 mois, en Equateur

Apoyo para el programa de campo Amazon to Andes

Hors dispositif, de 3 mois, en Equateur

Apoyo en las oficinas de EPI

Hors dispositif, de 7 mois, en Equateur

Assistant(e) au programme Québec Volontaire

Stage, 26 semaines, Canada

Psychologue (h/f), République centrafricaine

Dispositif allemand, de 3 ans, en République centrafricaine

Chargé(e) d’appui au développement des volontariats internationaux

VSI, de 24 mois, en Equateur

Chargé(e) d’appui à la gouvernance locale

VSI, de 12 mois, au Tchad

Chargé(e) d’appui à la Faculté de Pharmacie de Vientiane

VSI, de 12 mois, au Laos

Chargé(e) d’activités auprès d’enfants et adolescents

SVE, de 12 mois, en Italie

Voluntario/a arte-terapista

Hors dispositif, de 3 mois, en Equateur

Voluntario/a en búsqueda de financiamientos y gestión de recursos

Hors dispositif, de 6 mois, en Equateur

Psycólogo

Hors dispositif, de 6 mois, en Equateur

Trabajador social

Hors dispositif, de 6 mois, en Equateur

Gestionnaire comptabilité et finances

VSI, de 12 mois, en RDC

Professeur de français

VSI, de 12 mois, en Chine

Asistente de comunicación

Hors dispositif, de 6 mois, au Pérou

Apoyo al desarollo institucional y a la busqueda de fondos

Hors dispositif, de 6 mois, au Pérou

Conducteur de travaux

VSI, de 12 mois, au Bénin

Chargé(e) d’appui technique aux projets

VSI, de 12 mois, en Mauritanie

Assistant(e) technique pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030

Dispositif allemand, de 24 mois, au Bénin

Chargé(e) de projets Nutrition et Sécurité alimentaire

VSI, de 12 mois, en Guinée-Conakry

Ophtalmologiste à l’Hôpital de Hanoï

VSI, de 12 mois, Vietnam

Assistant(e) technique participation citoyenne et bonne gouvernance

Dispositif allemand, de 27 mois, au Bénin

Agroécologie – Responsable de projet Semence libre

Hors dispositif, de 12 à 24 mois, en Equateur

Bioconstructeur / Menuisier-charpentier

Hors dispositif, de 8 à 12 mois, en Equateur

Assistant(e) technique développement régional et aménagement du territoire

Dispositif allemand, de 24 mois, à Madagascar

Chargé(e) de recherche de fonds

VSI, de 12 mois, au Gabon

Des opportunités de volontariat à travers le monde avec VSO

Assistant(e) Technique Conseiller pour la coordination du développement rural

Dispositif allemand, de 24 mois, au Cameroun

Chargé(e) de production

Service civique, de 12 mois, au Pérou

Chargé(e) d’appui administratif et financier

VSI, de 24 mois, au Tchad

Médecin spécialisé(e) en ophtalmologie au Sénégal

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Assistant(e) technique en développement du Service météorologique malgache

Dispositif allemand, de 24 mois, à Madagascar

Chargé(e) d’appui en programmation et analyse des bases de données

VSI, de 24 mois, au Congo-Brazzaville

Infirmier(ère) bénévole

Bénévolat, de 6 à 9 mois, au Cambodge

Vivez une expérience de solidarité internationale diplômante avec Intercordia !

Soignant(e) bénévole

Bénévolat, de 6 mois, dans plusieurs pays

Sport teacher training

Congé solidaire, Inde

Formation en gestion/animation de bibliothèque et ludothèque

Congé solidaire, Pérou

Assistance technique à un projet agricole

VSI, 12 mois, au Laos

Formation en organisation d’événements et campagnes de sensibilisation pour l’équipe d’Allin Kawsay

Congé solidaire, Pérou

Audit des besoins & formation en communication pour l’équipe de direction du CKN

Congé solidaire, Cambodge

Animation socio-éducative pour les futurs élèves des classes de CE1

Congé solidaire, Bénin

Chargé(e) RH

VSI, de 12 mois, au Sénégal

EU Switch Finance Coordinator

VSI, de 12 mois, en Mongolie

Professeur(e) d’anglais et de français

Hors dispositif, de 3 à 6 mois, en Equateur

Asistente proyecto de reforestación y desarrollo de una estructura de venta

Hors dispositif, de 12 mois, en Equateur

Assistant(e) technique en développement du Service météorologique malgache

Dispositif allemand, de 24 mois, à Madagascar

Assistant(e) technique pour la chaîne de valeur maraîchère du Centre d’innovations vert

Dispositif allemand, de 24 mois, au Mali

Aide au développement et à l’entrepreneuriat

Service civique, de 6 mois, en Inde

Education et formation professionnelle

Service civique, de 12 mois, au Cambodge

Développement internationnal et action humanitaire

Service civique, de 12 mois, au Cambodge

Assistant(e) et Educateur(trice) Education, Insertion professionnelle et Handicap

Service civique, de 12 mois, au Chili

Assistant(e) et Educateur(trice) dans une maison communautaire

Service civique, de 12 mois, en Colombie

Insertion professionnelle et sociale de jeunes en danger

Service civique, de 12 mois, en Inde

Insertion professionnelle et sociale de jeunes

VSI, de 12 mois, aux Philippines

Assistant(e) dans un foyer accueillant des personnes handicapées

Service civique, de 12 mois, en Inde

Assistant(e) dans un foyer accueillant des personnes handicapées mentales

Service civique, de 12 mois, en Lituanie

Assistant(e) dans un foyer accueillant des personnes handicapées

Service civique, de 12 mois, aux Philippines

Assistant(e) technique au chef de projet Foresterie, agroforesterie et aménagement du territoire

VSI, de 12 mois, à Madagascar

Support in setting up a social policy impacts analysis for a social business

Congé de solidarité, Moins d’un mois, au Cambodge

Training on Website Management

Congés de solidarité, Moins d’un mois, en Indonésie

Formation d’accompagnateurs de jeunes entrepreneurs à la création/gestion d’entreprise

Congés de solidarité, Moins d’un mois, à Madagascar

Formation à l’entrepreneuriat

Congés de solidarité, Moins d’un mois, à Madagascar

Assistant(e) du coordinateur de projet au Cameroun

Bénévolat, 12 mois, au Cameroun

Animation d’ateliers de sensibilisation pour jeunes filles en difficulté

Bénévolat, 12 mois, en Bolivie

Chargé(e) de communication

Bénévolat, 12 mois, au Bénin

Audit des besoins et formation en communication

Congés de solidarité, Moins d’un mois, Cambodge

Formation en organisation d’événements et campagnes de sensibilisation

Congés de solidarité, Moins d’un mois, au Pérou

Coordinateur/trice pédagogique et enseignement du FLE

VSI, de 12 mois, en Inde

Assistant(e) technique résident au sein d’un Lycée Technique Agropastoral

VSI, de 24 mois, au Bénin

Assistant(e) technique résident en appui à la Direction des Infrastructures et des Equipements

VSI, de 24 mois, au Bénin

Professeur(e) de français langue étrangère (FLE)

VSI, de 12 mois, en Inde

Assistant(e) technique en commercialisation des produits du bois

Dispositif allemand, de 17 mois, au Rwanda

Chargé(e) d’appui à l’Espace Volontariats Cameroun

VSI, de 24 mois, au Cameroun

Chargé(e) d’appui au projet droits des enfants et jeunes en situation de rue

VSI, de 18 mois, en RDC

Assistant(e) de coordination Formation Agricole et Rurale

VSI, de 12 à 18 mois, à Madagascar

Conseiller(ère) extérieur(e) en développement local

VSI, de 24 mois, au Cameroun

Animador(a) de lectura

Hors dispositif, de 3 à 6 mois, au Pérou

Enseñante de francés para extranjeros

Hors dispositif, de 3 mois, au Pérou

Short-term development worker as advisor to the Regional Training Centre for Inland Navigation (CRFNI)

Dispositif allemand, de 3 mois, en RDC

Chargé(e) d’appui aux projets Protection de l’Enfant

VSI, de 12 mois, au Congo-Brazzaville

Animación y comunicación

Hors dispositif, de 2 semaines à 3 mois, en Equateur

Pasante para cooperación internacional

Hors dispositif, de 6 mois, en Equateur

Chargé(e) de projet d’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin

VSI, de 12 mois, au Niger

Directeur(rice) Pays Réorientation intervention

VSI, de 24 mois, au Cambodge

Chargé(e) d’appui : Lecture publique et santé sexuelle et reproductive

VSI, de 12 mois, au Burkina Faso

Chargé(e) de communication auprès d’un incubateur d’entreprises

VSI, de 12 mois, au Niger

Digital ambassadors

Dispositif allemand, de 13 mois, au Rwanda

Development worker as advisor to the surveying, land registry and spatial planning authorities

Dispositif allemand, de 26 mois, à Madagascar

Assistant(e) technique pour la chaîne de valeur maraîchère du Centre d’innovations vert

Dispositif allemand, de 23 mois, au Mali

Development worker as a regional planning advisor

Dispositif allemand, de 22 mois, à Madagascar

Pasantía en Comunicación y Relaciones publicas

Stage, de 4 à 6 mois, en Equateur

Chargé(e) de mission Développement des actions solidaires

VSI, de 12 mois, au Maroc

Professeur principal de l’école de coiffure

VSI, de 24 à 36 mois, au Cambodge

Conseiller(ère) stratégique en processus numériques pour le secteur agricole

Dispositif allemand, 12 mois, à Madagascar

Assistant(e) Technique pour des processus de digitalisation dans le secteur de l’énergie

Dispositif allemand, 25 mois, à Madagascar

Assistant(e) technique Service météorologique

Dispositif allemand, de 22 mois, à Madagascar

Service civique en communication

Service Civique, de 12 mois, en Equateur

Animation de la vie Associative

Service civique, de 12 mois, en France et en Equateur

Professeur en Peinture Maçonnerie

VSI, de 12 mois, au Cambodge

Chargé(e) d’appui à la coordination du projet INTEGRA

VSI, de 24 mois, en Guinée-Conakry

Chargé(e) d’appui à l’accès au financement bancaire

VSI, de 24 mois, en Guinée-Conakry

Volontaire Responsable de l’Antenne de France Volontaires au Laos

VSI, de 24 mois, au Laos

Assistant(e) technique spécialiste en pédagogie médicale

Dispositif allemand, de 21 mois, au Togo

Assistant(e) technique spécialiste en gestion de projets et suivi évaluation

Dispositif allemand, de 22 mois, au Togo

Professeur(e) de français

Hors dispositif, de 2 mois minimum, en Equateur

Professeur(e) d’art

Hors dispositif, de 2 mois minimum, en Equateur

Chargé(e) de gestion comptable et administration

Hors dispositif, d’un an, en Equateur

Chargé(e) de la coordination de l’Energy Generation Academy

VSI, de 24 mois, au Togo

Coordinateur(trice) en eau et assainissement

VSI, de 12 mois, au Togo

Responsable financier d’Energy Generation

VSI, de 24 mois, au Togo

Chargé(e) de la coordination du projet Foresterie et Agroécologie

VSI, 24 mois, au Laos

Assistant(e) technique renforcement du système d’information sur la santé - Bafoussam

Dispositif allemand, 24 mois, Cameroun

Assistant(e) technique renforcement du système d’information sur la santé - Yaoundé

Dispositif allemand, de 24 mois, au Cameroun

Appui aux projets pédagogiques sur l’interculturalité

Service civique, de 6 mois, en France

Chargé(e) d’appui pédagogique à l’Alliance française de Kisangani

VSI, de 12 mois, en RDC

Chargé(e) d’appui à la communication et au développement des partenariats avec les entreprises

VSI, de 24 mois, en Côte d’Ivoire

Chargé(e) des opérations et du développement régional

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Chargé(e) de Mission Bilingue Français/Anglais

VSI, de 24 mois, au Sénégal

Chargé(e) d’appui sur les chantiers de solidarité et la communication

VSI, de 24 mois, à Madagascar

Chargé(e) de coopération de la Ville de Lille à Oujda

VSI, de 12 mois, au Maroc

Assistant(e) technique auprès de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts

Dispositif allemand, de 20 mois, à Madagascar

Assistant(e) Technique pour le développement organisationnel du Service météorologique malgache

Dispositif allemand, de 20 mois, à Madagascar

Development worker as advisor to the surveying, land registry and spatial planning authorities

Dispositif allemand, de 24 mois, à Madagascar

Chargé(e) de missions dans une association de développement local

Hors dispositif, de 6 mois, en Equateur

Professeur(e) d’art

Hors dispositif, de minimum 2 mois, en Equateur

Responsable administratif et financier

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Directeur(trice) Local(e) adjoint(e) des Programmes

VSI, de 12 mois, aux Philippines

Responsable Administratif et Financier

VSI, de 12 mois, au Cambodge

VSO volunteers in education and women empowerment

Dispositif britannique, au Mozambique

Responsable de l’antenne de Batik International au Vietnam

VSI, de 24 mois, au Vietnam

Youth Programme Assistant in the Western Balkan

VSI, de 12 mois, en Albanie

Chargé(e) d’appui à la mobilisation de ressources

VSI, de 12 mois, en Haiti

Chargé(e) d’appui à la mise en œuvre de financements innovants

VSI, de 12 mois, au Sénégal

Chargé-e de communication et d’appui à l’Espace Volontariats

VSI, de 24 mois, Tunisie

Chargé(e) d’appui aux projets du Club Africain des Entrepreneurs

VSI, de 12 mois, en Côte d’Ivoire

Coordination pédagogique - tourisme

VSI, 12 mois, au Vietnam

Chargé(e) de communication et d’appui à l’Espace Volontariats Haïti

VSI, de 24 mois, en Haïti

Coordination du programme de coopération Bordeaux - Douala

VSI, 12 mois, au Cameroun

Coordinateur de projet Ganga Farm

Volontariat, 6 mois, en Inde

Persona voluntaria para el àrea de EDH

Volontariat, 6 mois, Pérou

Coordinateur de l’antenne d’Energy Generation Academy au Ghana

VSI, de 24 mois, au Ghana

Chargé(e) d’appui Ressources Humaines

VSI, de 12 mois, en Guinée-Conakry

Chargé-e de projet Santé Hygiène Nutrition

VSI, de 12 mois, au Laos

Chargé(e) de mission pédagogique à l’Alliance Française de Mombasa

VSI, de 24 mois, au Kenya

Responsable administratif et financier Afrique de l’Ouest et Centrale régional

VSI de 12 mois au Sénégal

La GIZ recherche une assistante ou un assistant technique volontaires pour un poste basé à la ville Bobo Dioulasso au Burkina Faso, en tant que

Conseiller/ère technique pour appuyer le Comité Interprofessionnel du Riz au Burkina Faso JOB-ID 20988

Domaine d’activité 

La GIZ met en œuvre "Le Programmes de Développement de l’Agriculture" sous la tutelle du Ministère de l’Assainissement, de l’Hydraulique, de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire (MAHASA) avec pour objectif l’amélioration de la base alimentaire de la population en visant un développement durable. Le programme travaille en collaboration entre autres avec l’organisation centrale des producteurs de riz (Comité Interprofessionnel tu Riz Burkina – CIR-B) pour la réalisation de son objectif. Cette organisation a été créée en 2001 et dispose aujourd’hui d’un réseau régional bien développé, reconnue et acceptée par les acteurs de la chaîne à valeur ajoutée riz. Afin d’améliorer davantage l’acceptation et la performance de cette structure, l’expert doit conseiller les acteurs de tous les niveaux de la chaînes de valeurs riz dans la structuration et le développement organisationnel au niveau local comme central. Pour cela, un accent est mis sur le renforcement de la capacité pour mieux défendre les intérêts communs de tous les membres et acteurs de la chaîne de valeur. A travers le conseil de l’expert, le CIR-B sera amenée à réaliser ses activités de promotion durable de toutes les chaînes de valeur du secteur riz, à savoir deux actuellement le riz blanc et étuvé.

Vos responsabilités 

  • Accompagner le Secrétariat Exécutif (SE) dans la mise en œuvre de la stratégie de communication afin d’être plus visible et crédible sur le terrain auprès des acteurs, des partenaires techniques et financiers, des autorités, etc. ;
  • Accompagner le SE dans l’opérationnalisation des actions de mobilisation des ressources internes et externes ;
  • Contribuer à l’élaboration des besoins en renforcement des capacités des membres du SE et suivre l’application des formations reçues ;
  • Accompagner le Secrétariat Exécutif dans la mise en œuvre du plan d’action stratégique du CIR-B et dans l’élaboration des programmes d’activités annuels ;
  • Accompagner la mise en conformité des textes statutaires du CIR-B avec la loi sur les interprofessions ;
  • Soutien du PDA lors de l’élaboration des rapports annuels et de la documentation des expériences.

Votre profil 

  • Ingénieur agricole, Agroéconomiste, sociologue ;
  • Expériences dans la modération ;
  • Connaissances dans les méthodes de promotion de l’agriculture durable ;
  • Connaissances dans les méthodes de développement des chaînes de valeur ajoutée seraient avantageux ;
  • Bonne connaissances en français tant à l’écrit qu’à l’oral.

Durée de la mission : 24 mois

Informations sur le site

  • Lieu de résidence : Bobo Dioulasso
  • Climat : Climat sahélien, chaud et sec avec une saison des pluies de juin à septembre
  • Santé : Nombreuses pharmacies et plusieurs médecins, plusieurs hôpitaux
  • Possibilités d’approvisionnement et d’achat : Tous les produits alimentaires et articles disponibles y compris pour les européens (nombreux supermarchés)
  • Accessibilité : Réseau routier entre les villes très bon, existence de ligne d’autobus, train
  • Situation scolaire et droit de scolarité : Ecole internationale jusqu’au baccalauréat / 250 € par mois/enfant
  • Sécurité : Bonne situation de sécurité (criminalité petite)
  • Conditions générales
  • L’activité exige nécessairement de nombreux déplacements dans les différentes régions du pays
  • Permis de conduire B et d’expérience de conduite du fait des voyages fréquents.

Le service de développement de la GIZ vous offre :

  • Une collaboration dans une institution innovatrice et mondialement active dans le secteur du développement international. Vos compétences sont requises au sein d’une équipe locale et inter-disciplinaire. 
  • Un paquet complet de prestations, y compris une préparation professionnelle et personnelle orientée au poste á occuper. La durée du contrat est d’au moins 2 ans avec possibilité de prolongation.

Indications

Le service de développement de la GIZ se réjouit de s’appuyer sur des candidats (es) ayant une formation professionnelle achevée et/ou qui disposent d’au moins d’une expérience professionnelle pertinente de deux ans. Ils possèdent en outre la nationalité allemande ou celle d’un autre État membre de l’UE ou de la Suisse.

Application :

  • Avons-nous éveillé votre intérêt ? Si oui, nous nous réjouissons de recevoir votre candidature d’ici le 16.02.2015 et de votre application sur www.giz.de/entwicklungsdienst/de, avec l’indication JOB-ID : 20988 ou http://j.mp/GIZ20988.
  • Contact : Christina Plotz, Tel : +49 – (0)228 4460 1109 - Mail : christina.plotz@giz.de

La ville de Kpalimé au Togo chef-lieu de la Préfecture de Kloto, compte environ 81.000 habitants et est située proche de la frontière avec le Ghana.

Pour ce site, la GIZ recherche 
un/e Assistant/e Technique pour conseiller les acteurs des filières de café et de cacao en vue d’améliorer leur accès au marché, JOB-ID 20715

Description du Projet :

Au travers de l’envoi de personnel qualifié tel que les assistantes et assistants techniques, la GIZ apporte une contribution pour l’amélioration durable des conditions de vie des populations locales. La contribution du programme ProDRA de la GIZ consiste à promouvoir les performances des acteurs de chaînes de valeurs agricoles sélectionnées. Le ProDRA donne des impulsions au développement de structures économiques à travers de formes et techniques organisationnelles et contractuelles améliorées, tout en liant la production pour le marché à la sécurité de l’autosuffisance. Il s’agit également de créer et d’accompagner des PPME comme composantes des chaînes de valeur et au-delà. Le ProDRA fait partie de la stratégie nationale togolaise en matière d’agriculture, le PNIASA.

Le ProDRA travaille en synergie avec la KfW et coopère avec les programmes de « Bonne Gouvernance » et de « Formation Professionnelle/Emploi des Jeunes » dans les trois villes moyennes en milieu rural de Tsévié, Kpalimé et Sokodé.

Domaine d’activité

En votre fonction d’Assistant/e Technique vous conseillez les acteurs de chaînes de valeur ajoutée (cva) agri-coles, surtout celles du café et du cacao, en vue d’améliorer leur accès au marché. Le poste est pourvu aux bu-reaux de l’UTCC (Unité Technique Café Cacao), un service d’appui-conseil, à Kpalimé.

Il s’agit, d’une part, d’appuyer l’UTCC en matière de l’amélioration de l’offre de prestations correspondante à la demande des acteurs des cva de (production paysanne, transformation et commercialisation) comme, p. ex., le transfert de savoir-faire aux productrices et producteurs par rapport aux exigences, opportunités et risques liés aux marchés (p. ex. concernant la certification, la qualité, les innovations etc.). D’autre part, il s’agit d’apporter un appui-conseil direct aux productrices/producteurs et aux PPME en matière de transformation de produits agricoles et à la nouvelle association interprofessionnelle, « Conseil Interprofessionnel du Cacao et du Café (CICC) ».

Vos responsabilités :

  • Appui à l’UTCC, aux associations de producteurs et à d’autres prestataires de service en matière d’appui-conseil par rapport aux exigences et l’accès au marché (p. ex. gestion de la qualité, certification, cultiver les contacts etc.)
  • Appui à l’UTCC en matière de création et de commercialisation d’une offre de prestations de services du-rable et orientée vers la demande
  • Appui aux acteurs des chaînes de valeur ajoutée en matière de transformation et de commercialisation de produits, de modèles d’affaires durables, d’arrangements de prestations de service et de financement de moyens de production
  • Gestion du savoir et suivi par rapport aux stratégies et activités communes.

Votre profil :

  • Titulaire d’un diplôme d’économie, de marketing ou de connaissances comparables
  • 2 années d’expérience de travail dans un domaine important pour le projet

Durée de la mission :

24 mois

Informations sur le lieu de travail

Kpalimé, chef-lieu de province, est situé à 120 km au Nord-Ouest de Lomé et compte environ 81.000 habi-tants. Les collines verdoyantes autour de la ville et leur riche faune et flore offrent beaucoup de possibilités d’excursions et d’activités dans la nature. Le climat tropical est tempéré pendant toute l’année et marqué par deux saisons de pluie d’avril à juillet et de septembre à octobre. Kpalimé attire beaucoup de touristes natio-naux. Les services de soins sanitaires sont bons, en plus, un hôpital de missionnaires américains est à environ 30 km. Il y a des jardins d’enfants et d’écoles publics ; des écoles internationales offrant également la possibi-lité d’obtenir des diplômes de l’enseignement supérieur, se trouvent à Lomé à environ 2 heures de route au Sud de Kpalimé. Kpalimé est aussi facilement joignable par des transports publics. Les connexions à internet et à la téléphonie mobile ou fixe sont disponibles.

  • Lieu d’habitation : Kpalimé est situé dans la région des Plateaux. Ce lieu touristique très apprécié offre des belles ballades et excursions à pied ou à vélo.
  • Climat : chaud et tropical avec deux saisons de pluie
  • Soins de santé : Il y a un bon service de base sur place. Pour des cas spécifiques, le voyage sur Lomé est conseillé.
  • Possibilité de faire les courses : Offre locale et offre européenne limitée. Des marchandises européennes sont disponibles à Lomé.
  • Accessibilité : Kpalimé est à environ 2 heures (120 km) de route de Lomé et est situé à la frontière avec le Ghana.
  • Situation scolaire : Il y a des jardins d’enfants et écoles publics à Kpalimé, des écoles à standard européen sont disponibles à Lomé.

Conditions cadre

La culture de café et de cacao représente une importante source de revenus pour les petits paysans au Sud-Ouest du Togo. Cependant, la production a connu une baisse depuis les années 1990 dans le contexte de difficultés d’ordre économique. C’est la raison pour laquelle le Gouvernement togolais en a fait une priorité dans son programme de stratégie agricole PNIASA. Les acteurs des chaînes de valeur ajoutée sont également soucieux d’améliorer leur organisation et commercialisation. Ainsi, les paysans, les acheteurs, les transformateurs et les exportateurs ont créé, en automne 2014, la première association interprofessionnelle café et cacao (CICC) afin d’accroitre la création de valeurs au Togo. Dans ce contexte, l’UTCC, le service d’appui-conseil étatique à Kpalimé, est mis devant le défi de répondre encore mieux aux besoins des paysans et des autres acteurs.

Le service de développement de la GIZ vous offre :

  • une collaboration dans une institution innovatrice et mondialement active dans le secteur du développement international. Vos compétences sont requises au sein d’une équipe locale et inter-disciplinaire. 
  • un paquet complet de prestations, y compris une préparation professionnelle et personnelle orientée au poste á occupé.
  • La durée du contrat est d’au moins 2 ans avec possibilité de prolongation.

Indication :

Nous sommes heureux de recevoir les candidatures en ligne. Vous amenez une formation technique ou une formation universitaires et au moins deux années d’expérience professionnelle. Les Candidats doivent avoir la nationalité allemande, la citoyenneté d’un autre État membre de L’UE ou de la Suisse.

Application :

  • Avons-nous éveillé votre intérêt ? Si oui, nous nous réjouissons de votre application sur www.giz.de/entwicklungsdienst/de, avec l’indication JOB-ID : 20715 ou http://j.mp/GIZ20715.
  • Période d’application est jusqu’au le 31 Janvier 2015.
  • Contact : Mme Petra Feih, Tel : +49 – (0)228 4460 1096, ​Mail : petra.feih@giz.de

Où ?

Mayotte (Mayotte)

Quoi ?

Deux postes seront pourvus par des résidents de Mayotte. Les deux autres
postes sont ouverts aux candidats de métropole.

  • Mettre en oeuvre des animations de proximité et des sorties à la journée, en lien avec les équipes de bénévoles :
    • Prospecter des lieux, puis participer à la préparation de ces activités et à l’animation des enfants et jeunes ;
    • Créer du lien avec les familles et être en contact avec des partenaires associatifs et institutionnels ;
    • Identifier des jeunes adultes désireux de s’engager dans le projet.
    • Participer à la mise en oeuvre d’activités de scoutisme au sein d’une structure associative à caractère sociale tournée vers la jeunesse
  • Participer à l’organisation des sorties à l’extérieur du lieu d’habitation.
  • Mettre en oeuvre des camps, en lien avec les équipes d’animation bénévoles :
    • Participer à l’écriture du projet pédagogique du séjour et à l’élaboration du projet d’animation et aux temps de préparation matérielle des séjours ;
    • Maintenir le contact avec les partenaires et les familles lorsque les bénévoles ne sont pas disponibles ;
    • Participer aux temps de rencontres et d’inscriptions auprès des familles ;
    • Apporter un soutien logistique à l’organisation de ces séjours campés.
  • Participer à toutes actions visant à soutenir, renforcer et pérenniser la présence du scoutisme à Mayotte

Quand ?

À partir du 5 janvier 2015 (12 mois, 35 h/semaine)

Quelle thématique ?

Culture et loisirs

Combien de postes ?

2

Quel organisme ?

Scouts et guides de france - outre-mer - monde

« Warehouse Project Coordinator »

DESCRIPTION OF THE ORGANISATION AND AREAS OF ACTIVITY

Established in 2012, Star Shea Ltd. is a social business dedicated to commercialize shea nuts and butter directly supplied by the Star Shea Network, a federation of rural Ghanaian women involved in informal shea processing. Its mission is to empower these informal shea women producers and provide them with access to the formal economy …

MISSION :

To accomplish this mission, StarShea Ltd. has the following objectives :

  • Reinforce and expand the Star Shea Network (SSN), a national association of shea producers established as part of the “Shea Value Chain Reinforcement Project”, a project implemented by PlaNet Finance and supported by SAP, the European Union and the French Development Agency, to achieve economies of scale
  • Facilitate the production of premium quality shea nuts and butter through the SSN by providing the necessary quality control and training
  • Develop sustainable market outlets and a market strategy to sustain the business and thus the livelihoods of SSN members
  • Diversify and help stabilize the women’s sources of revenue by including shea nuts and shea butter to their income stream.
  • StarShea Ltd. is positioned as a “reliable and sustainable supplier of economic quantities of consistently high quality, traceable and ethically sourced shea kernels and natural butter”.

StarShea Ltd target is to reach 25 000 women within 2017 to reach breakeven.

StarShea Ltd is a social business, ie the management is evaluated on

  • the capacity to increase women’s revenue on a long term perspective
  • the number of women benefiting from the service provided

DUTIES AND RESPONSIBILITIES :

1. Warehouse project

StarShea Ltd is currently planning to build three warehouses, with the financial support of Loaders, one of its client.

For the time being, StarShea Ltd is renting a warehouse in each community where it is working. This warehouse belongs either to the traditional authorities (community chief), to a particular woman of the network, or to somebody independent from the project. The purposes of the mission is to build (or acquire) storing facilities whose property could be finally shared between SSL, Loaders and the network.

Several options have to be discussed, in particular the choice of the location. Three locations for each different type of warehouses within the network can be considered :

  • Scattered community
  • Overseas communities
  • Large volumes communities where transport to warehouse would be cheaper than truck picking

2. Fully mechanised processing centre

For its regular production, StarShea Ltd development plan integrate the building of a processing factory, with the objective of converting the nuts bought from the women network into high quality butter. 
The technology used for the processing have not yet been validated by SSL board, but would probably be based on an expeller to extract the oil from the shea kernels.

A warehouse will have to be associated to the processing facility, possibly in relation to the previously described warehouse project.

3. Semi-traditional processing centres

For the organic production, StarShea Ltd considers building semi-traditional processing centres, i.e. based on the traditional method to process shea butter in the communities, but improving some of the steps that can be mechanised (in particular to improve the energy efficiency of the process).

A warehouse will have to be associated to each centre, possibly in relation to the previously described warehouse project.

For the processing centres, a preliminary technical study has already been made. However, some of the technical issues have still to be discussed, and the design choices have not yet been decided. Depending on the cost of the different options, the choices of investments will have to be validated by SSL board.

The warehouses are less complex from a technical point of view ; however the full feasibility and design study has still to be proposed.

In this context, the volunteer, depending on his/her skills, will have to :

  • Evaluate size of the facilities, depending on the current and expected volumes for the covered area. Location options will be discussed in function of the logistic and transport issues.
  • A construction model will be proposed, taking into account the expected technical features and depending on cost estimates.

Depending on the investment choices :

  • Writing the specifications (choice of equipment, access solutions to water and energy, water treatment, design of the centres and management of the product flows, storing and conditions of storing…)
  • Call for tenders, choice of suppliers, contract agreement
  • Monitoring of the building phases

TERMS : Location / Contract duration /Department/ Description of the missions 

• Tamale, Ghana
• 3 months minimum
• Mission Start : depending on availabilities
• Department : Administrative / warehouse
• Reports Directly : CEO

SKILLS /PROFIL :

  • Must be innovative and result oriented 
  • Capacity to perform a rigorous work and excellent organizational skills
  • Capacity to work under pressure
  • Autonomy and initiative requested in small scale and fast growing structure
  • Excellent communication and inter-personal skills
  • Flexible and collaborative approach to work, ability to think on your feet

CONTACT :

Send your CV with a cover letter to the following email address :
Anna Perinic, CEO / anna.perinic@starshea.com
And Copy the France Volontaires in Ghana’s address : ev.ghana@france-volontaires.org.

Internship mission
« Producer and Project Coordinator »

DESCRIPTION OF THE ORGANISATION AND AREAS OF ACTIVITY

Established in 2012, Star Shea Ltd. is a social business dedicated to commercialize shea nuts and butter directly supplied by the Star Shea Network, a federation of rural Ghanaian women involved in informal shea processing. Its mission is to empower these informal shea women producers and provide them with access to the formal economy …

MISSION :

To accomplish this mission, StarShea Ltd. has the following objectives :

  • Reinforce and expand the Star Shea Network (SSN), a national association of shea producers established as part of the “Shea Value Chain Reinforcement Project”, a project implemented by PlaNet Finance and supported by SAP, the European Union and the French Development Agency, to achieve economies of scale
  • Facilitate the production of premium quality shea nuts and butter through the SSN by providing the necessary quality control and training
  • Develop sustainable market outlets and a market strategy to sustain the business and thus the livelihoods of SSN members
  • Diversify and help stabilize the women’s sources of revenue by including shea nuts and shea butter to their income stream.
  • StarShea Ltd. is positioned as a “reliable and sustainable supplier of economic quantities of consistently high quality, traceable and ethically sourced shea kernels and natural butter”.

StarShea Ltd target is to reach 25 000 women within 2017 to reach breakeven.

StarShea Ltd is a social business, ie the management is evaluated on

  • the capacity to increase women’s revenue on a long term perspective
  • the number of women benefiting from the service provided

DUTIES AND RESPONSIBILITIES :

1. Preparing the transition for the women to become shareholders of StarShea Ltd.

One of the objectives of the StarShea project is to directly involve the women of the network in the management of the business. The producers must be given the opportunity to take part of the company strategic orientation and development.

In this context, the volunteer will have to :

  1. 1. Identify existing models of farmers’ owned organizations in Africa, and the Region, and find out Key Factors of Success
  2. 2. Identify optimized organization / governance for StarShea – StarShea Network relation based on existing structures
  3. 3. Recommend optimized legal structure for StarShea Network to get shareholding
  4. 4. Recommend transition and acquiring mode : cost of share, dividend distribution, new groups integration...
  5. 5. Identify need in training and plan / strategize empowerment steps with the partners NGO working with the existing groups of women : PlaNet Finance / Jaksally / other partners…

2. Organising the management of the warehouses and of the butter processing centres.

StarShea is currently planning the building of :

  • Warehouses, decentralised in the communities where the company is working. These storing rooms will be used to keep the nuts received from the women, waiting for their loading to clients ;
  •  Processing centres. For the time being, the processing into butter is made in some of the communities. In order to improve the quality management as well as the profitability of the business plan, SSL consider the possibility to create centralised processing centres for the organic butter production.

For both facilities, the management structure has to be analysed and defined. The volunteer will have to :

  • study the possible legal form that would be the more adapted to these projects, and in particular the possibility to create a cooperative of women
  • Analyse and recommend the better location
  • Recommend transition and acquiring mode, adapted to the Ghanaian context
  • Propose a timetable and a plan to reach the proposed option.

3. Identify new business opportunities for shea in food industry by substitution of palm oil

1. Identify key issues of usage of palm oil, and industry / brands which might have higher concern about that

2. Check shea specifics active ingredients and compare to palm oil benefits/draw backs

3. Build opportunity selection for shea and marketing positioning to access the market

4. Evaluating feasibility of diversification opportunities, through the production and marketing of honey

1. Examine the technical issues linked with honey production in terms of storing, packaging, logistics… and study the possibilities of cost synergies with the current shea activity

2. Investigate the marketing opportunities –in cosmetic industry and food industry- for StarShea, given its current clients and markets for shea products.

3. Seek for potential local partners already involved in honey production activities, whose values could match with StarShea social approach.

4. Build opportunity selection for honey product and marketing positioning to access the market.

TERMS : Location / Contract duration /Department/Description of the missions 

  • Tamale, Ghana
  • 3 months minimum
  • Mission Start : depending on availabilities
  • Department : Public relations and Production
  • Reports Directly : to Operation Manager and or CEO

SKILLS / PROFIL :

  • Must be innovative and result oriented 
  • Capacity to perform a rigorous work and excellent organizational skills
  • Capacity to work under pressure
  • Autonomy and initiative requested in small scale and fast growing structure
  • Excellent communication and inter-personal skills
  • Flexible and collaborative approach to work, ability to think on your feet

CONTACT :

Send your CV with a cover letter to the following email address :
Anna Perinic, CEO / anna.perinic@starshea.com
And Copy the France Volontaires in Ghana’s address : ev.ghana@france-volontaires.org. 

DESCRIPTION OF THE ORGANISATION AND AREAS OF ACTIVITY

Established in 2012, Star Shea Ltd. is a social business dedicated to commercialize shea nuts and butter directly supplied by the Star Shea Network, a federation of rural Ghanaian women involved in informal shea processing. Its mission is to empower these informal shea women producers and provide them with access to the formal economy …

MISSION :

To accomplish this mission, StarShea Ltd. has the following objectives :

  • Reinforce and expand the Star Shea Network (SSN), a national association of shea producers established as part of the “Shea Value Chain Reinforcement Project”, a project implemented by PlaNet Finance and supported by SAP, the European Union and the French Development Agency, to achieve economies of scale
  • Facilitate the production of premium quality shea nuts and butter through the SSN by providing the necessary quality control and training
  • Develop sustainable market outlets and a market strategy to sustain the business and thus the livelihoods of SSN members
  • Diversify and help stabilize the women’s sources of revenue by including shea nuts and shea butter to their income stream.
  • StarShea Ltd. is positioned as a “reliable and sustainable supplier of economic quantities of consistently high quality, traceable and ethically sourced shea kernels and natural butter”.

StarShea Ltd target is to reach 25 000 women within 2017 to reach breakeven.

StarShea Ltd is a social business, ie the management is evaluated on

  • the capacity to increase women’s revenue on a long term perspective
  • the number of women benefiting from the service provided

DUTIES AND RESPONSIBILITIES :

The volunteer will assist the management in all operational activities ongoing during his presence, depending on the season :


1. Certification process and procedures

StarShea Ltd certifies part of its production as organic and Fair Trade. The volunteer will be in charge of providing a technical assistance to the operational manager and a support of the field staff in the management and follow-up of the certification operations.

  • Management of the traceability information system, in partnership with SAP, a German ICT company. This comprehensive traceability system includes :
  • The database of the women network (“MasterData”).
  • a reporting tool used at the office level to follow the field buying, storing and loading of shea nuts and butter
  • A complex barcode system aimed at tracing the production, its quality (regular, organic, fairtrade) and the producing woman.
  • Follow-up of the certification standards applied by StarShea : in 2014 : the US and EU organic standards, and the Ecocert ESR and IMO Fair For Life FairTrade Standards.
  • Preparation and update of the Internal Control System, the internal procedure guide to be followed for the application of these standards
  • Follow-up of the certification audits : preparation of the supporting documents, internal audits, corrective measures and modification of the procedures following potential nonconformities, relations with the certification bodies under the control of the CEO and of the operation manager.
  • Training of the staff on Organic and FairTrade rules, at the beginning of the production season, and support on technical issues during the campaign.
  • Preparation of the training material for the women groups
  • GPS Mapping of collection areas, map drawing using a GIS system
  • Implementing the shea preservation project with field staff (selection of pilots, shea survey)

In the framework of the FairTrade certification, a specific overview of the 1600 women working in the Karaga district has to be organised. The volunteer will be in charge of preparing the survey and organizing the interviews.

2. Support of the production operations and link with the accounting and marketing department

  • Production supervision : statistics about reception and loading with traceability tools, editing of supporting documents for reception of nuts / butter, payment of the women, sales analysis
  • Technical support of the staff in ICT : improving training methods/skills of Shea Coordinators, Implement training on laptop management, excel training, traceability tool training…
  • Field support : reception / loading / butter processing supervision …
  • Commercial support : communication support to develop (website, leaflet..) with sales assistant for the next season

3. Supervision of sustainability of the shea parkland

In the frame of the certification of part of the production, StarShea is requested to analyse the sustainability of the shea tree resources. It is requested to demonstrate that the company activities are not threatening the long-terms use of the parklands. The volunteer will be invited to :

  • study in the bibliography what is known about the link between shea nut picking from one side, biodiversity and sustainability of the resource from the other side,
  • Identify 3 pilot zones in organic and FairTrade areas to build a control on
  • Build a shea survey tool and implement it in the three zones : number of trees, diameter, other species …
  • Prepare a tool/method for yearly control

TERMS : Location / Contract duration /Department/Description of the missions 

  • Tamale, Ghana
  • 3 months minimum
  • Mission Start : depending on availabilities
  • Department : Administrative and Technical (ICT)
  • Reports Directly : to Operational Manager and/or CEO

SKILLS /PROFIL :

  • Ability to understand complex operational procedures
  • Capacity to perform a rigorous work and excellent organizational skills
  • Capacity to work under pressure
  • Autonomy and initiative requested in small scale and fast growing structure
  • Excellent communication and inter-personal skills
  • Flexible and collaborative approach to work, ability to think on your feet

CONTACT :

Send your CV with a cover letter to the following email address :
Anna Perinic, CEO / anna.perinic@starshea.com 
And Copy the France Volontaires in Ghana’s address : ev.ghana@france-volontaires.org

DESCRIPTION OF THE ORGANISATION AND AREAS OF ACTIVITY

Established in 2012, Star Shea Ltd. is a social business dedicated to commercialize shea nuts and butter directly supplied by the Star Shea Network, a federation of rural Ghanaian women involved in informal shea processing. Its mission is to empower these informal shea women producers and provide them with access to the formal economy …

MISSION :

To accomplish this mission, StarShea Ltd. has the following objectives :

• Reinforce and expand the Star Shea Network (SSN), a national association of shea producers established as part of the “Shea Value Chain Reinforcement Project”, a project implemented by PlaNet Finance and supported by SAP, the European Union and the French Development Agency, to achieve economies of scale
• Facilitate the production of premium quality shea nuts and butter through the SSN by providing the necessary quality control and training
• Develop sustainable market outlets and a market strategy to sustain the business and thus the livelihoods of SSN members
• Diversify and help stabilize the women’s sources of revenue by including shea nuts and shea butter to their income stream.
• StarShea Ltd. is positioned as a “reliable and sustainable supplier of economic quantities of consistently high quality, traceable and ethically sourced shea kernels and natural butter”.

StarShea Ltd target is to reach 25 000 women within 2017 to reach breakeven.

StarShea Ltd is a social business, ie the management is evaluated on

• the capacity to increase women’s revenue on a long term perspective
• the number of women benefiting from the service provided

DUTIES AND RESPONSIBILITIES :

To prepare for the attention of the CEO, monthly financial reports on key reporting tools
o Budget per line, actual and variance monthly
o Cash flow forecast including hard currency evolutions and inflation monthly
o Keep abreats of monthly financial position in collaboration with finance team

  • Review and suggest areas of cost control and control system efficiencies
  • To build and update the business plan on 3 to 4 years of Ghanaian structure and European holding company, including consolidation. Scenarios of growth and risk analysis.
  • Prepare documents for the board meetings 3 or 4 times a year : Estimated 1, 2 and 3, and actuals on P&L, Cash Flow, Balance sheet
  • To build social and economic KPI’S for the board of the company (margin per bag, margin per MT, revenue per woman, increase of revenue per woman, per container, per truck, volumes per woman, etc.)
  • To ensure the follow-up of the production process, building new analysis tools for the Operations Manager (costs and margin per bag, kg, trucks, .staff, per zone ….)
  • To participate and contribute knowledge and experience to build team capacity

TERMS : Location /Office/ Contract duration /Description of the missions 

  • Tamale, Ghana
  • 3 months minimum
  • Mission Start : depending on availabilities
  • Department : Finance
  • Reports Directly : CEO

SKILLS /PROFIL :

• Ability to understand complex financial models 
• Capacity to perform a rigorous work and excellent organizational skills
• Capacity to work under pressure
• Autonomy and initiative requested in small scale and fast growing structure
• Excellent communication and inter-personal skills
• Flexible and collaborative approach to work, ability to think on your feet

CONTACT :

Send your CV with a cover letter to the following email address :
Anna Perinic, CEO / anna.perinic@starshea.com
And Copy the France Volontaires in Ghana’s address : ev.ghana@france-volontaires.org

La Géorgie, un pays au carrefour des civilisations entre Caucase et mer Noire.

La mission consiste à un soutien en français dans une école publique géorgienne pour des élèves de primaire et secondaire dont 300 apprennent le français ; ainsi qu’une présence francophone auprès des enseignants pour animer les classes de français ( jeux ,chants, livres ,animation culturelles avec l’Institut français de Tbilissi) présence dans un école privée une fois par semaine en locuteur français.

Le volontaire est logé et pris en charge par les enseignants de cette école .
Une qualité de contact avec les élèves pour animer les classes avec les enseignants géorgiens est recommandée.

Le volontaire est en constante relation avec le tuteur en France et le responsable de l’association en Géorgie pour ajuster son action et échanger avec les enseignants géorgiens .

La mission du volontaire est recommandé pendant la période scolaire géorgienne de février 2015 à juin 2015 avec debriefing à son retour en France

Dates

De mars à décembre 2015 (pendant l’année scolaire de l’hémisphère Sud)

Contexte de la mission

L’Alliance Scolaire Evangélique de Nouvelle-Calédonie (enseignement privé protestant) a été créée en 1958. Elle comprend 9 établissements secondaires se répartissant sur les provinces Nord et Îles. Chaque établissement fonctionne avec très peu de personnel d’encadrement. Les directeurs de ces établissements sont en général des enseignants assurant des heures de cours avec quelques heures de décharge de direction.

Comme la fracture numérique est devenue une priorité du gouvernement et que nos établissements scolarisent une population souvent sous-équipée en ordinateurs personnels et connexions internet, l’Alliance Scolaire a obtenu l’agrément pour accueillir des volontaires du service civique pour effectuer des missions de 10 mois dans nos établissements. Cela permettrait aux établissements de bénéficier d’une personne ressource compétente en informatique qui pourrait s’occuper du matériel informatique de l’établissement et assurer une permanence dans la salle informatique de l’établissement comme le fait le documentaliste au CDI.

Lieu de mission

Les missions sont à pourvoir dans plusieurs établissements scolaires. Par exemple, le collège Havila a été créé en 1974 dans la tribu de Luecila à Wé, capitale administrative des Îles Loyauté sur l’île de Lifou. Ce collège protestant scolarise 400 élèves en 2014 et compte une équipe de 30 professeurs. Très dynamique, ce collège se caractérise par son projet d’établissements et ses nombreux projets disciplinaires. Comme tous les établissements scolaires, il doit numériser une grande partie de ces ressources afin de préparer plus efficacement sa population scolaire aux défis de la Nouvelle-Calédonie de demain.

Dates

Du 24 février au 25 juillet 2015 WE libres

Localisation

Région de Ain El Rihani, Kesrouan, entre Beyruth et Jounié à Zouk Mikaêl, Liban

Partenaire local

Centre pour enfants / jeunes handicapés physiques et / ou mentaux

Description de la mission

1/ Contexte :

La mission du centre d’accueil est d’assister les enfants atteints de handicap (handicapés mentaux, physiques, polyhandicapés, autistes), en leur apportant un cadre scolaire et médical, en les aidant à se développer, et en leur permettant de vivre dans la joie. Le Sesobel accueille des enfants âgés de 4 à 20 ans, venant de tout le pays. Les enfants vivent dans leur famille ; ils viennent au Sesobel dans la journée (avec un système de cars de ramassage scolaire).

2/ Objectif de la mission :

  • Aider à l’élaboration des supports de communication (plaquettes, dépliants, rapport annuel, journal, site web...).
  • Aider à l’élaboration des dossiers de presse (communiqués de presse, annonces, articles...).
  • Aider à valoriser l’image et le savoir-faire du Sesobel. Les messages et les infos qu’il délivre peuvent s’adresser aux autres employés du Sesobel (communication interne), aux actionnaires (corporate communication), ou encore à la presse et au grand public (communication externe).
  • Informer directement le responsable de toute difficulté rencontrée.
  • Participer activement à la vie d’équipe dans le département et au sein du SESOBEL (réunions, activités…).

3/ Public concerné :

450 enfants (de 1 à 18 ans) sont accueillis annuellement dans les programmes pédagogiques au Sesobel. Le nombre des enfants par classe ne dépasse pas 7.

  • Enfants atteints de handicap physique
  • Enfants atteints de handicap mental
  • Enfants atteints des troubles envahissants du développement

La suite de l’annonce sur le lien suivant :

La Région de Tanger/Tétouan et la Région Provence Alpes Côte d’Azur sont engagées depuis 2012 dans une coopération autour du Projet d’Appui à la mise en œuvre d’une Politique Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire.

Pour ce site, France Volontaires recherche
un/e Chargé/e de mission Economie Sociale et Solidaire

Le projet

Le projet d’appui à la mise en œuvre d’une Politique Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (PRESS) a pour objectif de contribuer à la décentralisation et au développement local par le renforcement de la maîtrise d’ouvrage du Conseil Régional de Tanger/Tétouan en matière d’économie sociale et solidaire et la création d’activités et d’emplois dans la région.

La mise en œuvre d’une politique régionale de l’ESS a permis la création d’un Observatoire Régional de l’Economie Sociale et Solidaire, d’un Groupement d’Intérêt Economique « Entreprise Collective Partagée » ainsi que d’une Maison de l’Economie Sociale et Solidaire pour assurer la promotion du secteur dans la région.

Le volontaire précédemment en poste est intervenu dans :

  • la mise en place de la Maison de l’ESS au sein du CRTT, de son équipement et de la formation d’une équipe technique,
  • la mise en place de la Plateforme des acteurs de l’ESS dans la région,
  • la consolidation de l’Observatoire Régional,
  • la mise en place du cadre nécessaire à la création d’un GIE-Entreprise Collective Partagée sur Tanger,
  • l’organisation du 1er échange entre élus des 2 Régions autour de l’ESS.

Domaine d’activité

En tant que chargé/e de mission, vous accompagnerez de nombreux acteurs (équipe de la Maison de l’Economie Sociale et Solidaire, membres du GIE Entreprise Partagée). De plus, en ayant un positionnement transversal sur l’ensemble du projet d’appui à la mise en œuvre d’une Politique Régionale de l’ESS, vous pourrez être mobilisé sur toute tâche jugée utile à son bon déroulement.

Vous serez en relation avec plusieurs partenaires français : la Région Provence Alpes Côte d’Azur, la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire, Alternatives Sans Frontières.

La mission 

En lien avec la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire PACA, le (la) volontaire appuiera :

  • l’animation de la Maison de l’Economie Sociale et Solidaire et le développement de liens avec les acteurs de l’ESS,
  • l’organisation du 2è Echange entre élus des 2 régions autour de l’Economie Sociale et Solidaire,
  • le fonctionnement de l’Observatoire Régional notamment au niveau méthodologique : actualisation des données, exploitation statistique et cartographique de la base de données, conception et publication d’outils de communication et d’aide à la décision (« panorama régional de l’ESS », newsletter, catalogue régional des acteurs de l’ESS, …),
  • le lancement et la coordination d’études sur le secteur de l’ESS en Région de Tanger/Tétouan,
  • le développement de la bibliothèque numérique sur l’ESS.

En lien avec Alternatives Sans Frontières, le (la) volontaire appuiera :

  • l’animation et le suivi du GIE-ECP,
  • la mise en place d’outils juridiques, commerciaux (notamment communication),
  • l’identification et l’organisation des formations à destination de l’équipe technique du GIE-ECP,
  • l’opérationnalisation des services d’appui aux artisans offerts par le GIE (outils mutualisés, formations...),
  • la capitalisation de l’expérience GIE-ECP et le développement des outils de communication,
  • l’organisation d’échanges entre entrepreneurs du GIE de Tanger et entrepreneurs de l’ESS en région PACA pour partage de savoir-faire et vente,
  • l’organisation de séminaires d’accompagnement et de structuration du GIE.

Durée de la mission

24 mois

Lieu de la mission

Avec 840 000 habitants, Tanger est la sixième ville du Maroc par la population et s’étend sur 302 km². La Région de Tanger/Tetouan compte 2,76 millions d’habitants, soit 8,3% de la population totale du Maroc (source CRI Tanger/Tétouan). La ville est en pleine croissance suite notamment aux projets liés aux zones franches, au complexe portuaire TangerMed et au plan Tanger Métropole qui doit accompagner aussi l’arrivée du futur TGV.
La ville et la région compte de nombreux centres d’intérêt.

Le volontaire

  • Titulaire d’un diplôme d’économie, entreprenariat, développement local,
  • une expérience de travail dans l’économie sociale et solidaire serait un plus,
  • bonne connaissance de la culture et de la logique entrepreneuriales indispensable (notions de gestion/comptabilité appréciées), compétences en formation, pédagogie, animation de groupes (connaissance des publics de techniciens, élus, bailleurs) et mobilisation de partenaires.
  • bon relationnel et intérêt à travailler en réseau,
  • la connaissance des logiciels de cartographie (QGis notamment) et de gestion de bases de données (Access) serait un plus.

Candidature

CV et lettre de motivation à envoyer à candidatures@france-volontaires.org

Mécanicien formateur et chef de garage, dans la Parc National Naturel Naouabalé Ndoki au Congo

Mission

WCS (Wildlife Conservation Society) est à la recherche d’un mécanicien qualifié, pour une durée d’un an avec la possibilité de prolonger d’une année supplémentaire. Le poste sera situé au village de Bomassa, près du Parc National Nouablé -Ndoki, République du Congo.

Sa mission sera de mettre en place les supports logistiques nécessaires au bon fonctionnement des équipements de l’aire protégée

Ce poste offre une occasion unique pour quelqu’un qui souhaite vivre l’expérience de l’Afrique centrale et sa faune unique, rare et merveilleuse tels que les gorilles de plaine, chimpanzés, éléphants de forêt et bongo. *

Activités

  • Continuer à former les mécaniciens congolais
  • S’assurer que la flotte de véhicules est régulièrement entretenue (huile, liquides, filtres, pneus etc.) Le parc possède un flotte de cinq land cruseur, des pirogues, des bateaux, groupes électrogènes
  • Superviser la construction du garage.
  • Gérer le garage et le magasin de stockage, et assurer la mise à jour et la tenue des registres d’outils, de matériaux (lubrifiants, etc ) et des pièces détachées achetées et utilisées .
  • Maintenir la surveillance et le maintien de la consommation de carburant de tous les véhicules, les groupes électrogènes et moteurs hors-bord.
  • Commander les pièces de rechange nécessaires à Brazzaville ou ailleurs,
  • Concevoir et mettre en œuvre un programme d’entretien efficace pour toutes les catégories de moteurs

Lieu de la mission 

Parc national de Nouabalé NDOKI, siège basé à Bomassa

Profil du volontaire

  • Mécanicien qualifié (moteurs véhicules -d’essence et diesel- ; groupes électrogènes et moteurs hors-bord)
  • Connaissances ou compétences nécessaires
  • Expérience en gestion de garage et flotte de véhicules (gestion de stock, de budget)
  • Expérience et goût pour la formation d’apprentis.
  • Pratique de l’anglais
  • Permis de conduire auto.
  • Aptitude à vivre et à travailler dans un environnement forestier étranger, éloigné et tropical. Possibilité de s’adapter à la nourriture locale. Goût pour la vie rurale.
  • Débrouillardise, ingéniosité.
  • Connaissances ou compétences souhaitable
  • Pratique de l’anglais
  • Première expérience de formation d’apprentis mécaniciens.

Conditions

Contrat de volontaire de la solidarité internationale (VSI) signé avec France Volontaires

Candidatez

  • Lettre de motivation et CV a envoyer à candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquez dans votre mail : Mission 2N1055 « mécanicien Congo » -
  • Durée : 12 mois renouvelables
  • Thème : solidarité international, gestion de projet
  • Date limite de validité : 20 février 2015

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre l’Ambassade de France au Maroc et le Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social, France Volontaires recherche un/une chargé/e d’appui développement social et coopération décentralisée

Le projet

En juin 2013, le Plan Gouvernemental de l’Egalité baptisé « Icram » a été approuvé en Conseil de Gouvernement. Il est l’instrument de mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Equité et d’Egalité entre les Sexes (SNEES) adoptée en 2006.

Ces deux supports constituent une avancée majeure dans la définition d’une politique sectorielle en matière de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Icram réunit 33 départements ministériels et institutions publiques, qui s’engagent, de manière autonome à orienter leur stratégie vers une série d’objectifs sensibles à l’égalité entre les femmes et les hommes. La Commission ministérielle de l’égalité, présidée par le Chef du Gouvernement, et le Comité technique interministériel assure le pilotage et le suivi de la mise en œuvre de ce programme. Le Comité technique interministériel est présidé par le Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social.

Concernant la coopération décentralisée, les gouvernements français et marocain ont signé en 2003 une convention de partenariat, de coopération et de développement. Il consacre les collectivités locales françaises et marocaines comme acteurs à part entière de l’échange bilatéral. Un premier programme d’accompagnement du processus de décentralisation marocain (PAD) a été mis en œuvre. A la fin de ce programme, un nouvel accord de coopération, portant sur la création d’un Fonds de soutien conjoint à la coopération décentralisée franco-marocaine, a été signé en 2011 entre le ministère des Affaires étrangères et européennes de la République française, et le ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc. Ce dispositif conjoint d’appui à la coopération décentralisée franco-marocaine a pris fin en juillet 2014, et il convient désormais de pérenniser l’action de mobilisation et d’accompagnement des nombreuses collectivités françaises et marocaines impliquées dans cette coopération, tout en entretenant l’animation et le suivi de la politique de coopération décentralisée entre les deux pays.

Domaine d’activité

En tant que Chargé/e d’appui vous accompagnerez de nombreux acteurs institutionnels (Secrétariat Général du Ministère, équipes des différentes directions, pôle gouvernance du Service de Coopération de l’Ambassade de France, élus locaux marocains et français, équipes communales et régionales…).

Les responsabilités du volontaire

  • Auprès du Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social :
  • Appui au Secrétariat général dans la coordination des programmes de la Direction de la Femme en général et des activités du Plan Gouvernemental de l’Egalité en particulier,
  • Suivi et monitoring des activités menées par les experts dans ce cadre,
  • Mise en place un système de reporting approprié,
  • Elaboration des rapports d’avancement des travaux.
  • Auprès du Pôle gouvernance de l’Ambassade de France au Maroc :
  • Interface entre les collectivités locales françaises et le SCAC dans le domaine de la coopération décentralisée,
  • Mise à jour de la base de données des partenariats franco-marocains de coopération décentralisée,
  • Préparation et organisation des séminaires de capitalisation en lien avec les associations de collectivités (CUF, ARF, AMF, ANCLM, AMR…) ; 

Votre temps de travail sera réparti entre le MSFFDS (3 jours/semaine) et le Pôle Gouvernance de l’Ambassade de France (2 jours/semaine). Cette répartition est susceptible d’aménagements selon besoins des deux partenaires. Une grande disponibilité exigée

Le volontaire 

  • Titulaire d’un master droit/sciences politiques, développement international
  • Une expérience de travail dans une administration serait un plus
  • Très bonne capacité rédactionnelle, d’organisation et d’adaptation. Capacité en ingénierie de projets (montage, suivi, évaluation), Bonne maîtrise des outils et des enjeux de la communication. Bon relationnel et intérêt à travailler en équipe
  • La connaissance du contexte institutionnel marocain serait un plus.

Infos pratiques de la mission 

  • 12 mois renouvelable
  • Mission à Rabat-Salé

Capitale administrative. Climat méditerranéen avec 4 saisons bien marquées. Températures restent douces mais l’humidité ambiante rend les hivers froids (maisons rarement chauffées). En été, les températures ne dépassent pas longtemps les 40°. L’agglomération Rabat-Salé compte plus de 2 millions d’habitants.

Candidature

  • Envoyez une lettre de motivation et un CV auprès de candidatures@france-volontaires.org
  • Avant le 18 février 2015

Médecins du Monde

Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s’engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous.

Association indépendante nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires.

A l’international, MdM travaille dans 46 pays sur tous les continents et sur 4 thématiques prioritaires (soins aux migrants et aux déplacés, promotion de la santé sexuelle et reproductive, lutte contre le VIH et réduction des risques liés à l’usage de drogue, crises et conflits).

Description de la mission

Sous la responsabilité du coordinateur Site Itasy, et en lien technique avec le coordinateur médical pays, le/la Sage-Femme est en responsabilité directe des équipes médicales MdM (2 médecins, 2 sages-femmes).
Il/elle est chargé(e) de renforcer les compétences de son équipe en SSR (Santé Sexuelle et Reproductive) et SONU afin de la rendre durablement autonome et compétente dans l’accompagnement, supervision et renforcement du personnel soignant des formations sanitaires appuyées (21) et non appuyées (55).

Responsabilités et champs d’activités

Programme médical et paramédical

  • Appuyer l’équipe technique médicale MdM sur la stratégie de compagnonnage et supervision des prestataires de soins travaillant dans les structures appuyées afin d’améliorer la qualité des soins offerts.
  • Assurer à travers le renforcement des capacités de l’équipe technique médicale MdM la pratique des fonctions SONU (soins obstétricaux néonataux d’urgence) des prestataires de soins.
  • Appuyer l’équipe technique médicale MdM dans l’analyse et supervision des volets de la santé reproductive (CPN, IST, PF) dans les structures appuyées.
  • Accompagner l’équipe technique médicale dans l’appui systématique au centre de référence régional sur la réalisation des fonctions SONUC.
  • Organiser des sessions de formation de l’équipe technique médicale MdM selon les besoins identifiés.
  • Participer à la création ou à la révision des modules de formation en SSR/SMI en lien avec les médecins chefs des hôpitaux et les équipes cadre de district (EMAD).
  • S’assurer du respect des protocoles par le personnel de l’équipe technique médicale MdM et les faire respecter par le personnel soignant des structures appuyées.
  • Mettre en place une formation du personnel des CSB non appuyés à l’identification des cas à risque et au référencement et sur les thèmes d’IST/PF.
  • Participer à la mise en œuvre et au suivi des référencements en urgences au niveau des structures appuyées.

Pharmacie et management des stocks

  • Accompagner l’équipe technique médicale MdM dans l’élaboration des commandes de médicaments et consommables pour le volet SSR/SMI.
  • Prendre une part active dans la préparation, le dispatching et le suivi des donations médicales et non médicales.
  • Assurer le suivi et l’analyse des consommations des médicaments et consommables en SSR/SMI après recueil des données de la part de l’équipe technique médicale MdM auprès des formations sanitaires appuyées.

Reporting / Monitoring / Analyse

  • Participer à l’élaboration de nouveaux outils de collecte et d’analyse selon les besoins identifiés.
  • Appuyer l’équipe technique médicale MdM dans la collecte et l’analyse régulière des données ; est responsable de la qualité des données récoltées dans le cadre du volet SSR/SMI.
  • Participer à la rédaction des rapports d’activités hebdomadaires et mensuelles ainsi qu’au remplissage des outils internes de monitoring (monitool, base de données…).

Coordination / partage d’informations

  • Partager au quotidien les différents problèmes rencontrés sur les structures appuyées avec l’équipe de coordination.
  • Participer aux différentes réunions internes MdM.
  • Participer sur demande de l’équipe de coordination à des réunions avec le ministère de la santé, les équipes du district de santé, les comités de gestion, les partenaires du consortium.
  • Assurer un régulier échange d’expériences avec le/la Sage Femme/Maïeuticien de Santé Sud

Conditions

  • A partir du 23/03/2015
  • Durée : 4 mois
  • Contrat : VOLONTAIRE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (loi française)
  • Indemnités mensuelles : 915 euros / mois (+ perdiem)
  • Ville Miarirarivo - Région Itasy - Madagascar

Expérience

  • Expérience en expatriation humanitaire souhaité.
  • Bonne connaissance des programmes en santé afin de bien comprendre le contenu et les enjeux du projet.

Langues parlées

Français courant (écrit, parlé) obligatoire

Qualité du candidat

  • Capacités d’animation et d’encadrement d’une équipe médicale.
  • Une grande patience et la diplomatie sont indispensables.
  • Un sens de la rigueur, de l’organisation et des capacités méthodologiques et rédactionnelles sont indispensables.
  • Grande autonomie tout en sachant travailler en équipe.
  • Capacité d’adaptation et respect des règles de vie et de sécurité de la mission.
  • Très bonne connaissance de l’informatique et des logiciels usuels utilisés
  • Engagé, vous adhérez aux valeurs de MdM et êtes motivé par son modèle associatif
  • MdM s’engage pour l’insertion des personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Candidatez

  • Pour postuler à ce poste, merci d’envoyer CV et lettre de motivation via ce lien
  • « MdM se réserve la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures. Merci de votre compréhension. »
  • Date de fin de validité 30/04/2015

Contexte de la mission

Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s’engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous.

Association indépendante nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires.

A l’international, MdM travaille dans 46 pays sur tous les continents et sur 4 thématiques prioritaires (soins aux migrants et aux déplacés, promotion de la santé sexuelle et reproductive, lutte contre le VIH et réduction des risques liés à l’usage de drogue, crises et conflits).

La RCA a une histoire jalonnée de coups d’Etat avec des transitions violentes de pouvoir, laissant un pays fragmenté et confronté à d’énormes difficultés en termes de développement. Le pays vit aussi dans l’ombre de conflits touchant les pays voisins.

En décembre 2012, un conflit armé éclate entre le pouvoir central centrafricain et la coalition des forces rebelles « Séléka » issues du nord du pays. Il s’achèvera par la chute de Bangui le 24 mars 2013 et l’auto proclamation de Michel Djotodia, un des leaders de la coalition, comme président. Suivra une crise intense marquée par des exactions violentes et des actes de prédation de la part des Séléka. En réponse, des résistances villageoise dites « Anti Balaka » se constituent à l’intérieur du pays. Elles mènent des premières offensives en septembre 2013 qui iront croissantes en intensité. En décembre 2013 le Conseil de Sécurité de l’ONU confie un mandat de stabilisation du pays à la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine (MISCA) ainsi que le déploiement de l’armée française, Sangaris. Le 10 janvier 2014, Michel Djotodia et son gouvernement de transition démissionnent. Le rapport de force bascule et les Anti Balakas intensifient leurs exactions ; les musulmans désormais pourchassés fuient les zones occupées par les Anti Balakas. Le 20 janvier 2014, le Conseil National de Transition élit Catherine Samba-Panza présidente de la transition. Les prochaines élections ont été repoussées à juin – juillet 2015. Depuis septembre 2014, une mission de maintien de la paix, sous conduite des Nations Unies, remplace la MISCA.

Le pays fait face à une crise humanitaire d’une extrême gravité. En janvier 2015, 2,7 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire sur un total de 4.5 millions et la population de déplacés est estimée à 438 500 personnes. A cela s’ajoute un exode massif des populations musulmanes à l’extérieur du pays, un pays divisé sur des bases communautaires et un Etat en faillite financière. Dans ce contexte, l’exposition aux maladies, paludisme en particulier, principale cause de morbidité et de mortalité dans le pays, est croissant. Des milliers de personnes sont laissées sans assistance.
MdM a été présent en RCA de 1996 à 2000 sur un projet VIH-SIDA dans le centre-ville de Bangui.

Suite au Coup d’Etat de mars 2013, MdM France a souhaité retourner en RCA afin de mettre en place des projets auprès des populations les plus vulnérables. Un projet d’urgence a été mis en place à travers des partenaires locaux puis a été étendu à partir de janvier 2014 à des cliniques mobiles sur les sites de déplacés.

Depuis avril 2014, MDM intervient au niveau des préfectures de Bangui et de l’Ombella M’Poko par un soutien à 4 centres de santé et à un hôpital.
Les activités de MdM visent l’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et de SSR, la préparation de la réponse aux épidémies. Un volet dédié aux violences liées aux genres est aussi mis en oeuvre.

Description de la mission

En tant qu’infirmièr(e), vous renforcez les compétences du personnel paramédical et améliorez la qualité des activités préventives dispensées dans les structures soutenues
Les responsabilités et taches sont réalisées sous la coordination du coordinateur médical.

Programme médical et paramédical

  • Observez les pratiques médicales et paramédicales des équipes des différents sites
  • Proposez et mettez en œuvre des mesures correctrices au cours de supervisions sur sites afin d’améliorer la qualité des soins dispensés
  • Evaluez la qualité des soins infirmiers dans les centres soutenus et proposez des formations en fonction des besoins identifiés
  • Disséminez les protocoles médicaux et paramédicaux, les expliquez et veillez à leur application
  • Participez à l’élaboration de nouveaux outils selon les besoins identifiés
  • Participez au suivi et à la supervision des activités de prévention au niveau des structures soutenues (dépistage nutritionnel, vaccination, IEC…)
  • Assurez l’accompagnement et la supervision du personnel chargé des activités de prévention dans les structures soutenues
  • Assurez la supervision des superviseurs médicaux nationaux de l’équipe MdM
  • Participez à l’organisation des transferts des urgences médicales si nécessaire
  • Vous assurez que les règles d’asepsie de base sont respectées au niveau des structures soutenues
  • Participez au suivi de la mise en œuvre de la gestion des déchets selon les protocoles définis

Pharmacie et management des stocks

  • Participez au suivi et à l’analyse des consommations des médicaments et consommables
  • Pouvez participer à la préparation, la répartition et le suivi des donations médicales

Reporting/Monitoring/Analyse

  • Participez à l’élaboration de nouveaux outils de collecte et d’analyse selon les besoins identifiés
  • Appuyez les structures dans la collecte et l’analyse régulière des données ; êtes responsable de la qualité des données récoltées dans le cadre des activités préventives et communautaires
  • Participez à la rédaction des rapports d’activités hebdomadaires et mensuel ainsi qu’au remplissage des outils internes de monitoring (monitool, base de données…)

Coordination / partage d’informations

  • Partagez au quotidien les différents problèmes rencontrés sur les structures appuyées avec l’équipe de coordination
  • Participez aux différentes réunions internes MdM
  • Participez sur demande de l’équipe de coordination à des réunions avec le MSPP, les équipes du district de santé, les comités de gestion, les agences de Nations unies
  • Rédigez les CR de certaines réunions

Conditions de la mission

  • A partir du 19/03/2015
  • Durée : 6 mois
  • Contrat : VOLONTAIRE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (loi française)
  • Indemnités mensuelles : 915 euros / mois (+ perdiem)
  • Ville Bangui

Le volontaire

Expérience

  • Infirmier(e) diplômé d’état
  • Expérience humanitaire fortement appréciéE
  • Expérience en médecine tropicale serait un plus

Langues parlées

  • Français courant (écrit, parlé) obligatoire

Qualité du candidat

  • Capacité à manager une équipe
  • Capacité à élaborer et dispenser des formations
  • Sens de l’organisation et de la gestion des priorités
  • Patience
  • Capacité d’adaptation à un environnement multiculturel
  • Réactivité, anticipation, capacité à prendre des initiatives
  • Rigueur, qualités organisationnelles
  • Bon esprit d’équipe
  • Capacité de travailler dans un contexte sécuritaire dégradé
  • Capacité à travailler en équipe
  • Capacité à travailler dans l’urgence
  • Engagé, vous adhérez aux valeurs de MdM et êtes motivé par son modèle associatif

Candidatez

CONTEXTE

Contexte de la mission

Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement de l’enfant. Indépendante, laïque et apolitique, elle est ouverte à tous.

Crée en 1980 par Sœur Emmanuelle sur la base de son expérience avec les chiffonniers dans les bidonvilles du Caire, Asmae poursuit son action dans le respect de valeurs et des méthodes héritées de sa fondatrice : écoute et proximité, pragmatisme, prise en compte des différences, professionnalisme et réciprocité.

L’action d’Asmae vise à soutenir les enfants vulnérables et leurs familles via l’accompagnement sur mesure et dans la durée des acteurs locaux qui travaillent dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance.
Sa vision “Un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et de grandir dignement avec leurs familles et leur environnement pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société”, se décline en quatre missions :

  • Favoriser le développement de l’enfant par une approche globale. Pour cela, Asmae agit aussi sur l’accompagnement des familles en tenant compte de l’environnement ;
  • Renforcer la capacité des acteurs locaux du développement de l’enfant, renforcer les synergies entre eux et maximiser leur impact social ;
  • Défendre la cause de l’enfant par la sensibilisation et le plaidoyer ;
  • Expérimenter, essaimer et diffuser.

Aujourd’hui, Asmae soutient et accompagne des projets dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance qui sont portés par 64 organisations locales au Burkina Faso, Egypte, France, Inde, Liban, Madagascar, Mali et Philippines. Asmae agit aussi directement auprès de bénéficiaires dans le cadre de son établissement d’accueil mère-enfants à Bobigny.

Contexte du poste :

1. Les partenaires :

Asmae accompagne 15 associations locales à Madagascar, dont 6 sur la zone Sud Est située autour de la ville de Manakara. Présente depuis 2001 dans le Sud Est, Asmae a structuré son intervention suite à une évaluation de ses actions sur la zone en 2006. Cette étude a permis de démarrer de nouveaux partenariats, principalement avec des structures locales de taille modeste.

Il est important de souligner que nos partenaires sont structurés différemment (associations, écoles privées, centres sociaux) et qu’ils n’ont pas les mêmes ressources à disposition.

2. L’intervention d’Asmae :

Zone d’intervention :

La zone du Sud Est de Madagascar est une zone rurale et enclavée. La population de la zone est globalement très démunie, ce qui la rend particulièrement vulnérable aux évènements climatiques, politiques et/ou économiques. Les partenaires sont basés dans la région du sud-est : Manakara, Vohipeno (50km au sud), et Fianarantsoa (250km au Nord)

Programmes prioritaires :

Nos programmes visent ainsi les plus démunis, c’est-à-dire les enfants en bas âge, les familles monoparentales, les familles rurales ainsi que les enfants en situation de handicap et leurs familles. Asmae travaille sur 3 programmes prioritaires dans le domaine de l’éducation :

  • Education Petite Enfance
  • Accès à une éducation de qualité
  • Education inclusive et/ou adaptée
Historique de l’intervention :

L’évaluation réalisée en 2006-2007 a permis d’identifier de nouveaux partenariats et d’ouvrir une coordination à Manakara. L’intervention d’Asmae s’est développée et consolidée jusqu’en 2013, notamment grâce à l’accompagnement des coordinateurs et des conseillers techniques sur le terrain.

En 2014, Asmae a formalisé une nouvelle politique partenariale, un nouveau cadre d’intervention et une stratégie opérationnelle sur la période 2015-2020. Forte de ces nouvelles orientations, Asmae souhaite mettre en cohérence sa stratégie d’intervention dans le Sud Est de Madagascar avec les enjeux actuels de l’association.

DESCRIPTION DE LA MISSION

Objectif(s) global (aux) de la mission :

Dans le respect des valeurs et du mode d’intervention spécifiques à Asmae, le/la coordinateur/trice est en charge de la mise en œuvre et du suivi des actions ; il/elle réalisera une analyse approfondie du contexte d’intervention afin d’élaborer des propositions stratégiques cohérentes avec les besoins identifiés et les orientations de l’association.

Description des tâches :

Analyser et recentrer la stratégie d’intervention à Madagascar Sud Est :

  • produire une analyse du contexte, des besoins et des réponses apportées par Asmae : mise à jour de l’évaluation réalisée en 2007, évaluation de l’intervention d’Asmae sur la zone en lien avec le nouveau cadre d’intervention, etc.
  • formuler des recommandations sur la présence d’Asmae dans le Sud Est et les évolutions possibles : périmètre de l’intervention, types de partenariats, programmes prioritaires, configuration RH
  • réaliser la planification à deux ans (stratégie thématique, stratégies partenaires, budget prévisionnel) en lien et en cohérence avec la zone Antananarivo et sous l’autorité du siège

Assurer le suivi des partenariats et des projets :

  • assurer le suivi des partenariats existants et mettre en œuvre les décisions prises avec le siège concernant ces partenariats (approfondissement, évaluation, désengagement, prospection, etc.)
  • suivre les projets mis en œuvre par les partenaires (sur des aspects financiers, techniques, stratégiques, montage de projets, etc.)
  • accompagner les partenaires dans le reporting narratif et financier des projets, en lien avec le siège
  • assurer le suivi des programmes de parrainages : coordonner le lien parrain-filleul en lien avec les bénévoles au siège, effectuer le suivi technique et financier

Encadrer les conseillers techniques et les salariés locaux :

  • assurer le management des conseillers techniques et des salariés locaux
  • accompagner le changement et les évolutions au niveau des ressources humaines
  • s’assurer du respect du plan de sécurité
  • animer la vie d’équipe Asmae Madagascar Sud Est

Gérer la sécurité pour la zone :

  • mettre à jour régulièrement le plan de sécurité de la zone
  • assurer les briefings sécurité sur sa zone
  • veiller au respect des règles et procédures de sécurité par l’ensemble du personnel

Assurer la gestion administrative et financière du bureau local :

  • réaliser le reporting comptable mensuel, en lien avec le siège
  • veiller au respect des procédures locales

Assurer le lien avec la coordination d’Antananarivo :

  • participer aux réflexions transverses à l’échelle du pays : analyse du contexte, identification des besoins, mapping des acteurs, identification des programmes prioritaires, etc.
  • mutualiser les pratiques et outils liés au travail avec les partenaires, cadre d’intervention, opérationnalisation de la politique partenariale, etc.

Assurer le lien avec le siège :

  • participer aux réflexions transverses (thématiques, opérationnelles, etc.)
  • réaliser des rapports mensuels
  • assurer la préparation des documents projets et partenariats pour le comité de validation
  • contribuer aux actions de recherche de fonds (contact avec les bailleurs locaux, rédaction de demandes de subvention, etc.)
  • contribuer aux actions de communication (accueil et contact médias, rédaction articles, etc.)

Représenter Asmae :

  • assurer le lien avec les acteurs institutionnels et associatifs (ONG internationales et locales)
  • assurer la représentation vis-à-vis des autorités malgaches en lien avec la coordinatrice Asmae Antananarivo
  • assurer les contacts avec les médias étrangers
  • encadrer les visites terrain des donateurs particuliers ou institutionnels

Rôle d’Encadrement :

Nombre de personnes à encadrer : 1 conseiller technique expatrié et 7 salariés locaux. Selon la date de la prise de poste, le nombre de personnes à encadrer est susceptible d’évoluer.

LE(LA) CANDIDATE

Formation(s)/Connaissance(s) :

  • Bac + 5 mini généraliste en développement (idéalement type Master 2 « gestion de projets de développement », « relations internationales », etc.)
  • Connaissance et/ou expérience des problématiques liées à l’éducation et/ou au handicap
  • Connaissance et/ou expérience de Madagascar serait un plus

Expérience :

  • Mini 3 ans d’expérience de terrain dans le domaine de la solidarité internationale, dont une partie en appui et/ou développement de partenariats
  • Expérience dans le domaine de l’évaluation
  • Expérience en management d’équipes multiculturelles

Compétences professionnelles requises :

  • capacité à élaborer une stratégie d’intervention (analyse de contexte, positionnement, objectifs, etc.)
  • compétences en montage, gestion et coordination de projets
  • compétences en gestion financière
  • excellente maîtrise du pack office
  • capacité à travailler en zone rurale et enclavée

Qualité du candidat

  • sens de l’analyse, capacité à prendre du recul & force de proposition
  • aptitude à créer une relation de confiance, écoute et capacité à conseiller
  • autonomie développée
  • patience, diplomatie
  • adaptation à la vie en zone enclavée et résistance physique (chaleur et humidité, cyclones, coupures d’eau et d’électricité, absence de structures de santé, etc.)
  • Permis B souhaité

MODALITÉS PRATIQUES DU POSTE

  • Statut : VSI
  • Durée : 12 mois, possibilité de renouvellement
  • Dates déb. : ASAP
  • Indemnité : 1144 euros/mensuels
  • Prise en charge par l’association : Assurance frais médicaux (maladie, maternité/paternité, invalidité, décès, accidents du travail, maladie professionnelle, vieillesse), assurances complémentaires, responsabilité civile, rapatriement et assistance médicale, billets d’avion
  • Mission basée à : Manakara et/ou Fianarantsoa
  • Conditions spécifiques (déplacements,…) : des déplacements mensuels à prévoir auprès de nos partenaires sur la zone

COMMENT POSTULER ?

I. CONTEXTE

Contexte général :

Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement de l’enfant. Indépendante, laïque et apolitique, elle est ouverte à tous.

Crée en 1980 par Sœur Emmanuelle sur la base de son expérience avec les chiffonniers dans les bidonvilles du Caire, Asmae poursuit son action dans le respect de valeurs et des méthodes héritées de sa fondatrice : écoute et proximité, pragmatisme, prise en compte des différences, professionnalisme et réciprocité.

L’action d’Asmae vise à soutenir les enfants vulnérables et leurs familles via l’accompagnement sur mesure et dans la durée des acteurs locaux qui travaillent dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance.
Sa vision “Un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et de grandir dignement avec leurs familles et leur environnement pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société”, se décline en quatre missions :

  • Favoriser le développement de l’enfant par une approche globale. Pour cela, Asmae agit aussi sur l’accompagnement des familles en tenant compte de l’environnement ;
  • Renforcer la capacité des acteurs locaux du développement de l’enfant, renforcer les synergies entre eux et maximiser leur impact social ;
  • Défendre la cause de l’enfant par la sensibilisation et le plaidoyer ;
  • Expérimenter, essaimer et diffuser.

Aujourd’hui, Asmae soutient et accompagne des projets dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance qui sont portés par 64 organisations locales au Burkina Faso, Egypte, France, Inde, Liban, Madagascar, Mali et Philippines. Asmae agit aussi directement auprès de bénéficiaires dans le cadre de son établissement d’accueil mère-enfants à Bobigny.

Contexte du poste :

Asmae travaille aux Philippines depuis 1989. Aujourd’hui, Asmae travaille en partenariat avec dix associations locales actives dans les domaines de l’éducation (accès à une éducation de qualité, éducation de la petite enfance, éducation inclusive et/ou adaptée) et de la protection (prévention, protection et accompagnement psychosocial) de l’enfance. L’action des partenaires se concentre dans deux zones du pays : Luzon (principalement Metro Manila) et Visayas (Panay, Negros Occidental and Bohol).

L’équipe d’Asmae aux Philippines, composée aujourd’hui de 3 personnes (2 expatriés et 1 philippin), est basée dans la capitale Manila.

II. RESPONSABILITES :

Dans le respect des valeurs et du mode d’intervention spécifiques à Asmae, en cohérence avec les orientations stratégiques et sous la supervision du siège, le (la) coordinateur (trice) aura pour missions :

  • Le pilotage stratégique et la mise en œuvre de la stratégie d’intervention Pays
    • Réaliser la planification stratégique et opérationnelle (analyse du contexte pays, stratégies programmes, stratégies d’accompagnement des partenaires, budget prévisionnel, plan d’action annuel)
    • Planifier le désengagement et/ou prospecter l’ouverture de nouveaux partenariats en fonction de la stratégie Pays et des besoins identifiés
    • Participer aux chantiers transverses pilotés par les différents services du siège
  • La coordination, l’animation et le suivi des projets et des partenariats
    • Faire le suivi des relations partenariales (rencontres réguliers, définitions et contractualisation des objectifs, évaluation, etc.)
    • Assurer le suivi technique et financier des projets des partenaires (en lien avec le chargé de projet et le chargé administration et finance le cas échéant)
    • Analyser et identifier les besoins des partenaires et définir un plan d’accompagnement (appui-conseil, appui technique, etc.)
    • Organiser et participer à des mises en réseaux avec les acteurs locaux, nationaux et internationaux intervenant dans le Pays
    • Définir les termes de référence et faire le suivi des missions d’évaluations internes et externes
    • Préparer les réponses aux appels à projet des différents bailleurs publics et/ou privés (montage technique et financier de nouveaux projets)
    • Assurer la logistique dans le cadre des chantiers
  • La gestion et le suivi administratif, financier et des ressources humaines
    • Assurer le montage et le suivi du budget Pays dans le respect des procédures internes et externes (bailleurs)
    • Assurer la qualité et la remontée des rapports financiers mensuels
    • Contribuer au recrutement, à l’intégration, à la formation et à l’encadrement des équipes nationales, des conseillers techniques, des consultants et des bénévoles
    • Animer la vie d’équipe, accompagner le changement et contribuer à la mise en place d’un climat social favorable
    • Garantir la mise en œuvre des règles de sécurité pour l’ensemble du personnel (mise à jour du Plan de sécurité, affichage et diffusion des informations utiles aux équipes, partenaires, et interlocuteurs du Siège)
  • La représentation institutionnelle
    • Entretenir et développer les relations avec les autorités locales, en particulier dans le cadre des procédures d’enregistrement d’Asmae dans le Pays
    • Développer les relations avec les acteurs institutionnels et associatifs (ONG internationales et nationales) ainsi qu’avec des bailleurs potentiels et autres acteurs clés engagés dans le domaine de l’enfance
    • Identifier les opportunités de financement dans le Pays et faire remonter l’information au siège
    • Accueillir et appuyer les missions du siège, des bailleurs, des partenaires de l’association et d’acteurs institutionnels
    • Sur demande, contribuer à la rédaction des supports de communication

III. POSITIONNEMENT

Le (la) coordinateur (trice) travaillera sous la responsabilité hiérarchique de la Responsable des Programmes Zone Asie, basée à Paris et encadrera l’équipe d’Asmae aux Philippines.
Ville Manila avec de très fréquents déplacements dans les Visayas

IV. PROFIL

Formation(s)/Connaissance(s) :

> Indispensable

  • Master en développement (type « gestion de projets de développement », « relations internationales », « coopération », etc.)
  • Connaissance et/ou expérience des problématiques liées à l’éducation et à la protection de l’enfance

> Souhaitable

  • La connaissance du contexte Asie, et plus spécifiquement de l’Asie du Sud Est, est un réel atout

Expérience :

> Indispensable

  • Minimum 5 ans d’expérience dans le domaine de la solidarité internationale (minimum 2 ans sur le terrain), dont une partie en appui et/ou développement de partenariats
  • Expérience en management d’équipe
  • Expérience en renforcement des capacités auprès d’acteurs locaux
  • Expérience en montage, gestion et évaluation de projets financés par des bailleurs institutionnels

> Souhaitable

  • Expérience en gestion des risques et préparation des désastres

Compétences professionnelles requises :

> Indispensable :

  • Capacité à élaborer une stratégie d’intervention
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse
  • Compétences en gestion du cycle de projet, notamment les techniques d’analyse des besoins et de suivi-évaluation
  • Expérience en suivi budgétaire et gestion financière
  • Excellente maîtrise du pack office
  • Maîtrise écrite et orale de l’anglais et du français

> Souhaitable

  • Maitrise des principes et techniques de la formation d’adultes et de l’animation de réflexions collectives

Caractéristiques personnelles :

  • Excellente capacité de communication
  • Aptitude à créer une relation de confiance, écoute et capacité à conseiller
  • Bonnes capacités relationnelles
  • Bonne compréhension des différences interculturelles
  • Patience et diplomatie
  • Autonomie, force de proposition, dynamisme
  • Résistance au stress et bonne condition physique

V. Modalités pratiques du poste

  • Durée : 24 mois, éventuellement prolongeable à l’issue du contrat
  • Date début : Mai 2015
  • Indemnité : 1190 euros
  • Prise en charge par l’association : prise en charge du billet d’avion A/R sur le lieu de la mission, assurance, frais médicaux (maladie, maternité, invalidité, décès, accidents du travail, maladie professionnelle, vieillesse), assurances complémentaires, responsabilité civile, rapatriement et assistance.
  • Statut : Volontaire de solidarité internationale (loi du 23 février 2005)
  • Localisation : Manila avec de très fréquents déplacements dans les Visayas.
  • Contexte sécuritaire : contexte stable, avec risques des typhons.

VI. COMMENT POSTULER ?

I. CONTEXTE

CONTEXTE GENERAL :

Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement de l’enfant. Indépendante, laïque et apolitique, elle est ouverte à tous.

Crée en 1980 par Sœur Emmanuelle sur la base de son expérience avec les chiffonniers dans les bidonvilles du Caire, Asmae poursuit son action dans le respect de valeurs et des méthodes héritées de sa fondatrice : écoute et proximité, pragmatisme, prise en compte des différences, professionnalisme et réciprocité.

L’action d’Asmae vise à soutenir les enfants vulnérables et leurs familles via l’accompagnement sur mesure et dans la durée des acteurs locaux qui travaillent dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance.

Sa vision “Un monde juste qui garantit aux enfants de vivre et de grandir dignement avec leurs familles et leur environnement pour devenir des femmes et des hommes libres, acteurs de la société”, se décline en quatre missions :

  • Favoriser le développement de l’enfant par une approche globale. Pour cela, Asmae agit aussi sur l’accompagnement des familles en tenant compte de l’environnement ;
  • Renforcer la capacité des acteurs locaux du développement de l’enfant, renforcer les synergies entre eux et maximiser leur impact social ;
  • Défendre la cause de l’enfant par la sensibilisation et le plaidoyer ;
  • Expérimenter, essaimer et diffuser.

Aujourd’hui, Asmae soutient et accompagne des projets dans les domaines de l’éducation et de la protection de l’enfance qui sont portés par 64 organisations locales au Burkina Faso, Egypte, France, Inde, Liban, Madagascar, Mali et Philippines. Asmae agit aussi directement auprès de bénéficiaires dans le cadre de son établissement d’accueil mère-enfants à Bobigny.

CONTEXTE DU POSTE :

L’origine de l’intervention d’Asmae au Liban remonte à la guerre civile qui a meurtri le pays de 1975 à 1991. Les premières actions dans le pays ont commencé en 1986 et le bureau de coordination local a été ouvert en 2005. Aujourd’hui, Asmae travaille en partenariat avec six associations locales actives dans les domaines de l’éducation (accès à une éducation de qualité, éducation de la petite enfance, éducation inclusive et/ou adaptée) et de la protection (prévention, protection et accompagnement psychosocial) de l’enfance. L’action des partenaires se concentre dans quatre régions du pays (Beyrouth, Balbeek-Hermel, Mont Liban et Liban-Sud). L’équipe d’Asmae au Liban, composée aujourd’hui de 5 personnes (2 expatriés et 3 libanais), est basée dans la capitale Beyrouth.

II. RESPONSABILITES :

Dans le respect des valeurs et du mode d’intervention spécifiques à Asmae, en cohérence avec les orientations stratégiques et sous la supervision du siège, le (la) coordinateur (trice) aura pour missions :

Le pilotage stratégique et la mise en œuvre de la stratégie d’intervention Pays

  • Réaliser la planification stratégique et opérationnelle (analyse du contexte pays, stratégies programmes, stratégies d’accompagnement des partenaires, budget prévisionnel, plan d’action annuel)
  • Planifier le désengagement et/ou prospecter l’ouverture de nouveaux partenariats en fonction de la stratégie Pays et des besoins identifiés
  • Participer aux chantiers transverses pilotés par les différents services du siège
  • La coordination, l’animation et le suivi des projets et des partenariats

Faire le suivi des relations partenariales (rencontres réguliers, définitions et contractualisation des objectifs, évaluation, etc.)

  • Assurer le suivi technique et financier des projets des partenaires (en lien avec le chargé de projet et le chargé administration et finance le cas échéant)
  • Analyser et identifier les besoins des partenaires et définir un plan d’accompagnement (appui-conseil, appui technique, etc.)
  • Organiser et participer à des mises en réseaux avec les acteurs locaux, nationaux et internationaux intervenant dans le Pays
  • Définir les termes de référence et faire le suivi des missions d’évaluations internes et externes
  • Préparer les réponses aux appels à projet des différents bailleurs publics et/ou privés (montage technique et financier de nouveaux projets)
  • Assurer la logistique dans le cadre des chantiers

La gestion et le suivi administratif, financier et des ressources humaines

  • Assurer le montage et le suivi du budget Pays dans le respect des procédures internes et externes (bailleurs)
  • Assurer la qualité et la remontée des rapports financiers mensuels
  • Contribuer au recrutement, à l’intégration, à la formation et à l’encadrement des équipes nationales, des conseillers techniques, des consultants et des bénévoles
  • Animer la vie d’équipe, accompagner le changement et contribuer à la mise en place d’un climat social favorable
  • Garantir la mise en œuvre des règles de sécurité pour l’ensemble du personnel (mise à jour du Plan de sécurité, affichage et diffusion des informations utiles aux équipes, partenaires, et interlocuteurs du Siège)

La représentation institutionnelle

  • Entretenir et développer les relations avec les autorités locales, en particulier dans le cadre des procédures d’enregistrement d’Asmae dans le Pays
  • Développer les relations avec les acteurs institutionnels et associatifs (ONG internationales et nationales) ainsi qu’avec des bailleurs potentiels et autres acteurs clés engagés dans le domaine de l’enfance
  • Identifier les opportunités de financement dans le Pays et faire remonter l’information au siège
  • Accueillir et appuyer les missions du siège, des bailleurs, des partenaires de l’association et d’acteurs institutionnels
  • Sur demande, contribuer à la rédaction des supports de communication

III. POSITIONNEMENT

Le (la) coordinateur (trice) travaillera sous la responsabilité hiérarchique de la Responsable des Programmes Zone Asie, basée à Paris et encadrera l’équipe d’Asmae au Liban.

IV. PROFIL

Formation(s)/Connaissance(s) :

Indispensable

  • Master en développement (type « gestion de projets de développement », « relations internationales », « coopération », etc.)
  • Connaissance et/ou expérience des problématiques liées à l’éducation et à la protection de l’enfance
  • Maîtrise écrite et orale de l’anglais et du français

Souhaitable

  • Maîtrise écrite et orale de l’arabe (arabe libanais ou arabe classique)
  • Connaissance du monde arabe, et plus spécifiquement du Proche-Orient est un réel atout 

Expérience :

  • Minimum 5 ans d’expérience dans le domaine de la solidarité internationale (minimum 2 ans sur le terrain), dont une partie en appui et/ou développement de partenariats
  • Expérience en management d’équipe
  • Expérience en renforcement des capacités auprès d’acteurs locaux
  • Expérience en montage, gestion et évaluation de projets financés par des bailleurs institutionnels
  • Expérience de vie dans un pays à sécurité volatile

Compétences professionnelles requises :

Indispensable

  • Capacité à élaborer une stratégie d’intervention
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse
  • Compétences en gestion du cycle de projet, notamment les techniques d’analyse des besoins et de suivi-évaluation
  • Expérience en suivi budgétaire et gestion financière
  • Excellente maîtrise du pack office

Souhaitable

  • Maitrise des principes et techniques de la formation d’adultes et de l’animation de réflexions collectives

Caractéristiques personnelles

  • Excellente capacité de communication
  • Aptitude à créer une relation de confiance, écoute et capacité à conseiller
  • Bonnes capacités relationnelles
  • Bonne compréhension des différences interculturelles
  • Patience et diplomatie
  • Autonomie, force de proposition, dynamisme
  • Résistance au stress dans un environnement sécuritaire volatile
  • Permis B

V. MODALITES PRATIQUES DU POSTE :

  • Durée : 24 mois, éventuellement prolongeable à l’issue du contrat
  • Date début : Juin 2015
  • Indemnité : 1653 euros / mois
  • Prise en charge par l’association : prise en charge du billet d’avion A/R sur le lieu de la mission, assurance, frais médicaux (maladie, maternité, invalidité, décès, accidents du travail, maladie professionnelle, vieillesse), assurances complémentaires, responsabilité civile, rapatriement et assistance.
  • Statut : Volontaire de solidarité internationale (loi du 23 février 2005)
  • Localisation : Beyrouth avec de très fréquents déplacements dans la banlieue de Beyrouth, au Sud Liban et dans la région de la Bekaa (Zahlé et Hermel). Une voiture est mise à disposition du (de la) coordinateur (trice) (véhicule Asmae).
  • Contexte sécuritaire : contexte instable, avec risques d’interruption momentanée des programmes en fonction de l’actualité et potentiellement rapatriement total ou partiel de l’équipe.

VI. COMMENT POSTULER ?

Contexte

Poste de VSI dans le cadre de la coopération décentralisée Aquitaine – Lao Caï. Poste basé dans la ville de Lao Caï.

Sur place, un assistant technique à mi-temps est en charge de la coordination et du suivi de cette coopération. Un chargé de mission du Conseil Régional d’Aquitaine coordonne de Bordeaux la coopération et assure le suivi du VSI en lien avec Propulso (association des entreprises de fruits et légumes d’Aquitaine). Propulso est aussi chargée de l’accompagnement et du suivi technique de ce projet de coopération et donc du VSI. Le VSI bénéficiera d’une formation technique (mise en place de filières) préalable à son départ au sein de Propulso d’une durée d’environ un mois.

Missions

La présente mission se situe dans le cadre de l’accord de coopération décentralisée entre la région Aquitaine et la Province de Lao Caï. Elle porte sur la production d’ananas. Le constat a été fait d’une grande dépendance des producteurs d’ananas face à certains acheteurs et de nombreuses ventes à bas prix ou à perte. Un petit groupe de producteurs est prêt à s’associer dans une coopérative. La mission vise à accompagner ce projet, le structurer et entamer des actions qui permettent de le conforter.

L’objectif principal des travaux à mener est de remettre les producteurs en position de force dans la négociation commerciale. De plus, dans un avenir très proche, la plupart des marchés exigera des critères identifiés de traçabilité qu’il faudra mettre en place sous peine de ne plus trouver de débouchés. Ces démarches constituent un ensemble qui ne peut être entrepris individuellement. Avec le groupe de producteurs volontaires, il convient de préparer minutieusement les premières actions de vente de manière à procéder dès le début, au transfert de marges à leur profit et démontrer à l’ensemble que des résultats sont possibles.

La mission sera effectuée en binôme avec un agent de la Province de Lao Caï anglophone dédié à ce projet et au suivi des coopératives. L’objectif étant un transfert de compétences afin de maintenir le savoir-faire dans la Province à l’issue du projet pour sa démultiplication.

Objectifs attendus

Test d’une filière ananas, d’un groupe de producteurs jusqu’aux acheteurs finaux, évaluation des résultats économiques, mise en place des méthodes de production, de commercialisation et des structures ad hoc pour ce groupe de producteurs test réunis en coopérative. Formation des coopérateurs et indépendance de fonctionnement.

Activités concrètes à mener :

  • Prise de contact avec les autorités locales et les producteurs
  • Diagnostic du fonctionnement de la coopérative, de sa structuration et du rôle de son directeur
  • Accompagnement de la coopérative, dans l’établissement de ses statuts et de ses réglementations
  • Préparation de la prochaine campagne de commercialisation
  • Recensement des critères techniques d’harmonisation de la production
  • Organisation des achats groupés d’intrants
  • Elaboration des prévisions de récolte par calibres
  • Prospection sur Hanoï et d’autres agglomérations du delta de la clientèle potentielle en circuits directs (marché central, enseignes de grands magasins, conserveries…) pour un approvisionnement dès la prochaine campagne de commercialisation
  • Identification des critères commerciaux (calibrage, conditionnement, critères qualité…). Définition de l’argumentaire produit (référence à la zone de production, aux conditions climatiques, aux conditions sanitaires, à la qualité organoleptique du produit cueilli à maturité, au savoir-faire des producteurs…) et création d’une marque
  • Organisation de la logistique de livraison
  • Organisation du suivi administratif et financier
  • S’assurer de la pérennité de l’activité notamment grâce à la formation des coopérateurs et de l’agent de la Province en charge du projet

Expériences / Formation du volontaire

- Ingénieur Agri/Agro
- Bases en cultures tropicales et en gestion de filières seraient un plus

Langues du volontaire

  • Bonne pratique de l’anglais
  • Connaissance du Vietnamien serait un plus

Qualités du candidat

  • Autonomie
  • Capacités d’adaptation et d’intégration
  • Sens de la pédagogie
  • Capacité d’animation d’équipe
  • Aptitude au multiculturalisme
  • Imagination et créativité
  • Dynamisme et esprit d’initiative

Divers

  • Maîtrise de la conduite d’une moto (permis)
  • Une première expérience à l’international, plus spécifiquement au Vietnam ou en Asie du sud-est, serait un atout.
  • Le VSI sera formé à la réalité des démarches de filière pendant 4 semaines dans des structures commerciales d’Aquitaine

Conditions

  • 12 mois
  • Départ prévu en mai ou juin 2015 avec un stage de 1 mois en Aquitaine au préalable
  • Indemnités
  • Statut VSI (indemnité bonifiée)

Documents à envoyer

CV + lettre de motivation sous la référence VSI-VIETNAM-AGRO en vous connectant sur le site www.ifaid.org rubrique Volontariat / Poste à Pourvoir.
Date limite de dépôt des candidatures le 8 mars 2015
Entretien à prévoir le 19 mars 2015

La structure

  • Nom de l’organisation/ année de création : Casa Hogar del Niño Jesús/ 1990
  • Mission et vision de l’organisation : la casa a pour projet d’accueillir des enfants et des jeunes en situation de pauvreté ou de détresse au sein de leur famille, afin de leur offrir un lieu de vie favorable à leur épanouissement ainsi que la possibilité de faire des études.
  • Nombre des membres de l’équipe de travail : 5 personnes
  • Volontariat : Depuis plusieurs années, la casa accueille des volontaires français pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois.

La Mission :

  • Lieu de la mission : Casa Hogar del Nino Jesús, avenida Bolonesi, Pachacutec Semi rural, Arequipa, Pérou.
  • Description de la mission du volontaire : suivi quotidien des enfants et des jeunes de la casa en y apportant ses idées, ses envies et ses compétences ; développer des projets ludiques et éducatifs notamment pendant les temps d’étude.
  • Date de début de mission : Juillet
  • Durée de la mission : 6 mois
  • Volume horaire par jour et nombre de jours travaillés par semaine : à voir avec le(s) volontaire(s).

Profil du Volontaire

  • Expériences précédentes : expériences avec les enfants et/ou les jeunes
  • Etudes : éducateur, animateur socio-culturel, professeur, psychomitricien, éducateur sportif, éducateur artistique…
  • Niveau d’espagnol : débutants acceptés
  • Compétences : conception et mise en place d’activités, gestion et dynamique de groupe, travail en équipe…
  • Qualités : dynamisme, patience, écoute, adaptation.

Conditions d’accueil

  • Possibilités d’accueil : les volontaires sont logés et nourris
  • Frais à la charge du volontaire : les frais de déplacement et les frais personnels.

Contacts en charge de la sélection et du suivi du volontaire :

  • Directeur : le Père Alain Leroux.
  • Contact : Floriane Dupire ; floriane.dupire@laposte.net

La structure

  • Nom de l’organisation/ année de création : Casa Hogar del Niño Jesús/ 1990
  • Mission y vision de l’organisation : la casa a pour projet d’accueillir des enfants et des jeunes en situation de pauvreté ou de détresse au sein de leur famille, afin de leur offrir un lieu de vie favorable à leur épanouissement ainsi que la possibilité de faire des études.
  • Nombre des membres de l’équipe de travail : 5 personnes
  • Volontariat : Depuis plusieurs années, la casa accueille des volontaires français pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois.

La mission

  • Lieu de la mission : Casa Hogar del Nino Jesús, avenida Bolonesi, Pachacutec Semi rural, Arequipa, Pérou.
  • Description de la mission du volontaire : participer au fonctionnement quotidien de la casa et travailler avec les enfants en difficulté langagière.
  • Date de début de mission : Juillet
  • Durée de la mission : 6 mois
  • Volume horaire par jour et nombre de jours travaillés par semaine : 6 jours par semaine (avec trois matinées libres pendant la semaine).

Le volontaire

  • Expériences précédentes : expériences dans la problématique du langage
  • Etudes : Ortophoniste
  • Niveau d’espagnol : débutants acceptés
  • Compétences : conception et mise en place d’activités, gestion et dynamique de groupe, travail en équipe…
  • Qualités : dynamisme, patience, écoute, adaptation.

Conditions d’accueil

  • Possibilités d’accueil : les volontaires sont logés et nourris
  • Frais à la charge du volontaire : les frais de déplacement et les frais personnels.

Contacts

  • Directeur : le Père Alain Leroux.
  • Contact : Floriane Dupire ; floriane.dupire@laposte.net

L’association

ALLPA, Association pour la Coopération et le Développement Durable, est une association civile fondée en 2010 et située dans la région Ancash.
Sa mission est de contribuer au développement durable et équitable des familles rurales, en renforçant leurs capacités humaines, productives et organisationnelles à travers l’autonomisation des communautés.
L’équipe de travail est composée de 5 membres permanents, tous des professionnels péruviens dans les domaines de l’agronomie. L’association compte actuellement avec un volontaire canadien et un volontaire étatsunien. 

Page web : http://www.allpaperu.org/
Responsable : Pedro Estrada Vega, pestradav2@hotmail.com

La mission

  • Lieu de la mission : Région Ancash, provinces de Huari y Huaylas (Caráz).
  • Dates du début de mission : A partir de mars 2015.
  • Durée de la mission : 1 an (la durée peut varier en fonction des disponibilités du volontaire).

Le projet s’appelle “Eco Negocios Inclusivos”, il a lieu dans les provinces de Huari y Huaylas de la région Ancash. Ce projet a pour objectif de renforcer les capacités techniques, productives et sociales des familles des Andes à travers l’amélioration des 3 activités productives du point de vue du respect et le préservation de l’environnement et de la culture locale :

  • l’élevage de bétail et la fabrication de fromages ;
  • l’élevage et commercialisation familial de cochons d’inde ;
  • la production et la commercialisation de quinoa.

Le programme est orienté vers des familles andines parlant le quechua et ayant un faible niveau d’instruction. Ces familles vivent dans les montagnes de la cordillère des Andes, dans les zones environnantes du Parc National du Huascarán entre 3,000 à 4,000 msnm.

Le volontaire doit :

Contribuer à renforcer la dynamique productive et commerciale de fromages artisanaux, à traves des stratégies d’amélioration de la visibilité et la construction d’une image de marque en tant que produit AOC. 

A partir d’une planification mensuel du projet sont déterminées les activités mensuelles qui se partage entre :

  • Journée de bureau : préparation de matériel de capacitation, planification, consolidation de l’information, entre autres ;
  • Journée de travail de terrain : formation des familles participantes, suivi des activités des familles, entre autres.

Le volume horaire par jour et le numéro des journées travaillées par semaines puissent varier en fonction des disponibilités du volontaire et des nécessités institutionnelles. 

Le volontaire :

  • Niveau d’études : Pas de formation en particulier requise pour cette mission. Le candidat doit cependant, avoir des connaissances sur la production et/ou commercialisation de fromages AOC.
  • Niveau d’espagnol : Le candidat devra pouvoir tenir une conversation en espagnol. Si le candidat sait écrire l’espagnol se serait un plus.
  • Compétences et qualités requises : Sensibilité social ; capacité d’adaptation au milieu rural et petite ville, travail en équipe. 

Conditions d’accueil 

  • Formation d’accueil : Lors de cette formation plusieurs thématiques seront abordées : interculturalité, contexte local et régional, stratégies d’intervention du projet, optique d’intervention et méthodologie de développement rural d’Allpa. 
  • Frais couverts par l’organisme d’accueil : Allpa prendra en charge tous les frais directement liés à l’activité de l’association (comme par exemple le transport lors des sorties terrain).
  • Frais couverts par le volontaire : Le logement et l’alimentation. Une habitation confortable à Huari peut couter 300 soles mensuels donc environ 80 euros. Un appartement pour une personne peut couter 500 soles donc approximativement 150 euros le mois. L’association assistera le volontaire dans sa recherche de logement. Le volontaire devra compter entre 25 et 30 soles (environ 8 euros) par jour pour l’alimentation. Les frais de voyages et les dépenses personnels (santé, habits, etc.) devront être pris en charge par le volontaire.

La mission

Depuis sa création en 1970, la SOMDIAA a toujours assumé sa responsabilité sociale par des actions visant à améliorer les conditions de vie et de travail de ses collaborateurs et des populations vivant à proximité de ses sites africains. En 2009, la SOMDIAA décide de mettre en place un réseau de Fondations. Ces structures associatives sont dédiées à la gestion des fonds alloués aux actions sociales et solidaires ainsi qu’aux projets extérieurs. Elles ont pour objectif de contribuer à réduire les inégalités locales entre les populations. La Fondation SOSUCA a ouvert ses portes en 2010 à Nkoteng et ouvert une seconde antenne à Mbandjock. Les deux équipes de la Fondation SOSUCAM travaillent en synergie pour mener auprès de la société civile locale un renforcement de capacités organisationnelles et techniques et pour mettre en oeuvre, en fonction des besoins exprimés localement, des projets de développement type Activités Génératrices de Revenus et projets communautaires.

Le projet d’accueil

La SOSUCAM est une unité de production agro industrielle située dans le Centre du Cameroun sur les sites de Mbandjock et de Nkoteng (ex- AMSUCO). Son activité industrielle a entraîné des afflux migratoires importants dans la région. Son activité s’est peu à peu stabilisée, rendant les possibilités d’embauches limitées. De manière à assurer le développement des communautés villageoises environnantes, le Groupe SOMDIAA créé un réseau de Fondations implantées dans les pays où il est présent. Ces Fondations sont chargées de gérer et d’optimiser les ressources allouées aux projets extérieurs et aux actions sociales et solidaires. Associations de droit local, elles sont organisées autour de l’assemblée générale des membres, du Comité de Sélection des Projets (composé de collaborateurs bénévoles de la Filiale) et du Comité d’Orientation, commun à toutes les Fondations du groupe.

La Fondation SOSUCAM a pour objectif, notamment par l’intermédiaire de financements ciblés, de mener des actions sociales, solidaires et sanitaires, destinées notamment à :

  • Réduire les inégalités
  • Lutter contre les conditions précaires des personnes en difficulté
  • Promouvoir des Activités Génératrices de Revenus

Le projet a pour objectif principal de densifier le tissu associatif local, renforcer ses capacités et l’accompagner dans la mise en oeuvre et le suivi de projets de développement structurants sur la base participative du développement.

Durée et lieu

  • Durée de la mission : 24 mois
  • Date début de mission souhaitée : 21 mai 2015
  • Lieu : Cameroun, Région Centre, Département de la Haute Sanaga, arrondissement de Mbandjock

Compétences requises 

Exigées

  • Min. BAC + 2/3
  • Montage de projet
  • Gestion de projets
  • Agriculture / Maraîchage
  • Recherches de financement
  • Gestion administrative et financière
  • Négociation / Communication
  • Adaptabilité
  • Etude / diagnostique
  • Connaissance du milieu associatif

Souhaitées

  • Développement rural
  • Ethnologie
  • Encadrement équipe
  • Elevage / AGRs
  • Hydraulique villageoise
  • Animation de réunion
  • Approche participative

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet 

Le volontaire agit en qualité de Conseiller Extérieur à la Fondation. Il vient en appui à la structure en apportant ses compétences. Il anime au quotidien les activités de soutien de la Fondation (organisation de formations, conseils organisationnels, structuration, gestion, sensibilisation, appui au montage de projets structurants à l’endroit des populations de bénéficiaires, mise en oeuvre des projets et activités de suivis régulières sur le terrain, recherches de financements et de partenaires extérieurs).

Contexte de la mission

La Fondation SOSUCAM mène ses actions dans une zone rurale, et oriente son appui auprès des populations vivant à proximité immédiate des implantations agro industrielles de l’entreprise. Tous les villageois de la zone d’action connaissent à ce jour la Fondation SOSUCAM mais des sensibilisations régulières restent nécessaires pour que chacun d’eux comprennent ses objectifs et sa méthodologie d’action. La Fondation SOSUCAM s’efforce de transmettre ses principes d’appui communautaire et participatif aux groupes cibles qui en comprennent progressivement les bienfaits. La Fondation capitalise sur les groupes ayant assimilé les moyens d’action de la Fondation. L’adaptabilité, l’écoute et la persévérance doivent être de rigueur pour mener à bien les projets développés avec les bénéficiaires.

Depuis le lancement de la Fondation SOSUCAM, de nombreux projets ont vu le jour dans plusieurs villages à la grande satisfaction des habitants. Les sollicitations se sont par conséquent accrues nécessitant l’intervention de partenaires techniques et financiers extérieurs pour la mise en place de
nouveaux projets.

La Fondation SOSUCAM collabore également avec le pôle RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) de la SOSUCAM sur certains domaines d’interventions. Une mutualisation des informations et une complémentarité des compétences est parfois nécessaire pour répondre à un
besoin précis des populations.

Au cours de la mission, le (la) volontaire effectuera de nombreux déplacement en moto pour accéder aux villages par des pistes praticables en saison sèche comme en saison des pluies.

Activités concrètes à mener

  • Animer la Fondation SOSUCAM au quotidien en accord avec ses objectifs et son éthique
  • Mener les campagnes de sensibilisation à l’endroit des groupes de bénéficiaires sur l’action de soutien proposée par la Fondation SOSUCAM
  • Tenir à jour les diagnostics (villageois, institutionnels) de la zone d’action (type monographique / diagnostic)
  • Appuyer le comité sur la gestion administrative et financière des ressources de l’association
  • Conseiller le chargé de développement local de la Fondation
  • Transférer ses compétences au chargé de développement local de la Fondation ainsi qu’aux membres du Comité de sélection et aux membres simples de la Fondation SOSUCAM
  • Veiller au développement des activités de la Fondation en accord avec les objectifs statutairement définis
  • Accueillir les structures associatives et étudier leurs besoins respectifs et les solutions que la Fondation SOSUCAM pourra leur proposer
  • Organiser les formations à leur endroit (en étant lui-même formateur ou en décelant les personnes compétentes pour assurer des formations)
  • Mettre en place des partenariats techniques et financiers entre la Fondation SOSUCAM et les organisations de développement, les institutions, les opérateurs
    économiques
  • Assurer le suivi et l’évaluation (le cas échéant les ajustements) des projets financés, co financés ou portés par la Fondation
  • Mettre en place des procédures d’appui aux structures de base formalisant ainsi son expertise
  • Entretenir des relations suivies avec le Comité de sélection des projets et avec le Comité d’Orientation des Fondations du groupe SOMDIAA

Candidatez

Envoyez votre CV et LM à Françoise Materne : volontariat@cefode.org

Project reception

Partners :

The main goal of the Ghanaian Ministry of Food and Agriculture (MoFA) is to create an environment for sustainable growth and development in the Agricultural Sector that would ensure : Food and raw material security, higher employment, reduction in poverty and the creation of wealth, greater contribution of the sector to GDP, foreign exchange earnings. The vision of the ministry is to accelerate Growth in Agriculture through modernization of the sector. MoFA’s mission is to promote sustainable agriculture and thriving agribusiness through research processors, and traders for improved human livelihood.

The French Development Agency (AFD) is a financial institution that is at the heart of France’s Development Assistance policy. Its mission is to finance development. Thanks to the broad line of financial tools that it has been able to engineer and enhance, AFD supports public authorities, the private sector and local associate networks, to implement a wide range of social and economic projects.

History of the project :

AFD funded the Lowland Rice Development Project (LRDP) from 1998 to 2003, which objective was to develop the rice production in the Northern Region of Ghana, mainly around Tamale.

At the end of the LRDP, the French Ministry of Foreign Affairs, through the French Embassy in Ghana, funded the Food Security and Rice Producers Organisation Project (FSRPOP), which aims at following-up the support of rice producers in the Northern Region. This project also provides assistance at the national level to the policy makers in favour of the rice sector, as part of Ghanaian policy for food security. The FSRPOP has two components : (i) at the field level in the Northern Region with support to Farmer-based organizations (FBO’s) and more extensively to groups of stakeholders involved in the rice sector, (ii) at the national level, with the support to the Ghanaian Rice Interprofessional Body (GRIB). GRIB’s activities are to ensure some advocacy on the rice sector towards policy makers and also to support its members in their current activities. 

The Government of Ghana (GoG) through MoFA requested AFD to fund a new project in the rice sector. Several feasibilities studies were achieved. The result was a proposal for a new project called “Support to the rice sector in Ghana”, which has been proposed to AFD’s financing. The project (RSSP – Rice Sector Support Project) has been agreed and signed with the Government of Ghana in august 2007.

Project’s objectives

  • The initiative for the “support to the rice sector in four regions of Northern Ghana” project comes from the Government of Ghana, through MoFA (Ministry of food and agriculture).
  • The overall objective of the project is to improve livelihood of poor farmers of northern Ghana through the development of a sustainable economic activity based on the natural potential of the regions

The project will have three complementary objectives :

1. To develop rice production, in 4 administrative Regions : Northern Region, Upper East Region, Upper West Region and Volta Region. This objective will address several issues :

  • Land development : to provide adapted infrastructures in lowland areas. The technical design of the land development will be done by consultancy firms to be hired through a bidding process. The investment in the field will be implemented by a company to be hired.
  • Capacity building : to help them form farmer-based organizations. Literacy classes will also be included. The capacity building activities will be implemented by local NGOs selected through a bidding process
  • Agricultural technical support
  • Access to credit : to facilitate the interaction between credit providers and their clients and by improving financial risk assessment

2. To sustain the action of the GRIB (Ghanaian Rice Interprofessional Body) with a perspective of financial sustainability

3. To develop research activities in cooperation with SARI (Savannah Research Institute)

Mission description

Purpose of mission :

The volunteer “Junior Technical Assistant (JTA)” to the Project Coordinator Unit (PCU) of the Rice Sector Support Project (RSSP) will take over from the current volunteer. He/She will be assigned to give an additional support to PCU’s staff. He/she will be assigned to PCU on M&E (monitoring and evaluation) activities particularly to be in charge of data analysis and evaluation. The incumbent as support of PCU’s staff will closely work with the Zonal Technical agents on the tasks describe further below.

Expected activities and possible outputs :

Capitalization on the process implemented by PCU :

  • Lowland developpement components
  • Water management guidelines
  • Role of FBO’s and valley management committees ( VMC’s)
  • Harmonization of the content of training among NGO’s and between NGO’s and NFED – FRI- AEA’s

Assessment of the impact of the project :

  • Collecting data on rice and following up basics information related to cropped areas and yields
  • Setting up of a deeper assessment of farmers, technical and economical results for the subsequent cropping seasons
  • Design capacity building program that fit farmer’s needs and concerns.
  • Design capacity building program on water management related to PCU and developpement engineers
  • Assess the quality of the services providers under PCU’s contracts

Concrete activities / responsibilities of the volunteer :

  • Monitoring and follow up of the general implementation of RSSP’s activities ( work plans, meeting held, etc)
  • Monitoring and follow up of the NGO’s – NFED contracts ( reporting and financial aspects)
  • Support the implantation of capacity building activities and research activities that involve FBO’s and VMC’s
  • Carry out studies on the specifics needs raised by the projects and or/ partners
  • Setting up of studies related to specifical needs raised by the project management and or/ partners.
  • Follow up fields data’s collection designed.
  • Provide information to record and update data bases at the PCU level in connection with Zonal technical advisors (ZTA’s)
  • Participate in the reporting at the PCU level (quarterly and yearly).
  • Inform RSSP ‘s management staff about matters raised beyond their capability
  • Contribute to the communication of the results of the project to the Project Coordinating Unit (PCU).

Geographical location of the worksite :

  • The volunteer will be located at PCU Tamale office of Tamale-Northern Region

Intended means of transportation :

  • Motorbike (not to go on the field => for the field activities, one vehicle is available)

To whom does the volunteer report in the course of her/his work ?

  • The volunteer will be under the responsibility of the National Project Coordinator who will delegate the supervision of day-to-day activities to the Monitoring and Evaluation Officer.
  • The Country Representative of FRANCE VOLONTAIRES in Ghana is in charge of the statutory management

Profile of the Volunteer

Level of Education : 

Agro-economist with at least a diploma equivalent to 4 years studies after baccalaureate equivalent of Master Degree.

Desired Training :

The volunteer should have a specialization in monitoring and evaluation, or a specialization or a relevant experience on FBO’s, or a specialization in small scale irrigation and agriculture. He/she will have demonstrated a particular interest about development problems. He/she should have a very good level of English. 

Other requirements :

  • Ability to read GPS Coordinates and forward into computer for data collection
  • Good communication skills ( tact , good judgement, patience, commitment and self motivations)
  • Good organisational skills.

Conditions :

Candidatez :

  • Lettre de motivation et CV en anglais à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquer en objet de votre mail : « Mission 4G1048 – RSSP- MoFA – Ghana »
  • Date limite de validité de l’annonce : 21 mars 2015

1. VZW PUTUMAYO (APB)

VZW PUTUMAYO (APB) est une association belge sans but lucratif, basée à Gentbrugge, en Belgique, avec un bureau de coordination à Iquitos, au Pérou.
Adresse : Calle Abtao 1715, Iquitos, Pérou.
Site web : http://www.putumayo.be

VZW PUTUMAYO (APB) cherche a fortifier les capacités organisationnelles des peuples autochtones d’Amazonie péruvienne afin qu’ils puissent gérer leur vie de façon plus autonome et selon leurs propres modèles de développement, sur base de leur droit à l’autodétermination. Pour les Fédérations autochtones et APB, le renforcement durable des peuples autochtones et leur véritable inclusion sociale passent par la formation intense des jeunes autochtones, en promouvant l’éducation interculturelle bilingue dans la région du Loreto, Pérou. 

2. PROGRAMME SUI SUI, « TRAVAILLANT ENSEMBLE POUR L’INTERCULTURALITE »

Le Programme Sui Sui a comme objectif de générer davantage d’inclusion et d’interculturalité dans la région du Loreto pour les peuples autochtones, à travers le renforcement de leur organisation. Il vise 4 résultats principaux d’ici 2018 :
1. Formation académique avec services élémentaires et adéquats pour les jeunes autochtones de la ville d’Iquitos.
2. Etudiants autochtones faisant preuve de force de proposition, participatifs et responsables, organisés à travers une association étudiante autochtone consolidée.
3. Education supérieure avec un plus grand accès et interculturalité.
4. Public lorétanais mieux informé sur les thèmes autochtones.

3. RESPONSABLE DU VOLONTAIRE

Céline SMEKENS
Coordinatrice du Programme Sui Sui
Calle Abtao 1715, Iquitos, Pérou
Téléphone : +51 957 633 740
celine.smekens@putumayo.be

APB travaille en partenariat avec AIDESEP, Association civile péruvienne qui représente les peuples autochtones d’Amazonie péruvienne ; et FORMABIAP, Programme éducatif d’AIDESEP spécialisé en Education Interculturelle Bilingue. A travers ce partenariat, APB réalise le projet nommé : “Programme Sui Sui – Travaillant ensemble pour l’interculturalité”. 

MISSION : 

1. Accompagnement d’étudiants autochtones

  • Permanences au bureau avec une bibliothèque et internet
  • Accompagnement des étudiants dans leurs devoirs et travaux
  • Organisation et accompagnement durant leur période de vacances
  • Cours d’anglais, espagnol et/ou bureautique
  • Organisation de formations sur les thèmes importants pour les jeunes autochtones
  • Appui à l’organisation de leur vie quotidienne
  • Systématisation d’une bibliothèque et rangement d’archives
  • Suivi d’un ciné club

2. Communication

  • Elaboration d’un bulletin informatif pour la Belgique et les réseaux sociaux
  • Mise à jour du site web de vzw Putumayo (APB)
  • Mise à jour d’autres matériaux de communication : feuillets, affiches, etc.
  • Appui a FORMABIAP pour des activités de communication (site internet, revision de documents, prise de photos)
  • Appui aux activités d’incidence au Pérou et en Belgique

3. Recherche de fonds

  • Appui à l’élaboration et traduction de demandes de subventions
  • Traduction de demandes de subventions

4. Administration

  • Appui à la gestion de démarches administratives d’étudiants boursiers de FORMABIAP

5. Recherche

  • Appui au travail de recherche du Programma Sui Sui sur l’interculturalité, université et étudiants autochtones
  • Appui au travail de recherche de FORMABIAP

PROFIL

  • Niveau avancé en espagnol (et anglais si possible)
  • Expérience professionnelle en communication et appui à étudiants
  • Intéressé par las problématiques internationales et les thèmes importants pour les peuples autochtones
  • Sensibilité interculturelle, adaptabilité et patience
  • Créativité, indépendance, prise d’initiatives
  • Expérience à l’étranger ou en gestion de projet est un plus important

CONDITIONS ET DUREE

Nous offrons

  • Une expérience hors du commun dans une région fascinante
  • Tâches pleines de défis sur des thèmes actuels
  • Réseaux de contacts au Pérou et en Europe
  • Recommandation post-expérience
  • Assurance pour le voyage
  • Coûts de mobilité et de communication dans le cadre du projet

Durée :

  • 6 mois

Lieu

  • Ville d’Iquitos, Amazonie péruvienne

Organisation du travail

  • Travail selon horaires de bureau (du lundi au vendredi) et exceptionnellement les week-ends
  • Accueil, formation et suivi par la Coordinatrice du Programme Sui Sui
  • 2 jours de repos par mois (en plus des week-ends)

Coût de vie

  • Plus ou moins 400 euros/mois (alimentation, transport, logement)

Formalités administratives

  • Visa touristique gratuit (180 jours)
  • Vaccin de la fièvre jaune obligatoire

Intéressé(e) ?

Envoie ton CV et une lettre de motivation en espagnol, le plus tôt possible à : celine.smekens@putumayo.b

Cadre et problématique

Les activités de l’Alliance française d’Accra sont en pleine croissance, l’effectif annuel d’auditeurs s’est largement accru ces dernières années (3 000 auditeurs par an), surtout au niveau professionnel (notamment FOS en entreprise). Il s’agit pour l’Alliance d’améliorer ses pratiques afin de toujours affirmer son rôle de leader, d’attirer un nouveau public et maintenir sa place de pôle d’excellence. Il est indispensable que les cours proposés par l’AF soient de haute qualité. Pour cela le volontaire va mettre en appuyer le bureau par ses compétences pédagogiques, de gestion et de développement.

L’Af d’Accra emploie 70 personnes. Le service pédagogique représente plus de la moitié de cet effectif. Elle mobilise d’autres volontaires y compris des VSI.

Profil du candidat

  • Master 2 FLE ou titulaire d’un diplôme équivalent en ingénierie de la formation ou DAEFLE avec expérience(s) préalable(s) dans le FOS.
  • Maîtrise des outils TBI / TICE, des logiciels éducatifs, des plates-formes d’apprentissage en ligne, etc.
  • Bonne connaissance du CECR, des bases de données, des outils TBI et TICE. Une pratique de la FOAD et un niveau minimum B2 en langue anglaise
  • Le candidat doit avoir une expérience professionnelle minimum d’1 an ; une grande capacité d’adaptation et être autonome.
  • Permis de conduire auto

Objectifs attendus

  • Les offres de formation de l’Alliance se développent et se diversifient.
  • Les pratiques pédagogique de l’Alliance s’améliorent et se développent.
  • Un système d’évaluation est mis en place et la qualité des cours est améliorée et suivi à partir d’indicateurs.
  • Les compétences des enseignants sont renforcées et s’améliorent.

Activités concrètes à mener :

Enseignement (10h maximum / semaine) :

  • Assurer les cours de FOS et de français de spécialité de l’Alliance au sein de ses locaux ainsi qu’à l’extérieur
  • Prendre en charge et mener des cours en E-learning via notre plateforme
  • Appui à la coordination :
  • Encadrer et dynamiser le secteur français professionnel
  • Marketing du Français à visée professionnelle
  • Développer le E-learning (cours hybrides)
  •  Développer l’utilisation des TICE (TBI en particulier)

Lieu du travail 

Alliance Française d’Accra.

Horaires ou disponibilités demandés

40h hebdomadaires. Le poste nécessite beaucoup de flexibilité et d’adaptation aux variations de rythme de travail.

Candidatez 

Auprès de : candidatures@france-volontaires.org avec l’intitulé 4G1051

CONTEXTE

Dans le cadre du projet intitulé « Bien-être social et sanitaire des populations en zones non-loties de Ouagadougou » au Burkina Faso, en consortium avec Enfants et Développement, Santé Sud recherche un Sage-femme dans le cadre d’un volontariat de solidarité internationale.

L’objectif du projet est de promouvoir le bien-être social et sanitaire des populations de 3 zones non loties de Ouagadougou au Burkina Faso, en améliorant l’accès à des soins de santé primaire de qualité, et en particulier de la santé maternelle et infantile de la population de ces 3 zones non loties par une démarche combinant travail social et action sanitaire.

MISSION

Vous serez responsable de la coordination des activités sanitaires prévues dans le projet et notamment de l’accompagnement à l’élaboration des plans opérationnels annuels d’amélioration et de développement des structures sanitaires, ainsi que de leur mise en oeuvre.

Vous devrez coordonner :

  • L’organisation des stratégies avancées de 3 structures sanitaires en matière de PMI dans les permanences sociales.
  • Le renforcement des capacités institutionnelles des partenaires médico-sociaux à travers l’élaboration et la mise en oeuvre des projets d’établissement de 5 structures sanitaires.
  • Le renforcement des compétences des professionnels médico-sociaux : élaboration d’un​ référentiel des bonnes pratiques sages-femmes, évaluation, formation du personnel soignant.
  • La consolidation de la mise-en réseau des acteurs associatifs et publics.

PROFIL

  • Qualification : Sage-femme internationale, coordinatrice de projets de développement.
  • Expérience : sage-femme et coordination de projets de développement. Expérience internationale
  • dans les pays en développement.
  • Compétences : gestion et coordination de projets, formation, mise en réseau. Connaissance
  • souhaitée du Burkina Faso.

LIEU

Ouagadougou, Burkina Faso

CONDITIONS

  • Statut : VSI
  • Conditions : indemnité 1000€/mois, indemnité de logement 250€/mois, per diem 300€/mois, 1AR/an, assurances.
  • Dates / durée de la mission : mission pour 1 an renouvelable, à pourvoir à compter de mi avril.
  • 1 Sage-femme coordinatrice en VSI
  • Pour postuler, merci de bien vouloir remplir le dossier de candidature sur notre site internet​ www.santesud.org dans la rubrique “On recherche” ou cliquer ici.

As a federal enterprise the Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit, GIZ, supports the German Government in achieving its goals in the field of international cooperation for sustainable development. GIZ contributes to the lasting improvement in the living conditions of people worldwide by posting qualified experts as development advisors in strategic positions. 

In order to support district administration in Kigali / Rwanda, the Decentralization and Good Governance Programme (DGG) of GIZ Rwanda is looking for a :

Development Advisor to train employees of Rwandan district administration/
Job-ID : 19832

Area of work

In order to provide targeted training to Rwandan public administrative officials, the idea of a Local Government Institute came up. Now the idea of this institute is becoming a reality, and within the framework of the Local Government Institute you as Development Advisor will counsel the Rwandan Association for Local Government Authorities (RALGA) on the implementation of in-service training courses for employees of district administration. The coordination of this in-service training contributes to existing district capacity building plans.
In your position as Development Advisor you would play an important role in contributing to the goals of the Programme for Decentralization and Good Governance in Rwanda, particularly by ensuring the sustainability of the trainings. You would work hands-on towards the full establishment of the Local Government Institute, helping realise its full potential of offering quality training to many public employees. 

Your tasks

  • Coordination and ensuring implementation of courses within the framework of the Local Gov-ernment Institute (LGI) in support of the capacity building plans of the district
  • Support the marketing and public relations strategy for the training courses and the Local Government Institute (LGI)
  • Supervision of the courses supported by GIZ through local subsidies
  • Support LGI in the establishment of the Institute’s research and documentation department
  • Design formats for the academic processes of LGI and its quality assurance

Your profile

  • Minimum of a Master’s degree in public administration/policy, economics, political science or a related field
  • Professional experience of at least 3 years
  • Experience in the educational sector and readiness to administer financial subsidies
  • Business fluency of the English language and a good knowledge of French
  • Regional working and living experience is a bonus
  • Driver’s license for class III required

Contract period

24 months

Offer

We invite you to be part of an innovative agency, active worldwide in the development field. Highly competent candidates are in high demand in all our interdisciplinary teams. The development service of GIZ offers a comprehensive and attractive service package, which includes a professional and personal preparation period. The contract period is for at least 2 years with the option for contract extension. 

Information on prerequisites and services of the Development Service of GIZ 

The development service of GIZ welcomes applicants with completed professional education and/or completed studies, with at least 2 year of practical experience in their positions. You must be a citizen of an EU country or Switzerland.

Application 

We are looking forward to your online-application, which you start at www.giz.de/entwicklungsdienst/de mentioning the JOB-ID : 19832 or http://j.mp/GIZ19832. At the end of the job-description you may start the application with click at “Jetzt online bewerben”. Please, do not hesitate to contact Mrs. Plotz, Telephone No : 0049-(0)228-4460-1109, E-Mail : christina.plotz@giz.de.

Chargé(e) du suivi de la coopération entre la Région Centre-Val de Loire et la Province du Hunan

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Juin 2015

Raison de la mission :

Renouvellement de poste pour assurer la continuité et le développement du programme de coopération décentralisée entre la Région Centre et la Province du Hunan.

Objectifs et finalité de la mission :

La coopération entre la Région Centre Centre-Val de Loire et la Province du Hunan a pour objectif :

  • l’appui à la gouvernance locale en développant une coopération institutionnelle ;
  • la mobilisation des acteurs des deux territoires, au travers de projets prioritaires de coopération : culture, éducation, enseignement supérieur, recherche, économie, science et technologie, tourisme ; en multi partenariat : universités, pôle de compétitivité, acteurs culturels.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire sera placé au sein du Bureau des Affaires Etrangères de la Province du Hunan et travaillera en collaboration étroite avec les différentes structures françaises et chinoises concernées par le développement de cette coopération.

Activités concrètes à mener

  • Lien entre la Région Centre et la Province du Hunan
  • Coordination des partenaires techniques mobilisés et suivi local
  • Programmation annuelle des activités et mise à jour mensuelle des fiches projets
  • Suivi de l’exécution budgétaire
  • Valorisation de la coopération, par la rédaction de bulletins d’information, et la création d’outils de communication
  • Soutien à l’organisation de missions techniques

Contexte de vie :

 Lieu de travail : Changsha, au Lycée n°1 de Changsha et Bureau des Affaires étrangères de la Province du Hunan

Horaires ou disponibilité demandés : 5 jours / semaine (possibilité de cours de français le samedi après-midi), travail le week-end si accueil de délégations ou missions ponctuelles en Chine et dans le Hunan

Moyen de déplacement : trains, avions, transports en commun, etc.

 Habitat (Type, confort, à partager)… : Le volontaire conservera le logement du volontaire précédent, fourni par le lycée n°1. Le logement est situé en face du lycée. Logement meublé, avec air-conditionné, une cuisine équipée (+ four), une chambre, un séjour (+ une télévision), une salle de bains. L’Internet, l’eau, l’électricité et le gaz sont fournis par le lycée. 

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée : Master en développement local, en Gestion de projet – Diplôme de Sciences politiques

 Autres impératifs :

  • Aptitudes pédagogiques pour l’enseignement du français
  • Bonnes qualités relationnelles et rédactionnelles
  • Sens de l’organisation
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint)
  • Expérience de travail dans un système multi acteurs
  • Bonne maîtrise de la langue anglaise indispensable à l’écrit et à l’oral.
  • De solides bases en langue chinoise sont nécessaires.
  • Connaissance, si possible, de la région Centre-Val de Loire

 Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires : voir conditions sur http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 7H1008 – Région Centre – Chine »

Appui organisationnel et relationnel pour la sensibilisation au patrimoine culturel au sein du service pédagogique du Centre d’Etudes Alexandrines.

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Afin de poursuivre et de renforcer les actions menées par le service pédagogique du Centre d’Etudes Alexandrines (CEAlex), le (la) volontaire aura pour mission de mettre en place de nouvelles actions de sensibilisation au patrimoine en collaboration avec l’équipe du service. Ces actions seront basées sur les études du CEAlex et en lien avec les besoins des partenaires locaux et méditerranéens.

Il (elle) sera chargé(e) de développer de nouveaux partenariats scolaires et institutionnels à Alexandrie, en région PACA et plus largement autour du bassin méditerranéen (animations, élargissement du réseau de partenaires, création de nouveaux outils pédagogiques, de manifestations culturelles…). Il (elle) s’occupera de diffuser, de valoriser et de promouvoir les activités du service auprès de tous les partenaires. Cette mission répond à l’objectif principal du service : la sensibilisation de la jeunesse d’Alexandrie et de la région PACA au patrimoine alexandrin et méditerranéen.

Raison d’être de la mission du volontaire (intérêt pour le partenaire) :

Dans le cadre de l’accord de coopération bilatéral entre la Région PACA et le Gouvernorat d’Alexandrie, la Région PACA et l’AFVP (aujourd’hui France Volontaires), ont mis en œuvre un dispositif de volontariat régional pour la coopération.

Depuis 2002, une trentaine de missions ont vu le jour dont cinq auprès du Centre d’Études Alexandrines (trois missions au service pédagogique, une mission de numérisation des fonds historiques et une mission formation- animation conjointe avec l’Université Senghor).

La mission des deux premiers volontaires au CEAlex (2003-2006) a permis la création du service pédagogique et le recrutement de deux animatrices-formatrices égyptiennes. Des outils pédagogiques, en collaboration avec les spécialistes du CEAlex, ont ainsi été conçus. Des programmes de visites de sites archéologiques et des activités gratuites ont été élaborés et proposés aux écoles gouvernementales et privées grâce à l’appui d’un réseau de professionnels dans le domaine du patrimoine et de la jeunesse, aussi bien au niveau de la ville qu’au niveau du bassin méditerranéen et en région PACA.

Depuis 2007, le service pédagogique a participé, mais a aussi développé et organisé de nouveaux projets de coopération entre des structures alexandrines (associatives et privées), la Région PACA, et plus largement des acteurs culturels et patrimoniaux du bassin méditerranéen. Parallèlement le service pédagogique a réalisé de nouveaux outils pédagogiques et participe activement à un ensemble divers de manifestations (Fête de la Science, Farah el-Bahr…).En novembre 2014, le Service pédagogique a organisé les cinquièmes Journées du patrimoine à Alexandrie.

Objectifs attendus :

  • Dynamiser les activités du service pédagogique en apportant de nouvelles idées de projets (animations, formations, outils pédagogiques, manifestations culturelles),
  • Resserrer les liens mis en place avec les partenaires, en particulier ceux du bassin méditerranéen ( ZINC, le MuCEM , l’APHM , les Petits Débrouillards,….. ) en montant des projets de coopération (séminaires, rencontres…).
  • Création d’un réseau solide de structures en lien avec la sensibilisation du patrimoine en PACA et Méditerranée.
  •  Communiquer sur les activités du service pédagogique (brochures, page web, séminaires euro- méditerranéens) et également sur l’ensemble des manifestations culturelles en lien avec le patrimoine à Alexandrie auprès des écoles et des structures partenaires.

Activités concrètes à mener :

  • Diagnostic / état des lieux des animations et des nouveaux besoins des publics
  • Création de nouveaux outils pédagogiques (montage du projet, recherches de financements, réalisation)
  • Mise en place de nouvelles animations, manifestations (visites, itinéraires, expositions…)
  • Création de la nouvelle brochure du service pédagogique, diffusion des informations auprès des partenaires. Les activités seront menées en équipe.

Lieu de travail :

Alexandrie. Bureau du service pédagogique du Centre d’Études Alexandrines. 

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation requise :

Niveau Master (Bac +4)

Compétences souhaitées :

  • Montage projet/ Recherche financement.
  • Négociation/Communication.
  • Animation/formation.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires : Voir conditions sur http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Mai 2015

Durée de la mission : 12 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 8E 1042 – CEA Alexandrie – Egypte »

PlaNet Finance

PlaNet Finance est une organisation de solidarité internationale membre du Groupe PlaNet Finance qui a pour mission de promouvoir le changement social au travers de l’inclusion financière, de l’accompagnement aux microentrepreneurs et de la mise en place de modèles économiques innovants.

Active dans de nombreux pays, PlaNet Finance propose en Afrique de l’Ouest et Centrale des programmes d’accompagnement de microentrepreneurs ainsi que des services de conseil et d’assistance technique aux acteurs de la microfinance afin d’améliorer leurs performances financières et sociales. Nos domaines d’intervention vont de l’éducation à la santé, en passant par la promotion de l’entrepreneuriat et le développement de filières porteuses. Notre bureau de représentation, faisant partie du Groupe PlaNet Finance, contribue également à l’amélioration des connaissances en microfinance et à la diffusion de bonnes pratiques.

www.planetfinance.org
www.planetfinancegroup.org

Le projet

PlaNet Finance se mobilise pour renforcer l’employabilité des jeunes à travers la promotion de l’entreprenariat, dans un projet à forte composante numérique. Le projet sera réalisé en partenariat avec différents acteurs locaux, notamment des incubateurs et espaces de travail collaboratif, qui sont particulièrement familier avec la problématique de l’entrepreneuriat des jeunes.

Le dispositif du projet, qui se déroulera sur 18 mois dans la région de Dakar, reposera sur trois piliers :

  • Dans une première phase, 760 lycéens et jeunes vulnérables seront sensibilisés à l’entreprenariat et aux NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication), par le biais de sessions de formation ;
  • Dans un deuxième temps 40 jeunes, sélectionnés durant la première phase du projet, bénéficieront d’un accompagnement rapproché pour révéler leurs potentiels, développer leurs projets et faire le lien avec des professionnels, en particulier les incubateurs présents sur la scène Dakaroise ;
  • Enfin, le renforcement des capacités des incubateurs, espaces de co-working et acteurs locaux se fera de manière transversale, tout au long du projet.

La mission

PlaNet Finance recherche un/une chargé(e) de projet afin de :

Appuyer la mise en œuvre du projet (70%)

  • Coordonner l’ensemble des activités à mettre en place et particulièrement coordonner l’intervention des experts techniques et des partenaires du projet selon le plan d’action
  • Animer les partenariats à construire avec l’ensemble des acteurs sous la direction du Chef de Projet (incubateurs, espaces de travail collaboratifs, etc)
  • Procéder à des ajustements du plan d’action en fonction de l’avancement des différentes activités et les contraintes observées
  • Assurer le reporting budgétaire mensuel du projet, rédiger des rapports d’activités du projet, organiser les comités de pilotage du projet.
  • Préparer des documents de communication interne et externe sur le projet (dont rapports au bailleur de fonds)
  • Elaborer des documents de capitalisation sur le projet

Assurer l’accueil, le conseil et l’orientation des jeunes (15%)

  • Mettre en place et gérer une cellule d’accueil, de conseil et d’orientation des jeunes pourvus d’une idée entrepreneuriale

Développer des sessions d’éducation financière (15%)

  • Mettre en œuvre les choix stratégiques dans les domaines de la formation, sensibilisation & promotion et veiller à la réalisation d’outils et supports adaptés
  • Participer à l’organisation et l’animation de sessions de formateurs en éducation financière.
  • Contribuer au renforcement des capacités des incubateurs et espaces de travail collaboratif partenaires en termes d’offre de formation en éducation financière, développement d’activité génératrice de revenus (AGR) et d’entrepreneuriat social.

Positionnement

Le chargé de projet sera sous la supervision hiérarchique du Chef de Projet. Il sera affecté au bureau de PlaNet Finance à Dakar et sera basé dans les locaux de PlaNet Finance.

La date de début du projet est prévue pour mi-avril 2015.

Profil du chargé de projet recherché

  • Diplôme universitaire ou école supérieure de niveau Bac +4 ou 5 (gestion, développement, finances ou équivalent)
  • 4 ans d’expérience professionnelle au minimum
  • Compétences en gestion de projet et suivi budgétaire
  • Expérience en éducation financière serait un plus
  • Connaissance des problématiques de l’employabilité des jeunes au Sénégal
    • Connaissance du Sénégal souhaitée
    • Connaissance de l’écosystème des incubateurs serait un plus
  • Capacité de rédaction et d’analyse en français / anglais courant
  • Capacité à intégrer un groupe interculturel et pluridisciplinaire
  • Dynamisme, rigueur, adaptabilité, polyvalence
  • Une bonne autonomie sera demandée de même qu’une capacité d’être force de proposition
  • Capacité à communiquer et interagir avec des experts pluridisciplinaires et interculturels
  • Très bonnes maîtrise des outils bureautiques
  • Engagement personnel

Conditions

  • Statut : Contrat de volontariat (VSI) ou contrat local de droit sénégalais
  • Durée : 12 mois
  • Indemnisation : selon grille en vigueur et expérience
  • Disponibilité : mi-avril
  • Documents/informations à envoyer : CV + Lettre de motivation + contact de 2 personnes de références, à l’attention de Cécile Voigt, recrutsenegal@planetfinance.org, référence SN-Chargé de projet

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Mise en place d’un garage d’entretien et de réparation d’automobiles et formation d’une équipe de mécaniciens.

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

L’ONG Widlife Conservation Society (WCS) intervient au Congo depuis plusieurs années. Elle souhaite mettre en place, sur son implantation de Bomassa, (village proche du Parc National Nouablé –Ndoki), un garage destiné à l’entretien et à la réparation des véhicules et autres équipements mécaniques (groupes élèctrogènes, pirogues, bateaux, etc.) utilisés par ses équipes opérationnelles. La mission du volontaire consistera à superviser la création de ce garage, et à former les mécaniciens requis.

Contexte de la mission :

Le Parc National Nouablé –Ndoki (PNNN) est situé au nord de la République du Congo à cheval entre les départements de la Sangha et de la Likouala (N2 – 3 ; E 16–17). Le PNNN représente une forêt tropicale intacte qui n’a jamais connu l’exploitation forestière et où les densités d’animaux sont encore très élevées. La plupart de ses limites sont naturelles (rivières), sauf la bordure ouest qui est également la frontière avec la République Centrafricaine.

La finalité du projet conduit par WCS au Congo consiste à :

  • Assurer la protection du PNNN contre le braconnage et les activités illégales ;
  • Assurer que le PNNN soit efficacement géré par un personnel bien formé ;
  • Augmenter les capacités des communautés locales pour mettre en œuvre et soutenir une utilisation durable des ressources naturelles.

Pour mener à bien ces activités, WCS dispose d’un parc automobile conséquent ainsi que d’équipements divers (5 voitures tout-terrain, pirogues, bateaux, groupes élèctrogènes, etc.).

 

Raison d’être de la mission du volontaire (intérêt pour le partenaire) :

Le volontaire aura pour mission de mettre en place un garage d’entretien et de réparation automobile qui réponde au standard international. Il devra également parfaire la formation des mécaniciens congolais qui interviendront dans ce garage.

Objectifs attendus :

Les équipements logistiques nécessaires au bon fonctionnement des équipements de l’aire protégée sont fonctionnels et correctement entretenus.

Activités concrètes à mener :

  1. Continuer à former les mécaniciens congolais
  2. S’assurer que la flotte de véhicules est régulièrement entretenue (huile, liquides, filtres, pneus etc.)
  3. Superviser la construction du garage.
  4. Gérer le garage et le magasin de stockage, et assurer la mise à jour et la tenue des registres d’outils, de matériaux (lubrifiants, etc ) et des pièces détachées achetées et utilisées .
  5. Maintenir la surveillance et le maintien de la consommation de carburant de tous les véhicules, les groupes électrogènes et moteurs hors-bord.
  6. Commander les pièces de rechange nécessaires à Brazzaville ou ailleurs,
  7. Concevoir et mettre en œuvre un programme d’entretien efficace pour toutes les catégories de moteurs

 

Déplacements à prévoir :

Brazzaville, Ouesso, Pokola.

Moyens de déplacements prévus : Brazzaville en avion pour les autres villes du Congo par véhicule et ou par pirogue.

Lieu de travail : Village de Bomassa (parc Nouabalé Ndoki) ,Département de la Likouala.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation requise : Mécanicien / Formateur en mécanique.

Expérience souhaitée : Expérience en gestion de garage et flotte de véhicules.

Compétences souhaitées :

  • Négociation/Communication.
  • Organisation.
  • Encadrement d’équipe.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires : Voir conditions sur http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Mai 2015

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2N1055 – Mécanicien – Congo »

Appui technique et méthodologique dans le cadre d’un projet communautaire pour l’accès à l’eau potable en milieu urbain.

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Le Projet communautaire pour l’Accès à l’Eau (PCAE) est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre l’association Eau Service Lausanne et la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN). Le volontaire travaille au quotidien auprès de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), et assure le lien avec ses interlocuteurs de l’association Eau Service Lausanne. Il a pour rôle de fournir un appui technique à l’équipe de projet PCAEA, de développer et d’intégrer de nouveaux outils de management au sein de l’équipe Eau de la CUN pour le renforcement de la gestion interne et le suivi des activités.

Raison d’être de la mission du volontaire (intérêt pour le partenaire) :

La présence du volontaire est très importante pour permettre un échange de savoir-faire entre l’association Eau Service Lausanne et la Communauté Urbaine de Nouakchott. Le volontaire représente l’association et appuie l’équipe sur toutes les questions techniques du projet. Il apporte un contrôle qualité de la mise en œuvre des activités.

Objectifs attendus :

  1. L’équipe de projet du PCAE reçoit un appui technique sur les différentes activités du projet ;
  2. L’équipe Eau de la CUN utilise des outils de management qui lui permettent d’avoir une vision stratégique de ses activités.

Activités concrètes à mener :

Fournir un appui technique à l’équipe du projet en fonction des priorités dans des tâches telles que :

  • collaborer avec le chef du projet pour les actions relatives aux marchés publics
  • contrôler l’exécution des travaux sur le terrain
  • rédiger, avec le chef du projet, des termes de référence et autres documents nécessaires à l’avancement du projet
  • prendre connaissance de tous les documents sur la problématique de l’eau à Nouakchott
  • participer aux actions de communication

Apporter un appui méthodologique et organisationnel à l’équipe technique de la Ville de Nouakchott pour améliorer le suivi des tâches du projet.

Collaborer avec le chef de projet pour la capitalisation et pérennisation des actions du projet actuel et des projets précédents.

S’informer des projets en cours à Nouakchott, et rencontrer, avec le chef de projet, les différentes institutions (par exemple, la SNDE, l’UNICEF, …) pour évaluer les synergies.

Se tenir au courant des innovations techniques qui pourraient être importantes pour l’avancement du projet.

Représenter Eau Service au comité de pilotage, et répondre à toutes les demandes émanant d’Eau Service.

Déplacements à prévoir :

Les déplacements ont lieu quasiment tous les jours dans le quartier de Tarhil (30 minutes du centre-ville)

Moyens de déplacements prévus : Voiture

Lieu de travail : Nouakchott

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée : Ingénieur en environnement / Ingénieur Civil ou domaines similaires.

Compétences souhaitées :

  • Communication/Ecoute.
  • Esprit de décision/capacité à l’action.
  • Analyse/synthèse.
  • Implication personnelle.
  • Organisation du travail.
  • Négociation autonomie, initiative/créativité (dynamisme).
  • Travail en équipe.

Autres impératifs :

Permis de conduire : Automobile

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires : Voir conditions sur http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Juin 215

Durée de la mission : 18 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 3M1139 – Eau potable – Mauritanie »

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Appui transversal à la CAPAD (Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement) basée à Bujumbura.

  • Appui dans les domaines du marketing, de la communication et du développement d’activités génératrices de revenus (AGR) ;
  • Recherche de marchés pour les produits agricoles.
  • Appui pour le développement de stratégies de commercialisation des produits agricoles ;
  • Appui pour le suivi des exploitations agricoles, l’évaluation et la capitalisation des interventions de CAPAD auprès de ses membres ;
  • Appui pour la mobilisation de financements et de partenariats ;
  • Renforcement des capacités organisationnelles et de gestion administrative et financière des salariés et membres de la confédération.

Objectifs attendus :

  • De nouveaux marchés ont été identifiés pour les produits agricoles des membres de la CAPAD.
  • De nouveaux projets et de nouvelles activités ont été identifiées, tout autant au niveau des membres (ménages, agriculteurs, groupements, etc.) qu’à celui de la confédération elle-même.
  • Les compétences des membres et de l’équipe opérationnelle de la CAPAD sont améliorées dans les domaines du commerce, du marketing, de la communication, du montage et de la conduite d’activités économiques.

Activités concrètes à mener :

  • Appui dans le développement des activités économiques, le marketing et la commercialisation de produits agricoles bruts et transformés (maraîchage, fruits, jus de fruits, fleurs, miel, cultures vivrières et maraichères) ;
  • Appui aux équipes de la confédération ;
  • Appui pour l’identification de partenaires potentiels et de nouvelles opportunités ;
  • Développement des stratégies de positionnement par rapport aux marchés, ainsi que des stratégies de négociation et de communication ;
  • Contribuer à la réflexion sur l’amélioration des services aux exploitants agricoles membres.

Lieu de travail : Bujumbura

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée :

Formation supérieure (Bac +4)

Secteur : Commerce / Marketing

Autres impératifs :

Permis de conduire : Automobile

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Mai 2015

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2B1060 – CAPAD - Burundi »

Le SCD et OSI proposent une mission de 12 mois en Côte d’Ivoire à partir du 27 avril 2015. 

Retrouvez l’intégralité de la description de la mission et postulez en ligne sur le site de l’Agence du service civique  : http://www.service-civique.gouv.fr/missions/appui-a-la-formation-technique-et-professionnelle

Le/la volontaire rejoindra l’équipe du Centre SAS de Bouaké qui a pour projet d’améliorer l’insertion professionnelle des adolescents orphelins du sida de 16 à 23 ans en leur proposant une formation quotidienne d’un an dans le domaine de l’informatique et de la création de site internet. Chaque année 16 jeunes adolescents sont formés.

Le/la volontaire, sous la responsabilité du directeur, encadre avec l’équipe locale la formation et propose des cours aux jeunes. Il s’agit d’une formation à la création de site internet (création de contenu, hébergement, référencement…) incluant une formation théorique et pratiques à l’informatique de base (fonctionnement d’un ordinateur, bureautique…) pour 16 adolescents (16 à 23 ans).
L’objectif est qu’à la fin de la formation, les jeunes soient capables d’exercer un métier dans les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le volontaire accompagne également la recherche de stage de fin d’année des jeunes.

Le Centre SAS de Bouaké est accompagné depuis quelques années par l’association Orphelins Sida Internationale. Cette association accompagne d’autres structures en Afrique sur cette thématique de l’insertion et la formation professionnelles.

Avant le départ en mission, le (la) volontaire participe à une formation obligatoire de préparation au départ (formation citoyenne), en région lyonnaise, du 17 au 23 avril.

La mission

Appui à la formation de conseillers pédagogiques et de techniciens au déploiement de tableaux numériques interactifs (TNI) et à l’utilisation des équipements installés.

Problématique et enjeux

L’association « Haïti Futur » soutient des projets éducatifs de différentes natures et concernant tous les niveaux scolaires. Environ six mille élèves sont aujourd’hui concernés par les projets de l’association.

Haïti Futur intervient de différentes manières : financement de bourses d’élèves ou de salaires de professeurs, aide à la mise en place de bibliothèques et de laboratoires informatiques, actions ponctuelles... Haïti Futur collabore avec des écoles dont elle a validé, sur le terrain, la pérennité et la qualité du corps enseignant et des projets pédagogiques.

Depuis fin 2010, Haïti Futur s’est engagé - en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle haïtien (MENFP) - dans un ambitieux projet d’éducation numérique. Soutenu par la Fondation de France, ce programme vise à déployer des Tableaux Numériques Interactifs (TNI) dans des écoles de toutes obédiences - publiques et privées (laïques, communautaires, confessionnelles etc.). Formation continue des enseignants, installation d’équipements performants, électrification des établissements lorsque cela est nécessaire, production de contenus scolaires numériques sont les grands volets de cet ambitieux programme qui a remporté en 2012 le 1er prix du concours "All Children Reading" organisé par l’USAID.

Objectifs attendus 

Formation de 12 conseillers pédagogiques et de 6 techniciens avec le déploiement d’environ 160 TNI dans les 4 départements du Nord

Activités 

  • préparer les formations en liaison étroite avec les acteurs locaux
  • rédiger les comptes rendus de formation
  • favoriser les partenariats avec les représentants du Ministère de l’Education,
  • contribuer à la capitalisation du programme des TNI,
  • accompagner les conseillers pédagogiques et les techniciens pour une maîtrise de l’outil Tableau Numérique Interactif.
  • suivre d’autres outils numériques d’enseignement et de formation pouvant conforter le programme ( Kahn Academy, plate-forme d’enseignement en ligne, tablettes …).

Lieux

  • Lieu de travail et zone d’intervention : Nord du pays
  • Lieu de résidence : Cap-Haitien

La/le volontaire

Formation souhaitée

  • Formation supérieure (Bac +4)
  • Secteur / Compétences : Informatique et pédagogique

Le volontariat

Candidature

Poste à pourvoir
Volontaires, en service civique en appui à l’équipe d’habituation des primates dans le parc national de Taï, Côte d’Ivoire

Hiring Organization :
Wild Chimpanzee Foundation

Structure d’embauche :
Wild Chimpanzee Foundation (WCF) / la Fondation pour les Chimpanzés Sauvages

Description du poste :

Wild Chimpanzee Foundation recherche  un volontaire « en service civique » pour un poste en appui à l’équipe d’habituation pour apporter une assistance à l’habituation de groupe de primate : Colobes rouge, mangabeys et chimpanzés en cours dans le Parc National de Taï en Côte d’Ivoire.

Le volontaire sera en appui de la supervision et de la coordination de l’équipe constitués de guides locaux qui travaillent chaque jour dans le parc pour l’habituer de groupes de primate pour l’écotourisme et la conservation dans le sud-ouest du Parc National de Taï. Le Parc National de Taï est le plus grand espace protégé de la forêt tropicale humide d’Afrique de l’Ouest, un patrimoine mondial de l’UNESCO. Il abrite de manière impressionnante 12 espèces de primates, incluant les chimpanzés, tout comme les éléphants de la forêt, les hippopotames pygmées, les léopards et plusieurs espèces de céphalophes entre autres. 

Les guides collectent les données des primates qu’ils suivent chaque jour et ses données doivent être vérifiées et validées par le volontaire. Des analyses simples seront également faites, afin de suivre l’évolution du processus d’habituation. Nous avons besoin d’un volontaire qui puisse faire avancer le processus d’habituation et assurer un constant suivi du groupe de chimpanzés. 

L’habituation de chimpanzés est un travail délicat qui s’étend sur de longs jours et demande un travail dur dans un environnement isolé de la forêt tropicale d’Afrique ; cependant il présente une excellente opportunité pour acquérir une expérience de terrain pour ceux qui souhaite faire des recherches dans le domaine. Le volontaire participera à la collecte de données et pourra ainsi avoir une expérience dans les techniques de terrains.

Qualifications/Expériences :

Ce travail présente une opportunité idéale pour une personne souhaitant développer ses compétences dans le domaine de l’environnement et la protection des chimpanzés.

Une expérience de terrain préalable n’est pas exigée. Le candidat qui sera retenu devra toutefois avoir une bonne condition physique et être capable de travailler de façon autonome dans des conditions de chaleur reconnues aux forêts tropicales humides. 

Le volontaire sera la plupart du temps dans un camp en forêt avec la population locale. L’isolement, avec comme seule compagnie la population locale, peut s’avérer difficile dans la vie de tous les jours pour les personnes non préparées.

Lors de ses séjours au village, le volontaire sera logé dans la maison de la WCF et aura donc une chambre, une cuisine et une salle de bain à disposition.

Conditions :

Etre éligible au Service Civique (pour cela, avoir moins de 26 ans).
Une disponibilité rapide est souhaitée.

Langue requise :
Français,
Anglais 

Début du contrat :
Début Mai - pour 1 an

Délai de dépôt des candidatures :

14 Avril au plus tard ( le souhait est que le volontaire participe au stage de préparation au départ du SCD prévu en Avril 2015).

Contactez par mail : abidjan@wildchimps.org

Information sur la structure :
Site web : http://www.wildchimps.org

SANTÉ SUD, ONG de solidarité internationale recherche un Coordinateur(trice) dans le domaine médical / paramédical en VSI

CONTEXTE

Dans le cadre du projet intitulé « Bien-être social et sanitaire des populations en zones non-loties de Ouagadougou » au Burkina Faso, en consortium avec Enfants et Développement, Santé Sud recherche un(e) Coordinateur (trice) médical / paramédical dans le cadre d’un volontariat de solidarité internationale.

L’objectif du projet est de promouvoir le bien-être social et sanitaire des populations de 3 zones non loties de Ouagadougou au Burkina Faso, en améliorant l’accès à des soins de santé primaire de qualité, et en particulier de la santé maternelle et infantile de la population de ces 3 zones non loties par une démarche combinant travail social et action sanitaire.

MISSION

Vous serez responsable de la coordination des activités sanitaires prévues dans le projet et notamment de l’accompagnement à l’élaboration des plans opérationnels annuels d’amélioration et de développement des structures sanitaires, ainsi que de leur mise en œuvre.

Vous devrez coordonner :

  • L’organisation des stratégies avancées de 3 structures sanitaires en matière de PMI dans les permanences sociales.
  • Le renforcement des capacités institutionnelles des partenaires médico-sociaux à travers l’élaboration et la mise en œuvre des projets d’établissement de 5 structures sanitaires.
  • Le renforcement des compétences des professionnels médico-sociaux : élaboration d’un référentiel des bonnes pratiques sages-femmes, évaluation, formation du personnel soignant.
  • La consolidation de la mise-en réseau des acteurs associatifs et publics.

PROFIL :

Qualification : formation médicale / paramédicale, formation en santé publique, formation en coordination de projets de solidarité international, formation en ingénierie sanitaire et sociale.
Expérience : expérience en milieu médical / paramédical, coordination de projets de solidarité internationale.

Compétences : santé publique, gestion et coordination de projets, formation, mise en réseau, connaissance du fonctionnement des politiques publiques. Connaissance souhaitée du Burkina Faso.

LIEU :

Ouagadougou, Burkina Faso

CONDITIONS :

  • Statut : VSI
  • Conditions : indemnité 1000€/mois, indemnité de logement 250€/mois, per diem 300€/mois, 1AR/an, assurances.
  • Dates / durée de la mission : mission pour 1 an renouvelable, à pourvoir à compter de mai. 

Postulez :

  • Remplissez le dossier de candidature sur notre site internet www.sante.sud.org dans la rubrique “On recherche” ou cliquer ici.
  • Date limite pour candidater 29/03/2015

La Guilde recherche des Bénévoles pour effectuer une mission de solidarité internationale en ROUMANIE dans le domaine de la « thérapie horticole » (thérapie occupationnelle par le jardinage) auprès de jeunes vivant dans la rue.

La Guilde recherche des Bénévoles pour effectuer une mission de solidarité internationale en ROUMANIE dans le domaine de la « thérapie horticole » (thérapie occupationnelle par le jardinage) auprès de jeunes vivant dans la rue.

L’association d’accueil roumaine située à Satu Mare lutte contre l’exploitation des jeunes et des enfants et les aide à devenir indépendants, à travers des activités pédagogiques et éducatives. Les bénéficiaires du projet sont des adolescents et jeunes adultes vivant dans la rue et en grande précarité.

Objectifs de la mission :

L’objectif des bénévoles sera de participer aux activités menées par l’équipe de l’association dans le cadre d’un programme de « thérapie horticole » (thérapie par le jardinage) avec des jeunes (16 à 35 ans) en difficultés :

• initiation/formation des jeunes en horticulture / agroécologie (bases théoriques)

• activités de planning et organisation du jardin avec les jeunes

• activités pratiques de jardinage (terrain de 1000 mètres carrés : jardin et serre).

Le programme se base sur les activités de jardinage comme outils pédagogiques pour aider les jeunes en difficultés à améliorer leurs vies. Le jardinage est un moyen merveilleux par lequel les individus peuvent accomplir de nombreux objectifs. Certains peuvent être immédiatement apparents, telle que la reconstruction en force et motricité, certains peuvent être moins évidents, tels que contribuer à améliorer l’alphabétisation par la simple tâche de l’étiquetage des paquets de semences ou de la plante.

Nous recherchons des bénévoles ayant des compétences dans le domaine de l’horticulture / agro-écologie ou des expériences pratiques de jardinage (compost, rotation des cultures, associations des cultures, activités maraîchères en jardin et serre...) : retraités, étudiants, pédopsychiatres, éducateurs, travailleurs sociaux, animateurs socioculturels, psychologues, professeurs, professionnels de l’agriculture..

Qualités recherchées : Capacité à travailler avec des jeunes sans repères, livrés à eux-mêmes, en rupture familiale.

Apprendre les bases du roumain avant la mission serait un plus.

La Guilde recherche 8 bénévoles pour accompagner des enfants et apporter un soutien aux éducateurs dans les programmes pédagogiques du SESOBEL, centre d’accueil pour enfants et jeunes handicapés physiques et/ou mentaux au LIBAN

La mission du centre d’accueil est d’assister les enfants atteints de handicap (handicapés mentaux, physiques, polyhandicapés, autistes), en leur apportant un cadre scolaire et médical, en les aidant à se développer, et en leur permettant de vivre dans la joie. Le Sesobel accueille des enfants âgés de 4 à 20 ans, venant de tout le pays.

Contenu de la mission :

• Soutenir l’éducateur durant les activités
• Participer à l’évaluation du programme et des acquis des enfants
• Organiser la classe : rangement, décoration, coins…
• Accompagner l’enfant/le jeune durant la journée : accueil et départ, repas, passage aux toilettes … et lui assurer un cadre « maternant » et « sécurisant »
• Accompagner les enfants/jeunes durant le transport et répondre aux urgences en cas de besoin
• Participer activement aux activités récréatives (anniversaires, fêtes occasionnelles…) et aux sorties (récréatives et documentaires) et assurer aux enfants l’accompagnement nécessaire
• Informer directement le responsable pédagogique de tout accident qui survient aux enfants durant la journée
• Participer activement à la vie d’équipe dans l’unité et dans le SESOBEL (réunions, activités, retraites spirituelles…)

Profils recherchés : Personnes ayant une expérience dans le domaine du handicap ou une sensibilité au handicap.

Qualités requises : Animation auprès des enfants, créativité, disponibilité.

La Guilde recherche 15 bénévoles pour renforcer les capacités des élèves béninois par les cours de vacances et pour favoriser l’éveil artistique et culturel des enfants et adolescents de 3 villages du Bénin.

Le partenaire local de Guilde est une association béninoise qui vient en aide aux populations de plusieurs villages béninois.

Objectifs de la mission

- Organisation de cours de soutien scolaire pour des enfants, ado et jeunes adultes et discussions en français tournée de manière ludique car les enfants sont en vacances.

- Mettre en place des animations ludiques à destination des enfants (jeux, chants, danse, sports, théâtre, activités manuelles…).

- Favoriser l’échange inter culturel par le biais d’échanges, de partage, de découverte et d’initiation à la culture locale.

Profils recherchés  : professeurs, étudiants, jeunes actifs, éducateurs...

Qualités requises : patience, autonomie, expérience en accompagnement scolaire, capacité d’adaptation...

La Guilde recherche 15 bénévoles pour des chantiers de rénovations d’infrastructures scolaires combiné à des temps d’animation ludique auprès des élèves togolais dans 4 villages isolés du TOGO.

La Guilde recherche 15 bénévoles pour des chantiers de rénovations d’infrastructures scolaires combiné à des temps d’animation ludique auprès des élèves togolais dans 4 villages isolés du TOGO.

Ces missions sont portées par 3 associations togolaises.

Contenu des missions

1/ Rénover ces infrastructures existantes pour l’éducation des enfants. Un peu de maçonnerie, de menuiserie, de crépissage et beaucoup de peinture intérieure et extérieure.
2/ Permettre aux élèves de pouvoir étudier dans de meilleures conditions et de mettre à la disposition du village une infrastructure scolaire adéquate pouvant accueillir et assurer l’éducation et la formation de base des futurs cadre du village.
3/ Contribuer à l’épanouissement des enfants/jeunes à travers des activités ludiques et didactiques (jeux, chants, travaux manuels, sports d’équipe, théâtre, danse…)

Depuis plusieurs décennies déjà, très peu de nouvelles écoles sont construites pour accueillir dans des conditions acceptables la jeune population togolaise en âge d’être scolarisée et celles déjà existantes manquent de budget pour leur entretien et sont pour la plupart dans un état déplorables au point qu’à chaque pluies, les écoles doivent fermer leur porte pour laisser rentrer les élèves chez eux.

La mission vise tout autant à réaliser un travail d’utilité collective qu’à promouvoir les échanges interculturels. Ces missions sont réalisés en lien avec des bénévoles togolais pour favoriser les échanges culturels.

Profil recherché : Personne dynamique, créative, à l’aise avec les enfants, bonne adaptabilité à la vie en groupe et ouverte d’esprit.

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Le Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire (CIAT) d’Haïti a confié à l’organisation AGIRabcd le montage d’une formation pour des cadres ministériels. Les 11 semaines de formation seront assurées par une succession de formateurs, avec un coordonnateur. Le volontaire assurera, sur place, ce rôle de coordination. Il assurera ainsi la continuité, le lien avec les formateurs et les partenaires, le soutien logistique à l’organisation et à la tenue des formations ainsi que la circulation de la documentation.

Historique du projet :

Le CIAT a été créé en 2009. Son rôle est de faire travailler ensemble les Ministères dans son domaine. En 2014, un état des lieux a permis de dégager plusieurs constats : le besoin de restructuration du Service de Planification Urbaine du Ministère des travaux publics, le besoin de renforcer les pouvoirs municipaux, et la pertinence de prolonger l’expérience du Comité technique de validation des schémas d’aménagement de quartier, présidé par le Secrétariat Technique du CIAT.

Problématique et enjeux :

Pour progresser dans la résolution de ces difficultés, il a été décidé de mettre en place une formation continue pour un groupe de référence de 25 techniciens et décideurs impliqués dans le secteur de l’aménagement urbain, venant de plusieurs ministères et de municipalités dans lesquelles des schémas d’aménagement sont en cours. Cette formation a été confiée à l’association AGIRabcd (association française mettant à disposition de projets locaux des retraités bénévoles disposant des compétences identifiées).

Finalités et Objectifs :

L’objectif général de la prestation est de renforcer les capacités de production des documents d’urbanisme et de gestion urbaine des professionnels du secteur public haïtien

Zone d’intervention :

Port au Prince et des communes de la zone proche touchée par le séisme de 2010 (Delmas, Carrefour, Petit-Goâve)

Public concerné :

Groupe de 25 cadres interministériels et municipaux

Ressources humaines, matérielles et financières du projet :

Le projet est financé par la Délégation de l’Union européenne. L’ensemble des moyens nécessaires au déroulement du programme et à de bonnes conditions de travail pour le volontaire sont réunis. Le budget total du programme s’élève à environ 150 000 euros. Le volontaire disposera d’un ordinateur avec imprimante, d’un appareil photo, de deux enregistreurs de son, d’un téléphone ainsi que des fournitures nécessaires à leur fonctionnement.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Le volontaire travaille dans les locaux du CIAT. Par ailleurs, il est le correspondant, sur place, de l’organisation AGIRabcd. Il assure la cohérence et le lien entre les acteurs présents à Port au Prince (CIAT et cadres concernés par les formations) et les acteurs présents en France (AGIRabcd ; Chef de projet ; coordonnateur pédagogique ; formateurs).

Réalisations précédentes en lien avec la mission :

Le Programme d’Appui à la Restructuration et à l’Aménagement de Quartier (PARAQ), partenariat entre la République d’Haïti et l’Union Européenne, avec 2 volets : « Reconstruction/réparation de logements et aménagement urbain », et « Appuis institutionnels ». C’est dans la mise en œuvre de ce programme que des propositions ont émergé et ont été réunies dans un programme d’activités intitulé « Projet d’Appui Interinstitutionnel aux Fonctions Urbaines » (PAIFU), dont la formation à court terme des acteurs aujourd’hui impliqués dans le secteur de l’aménagement urbain est ressortie comme une des activités phares.

Objectifs attendus :

Le travail du volontaire doit assurer la mise en œuvre de la cohérence de la formation. Les semaines de formation doivent être bien préparées en liaison avec les partenaires, tant sur le plan pratique que pour la fourniture de la documentation et du matériel pédagogique prévu. Ceci se fait en lien direct avec le chef de projet d’AGIRabcd et le coordonnateur pédagogique du programme.

Activités concrètes à mener :

  • assurer la communication entre les différents intervenants,
  • préparer les séquences de formation en liaison étroite avec le CIAT,
  • rassembler les comptes rendus de formation et participer à leur rédaction,
  • préparer les événements de la formation et renforcer la cohésion des équipes apprenantes,
  • favoriser les partenariats notamment les relations avec les universités haïtiennes,
  • réunir la documentation nécessaire, échanger les documents
  • animer en réseau informatisé les contenus de formation en accord avec le CIAT,
  • contribuer à la capitalisation,
  • accompagner les éventuels stagiaires haïtiens.

Lieu de travail et zone d’intervention :

Port au Prince, au CIAT et dans différents ministères, ainsi que des travaux pratiques sur des lieux d’aménagement

Lieu de résidence : Port au Prince

Durée de la mission : 18 mois

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée :

Formation supérieure (Bac +4)

Secteur / Compétences : Urbanisme / Architecture

Autres compétences nécessaires : Animation ; Formation ; Suivi évaluation ; Etre organisé.

Conditions :

Candidatez :

  • Famille professionnelle : Coordination de projets
  • Lieu de travail : Siège du Groupe AMH (Casablanca, Maroc)
  • Intitulé métier : Coordinateur/rice de Projet
  • Rattachement hiérarchique : Responsable desk Maghreb DSF

Finalité

Le ou la coordinateur/rice de projet est rattaché(e) à la Responsable desk Maghreb de Développement Sans Frontières - DSF. Au quotidien, il/elle travaille sous la responsabilité du Responsable du développement de l’AMH. Il/elle veille à la bonne coordination des différentes activités et au reporting du projet « Amélioration de la prise en charge en rééducation et réadaptation fonctionnelle des personnes en situation de handicap au Maroc ».

CONTEXTE

Créée en 2006, l’association française DSF a pour objectif de favoriser les initiatives de solidarité internationale. Elle est spécialisée dans le renforcement des capacités des organisations venant en aide aux populations défavorisées. DSF développe ses projets dans plus de 15 pays auprès de 90 partenaires locaux (associations, établissements scolaires, entreprises sociales…).

Le Groupe AMH agit pour l’inclusion et le bien-être des personnes en situation de handicap, à travers différents projets :

  • Un centre de rééducation et de réadaptation
  • Un centre d’accompagnement à la participation sociale
  • Une unité de fabrication de fauteuils roulants
  • Un collectif régional de promotion des droits de personnes en situation de handicap.

DSF appuie l’AMH pour améliorer la qualité des services proposés aux patients en renforçant les capacités des équipes en rééducation fonctionnelle et les actions de plaidoyer auprès des pouvoirs publics pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap.

Pour mener à bien cette action, l’association Développement Sans Frontières recherche un(e) « coordinateur de projet » qui assurera la bonne marche des activités et la coordination entre les différents interlocuteurs et acteurs du projet. 

MISSION

Sous la responsabilité de la Responsable du Desk Maghreb de DSF, le/la Coordinateur/rice de projet aura pour mission :

  • Assurer le suivi quotidien de l’ensemble du projet, et en particulier le suivi du chronogramme des activités et du budget.
  • Garantir l’articulation entre les différentes actions.
  • Coordonner l’encadrement des missions des experts.
  • Assister aux réunions des comités de pilotage, établir des comptes rendus réguliers à l’AMH et à DSF.
  • Faire un suivi administratif et un reporting financier des différentes activités du projet
  • Assurer l’obtention du cofinancement pour la dernière année du projet

Il/ Elle sera en contact permanent avec la Responsable du Desk Maghreb de l’association DSF. En fonction de sa charge de travail, le/la coordinateur/trice pourra ponctuellement appuyer les autres projets de l’AMH (recherche de fonds et de partenariats, communication, etc.).

PROFIL

  • Qualification /expérience : Titulaire d’un diplôme de niveau Bac+5 (ou expérience équivalente), au minimum deux ans d’expérience dans la gestion de projets de solidarité internationale, expérience de terrain dans des pays en voie de développement, bonne connaissance des bailleurs de fonds internationaux, notamment de l’AFD, et des procédures de recherche de financements et reporting. Une connaissance du secteur de la santé et/ou du Maroc serait fortement appréciée.
  • Compétences : gestion et coordination de projets, animation de réseau, excellentes capacités relationnelles, organisation, autonomie, maîtrise des outils de Microsoft Office.
  • Langues parlées : Français, anglais et idéalement maîtrise de l’arabe

CONDITIONS

Ce poste est sous statut de Volontaire de Solidarité International (VSI) pour une durée de 1 an renouvelable. Il est basé au Maroc (Casablanca).
Le candidat doit avoir sa résidence principale en Europe pour bénéficier du statut de VSI.

  • Indemnité : 1100 € par mois + couverture santé CFE et mutuelle + 1 billet A/R
  • Date de prise de poste : 01/06/2015
  • Adresser CV et lettre de motivation à : Marjolaine Mantin – m.mantin@assodsf.com
  • Validité de l’offre : 30/04/2015

En tant qu’entreprise gouvernementale, la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH) appuie le Gouvernement Allemand dans l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la Coopération Internationale. Au travers de l’envoi de personnel qualifié tel que les assistantes et assistants techniques, la GIZ apporte une contribution pour l’amélioration durable des conditions de vie des populations locales.

La GIZ recherche un/une Conseiller/ère en gestion et protection des ressources en eau au Burundi / GIRE, JOB-ID 20481. Pour une intervention d’assistant technique sur le site de Bujumbura au Burundi,

Description du Projet :

Les interventions de la GIZ dans le Programme Sectoriel Eau et Assainissement visent à améliorer les conditions juridiques, institutionnelles et organisationnelles concernant l’approvisionnement en eau potable et l’accès à l’assainissement de base au Burundi. Entre autres, la GIZ soutient la Direction Générale des Ressources en Eau et de l’Assainissement (DGREA) pour une meilleure gestion et protection des ressources en eau.
Dans cette optique, le Programme Sectoriel Eau et Assainissement a appuyé le développement de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau et d’un cadre légal visant la protection des sources d’eau destinées à la consommation humaine. Le Programme soutient actuellement la mise en vigueur de ce cadre légal. 

Affectation et responsabilités principales :

L’assistant technique sera basé au sein de la DGREA à Bujumbura. Il/elle appuiera la DGREA dans la mise en vigueur des textes d’application du Code de l’eau, relatifs notamment aux périmètres de protection des captages, autorisations et concessions de prélèvement, métiers de foreur, redevances de prélèvement et pollution, agents de contrôle assermentés et la tenue des registres.

Plus spécifiquement, il/elle sera chargé de :

  • Soutenir les services d’eau potable, les sociétés industrielles et autres utilisateurs des ressources en eau dans la préparation et la soumission de leurs demandes relatives aux textes d’application du Code de l’eau ;
  • Appuyer la DGREA et les communes sélectionnées dans l’enregistrement et le traitement desdites de-mandes ;
  • Appuyer la DGREA dans le suivi & contrôle de conformité de la mise en œuvre des autorisations accor-dées ;
  • Appuyer la DGREA dans la dispense de conseils techniques aux demandeurs concernant la mise en place des périmètres de protection des captages d’eau destinée à la consommation humaine.

Qualifications et compétences requises

  • Diplôme en hydrologie, gestion de l’eau, agronomie, économie agricole et environnementale, ou autre discipline en rapport avec les tâches du poste ;
  • Au moins 2 ans d’expérience dans le traitement administratif et technique de dossiers d’autorisation (par exemple pour la mise en place de périmètre de protection, ou pour les demandes de prélèvement d’eau), ou autre expérience pertinente en gestion des eaux avec forte considération des aspects socio-économiques et environnementaux ;
  • Bonne maîtrise de la langue française ;
  • Apte et disposé à effectuer de fréquents déplacements à l’intérieur du pays ; 
  • Patient, flexible et capable de travailler en équipe et dans une autre culture.

Durée de la mission : 2 ans

Le service de developpement de la GIZ vous offre :

  • une collaboration dans une institution innovatrice et mondialement active dans le secteur du développement international. Vos compétences sont requises au sein d’une équipe locale et inter-disciplinaire.
  • un paquet complet de prestations, y compris une préparation professionnelle et personnelle orientée au poste á occupé.
    La durée du contrat est d’au moins 2 ans avec possibilité de prolongation.

Application :

Avons-nous éveillé votre intérêt ? Si oui, nous nous réjouissons de votre application sur www.giz.de/entwicklungsdienst/de, avec l’indication JOB-ID : 20481 ou http://j.mp/GIZ20481 .
Période d’application est jusqu’au 07 mai 2015.

Postuler en ligne 

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH
Entwicklungsdienst | Anwerbung und Auswahl |
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter : www.giz.de/entwicklungsdienst/de

En tant qu’entreprise fédérale, la GIZ aide le gouvernement allemand à concrétiser ses objectifs en matière de coopération internationale pour le développement durable. En détachant des experts ayant statut d’assistants techniques, elle contribue ainsi à améliorer durablement les conditions de vie des populations locales.

Nous cherchons pour les sites de Lomé, Sokodé, Kpalimé au Togo une/un

Assistant/e technique volontaires (H/F) intervenant en tant que consultant pour « Le sport au service du développement » / JOB-ID : 22300

Votre domaine d’activité

Associé à la coopération au développement, le sport est en mesure d’ouvrir des espaces d’apprentissage et d’expérience favorisant une cohabitation sociale et intégrative et de renforcer les compétences sociales des enfants et des jeunes. Le projet régional « Le sport au service du développement en Afrique », qui se terminera en 2017, est réalisé par la GIZ pour le compte du BMZ. Il a trois tâches principales :

1. la mise à disposition d’infrastructures pour les activités sportives proposées ;

2. l’utilisation durable des terrains de sport pour des activités sportives et des mesures d’accompagnement dans les domaines de la santé, l’éducation, la prévention de la violence, etc. ;

3. l’amélioration des compétences et des capacités des acteurs locaux pour la réalisation d’activités sportives et de mesures d’accompagnement dans les domaines de la santé, l’éducation et la prévention de la violence.

Les groupes cibles sont les jeunes défavorisés, l’accent étant mis sur les filles et les jeunes femmes. Les partenaires associés à la mise en œuvre sont en premier lieu les organisations non gouvernementales opérant sur le terrain. Le domaine d’activité porte sur le regroupement, la coordination et l’exécution des activités sportives et éducatives et sur le développement des activités à Lomé et dans d’autres villes du Togo.

Vos missions

L’assistant/e technique (H/F) conseille les organisations non gouvernementales locales et l’équipe du projet régional « Le sport au service du développement en Afrique » lors de la réalisation des travaux de construction, de la conception d’approches durables pour l’utilisation des installations sportives et de l’intégration en termes de pédagogie du sport des offres éducatives pour les groupes cibles indiqués.

  • Identification d’approches innovantes destinées à implanter l’approche du sport au service du développement au Togo et coordination des actions correspondantes.
  • Mise en œuvre et coordination de « formations des formateurs » dans le domaine du sport au service du développement.
  • Regroupement d’activités de pédagogie du sport et d’autres services et actions de formation, et intégration du sport aux activités d’organisations non gouvernementales sélectionnées.
  • Activité de conseil auprès de programmes de la GIZ et d’organisations locales pour l’utilisation du sport comme outil des activités d’éducation et d’aide à la jeunesse.
  • Promotion de la coopération entre les acteurs du secteur du sport au service du développement au Togo : organisations locales, communes, CD allemande, GIZ.

Votre profil

  • Diplôme de fin d’études en sciences du sport, en sciences politiques, sociales ou humaines
  • Expérience en matière de gestion de projets et de projets de construction (terrains de sport)
  • Expérience en tant qu’entraîneur sportif
  • Très bonnes connaissances du français et de l’anglais
  • Permis de conduire VL nécessaire
  • Expérience de la coopération avec des organisations non gouvernementales, des fédérations et des structures sportives
  • Expérience pratique de l’aide à la jeunesse, en particulier de la promotion des filles et des jeunes femmes, Travail autonome et sens de l’initiative
  • Connaissances dans le domaine du conseil en organisation
  • Une expérience à l’étranger, dans des pays en développement, sera un atout.

Durée du contrat

30 mois

Informations relatives au lieu d’intervention

  • Domicile : Lomé, capitale, env. 350.000 habitants
  • Climat : tropical humide avec deux saisons des pluies (avril-juillet, septembre-octobre), température moyenne environ 30°C
  • Soins de santé : services médicaux suffisants à Lomé (cabinets médicaux spécialisés, cliniques privées)
  • Achats : produits locaux et européens dans plusieurs supermarchés de Lomé
  • Accès : aéroport international à Lomé, poste frontière avec le Ghana dans la ville, poste frontière avec le Bénin
  • Écoles : maternelles et écoles nationales et internationales
  • Frais de scolarité : les frais de scolarité sont remboursés conformément aux directives de la GIZ pour le Service de développement.
  • Divers : restaurants servant de la cuisine internationale, « bars de plage », activités sportives et culturelles.

Autres conditions

  • Ce poste exige d’être disposé à effectuer des déplacements fréquents au Togo, notamment dans les villes de Sokodé, Kara et Kpalimé, et de faire preuve d’un grand engagement personnel.
  • Permis de conduire VL indispensable

Mission

Nous vous proposons de participer à une institution de coopération au développement innovante, opérant dans le monde entier. L’équipe interdisciplinaire travaillant sur le terrain a besoin de vos compétences. Le Service de développement de la GIZ vous offre un vaste ensemble de prestations intéressantes, dont une préparation approfondie, tant au plan technique que personnel. Vous signerez un contrat d’au moins 2 ans avec possibilité de reconduction.

Remarques

Le Service de développement de la GIZ se réjouit des candidatures émanant de personnes titulaires d’un certificat de fin de formation professionnelle ou de fin d’études universitaires et ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle dans un domaine pertinent pour le poste proposé. Les candidats ont par ailleurs la nationalité allemande, la nationalité d’un autre État membre de l’UE ou la nationalité suisse.

Candidature

  • Candidatez sur www.giz.de/entwicklungsdienst/de, avec l’indication JOB-ID : 22300 ou http://j.mp/GIZ22300
  • Période d’application est jusqu’au le 31. Mai 2015.
  • Soumettez votre CV en français et en anglais.
  • Pour plus de renseignement, Mme Lengen est à votre disposition : Tel : 0049 - (0)228-4460-1118, Email : daniela.lengen@giz.de

En tant qu’entreprise fédérale, la GIZ aide le gouvernement allemand à concrétiser ses objectifs en matière de coopération internationale pour le développement durable. En détachant des experts ayant statut d’assistants techniques, elle contribue ainsi à améliorer durablement les conditions de vie des populations locales.

Nous sommes à la recherche d’une assistante ou d’un assistant technique volontaires de la GIZ pour un poste basé à la ville de Sokodé au Togo, en tant que

Conseiller/ère pour la mise sur pied de systèmes de gestion durable des ressources forestières dans le contexte de la REDD+ au Togo,
JOB-ID : 21971

Votre domaine d’activité

Le projet soutiendra le ministère de l’Environnement et des ressources forestières (MERF) ainsi que ses structures déconcentrées (région, préfecture) afin de les aider à surmonter les déficits existants en termes de conservation et de réhabilitation des forêts ainsi qu’à diffuser des pratiques de gestion durable des ressources forestières. Il encouragera par ailleurs leur participation au mécanisme REDD+ (préparation à la REDD).

Le projet couvrira des champs d’intervention essentiels de la proposition togolaise relative au mécanisme de préparation à la REDD (R-PP), qui concernent par ex. la mise en œuvre d’un inventaire forestier, la définition d’un niveau de référence pour le stockage du carbone dans les forêts et l’élaboration d’un système de mesure, de notification et de vérification de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (MRV).

L’objectif du module est formulé comme suit : le cadre technique et institutionnel nécessaire à la mise en œuvre de la REDD+ et de la réhabilitation des forêts au Togo est amélioré. La contribution dans la Région Centrale (Sokodé) consiste avant tout à renforcer les capacités des parties concernées à élaborer et mettre en application des systèmes de gestion durable des ressources forestières.

Vos missions

  • Fournir un appui conseil répondant aux besoins de la région en matière de planification forestière et de conception de systèmes de gestion durable des ressources forestières.
  • Conseiller les structures de la société civile pour la mise sur pied d’un système de suivi du respect des sauvegardes fixées dans le contexte de la REDD+.
  • Soutenir le dialogue des différentes parties impliquées dans le secteur de la gestion durable des ressources forestières.
  • Accompagner et appuyer le processus d’apprentissage, les approches innovantes dans le domaine de la gestion des ressources forestières, la capitalisation sur les « bonnes pratiques » et la diffusion de ces dernières.
  • Préparer et soutenir des actions de formation continue dans le secteur de la gestion durable des ressources forestières, du changement climatique et, plus particulièrement ici, de la REDD+.

Votre profil

  • Expérience professionnelle concrète de la gestion des ressources forestières, si possible en Afrique de l’Ouest ou en Afrique centrale.
  • Compétence et expérience en matière de conseil en milieu rural
  • Connaissances en informatique et SIG
  • Connaissance suffisante du français pour pouvoir négocier dans cette langue
  • Expérience dans le domaine des chaînes de valeur forestières
  • Changement climatique et REDD+
  • Connaissances sur les méthodes, la lutte contre la pauvreté, les questions liées au genre et le VIH/sida

Durée du contrat : 24 mois

Informations relatives au lieu d’intervention

  • Domicile : Sokodé, capitale de la Région Centrale
  • Climat : tropical humide durant toute l’année ; température comprise entre 20 °C et 35 °C ; une saison des pluies s’étendant de juin à septembre environ
  • Soins de santé : services de santé de base disponibles sur place ; services médicaux suffisants à Lomé (cliniques privées) situé à environ 340 km de routes bitumées
  • Possibilités d’achats et d’approvisionnement : supermarchés locaux et marchés assurant un approvisionnement en denrées de base, fruits et légumes ; sinon, approvisionnement à Kara (situé à 120 km) ou Lomé
  • Accessibilité : 340 km jusqu’à Lomé (environ 6 heures) par bus ou voiture particulière ; 120 km jusqu’à Kara (se trouvant à 1-2 heures de route vers le nord)
  • Offre d’établissements scolaires : il n’y a pas d’écoles répondant à des normes internationales, mais il existe des écoles nationales

Ce que nous vous proposons

Nous vous proposons de participer à une institution de coopération au développement innovante, opérant dans le monde entier. L’équipe interdisciplinaire travaillant sur le terrain a besoin de vos compétences. Le Service de développement de la GIZ vous offre un vaste ensemble de prestations intéressantes, dont une préparation approfondie, tant au plan technique que personnel. Vous signerez un contrat d’au moins 2 ans avec possibilité de reconduction.

Remarques

Le Service de développement de la GIZ se réjouit des candidatures émanant de personnes titulaires d’un certificat de fin de formation professionnelle ou de fin d’études universitaires et ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle dans un domaine pertinent pour le poste proposé. Les candidats ont par ailleurs la nationalité allemande, la nationalité d’un autre État membre de l’UE ou la nationalité suisse.

Postulez

  • Candidatez sur : www.giz.de/entwicklungsdienst/de avec l’indication JOB-ID : 21971 ou http://j.mp/GIZ21971.
  • Soumettez votre CV en français et en anglais.
  • Pour plus de renseignement, Mme Lengen est à votre disposition : Tel : 0049 - (0)228-4460-11180049 - (0)228-4460-11180049 - (0)228-4460-11180049 - (0)228-4460-1118, Email : daniela.lengen@giz.de.

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH
Entwicklungsdienst | Anwerbung und Auswahl |
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter : www.giz.de/entwicklungsdienst/de

PRESENTATION DE PLANET FINANCE

PlaNet Finance a pour mission d’aider les populations pauvres à développer une activité génératrice de revenus de manière autonome afin d’améliorer durablement leurs conditions de vie. Forte d’un réseau mondial de plus de 150 experts, actif dans près de 50 pays, PlaNet Finance propose des services de conseil et d’assistance technique aux acteurs de l’accès aux services financiers, afin d’améliorer leurs performances financières et sociales, ainsi que des programmes d’accompagnement de microentrepreneurs, favorisant l’employabilité, en particulier des jeunes et des femmes

Les activités d’assistance technique constituent le cœur d’activité de PlaNet Finance et sont organisées en trois catégories de lignes de métiers qui visent des cibles complémentaires :

  • Microfinance et Conseil – « Apporter un soutien Technique » : PlaNet Finance propose une assistance technique aux différents acteurs du secteur : institutions de microfinance, banques, assurances, opérateurs téléphoniques, gouvernements ou bailleurs avec lesquels PlaNet Finance met en place des projets innovants.
  • Microfinance + - « Renforcer l’impact social de la microfinance » : La microfi-nance est un outil de lutte contre la pauvreté qui offre à ceux qui sont traditionnel-lement exclus du système financier les outils dont ils ont besoin pour épargner, emprunter, investir ou développer une activité génératrice de revenus. PlaNet Finance adopte une approche centrée sur un développement socialement durable à travers des programmes intégrant à la microfinance l’éducation, la santé, la protection de l’environnement et le soutien aux chaînes de valeur agricoles.
  • Microfinance et Connaissance – « Capitaliser sur l’expérience pour profes-sionnaliser le secteur » : Le pôle Microfinance & Connaissance est dirigé par Pla-Net University, département Recherche de PlaNet Finance. Le partage des expé-riences, les travaux de recherche et la diffusion des bonnes pratiques sont des en-jeux stratégiques pour le développement de la microfinance et la professionnalisa-tion du secteur.

Depuis 2005, PlaNet Finance a développé en Afrique plus de 45 projets dans 16 pays. Le groupe a collaboré avec 79 Institutions de Microfinance partenaires touchant plus de 1 075 980 microentrepreneurs bénéficiaires finaux et a contribué à former 5 704 professionnels.

Depuis 2008, PlaNet Finance dispose d’un bureau régional Afrique de l’Ouest et Centrale à Dakar. Cette plateforme joue un rôle de coordination régionale pour l’Afrique subsaharienne francophone et rassemble en son sein un pool d’experts techniques dédiés aux projets sous régionaux et destinés à réaliser des missions d’expertise technique sur l’ensemble de la région.

PROJETS

Le/la chargé(e) de communication projet sera notamment amené(e) à travailler sur les projets suivants :

« Initiative Postale d’amélioration des transferts d’argent des Migrants en Afrique » (IPM)

L’objectif spécifique de cette initiative repose sur la capacité des opérateurs postaux du Burkina Faso, Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Mali et de la France à proposer une offre de transferts d’argent correspondant à vos besoins et à ceux de vos familles, notamment en renforçant le MEI (Mandat Express International) mais aussi dans la mise à disposition d’une offre financière complémentaire (épargne et assurance), ainsi que via la diffusion de meilleures pratiques de gestion grâce à des activités d’éducation financière ciblées.

« Maisons Digitales en Côte d’Ivoire »

PlaNet Finance et la Fondation Orange se mobilisent en faveur des femmes entrepreneures. Le projet a pour objectif de renforcer l’autonomie économique et financière des femmes entrepreneures vulnérables dans cinq communes du district d’Abidjan, grâce à l’introduction de la technologie numérique. Spécifiquement, il vise à renforcer l’offre de formation en éducation financière, gestion entrepreneuriale et NTIC dans les cinq communes grâce à la création d’un réseau de maisons digitales œuvrant pour le développement et l’autonomisation économique et financière des femmes vulnérables en Côte d’Ivoire.

« Microfinance et Femmes au Cameroun »

Depuis 2011, ce projet vise à renforcer l’autonomie financière des femmes entrepreneuses à travers l’augmentation et la stabilité des revenus tirés de leurs activités économiques. La phase 1 du projet a permis de renforcer les capacités managériales de 250 femmes, et celles de 2 établissements de Microfinance et d’une pépinière d’entreprises. La consolidation des acquis et la pérennisation des effets du projet sont aujourd’hui un enjeu majeur. Pour cela, le projet se proposer de poursuivre les actions tout en s’appuyant sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

« Renforcement de l’employabilité des jeunes vulnérables au Sénégal par l’entrepreneuriat »

L’objectif du projet est de sensibiliser les jeunes vulnérables à entrepreneuriat et aux NTIC pour renforcer leur employabilité. Le dispositif permettra notamment d’identifier et d’accompagner une sélection de jeunes à révéler leurs potentiels, développer leurs projets et faire le lien avec les incubateurs, qui eux-mêmes bénéficieront du renforcement de leurs capacités, en éducation financière par exemple.

« Assistance technique à DUKUZE Microfinance »

L’objectif principal du projet est d’appuyer la solidité institutionnelle et la croissance de DUKUZE Microfinance afin de maximiser son impact social auprès des familles vulnérables du Burundi par l’assistance technique.

MISSIONS

PlaNet Finance recherche un(e) Chargé(e) de Communication Projet au sein du bureau régional à Dakar, sous la supervision du Directeur Régional de PlaNet Finance Afrique de l’Ouest et Centrale

Il/elle réalisera les missions suivantes :

A) Appui dans le cadre des activités du projet IPM en lien avec l’éducation financière & capitalisation (60%)

  • Mise en œuvre du plan de communication interne et externe en lien avec l’ensemble des partenaires ;
  • Appui dans la conception et la réalisation graphique des supports de formation et de sensibilisation sur l’éducation financière ;
  • Identification des canaux de distribution et diffusion des documents ;
  • Monitoring et suivi des effets des activités de formation et de sensibilisation ;
  • Appui dans l’organisation des activités de capitalisation (ateliers de travail, comités stratégiques, étude de cas, documents de plaidoyer).

B) Appui-conseil et réalisation de supports de communication sur d’autres projets (25%)

  • Projet Entrepreneuriat des Jeunes au Sénégal : accompagnement à la mise en place des évènements de sensibilisation, notamment au niveau de la création graphique des supports de communication et pour la logistique + appui dans la mise en place d’un Forum d’échanges en 2016
  • Projet Maisons Digitales en Côte d’Ivoire : accompagnement et suivi de la conception-réalisation d’une application numérique + gestion de la relation avec le partenaire technique
  • Projet MFF au Cameroun : accompagnement à la réalisation de supports DVD
  • Projet Assistance Technique à DUKUZE Microfinance au Burundi : accompagnement / suivi de la stratégie globale de communication

C) Gestion de la communication institutionnelle du bureau régional (15%)

  • Conception et mise en œuvre de la stratégie de communication régionale ;
  • Mise à jour des outils / supports de communication (présentation des projets, des équipes, Réalisation de témoignages de bénéficiaires…) ;
  • Gestion des relations presse / évènementiel.

Profil

  • Formation supérieure en communication ;
  • Expérience minimum exigée de 2 ans ;
  • Très bon rédactionnel en anglais et en français indispensable ;
  • Capacité analytique et logique ;
  • Polyvalence, rigueur et réactivité ;
  • Bon relationnel et sensibilité aux différences culturelles ;
  • Très bonne maîtrise des outils bureautiques : Excel, PowerPoint, Word ;
  • Bonne maîtrise des logiciels graphiques : Indesign, Illustrator, Photoshop ;
  • Intérêt pour les problématiques du développement humain et la lutte contre la pauvreté.

Conditions

  • Type de contrat : Volontaire de Solidarité International (VSI) ou CDD de droit sénégalais (en fonction du profil)
  • Durée : 1 an renouvelable
  • Début : 1er Juin 2015
  • Indemnisation : selon grille internes
  • Lieu de la mission : Dakar - Sénégal (Missions ponctuelles hors du Sénégal)

Pour postuler, merci d’envoyer votre CV et une lettre de motivation sous la référence « CM COM AFO » à : recrut@planetfinance.org

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Fin Juillet 2015

Raison de la mission :

Renforcer les capacités des formateurs locaux et améliorer la qualité de la formation professionnelle en électricité que suivent les jeunes appuyés par l’ONG Friends International

Objectifs et finalité de la mission :

L’objectif est d’améliorer la qualité de la formation professionnelle au métier d’électricien développée par Friends International afin que les jeunes puissent acquérir des compétences pertinentes, qui tiennent compte de la demande du marché qui leur permettra de trouver un emploi ou de créer leur propre entreprise.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire travaillera directement avec les formateurs cambodgiens afin d’améliorer la qualité de la formation en électricité.

Activités concrètes à mener

  • Renforcer la capacité des formateurs en électricité et améliorer la qualité de la formation
  • Travailler avec les formateurs pour élaborer les procédures pour le service à la clientèle
  • Analyser et mettre à jour le programme de formation actuel
  • Travailler avec l’équipe « business social » de Friends International pour développer un modèle économique durable
  • Partager les expériences acquises afin de reproduire l’atelier avec d’autres programmes et partenaires

Contexte de vie :

Lieu de travail : Phnom Penh, capitale du Cambodge avec quelques déplacements à l’intérieur du pays.

Horaires et disponibilité demandés : du Lundi au Vendredi, de 8h00 à 17h00 (avec une heure de pause déjeuner)

Moyens de déplacement sur place : transports en commun pour les déplacements en province, moto ou vélo (personnel à acheter) ou déplacements en tuk tuk ou motodop dans Phnom Penh, etc.

Habitat (Type, confort, à partager)… : Une indemnité logement sera versée par France Volontaires pour que le volontaire puisse louer un appartement (possibilité de trouver des appartements en colocation)

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée : Compétences en formation professionnelle et plus spécifiquement dans le domaine de l’électricité.

Autres impératifs :

Bonne maîtrise de l’anglais 

Capacité de comprendre et de travailler dans le contexte cambodgien, être culturellement sensible et respectueux envers la culture locale et les façons de travailler des cambodgiens.

Conditions  :

  • Statut Volontaire de la Solidarité internationale (loi 2005)
  • Indemnité mensuelle
  • Couverture sociale

Candidatez  :

  • Lettre de motivation et CV à adresser à : candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquez en objet de votre mail :​ "Mission 7C1115. Formation professionnelle en électricité. Cambodge"

Nature de la mission :

Le ou la volontaire est chargé(e) de mettre en place le programme pédagogique, et de dispenser des cours aux élèves du groupe hôtelier AZALAI à BAMAKO aux métiers de la cuisine et du restaurant et de développer des cursus de cours pédagogiques.

Cadre d intervention :  

A Bamako Capitale du Mali, au sein du complexe hôtelier AZALAI et dans l’hôtel d’application DUNIA, composé de 35 chambres, d’un restaurant et cuisine ainsi que 2 salles de classe et un labo de langues. L’hébergement et la restauration des volontaires se feront dans l’hôtel Dunia équipé d’une piscine et d’un fitness center. Le groupe AZALAI est leader en Afrique de l’ouest avec 6 hôtels en exploitation et 6 autres en développement. En dehors des périodes de cours, il est prévu que les volontaires accomplissent des missions d’appui, dans d’autres hôtels du groupe hors Mali. Après la mission possibilité d intégrer le groupe en pleine expansion.

Encadrement :

Bernard Creff, qui a construit et dirigé pour Paul Dubrule Co/fondateur ACCOR son école hôtelière à Siemreap au Cambodge a été choisi par Monsieur Bally CEO du groupe AZALAI pour mobiliser son expertise de Directeur/consultant pour ce projet d’école hôtelière. II sera votre conseil sur le terrain .Durant toute la période de votre mission, vous serez sous le couvert administratif de « France Volontaires » et de son représentant local à Bamako.

Objectif de la ou du Volontaire :

Mettre en place les formations de niveau V ( CAP restaurant et cuisine) pour le 1er septembre 2015. Assurer la formation de la promotion 2015/2016 pour deux groupes de 20 élèves en alternance. En fin de formation de dix mois les étudiants disposeront de savoirs théoriques et pratiques dont le caractère d’excellence leur ouvrira des perspectives d’emploi et de carrière.

Sécurité au quotidien :

 Le groupe AZALAI, dans son site de Bamako à mis un système de sécurité à l’attention de leurs clients et collaborateurs. Ils sont surveillés en permanence par des agents de sécurité et d’autre part des points de contrôle et détecteurs de métaux sont positionnés à chaque point d’entrée des hôtels. Par ailleurs les volontaires seront accompagnés d’un chauffeur de l’hôtel afin d’assurer leurs déplacements professionnels.

Durée de la mission :

La mission des volontaires durera 1 an renouvelable pour une prise de fonction le 1er aout afin de préparer avec le directeur l’entrée de la première promotion le 1er septembre 2015.

Contacts / Informations :

  • BERNARD CREFF, Directeur et Consultant pour le groupe AZALAI  :​ BCreff@aol.com ou mobile 06 32 14 28 2706 32 14 28 27
  • PHILIPPE VIOLIER, ESTHUA D’ANGERS : philippe.violier@univ-angers.fr ou mobile 06 18 12 83 0306 18 12 83 03

Conditions :

  • Statut Volontaire de la Solidarité Internationale (loi 2005)
  • Indemnité mensuelle
  • Couverture sociale

Candidatez :

  • Lettre de motivation et CV à adresser à : candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquez en objet de votre mail :​ « Missions Mali. Formation professionnelle métiers de la cuisine et du restaurant. »

Une mission de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) mise en œuvre par France Volontaire (FV) en partenariat avec le Secours Islamique de France (SIF) est créée à Madagascar.

Présentation de la structure d’accueil.

Crée en 1991, le Secours Islamique France (SIF) est une organisation non gouvernementale (ONG) de solidarité internationale de Secours d’urgence et de Développement. Le SIF agit dans une stricte neutralité, sans distinction d’origine, de genre ou de religion et se consacre à atténuer les souffrances des populations les plus démunies dans le monde.

Le Secours Islamique France (SIF) intervient à Madagascar depuis 2009, notamment dans les domaines de la sécurité alimentaire et l’enfance.

La mission de volontariat

Sous la responsabilité du chef de mission, le volontaire sera garant de la qualité des interventions du projet Education, de la planification et coordination des activités, ainsi que la gestion au quotidien des techniciens placés sous sa responsabilité.

Activités concrètes à mener.

  • Coordination du projet Education :
  • Assure la coordination des actions avec l’ensemble des acteurs concernés
  • Organise les ateliers de présentation du projet au sein des communes 
  • Elabore les plans d’action annuels avec l’ensemble des parties prenantes 
  • Contribue à l’élaboration et à la mise à jour des outils de suivi 
  • Identifie les possibles partenariats et évalue la pertinence d’une collaboration
  • Favorise les synergies avec le projet sécurité alimentaire 
  • Emet des recommandations pour améliorer la qualité des interventions 
  • Mise en œuvre des activités :
  • Réalise un suivi régulier des activités au sein des EPP (Ecoles Primaires Publiques) partenaires
  • Contribue à la conception des manuels d’activités pédagogiques 
  • Soutien les associations de parents d’élèves dans la gestion des écoles 
  • Accompagne la création de centres préscolaires au sein des EPP 
  • Organise les formations pour les éducateurs des centres préscolaires 
  • Assure une supervision pédagogique des centres préscolaires 
  • Mobilise les communautés sur l’importance de l’éducation 
  • Favorise la scolarisation des enfants exclus du système scolaire 
  • Gestion des Ressources Humaines :
  • Assure l’interface entre son équipe et le Coordinateur de programme
  • Recrute le personnel en charge de la mise en œuvre du projet éducation 
  • Identifie les besoins en formation des techniciens et des animateurs 
  • Réalise le suivi des équipes et les évaluations individuelles annuelles
  • Développement des activités du SIF
  • Accompagne l’évolution du contexte local et informe le CDM 
  • Emet de nouvelles propositions d’intervention en fonction des besoins identifiés 
  • Contribue à la conception et au montage des dossiers de demande de financement 
  • Participe à la réalisation des études de faisabilité ou mission de diagnostic

Lieu de résidence : Morombe

Durée de la mission : 12 mois

Date de début de mission :

 Aout 2015 (stage de formation France Volontaires du 6 au 11 juillet)

Profil du (de la) candidat(e) :

  • Expérience de 2 ans, au moins, dans le domaine de l’éducation
  • Pédagogue, connaissance dans le domaine de l’enseignement,
  • Compétence dans la gestion de projet
  • Expérience souhaitable dans le développement ou l’humanitaire.

Conditions :

Candidatez  :

  • Lettre de motivation et CV à envoyer à :

candidatures@france-volontaires.org

  • Indiquer en objet de votre mail :

« Mission 1M1258 – Education - SIF - Madagascar »

 

L’ORGANISME

Fondée en 1991, Enfants d’Asie est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Elle a pour but d’aider les enfants défavorisés à construire leur avenir. Son action est strictement humanitaire, apolitique et non confessionnelle. Enfants d’Asie intervient dans 4 pays d’Asie du Sud-Est : Cambodge, Laos, Vietnam et Philippines.

Elle accompagne 10.000 enfants dont elle assure les besoins essentiels, grâce aux parrainages individuels et au développement, avec les acteurs locaux, de programmes spécialisés. Son objectif principal est la scolarisation des enfants et l’accès à une formation qualifiante puis à un métier.

Au Cambodge, l’association Enfants d’Asie vient en aide à plus de 2.000 enfants, vivant dans leurs familles ou dans des centres. L’association travaille en partenariat avec le Ministère des Affaires Sociales, en co-gestion de 16 orphelinats d’Etat répartis dans tout le pays. Elle dispose également de 8 foyers d’accueil, d’un programme santé et d’un programme d’aide aux minorités ethniques.

Outre la prise en charge des besoins essentiels des enfants, l’association soutient leur scolarisation puis leur insertion professionnelle par le biais de la formation professionnelle ou d’une formation supérieure.

L’équipe locale est composée de 24 salariés qui assurent le suivi des programmes, ainsi que d’une équipe médicale (médecins, dentistes, infirmières…).

INTITULE DU POSTE

Directeur (trice) des programmes - Cambodge

MISSIONS

Sous la responsabilité de la Directrice Générale, le Directeur/ la Directrice des programmes assure toutes les dimensions de la direction locale des programmes de l’association. Le Directeur/ la Directrice des programmes met en œuvre au Cambodge les nouvelles orientations stratégiques définies par le Conseil d’Administration.

Ses principales missions sont les suivantes :

Gestion et développement des programmes

  • Suivi et adaptation continue des programmes aux besoins en lien avec les partenaires locaux
  • Ré-organisation du travail de l’équipe locale suite aux réorientations stratégiques définies par le Conseil d’Administration
  • Amélioration de la qualité du suivi des programmes
  • Mise en place d’outils de monitoring et d’évaluation des programmes
  • Mise en œuvre et développement de nouveaux programmes en lien avec les orientations stratégiques
  • Management de l’équipe locale
  • Accompagnement de l’équipe locale dans son travail quotidien
  • Conduite du changement
  • Assurer la cohérence du cadre de travail
  • Gestion administrative et financière
  • Gestion financière des programmes et reporting auprès de l’équipe du siège parisien
  • Gestion administrative en lien avec les autorités locales
  • Gestion des ressources humaines

Représentation officielle de l’association au niveau local

  • Relations avec les autorités locales dont le Ministère des Affaires Sociales et Ministère de l’Education principalement
  • Collaboration avec les ONG partenaires
  • Développement des ressources locales de l’association
  • Recherche de mécènes et sponsors
  • Montage de dossiers de financements auprès des Ambassades, Institutions, Entreprises …

PROFIL RECHERCHE

Nous recherchons pour ce poste une personne ayant une solide expérience professionnelle et une bonne capacité à mener à bien des projets d’envergure.

  • Expérience significative en management d’équipe dans un contexte culturel différent et bonne capacité à tenir un cadre de travail rigoureux.
  • Compétences en conception et conduite de projets de solidarité internationale
  • Expérience en conduite du changement.
  • Compétences en gestion financière et comptable : suivi budgétaire, notions de comptabilité analytique et reporting financier ainsi qu’en gestion des ressources humaines.
  • Une connaissance de l’Asie du Sud-Est et plus particulièrement du Cambodge est nécessaire.
  • Langues : Maîtrise de l’anglais - Des connaissances en khmer seraient un plus.

QUALITES REQUISES

  • Reconnu(e) pour vos qualités de manager confirmé, vous avez également un très bon relationnel et le sens de la diplomatie. Rigoureux(se) et organisé(e),votre capacité d’adaptation et votre réactivité seront indispensables pour ce poste.
  • Lieu de travail : Phnom Penh - Cambodge
  • Nature du contrat : VSI – 2 ans
  • Indemnité : à négocier selon profil
  • Date de démarrage : Septembre 2015

CONTACTS

Merci d’adresser votre CV et lettre de motivation (format PDF ou word) à l’attention de Thérèse TEILLARD – à l’adresse suivante : recrutement@enfantsdasie.com en précisant l’intitulé du poste.

Projet :

Le Centre de rééducation concerné a pour objectif de répondre aux besoins considérables des personnes handicapées, aussi bien pour le traitement de leurs déficiences que pour leur réinsertion sociale.
Les objectifs spécifiques du centre sont, notamment, les consultations et la rééducation des personnes handicapées ; la formation au Centre de Réinsertion Sociale des enfants handicapés issus de famille en difficulté ; l’aide à l’accès à l’emploi et à l’insertion dans la société.

Missions :

  • La Volontaire de solidarité Internationale améliorera, coordonnera, développera le fonctionnement des structures : consultation, rééducation ; travaillera en relation avec les kinés : missions chirurgicales, suivi et coordination des activités, approvisionnement en matériel ; formera l’aide-kiné et les animateurs ; aidera la direction au Centre de réinsertion sociale au bon fonctionnement et à l’organisation du service (traçabilité des dossiers, suivi des commandes de matériel...) ;
  • Assurera le suivi : réexaminera les patients pour la suite du traitement, accordera de l’importance à la détection des cas où un problème social se pose, sensibilisera les parents à la scolarisation de leur enfant handicapé ;
  • Effectuera des dépistages ;
  • Élaborera des installations ou des adaptations de matériel, aidée par une équipe de soudeurs et de menuisiers.

Profil recherché :

  • Diplôme de Kinésithérapeute / Rééducatrice avec expérience nécessaire de 2 ou 3 ans ;
  • Capacité d’adaptation et de travail en équipe, sens pratique et imagination, disponibilité, serviabilité, autonomie, sens des responsabilités, écoute, pédagogie, capacité de transmission des compétences ;
  • Volonté d’apprendre des notions de la langue Ngambay et de la culture Tchadienne.

La DCC (Site Internet : www.ladcc.org), ONG de développement, est la 1ère association française de volontariat international. Elle recrute, forme, et accompagne chaque année près de 500 volontaires, dans plus de 50 pays. La DCC recherche des chargés de communication pour des missions de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) de 1 ou 2 ans.
Le statut de VSI garantit au volontaire : formation au départ, accompagnement au retour, indemnité mensuelle de 100 euros minimum, prise en charge du billet d’avion et couverture sociale complète. La DCC accueille aussi des volontaires en service civique international et des bénévoles en mission solidaire pour une durée de 6 mois.

Projet :

L’ONG française établie au Cambodge recherchant un informaticien prend en charge plus de 6500 enfants parmi les plus déshérités. Elle les scolarise, leur offre une solide formation, les aide à trouver des stages et suit leur engagement professionnel. Le réseau et le système informatique (700 ordinateurs) est aujourd’hui saturé et dépassé. La refonte complète de l’installation et du système a été entreprise début 2014 et n’est pas terminée. Pour l’équipe informatique (une dizaine de personnes) et en liaison avec le manager du service, l’ONG recherche donc un administrateur système et réseau informatique.

Missions :

  • Travailler au sein de l’équipe informatique ;
  • Être garant(e) du bon fonctionnement de l’infrastructure (serveurs, réseau, sécurité) ;
  • Assurer la qualification, l’installation et l’exploitation des applications métiers ; assurer la mise en œuvre, exploitation, maintenance et administration des différents éléments de sécurité du SI ;
  • Assurer la formation des collaborateurs et de celui (ou celle) qui sera amené à lui succéder ;
  • Définir, installer, administrer les serveurs (systèmes fichiers, accès distant, intranet, Internet…) ;
  • Maintenir en conditions opérationnelles les systèmes d’exploitation et des logiciels associés ;
  • Participer aux définitions des développements applicatifs, en relation avec le responsable informatique ;
  • Effectuer de la veille technologique dans ses domaines de compétence du système d’information.

Profil recherché :

  • Diplôme d’ingénieur informaticien, administrateur système et réseau informatique ;
  • Expérience professionnelle souhaitée ou sortant d’école avec expérience pratique ;
  • Bonne connaissance des réseaux, des systèmes communicants, d’exploitation, de stockage, d’administration de bases de données ;
  • Capacité d’expression en Anglais écrit et parlé.

Pour répondre au mieux aux besoins de ses partenaires, la DCC peut être amenée à proposer à un candidat d’autres missions que celle à laquelle il postule, correspondant à ses compétences.

Description du Projet

Le programme de la GIZ « Stabilisation de l’économie locale dans la province du Maniema » appuie ses partenaires dans la province du Maniema dans la prestation de services durable dans les domaines de l’éducation de base, la promotion de l’emploi et des revenus dans des zones rurales ainsi que l’appui aux très petites, petites et moyennes entreprises. Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan quinquennal de croissance et d’emploi de la province du Maniema, le Ministère du Plan du gouvernement provincial est responsable pour le pilotage global de ces sous-processus. Un service déconcentré du Ministère national du Plan, la Division du Plan, est chargée de l’assemblage et du réajustement du contenu des plans de développement, leur suivi et mise à jour. Mais cette division n’a pas de capacités suffisantes pour accomplir cette tâche. L’assistant/-e technique appuiera la division dans le développement et la mise à jour de documents de planification ainsi que dans la coordination des structures étatiques et des partenaires internationaux techniques et financier impliqués. 

Vos responsabilités

  • Vous appuyez l’harmonisation de différents instruments de planification de la province (Plan quinquennal de croissance et d’emploi, plans d’action prioritaire etc.).
  • Vous appuyez le développement et l’application des formats standardisés pour la planification opérationnelle (plan de travail annuel) des services techniques.
  • Vous accompagnez la division dans le développement et la mise à jour des outils de planification et suivi adaptés.
  • Vous formez les employé(e)s de la division concernant le suivi des plans de développement. 
  • Vous appuyez l’identification d’un cadre et des formats appropriés pour la concertation avec des partenaires de coopération technique et financière bilatéraux et multilatéraux.

Votre profil

  • Expériences dans les domaines de la planification stratégique et opérationnelle
  • Connaissances de/expériences avec des méthodes d’analyse statistique et démographique
  • Motivation pour travailler en équipe et avec de différents acteurs 
  • Compétences dans les domaines de la communication et de la présentation
  • Bonnes connaissances de la langue française à l’orale et à l‘écrit 

Informations sur le lieu d‘affectation

  • Lieu d’habitation : Kindu, capitale de la province du Maniema, environ 150.000 habitants
  • Climat : climat équatorial humide et chaud, max. 35°C, saison des pluies septembre – mai (1.600 mm)
  • Soins médicaux : seulement soins de base limités sur place
  • Possibilités d’achat et d’approvisionnement : Situation d’approvisionnement limitée et variable selon disponibilité sur le marché, niveau des prix élevé
  • Accessibilité : Seulement par voie aérienne, vols pour Kinshasa (3h) et Bukavu (1h) deux fois par semaine 
  • Enfants, petits enfants : un séjour avec des enfants en âge scolaire ou avec de petits enfants n’est pas possible
  • Sécurité : actuellement situation de sécurité stable dans la province du Maniema 

Durée de la mission : 24 mois

Le service de développement de la GIZ vous offre

Nous vous offrons une collaboration dans une institution innovatrice et mondialement active dans le secteur du développement international. Vos compétences sont requises au sein d’une équipe locale et interdisciplinaire. Le service de développement de la GIZ vous offre un paquet complet de prestations, y compris une préparation professionnelle et personnelle orientée au poste á occupé. La durée du contrat est d’au moins 2 ans avec possibilité de prolongation.

Candidatez

Avons-nous éveillé votre intérêt ? Si oui, nous nous réjouissons de votre application sur www.giz.de/entwicklungsdienst/de avec l’indication JOB-ID : 21479 ou http://j.mp/GIZ21479.

Période d’application est jusqu’au le 29 juin 2015.

Présentation de Positive Planet

Positive Planet (anciennement PlaNet Finance) a pour mission d’aider les populations pauvres à développer une activité génératrice de revenus de manière autonome afin d’améliorer durablement leurs conditions de vie. Forte d’un réseau mondial de plus de 150 experts, actif dans près de 50 pays, Positive Planet propose des services de conseil et d’assistance technique aux acteurs de l’accès aux services financiers, afin d’améliorer leurs performances financières et sociales, ainsi que des programmes d’accompagnement de microentrepreneurs, favorisant l’employabilité, en particulier des jeunes et des femmes.

Finalité du poste

Le/la Coordinateur/rice National(e) est garant(e) de la bonne exécution des projets et du développement des activités du bureau de Positive Planet en Côte d’Ivoire.

Mission et Responsabilités

Le/la Coordinateur/rice National(e) sera basé(e) au sein de l’équipe de Positive Planet Côte d’Ivoire :

1. Coordination des projets (70%)

Gestion du projet « Initiative Postale pour les Migrants » (20%)
  • Planifier, organiser et suivre la réalisation des activités dans le temps, dans le budget imparti, de manière efficiente et selon les normes de qualité prévues
  • Superviser le Chargé de Mission IPM dans la mise en œuvre des activités d’éducation financière en lien avec les partenaires
  • Identifier les ressources nécessaires (humaines, matérielles) dans la mise en œuvre
  • Assurer le reporting des activités et rédiger les rapports narratifs et financiers
  • Assurer le suivi budgétaire et financier du projet et appuyer l’élaboration des rapports d’activité du projet
  • S’assurer du respect des procédures administratives du bailleur
  • Assurer la gestion et le suivi des partenariats
  • Organiser et animer des réunions et les comités de pilotage trimestriels du projet
  • Réaliser le suivi-évaluation des activités
  • Rédiger et mettre à jour des documents de communication interne et externe sur le projet
  • Capitaliser les expériences et proposer des aménagements si nécessaire
Gestion du projet « Microassurance Santé Côte d’Ivoire » (30%)
  • Coordonner l’ensemble des activités à mettre en place dans le temps, dans le budget imparti, de manière efficiente et selon les normes de qualité prévues
  • Coordonner l’intervention des experts techniques et des partenaires du projet selon le plan d’action
  • Mettre en œuvre les choix stratégiques dans les domaines de la formation, sensibilisation et promotion
  • Veiller à la réalisation d’outils et supports adaptés
  • Animer le partenariat stratégique avec MicroCred CI et les partenariats à construire avec l’ensemble des acteurs (gestionnaire, assureur etc.)
  • Procéder à des ajustements du plan d’action en fonction de l’avancement des différentes activités et contraintes observées
  • Assurer le reporting budgétaire mensuel du projet et rédiger des rapports d’activité trimestriels du projet
  • Organiser et animer les comités de pilotage trimestriels du projet
  • Rédiger et mettre à jour des documents de communication interne et externe sur le projet
  • Elaborer des documents de capitalisation sur le projet
  • Identifier des opportunités de financement
  • Identifier des partenaires techniques pour la mise en place de volets d’appui à l’offre de soins
  • Participer à des rencontres en lien avec le financement de la santé et l’accès aux soins
Gestion du projet « Maisons Digitales en Côte d’Ivoire » (20%)
  • Coordonner l’ensemble des activités à mettre en place dans le temps, dans le budget imparti, de manière efficiente et selon les normes de qualité prévues
  • Coordonner l’intervention des experts techniques et des partenaires du projet selon le plan d’action
  • Mettre en œuvre les choix stratégiques dans les domaines de la formation, sensibilisation et promotion
  • Veiller à la réalisation d’outils et supports adaptés
  • Animer le partenariat stratégique avec la Fondation Orange siège et avec la Fondation Orange Côte d’Ivoire Télécom en local

2. Appui au développement des activités en Côte d’Ivoire (20%)

  • Définir la stratégie de développement du bureau Positive Planet Côte d’Ivoire
  • Contribuer activement à la recherche de financements publics et privés
  • Identifier les opportunités de nouveaux partenariats techniques et financiers
  • Identifier les thématiques porteuses et stratégiques et concevoir une feuille de route pour le développement en Côte d’Ivoire
  • Réaliser des actions/missions de développement
  • Participer à des rencontres en lien avec les thématiques porteuses ciblées
  • Concevoir, rédiger et participer à la mise en œuvre de nouveaux projets

3. Gestion financière, logistique et administrative du bureau Positive Planet Côte d’Ivoire (10%)

  • Assurer le reporting comptable auprès de la Direction Administrative et Financière basée à Dakar
  • Assurer le respect des procédures administrative et financière
  • Assurer le respect des procédures liées à la sécurité des équipes

Positionnement

Le/la Coordinateur/rice National(e) est placé(e) sous l’autorité directe du Directeur Régional de Positive Planet Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale.

Profil

  • Diplôme universitaire ou école supérieure de niveau Bac +4/5
  • Expérience professionnelle dans la gestion et la coordination de projet
  • Expérience dans le milieu associatif ou ONG, de préférence en Afrique
  • Intérêt pour les problématiques du développement humain et la lutte contre la pauvreté
  • Bonne connaissance des procédures des bailleurs de fonds
  • Capacité de développement d’un réseau de partenaires
  • Excellentes capacités rédactionnelles et orales, ainsi que d’argumentation
  • Connaissance solide en informatique
  • Capacité à intégrer un groupe interculturel et pluridisciplinaire
  • Dynamisme, rigueur, adaptabilité, polyvalence
  • Maîtrise indispensable du français et de l’anglais

Conditions

  • Type de contrat : Volontaire de Solidarité International (VSI)
  • Durée : 1 an renouvelable
  • Début : Dès que possible
  • Indemnisation : selon grille interne
  • Lieu de la mission : Abidjan – Côte d’Ivoire (Missions ponctuelles dans la région)

Pour postuler, merci d’envoyer votre CV et une lettre de motivation sous la référence « VSI coordinateur national CI » à : recrut@planetfinance.org

En tant qu’entreprise gouvernementale, la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH) appuie le Gouvernement Allemand dans l’atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la Coopération Internationale. Au travers de l’envoi de personnel qualifié tel que les assistantes et assistants techniques, la GIZ apporte une contribution pour l’amélioration durable des conditions de vie des populations locales.

Pour une intervention d’assistant technique de la GIZ sur notre site de Conakry en Guinée, nous cherchons :

un/une coopérant(e) travaillant en qualité de conseiller(e) en formation des enseignants dans les écoles primaires en Guinée, JOB-ID 19361

Description d’activité

L’activité principale du coopérant réside dans la formation des enseignant(e)s de l’école primaire qui ne maîtrisent pas toujours correctement une partie non négligeable de la matière qu’ils doivent enseigner.

Il est prévu de créer un manuel qui propose des leçons modèles pour les différents niveaux d’enseignement et des sujets qui s’apparentent à un livre de recettes : "Prenez tel…" – qui peuvent être utilisés même dans des conditions difficiles et avec des moyens simples. Les tâches secondaires consisteront à évaluer ces moyens didactiques lors de la pratique quotidienne en situation de classe (éventuellement dans le cadre d’une recherche-action), à conseiller les institutions de formation des enseignants (Ecoles Normales d’Instituteurs, ENI où les futurs enseignants sont formés) et à l’intégration de la formation initiale de l’étudiant(e) à la formation des collègues plus âgé(e)s.

Affectation et responsabilités principales

Évaluation de « la production » réalisée jusqu’à ce jour par l’Institut National de la Recherche et de L´Action Pédagogique (INRAP) en vue de leur utilisation pour le Programme d’éducation de base :

  • Identification des faiblesses didactiques et liées au contenu des enseignants du primaire dans les écoles du projet
  • Participer à la planification et à la préparation d’un manuel de l’enseignant avec des leçons simples, par exemple en lecture (première priorité), écriture, calcul, et en éducation à la vie et à la science sociale
  • Évaluation de l’utilisation du manuel par l’enseignant pendant les cours dans les écoles du projet et l’impact de cette utilisation (« Suivi et évaluation »)
  • Participation à la formation continuée des enseignants dans les écoles du projet (avec le chef de projet)
  • Participation à l’introduction de méthodes de « pédagogie active » dans les ENI à Labé et Faranah (avec un expert du programme)
  • Enquête sur les besoins en formation des collaborateurs au sein de l’INRAP
  • Participation à l’organisation et à la mise en œuvre de la formation
  • Participation à la conception de petits projets de recherche dans le cadre du programme de travail de l’INRAP.

Qualifications et compétences requises

  • Plusieurs années d’expériences dans :
    • L’enseignement dans des écoles primaires, secondaires ou d’enseignement professionnel
    • L’organisation et le management de l’administration scolaire
    • L’éducation des adultes par exemple en tant que formateur/formatrice dans le cadre de formations professionnelles
  • Expérience dans le domaine de la formation des enseignants est un plus.
  • Compétences linguistiques requises
    • Français comme langue de travail
    • Anglais et/ou allemand pour la communication avec le siège de la GIZ (documents de contrat, correspondance avec le siège, …)

Durée de la mission

Du 01. Septembre 2015 au 31. Aout 2017

Le service de developpement de la GIZ vous offre

Nous vous offrons une collaboration dans une institution innovatrice et mondialement active dans le secteur du développement international. Vos compétences sont requises au sein d’une équipe locale et inter-disciplinaire. Le service de développement de la GIZ vous offre un paquet complet de prestations, y compris une préparation professionnelle et personnelle orientée au poste á occupé. La durée du contrat est d’au moins 2 ans avec possibilité de prolongation.

Si vous êtes intéressé par la position, toutes les informations préalables vous seront communiquées (en Anglais ou en Allemand). Le contrat de travail sera établi en Anglais ou en Allemand. La pratique d’une de ces langues est obligatoire.

Conditions cadres

En 2015 auront lieu les élections présidentielles en Guinée. Aux moments les plus « chauds » de la campagne électorale, il peut y avoir des manifestations violentes. Celles-ci se déroulent cependant presque toujours dans des quartiers bien déterminés de la capitale.

Le taux de criminalité en Guinée est comparable à celui des autres pays africains.

En 2014 une épidémie d’Ebola a éclaté en Guinée. Pour les Européens, les risques de contamination, lorsque les mesures préventives nécessaires sont respectées, est faible.
Cependant, la destination n’est pas indiquée pour des familles avec enfants.

Candidature

  • Si cette position a éveillé votre intérêt, nous nous réjouissons de recevoir votre candidature avant le 31.07.2015.
  • Application sur www.giz.de/entwicklungsdienst/de, avec l’indication JOB-ID : 19361 ou http://j.mp/GIZ19361  ; .
  • Période d’application est jusqu’au le 31 juillet 2015.

Présentation de la structure

Empow’Her est une association française qui œuvre à l’autonomisation économique des femmes dans le monde. Notre objectif est de donner les moyens aux femmes de devenir actrices de leur propre développement et de celui de leur société : nos actions consistent ainsi à soutenir des projets initiés et conduits par des femmes par la mise en place de programmes de formation, d’accompagnement et de renforcement de compétences, le tout dans une logique de long-terme et d’autonomisation. En parallèle, Empow’Her mène également des actions de sensibilisation en France sur les enjeux et défis de l’égalité femmes-hommes.

Nos actions se basent sur la conviction que l’accès à éducation et la capacité à entreprendre peuvent améliorer la situation professionnelle et les conditions socio-économiques de nombreuses femmes.

Modèle d’action

Notre ambition est de permettre à des femmes de développer leurs compétences pour leur permettre de répondre elles-mêmes aux problématiques de leurs projets. Pour cela, nous mettons en place des coopérations avec des partenaires locaux, que nous engageons dans nos programmes terrain pour assurer le caractère pérenne de notre action.

Convaincus que la France regorge de jeunes et d’étudiants talentueux et désireux de se confronter aux réalités d’autres pays tout en s’impliquant dans un projet qui fait sens, nous faisons le pari de recruter, de former et d’envoyer sur le terrain des groupes de jeunes, étudiants ou non, aux profils complémentaires pour mener à bien les missions de formation et d’accompagnement auprès des femmes.

La mission avec la coopérative El Baraka

La coopérative Al Baraka est basée dans la ville d’Er-Rachidia située dans le Sud-Est du Maroc, dans la région du Tafilalet. La coopérative a pour objectif de valoriser les compétences des femmes en situation difficile en développant des activités génératrices de revenus (production et valorisation de produits du terroir).

En tant que Volontaire , votre mission sera de soutenir le développement de la coopérative Al Baraka. Plus particulièrement, vous participerez à l’accompagnement individuel et collectif des femmes de la coopérative et à l’animation des modules de formation à travers les tâches suivantes :

  • Aide à l’élaboration d’un diagnostic

Etude sur les besoins et objectifs des femmes, sur les ambitions du projet et les difficultés de fonctionnement de la coopérative

  • Appui à la formation individuelle et collective des femmes

Formation aux techniques commerciales, de gestion et de communication selon les besoins mis en lumière par le diagnostic

  • Accompagnement de la coopérative

Accompagnement dans l’élaboration des partenariats avec des réseaux de distribution et de vente locaux et nationaux.

Conditions

  • Le poste est à pourvoir à partir du 1er septembre 2015 pour 7 mois.
  • Vous passerez les 15 premiers jours dans la structure de l’association à Paris pour vous familiariser avec les enjeux de votre travail. Vous partirez ensuite au Maroc pour une durée de 6 mois, puis reviendrez à Paris pour une phase de bilan de 15 jours.
  • Le contrat sera sous la forme d’un Service Civique.

Intérêts et qualités recherchés

  • Esprit entrepreneurial, autonomie et sens de l’initiative
  • Intérêt pour le Maroc
  • Excellentes qualités relationnelles
  • Autonomie et sens de l’initiative
  • Envie d’apprendre et de transférer ses compétences
  • Intérêt pour la condition des femmes dans les pays en voie de développement
  • Volonté de s’investir pleinement pour mener à bien des projets générant un impact social
  • Envie de vivre une expérience enrichissante sur les plans culturel et humain
  • Avoir entre 18 et 25 ans

Candidature

Vous êtes intéressé(e) par l’offre ? Envoyez-nous votre candidature à recrutement@empow-her.fr en mentionnant en objet « candidature chargé de mission France » avec les pièces suivantes :

Votre CV et une lettre de motivations qui répond aux questions suivantes :

  • Quel est votre intérêt pour cette mission ?
  • Qu’espérez-vous retirer de cette expérience ?
  • Pourquoi souhaitez-vous vous engager aux côtés de femmes entrepreneures ?
  • Que pouvez-vous apporter à l’association ?

Par mail : contcat@empow-her.fr

Présentation

Empow’Her est une association française qui œuvre à l’autonomisation économique des femmes dans le monde. Notre objectif est de donner les moyens aux femmes de devenir actrices de leur propre développement et de celui de leur société : nos actions consistent ainsi à soutenir des projets initiés et conduits par des femmes par la mise en place de programmes de formation, d’accompagnement et de renforcement de compétences, le tout dans une logique de long-terme et d’autonomisation. En parallèle, Empow’Her mène également des actions de sensibilisation en France sur les enjeux et défis de l’égalité femmes-hommes.

Nos actions se basent sur la conviction que l’accès à éducation et la capacité à entreprendre peuvent améliorer la situation professionnelle et les conditions socio-économiques de nombreuses femmes.

Modèle d’action

Notre ambition est de permettre à des femmes de développer leurs compétences pour leur permettre de répondre elles-mêmes aux problématiques de leurs projets. Pour cela, nous mettons en place des coopérations avec des partenaires locaux, que nous engageons dans nos programmes terrain pour assurer le caractère pérenne de notre action.

Convaincus que la France regorge de jeunes et d’étudiants talentueux et désireux de se confronter aux réalités d’autres pays tout en s’impliquant dans un projet qui fait sens, nous faisons le pari de recruter, de former et d’envoyer sur le terrain des groupes de jeunes, étudiants ou non, aux profils complémentaires pour mener à bien les missions de formation et d’accompagnement auprès des femmes.

Mission avec l’ONG Edaprospo

EdaProspo est une ONG péruvienne qui lutte contre la pauvreté au Pérou à travers cinq programmes dont un programme de développement économique et de création de coopératives.

Les volontaires travailleront avec l’association de cultivatrices de fleurs de Marachanca. Cette jeune association rassemble une vingtaine de femmes dans un village andin autour de la culture traditionnelle de plusieurs types de fleurs ainsi que de fruits et légumes.

En tant que Volontaire , votre mission sera de soutenir le développement et l’autonomisation de l’association de cultivatrices de fleurs de Marachanca. Plus particulièrement, vous participerez à l’accompagnement individuel et collectif des femmes et à l’animation de modules de formation à travers des tâches suivantes :

Accompagnement dans la transition agro-écologique de l’association

  • ▫ Sensibiliser à l’agriculture biologique,
  • ▫ Participer à l’accompagnement de la coopérative dans lobtention d’un label « organique »
  • ▫ Aide à la mise en place de parcelles expérimentales

Appui à la formation individuelle et collective des femmes

  • Formation aux techniques de semage de récolte et de transformation du produit
  • Formations commerciales : prospection, gestion, négociation...

• Accompagnement de la coopérative dans son autonomie

  • Réfléchir à la stratégie partenariale de l’association (entreprises locales, entreprises de e-commerce...)
  • Accompagnement dans l’atteinte de ses objectifs financiers, commerciaux et opérationnels.

Conditions

  • Le poste est à pourvoir à partir du 1er septembre 2015 pour 7 mois .
  • Vous passerez les 15 premiers jours dans la structure de l’association à Paris pour vous familiariser avec les enjeux de votre travail. Vous partirez ensuite au Pérou pour une durée de 5 mois, puis reviendrez à Paris pour une phase de bilan de 15 jours.
  • Le contrat sera sous la forme d’un Service Civique.

Intérêts et qualités recherchés

  • Esprit entrepreneurial, autonomie et sens de l’initiative
  • Intérêt pour l’agro-écologie
  • Excellentes qualités relationnelles
  • Envie d’apprendre et de transférer ses compétences
  • Intérêt pour la condition des femmes dans les pays en voie de développement
  • Volonté de s’investir pleinement pour mener à bien des projets générant un impact social
  • Avoir entre 18 et 25 ans

Candidature

Vous êtes intéressé(e) par l’offre ? Envoyez-nous votre candidature à recrutement@empow-her.fr en mentionnant en objet « candidature chargé de mission France » avec les pièces suivantes :

Votre CV et une lettre de motivations qui répond aux questions suivantes : 

  • Quel est votre intérêt pour cette mission ?
  • Qu’espérez-vous retirer de cette expérience ?
  • Pourquoi souhaitez-vous vous engager aux côtés de femmes entrepreneures ?
  • Que pouvez-vous apporter à l’association ?

Par mail contact@empow-her.fr

The services delivered by the Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH draw on a wealth of regional and technical expertise and tried and tested management know-how. As a federal enterprise, we support the German Government in achieving its objectives in the field of international cooperation for sustainable development. The GIZ dispatches professional experts as development workers, to contribute to the sustainable improvement of living conditions of people in developing and transition countries.

For an assignment as a development worker in Ouagadougou at Burkina Faso we are looking for an experienced person to fill the position as

Advisor for Monitoring & Evaluation in Burkina Faso, JOB-ID : 23211

Field of activity

With the programme "Decentralization and muncipal Development" (PDDC) GIZ supports the "Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralistion" (MATD) of Burkina Faso in the im-plementation of the decentralization policy. In order to improve the service delivery at local level and to straighten out the decentralization efforts the PDDC is working closely with different governmental and civil society organizations at national, regional and local level.
One of the partners is the Permanent Secretariat of the National Decentralization Conference (SP-CONAD). Within the organization, the National center for monitoring & evaluation for decentralization (CNSE) has its task in the collection and analysis of gathered data for reporting and follow-up of the national and regional action plans.
The overall objective of the work of the development worker is to support the coordination of the de-centralization process in the thematic area of monitoring and evaluation (M&E), especially by advising the CNSE in the implementation of the recently established framework for M&E (SNSE).

Your tasks

• You support CNSE in the development and implementation of the framework for national moni-toring & evaluation (SNSE)
• You assist in the development of methods and instruments for data collection, -processing and impact oriented data analysis within the SNSE
• You accompany the contextual adaptation, revision and adjustment of identified and reliable tools for data collection ; upcoming data collection events by regional M&E cells (CRSE) are jointly prepared by you and a system for the transfer of data to the national level is developed
• You contribute to the completion of the data base by identifying key indicators for decentralization and you accompany the revision of the database
• You advise CNSE in the indicator based reporting to the implementation of the decentralization process
• By means of duty trips within the country you advise regional M&E cells (CRSE)

Your profile

• sound and proven knowledge in monitoring & evaluation of projects, programmes and / or public policy strategies
• solid knowledge in the development, administration and up-keeping of complex data bases, methods of empirical social science
• work experience in the field of decentralization or municipal development
• competent dealing with popular computer programmes
• intercultural and gender sensitivity paired with (high) advisory competence
• good French language skills in word and writing
• knowledge of systemic organizational development is an asset, as well as knowledge of decentralization processes in Africa
• independent and responsible team player with interest in strategic work

Assignment period : 24 months (maximum till 31/12/2017)

Conditions regarding location

• place of residence : Ouagadougou, capital (1.7million inhabitants)
• climate : dry Sahel climate ; rainy season May to October ; maximum temperatures up to 45 de-gree C
• healthcare : private and public clinics with good equipment
• supply and shopping facilities : shopping facilities with international offers
• accessibility : several flights per day to Europe ; good road network
• school situation and school fees : international schools available ; reimbursement according to GIZ regulations
• security : good

General conditions

Willingness to frequent, several days lasting duty trips within the country is required

Our offer

We offer you the opportunity to work in an innovative and worldwide operating institution related to development policy. Your competencies and qualifications are demanded on the spot in an interdisciplinary team. The Development Service of GIZ offers a comprehensive service package. It includes a specific technical and personal preparation. Your contract period is at least 24 months with the option of extension.

Other information

GIZ’s Development Service is looking forward to applications of candidates with a professional qualification and / or university degree and at least two years of professional experience. In addition you hold the German nationality, the nationality of a member state of the European Union or of Swit 

Application :

We are looking forward to your online-application, which you start at www.giz.de/entwicklungsdienst/de mentioning the JOB-ID : 23211 or http://j.mp/GIZ23211. At the end of the job-description you may start the application with click at “Apply now”. If you have further questions, please, do not hesitate to contact Mrs. Feih, Telephone No : 0049-(0)228-4460-1096, E-Mail : Petra.Feih@giz.de

Online Application 

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit
Entwicklungsdienst | Bewerberauswahl 
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter www.giz.de/entwicklungsdienst/de

Los Cachorros es una institución sin fines de lucro que brinda una atención integral a los niños y adolescentes en situación de calle y/o de alto riesgo social.
Su visión es ser una institución reconocida por su contribución en mejorar la calidad de vida de esos niños y adolescentes velando por sus derechos y promoviendo su autonomía y reinserción social.

LA MISION DEL COMUNICADOR SOCIAL

  • Lugar y objeto de la misión : La misión se realiza en el local de la fundación, en Ayacucho. A veces, podrá necesitar intervenir en el centro de Ayacucho y/o en la periferia cercana de la ciudad.
  • Puesto propuesto  : Comunicador social
  •  ¿Por qué necesita un voluntario ? Por la falta de visibilidad de la Fundación Los Cachorros en los medios de comunicación locales e internacionales
  •  Descripción de la misión del voluntario :
  1. Tareas : Alimentar la pagina Facebook de la fundación, desarrollar la red de contactos de la asociación, sobre todo en los medios de comunicación, que sean locales o no, apoyar al COMULPRED (Comité Multisectorial de Prevención de Droga de Ayacucho), de la cual Los Cachorros tiene el cargo, y cualquier otra tarea relacionada con la visibilidad y la comunicación alrededor de eventos o acciones realizadas por la fundación.
  2. Además, si lo desea, puede participar en la organización y al buen desarrollo de las actividades que se llevan a cabo con los menores de la Fundación.
  •  Fecha de inicio de la misión : en cuanto se pueda
  •  Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : depende de la involucración del voluntario, y puede variar en función de los proyectos en curso.
  •  Descripción un día estándar del voluntario : gran autonomía en la organización de su trabajo.
  •  Condiciones especiales de la misión : el voluntario dispondrá de una computadora en la oficina y con una conexión internet si las necesita.
  •  Tipo de voluntariado : voluntario libre

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : cualquier formación que demuestra que el voluntario tiene competencias en este sector
  •  Nivel de castellano : tener un buen nivel
  •  Competencias y cualidades requeridas :
  • Competencias en comunicación,
  • Saber trabajar en equipo,
  • Buen relacional,
  • Ser capaz de tomar iniciativas,
  • Independencia y serio,
  • Maduro (mínimo de 23 años).

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación : el desayuno, almuerzo y cena en la fundación
  •  Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (comida, alojamiento, transportes, visa, seguro sanitario...)
  •  Posibilidades de acogida (alojamiento, comida…) : Se puede encontrar un alojamiento en coordinación con el voluntario pero a la cuenta del voluntario./
  • No se brindará una formación al/a voluntario, pero el voluntario puede consultar la directora de la Fundación cada vez que lo necesite, ya que ella se encuentra en su oficina la mayor parte del tiempo ; ella misma pide a menudo reuniones para hablar del avance del trabajo.
  •  Medio de locomoción se puede utilizar en las cercanías del lugar de trabajo ? (transportes públicos / coche…) : autobuses, motos-taxis, taxis.
  •  Otros : Ayacucho queda a 2700 metros de altura, y los esfuerzos físicos son mas costosos aquí.

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Maria Barbara Venemans de Wilde alanyasantacruz@loscachorros.nl, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org


Contexte

Contexte général :

Inventeur il y a 65 ans du concept de club de vacances, l’ambition du Club Méditerranée est de transformer les vacances des clients (GM) en une expérience unique, en famille, ou entre amis. Présent dans 40 pays, il compte 70 Villages répartis sur cinq continents.

Pionnier du tourisme dans le monde, son ambition est de continuer à montrer la voie d’un tourisme plus durable et solidaire, donc plus désirable, que ce soit pour ses clients, pour ses salariés ou pour les pays qui les accueillent.
Depuis près de 40 ans, la Fondation d’Entreprise Club Méditerranée encourage le bénévolat de ses salariés pour des missions solidaires partout dans le monde ainsi que le recyclage de tout matériel du Club utile aux associations locales. Chaque année, plus de 2000 GO et GE bénévoles soutiennent l’enfance, l’action sociale, l’éducation, l’insertion, l’environnement… à proximité du siège, des Villages et des bureaux.

Le Maroc est le pays où il existe le plus grand nombre de partenariats et d’actions sous l’égide de la Fondation Club Méditerranée grâce en particulier à la densité des besoins et du tissu associatif local, et à l’appui et au dynamisme d’un salarié marocain. Mais ce dernier ne peut porter à lui seul le suivi et la coordination des projets en cours tout en assurant le développement de nouveaux partenariats ; en outre, il ne pourra plus consacrer autant de temps à la Fondation à partir de l’été prochain (changement de lieu de travail).

Depuis 2012, les clients ont la possibilité de participer financièrement aux projets identifiés par la Fondation Club Méditerranée grâce à la création des « Amis de la Fondation Club Méditerranée », fonds de collecte géré sous l’égide de la Fondation Roi Baudouin en Belgique. L’organisation de l’appel à leur générosité est donc un nouvel enjeu. 

En savoir plus sur la Fondation et les Amis de la Fondation 

Contexte du poste :

Au Maroc, les besoins locaux sont nombreux et importants ; face à cela, nous sommes convaincus que le potentiel est très grand en termes volonté de se mobiliser pour les équipes, et d’envie de contribuer pour les clients. Mais ce potentiel doit être en permanence activé, entretenu, ordonné, coordonné, dynamisé. Or les salariés étant, pour partie, saisonniers il est difficile de pérenniser les actions et d’en développer de nouvelles.

Un coordinateur dédié est indispensable pour donner cet élan, en apportant sa vision et ses idées, mais aussi son sens de l’organisation, en faisant le lien entre les partenaires, les villages (équipes et clients) et la Fondation …
Son but doit être de donner un effet de levier significatif sur l’ensemble de la politique de solidarité des Villages Club Med du Maroc .

Le (la) volontaire a rôle de coordinateur, de facilitateur entre les partenaires, les équipes en village et la Fondation d’Entreprise. Il ne doit surtout pas faire « à la place de », mais faire ce qui manque pour que les autres puissent faire plus, et mieux.

Il (elle) est force de proposition pour développer de nouveaux projets en respectant la mission de la Fondation.

Il (elle) est amené à représenter la Fondation Club Méditerranée auprès des partenaires et des autorités locales.

Responsabilités

Le (la) volontaire aura pour missions de :

Consolider les actions solidaires des Villages de Marrakech, Agadir et Yasmina.

• Faciliter l’engagement des GO-GE (salariés) :

  • Informer et communiquer régulièrement auprès des GO-GE sur la Fondation
  • Garantir la mise en œuvre des actions programmées ((Ecoles du Sport, Congés Solidaires, Programme Education…) ; s’assurer de la bonne coordination des acteurs du Village à la bonne organisation des actions
  • S’assurer du suivi de la relation avec les partenaires ; et de l’identification de leurs besoins
  • Veiller à la bonne tenue des engagements de toutes les parties, et dialoguer et alerter en cas de dérive.
  • Formaliser les modes opératoires pour faciliter la duplication et la transmission des savoir-faire.
  • Communiquer auprès des salariés , animer la communauté des GO-GE engagés,..

• Faciliter aussi l’engagement des GM (clients)

  • Aider à réaliser les supports de communication interne et externe.
  • S’assurer de la qualité et vitalité du programme de collecte de fonds mené par l’équipe ; proposer des idées nouvelles pour la collecte et dialoguer directement avec les clients (présence aux moments de convivialité, repas, etc..)
  • Aider à la définition et au suivi des projets concrètement financés par les donateurs ; s’assurer de recueillir le reporting nécessaire sur ces projets ; les contrôler sur le terrain
  • Contribuer à inventer/tester des modalités d’implication des GM sous forme de temps donné sur projet (mécénat de compétence)

• Suivre les projets soutenus et s’assurer de l’obtention d’une évaluation des actions, selon les indicateurs définis avec la Fondation

Inciter à la création de nouvelles actions et de nouveaux partenariats

  • Proposer des actions possibles nouvelles avec nos partenaires déjà présents
  • Aider à répondre aux opportunités et demandes de nouveaux partenariats, selon les critères de la Fondation
  • Prospecter vers des partenaires potentiels, en adéquation avec les critères et la politique de la Fondation, et les préférences des salariés. Réaliser les « due diligences » nécessaires
  • Valider le partenariat avec les autorités locales
  • Identifier les besoins : matériel, financier, compétences, implication salariés

Participer directement à des actions solidaires au sein d’associations / écoles partenaires

  • Implication au long cours à définir, en fonction du temps disponible et des compétences du Volontaire, et des besoins des partenaires.

Positionnement

Le (la) volontaire travaillera sous la responsabilité hiérarchique de la Responsable Opérations de la Fondation d’Entreprise, basée à Lyon et sous la responsabilité fonctionnelle du Responsable Touristique de la Zone « Afrique-Moyen Orient », basé à Casablanca et du Chef de Village de Marrakech.

Profil

Formation(s) / Connaissance(s) :

Indispensable :

  • Bac+4 / Bac+5
  • Pack office
  • Gestion de projets
  • Connaissance et/ou expérience dans le milieu associatif

Souhaitable :

  • Connaissance de l’arabe est un réel atout

Expérience :

Indispensable :

  • Expérience en montage, gestion et évaluation de projets
  • Expérience dans une association / ONG

Compétences professionnelles requises :

Indispensable :

  • Compétences en gestion du cycle de projet, notamment les techniques d’analyse des besoins et de suivi-évaluation.
  • Capacités d’organisation, d’adaptation, d’autonomie, de travailler en équipe
  • Aisance relationnelle et sens de la diplomatie
  • Bonnes capacités d’analyse et de synthèse
  • Esprit d’initiative
  • Excellente maîtrise du pack office
  • Maîtrise écrite et orale du française, bonnes capacités rédactionnelles

Souhaitable :

  • Maîtrise orale de l’arabe

Modalités pratiques

  • Durée : 12 mois, éventuellement renouvelable à l’issue du contrat
  • Date début : Octobre 2015
  • Prise en charge par la Fondation d’Entreprise :
    • billet d’avion Aller/Retour sur le lieu de la mission
    • Assurance
    • Frais médicaux (maladie, maternité, invalidité, décès, accidents du travail, maladie professionnelle, vieillesse), assurances complémentaires, responsabilité civile, rapatriement et assistance
  • Statut : Volontaire de Solidarité Internationale (loi du 23 février 2005)
  • Localisation : Marrakech avec des déplacements à Agadir et Yasmina
  • Contexte sécuritaire : contexte stable

Postuler

  • Nom de la personne contact : Nathalie Prost
  • Merci d’adresser un CV et une lettre de motivation sous la référence 8M1220 par email à : nathalie.prost@clubmed.com
  • Date de fin de validité : octobre 2015

Ref : 3A1146 et 1147

Nature de la mission  :

Dans le cadre de la création en 2015 d’une école Hôtelière à par le groupe hôtelier AZALAI, à Bamako au Mali, les volontaires seront des formateurs, chargés de mettre en place un programme pédagogique adapté, de dispenser des cours aux élèves et de les suivre sur leurs lieux de stage.

Localisation et cadre d’intervention  : 

A Bamako Capitale du Mali, au sein du complexe hôtelier AZALAI et dans l’hôtel d’application DUNIA, composé de 35 chambres , d’un restaurant et cuisine ainsi que 2 salles de classe et un labo de langues.

L’hébergement et la restauration des volontaires se feront dans l’hôtel Dunia équipé d’une piscine et d’un fitness center. Le groupe AZALAI est leader en Afrique de l’ouest avec 6 hôtels en exploitation et 6 autres en développement.

En dehors des périodes de cours, il est prévu que les volontaires accomplissent des missions d’appui, dans d’autres hôtels du groupe hors Mali. .

Encadrement et sécurité :

Bernard Creff, qui a construit et dirigé pour Paul Dubrule Co/fondateur ACCOR son école hôtelière à Siemreap au Cambodge a été choisi par Monsieur Bally CEO du groupe AZALAI pour mobiliser son expertise de Directeur/consultant pour ce projet d’école hôtelière. II sera votre conseil sur le terrain.

Durant toute la période de votre mission, vous serez sous le couvert administratif de « France Volontaires » et de son représentant local à Bamako

L’environnement de séjour et de travail est sécurisé : surveillance par des agents de sécurité et points de contrôle et détecteurs de métaux positionnés à chaque entrée des hôtels, déplacements professionnels avec chauffeur. les volontaires devront respecter les consignes de sécurité qui leurs seront données.

Objectif du volontaire formateur  :

  • Mettre en place les formations de niveau V (CAP restaurant et cuisine) pour le 1er octobre 2015.
  • Assurer la formation de la promotion 2015/2016 pour deux groupes de 20 élèves en alternance

En fin de formation de dix mois les étudiants disposeront de savoirs théoriques et pratiques dont le caractère d’excellence leur ouvrira des perspectives d’emploi et de carrière.

Durée de la mission : 1 an renouvelable / prise de fonction en dernière semaine de septembre.

Profil du volontaire formateur

  • Une solide formation théorique et pratique aux métiers de la cuisine et du restaurant avec une compétence affirmée dans un de ces domaines : réception, cuisine, restaurant... (niveau BTS ou supérieur)
  • Une première expérience d’au moins un an et/ou une aptitude pédagogique, un goût affirmé pour encadrer et former des apprentis ou des élèves.
  • Un sens de l’organisation, de la discipline, de la recherche de qualité.
  • Capacité d’initiative et force de proposition
  • Goût pour le travail en équipe inter culturelle et si possible une première expérience d’expatriation.
  • Une disponibilité immédiate dans le courant du mois de septembre.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires (voir conditions sur http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Possibilité après la mission d’ intégrer le groupe qui est en pleine expansion.

Candidatez :

  • Lettre de motivation et CV à envoyer à : <candidatures@france-volontaires.org>
  • Indiquer en objet de votre mail : « Mission 3A1146 et 3A1147 école hotelière Azalaï Bamako"

Date de validité de l’offre :

Clôture le 31 août.

Lugar y objeto de la misión  : La misión se realiza en el local de la fundación, en Ayacucho. A veces, podrá necesitar intervenir en el centro de Ayacucho y/o en la periferia cercana de la ciudad.

1. Solicitar empresas o particulares locales o extranjeras que serian susceptibles de apoyar económicamente o de cualquier forma los Cachorros,
2. Establecer cooperaciones a largo plazo con esos socios,
3. Redactar y empezar a desarrollar de forma concreta un proyecto pensado al fin de desarrollar una actividad lucrativa en el terreno que dispone la fundación cerca del centro.

Fecha de inicio de la misión : en cuanto se pueda

Duración de la misión : entre 6 y 12 meses. El volumen horario por día y número de días trabajados por semana depende de la involucración del voluntario, y puede variar en función de los proyectos en curso.Gran autonomía en la organización de su trabajo

Condiciones especiales de la misión : el voluntario dispondrá de una computadora en la oficina y con una conexión internet si las necesita.

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • cualquier formación que demuestra que el voluntario tiene competencias en este sector
  • Tener un buen nivel de castellano
  • Competencias en búsqueda de fundos y/o gestión de proyectos,
  • Bases de ingles
  • Buen relacional
  • Ser capaz de tomar iniciativas,
  • Independencia y serio,
  • Madurez (mínimo 23 años).

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación : el desayuno, almuerzo y cena en la fundación
  •  Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • • Posibilidades de acogida : Se puede encontrar un alojamiento en coordinación con el voluntario pero a cargo del voluntario.
  • • No se brindará una formación al/a voluntario, pero el voluntario puede consultar la directora de la Fundación cada vez que lo necesite, ya que ella se encuentra en su oficina la mayor parte del tiempo ; ella misma pide a menudo reuniones para hablar del avance del trabajo.
  • • Medio de locomoción : autobuses, motos-taxis, taxis.
  •  Otros : Ayacucho queda a 2700 metros de altura, y los esfuerzos físicos son más costosos.

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Maria Barbara Venemans de Wilde <alanyasantacruz@loscachorros.nl>, en mettant en copie l’Espace Volontariats de France Volontaires au Pérou <ev.peru@france-volontaires.org>

• Lugar y objeto de la misión  : La misión se realiza en el local de la fundación, en Ayacucho.

• ¿Por qué se necesita un voluntario ? Por la falta de educadores para atender como ha de ser a todos los menores con los cuales trabaja la institución

Descripción de la misión del voluntario  :

1. Atender a los menores durante sus actividades diarias,
2. Organizar actividades con los menores,
3. Seguir su proyecto de reinserción,
4. Ayudar con las tareas

• Fecha de inicio de la misión  : en cuanto se pueda
• Duración de la misión  : entre 6 y 12 meses
• Volumen horario por día y número de días trabajados por semana  : un mínimo de 32 horas, pero puede variar en función de los proyectos en curso.Va a depender del horario, y de las actividades de los menores.
• Condiciones especiales de la misión : el voluntario tendrá que convivir con los menores.

PERFIL DEL VOLUNTARIO
• Estudios : formación en el área social, como educador o psicólogo
• Nivel de castellano : tener un buen nivel
• Competencias y cualidades requeridas :
- Saber trabajar en equipo,
- Capacidad de adaptación tomando en cuenta que las metodologías de trabajo no son las mismas que en Europa,
- Paciencia y perseverancia,
- Creatividad,
- Independencia y serio,
- Madurez (mínimo 23 años).

CONDICIONES DE ACOGIDA
• Gastos cubiertos por la fundación  : el desayuno, almuerzo y cena en la fundación
• Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
• Posibilidades de acogida : Se puede encontrar un alojamiento en coordinación con el voluntario pero a cargo del voluntario.
• No se brindará una formación al/a voluntario, pero el voluntario puede consultar la directora de la Fundación cada vez que lo necesite, ya que ella se encuentra en su oficina la mayor parte del tiempo ; ella misma pide a menudo reuniones para hablar del avance del trabajo.
• Medio de locomoción se puede utilizar en las cercanías del lugar de trabajo : autobuses, motos-taxis, taxis.
• Otros : Ayacucho queda a 2700 metros de altura, y los esfuerzos físicos son más costosos aquí.


Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Maria Barbara Venemans de Wilde alanyasantacruz@loscachorros.nl, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

Nature de la mission :

Dans le cadre des politiques et stratégies de santé du Cameroun visant à réduire la mortalité infantile et maternelle, le volontaire aura pour mission d’apporter son expertise à la mise en œuvre d’interventions au niveau communautaire pour la survie de la mère et de l’enfant.

Encadrement et sécurité :

Le Docteur Béchir AOUNEN, chef de section de la section Santé de l’UNICEF Cameroun, sera votre interlocuteur sur le terrain.
Durant toute la période de votre mission, vous serez sous le couvert administratif de « France Volontaires » et de son représentant local à Yaoundé.
Le volontaire devra respecter les consignes de sécurité qui lui seront données.

Objectifs de la mission :

1. Appuyer techniquement le Programme Survie du Jeune Enfant (2013 – 2017) dans la planification annuelle et la mise en œuvre, avec un focus sur les activités de santé au niveau communautaire et participer aux réunions et activités correspondantes ;

2. Suivre la collecte des données au niveau des différents districts de santé couverts par le programme (compilation, analyse, diffusion) ;

3. Suivre et évaluer les activités de formation des agents de santé communautaire ;

4. Faciliter l’harmonisation des modules de formation et outils de gestions des agents de santé communautaire ;

5. Participer aux réunions avec les responsables des ministères, faire le suivi de la mise en œuvre des recommandations, résolutions et faire des feed-back ;

6. Documenter la mise en œuvre des activités de santé communautaire dans les districts ciblées (bonnes pratiques et innovations) ; 

7. Accompagner les partenaires du gouvernement dans l’élaboration des documents du cadre normatifs des interventions sous directives communautaires ;

8. Renforcer les autres composantes de la section dans la lutte contre la morbidité et la mortalité chez les enfants.

Activités concrètes du volontaire :

- Planification – suivi – évaluation ;
- Reporting , collecte et analyse de données ;
- Communication interne et externe ;
- Développement qualité (bonnes pratiques, etc…)

Durée de la mission :

24 mois ; prise de fonction à la fin septembre ou au début d’octobre 2015.

Profil du volontaire :

- administrateur de santé ou diplôme en sciences sociales (médecin, technicien supérieur en santé ou infirmier de santé publique) ;
- compétences en Santé publique ou en sciences sociales ;
- maîtrise du français ; la maîtrise de l’anglais est un atout ;
- bonne connaissance des outils informatiques.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires (voir conditions sur http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Candidatez :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : <candidatures@france-volontaires.org>

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2C1144 Planification et suivi des directives communautaires »

Date de validité de l’offre :

Clôture le 31 août.

Domaine d’activité

Le poste fait partie d’un programme financé par le Ministère Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ). L’objectif général de ce programme est l’approvisionnement durable en eau potable et l’amélioration de l’assainissement au Mali. Le projet prévoit un travail en étroite collaboration avec les communes pour leur permettre d’accomplir leurs missions en vue d’un approvisionnement durable en eau. La principale activité de l’Assistant(e) Technique est de renforcer une organisation faîtière des organisations de la société civile dans le secteur de l’eau. Ces organisations mènent des activités de lobbying auprès des décideurs politiques nationaux et influencent les processus politiques dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Elles travaillent aussi en étroite collaboration avec les communes. A long terme, l’amélioration de la prestation de service dans le secteur de l’assainissement et l’approvisionnement durable en eau potable pour les citoyens du Mali demandent une implication forte de la société civile dans la prise de décision avec le soutien des acteurs du développement. 

Le poste est basé au sein de la coordination du projet. Le superviseur de l’Assistant(e) Technique sera le/la Chargée du programme d’eau potable et assainissement au sein du secteur prioritaire d’eau entre le Gouvernement du Mali et la Coopération Allemande.

Vos responsabilités

  • Vous conseillez la Coalition Nationale de la Campagne Internationale pour l’Eau Potable et l’Assainissement (CN-CIEPA) dans les domaines du développement organisationnel, du suivi des activités de ses membres, de la recherche de financement, de la mise en réseau, de la stratégie de communication, de la gouvernance interne, etc.
  • Vous accompagnez la CN-CIEPA dans le développement de campagnes nationales et régionales de plaidoyer.
  • Vous contribuez à une meilleure mise en réseau des organisations membres de la CN-CIEPA et un meilleur retour d’informations sur les différents niveaux d’adhésion
  • Vous renforcez les compétences professionnelles des membres de la CN-CIEPA et des collègues du secrétariat.
  • Vous conseillez le reste de l’équipe du projet sur les questions de l’implication de la société civile.

Votre profil

  • Expérience en développement organisationnel, associatif et dans la mise en réseau des différents acteurs
  • Connaissance de base dans le secteur de l’eau et de l’assainissement
  • Compétences interculturelles, empathie, patience
  •  L’expérience de travail dans les pays non-européens
  •  Très bonne connaissance du français oral et écrit

Les compétences suivantes complètent votre profil

  • Une expérience de travail en Afrique de l’Ouest serait un avantage
  • Une expérience de travail dans le développement communautaire
  • Une expérience préalable dans le domaine de la communication, du plaidoyer et de la coopération avec les organisations de la société civile
  • La connaissance de l’Anglais et de l’allemand serait un avantage
  • Expérience dans la coopération au développement est souhaitable

Durée du contrat : 24 Mois

Détails de l’emplacement

  • Lieu : Bamako - Mali
  • Climat : chaud et sec de Novembre à Avril. Saison des pluies de Mai / Juin to Septembre / Octobre
  • Soins de santé : traitement initial passable dans les hôpitaux locaux et un centre de santé français
  • Panier et options d’approvisionnement : Les marchandises importées sont disponibles dans les supermarchés
  •  Accessibilité : L’aéroport de Bamako a des vols quotidiens en provenance d’Europe
  • Situation scolaire et les frais de scolarité : Il y a 2 écoles avec les normes internationales : une école américaine et une école française. Les frais de scolarité : 17300 à 18800 $ pour l’école américaine, de 2800 à 5100 € pour l’école française. L’aide pour les frais de scolarité fourni par la GIZ pour l’assistant technique peu aller jusqu’à 92,5%, avec un maximum de 8.000 € par an.
  •  Autres : Les recommandations de comportement spécial et règlements de la GIZ-Mali concernant la sécurité doivent être respectés

Notre offre

Nous vous proposons une collaboration au sein d’une institution novatrice. Vos compétences sont valorisées dans une équipe interdisciplinaire. Le Service de développement GIZ offre un ensemble complet de prestation. Cela comprend une préparation technique et personnelle ciblée. Votre durée du contrat est d’au moins 2 ans avec une option de renouvellement.

Avis

La GIZ recrute des personnes titulaires d’un diplôme universitaire ayant au moins deux ans d’expérience professionnelle pertinente. Ils ont, en outre, la citoyenneté allemande, la nationalité d’un autre État membre de l’UE ou de Suisse.

Nous ne pouvons accepter que les candidatures effectuées grâce à notre système de recrutement électronique.

Nous vous prions de vérifier régulièrement votre dossier courrier indésirable/spam dans votre boîte de réception. En effet, les e-mails du système de recrutement sont classés par certains fournisseurs comme spam.

Nous nous réjouissons de recevoir votre candidature jusqu’au 30/08/2015

Contact

Daniela Lengenfeld - Tél. : +49 228 4460-1118

The services delivered by the Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH draw on a wealth of regional and technical expertise and tried and tested management know-how. As a federal enterprise, we support the German Government in achieving its objectives in the field of international cooperation for sustainable development. The GIZ dispatches professional experts as development workers, to contribute to the sustainable improvement of living conditions of people in developing and transition countries.

For an assignment as a development worker at Antananarivo in Madagascar we are looking for an experienced person to fill the position as a

Development worker as advisor at the rural electrification agency (ADER) at Madagascar, JOB ID : 23275

Field of activity

The Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) supports with the program "Supplying electricity to drive the country’s development" the Ministry of energy and Hydrocarbons (Ministère de l’Energie et des Hydrocarbures, MEH), the Rural Electrification Agency (Agence de Développement de l’Electrification Rural, ADER) and the Board of Electricity Regulation (Office de Réguilation de l’Electricité, ORE) in the improvement of the overall conditions for the expansion of renewable energy.
More than 80% of the population of Madagascar is without access to electricity. In order to achieve the national policy goal for the expansion of renewable energy, massive investment in the expansion of energy infrastructure is necessary. It is envisaged that public and private sector should bear the costs for these investments. As a rule, private companies buy at an auction a concession for the construction and operation of a renewable energy plant. After 25 years the concession ends and the infrastructure becomes public ownership (BOT / PPP concession model). Usually the concession period is sufficient for a private enterprise to amortize the investment and to make profits. the investment cost are shared between the public and the private enterprise. Ideally, the private enterprise carries 40% of the cost, while 60% are covered by the state. Capacity constraints to guarantee the financing exist on both sides, public as well as private enterprise.
The development worker advises the members of the national electrification fund, which is part of the Rural Electrification Agency (ADER) in the reform of the fund in order to be operational.

Your tasks

  • You accompany the reform of the existing fund, i.e. making it independent from ADER
  • You assist in the analysis of the interests of the different actors
  • You advise in the integration of anti-corruption tools into the fund
  • You promote the development of tool for monitoring of financial flows.

Your profile

  • graduate in business management, administration, justice, civil servant or admin employee
  • ideally knowledge / experience in fund management 
  • knowledge / experience in anti-corruption
  • good knowledge of French language in word and writing ;
  • driving licence & -experience
  • team player and strong communication skills

Conditions regarding location

  • Place of residence : Antananarivo, capital
  • Climate : warm, tropical highland climate with cold season (June, July
  • Healthcare : private clinics with excellent standard ; due to elevation marginal Malaria risk
  •  Supply and shopping facilities : various shopping facilities with European standard ; abundance of restaurants with international menus
  • Accessibility : daily flights to Europe ; good road network
  • School situation and school fees : different international schools ; reimbursement according to GIZ regulations
  • Security : good ; petty crime

Our offer

We offer you the opportunity to work in an innovative and worldwide operating institution related to development policy. Your competencies and qualifications are demanded on the spot in an interdisciplinary team. The Development Service of GIZ offers a comprehensive service package. It includes a specific technical and personal preparation. Your contract period is at least 24 months with the option of extension.

Other information

GIZ’s development service welcomes applicants who have completed a vocational traineeship and/or a university degree, and have at least two years of relevant professional experience. In addition, you must be a citizen of Germany or another European Union country, or of Switzerland.

Application :

We are looking forward to your online-application, which you start at www.giz.de/entwicklungsdienst/de mentioning the JOB-ID : 23275 or http://j.mp/GIZ23275. At the end of the job-description you may start the application with click at “Apply online”.
If you have some questions, please, do not hesitate to contact Mrs. Feih,
Telephone No : 0049-(0)228-4460-1096.

Online Application 

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit
Entwicklungsdienst | Bewerberauswahl 
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter www.giz.de/entwicklungsdienst/de

Nature de la mission :
Dans le cadre de l’amélioration de la qualité des projets de chantiers de solidarité internationale, l’objectif de la mission est d’insister sur la préparation de l’action et l’implication des jeunes.

Localisation et cadre d’intervention :
Le volontaire sera basé à Ouagadougou avec des déplacements sur le territoire, et travaillera en collaboration avec les associations burkinabé porteuses de chantiers de solidarité internationale.

Encadrement et sécurité :
Durant toute la période de la mission, le volontaire sera sous le couvert administratif de « France Volontaires » et de son représentant local à Ouagadougou.
Le volontaire devra respecter les consignes de sécurité qui lui seront données.

Objectif de la mission :
Contribuer à améliorer la qualité des actions de solidarité internationale des jeunes sur les aspects contenu/sens, préparation et réalisation

Activités concrètes du volontaire :

  • Rencontrer les acteurs Nord et Sud du volontariat français ;
  • Actualiser les bases de données des structures impliquées dans l’accueil de volontaires et le management des chantiers de solidarité internationale ;
  • Identifier au sein du réseau des acteurs, les compétences et ressources pédagogiques et proposer des formations ou ateliers adaptées ;
  • Accompagner les initiatives locales (réseau d’acteurs de chantiers, etc.) ;
  • Rédiger des rapports pédagogiques, techniques et informatifs pour les acteurs ;
  • Traiter les demandes émanant des structures d’accueil, d’envoi ou des volontaires eux-mêmes ;
  • Participer aux missions de l’ « Espace Volontariats » (orientation des demandes et visiteurs ; participation à l’organisation de la Journée du Volontariat français ; communication)…

Durée de la mission :
24 mois ; prise de fonction au 1er octobre 2015.

Profil du volontaire :

  • Bonne connaissance des associations de jeunesse et des activités de solidarité internationale ;
  • Capacités d’animation / formation / animation de réunions ;
  • Expérience (Bénévoles /Volontaires, organisation, management) dans les chantiers jeunes / camps internationaux ou projets de solidarité souhaitée ; une expérience dans un mouvement d’éducation populaire (LLSI, CEMEA, SGDF,…) serait un plus ;
  • Qualité de communication, sociabilité et diplomatie (animation de réseau, travail en équipe multiculturelle) ;
  • Fortes capacités rédactionnelles et maîtrise de l’informatique (Pack Office, site web,…).

Conditions :
Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires.

Candidatez :
Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org
Indiquer en objet de votre mail : « Mission 4F1078 Chargé d’appui aux chantiers de solidarité internationale »

Mission sur un an : 6 mois au Congo – 6 mois au Tchad ; démarrage souhaité fin septembre 

Description 

L’ONG Initiative Développement est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur une vingtaine de programmes de développement dans 7 pays. Budget : 4 M € / ; Effectif : 17 personnes siège / 170 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

ID travaille au Tchad et au Congo depuis 10 ans, et y conduit aujourd’hui des interventions dans le domaine du développement local, de l’agriculture, de l’eau et l’assainissement et les énergies renouvelables.

ID engage un volontaire pour réaliser une mission d’assistance technique dans le cadre de ses deux projets « filières Cuiseurs économes » au Congo puis au Tchad. Ces deux programmes visent à favoriser l’émergence et la structuration d’une filière « cuiseurs économes » locale, de manière à réduire la pression sur la ressource bois. Ils s’inscrivent dans le Programme Filières Cuiseurs Économes du Pôle Énergies Renouvelables d’ID. Globalement, la mission dans le deux pays portera sur les process de fabrication, la qualité de la production, la rationalisation de la production afin d’en réduire le cout, et enfin la capitalisation et les échanges techniques entre les différentes projets FCE.

Le programme du Congo existant depuis 2013 et celui du Tchad venant juste de démarrer, les objectifs spécifiques et les activités de la mission du volontaire seront un peu différents dans chaque pays.

1ère partie de la mission (sept 2015 à février 2016) à Brazzaville, Congo

Avec 2 modèles développés et 1600 cuiseurs déjà vendus sur le marché de la capitale congolaise, le projet d’ID a acquis une certaine expérience et reconnaissance. Les cuiseurs sont fabriqués localement par des artisans formés et diffusés via un réseau de dépositaires et des agents de promotion sur les marchés. Il s’agit maintenant de passer à une phase de consolidation du projet et d’appropriation par les acteurs locaux, en vue de bâtir une filière durable et économiquement viable.

Le/la volontaire étudiera les couts de fabrications des différents artisans partenaires d’ID et analysera le process de fabrication. Il/elle les conseillera sur les améliorations ou les investissements à réaliser pour optimiser l’organisation du cycle de production, le contrôle qualité et les couts de production.

Il/elle interviendra également au niveau des revendeurs pour consolider l’organisation de leur approvisionnement et la gestion de leurs stocks.

L’objectif de cette mission est donc très qualitatif, le but étant qu’il y ait un vrai transfert de compétences vers les acteurs de la filière et qu’ID puisse envisager de se retirer progressivement de la chaine production – logistique – vente d’ici quelques années.

Le/la volontaire participera à la mise au point d’un troisième modèle dit « institutionnel » à destination des collectivités ou des institutions (orphelinat, école et/ou restaurant…). . Ce travail consistera à mettre au point un prototype correspondant aux besoins.

Enfin, et c’est un point essentiel de cette mission, le/la volontaire capitalisera sur l’ensemble des process, outils mis en place et le contrôle qualité afin de permettre de diffuser les expériences des différents projets FCE.

2ème partie de la mission (mars à aout 2016) à Moundou, Tchad

Au Tchad, le/la volontaire arrivera après la fin du prototypage et en début de phase de production et diffusion. Il aura pour mission de définir et mettre en place, en s’appuyant sur l’expérience congolaise, le processus de qualité et de standardisation, avec les artisans partenaires du programme et le responsable de programme. Il/elle améliorera le système de traçabilité mis en place au début de la phase de production.

Le/la volontaire contribuera à la rédaction d’un guide de fabrication des cuiseurs. Ce guide sera accompagné d’outils tels que plans de découpe, des conseils sur l’organisation du travail ou la sécurité. Des formations de renforcement des artisans seront organisées pour assurer une standardisation des produits, une qualité acceptable et la traçabilité de chaque cuiseur.

Le/la volontaire apportera aussi sa réflexion sur le lien fonctionnel entre les différents acteurs composant la filière pour faire émerger celle-ci. Il/elle animera le réseau d’acteurs de la filière déjà identifié à Moundou afin de créer des liens opérationnels, logistiques et commerciaux entre ceux-ci.
Responsabilité et logistique.

Au cours de sa mission, le/la volontaire sera intégré aux équipes des deux programmes, sous la responsabilité des deux responsables de programmes expatriés en poste. Les équipes en place favoriseront son installation rapide dans de bonnes conditions. Il s’engage à respecter les consignes de sécurité et les règles de fonctionnement en vigueur dans ces deux pays.

Le/la volontaire est appuyé à distance par le pôle Energies Renouvelables, et notamment le référent filière, basé au siège.
Une préparation au départ d’une semaine environ est assurée au siège en amont de la mission Congo.
Un briefing d’une semaine en France entre les deux missions sera également réalisé avant le départ pour le Tchad

Expérience

Ingénieur généraliste (Ensam, Ensi, Cesi…), ingénieur spécialisé ou formation technique en lien avec domaine d’activité, formation universitaire en gestion de la production ; Une première expérience professionnelle en lien avec la mission exigée. Faculté d’adaptation et capacité d’innovation. Capacité à former et à accompagner des acteurs d’une filière.

Contrat

Contrat de VSI sur 1 an

Indemnité

Indemnité de vie de 930 € versée sur place ; couverture médicale (rapatriement, assurance maladie et complémentaire santé) et sociale complète (cotisations retraite et prévoyance) ;
Frais de déplacements et de visa dans le cadre de la mission pris en charge.

Envoyer CV et lettre de motivation à l’adresse suivante : recrut110@id-ong.org

Mission de 2 ans. Arrivée souhaitée sur le terrain début novembre 2015 après une préparation au siège de 2 semaines, afin d’assurer la passation.

Descriptif ID

L’ONG Initiative Développement (http://ww.id-ong.org) est spécialisée dans la mise en œuvre de programmes de développement principalement axés sur le renforcement des capacités locales à travers l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture, énergie). Aujourd’hui, ID intervient sur 18 programmes de développement dans 7 pays. Budget 2015 : 3,6 M € / ; Effectif : 17personnes siège / 150 sur le terrain. ONG créée en 1994, siège basé à Poitiers.

ID au Tchad intervient depuis plus de 10 ans à Moundou (sud-ouest), et est aujourd’hui reconnue comme un acteur légitime du développement local.

L’intervention d’ID à Moundou a débuté par un projet de prise en charge globale du VIH/Sida, mené en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs de la ville. En 2009, c’est une Association tchadienne, l’Association Djenandoum Naasson qui a repris les activités du projet, après avoir été formée et accompagnée par ID.

Depuis 2006, ID est également impliquée dans les secteurs de l’eau et l’assainissement, de l’éducation puis en 2011 dans le développement local, toujours en lien très étroit avec les acteurs locaux de la ville et de la région, qu’ils soient associatifs, institutionnels, ou communautaire. Les équipes de ces programmes partagent le même bureau. Elles sont supervisées par une directrice pays Tchad et appuyées par un responsable administratif et un assistant comptable.

Contexte de la mission

ID est en plein développement au Tchad, passant de 2 à 4 programmes d’ici la fin de l’année 2015. Les équipes également, sont en phase de croissance ; ainsi à la fin de l’année ID Tchad devrait compter 20 personnes (expatriés et personnel local confondus), toutes basées à Moundou.
L’enveloppe financière globale pour le Tchad pèsera pour environ 800 K€ annuels. Les bailleurs principaux sont l’AFD et des Syndicats des eaux français. Des financements de l’UE et l’UNICEF sont attendus.
Face à l’accroissement des programmes et du personnel, il est nécessaire de renforcer la coordination et en particulier la gestion administrative et financière.

Principales missions

Mission 1 – Coordonner la gestion administrative, financière et logistique des programmes d’ID à Moundou dans le respect des procédures (internes et/ou bailleurs) :

1.1 Assurer le contrôle de la comptabilité de tous les programmes d’ID au Tchad :
– Etre responsable de la bonne tenue de la comptabilité et de la logistique : enregistrement, contrôle de la conformité des pièces et du respect des procédures administratives et financières internes d’ID, ainsi que de celles exigées par les bailleurs ;
– Encadrer les équipes administratives et financières : il supervise et organise le travail de l’assistant comptable, forme le personnel local et expatrié sur le respect des procédures internes (et/ou bailleurs), supervise les activités du chauffeur assistant logisticien (contrôle de la logistique achat, appui à la maintenance et à l’entretien des locaux, véhicule, matériels).

1.2 Assurer la gestion administrative et financière des programmes
– Assister les Responsables de programme et la Directrice pays dans l’élaboration des budgets prévisionnels
– Préparer et suivre les contrats d’achats et de prestation
– Mettre à jour les outils de suivi budgétaire des programmes, alerter les Responsables Programmes et le Responsable Finance Siège en cas de dépassement significatif et proposer des solutions.
– Participer à l’élaboration des rapports financiers.

1.3 Sur les activités dont ID a délégué la mise en œuvre à ses partenaires, et en fonction des termes des conventions de projet signées entre ID et ses partenaires :
– Valider la comptabilité mensuelle des partenaires pour les activités déléguées par ID
– S’assurer de la conformité des procédures des partenaires aux procédures des bailleurs d’ID pour les activités mises en œuvre par les partenaires d’ID
– S’assurer du respect des clauses des conventions de projet au plan administratif et financier de la part d’ID et de ses partenaires. 

Mission 2 – Appuyer la Direction pays sur les activités de coordination

Sous la supervision de la directrice pays :

2.1 Assister la Directrice pays dans la gestion des moyens humains et logistiques communs aux différents programmes, organisation log des missions externes.

2.2 Assister la Directrice pays dans son rôle de garante du respect du cadre juridique d’implantation dans le pays : veille, information des Responsables de programme….

2.3 Assister la directrice pays dans l’élaboration et la mise en place d’outils de gestion d’administration du personnel des programmes : règlement intérieur, grille de rémunération…

Encadrement / appui sur place et au siège

– Le/la responsable administratif et financier sera sous la responsabilité de la Directrice pays expatriée (basée au Tchad) qui est responsable de l’encadrement et du développement des interventions d’ID au Tchad (cohérence entre les programmes, respects des engagements…). La Directrice pays est responsable de la sécurité des équipes d’ID au Tchad et assure l’interface avec le siège et les partenaires financiers des programmes.

– Il/elle sera appuyé par une responsable pays du service administratif et financier au siège.

– Il/elle aura sous sa responsabilité :

• un assistant comptable, qui assure le suivi de la caisse et la comptabilité de 3 des 4 programmes d’ID au Tchad.
• le chauffeur assistant logisticien de la coordination
• 3 gardiens.

Contexte du poste

Le poste est basé à Moundou.
Exceptionnellement le/la RAF aura des missions ponctuelles à N’Djamena.

Située à 500 km d’une route bitumée de N’Djamena, la capitale, Moundou est une ville de près de 200.000 habitants. Jeune, elle compte une université, et est agréable à vivre, verte, bordée par le fleuve Logone et le Lac Wey. Moundou compte plusieurs restaurants européens ainsi que des équipements sportifs (piscine, salle de sport, stade) et des supérettes pour les besoins essentiels.
Le Sud Ouest du Tchad est le grenier et poumon économique (coton, pétrole) du pays. La situation sécuritaire actuelle (instabilité aux frontières, attentats terroristes dans la capitale) impose une certaine vigilance / coordination avec le reste de l’équipe, notamment lors des déplacements en dehors de la ville, ainsi qu’un comportement responsable à titre privé. Il faut noter que Moundou ne connaît pas de phénomène de bande ou gang.

Pendant son séjour au Tchad, le/la RAF s’engage à respecter de manière stricte les consignes de sécurité en vigueur au Tchad.
Au niveau sanitaire, la zone est impaludée de niveau 3. Un traitement prophylactique est vivement recommandé.

Les conditions de confort au quotidien restent globalement très basiques : accès à l’électricité très incertain sans groupe électrogène, eau courante non garantie.

L’hébergement est à la charge du RAF mais l’équipe sur place est chargée de l’accueil de l’expatrié et le/la soutient dans toutes ses recherches et démarches (obtention visa longue durée, recherche d’un hébergement, ameublement, gardiennage, équipement..).

La directrice pays a une connaissance approfondie de la zone et a pour mission d’appuyer tout nouvel arrivant.

Profil

Exigé : Une première expérience professionnelle significative en gestion comptable et financière ; 

Souhaité : expérience d’encadrement de personnel

Plus : Expérience en PED, Expérience de gestion de projets multi bailleurs (AFD, UE…Capacité à superviser plusieurs programmes à la fois (chaque programme ayant une enveloppe d’environ 600 à 800 K€)

Capacité à transmettre ses connaissances, à assurer un transfert de compétences auprès de l’assistant comptable, à assurer la formation continue des Responsables de programme en comptabilité-gestion

Forte capacité de dialogue, tout en assurant un contrôle efficace de la comptabilité et des pièces comptables
Capacité à travailler sous pression et avec une charge de travail conséquent

Statut

Volontariat
Engagement souhaité sur deux ans ; Formation avant le départ d’une semaine avec organisme agréé pour porter le VSI ainsi qu’au siège d’ID
Indemnité de vie de 1230 euros ; Couverture sociale complète y compris retraite.

Envoyer CV + lettre de motivation à l’adresse suivante recrut114@id-ong.org

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, ONG de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France.
Site Internet : www.ladcc.org
Elle accompagne chaque année près de 500 volontaires (en Mission solidaire de 6 mois ou en VSI d’un an, parfois renouvelable) dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins...
- Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) d’un an minimum est un statut défini par la loi du 25 février 2005. Il garantit au volontaire une formation avant départ, un accompagnement au retour, une indemnité de 100 € par mois minimum, le logement et la nourriture sur place, la prise en charge du billet d’avion AR ainsi qu’une couverture sociale complète.

Il s’agit d’un poste d’appui technique à des projets de construction.

Le Volontaire concevra les plans de construction ou de réhabilitation des bâtiments concernés. Il établira les devis et lancera les appels d’offre. Il suivra les chantiers jusqu’à leur réception et travaillera en collaboration avec un technicien afin d’organiser l’ensemble du suivi de construction et de réparation des bâtiments.

Ingénieur "Arts et Métiers" "BTP" ou ayant une expérience professionnelle dans le bâtiment, il devra avoir des compétences en suivi de chantiers et élaboration de projets. Il sera sérieux, aura une attitude professionnelle, sera à l’écoute mais inventif et aura une grande maîtrise de lui.

CV et lettre de motivation à adresser à : candidatures@ladcc.org

Informations complémentaires au : 01 45 65 50 87

Attention cette offre est en espagnole et concerne des missions pour des volontaires dits "hors-cadre".

  • Asociación : Sol y Luna
  • Lugar y objeto de la misión : Urubamba, Cusco, Perú
  • Puesto propuesto : asistente social

¿Por qué necesita un voluntario ?

La Asociación Sol y Luna está formando un equipo de estudiantes y jóvenes profesionales voluntarios para apoyar a niños y adultos con discapacidades ofreciendo una educación especializada, acompañamiento social y vigilancia de salud. La mayoría de las familias que apoyamos viven en extrema pobreza, principalmente en Ollantaytambo, Urubamba, Cusco y en las comunidades de los alrededores. Nuestra filosofía es proveer apoyo integral para cubrir las necesidades del individuo, la familia y la comunidad. El proyecto incluye : 

  • Facilitar un centro educativo que incluye enseñanza académica, deporte, arte, vigilancia de la salud, estimulación social, terapia física y de lenguaje, apoyo psicológico y una alimentación sana 5 días a la semana.
  • Acompañamiento social de las familias : terapia psicológica, derecho ciudadano y capacitación social.
  • Acompañamiento para los niños y adultos que requieren una atención personalizada : vigilancia de la salud, apoyo psicológico, terapia física, capacitación.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • Ofrecer la vigilancia y atención básica a un público en grande dependencia y sufriendo de carencias afectivas, educativas y relacionales.
  • Realizar y dinamizar la relación de acompañamiento con las familias.
  • Vigilar la observación y el respeto de los requisitos del contrato de compromiso mutuo.
  • Acompañar las familias al acceso a los derechos sanitarios y sociales básicos.
  • Participar a la producción de documentos de observación y de evaluación de los progresos individuales.
  • Colaborar con el equipo multidisciplinario al análisis de funcionamiento y orientación del proyecto educativo del centro de rehabilitación.
  • Ofrecer capacitación básica y sensibilización a los profesionales, estudiantes, familiares de los beneficiarios y políticos locales. 

Fecha de inicio de la misión : Apenas el/a voluntario/a tenga disponibilidad
Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8 horas al día, con flexibilidad para trabajar los fines de semana

PERFIL DEL VOLUNTARIO

El voluntario ideal tiene :

  • Experiencia en el ámbito de la educación especializada y apoyo a niños y adultos con discapacidades
  • Compromiso de 6 meses* como mínimo (*duración de la estancia revisable según la especialidad que el/a voluntario/a tenga)
  • Nivel intermedio o avanzado de español (escrito y hablado)
  • Conocimiento de la cultura local (de preferencia)

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : desayuno y almuerzo ; en caso de ser un voluntariado largo y profesional, posibilidades de alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Formación práctica sobre la cultura local, las realidades del público con el que trabajará, etc.
  • Medio de transporte : Bus, moto taxi

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGA DE VOLUNTARIADO :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Arnaud Nouqué (coordinador de programa) et Karen O’Strander (asistente social) - educacionespecial@colegiosolyluna.com, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

Attention cette offre est en espagnole et concerne des missions pour des volontaires dits "hors-cadre".

  • Asociación : Sol y Luna
  • Lugar y objeto de la misión : Urubamba, Cusco, Perú
  • Puesto propuesto : docente especializado

¿Por qué necesita un voluntario ? La Asociación Sol y Luna está formando un equipo de estudiantes y jóvenes profesionales voluntarios para apoyar a niños y adultos con discapacidades ofreciendo una educación especializada, acompañamiento social y vigilancia de salud. La mayoría de las familias que apoyamos viven en extrema pobreza, principalmente en Ollantaytambo, Urubamba, Cusco y en las comunidades de los alrededores. Nuestra filosofía es proveer apoyo integral para cubrir las necesidades del individuo, la familia y la comunidad. El proyecto incluye : 

  • Facilitar un centro educativo que incluye enseñanza académica, deporte, arte, vigilancia de la salud, estimulación social, terapia física y de lenguaje, apoyo psicológico y una alimentación sana 5 días a la semana.
  • Acompañamiento social de las familias : terapia psicológica, derecho ciudadano y capacitación social.
  • Acompañamiento para los niños y adultos que requieren una atención personalizada : vigilancia de la salud, apoyo psicológico, terapia física, capacitación.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • 1. Proponer intervenciones individuales o grupales para estimular las capacidades cognitivas de los beneficiarios.
  • 2. Ofrecer la vigilancia y atención básica a un público en grande dependencia y sufriendo de carencias afectivas, educativas y relacionales.
  • 3. Participar a la creación de los Planes Pedagógicos Individualizados.
  • 4. Participar a la producción de documentos de observación y de evaluación de los progresos individuales.
  • 5. Colaborar con el equipo multidisciplinario al análisis de funcionamiento y orientación del proyecto educativo del centro de rehabilitación.
  • 6. Ofrecer capacitación básica y sensibilización a los profesionales, estudiantes, familiares de los beneficiarios y políticos locales. 

Fecha de inicio de la misión : Apenas el/a voluntario/a tenga disponibilidad
Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8 horas al día, con flexibilidad para trabajar los fines de semana

PERFIL DEL VOLUNTARIO

El voluntario ideal tiene :

  • Experiencia en el ámbito de la educación especializada y apoyo a niños y adultos con discapacidades
  • Compromiso de 6 meses* como mínimo (*duración de la estancia revisable según especialidad oferta por el voluntario)
  • Nivel intermedio o avanzado de español (escrito y hablado)
  • Conocimiento de la cultura local (de preferencia)

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : desayuno y almuerzo ; en caso de ser un voluntariado largo y profesional, posibilidades de alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Formación práctica sobre la cultura local, las realidades del público con el que trabajará, etc.
  • Medio de transporte : Bus, moto taxi

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGA DE VOLUNTARIADO :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Arnaud Nouqué (coordinador de programa) et Karen O’Strander (asistente social) - educacionespecial@colegiosolyluna.com, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

Attention cette offre est en espagnole et concerne des missions pour des volontaires dits "hors-cadre".

  • Asociación : Sol y Luna
  • Lugar y objeto de la misión : Urubamba, Cusco, Perú
  • Puesto propuesto : Educador especializado

¿Por qué necesita un voluntario ?

La Asociación Sol y Luna está formando un equipo de estudiantes y jóvenes profesionales voluntarios para apoyar a niños y adultos con discapacidades ofreciendo una educación especializada, acompañamiento social y vigilancia de salud. La mayoría de las familias que apoyamos viven en extrema pobreza, principalmente en Ollantaytambo, Urubamba, Cusco y en las comunidades de los alrededores. Nuestra filosofía es proveer apoyo integral para cubrir las necesidades del individuo, la familia y la comunidad. El proyecto incluye : 

  • Facilitar un centro educativo que incluye enseñanza académica, deporte, arte, vigilancia de la salud, estimulación social, terapia física y de lenguaje, apoyo psicológico y una alimentación sana 5 días a la semana.
  • Acompañamiento social de las familias : terapia psicológica, derecho ciudadano y capacitación social.
  • Acompañamiento para los niños y adultos que requieren una atención personalizada : vigilancia de la salud, apoyo psicológico, terapia física, capacitación.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • 1. Proponer intervenciones individuales o grupales para estimular las capacidades cognitivas de los beneficiarios.
  • 2. Ofrecer la vigilancia y atención básica a un público en grande dependencia y sufriendo de carencias afectivas, educativas y relacionales.
  • 3. Participar a la producción de documentos de observación y de evaluación de los progresos individuales.
  • 4. Colaborar con el equipo multidisciplinario al análisis de funcionamiento y orientación del proyecto educativo del centro de rehabilitación.
  • 5. Crear y desarrollar herramientas educacionales. Ofrecer capacitación básica y sensibilización a los profesionales, estudiantes, familiares de los beneficiarios y políticos locales. 

Fecha de inicio de la misión : Apenas el/a voluntario/a tenga disponibilidad
Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8 horas al día, con flexibilidad para trabajar los fines de semana

PERFIL DEL VOLUNTARIO

El voluntario ideal tiene :

  • Experiencia en el ámbito de la educación especializada y apoyo a niños y adultos con discapacidades
  • Compromiso de 6 meses* como mínimo (*duración de la estancia revisable según especialidad oferta por el voluntario)
  • Nivel intermedio o avanzado de español (escrito y hablado)
  • Conocimiento de la cultura local (de preferencia)

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : desayuno y almuerzo ; en caso de ser un voluntariado largo y profesional, posibilidades de alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Formación práctica sobre la cultura local, las realidades del público con el que trabajará, etc.
  • Medio de transporte : Bus, moto taxi

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGA DE VOLUNTARIADO :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Arnaud Nouqué (coordinador de programa) et Karen O’Strander (asistente social) - educacionespecial@colegiosolyluna.com, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

Attention cette offre est en espagnole et concerne des missions pour des volontaires dits "hors-cadre".

  • Asociación : Sol y Luna
  • Lugar y objeto de la misión : Urubamba, Cusco, Perú
  • Puesto propuesto : fisioterapeuta

¿Por qué necesita un voluntario ?

La Asociación Sol y Luna está formando un equipo de estudiantes y jóvenes profesionales voluntarios para apoyar a niños y adultos con discapacidades ofreciendo una educación especializada, acompañamiento social y vigilancia de salud. La mayoría de las familias que apoyamos viven en extrema pobreza, principalmente en Ollantaytambo, Urubamba, Cusco y en las comunidades de los alrededores. Nuestra filosofía es proveer apoyo integral para cubrir las necesidades del individuo, la familia y la comunidad. El proyecto incluye : 

  • Facilitar un centro educativo que incluye enseñanza académica, deporte, arte, vigilancia de la salud, estimulación social, terapia física y de lenguaje, apoyo psicológico y una alimentación sana 5 días a la semana.
  • Acompañamiento social de las familias : terapia psicológica, derecho ciudadano y capacitación social.
  • Acompañamiento para los niños y adultos que requieren una atención personalizada : vigilancia de la salud, apoyo psicológico, terapia física, capacitación.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • 1. Ofrecer la vigilancia y atención básica a un público en grande dependencia y sufriendo de carencias afectivas, educativas y relacionales.
  • 2. Proponer y realizar rehabilitaciones físicas básicas en dirección de niños y jóvenes sufriendo de varias enfermedades mentales y físicas.
  • 3. Participar a la producción de documentos de observación y de evaluación de los progresos individuales.
  • 4. Colaborar con el equipo multidisciplinario al análisis de funcionamiento y orientación del proyecto educativo del centro de rehabilitación.
  • 5. Ofrecer capacitación básica y sensibilización a los profesionales, estudiantes, familiares de los beneficiarios y políticos locales. 

Fecha de inicio de la misión : Apenas el/a voluntario/a tenga disponibilidad
Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8 horas al día, con flexibilidad para trabajar los fines de semana

PERFIL DEL VOLUNTARIO

El voluntario ideal tiene :

  • Experiencia en el ámbito de la fisioterapia y apoyo a niños y adultos con discapacidades
  • Compromiso de 6 meses* como mínimo (*duración de la estancia revisable según especialidad oferta por el voluntario)
  • Nivel intermedio o avanzado de español (escrito y hablado)
  • Conocimiento de la cultura local (de preferencia)

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : desayuno y almuerzo ; en caso de ser un voluntariado largo y profesional, posibilidades de alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Formación práctica sobre la cultura local, las realidades del público con el que trabajará, etc.
  • Medio de transporte : Bus, moto taxi

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGA DE VOLUNTARIADO :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Arnaud Nouqué (coordinador de programa) et Karen O’Strander (asistente social) - educacionespecial@colegiosolyluna.com, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

Attention cette offre est en espagnole et concerne des missions pour des volontaires dits "hors-cadre".

  • Asociación : Sol y Luna
  • Lugar y objeto de la misión : Urubamba, Cusco, Perú
  • Puesto propuesto : logo terapeuta

¿Por qué necesita un voluntario ? La Asociación Sol y Luna está formando un equipo de estudiantes y jóvenes profesionales voluntarios para apoyar a niños y adultos con discapacidades ofreciendo una educación especializada, acompañamiento social y vigilancia de salud. La mayoría de las familias que apoyamos viven en extrema pobreza, principalmente en Ollantaytambo, Urubamba, Cusco y en las comunidades de los alrededores. Nuestra filosofía es proveer apoyo integral para cubrir las necesidades del individuo, la familia y la comunidad. El proyecto incluye : 

  • Facilitar un centro educativo que incluye enseñanza académica, deporte, arte, vigilancia de la salud, estimulación social, terapia física y de lenguaje, apoyo psicológico y una alimentación sana 5 días a la semana.
  • Acompañamiento social de las familias : terapia psicológica, derecho ciudadano y capacitación social.
  • Acompañamiento para los niños y adultos que requieren una atención personalizada : vigilancia de la salud, apoyo psicológico, terapia física, capacitación.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • 1. Ofrecer la vigilancia y atención básica a un público en grande dependencia y sufriendo de carencias afectivas, educativas y relacionales.
  • 2. Desarrollar y proponer herramientas de estimulación cognitiva en dirección de niños y jóvenes sufriendo de varias enfermedades mentales y físicas.
  • 3. Participar a la producción de documentos de observación y de evaluación de los progresos individuales.
  • 4. Colaborar con el equipo multidisciplinario al análisis de funcionamiento y orientación del proyecto educativo del centro de rehabilitación.
  • 5. Ofrecer capacitación básica y sensibilización a los profesionales, estudiantes, familiares de los beneficiarios y políticos locales. 

Fecha de inicio de la misión : Apenas el/a voluntario/a tenga disponibilidad
Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8 horas al día, con flexibilidad para trabajar los fines de semana

PERFIL DEL VOLUNTARIO

El voluntario ideal tiene :

  • Experiencia en el ámbito de la logoterapia y apoyo a niños y adultos con discapacidades
  • Compromiso de 6 meses* como mínimo (*duración de la estancia revisable según especialidad oferta por el voluntario)
  • Nivel intermedio o avanzado de español (escrito y hablado)
  • Conocimiento de la cultura local (de preferencia)

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : desayuno y almuerzo ; en caso de ser un voluntariado largo y profesional, posibilidades de alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Formación práctica sobre la cultura local, las realidades del público con el que trabajará, etc.
  • Medio de transporte : Bus, moto taxi

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGA DE VOLUNTARIADO :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Arnaud Nouqué (coordinador de programa) et Karen O’Strander (asistente social) - educacionespecial@colegiosolyluna.com, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

Attention cette offre est en espagnole et concerne des missions pour des volontaires dits "hors-cadre".

  • Asociación : Sol y Luna
  • Lugar y objeto de la misión : Urubamba, Cusco, Perú
  • Puesto propuesto : psicólogo

¿Por qué necesita un voluntario ?

La Asociación Sol y Luna está formando un equipo de estudiantes y jóvenes profesionales voluntarios para apoyar a niños y adultos con discapacidades ofreciendo una educación especializada, acompañamiento social y vigilancia de salud. La mayoría de las familias que apoyamos viven en extrema pobreza, principalmente en Ollantaytambo, Urubamba, Cusco y en las comunidades de los alrededores. Nuestra filosofía es proveer apoyo integral para cubrir las necesidades del individuo, la familia y la comunidad. El proyecto incluye : 

  • Facilitar un centro educativo que incluye enseñanza académica, deporte, arte, vigilancia de la salud, estimulación social, terapia física y de lenguaje, apoyo psicológico y una alimentación sana 5 días a la semana.
  • Acompañamiento social de las familias : terapia psicológica, derecho ciudadano y capacitación social.
  • Acompañamiento para los niños y adultos que requieren una atención personalizada : vigilancia de la salud, apoyo psicológico, terapia física, capacitación.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • 1. Ofrecer la vigilancia y atención básica a un público en grande dependencia y sufriendo de carencias afectivas, educativas y relacionales.
  • 2. Desarrollar y proponer herramientas de estimulación cognitiva en dirección de niños y jóvenes sufriendo de varias enfermedades mentales y físicas.
  • 3. Participar a la producción de documentos de observación y de evaluación de los progresos individuales.
  • 4. Colaborar con el equipo multidisciplinario al análisis de funcionamiento y orientación del proyecto educativo del centro de rehabilitación.
  • 5. Ofrecer capacitación básica y sensibilización a los profesionales, estudiantes, familiares de los beneficiarios y políticos locales. 

Fecha de inicio de la misión : Apenas el/a voluntario/a tenga disponibilidad
Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8 horas al día, con flexibilidad para trabajar los fines de semana

PERFIL DEL VOLUNTARIO

El voluntario ideal tiene :

  • Experiencia en el ámbito de la psicología, psicoterapia y apoyo a niños y adultos con discapacidades
  • Compromiso de 6 meses* como mínimo (*duración de la estancia revisable según especialidad oferta por el voluntario)
  • Nivel intermedio o avanzado de español (escrito y hablado)
  • • Conocimiento de la cultura local (de preferencia)

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : desayuno y almuerzo ; en caso de ser un voluntariado largo y profesional, posibilidades de alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : todo lo demás (alojamiento, billete de avión, seguro de salud y de repatriación, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Formación práctica sobre la cultura local, las realidades del público con el que trabajará, etc.
  • Medio de transporte : Bus, moto taxi

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGA DE VOLUNTARIADO :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Arnaud Nouqué (coordinador de programa) - educacionespecial@colegiosolyluna.com
Karen O’Strander (asistente social)

Pour répondre à cette offre, veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Arnaud Nouqué (coordinador de programa) et Karen O’Strander (asistente social) - educacionespecial@colegiosolyluna.com, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou ev.peru@france-volontaires.org

IFAID Aquitaine, dans le cadre de sa mission d’envoi de volontaires de la solidarité internationale, recherche, pour la coopération décentralisée du Conseil Régional d’Aquitaine avec le Conseil régional de Diourbel, un(e) volontaire pour une mission de 12 mois basée dans la ville de Diourbel.

Mission

Raison de la mission :

Le Conseil Régional d’Aquitaine et le Conseil Régional de Diourbel ont signé le 22 janvier 2013 un accord cadre triennal de coopération décentralisée permettant de renforcer les liens existants entre ces deux régions et de mettre en place des projets communs.

Cinq axes de travail ont été définis dans cet accord de coopération :

  • l’appui à la gouvernance locale et au renforcement de l’administration régionale de Diourbel ;
  • l’accompagnement à l’insertion économique des jeunes au travers de la mise en place d’un Office Régional pour l’Emploi des Jeunes (OREJ),
  • le développement agricole par l’appui à la diversification des productions. ;
  • le développement de l’accès à l’eau en milieu rural ; 
  • la promotion d’actions ciblées en faveur de la jeunesse des deux territoires.

Suite à une réforme territoriale, le Sénégal a supprimé depuis le 29 juin 2014 les régions en tant que collectivités locales, créant à la place des départements. La région de Diourbel est aujourd’hui divisée en trois départements : Bambey, Diourbel et Mbacké.

Malgré ces changements institutionnels, la Région Aquitaine souhaite assurer une pérennité des projets initiés en 2013, et notamment du projet de l’OREJ, qui a été repris par le Département de Diourbel. L’OREJ a bénéficié sur 2013 et 2014 d’un appui méthodologique des missions locales d’Aquitaine permettant d’affiner le projet de structure, d’organiser les activités jusqu’à l’ouverture effective de la structurée en mars 2014 et d’apporter une première formation à l’équipe sénégalaise.
En effet, l’OREJ est composé d’un coordonnateur, de 2 conseillers insertion et d’une chargée d’accueil.
Ceci étant, depuis la suppression de la Région, et en raison des difficultés de mise en place des Départements, l’OREJ, devenu ODEJ (Office Départemental pour l’emploi des jeunes), a connu une baisse importante de ses activités et a besoin d’un appui spécifique pour se relancer.

Objectifs attendus :

  • Accompagner le Département de Diourbel dans la redynamisation de l’OREJ ;
  • Accompagner le Département de Diourbel dans la mise en place du Fond d’appui pour l’entreprenariat des jeunes et dans son fonctionnement
  • Accompagner l’équipe de l’OREJ dans l’organisation et l’exercice de ses missions ;

Place et rôle du volontaire dans le projet :

Le (la) volontaire sera placé(e) sous la responsabilité de la responsable d’unité « Coopération Sud » au Conseil Régional d’Aquitaine, en charge de la coopération décentralisée avec la région de Diourbel. Il (elle) travaillera notamment en étroite collaboration le Président du Département de Diourbel, le coordonnateur de l’OREJ et les animateurs de l’OREJ. 

Activités concrètes à mener :

  • Etat des lieux sur le fonctionnement actuel de l’OREJ et proposer des pistes d’amélioration rapide du fonctionnement (organisation du bureau d’accueil des jeunes, système d’enregistrement, mise en planning de rendez-vous, etc…)
  • Accompagner le coordonnateur dans la réorganisation de l’OREJ et l’animation d’équipe : proposer la mise en place d’outils d’organisation et de management ;
  • Accompagner l’OREJ dans le renforcement de son ancrage institutionnel : travailler en synergie avec les services déconcentrés de l’Etat ;
  • Accompagner l’OREJ dans la constitution d’un réseau de partenaires (organismes de formation, entreprises, etc.) qui peuvent apporter des réponses aux demandes des jeunes : travail d’identification des partenaires, de caractérisation des potentialités et des freins éventuels, de rencontres et de formalisation de partenariats.
  • Faire des propositions pour structurer l’activité « appui à l’entreprenariat des jeunes création d’AGR » de l’OREJ, au-delà du seul aspect de l’apport financier. 
  • Appui à l’analyse et la structuration des projets d’AGR proposés par les jeunes de Département de Diourbel

Lieu de travail

Poste basé à Diourbel, avec nombreux déplacements dans le département ; et exceptionnellement à Dakar ou dans d’autres régions sénégalaises.
Voiture mise à disposition.

Profil du candidat

Expériences/ Formation du candidat :

  • Diplôme Bac + 3 (filière professionnelle) ou Bac+5 (filière professionnelle ou généraliste) en travail social ou/et dans le domaine du développement local ou/et de la coopération internationale.
  • Une première expérience professionnelle dans le champ du travail social et notamment de l’insertion économique des jeunes en France (ou à l’étranger) est souhaitée.
  • Une expérience, même de courte durée, dans un pays en développement serait un plus.

Qualités du candidat :

Savoir-faire :

  • connaissance en méthodologie de gestion de projets et de mise en place d’AGR ;
  • qualités rédactionnelles, esprit de synthèse, rigueur dans la gestion des dossiers et le traitement de l’information ;
  • maîtrise des outils informatiques classiques ;
  • connaissance des collectivités territoriales françaises et sénégalaises et de la coopération décentralisée ;
  • détention d’un permis de conduire auto (permis B) ;

Savoir-être :

  • capacité d’adaptation et d’intégration
  • capacité de travail autonome et d’autodiscipline
  • aisance relationnelle et sens de la diplomatie
  • dynamisme et réactivité

Conditions

Durée du contrat :

  • 12 mois renouvelable
  • Départ prévu en Novembre 2015

Indemnités :

  • Statut VSI
  • Indemnité mensuelle
  • Couverture sociale
  • Logement mis à disposition, à partager avec 2 autres personnes
  • Entretien à prévoir la semaine du 5 octobre à Bordeaux

Documents à envoyer :

  • CV + lettre de motivation sur le site internet d’IFAID Aquitaine
  • Date limite de dépôt des candidatures : 30 septembre 2015

IFAID Aquitaine, dans le cadre de sa mission d’envoi de volontaires de solidarité internationale, recherche, pour l’association Projets Solidaires, un(e) Volontaire de Solidarité Internationale pour une mission de 12 mois en coordination de projets à Banfora au Burkina Faso.

Projets Solidaire est une association Aquitaine créée en 2010. Elle a pour objet de développer la solidarité internationale par l’accompagnement de projets et actions de développement durable en mettant la pérennité des résultats au cœur de son approche. Les projets sont co-construits avec des partenaires en capacité de les conduire et de les faire évoluer pour en favoriser l’appropriation et créer une dynamique d’autonomie locale. Les projets sont conçus en respectant les principes d’un développement humain responsable prenant en compte simultanément les questions économiques, sociales, environnementales et culturelles.

Contexte :

Les populations d’Afrique Subsaharienne font face à de nombreuses difficultés, en plus d’une déforestation massive, les familles consacrent une part importante de leurs revenus à l’achat de bois. Sa recherche et son transport représente une corvée pour les femmes et les enfants. Nocif pour la santé l’inhalation de fumées cause la mort prématurée de nombreuses personnes. En réponse, Projets Solidaires mène aujourd’hui des projets au Mali, au Sénégal et au Burkina Faso sur des thématiques à la fois techniques : foyer améliorés, Biocombustible, eau et assainissement, agroforesterie mais aussi générales, notamment concernant le renforcement de capacité des acteurs.

Cadre descriptif de la mission :

  • Poste basé à : Banfora (Burkina Faso)
  • Domaines d’actions de la mission : coordination de projet, foyer amélioré, biocombustible
  • Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : entre début décembre 2015 et janvier 2016

Raison de la mission :

A la suite d’une mission effectuée à Banfora au Burkina Faso en octobre 2012, Projets Solidaires a monté un projet pour la fabrication et la distribution de foyers améliorés avec l’Association Munyu des Femmes. A l’issu du projet, les activités doivent se poursuivre dans l’autonomie financière, organisationnelle et technique. Dans le but de poursuivre la contribution à la lutte contre la déforestation et à la diminution de la vulnérabilité des populations locales, et en complément du projet de foyers améliorés, Projets Solidaires et l’Association Munyu des Femmes ont monté un nouveau projet dont l’objectif est de remplacer les combustibles actuels (bois et charbon de bois) par un biocombustible fabriqué localement. Au-delà, l’objectif est de mettre l’accent sur l’autonomie des acteurs locaux et la pérennité des activités après le projet. Il importe de favoriser une réelle prise en mains par le partenaire du projet et d’adapter l’intervention au niveau de cette prise en main. Le renforcement de capacités du partenaire doit être recherché et adapté aux besoins.

Place du (de la) volontaire dans le projet :

Dans ce cadre, le (la) volontaire aura en charge l’animation et la gestion du projet en relation notamment avec un « coordinateur terrain » salarié de notre partenaire Munyu ainsi qu’avec le responsable de l’axe environnement de notre partenaire. Le (la) volontaire dépendra également de la personne en charge de la direction de l’Association au siège en France.

Activités concrètes à mener :

  • Suivi et gestion du projet :
  • Planification des activités et gestion du planning.
  • Suivi des activités.
  • Animation de réunions de travail et de suivi avec le partenaire et les acteurs concernés.
  • Gestion administrative et financière : gestion comptable en utilisant les outils de gestion en place, consolidation de la comptabilité en lien avec la comptable de l’association Munyu, gestion de la caisse APS des projets, collecte et classement des justificatifs, rédaction des comptes rendus périodique d’activité et des rapports pour les bailleurs.
  • Renforcement de capacité des acteurs locaux :
  • Appuyer les acteurs du projet sur les plans techniques, organisationnel, méthodologique
  • Interface entre les interlocuteurs
  • Entretenir et développer les relations partenariales
  • Représenter Projets Solidaires au Burkina Faso et à Banfora
  • Développer la présence d’APS au Burkina Faso : préparer les phases d’extension des projets en cours, explorer la faisabilité de nouveaux projets (en particulier dans le domaine de l’énergie), élargir nos partenariats.

Contexte de vie :

  • Lieu de travail : Banfora. Déplacements à prévoir sur Bobo Dioulasso et plus rarement Ouagadougou.
  • Type d’habitat : Logement indépendant dans une famille.
  • Moyen de déplacement : moto pour les déplacements locaux, bus pour les déplacements régionaux et nationaux.

Profil du (de la) candidat(e)  :

  •  Formation : Niveau Master (I / II) requis.

Compétences requises

  • Compétences techniques en lien avec les projets en cours dans le domaine de l’énergie domestique (foyers améliorés, biocombustible, etc.)[1]
  •  Coordination / suivi-évaluation
  •  Connaissance de la gestion du cycle de projet
  •  Communication et animation
  •  Renforcement des capacités des acteurs
  •  Gestion de budget
  •  Maitrise de l’outil informatique : Pack Office

Caractéristiques personnelles souhaitées

  •  Autonomie
  •  Capacité d’adaptation et d’intégration
  •  Sens de la pédagogie
  •  Capacité d’animation d’équipe
  •  Dynamisme et esprit d’initiative
  •  Rigueur dans le suivi

Conditions :

  • Statut Volontaire de la Solidarité internationale (loi 2005)
  • Indemnité mensuelle
  • Couverture sociale
  • Candidature à déposer avant le 23 septembre 2015. Entretien à prévoir le 9 octobre 2015 à Bordeaux.

 [1] Nous recherchons davantage des compétences techniques générales en lien avec les projets en cours et une motivation pour traiter les problèmes techniques rencontrés plus qu’une expertise dans un domaine précis.

The services delivered by the Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH draw on a wealth of regional and technical expertise and tried and tested management know-how. As a federal enterprise, we support the German Government in achieving its objectives in the field of international cooperation for sustainable development. The GIZ dispatches professional experts as development workers, to contribute to the sustainable improvement of living conditions of people in developing and transition countries.

For an assignment in Dogbo and Klouékanmè at Benin we are looking for an experienced person to fill the position as

Development worker as advisor on drinking water, sanitation and hygiene in Benin, JOB-ID : 23928

Field of activity

Along with three other development workers, you will be involved in ’ProSEHA’, the Beninese-German development cooperation programme providing support to the water, sanitation and hygiene sectors. You will work with the technical service providers of two municipalities in this field to promote hygiene among the population and improve their access to clean drinking water and better sanitation facilities.

Your task

  • Assisting the municipalities with raising awareness of hygiene issues and operating sanitation sys-tems in public schools
  • Helping maintain school latrines, install separate cubicles for girls and boys and maintain public latrines
  • Assisting with introducing and carrying out regular inspections and maintenance of public water taps
  • Providing support for monitoring the quality of household drinking water
  • Helping prepare and implement pilot initiatives aimed at promoting hygiene and sanitation in ac-cordance with the plans of each municipality

Your profile

You have the following skills and experience

  • A minimum of three years’ professional experience in a practical setting within the water-supply, public-hygiene or sanitation sector
  • Experience with planning and implementing initiatives in one or more of these sectors
  • The ability to work in a team and engage in dialogue in an intercultural context
  • Good French-language skills
  • Overseas experience

Your profile is completed by

• Experience in delivering advisory services to municipalities

Assignment period : 24 months 

Information on the place of assignment

- Place of residence : Dogbo or Klouékanmè, each with a population of approximately 100,000
- Climate : http://www.quandpartir.com/meteo/benin-idpaysglobal-4.html
- Health care : better services in Cotonou
- Shopping and local amenities : local market for daily needs, better amenities in Cotonou
- Accessibility : 2.5-hour drive to Cotonou, 50 minutes from Dogbo to Klouékanmè
- School situation and school fees : Education standards at local state schools fall far below those in Western Eu-rope ; school fees will be paid in line with GIZ guidelines

General conditions

  • The place of assignment is not suitable for applicants with school-age children Applicants must be prepared to live and work in remote areas.
  • Accompanying family pets are not permitted.
  • Applicants require a car driving licence. A project vehicle (Toyota Land Cruiser or similar) is pro-vided.

Our offer

We offer you the opportunity to work in an innovative and worldwide operating institution related to development policy. Your competencies and qualifications are demanded on the spot in an interdisciplinary team. The Development Service of GIZ offers a comprehensive service package. It includes a specific technical and personal preparation. Your contract period is at least 24 months with the option of extension.

Other information

GIZ’s Development Service is looking forward to applications of candidates with a professional qualification and / or university degree and at least two years of professional experience. In addition you hold the German nationality, the nationality of a member state of the European Union or of Swit 

Application :

We are looking forward to your online-application until 11.10. 2015, which you start at www.giz.de/entwicklungsdienst/de mentioning the JOB-ID : 23928 or http://j.mp/GIZ23928 . At the end of the job-description you may start the application with click at “Apply now”. If you have further questions, please, do not hesitate to contact Mrs. Nebelung, E-Mail : Vera.Nebelung@giz.de.

Online Application
Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit
Entwicklungsdienst | Bewerberauswahl 
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter www.giz.de/entwicklungsdienst/de

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Le/la volontaire vient en appui à l’ANVT pour la mise en œuvre des actions de communication, de mobilisation et de diversification de ressources et pour le développement du volontariat international de réciprocité. De ce fait il/elle est placé(e) sous la responsabilité du Directeur Général de l’ANVT.

Historique de la structure d’accueil :

Le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU) et France Volontaires collaborent depuis 2010 dans la mise en œuvre du programme de Promotion du Volontariat National au Togo (PROVONAT) devenu depuis 2014 l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT) dans le but de promouvoir le volontariat, ses valeurs et principes. L’Agence traite principalement trois (3) questions : (i) permettre aux jeunes diplômés et primo-demandeurs d’emploi de disposer d’un cadre pour participer aux solutions de développement du pays et se faire une première expérience ; (ii) les structures qui œuvrent pour l’intérêt général notamment les organisations de la société civile, l’administration publique et le secteur privé à caractère d’insertion professionnelle disposent d’un cadre pour se doter des ressources humaines dont elles ont besoin ; (iii) le pays dispose d’un cadre pour cultiver l’engagement de ses citoyens, développer le capital humain et social nécessaire pour un développement durable.

Lancé en juin 2011, le PROVONAT est devenu ANVT en 2015 et a déjà affecté plus de 6000 volontaires nationaux de différents profils dont plus de 4000 sont actuellement sur le terrain.

Problématique et enjeux :

Le changement du PROVONAT en ANVT nécessite la mise en place d’un plan de communication adapté (site internet, flyers, affiches, réseaux sociaux etc.), de mobiliser et de diversifier des ressources en vue d’accroître le nombre de volontaires nationaux sur le terrain et promouvoir le volontariat international de réciprocité.

Finalités et Objectifs de l’ANVT :

Développer le volontariat national et international.

Public concerné :

Les autorités togolaises et françaises, partenaires de l’ANVT ; les candidats au volontariat national, les volontaires nationaux et internationaux, les structures d’accueil, les partenaires techniques et financiers etc.

Ressources humaines, matérielles et financières de l’ANVT  :

L’ANVT est animée par un Directeur Général, assisté de trois directeurs et de 16 collaborateurs.

Elle dispose d’une subvention de l’Etat à hauteur de 2,5 milliards de Francs CFA en 2015.

Dans chaque région, on retrouve un Centre Régional de Volontariat (CRV) animé par une structure de la société civile.

Résultats attendus de la mission de volontariat :

  • Un plan de communication est disponible et mis en œuvre avec une plus grande visibilité de l’ANVT sur le plan national et international ;
  • Un plan de mobilisation et de diversification de ressources est élaboré et mis en œuvre avec des nouveaux partenaires mobilisés et de nouvelles ressources disponibles ;
  • Des missions de volontariat international de réciprocité sont réalisées.

Activités concrètes à mener durant la mission :

  • Elaboration d’une cartographie des partenaires techniques et financiers
  • Elaboration des notes conceptuelles et des propositions de projets 
  • Elaboration des termes de référence/Cahier de charges
  • Organisation de rencontres institutionnelles et évènementielles
  • Elaboration des outils de communication
  • Elaboration des conventions de partenariats
  • Animation des réseaux sociaux et site web
  • Renforcement de capacités des équipes ANVT
  • Identification des partenariats Nord/Sud
  • Contribution à la préparation au départ des volontaires togolais à l’international.

Lieu de travail et de résidence :

Lomé

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée :

Master en Sciences Politiques / Relations et développement international / Etc.

Compétences requises :

Recherche de financement / Communication

Conditions :

Contrat de Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : 1er décembre 2015

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 4T1075 – ANVT - Togo »

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, ONG de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France.
Site Internet : www.ladcc.org
Elle accompagne chaque année près de 500 volontaires (en Mission solidaire de 6 mois ou en VSI d’un an, parfois renouvelable) dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins...
Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) d’un an minimum est un statut défini par la loi du 25 février 2005. Il garantit au volontaire une formation avant départ, un accompagnement au retour, une indemnité de 100 € par mois minimum, le logement et la nourriture sur place, la prise en charge du billet d’avion AR ainsi qu’une couverture sociale complète.
Pour répondre au mieux aux besoins de ses partenaires, la DCC peut être amenée à proposer à un candidat d’autres missions que celle à laquelle il postule, correspondant à ses compétences.

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, ONG de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France.

Site Internet : www.ladcc.org  ;

Elle accompagne chaque année près de 500 volontaires (en Mission solidaire de 6 mois ou en VSI d’un an, parfois renouvelable) dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins...
 Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) d’un an minimum est un statut défini par la loi du 25 février 2005. Il garantit au volontaire une formation avant départ, un accompagnement au retour, une indemnité de 100 € par mois minimum, le logement et la nourriture sur place, la prise en charge du billet d’avion AR ainsi qu’une couverture sociale complète.
Pour répondre au mieux aux besoins de ses partenaires, la DCC peut être amenée à proposer à un candidat d’autres missions que celle à laquelle il postule, correspondant à ses compétences.

Projet :

L’association partenaire a une approche globale du développement basée sur l’éducation, la santé, l’environnement et le développement économique. L’idée est d’accompagner les bénéficiaires dans leur émancipation économique et sociale. L’organisme cherche à agir sur le maximum de leviers à sa disposition, par exemple l’accompagnement mère/enfant dès la grossesse, le suivi médical, l’accueil éducatif de l’enfant, l’aide légale et les cours d’alphabétisation pour les femmes, ou encore le micro crédit. Les « cibles » de l’association sont en priorité les femmes, les enfants et les jeunes, soit 3865 bénéficiaires en 2014.

Missions :

  • Elaborer des dossiers de financement auprès des bailleurs de fonds institutionnels (agence de développement, UE, ambassades) et privés/associatif (ONG/fondations, entreprises) ;
  • Assurer un retour des projets auprès des bailleurs de fonds ;
  • Assurer les liens avec les partenaires : coopération financière, humaine et technique ;
  • Effectuer le suivi des projets auprès du Directeur Général.

Profil recherché :

  • Licence ou équivalent dans la gestion de projets/études sur le développement ;
  • Expérience dans association/ONG dans le fundraising ; maîtrise des outils de financement ;
  • Bonne capacité rédactionnelle ;
  • Anglais courant ;
  • Ouverture d’esprit, prise d’initiative, bonne organisation, esprit de synthèse.

CV et lettre de motivation à adresser à : candidatures@ladcc.org
Informations complémentaires au : 01 45 65 50 87

IFAID Aquitaine, dans le cadre de sa mission d’envoi de volontaires de la solidarité internationale, recherche, pour Afdi Dordogne, un(e) volontaire pour une mission de 12 mois, renouvelable, à Cap Haïtien, en Haïti.

Cadre descriptif de la mission

  • Poste basé à : Cap haïtien (2ème ville du pays), déplacements dans le département du Nord et du Nord Est, et sur Port au Prince
  • Domaines d’actions de la mission : gestion de projets de développement, renforcement des capacités des organisations paysannes ; appui conseil aux stratégies filières et commercialisation
  • Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : 01er Décembre 2015

Raison de la mission

Afdi Dordogne intervient dans le Nord d’Haïti depuis 2002, dans l’accompagnement des initiatives de développement agricole et forestier. Depuis 2008, les actions d’Afdi sont intégrées dans le cadre d’un programme de coopération décentralisée de la Région Aquitaine avec plusieurs communes du département du Nord Haïti centré sur le développement agricole.
Un nouveau programme triennal Afdi/Région Aquitaine a été initié en Octobre 2014 ; il vise à

1. Améliorer la représentativité et renforcer le poids des OP de second niveau du département du Nord à travers :

  • Un parcours de formation des paysans à la base à l’exercice de la responsabilité
  • Le soutien aux initiatives/projets collectifs des groupements de base
  • Le renforcement de capacités des OP de 2nd niveau (gouvernance et services)

2. Consolider les dynamiques collectives d’accès aux marchés et la promotion des productions des jardins familiaux pour une meilleure valorisation pour les producteurs

Afdi appuie 3 unions/réseaux d’OP du département du Nord (Récocarno, réseau de 8 coopératives caféières, la Féchan : la fédérations des chambres d’agriculture du Nord, Ucopan : un réseau coopératif qui approvisionne en produits frais et transformés le magasin de « Jaden Lakay » sur 7 communes du département du Nord.

Place du (de la) volontaire dans le projet : assurer la représentation de l’association, la coordination et la gestion administrative et financière du programme et de ses différents volets d’action sur le terrain en Haïti en lien avec Afdi Dordogne (porteur du programme, et de la stratégie partenariale avec les OP) et Afdi Aquitaine (suivi et gestion du projet). 

Activités concrètes à mener

  • Assurer la coordination technique des différents volets/actions et la gestion administrative et financière du programme en Haïti
  • Assurer la représentation de l’organisation vis à vis des partenaires institutionnels Haïtiens en lien avec les responsables Afdi Dordogne en France
  • Apporter un appui conseil de proximité aux OP partenaires dans la mise en œuvre des actions et participer au renforcement de leurs capacités 
  • Superviser le travail du/des collaborateur(s) haïtien (s), membre de l’équipe Afdi
  • Organiser les missions nord sud et sud nord et favoriser les échanges d’expériences entre organisations professionnelles haitiennes et aquitaines
  • Participer aux réunions de pilotage du projet et organiser la logistique des missions de suivi

Contexte de vie

  • Lieu de travail : Bureau au siège de l’OP partenaire RécoCarno , à Cap Haïtien + déplacements dans les départements du Nord et Nord Est (6 communes)
  • Type d’habitat : colocation avec un autre volontaire dans maison à Cap Haïtien
  • Moyen de déplacement : véhicule mis à disposition

Profil du (de la) candidat(e)

  • Formation : Bac +4 minimum, diplôme en agronomie ou foresterie de préférence, ou développement agricole/rural

Compétences requises

  • Première expérience dans un pays en voie de développement exigée
  • Expérience ou à défaut connaissances dans le renforcement des capacités internes des organisations de base (OP, ou ONG locales) demandée
  • Expérience ou à défaut connaissances en gestion/coordination de projet souhaitée
  • Connaissances en développement des filières agricoles et/ou foresterie souhaitées
  • Expérience en termes de relations institutionnelles, inter-acteurs, un plus
  • Maîtrise de l’informatique

Caractéristiques personnelles souhaitées

  • Autonomie (seul expat sur le projet, mais présence autres volontaires dans la même ville)
  • Capacité à assumer des responsabilités
  • Capacité à communiquer et entretenir un lien avec les responsables en base arrière en France
  • Flexibilité, capacité d’adaptation
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse

Conditions

  • Statut Volontaire de la Solidarité internationale (loi 2005)
  • Indemnité mensuelle + logement + véhicule
  • Couverture sociale

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

  • Organisation des missions lilloises à Oujda et oujdies à Lille ; appui aux partenaires du réseau des collectivités partenaires de la Région de l’Oriental.
  • Aide aux projets entre partenaires lillois et oujdis.
  • Réponse aux appels à propositions (Ministère des Affaires étrangères, Commission européenne, AFD…).
  • Communication relative à la coopération Lille-Oujda.

Contexte du poste :

La Ville de Lille mène depuis plusieurs décennies une politique volontariste de relations internationales. Celle-ci se traduit notamment par des programmes de coopération décentralisée et de solidarité internationale, conduits avec des villes partenaires. Parmi ces partenariats, un accord de coopération lie les villes de Lille et d’Oujda, au Maroc, depuis 2005.

 La Ville de Lille a pour partenaire principal le service de coopération et relations internationales de la Commune urbaine d’Oujda. Elle travaille également avec les autres services de la Commune urbaine ainsi qu’avec d’autres acteurs institutionnels ou de la société civile : Institut français d’Oujda, Wilaya, institutions locales, antennes de coopération décentralisée, Université Mohammed 1er, organismes de formation, associations, acteurs culturels, etc.

 Actuellement, les actions menées par la Ville de Lille sont structurées autour des priorités suivantes : développement durable, développement économique, insertion professionnelle, échanges citoyens et culturels. Les principaux projets en cours sont les suivants : formation à la gastronomie marocaine, développement de la régie de quartier, accompagnement à la mise en place d’un plan d’action énergies durables à Oujda.

L’importance des actions de coopération entre Lille et Oujda nécessite la présence permanente d’un(e) chargé(e) de coopération à Oujda.

Mission :

  • Raison d’être de la mission : Suivi technique des projets de coopération de la Ville de Lille à Oujda
  • Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet : Interface technique entre le Service des Relations internationales de la Ville et les acteurs de la coopération lilloise à Oujda.

Objectifs attendus :

  • Développement et qualification des projets de coopération
  • Repérage et accompagnement de proximité des acteurs locaux
  • Suivi régulier et reporting sur la coopération Lille-Oujda

Activités concrètes à mener :

  • Mise en œuvre des projets de coopération avec la Commune urbaine d’Oujda
    • Suivi technique et coordination des projets de coopération
    • Appui à l’organisation de missions entre la Commune urbaine d’Oujda et la Ville de Lille
    • Appui à la capitalisation sur le programme de coopération
    • Soutien à la définition et au lancement de nouvelles actions
  • Représentation de la Ville de Lille auprès des acteurs locaux
  • Repérage et accompagnement des parties prenantes
  • Appui/Conseil aux acteurs oujdis dans le montage de projets, et aux acteurs lillois présents à Oujda
  • Veille sur les différentes coopérations présentes à Oujda et à la mise en place de partenariats
  • Accompagnement des acteurs souhaitant développer des projets de mobilité et d’engagement à l’international, en lien avec l’Espace volontariat de France Volontaires
  • Contribution à la visibilité et la lisibilité de la coopération Lille-Oujda
  • Recherche de financements au niveau marocain, français et international.
  • Information de la Ville de Lille des événements, données contextuelles importantes pouvant affecter le programme de coopération
  • Contribution en tant que personne ressource aux besoins d’informations sur Oujda et la région.
  • Communication sur la coopération Lille-Oujda :
  • Veille sur l’actualité oujdie et marocaine

Profil du (de la) candidat(e) :

Expériences :

  • Expérience professionnelle en gestion de projet en collectivité territoriale ou dans le milieu associatif
  • Expérience à l’international exigée
  • Une expérience en développement durable, développement économique local, formation et insertion professionnelle serait un plus

Connaissances :

  • Formation supérieure (niveau BAC+5) ou équivalent en gestion de projets, développement local, relations internationales, sciences politiques…
  • Bonne connaissance des enjeux de solidarité internationale
  • Bonne connaissance du fonctionnement et des acteurs des collectivités et de la coopération décentralisée
  • Une connaissance du contexte géopolitique et administratif marocain constitue un atout
  • Une connaissance des politiques de coopération décentralisée de Lille et du tissu associatif lillois serait un plus
  • Maîtrise des outils de suivi et de gestion de projet
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint et Internet exigés).

Qualité :

Forte capacité de travail, d’organisation, d’autonomie, et d’initiative. Polyvalence. Capacité rédactionnelle et relationnelle. Aptitude au travail en équipe et en réseau. Capacité à rendre compte, et à communiquer. Sens pédagogique. Des qualités d’adaptation, diplomatie, médiation, négociation sont essentielles.

Conditions :

  • Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

  • Date de début de mission : Fin novembre 2015
  • Durée de la mission : 12 mois renouvelables.

Candidatez :

SOLS 24/7 est une organisation humanitaire à vocation sociale, engagée à servir, éduquer et responsabiliser les communautés pauvres et mal desservies.
Grâce à divers programmes d’éducation et d’autonomisation sociale (sciences en langage, sciences de l’éducation et de la vie), Sols 247 s’investit de manière inconditionnelle afin d’ aider les communautés mal desservies à développer leur véritable potentiel et briser le cycle de la pauvreté.

  • Lieu : Malaisie
  • Période : 01 Novembre 2015 – 30 Juin 2016
  • Durée : 8 mois
  • Profil : âgés de 21 à 30 ans

SVE de 8 mois en Malaisie dans l’éducation et l’action sociale. L’association Sols 247 est à la recherche de 4 volontaires qui aideront le personnel local sur des tâches administratives et dans l’organisation de cours ou d’autres activités pour les enfants d’ un centre social.

Plus précisément, les volontaires collaboreront à :

  • Gestion quotidienne d’un centre social
  • Implication de la communauté dans des activités telles que le sport, le nettoyage, etc …
  • Préparation des rapports et des documents d’information du centre
  • Planification et préparation des cours et des formations de groupe
  • Enseignement selon les besoins éducatifs des élèves qui sont affectés au/à la volontaire
  • Planification des ateliers à réaliser par les élèves a l’intèrieur et hors de la classe
  • Travail aux côtés de l’agent de développement territorial afin d’évaluer et de faire un bilan sur le développement, les progrès et l’èvolution des élèves
  • Promotion des progrès et du bien-être de chaque élève confié aux volontaires
  • Support aux élèves au niveau éducatif et personnel, notamment sur les projets de carrières futures et informations sur les personnes ressources concernant des sujets spécifiques

Les frais de voyage sont remboursés sur la base d’un forfait kilométrique. Les frais de nourriture, logement, transports et cours de langues sont couverts par le programme.

Le volontaire doit :

  • être disponible pour toute la durée du projet ainsi que pour la formation avant le départ ;
  • être motivé à travailler dans une équipe interculturelle ;
  • avoir une attitude positive, ouverte et dynamique ;
  • avoir une bonne connaissance de l’anglais ;
  • être intéressé par l’éducation non formelle et la pédagogie en général
  • avoir de bonnes compétences informatiques.
  • avoir une qualification relative au projet est un plus (ex. sciences de l’éducation..)

Pour postuler à cette offre, il faut envoyer un CV avec photo et une lettre de motivation, le tout en anglais.

À propos de Sols247

SOLS 24/7 est une organisation humanitaire à vocation sociale, engagée à servir, éduquer et responsabiliser les communautés pauvres et mal desservies.

Grâce à divers programmes d’éducation et d’autonomisation sociale (sciences en langage, sciences de l’éducation et de la vie), Sols 247 s’investit de manière inconditionnelle afin d’ aider les communautés mal desservies à développer leur véritable potentiel et briser le cycle de la pauvreté.

Caractéristiques

  • Lieu : Timor Leste
  • Période : 01 Novembre 2015 – 30 Juin 2016
  • Durée : 8 mois
  • Profil : âgés de 17 à 30 ans

SVE de 8 mois au Timor Leste dans l’éducation et la promotion sociale. L’ « Association Sols 247″ est à la recherche d’un volontaire qui aidera à l’insertion des jeunes sur le marché du travail.

Le volontaire aidera le personnel local dans les tâches suivantes :

  • Orientation à l’éducation et à l’emploi des jeunes dans des petits villages ;
  • Soutien aux étudiants dans les différentes disciplines et activités offert par l’école ;
  • Assistance à gérer un district en fournissant les aliments, en aidant à la construction et rénovation des bâtiments selon les autorités et la periode.
  • Les frais de voyage sont remboursés sur la base d’un forfait kilométrique. Les frais de nourriture, logement et transports sont couverts par le programme.

Les candidats qui veulent postuler à cette offre doivent répondre aux critères suivants :

  • être disponible pour toute la durée du projet ainsi que pour la formation avant le départ ;
  • être motivé à travailler dans une équipe interculturelle ;
  • avoir une attitude positive, ouverte et dynamique ;
  • avoir une bonne connaissance de l’anglais ;
  • avoir de bonnes compétences informatiques et mathématique ;
  • avoir déjà voyagé ou une expérience de volontariat est un plus.

Pour postuler à cette offre, il faut envoyer un CV avec photo et une lettre de motivation, le tout en anglais.

Présentation de la mission

Contexte :

Le bureau de formation et de conseil en Développement fait partie des structures qui ont été autonomisées à la suite de projets mis en place par l’ex. Association Française des Volontaires du progrès en 1997. Crée par des cadres chevronnées, le BFCD s’est imposé et maintenu durant la période difficile de crise qu’a connu la Côte d’Ivoire. Ce bureau a contribué efficacement à la mise en œuvre d’importants projets de développement rural dont le PNAGER - Nord et sa continuité le projet PNGTER sur financement de la Banque Mondiale , mais aussi le projet PRODEMIR Nord cofinancé par la GTZ et mis en œuvre entre 2004 et 2007 dans le nord de la Côte d’Ivoire. C’est également à compter de 2010, le projet de l’autorité pour l’aménagement du bassin du fleuve Bagoué.

Activités actuelles du BFCD : Le BFCD travaille actuellement sur plusieurs projets de développement.

  1. Le PROPACOM : Structuration et appui-conseil aux Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) dans le district des savanes ;
  2. Le PROFIAB : Appui conseil agricole aux producteurs d’oignons du district des savanes et formation des éleveurs de porcs du département de Korhogo.
  3. L’ONDR et le FIRCA : Appui conseil aux producteurs semenciers des régions du Poro et du Tchologo.

Finalités et Objectifs  : Le projet vise à rendre des services de qualité, capitaliser et dupliquer les bonnes pratiques, échanger les expériences entre les différents acteurs de développement.

Zone d’intervention : District des savanes dans l’extrême nord de la Côte d’Ivoire (env. : 800 km d’Abidjan)

Public concerné  : Communautés villageoise de la région

Ressources humaines du BFCD : Le volontaire travaille en équipe avec 10 agents de terrain basés à Korhogo, à Férké et à Boundiali. Les activités des équipes sont supervisées par le chargé de programme basé à Korhogo qu’ils rencontrent mensuellement dans le cadre des bilans périodiques

Résultats attendus de la mission de volontariat  :

  • Le BFCD est plus performant dans la mise en œuvre des différents projets qu’il conduit ;
  • Les capacités des agents du BFCD sont renforcées, tout particulièrement dans le domaine du suivi-évaluation des activités et projets mis en oeuvre.

Activités concrètes à mener durant la mission  : 

  • Contribuer à élaborer des fiches de postes, à concevoir la méthodologie de travail des différents projets.
  • Appuyer la production des supports d’information, de sensibilisations
  • Contribuer à mettre en place des formations simples et accessibles aux grands publics.
  • Contribuer à la rédaction des offres techniques dans le cadre des soumissions à des appels d’offres.
  • Capitaliser et diffuser les résultats à travers la collecte, la synthèse et la mise à disposition des bonnes pratiques et expériences auprès des acteurs institutionnels, étatiques et les partenaires (ONG et bailleurs de fonds)

Lieu de travail :

Villages du district des Savanes

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée :

Master en Développement Local en milieu rural, Sociologue ou Géographe spécialiste du développement rural.

Autre :

Permis de conduire Moto. 

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Janvier 2016

Durée de la mission : 12 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 4C0037 – BFCD – Cote d’Ivoire »

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Sous la supervision directe du directeur de COGINTA, le (la) volontaire aura en charge la coordination quotidienne des activités de l’Association COGINTA dans le cadre du programme de « Suivi-évaluation d’impact des projets du 10ème Fonds Européen de Développement en République de Guinée ».

Historique :

Suite au coup d’état de décembre 2008, la coopération de l’Union européenne (UE) avec la Guinée avait été suspendue (à l’exception de l’aide humanitaire et d’urgence, des appuis directs aux populations et des mesures d’accompagnement de la transition démocratique).

Après l’élection présidentielle de 2010, l’Union européenne a graduellement repris sa coopération avec la République de Guinée à travers le déblocage du solde du 9ème Fonds Européen de Développement (FED) et de fonds d’urgence.

Grace à la transmission en décembre 2012 par la Commission électorale nationale indépendante d’un chronogramme détaillé pour la tenue des élections législatives, l’Union européenne et la République de Guinée ont signé le 21 décembre 2012, à Bruxelles, le document de stratégie pays et le programme indicatif national (PIN) du 10ème FED et débloqués des fonds supplémentaires en appui direct aux populations (dans les secteurs de l’eau, la santé et l’appui à la société civile) pour un montant total de 34,4 millions d’euros, représentant 20% du Produit Intérieur National (PIN).

La tenue d’élections législatives le 28 septembre 2013 a permis de débloquer le solde du programme indicatif national du 10ème FED. Avec le déblocage de ces projets, la totalité du 10ème FED alloué à la Guinée a pu être mobilisé. Les conventions de financement de la plupart de ces projets ont été signées le 27 janvier 2014.

La plupart des projets financés par le 10ème FED sont actuellement en phase de démarrage. Dans ce contexte, la délégation de l’Union européenne en Guinée a souhaité pouvoir mettre en place, pour ces projets, un système de suivi-évaluation (S&E) d’impact. Dans cette perspective, la délégation de l’Union européenne a sollicité l’Observatoire National de la République de Guinée (ONRG) et l’association COGINTA pour la mise en œuvre de ce programme.

Problématique et enjeux :

La création d’un système unique de suivi-évaluation d’impact pour différents projets dont le seul point commun est que la délégation de l’Union Européenne en est le maître d’ouvrage et le bailleur n’a jamais été réalisé. Jusqu’ici les systèmes de suivi-évaluation d’impacts sont mis en place pour un projet sectoriel précis ou, au mieux, pour un groupe de projets sectoriels comparables. L’architecture et la méthodologie de ce système doivent donc être créés et testés jusqu’à ce qu’il soit pleinement opérationnel pour le 11ème FED.

Sa mise au point comportera une part importante de recherches, d’expérimentations, de réflexions critiques et d’adaptations successives dans le cadre d’une démarche dialectique qui s’étendra sur l’ensemble de la durée des projets financés par le 10ème FED. Un Comité scientifique composé de personnalités universitaires de différentes disciplines, spécialisées dans le développement, accompagnera et validera la démarche.

Finalités et Objectifs :

L’objectif global de cette action est d’augmenter l’efficacité de l’aide dans la coopération UE-Guinée.

Pour cela, cette action envisage, comme objectif spécifique, la construction d’un système unifié de suivi-évaluation portant sur des projets très différents et comportant deux niveaux d’analyse et de restitution. C’est un objectif ambitieux car il s’agît, à cette échelle, d’un exercice nouveau ne bénéficiant pas d’un cadre méthodologique éprouvé. Son succès n’est pas acquis d’avance.

Du point de vue pratique, et des outils développés et validés, ce système de S&E d’impact a deux finalités spécifiques liées, mais distinctes. Il s’agit à la fois :

  • de fournir à la délégation de l’Union européenne (DUE) un tableau de bord synthétique lui permettant de suivre au plus près les impacts des projets au regard des objectifs globaux de son aide au développement, de mesurer et d’apprécier la pertinence des actions et l’efficacité des crédits engagés ;
  • de façon plus classique, de mettre à la disposition des différents acteurs (bénéficiaires, collectivités, administrations, techniciens, responsables des actions, bailleurs…) de chaque projet, un tableau de bord détaillé permettant, dans le cadre d’un processus participatif, une bonne gouvernance et une adaptation régulière des actions engagées.

Public concerné :

Acteurs (dont les bénéficiaires) et institutions impliqués dans la mise en œuvre du 10ème Fonds Européen de Développement en République de Guinée.

Présentation de la Structure d’accueil :

L’Association COGINTA est une organisation non gouvernementale, apolitique et non confessionnelle spécialisée dans la gouvernance du secteur de la sécurité et le renforcement de l’Etat de droit dans les pays en transition, en développement ou en situation post-conflictuelle, dont le siège se situe à Genève. L’Association COGINTA a développé un savoir-faire et une expertise en matière de conseil, de formation et de programmation de projets de coopération qui contribuent au renforcement des institutions judiciaires et sécuritaires dans le respect des normes et principes de l’état de droit, et à améliorer l’efficacité des institutions policières (police, gendarmerie, douanes) dans la prévention de la délinquance, de l’insécurité transfrontalière et de la criminalité organisée, afin de promouvoir un environnement propice à la paix, au développement et à la cohésion sociale.

Présente en Guinée depuis juillet 2013, l’Association COGINTA mène de nombreux projets en matière de réforme du secteur de la sécurité et de renforcement de l’Etat de Droit.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Le/la volontaire jouera un rôle central de coordination quotidienne des activités du programme et aura une responsabilité de contrôle qualitatif de la mise en œuvre, du respect des échéances.

Activités concrètes à mener :

Coordination

  • Assurer la coordination générale, la planification des activités, la gestion du planning et le suivi de la mise en œuvre des activités du programme.
  • Concevoir les outils nécessaires de pilotage du programme et veiller au respect des livrables attendus tels que définis dans le document-projet et au calendrier de mise en œuvre des activités.
  • Coordonner le déploiement des experts nationaux, sous régionaux et internationaux dans le cadre des activités du programme.
  • Fournir un appui technique et opérationnel aux experts nationaux, sous régionaux et internationaux dans la planification, la conception et la réalisation d’études et d’enquêtes (appui à l’élaboration de plans d’évaluation solides, à la conception des questionnaires d’enquête et périodiquement à la conduite d’enquête et d’évaluation sur le terrain).
  • Animation de réunions de travail et de suivi avec les partenaires et les acteurs concernés.
  • Appuyer le directeur de COGINTA dans la relation institutionnelle et contractuelle à l’Observatoire National de la République de Guinée (ONRG).
  • Représenter COGINTA et assurer l’interface auprès des partenaires en coordination avec le directeur de COGINTA Guinée.
  • En lien étroit l’ONRG, qui coordonne les activités de communication et de dissémination du programme, assurer la présence et la participation de COGINTA à tout évènement et manifestation permettant d’en promouvoir l’objet et les résultats.
  • Veiller à la diffusion de toute information importante relative à la mise en œuvre du programme.

Suivi, évaluation et monitoring du projet

  • Préparer et organiser les réunions de suivi avec les référents de l’ONRG, et participer aux réunions prévues par la convention de subvention et ses annexes.
  • S’assurer que les leçons apprises, et bonnes pratiques issues du processus de suivi-évaluation d’impact soient capitalisées de manière systématique et prises en compte dans la stratégie programmatique, le cycle des projets et le développement de nouveaux projets.
  • Capitaliser les bonnes pratiques en terme de gestion de projet.
  • Collecter les informations liées au fonctionnement du consortium et à la pratique de la gestion du programme.
  • Identifier et proposer, tout au long de la mise en œuvre du projet, les mesures permettant d’en améliorer la performance.
  • A l’occasion des différents comités de pilotage du consortium, proposer les ajustements nécessaires à la bonne exécution du programme.
  • Organiser la capitalisation, et partager les enseignements tirés du programme pour renforcer les capacités de COGINTA dans la participation et la conduite de projets similaires.

Gestion financière

  • En lien étroit avec l’assistant/e administratif et financier du programme, veiller au strict respect des engagements et obligations définies dans la convention de subvention et ses annexes.
  • En lien étroit avec l’assistant/e administratif et financier du programme, s’assurer du respect des procédures de gestion administrative et financière de COGINTA, de la bonne gestion des fonds du programme, de la disponibilité et du classement des pièces justificatives.

Gestion administrative

  • Rédiger des comptes rendus périodique d’activité et les rapports pour le bailleur.
  • Construire et maintenir une base de données d’experts et de consultants mobilisables pour la conduite d’études et d’évaluations.
  • Contribuer à la préparation des Comités de pilotage et des réunions techniques du programme en lien étroit avec le chef de file du consortium.
  • Coordonner le système et les travaux de reporting techniques et financiers en conformité avec le calendrier de mise en œuvre du programme et avec les engagements définis par la convention de subvention.

Lieu de travail et zone d’intervention :

Conakry et 4 régions naturelles de Guinée.

Déplacements à prévoir :

Dans les zones d’intervention des projets financés par le 10ème Fonds Européen de Développement

Moyens de déplacements prévus :

Véhicule tout-terrain avec chauffeur

Relations professionnelles :

Il s’agit d’un travail en équipe en lien avec les experts du siège, l’équipe COGINTA à Conakry et les experts court-terme déployés dans le cadre des activités de suivi-évaluation du 10ème FED. Le volontaire sera également amené à travailler de manière étroite avec l’équipe de l’Observatoire National de la République de Guinée.

Le volontaire sera en charge de la gestion quotidienne du projet et supervisera un(e) assistant administratif et financier et 2 chauffeurs. Il coordonnera également le déploiement des experts en mission.

Profil du (de la) candidat(e) :

Compétences clés

  • Avoir une bonne connaissance des mécanismes de gestion de projets.
  • Connaissance préalable en matière de suivi-évaluation de projets de développement ;
  • Capacité à manager une équipe (leadership, souplesse, organisation et esprit collaboratif) ;
  • Savoir travailler en transversalité (mode projet, travail en consortium, esprit d’équipe,…).
  • Qualités rédactionnelles, esprit de synthèse, rigueur dans la gestion des dossiers et le traitement de l’information.
  • Gestion et développement de partenariats opérationnels, institutionnels et financiers impliquant une fonction de représentation du projet et du consortium qui le porte.
  • Connaissance des procédures européennes en matière de gestion de projet et de reporting technique et financier.

Aptitudes personnelles

  • Patience et sens de la diplomatie.
  • Autonomie, capacité d’adaptation et d’intégration.
  • Capacité d’initiative, force de proposition et sens de l’anticipation.
  • Aptitude à dialoguer et à créer un climat de confiance.
  • Aptitude à animer des équipes et des réseaux multi-acteurs.
  • Sens de l’organisation, rigueur et capacité à définir et mettre en œuvre des priorités.
  • Capacité à travailler sous pression et à gérer plusieurs échéances à la fois.
  • Capacité à convaincre et à susciter l’adhésion.
  • Capacités d’analyse, de synthèse et de communication.
  • Sens de la pédagogie, des relations humaines et aptitudes à travailler en équipe multiculturelle.

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée :

Qualifications

  • Bac + 5 (minimum) en développement international, sciences économiques et sociales, gouvernance ou tout autre domaine pertinent ;
  • Très bonne maîtrise de l’outil informatique et des nouvelles technologies de l’information et de la communication ;
  • Une première expérience professionnelle en gestion de projet est souhaitée.
  • Une expérience, même de courte durée, dans un pays en développement serait un plus.
  • Détention du permis de conduire auto (permis B).

Serait un plus :

  • Connaissances de l’utilisation de logiciels d’analyse de données statistiques.
  • Expériences professionnelles préalables en Afrique de l’Ouest.
  • Expériences professionnelles préalables dans le domaine des politiques publiques et de la bonne gouvernance

Langues pratiquées :

Parfaite maîtrise du français. La maîtrise de l’anglais serait un plus.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Janvier 2016

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « COGINTA. Guinée Conakry »

Nature de la mission :
Le volontaire est chargé de travailler, en concertation avec la représentante nationale, pour l’organisation de toutes les actions de l’Espace Volontariats (rencontre, mise en réseau des acteurs, programmation web…), il prend notamment en charge des actions de communication, de management d’un site web et d’animation des réseaux sociaux de l’EV Inde.

Localisation et cadre d’intervention :
Le volontaire sera basé au bureau de l’Espace Volontariats à Pondichéry avec des divers déplacements dans le pays et notamment à New Delhi, Mumbai et autres villes indiennes.
Il sera supervisé directement par la représentante nationale de France Volontaires.

Encadrement et sécurité :
Durant toute la période de votre mission, vous serez sous le couvert administratif de France Volontaires et de son représentant national à Pondichéry.
Le volontaire devra respecter les consignes de sécurité qui lui seront données.

Objectifs de la mission :

  • développer et actualiser la stratégie de communication et sa mise en œuvre ;
  • assister la Représentante dans sa communication avec le siège de France Volontaires et dans l’utilisation des outils de planification et de reporting ;
  • participer à l’organisation d’événements ;
  • représenter France Volontaires lors d’événements organisés par des partenaires ;
  • venir en appui pour assurer le suivi accompagnement des VIES. 

Activités concrètes du volontaire :

  • communication interne et externe (newsletters, site web, animation des réseaux sociaux, etc…) ;
  • animation de réseaux ;
  • reporting, collecte et analyse de données ;
  • fundraising ;
  • etc…

Durée de la mission :
24 mois ; prise de fonction début décembre 2015.

Profil du volontaire :

  • Master en communication/ journaliste ;
  • Maîtrise de l’anglais ;
  • Une connaissance de l’Inde ou de la région serait un plus.

Conditions :
Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir les conditions.

Candidatez :

  • Lettre de motivation et CV à envoyer en français et en anglais à : candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquer en objet de votre mail : « Mission 7I1045 – Chargé de communication EV Inde »

Date de validité de l’offre :
Clôture le 5 novembre 2015.

Lugar y objeto de la misión : Centro "Nuestra Señora de los Remedios" Hogar Infantil, Calle 24 de Febrero s/n Zona I UCV 139 - C , Huaycán - Ate Vitarte.

Puesto propuesto : Educador(a)/Animador(a)

¿Por qué necesita un voluntario ?

Los profesores del colegio necesitan apoyo en su labor educativa, tutorial y cuidado de los niños. Asimismo, desempeñar una labor educativa o de apoyo para los adultos de la zona.

Descripción de la misión del voluntario :
Objetivo del Voluntariado :

Colaborar en actividades puntuales que necesiten refuerzo o apoyo las profesoras y los niños de 3 a 5 años reforzando los valores humanos con ellos y con sus padres, más directamente con las madres.

Tareas del voluntario :

  • Apoyar en las clases de los niños de 3, 4 y 5, ya que se proyecta abrir una o dos aulas más para el próximo año.
  • Apoyar con el mantenimiento del local del colegio donde permanecerán mientras dure su estadía y en ambientes habilitados para su estadía.
  • Elaboración y animación de talleres y/o actividades para los niños del recinto y la zona o las madres de familia o adultos de la zona.

Duración de la misión : Mínimo de 6 meses (fecha posible de inicio en diciembre 2015)

Volumen horario por día y número de días trabajados por semana :

El apoyo a las profesoras o algún requerimiento en el local será diario dentro de las horas de trabajo 8 am a 1pm. Los talleres/actividades de un grupo con niños o adultos se programarán bien en turno de la mañana 9 a 1 pm o de la tarde entre 2pm a 5pm.

Descripción un día estándar del voluntario :

El/a voluntario/a se levantará a las 7am y se prepará para apoyar a las profesoras con los cursos o talleres a desarrollarse en el día, el mantenimiento limpio del local, las labores de programación de los talleres o cursos del día siguiente a las profesoras.

Una hora de refrigerio y una hora de descanso según programación.
El/a voluntario/a dispondrá de un tiempo libre tras haber culminado sus labores del día, para que pueda realizar actividades propias (siempre previa programación o coordinación con la coordinadora, Presidente o representante a cargo).

Cada lunes o viernes se realizará una reunión de feedback o coordinación e informe de lo sucedido en la semana a fin de realizar acciones coordinadas y de ser necesario realizar cambios o replantear acciones en busca del logro del objetivo planteado. El voluntario presentará un informe escrito a fin de mes de las labores realizadas, cambios, objetivos logrados y observaciones o comentarios para mejoras.

PERFIL DEL VOLUNTARIO

Estudios : Educación, Psicología, Ciencias Sociales, etc.
Nivel de castellano : Intermedio.
Competencias y cualidades requeridas : Tolerancia, alegría, paciencia, comunicación, iniciativa, habilidades manuales, creatividad. 
Gozar de buena salud física y mental, comprender y respetar al niño como persona, comprender, tolerar y respetar el local del colegio, el entorno que rodea el colegio, las casas de las familias y ser consciente que vivirá a una zona con muchas restricciones, limitaciones educativas, y económicas.
Ser responsable, sensible y actuar dentro de un marco de empatía, tranquilidad y respeto. No olvidar que es un ejemplo como profesional y persona para la comunidad.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : hospedaje, viáticos y movilidad de trabajo.
  • Posibilidades de acogida : La asociación brinda el alojamiento durante todo el voluntariado.
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los demás gastos (transporte aéreo, seguro, alimentación, gastos corrientes, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Se realizará una inducción ofreciendo tips de seguridad y atención medica, orientación sobre la cultura peruana y la realidad del país, las costumbres propias de la población local y las reglas a considerar para el buen funcionamiento del local y de la convivencia. Se planificarán las actividades a realizar.
  • Medio de transporte : transportes particulares de movilidad (van o taxis), buses, mototaxis, conexiones para tren de lima o servicio del estado Metropolitano

Répondre à cette offre : Veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à Lucia Vera y José Moreno, en mettant en copie l’Espace Volontariats de France Volontaires au Pérou.

Nota bene : Au cas où votre profil ne correspondait pas à cette offre, sachez qu’il existe d’autres organisations péruviennes qui pourraient être intéressés à vous accueillir. N’hésitez pas à contacter l’Espace Volontariat de France Volontaires au Pérou en écrivant à ev.peru@france-volontaires.org.

Festival de Cine de Villa María del Triunfo y Lima Sur
Organizado por la asociación cultural Cinco Minutos Cinco

1. Lugar y objeto de la misión :

Lima, distrito de Villa María del Triunfo.

2. Puesto propuesto :

Asistente de producción.

3. ¿Por qué necesita un voluntario ?

Nuestro festival de cine comunitario cada año crece más y se nutre de mayor número de actividades, por lo que necesitamos jóvenes interesados en la comunicación, el cambio social y en el trabajo comunitario.

4. Descripción de la misión del voluntario :

4.1 Objetivo del Voluntariado :

Contribuir para que el Festival de cine comunitario de Villa María del Triunfo y Lima Sur, pueda desarrollarse de la mejor manera, garantizando un buen espectáculo cultural, al que puedan acceder el mayor número de vecinos posibles.

El festival de Cine de Villa María del Triunfo y Lima Sur, es un proyecto independiente y va por su octava edición involucrando con cada año a más barrios de la zona. Las proyecciones de cortometrajes seleccionados son mayormente al aire libre, y los vecinos a la vez que son espectadores, colaboran también con la organización.

4.2 Las actividades generales que construyen el festival son :

  • Trabajo con la comunidad.
  • Concurso internacional de cortometrajes. Convocatoria y selección.
  • Actividades complementarias artísticas.
  • Actividades complementarias académicas. Conversatorios, cineforos.
  • Taller de realización audiovisual. Para escolares y adultos. Minitalleres y taller integral.
  • Jurado Comunitario.
  • Relación inter institucional. Invitados nacionales e internacionales.
  • Trabajo con centros educativos.
  • Red latinoamericana de Cultura viva. Cada festival un espacio para impulsar la red.

5. Tareas del voluntario :

  • Apoyar con el registro audiovisual durante el festival. (tomar fotos o hacer videos)
  • Ayudar durante la convocatoria en el territorio para el festival.
  • Apoyar con las redes sociales.
  • Apoyar en los talleres de realización audiovisual.
  • Apoyar con la instalación y supervisión de los equipos durante las proyecciones.
  • Apoyar con la visualización de cortometrajes recibidos para su pre selección.
  • Acompañar al equipo humano durante todas las proyecciones, en especial durante las que se realizarán en los Colegios.

6. Duración de la misión :

15 de marzo 2016 - 15 de mayo 2016

7. Volumen horario por día y número de días trabajados por semana :

Previo al festival 3 veces a la semana. Y durante el festival que dura diez días, todos los días. Después del Festival tres días por semana, para contribuir con los talleres de realización audiovisual integrales.

8. Descripción un día estándar del voluntario :

Durante el festival : Revisar las redes sociales, difundir el evento, acompañar al equipo que visitará el lugar donde se realizará la proyección, colaborar con la instalación de los equipos, colaborar con la ambientación, colaborar con el orden, colaborar con las presentaciones artísticas previas a la proyección, colaborar con los talleres creativos, colaborar con el retiro y guardado de los equipos y todo lo utilizado para la proyección.

9. PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : De preferencia estudios relacionados con la comunicación, el cine, la fotografía y/o la gestión de proyectos culturales (no imprescindible)
  • Nivel de castellano : Intermedio.
  • Competencias y cualidades requeridas : El nivel técnico requerido en cuanto al uso de equipos de fotografía o video es básico. De ser necesario capacitaremos en el uso de proyectores, equipo fotográfico, equipo de sonido, y demás. Pero nos resultaría ideal, que el voluntario tenga un interés por la comunicación, por el cine, la fotografía, tanto como consumidor así como creador.

10. CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : Pasajes para las actividades del Festival dentro de Lima Sur.
  • Posibilidades de acogida : La asociación brinda el alojamiento durante todo el voluntariado.
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los demás gastos (transporte aéreo, seguro, alimentación, gastos corrientes, etc.)
  • Formación oferta por la fundación/asociación :
    • Gestión de festivales comunitarios.
    • Uso de herramientas metodológicas de la comunicación para el trabajo comunitario.
    • Manejo de equipos de registro audiovisual.
  • Medio de transporte : En el festival usamos transporte público, pero también contratamos una Van para el traslado del equipo humano.
  • Otras informaciones de interés : El festival se realiza en una zona popular de Lima. Sin embargo, llegar a zonas más urbanizadas toma 20 minutos usando el Metro.

Répondre à cette offre : Veuillez écrire un mail en espagnol accompagné d’un CV à EFRAIN AGÜERO SOLORZANO, en mettant en copie l’espace volontariat de France Volontaires au Pérou : ev.peru@france-volontaires.org

Nota bene : Au cas où votre profil ne correspondait pas à cette offre, sachez qu’il existe d’autres organisations péruviennes qui pourraient être intéressés à vous accueillir. N’hésitez pas à contacter l’Espace Volontariat de France Volontaires au Pérou en écrivant à ev.peru@france-volontaires.org 

The services delivered by the Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH draw on a wealth of regional and technical expertise and tried and tested management know-how. As a federal enter-prise, we support the German Government in achieving its objectives in the field of international cooperation for sustainable development. The GIZ dispatches professional experts as development workers, to contribute to the sustainable improvement of living conditions of people in developing and transition countries.

For an assignment in Dogbo and Klouékanmè at Benin we are looking for an experienced person to fill the position as

Development worker as advisor on drinking water, sanitation and hygiene in Benin, JOB-ID : 23928

Field of activity

Along with three other development workers, you will be involved in ’ProSEHA’, the Beninese-German development cooperation programme providing support to the water, sanitation and hygiene sectors. You will work with the technical service providers of two municipalities in this field to promote hygiene among the population and improve their access to clean drinking water and better sanitation facilities.

Your tasks

  • Assisting the municipalities with raising awareness of hygiene issues and operating sanitation sys-tems in public schools
  • Helping maintain school latrines, install separate cubicles for girls and boys and maintain public latrines​
  • Assisting with introducing and carrying out regular inspections and maintenance of public water taps​
  • Providing support for monitoring the quality of household drinking water
  • Helping prepare and implement pilot initiatives aimed at promoting hygiene and sanitation in ac-cordance with the plans of each municipality

Your profile

You have the following skills and experience

  • A minimum of three years’ professional experience in a practical setting within the water-supply, public-hygiene or sanitation sector
  • Experience with planning and implementing initiatives in one or more of these sectors
  • The ability to work in a team and engage in dialogue in an intercultural context
  • Good French-language skills
  • Overseas experience

Your profile is completed by

• Experience in delivering advisory services to municipalities

Assignment period : 24 months

Information on the place of assignment

- Place of residence : Dogbo or Klouékanmè, each with a population of approximately 100,000

- Climate : http://www.quandpartir.com/meteo/benin-idpaysglobal-4.html

- Health care : better services in Cotonou

- Shopping and local amenities : local market for daily needs, better amenities in Cotonou

- Accessibility : 2.5-hour drive to Cotonou, 50 minutes from Dogbo to Klouékanmè

- School situation and school fees : Education standards at local state schools fall far below those in Western Eu-rope ; school fees will be paid in line with GIZ guidelines

General conditions

  • The place of assignment is not suitable for applicants with school-age children Applicants must be prepared to live and work in remote areas.
  • Accompanying family pets are not permitted.
  • Applicants require a car driving license. A project vehicle (Toyota Land Cruiser or similar) is pro-vided.

Our offer

We offer you the opportunity to work in an innovative and worldwide operating institution related to development policy. Your competencies and qualifications are demanded on the spot in an interdisci-plinary team. The Development Service of GIZ offers a comprehensive service package. It includes a specific technical and personal preparation. Your contract period is at least 24 months with the option of extension.

Other information

GIZ’s Development Service is looking forward to applications of candidates with a professional quali-fication and / or university degree and at least two years of professional experience. In addition you hold the German nationality, the nationality of a member state of the European Union or of Swiss.
Application :
We are looking forward to your online-application until 29.11. 2015, which you start at www.giz.de/entwicklungsdienst/de mentioning the JOB-ID : 23928 or http://j.mp/GIZ23928 . At the end of the job-description you may start the application with click at “Apply now”. If you have further questions, please, do not hesitate to contact Mrs. Nebelung, E-Mail : Vera.Nebelung@giz.de.

Online Application

Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit
Entwicklungsdienst | Bewerberauswahl 
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter www.giz.de/entwicklungsdienst/de

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, ONG de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France.
Site Internet : www.ladcc.org
Elle accompagne chaque année près de 500 volontaires (en Mission solidaire de 6 mois ou en VSI d’un an, parfois renouvelable) dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins...
Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) d’un an minimum est un statut défini par la loi du 25 février 2005. Il garantit au volontaire une formation avant départ, un accompagnement au retour, une indemnité de 100 € par mois minimum, le logement et la nourriture sur place, la prise en charge du billet d’avion AR ainsi qu’une couverture sociale complète.
Pour répondre au mieux aux besoins de ses partenaires, la DCC peut être amenée à proposer à un candidat d’autres missions que celle à laquelle il postule, correspondant à ses compétences.

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, ONG de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France.
Site Internet : www.ladcc.org  ;

Elle accompagne chaque année près de 500 volontaires (en Mission solidaire de 6 mois ou en VSI d’un an, parfois renouvelable) dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins...

Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) d’un an minimum est un statut défini par la loi du 25 février 2005. Il garantit au volontaire une formation avant départ, un accompagnement au retour, une indemnité de 100 € par mois minimum, le logement et la nourriture sur place, la prise en charge du billet d’avion AR ainsi qu’une couverture sociale complète.

Pour répondre au mieux aux besoins de ses partenaires, la DCC peut être amenée à proposer à un candidat d’autres missions que celle à laquelle il postule, correspondant à ses compétences.

Projet :

Il s’agit d’un appui technique pour faciliter les actions et les projets de développement des activités sociales (dispensaires, écoles…) d’un diocèse en assurant la construction et l’entretien des bâtiments nécessaires. La mise en œuvre est assurée par les employés du diocèse ou par des entreprises locales.

Missions :

  • Concevoir les plans de bâtiment et de réhabilitation ;
  • Établir les devis ; lancer les appels d’offre aux entreprises ;
  • Assurer le suivi des chantiers jusqu’à leur réception ;
  • Travailler en étroite collaboration avec le technicien local du bâtiment afin d’organiser l’ensemble du travail de terrain (suivi des chantiers de construction et de réparation).

Profil recherché :

  • Titulaire d’un Bac + 3 / +5 : BTS, ingénieur "art et métiers", BTP (les deux disciplines sont nécessaires), ou alors expérience professionnelle dans le bâtiment ;
  • Compétences en élaboration de projet indispensables ;
  • Compétences souhaitées en suivi de chantier ;
  • Qualités : sérieux, professionnel, ouvert, à l’écoute, débrouillard, inventif devant les situations inattendues, maître de soi, jugement équilibré. Avec beaucoup de sens pratique.

C.V. et lettre de motivation à adresser à : candidatures@ladcc.org
Informations complémentaires au : 01 45 65 50 87

Attention cette mission est dite "Hors Cadre", elle n’est donc pas rattachée à un dispositif de volontariat.
​L’Espace Volontariats du Pérou est uniquement en relai.

  • Lugar y objeto de la misión : El Grupo de Iniciativa Nacional por los derechos del niño (GIN) es una coordinadora nacional de 30 organizaciones no gubernamentales que trabajan a favor de los niños, niñas y adolescentes, en 13 regiones de Perú. La misión de voluntariado se ubica en Magdalena del Mar, Lima. Nuestra misión es promover una sociedad comprometida, equitativa y solidaria para que los NNAS puedan gozar de sus derechos fundamentales, y hacer el seguimiento a las recomendaciones del Comité de Derechos del Niño de las Naciones Unidas y el cumplimiento de la Convención sobre los Derechos del Niño.
  • Puesto propuesto : Comunicador
  • ¿Por qué necesita un voluntario ? porque somos una organización sin ánimo de lucro y necesitamos voluntarios para apoyar nuestro trabajo. 
  • Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) : El/la voluntario/a se encargará de la comunicación del GIN.

Tareas :

  • boletín institucional que sale mensualmente
  • comunicación y apoyo en la organización de los eventos y proyectos
  • monitoreo de la prensa peruana sobre violaciones de los derechos del niño
  • búsqueda de fuentes de financiamiento
  • actualización de datos
  • publicación en la página Facebook del GIN
  • actualización de la página web
  • manejo de programas gráficos para preparar folletos y otros materiales gráficos
  • Duración de la misión (fecha de inicio y fin) : a partir de este momento para 3 meses mínimo 
  • Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : medio tiempo o tiempo completo (7 horas por día de lunes a viernes).
  • Descripción un día estándar del voluntario : No existe un día estándar del voluntari@. En el día, el/la voluntari@ tiene como actividades : el boletín institucional que sale mensualmente, comunicación y apoyo en la organización de los eventos y proyectos, monitoreo de la prensa peruana sobre violaciones de los derechos del niño, búsqueda de fuentes de financiamiento, actualización de datos, publicación en la página Facebook del GIN, actualización de la página web, manejo de programas gráficos para concebir folletos y otros materiales gráficos.
  • Condiciones especiales de la misión : no

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : comunicación, negocios, marketing (humanidades y ciencias sociales)
  • Nivel de castellano : confirmado (oral y escrito) e inglés apreciado
  • Competencias y cualidades requeridas : motivado, líder, sociable, independiente, trabajador, solidario, comprometido.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : ninguno
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los gastos (transporte aéreo, seguro, alojamiento, alimentación, gastos corrientes, etc.)
  • Posibilidades de acogida : almuerzo en común por 3 soles por persona cada día.
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Con el fin de integrar al voluntario/a al equipo, se le ofrece un recorrido por las instalaciones y se le presenta al personal. Se le brinda toda la documentación útil, incluso documentos internos (estatutos, reglamento interno, código de conducta, política de protección), para que se pueda familiarizarse con la misión, los objetivos y los programas del GIN. Durante el tiempo de permanencia del voluntariado se brinda y asesora /a en toda la información necesaria para que pueda desempeñar su tarea. El voluntario/a participa en las reuniones de equipo todos los lunes, y una vez que este familiarizado/a asistirá a las reuniones y/ o invitaciones fuera de la oficina.
  • Medio de transporte : hay transportes públicos para todo Lima

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A : Ana María WATSON PEÑA, gin@gin.org.pe

Attention cette mission est dite "Hors Cadre", elle n’est donc pas rattachée à un dispositif de volontariat.
​L’Espace Volontariats du Pérou est uniquement en relai.

Lugar y objeto de la misión : El Grupo de Iniciativa Nacional por los derechos del niño (GIN) es una coordinadora nacional de 30 organizaciones no gubernamentales que trabajan a favor de los niños, niñas y adolescentes, en 13 regiones de Perú. La misión de voluntariado se ubica en Magdalena del Mar, Lima. Nuestra misión es promover una sociedad comprometida, equitativa y solidaria para que los NNAS puedan gozar de sus derechos fundamentales, y hacer el seguimiento a las recomendaciones del Comité de Derechos del Niño de las Naciones Unidas y el cumplimiento de la Convención sobre los Derechos del Niño.

  • Puesto propuesto : Monitoreo de proyectos
  • ¿Por qué necesita un voluntario ? porque somos una organización sin ánimo de lucro y necesitamos voluntarios para apoyar nuestro trabajo. 
  • Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) : el/la voluntari@ se encargará sobre todo de monitoreo de proyecto y de la búsqueda de fuentes de financiamiento y de manera puntual, participará y apoyará a la organización de eventos.

Tareas :

  • buscar convocatorias abiertas para hacer proyectos
  • elaborar los proyectos según la metodología de monitoreo de proyecto
  • seguir los proyectos en curso, evaluar los proyectos
  • buscar fuentes de financiamiento
  • apoyar a la preparación de eventos como ferias, talleres o conferencias (programa, invitación, participación al evento…)
  • Duración de la misión (fecha de inicio y fin) : a partir de este momento para 3 meses mínimo 
  • Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : medio tiempo o tiempo completo (7 horas por día de lunes a viernes).
  • Descripción un día estándar del voluntario : No existe un día estándar del voluntari@. En el día, el/la voluntari@ tiene como actividades : Buscar convocatorias abiertas para hacer proyectos, elaborar los proyectos según la metodología de monitoreo de proyecto, seguir los proyectos en curso, evaluar los proyectos, buscar fuentes de financiamiento, apoyar a la preparación de eventos como ferias, talleres o conferencias (programa, invitación, participación al evento…).
  • Condiciones especiales de la misión : no

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : derecho humanitario, cooperación internacional, comunicación, negocios, ciencias sociales.
  • Nivel de castellano : confirmado (oral y escrito) e inglés apreciado
  • Competencias y cualidades requeridas : motivado, líder, sociable, independiente, trabajador, solidario, comprometido.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : ninguno
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los gastos (transporte aéreo, seguro, alojamiento, alimentación, gastos corrientes, etc.)
  • Posibilidades de acogida : almuerzo en común por 3 soles por persona cada día.
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Con el fin de integrar al voluntario/a al equipo, se le ofrece un recorrido por las instalaciones y se le presenta al personal. Se le brinda toda la documentación útil, incluso documentos internos (estatutos, reglamento interno, código de conducta, política de protección), para que se pueda familiarizarse con la misión, los objetivos y los programas del GIN. Durante el tiempo de permanencia del voluntariado se brinda y asesora /a en toda la información necesaria para que pueda desempeñar su tarea. El voluntario/a participa en las reuniones de equipo todos los lunes, y una vez que este familiarizado/a asistirá a las reuniones y/ o invitaciones fuera de la oficina.
  • Medio de transporte : hay transportes públicos para todo Lima

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A : Ana María WATSON PEÑA, gin@gin.org.pe

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Le/la volontaire sera chargé(e) de seconder pédagogiquement le directeur tchadien du Centre d’apprentissage de la langue française de N’Djamena et travaillera avec l’ensemble des formateurs du réseau des CALF au Tchad. Il devra en particulier :

  • Collaborer avec le directeur et les enseignants sur la didactique du FLE,
  • Concevoir des outils pédagogiques,
  • Participer à l’organisation, la passation et la correction des examens DELF/DALF, Impulser une pédagogie actionnelle.
  • Participer à la mise en place de formations continues,
  • Evaluer les pratiques de classe.

Présentation de la structure d’accueil :

Le français langue étrangère est principalement porté au Tchad par les Centres d’Apprentissage de la Langue Française (CALF) au nombre de 5 réunis dans l’association des CALF que préside le Ministre de l’Education Nationale avec le soutien de l’ambassade de France. Ces centres bénéficient d’une bonne implantation dans leur ville respective au sein des Maisons de la Culture (Abéché, Sarh, Moundou et Adré à l’exception de N’Djamena qui dispose de son propre établissement.

Les CALF ont développé des cycles d’apprentissage collectif, ainsi que des formations soit en cours de français sur objectifs spécifiques, soit en cours particuliers. Les CALF organisent deux sessions par an du DELF/DALF. Environ 5000 apprenants ont suivi ces cours sur l’ensemble du réseau des CALF. Il convient de noter que les cours dispensés nécessitent aujourd’hui une actualisation pédagogique davantage en lien avec les nouvelles technologies.

Problématique et enjeux :

Didactique du français à un public constitué de tous les niveaux et majoritairement arabophone.

Finalités et Objectifs :

Renforcer les équipes de formateurs existantes, dynamiser l’enseignement du français..

Public concerné :

Tout public adulte (étudiants, fonctionnaires, commerçants,…)

Mission du volontaire :

Objectifs attendus :

Participer au développement de la didactique du FLE et contribuer à la qualité attendue de l’enseignement du français dans le réseau des CALF.

Place et rôle du (de la) volontaire au sein du CALF de N’Djaména et du réseau des CALF Tchadiens  :

Le (la) volontaire sera hiérarchiquement rattaché au Directeur du CALF de N’Djamena mais devra collaborer avec :

  • Le Coordonnateur du réseau des CALF,
  • Les enseignants du CALF de N’Djamena,
  • Toutes personnes impliquées dans les actions du CALF.

Activités concrètes à mener :

  • conseiller sur la didactique du FLE au CALF de N’Djamena avec le directeur,
  • animer des ateliers de didactique du FLE en collaboration avec les professeurs-formateurs du CALF de N’Djamena,
  • assurer des cours de FLE (préparation aux examens DELF/DALF),
  • participer à l’organisation, la passation et la correction des examens DELF/DALF,
  • prendre part aux actions culturelles et concours de la langue française organisé par le CALF de N’Djamena.

Lieu de travail et zone d’intervention :

N’Djamena

Déplacements à prévoir :

Déplacements possibles dans le réseau des CALF

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation  :

  • Master FLE

Compétences clés

  • Animation, formation
  • Suivi évaluation
  • Encadrement d’équipe

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2T1095. CALF. Tchad »

Résumé de la mission :

Le volontaire sera chargée de :

  • l’appui technique et méthodologique à l’équipe projet dans la mise en place des activités,
  • la mise en œuvre du système de suivi-évaluation du projet,
  • de la rédaction de rapports d’activités en français et en anglais,
  • de la participation à la rédaction de demandes de financement.

La mission s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme de développement rural intégré mis en œuvre par le CCL dans 3 districts de la Province d’Oudomxay depuis 2012. La personne recrutée sera chargée du suivi-évaluation et d’un appui technique au projet, et sera donc basée à Oudomxay, afin d’assurer un suivi régulier des activités auprès des équipes de terrain, avec l’aide d’un interprète. Il/elle assistera la personne chargée du programme Oudomxay qui sera basée à Vientiane dès 2016.

Présentation de la structure d’accueil :

Le CCL est un acteur de terrain qui est engagé auprès de la population laotienne depuis plus de 30 ans, et particulièrement dans le domaine du développement rural dans le Nord du Laos.

Depuis 2007, ALL (Amis Lorrains du Laos), association de solidarité internationale en partenariat avec le CCL, mène des programmes de santé communautaire et d’adduction d’eau dans plus de 30 villages de la province d’Oudomxay, dans les districts de La et de Namor. A la demande des autorités locales, l’action s’est progressivement étendue et renforcée en intégrant des activités visant l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition. Elle a été élargie en fin 2011 à la sécurité alimentaire et à la gestion durable des bassins versants et des ressources naturelles par un projet cofinancé par ALL, Action de Carême (ONG suisse), la coopération suisse et la Fondation Ensemble.

En décembre 2013 grâce à un financement de la ligne acteurs non étatiques - autorités locales de l’Union Européenne, le programme s’est considérablement développé et étendu sur 3 districts. Ce projet est cofinancé par l’AFD depuis janvier 2015.

Problématique et enjeux :

La zone d’intervention se situe dans les montagnes du Nord du Laos, sur les districts de La, Namor et Nga dans la Province d’Oudomxay. Elle est caractérisée par un isolement relatif du fait du mauvais état des routes, et de fortes pentes entrainant un risque d’érosion. La province d’Oudomxay est marquée par l’un des taux de pauvreté les plus élevés du pays, avoisinant les 34 %. Les districts de La, Namor et Nga sont considérés comme faisant partie des plus pauvres du pays, et identifiés comme prioritaires en termes d’appui au développement.

Plus de vingt groupes ethniques y sont représentés, parmi lesquels Khmu, Akha, Hmong, Phusang, Lanten et Leu sont les principaux. Les populations vivent traditionnellement d’un système d’agriculture d’abattis-brûlis et d’élevage extensif, associé à l’exploitation forestière pour le bois, les produits non ligneux et la faune sauvage. La province est largement concernée par la relocalisation de ces communautés ethniques, plutôt disséminées dans les forêts à l’origine, en villages créés le long des routes dans les vallons. Cette dynamique, formalisée par des politiques nationales à partir de la fin des années 1980 jusqu’à présent, a conduit à une ségrégation des espaces agricoles et forestiers. Elle a ainsi pour conséquence une disparition progressive des modes traditionnels d’utilisation du territoire, qui peut être compensée par de nouveaux modes de gestion, adaptés et durables, des ressources naturelles.

De plus, une caractéristique particulière de la province est sa proximité avec la Chine, illustrée par la construction récente d’un réseau routier goudronné et l’intégration spectaculaire et très rapide des petits agriculteurs dans des filières extrêmement organisées. Négligeable il y a une dizaine d’années, la culture de maïs par exemple est aujourd’hui plus importante que celle du riz pluvial sur les surfaces ensemencées de versant. D’autres cultures menées selon un schéma industriel fortement consommateur d’intrants chimiques sont en extension. Cette évolution subite, avec des dérives dans les doses appliquées, des utilisations inappropriées menaçant aussi bien la santé des utilisateurs que la faune aquatique et la population dans son ensemble qui utilise souvent sans traitement l’eau des rivières, est dangereuse pour l’environnement et la santé humaine.

Finalités et Objectifs :

Dans le domaine de la sécurité alimentaire, le développement de la riziculture irriguée (aménagement en terrasses, systèmes d’irrigation) constitue un levier essentiel d’amélioration. Cette technique autorise en effet des rendements plus élevés et moins aléatoires que ceux obtenus en riziculture pluviale par abattis-brulis. Sur les versants où ce type d’aménagement n’est pas possible, le projet vise à promouvoir la mise en place de systèmes agricoles plus durables, associant plantes pérennes et cultures annuelles en rotation, assurant un couvert permanent des sols.

Des activités d’appui à la diversification agricole par le développement de jardins potagers, de la pisciculture, de l’apiculture et le renforcement du petit élevage sont menées en complément.

Par ailleurs, une gestion raisonnée des ressources naturelles est primordiale, tant pour la préservation de l’environnement que pour une contribution durable à la vie quotidienne des populations : des plans de gestion communautaires des espaces forestiers sont élaborés, des zones de protection pour la reproduction des poissons mises en place. En complément, le projet soutient le développement de la mise en culture de produits forestiers non ligneux à haute valeur ajoutée (galanga, cardamome). Enfin, des campagnes de sensibilisation sur l’utilisation des produits phytosanitaires sont conduites, en coopération avec l’association laotienne SAEDA (association de développement pour une agriculture durable et l’environnement), reconnue dans le domaine et partenaire du CCL sur d’autres projets.

Un autre volet essentiel du projet concernera l’appui aux organisations paysannes et le renforcement de leur structuration et de leurs capacités en termes de gestion, de commercialisation (marketing, approche filière) et de création d’activités extra-agricoles génératrices de revenus. Dans ce domaine, ainsi que sur le composant élevage du projet, le projet bénéficiera de l’expertise d’AVSF. Ce volet est d’autant plus justifié qu’il est impératif d’aider les agriculteurs à se structurer face à l’agro-business chinois.

Enfin, le volet « santé » du projet se concrétise par la mise en place de systèmes d’adduction d’eau et de latrines dans les villages ciblés. Les capacités des agents de santé communautaire sont renforcées. Des formations en nutrition sont également menées.

Pour assurer la pérennité de ses activités et dans un souci de bonne gouvernance, le projet repose sur l’implication des populations, autorités locales et structures gouvernementales dans sa définition, sa mise en œuvre et son suivi – évaluation, au travers d’une approche participative. Des ateliers de concertation des communautés villageoises seront organisés tout au long du projet. L’accent est mis sur la formation

- des agriculteurs : formations de paysans à paysans sur des pratiques innovantes et organisation de visites de fermes, approche genre ; la très bonne coordination entre le CCL et les autorités provinciales ainsi que la confiance réciproque est essentielle pour assurer la bonne appropriation du projet.

-des équipes gouvernementales : méthodes d’approche participatives, gestion des ressources naturelles, marketing, élevage, gestion de projet, …

Zone d’intervention et public concerné :

La zone d’intervention du projet est située dans les montagnes du Nord Laos, dans des villages sélectionnés de trois districts particulièrement pauvres de la province d’Oudomxay : 22 villages à Namor, 25 villages à La et 10 villages à Nga, soit un total de 57 villages. La province d’Oudomxay constitue un carrefour commercial entre le Laos, la Chine, et le Vietnam. Au total, 57 villages, soient 35 000 personnes, vont bénéficier directement du projet. Les bénéficiaires appartiennent à différents groupes ethniques : khmu (Mone-Khmer), Hmong (Hmong-Loumien), Akha, Leu (sino-tibetaine), Phusang, et Lanten.

La population totale des districts ciblés bénéficiera indirectement du projet par le renforcement des capacités des agents gouvernementaux, soit une population de 70 000 personnes environ.

Mission du volontaire :

Objectifs attendus :

Appui technique et méthodologique aux équipes de projet ; Mise à jour du système de suivi-évaluation ; Rédaction des rapports activités en anglais et en français.

Place et rôle du (de la) dans le dispositif du projet :

La personne recrutée sera en charge du suivi-évaluation, et sera donc intégrée au quotidien à l’équipe du projet à Oudomxay. Elle sera sous la responsabilité de la coordinatrice technique du projet qui sera basée à Vientiane en 2016, et travaillera en étroite collaboration avec le chef de projet laotien.

Lieu de travail, zone d’intervention et déplacements à prévoir :

Poste basé à Oudomxay avec des déplacements fréquents dans les villages d’intervention (districts de La, Namor et Nga).

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation :

  • Ingénieur Agri / Agro ou
  • Master développement rural

Compétences clés :

  • Suivi évaluation
  • Montage de projet / Recherche de financements
  • Organisation

Langues :

  • Français et anglais

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Mars 2016

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 7L1045 – CCL - Laos »

Résumé de la mission :

Dakar Sacré Cœur (DSC) est un club de football basé à Dakar qui a 3 champs d’action ; le foot pro. et le centre de formation, le foot loisir, le volet « club citoyen ». Dans le cadre de ce dernier volet, le club a pour ambition d’utiliser la passion pour le sport et son potentiel de mobilisation pour faire vivre les valeurs dont il est porteur, développer des actions liant le sport et des thématiques à caractères social, éducatif, économique, culturel, de développement durable, et mobiliser un maximum d’acteurs pour construire la « communauté DSC », base sociale du club.

Le (la) volontaire sera également mobilisé, à mi-temps, pour appuyer les actions du centre de formation du club (organisation et coordination d’activités éducatives : éducation de base, scolarité et périscolaires).

Information préalable des candidats (conditions de vie et de travail)

Positionné au sein du club de foot DSC, mise à disposition d’un bureau et de son équipement dans les locaux administratifs du club, mise à disposition d’un logement équipé (possible colocation avec un autre volontaire), prise en charge des frais de déplacement (ou mise à disposition d’un 2 roues)

Présentation de la structure d’accueil :

DSC a été lancé il y a 10 ans en partenariat avec le Collège Sacré Cœur à qui appartiennent les terrains recevant les infrastructures du club. DSC évolue en 2éme division du championnat du Sénégal, il est reconnu pour la qualité de ses infrastructures (2 terrains synthétiques au cœur de Dakar) et de sa formation (nombreux joueurs du club alimentant les équipes nationales de jeunes du Sénégal). Les activités du club se décomposent en 3 volets ; le foot pro et le centre de formation (une centaine de joueurs), le sport loisir (centaines de pratiquants par semaine, école de foot de 1400 jeunes), le club citoyen (visant à développer la place du sport dans la société et sa capacité de mobilisation et de développement d’actions à caractère social, éducatif, économique, culturel au bénéfice de sa communauté). Devant les urgences (lancement du club, enjeux économiques), la mise en œuvre de ce dernier volet n’a pas été priorisé et seules des actions ponctuelles ont été lancées. Il convient aujourd’hui de lancer résolument ce 3éme volet du club.

Problématique et enjeux :

Le sport peut être un formidable instrument d’éducation, d’insertion socio-économique, de développement durable et culturel. DSC porte dans son ADN cette vision du sport comme élément mobilisateur pouvant contribuer à la prise en compte de son environnement et au développement de la communauté qui regroupe les différentes catégories d’acteurs impliquées dans la vie et le devenir du club, c’est d’autant plus important dans un pays comme le Sénégal concerné par les problématiques de sous-développement, de fragilités sociales, économiques et institutionnelles. Le volet DSC club citoyen vise à traduire dans les actes cette vision du sport comme levier de développement social, culturel et économique au bénéfice des membres de la communauté DSC.

Finalités et Objectifs :

Traduire les valeurs portées par le club au bénéfice des différentes composantes de la communauté DSC (quartiers environnants, pratiquants et familles sport loisir, collège sacré cœur, joueurs pro et du centre de formation, salariés, prestataires, administrateurs, actionnaires, partenaires). Développer pour ces différents acteurs composant la communauté DSC des actions alliant sport, développement social, éducatif, économique et culturel. Fédérer et mobiliser les différents acteurs de cette communauté au service du développement du club et de la construction de sa base sociale.

Zone d’intervention :

Agglomération dakaroise en général et quartiers environnants le club en particulier.

Public concerné :

Acteurs sportifs et sociaux des quartiers environnants, pratiquants et familles sport loisir, élèves et enseignants collège sacré cœur, joueurs pros et du centre de formation, salariés, prestataires, administrateurs, actionnaires, partenaires et sponsors, collectivités territoriales et organisations diverses impliquées dans la vie du club.

Ressources humaines, matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil (présentation sommaire de la structure d’accueil ou du projet en quelques chiffres, …) : DSC est composé d’une direction générale (politique/stratégique), de la sphère sportive (Directeur Sportif, staff technique et gestion pédagogique), de l’administration, finances, RH, de la communication, de l’exploitation, du club citoyen (animer en transversal et mobiliser les différentes compétences du club et de la communauté en fonction des actions à mener). L’équipe pédagogique du Centre de Formation est composée de deux responsables : un Surveillant Général (éducation de base) et d’une responsable Education / Formation. De nombreux intervenants travaillent sous leurs responsabilités (enseignants, intervenants de théâtre Yoga, etc.). Pour le club citoyen il est composé d’un conseiller club citoyen. En fonction de l’évolution économique du club il est prévu le recrutement d’un Directeur pour ce secteur d’activité. Le fonctionnement de l’équipe est assuré par les finances de DSC. Les moyens nécessaires au financement des actions seront recherchés auprès de sponsors, de partenaires au développement, de la vente d’expertise (sport et société, éducation par le sport…), de la mobilisation de ressources complémentaires (contributions bénévoles et financières des acteurs du club).

Mission du volontaire :

Raison d’être de la mission du volontaire (intérêt pour le partenaire) :

Le volontaire aura pour mission principale de favoriser le lancement et la mise en œuvre du volet « club citoyen » de DSC et une mission secondaire consistant à contribuer aux activités du centre de formation du club (périscolaire, club citoyen…).

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Sous l’autorité directe du manager général, avec l’appui du conseiller club citoyen et dans le cadre d’une équipe qui devrait à terme se composer d’un cadre sénégalais le volontaire devra assurer le lancement, l’animation et la coordination des activités de DSC Club citoyen.

Réalisations précédentes en lien avec la mission :

Différentes actions ponctuelles ont déjà été menées (sécurité routière, paludisme …).

Objectifs attendus :

Mettre en œuvre, structurer et développer le volet club citoyen, assurer la mise en œuvre du plan d’action à 3 ans, mobiliser la communauté DSC autour du club.

Activités concrètes à mener :

Conception et lancement d’actions liant le sport et les activités sociales, économiques, culturelles, éducatives en lien et au bénéfice des différents acteurs de la communauté DSC (quartiers, collège, sport loisir, centre de formation ….).

Lieu de travail et zone d’intervention :

Bureaux du club DSC et centre de formation sur le site de Sacré cœur (centre de Dakar), intervention dans les quartiers environnants le club.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation : expérience :

  • Education par le sport
  • Animateur (BAFA ; etc.)

Compétences clés :

  • Animation, formation
  • Montage de projet / Recherche de financements
  • Négociation, formation.

 Autres qualité :

  • Attrait pour le sport en général et le football en particulier

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Date de début de mission : Mars 2016

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 3S1187- DSC - Sénégal »

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, ONG de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France.

Site Internet : www.ladcc.org 

Elle accompagne chaque année près de 500 volontaires (en Mission solidaire de 6 mois ou en VSI d’un an, parfois renouvelable) dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins... 

Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) d’un an minimum est un statut défini par la loi du 25 février 2005. Il garantit au volontaire une formation avant départ, un accompagnement au retour, une indemnité de 100 € par mois minimum, le logement et la nourriture sur place, la prise en charge du billet d’avion AR ainsi qu’une couverture sociale complète.

Pour répondre au mieux aux besoins de ses partenaires, la DCC peut être amenée à proposer à un candidat d’autres missions que celle à laquelle il postule, correspondant à ses compétences.

Projet : 

Le volontaire travaillera avec deux associations apolitiques et à but non lucratif qui oeuvrent pour la réinsertion sociale de l’enfance défavorisée, y compris avec un handicap, en grande difficulté. Ces deux associations (avec 2 foyers, 1 centre d’accueil, 1 centre de formation professionnelle) ont un impact réel dans la ville de Douala mais sont confrontées à d’importantes difficultés financières. C’est la raison pour laquelle il faut multiplier les partenariats et les projets, notamment ceux qui augmentent les fonds propres et contribuent à l’autonomie financière des structures.

Missions :

  • Travailler à la recherche des fonds en développant projets et partenariats et en faisant connaître l’action sociale des 2 associations ;
  • Participer activement aux réunions de travail de la Direction afin de contribuer à une meilleure gestion des deux associations (culture de transparence quant à la gestion des biens et des personnes notamment) ; travailler en équipe avec les deux associations ;
  • Rendre compte auprès des responsables des dites organisations et des donateurs ;
  • Assurer les politiques de communication.

Profil recherché :

Diplômes : plusieurs secteurs sont concernés : marketing et communication, évaluation et gestion de projets, action humanitaire et politique de développement ;

  • Une expérience en milieu associatif constituera un atout majeur ;
  • Compétences rédactionnelles, connaissance de sources potentielles de nouveaux financements, capacité à rédiger et à appuyer des demandes de financement ;
  • Rédaction et gestion de projets, Intelligence relationnelle, capacité à innover.

As a federal enterprise, GIZ supports the German Government in achieving its objectives in the field of interna-tional cooperation for sustainable development. With the dispatch of qualified specialists as development work-ers, GIZ contributes to the sustainable improvement of living conditions of people in developing and transition countries

For an assignment as a development worker we are looking for the location Bamako in Mali for a

Development Worker to advise CSO associations on communications and net-working in the field of citizen participation, Job-ID : 25096

Field of activity

Designed to promote decentralization and state reform in Mali, the programme supports state struc-tures nationwide. To this end, it focuses on advancing Mali’s institutional reform process and on strengthening structures that will foster greater decentralisation and the effective control of public services and investments throughout the country.
The project operates concomitantly in the regions of Ségou, Mopti and Kayes on the basis of a multi-level approach (local, regional and national).
Support services are delivered in four prioritized areas of activity in compliance with the national strate-gy for strengthening decentralization :

  • Improving the institutional framework conditions for decentralization
  • Fiscal decentralization, local finances and financial control as a basis for more financial trans-fers to local authorities
  • Promoting economic efficiency in the regions
  • Strengthening mechanisms of state control and fostering citizen participation in public invest-ment projects.

This development worker assignment is designed to complement activities in the activity area commit-ted to strengthening state control mechanisms and citizen participation in public investment projects. It does so by delivering focused support on the topics of citizen control and accountability to CSO asso-ciations at the national level in Mali.

Your tasks

• Advise on and support communications, networking and exchanges among CSO associations at national level but also with relevant civil society actors in the regions
• Help create a network with a thematic focus on citizen participation and advise the member organisations
• Evaluate annual reports from the regions on local accountability and procedures for citizen participation and disseminate the findings nationwide
• Train member organisation staff in advocacy, communications and networking in the field of citizen participation
• Foster an exchange of experience between member organisations on various formats of citizen participation and assist associations to take part in political and public decision-making and implementation processes

 Your profile

• A university-level degree in political, social, communications or administrative science
• Sound professional experience with respect to cooperation with civil society organisations at local, regional and national level and an understanding of their influence on policy-making
• Pertinent professional experience in association, networking and communications work
• Hands-on experience of advocacy work and political analysis
• Very good French-language skills
• Experience in the field of organisational development
• Knowledge of the role civil society plays in citizen participation and accountability
• Knowledge of Mali
• Experience in gender work
• Knowledge of decentralisation and state reform

Assignment period : 26 months

Conditions regarding location

• Location : Mali’s capital city, Bamako
• Climate : Sahel climate, dry from October to June, of which the last three months are hot, followed by rainy period
• Health care : Good medical services available from local doctors and private clinics
• Procurement and supply situation : Local and European products in good supply
• Accessibility : Daily flight connections to Europe
• School situation and school expenses : International schools (French and US American) available
• School fees reimbursed in line with GIZ guidelines 
• Security : The GIZ risk and security manager on site monitors and analyses the situation, issues secu-rity reports and advises on security precautions 

Our offer

We offer you the opportunity to work in an innovative and worldwide operating institution related to development policy. Your competencies and qualifications are demanded on the spot in an interdiscip-linary team. The Development Service of GIZ offers a comprehensive service package. It includes a specific technical and personal preparation. Your contract period is at least 24 months with the option of extension.

Other information

GIZ’s Development Service is looking forward to applications of candidates with a professional quali-fication and / or university degree and at least two years of professional experience. In addition you hold the German nationality, the nationality of a member state of the European Union or of Switzer-land.

Application :

We are looking forward to your online-application, which you start at www.giz.de/entwicklungsdienst/de mentioning the JOB-ID : 25096 or http://j.mp/GIZ25096 . At the end of the job-description you may start the application with click at “Jetzt online bewerben”.

Online Application
Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit
Entwicklungsdienst | Bewerberauswahl 
Friedrich-Ebert-Allee 40 | 53113 Bonn | www.giz.de
Stellenangebote unter www.giz.de/entwicklungsdienst/de

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Début mars 2016

Raison de la mission :

Renforcer les capacités de l’équipe de travailleur social et améliorer la qualité de services sociaux proposés aux jeunes, leur famille qui sont bénéficiaires de l’ONG Friends International

Objectifs et finalité de la mission :

 Renforcer la capacité des travailleurs sociaux et assurer toute la qualité de travail social au sein de Friends International. Cela comprend un soutien direct et du renforcement des capacités aux programmes et partenaires de Friends International,et la coordination de l’appui technique dans les services du travail social.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire travaillera directement avec les travailleurs cambodgiens afin d’améliorer la qualité de travail social.

Activités concrètes à mener

  • Diriger une équipe de travailleur social pour construire et assurer la meilleure qualité de travail social au sein des programmes de Friends International et leur partenaires ;
  • Renforcer des capacités des équipes sur le terrain via des formations, des conseils, du coaching individuel ;
  • Assumer avec l’équipe toute la production des guides lié au travail social et des politiques de protection de l’enfance et les mettre à jour ;
  • Représenter Friends International pour toutes les réunions avec les partenaires, les bailleurs de fond et le gouvernement ;
  • Rédiger les plans stratégiques annuels pour assurer la pertinence des services et l’alignement avec les priorités nationales ;
  • Participer à l’écriture de demande de nouvelles propositions de financement pour la section de travail social

 Contexte de vie :

 Lieu de travail : Phnom Penh, capitale du Cambodge avec quelques déplacements à l’intérieur du pays.

Horaires et disponibilité demandés : du Lundi au Vendredi, de 8h00 à 18h00 (avec une heure de pause déjeuner)

Moyens de déplacement sur place : transports en commun pour les déplacements en province, moto ou vélo (personnel à acheter) ou déplacements en tuk tuk ou motodop dans Phnom Penh, etc.

 Habitat (Type, confort, à partager)… : Une indemnité logement sera versée par France Volontaires pour que le volontaire puisse louer un appartement (possibilité de trouver des appartements en colocation)

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée :

Psychologie/Travail Social

 Autres impératifs :

  • Bonne maîtrise de l’anglais (écrit/lu/parlé)
  • Capacité de comprendre et de travailler dans le contexte cambodgien, être culturellement sensible et respectueux envers la culture locale et les façons de travailler des cambodgiens

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez :

Cadre général d’intervention :

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

France Volontaires est une plateforme associative regroupant 34 associations, 4 ministères, l’AFD et 6 collectivités territoriales. La mission principale de FV est de développer et promouvoir les différentes formes de volontariats français à l’international, tant en quantité qu’en qualité. En somme, France Volontaires a pour mission de créer des ponts entre des structures françaises, des structures étrangères et des candidats au volontariat.

France Volontaires dispose d’un outil principal pour promouvoir ses actions : les Espaces Volontariats et leurs antennes présentes dans le monde. Ils servent dans un premier temps à identifier les différents volontaires présents dans un pays. Puis, ces EV et leurs antennes servent à faciliter l’accueil, l’intégration, la promotion, l’échange de pratiques, et la mise en réseau des volontaires, des partenaires locaux et nationaux et les informe de l’offre française de volontariat.

France Volontaires a des valeurs fortes : la solidarité et l’engagement

France Volontaires et l’Etat français

France Volontaires est l’opérateur de l’Etat dans le domaine du volontariat et remplit une mission d’intérêt général sur les questions de jeunesse à l’international.

Le rôle de France Volontaires par rapport aux services civiques

France Volontaires est fortement impliquée sur les questions de volontariat à l’international :

  1. 1. En tant que membre fondateur de l’Agence du Service Civique,
  2. 2. En raison de son expertise particulière à l’international,
  3. 3. En raison du mandat qui lui a été confié par ses membres, pouvoirs publics et monde associatif.

Problématique et enjeux :

Les premiers espaces volontariats ont été créés depuis 2010. A ce jour, on en compte 24. Celui du Liban a été créé en 2012. L’EV est un centre de ressources pour tous les acteurs du volontariat au travers d’actions visant à accroître en qualité et en quantité des différents types de volontariat :

  • Informer, conseiller, orienter et mettre en réseau
  • Valider une structure d’accueil à la demande d’une structure d’envoi ;
  • Organiser un atelier thématique ;
  • Organiser une formation ;
  • Participer au suivi-accompagnement d’un volontaire envoyé par une structure d’envoi membre de FV.

Aujourd’hui, il faut continuer à renforcer la collaboration entre tous les acteurs du volontariat pour faciliter et améliorer les conditions de mise en œuvre de volontariats de qualité ; bénévoles sur chantiers, services civiques, VSI, senior, etc. Faire reconnaître le volontariat ; promouvoir un volontariat de qualité.

Public concerné : les acteurs du volontariat nationaux et internationaux, les volontaires et les structures qui les accueillent et les demandent, les autorités libanaises et françaises, les ONG locales et internationales présentes au Liban.

Ressources matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil : Le volontaire sera seul en poste il disposera des moyens matériels et financiers nécessaires au bon déroulement de sa mission.

Documentation et liens à consulter (organigramme, dernier rapport annuel, carte ou schéma de situation, document de projet…)  : Rapport de votre prédécesseur

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Début Mars 2016

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet : Représentant par délégation de France Volontaires et animateur de l’Espace Volontariats.

Réalisations précédentes en lien avec la mission : cf le rapport de mission de votre prédécesseur. Entre autres, les journées du volontariat français, les animations, les formations, etc.

Objectifs attendus :

  • Mieux faire connaitre et reconnaitre les différentes formes de volontariats
  • Contribuer à développer en qualité et en quantité le nombre de VIES
  • Accompagner les associations d’accueil au Liban
  • Dynamiser le secteur du VIES
  • Contribuer à alimenter l’observatoire sur réalités des pratiques VIES au Liban
  • Auprès des publics VIES : Informer, Orienter, Valoriser
  • Auprès des acteurs : contribuer à l’animation du réseau, accompagner les acteurs…

Lieu de travail et zone d’intervention : Beyrouth et tout le pays, là où les conditions de sécurité sont réunies.

Contexte de vie :

Lieu de vie  : Capitale 

liens à consulter : www.evfv.org page Liban

Milieu physique, climat : climat agréable.

Habitation (Type, confort, possibilité de collocation) Le volontaire avec le budget dédié se loge.

Mode de locomotion et temps de trajet par rapport à la ville : transports en commun

Approvisionnement en eau, électricité, produits d’importation : normal

Télécommunications, accès à internet : Normal

Loisirs, sport, culture : grand choix d’activités à Beyrouth

La sécurité au quotidien (Existe-t-il des sources d’insécurité spécifiques ? Est-ce qu’il y a des consignes particulières à respecter ? Des dispositions particulières sont-elles prises localement pour limiter ces risques ?) : Pour toutes les questions de sécurité au Liban, nous vous conseillons de consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères et celui de l’ambassade www.ambafrance-lb.org 

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée : expérience de gestion de réseaux sociaux et relationnels. Si possible une expérience de VSI ou de service civique à l’international c’est-à-dire une connaissance de l’environnement des volontariats.

Langues pratiquées (lu, écrit et parlé) : français, anglais, arabe.

Permis de conduire Moto et auto serait appréciée

Autres compétences nécessaires :

Capacités pour l’analyse des stratégies d’acteurs

Compétences en négociation ; Communication ; Animation et formation.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 8L1017- EV- Liban »

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : mars 2016

Raison de la mission :

Renforcement de la dynamique de l’IFB avec une équipe mixte française et birmane afin de développer la visibilité et la communication de l’IFB

Objectifs et finalité de la mission :

  • Développer et améliorer les outils de communication en place
  • Développer la visibilité de l’IFB au travers des nouveaux médias
  • Participer au développement de la vie étudiante de l’IFB

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire CCOM sera sous la responsabilité hiérarchique du Directeur de l’IFB.

Objectifs attendus / activités concrètes à mener :

  • Concevoir avec la direction la stratégie de communication de l’IFB
  • Concevoir les éléments graphiques propres à l’IFB, en lien avec des prestataires
  • Gérer la page web et la page facebook de l’IFB ;
  • Gérer la mise à jour de tous les documents de communication de l’IFB
  • Participer à la conception et à la réalisation des outils de communication de l’IFB (plaquette, flyers,…) ;
  • Participer à l’organisation des événements de l’IFB (salons, concerts, festivals,…)
  • Participer au montage de dossier pour la recherche des cofinancements
  • Traiter les demandes (mail, appel téléphonique) liées à la communication ;
  • Participer à la construction de l’image de l’IFB auprès des médias locaux et internationaux
  • Rédiger la newsletter
  • Soutenir le développement de l’association des étudiants

Contexte de vie :

Lieu de travail : Institut Français de Birmanie, peut être amené à se déplacer auprès de la future antenne IFB de Mandalay

Horaires ou disponibilité demandés : Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00. Le Volontaire sera amené à travailler le week-end, parfois plusieurs semaines de suite en fonction des besoins et des activités organisées

Moyen de déplacement : Marche/Taxi à Rangoun. Avion/Bus/Bateau pour les déplacements en province.

Habitat (Type, confort, à partager)… : Appartement individuel ou en colocation équipé, confortable. A chercher sur place.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée : Master en communication / journalisme

Autre impératif :

Une formation en gestion de projets et une expérience en animation adultes est un plus.

Maitrise de la langue anglaise (parlée et écrite). Très bonne maîtrise de la rédaction français / anglais

Conditions  :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 7Y0003- IF- Birmanie »

Cadre général d’intervention :

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

France Volontaires (FV) est une plateforme associative regroupant 34 associations, 4 ministères, l’AFD et 6 collectivités territoriales. La mission principale de FV est de développer et promouvoir les différentes formes de volontariats français à l’international, tant en quantité qu’en qualité. En somme, France Volontaires a pour mission de créer des ponts entre des structures françaises, des structures étrangères et des candidats au volontariat.

France Volontaires dispose d’un outil principal pour promouvoir ses actions : les Espaces Volontariats (EV) et leurs antennes présentes dans le monde. Ils servent dans un premier temps à identifier les différents volontaires présents dans un pays. Puis, ces EV et leurs antennes servent à faciliter l’accueil, l’intégration, la promotion, l’échange de pratiques, et la mise en réseau des volontaires, des partenaires locaux et nationaux et les informe de l’offre française de volontariat.

France Volontaires a des valeurs fortes : la solidarité et l’engagement

France Volontaires et l’Etat français :

France Volontaires est l’opérateur de l’Etat dans le domaine du volontariat et remplit une mission d’intérêt général sur les questions de jeunesse à l’international.

Le rôle de France Volontaires par rapport aux services civiques

France Volontaires est fortement impliquée sur les questions de volontariat à l’international :

1. En tant que membre fondateur de l’Agence du Service Civique,

2. En raison de son expertise particulière à l’international,

3. En raison du mandat qui lui a été confié par ses membres, pouvoirs publics et monde associatif.

Problématique et enjeux :

Les premiers espaces volontariats ont été créés depuis 2010. A ce jour, on en compte 24. L’EV est un centre de ressources pour tous les acteurs du volontariat au travers d’actions visant à accroître en qualité et en quantité des différents types de volontariat :

  • Informer, conseiller, orienter et mettre en réseau
  • Valider une structure d’accueil à la demande d’une structure d’envoi ;
  • Organiser un atelier thématique ;
  • Organiser une formation ;
  • Participer au suivi-accompagnement d’un volontaire envoyé par une structure d’envoi membre de FV.

Aujourd’hui, il faut continuer à renforcer la collaboration entre tous les acteurs du volontariat pour faciliter et améliorer les conditions de mise en œuvre de volontariats de qualité ; bénévoles sur chantiers, services civiques, VSI, senior, etc. Faire reconnaître le volontariat ; promouvoir un volontariat de qualité.

Public concerné : les acteurs du volontariat nationaux et internationaux, les volontaires et les structures qui les accueillent et les demandent, les autorités camerounaises et françaises, les ONG locales et internationales présentes au Cameroun.

Ressources matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil : Le volontaire disposera des moyens matériels et financiers nécessaires au bon déroulement de sa mission.

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mars 2016

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Sous la responsabilité du représentant National et en équipe avec l’Animateur de l’espace volontariat, le volontaire aura en charge l’élaboration d’un plan de communication à destination des sponsors ; Faire la liste de partenaire potentiel et l’actualiser régulièrement ;

Objectifs attendus :

Un plan de communication en lien avec nos objectifs et nos cibles est établi. Les sources de financement sont repérées. Les activités sont identifiées et mises en œuvre conformément aux missions des EV.
Le volontaire est responsable de la mise en place et de l’actualisation d’une liste de partenaires potentiel.

  • A ce titre : il repère, dans le paysage des acteurs de développement ou des acteurs économiques, ceux qui peuvent être mobilisés en fonction d’intérêts mutuels et de valeurs partagés avec France Volontaires.
  • Démarcher ces acteurs pour mobiliser les ressources.
  • Mettre en place des éléments de langages et une approche de communication :

Il participe à l’identification, la mise en place et la conduite d’actions délocalisées

Activités concrètes à mener :

  • Concevoir un plan de mobilisation de ressources sur la base d’un catalogue d’actions à sponsoriser ou à cofinancer établi par l’équipe de l’Espace Volontariats
  • Mettre en place une base de données de partenaires potentiels
  • Etablir un plan de communication notamment celui destiné à la mobilisation des ressources
  • Assurer le suivi des partenariats
  • Initier et participer aux rencontres avec les partenaires
  • Participer aux activités courantes de l’Espace Volontariats telles que :
    • News letter
    • Mise en réseau des VIES
    • Espace volontariats délocalisé
    • Présence de l’Espace volontariats aux événementiels
    • Suivi des actions sur le système d’information.

Contexte de vie :

Lieu de vie  : Yaoundé 

Milieu physique, climat : Type tropical humide avec une moyenne de température variant entre 18°C et 25°C

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée :

Marketing et communication.

Des capacités personnelles telles que curiosité, disponibilité, réactivité, ouverture, capacité d’initiative. Il devra également avoir des capacités d’animation (conduite de réunion, prise de parole, etc.).

Langues pratiquées (lu, écrit et parlé) :

Français (indispensable), anglais (fortement souhaité).

Permis de conduire :

Auto ou moto (souhaitable)

Autres compétences nécessaires :

  • Capacités pour l’analyse des stratégies d’acteurs
  • Compétences en négociation ; Communication ; recherche de financements.

Conditions :

Candidatez  :

ORGANIZACIÓN GENERARTE

Lugar y objeto de la misión : LIMA

Puesto propuesto : Comunicadora o comunicador o gestor cultural con disposición para colaborar en la difusión de los proyectos artísticos y culturales de la asociación GENERARTE y el contacto con públicos específicos.

¿Por qué necesita un voluntario ?

GENERARTE lleva más de 10 años realizando proyectos de arte y educación dirigidos a la ciudadanía en general. Uno de los ejes trasversales de nuestro trabajo es la preservación del ecosistema y para ello realizamos obras de teatro familiar que reflexionan sobre la cultura y el medio ambiente. Somos un equipo pequeño de artistas y educadores ; la gestión de la organización requiere del apoyo de personas voluntarias que colaboren con nosotros en difundir lo que venimos haciendo, para lograr el contacto con diferentes públicos de la ciudad y otras regiones y por otro lado seguir identificando organizaciones o personas que respalden nuestro trabajo de arte y bienestar comunitario.

• Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

Quisiéramos conocer a una chica o un chico que hable y escriba español y pueda acompañarnos en las labores de comunicación de nuestra organización de arte y cultura. La persona que pueda estar con nosotros recibirá orientaciones sobre sus tareas pero debe tener también inventiva y seguridad para hacernos propuestas y poder llevarlas a cabo.

Somos un grupo de artistas con una persona encargada de la gestión, nuestros horarios son flexibles y dependen de los proyectos o presentaciones artísticas que estemos llevando a cabo. Trabajamos sobre todo para un público familiar y siempre hay niños a nuestro alrededor, tenemos hijas pequeñas en el equipo.

En el año 2016 esperamos reponer dos obras de teatro que estrenamos los años anteriores : HABLADOR Y MARIPOSA ( https://www.youtube.com/watch?v=GMIDwbjSz9s) y KLIMANTICO y SELVA PODER al rescate planetario ; también nos proponemos hacer piezas escénicas breves para público familiar. Nos encantaría contar con una voluntaria o un voluntario que sea parte de estas actividades, en principio para apoyar el área de comunicaciones y sería una ventaja adicional si también puede colaborar en temas de asistencia escénica o técnica (luces, sonido, registro audiovisual)

Tareas :

  • Colaborar en el manejo de redes sociales
  • Actualizar contenidos de página web y blog
  • Colaborar en el trabajo de crowfounding y postulaciones a fondos concursables
  • Ayudar a organizar los materiales audio visuales de los que ya dispone GENERARTE
  • Colaborar en la difusión de espectáculos dentro de la prensa local
  • Proponer y gestionar materiales de difusión (por ejemplo : videos, fotos, campañas)
  • Eventualmente a poyar en las labores de producción de las presentaciones artísticas (recepción del público, coordinaciones simples, comunicaciones con el equipo)
  • Fecha de inicio de la misión : abril – noviembre 2016
  • Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : alrededor de 4 horas diarias, 5 veces por semana

Descripción un día estándar del voluntario :

  • Día A : reunión física o virtual con la coordinación de GENERARTE. La voluntaria o voluntario organiza sus horarios para hacer sus actividades desde la oficina o desde otro lugar donde pueda trabajar con su computadora.
  • Día B : acompañamiento a presentación artística en teatro o en espacio abierto

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : relacionados a temas de comunicación o de gestión cultural
  • Nivel de castellano : buen nivel
  • Competencias y cualidades requeridas : nos encantaría una voluntaria o un voluntario organizada(o), segura(o), dinámica(o), creativa(o), positiva(o), ecuánime

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la asociación : alimentación y transporte los días trabajados en oficina
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los demás gastos (transporte aéreo, seguro, gastos corrientes, etc.)
  • Formación ofrecida por la asociación : compartimos nuestra experiencia artística y modos de auto gestión como organización de arte y cultura
  • Medio de transporte : transporte público

CONTACTO EN LA ASOCIACIÓN QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Milagros Esquivel milagros@generarte.org

Cadre général d’intervention

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil

France Volontaires (FV) est une plateforme associative regroupant 34 associations, 4 ministères, l’AFD et 6 collectivités territoriales. La mission principale de FV est de développer et promouvoir les différentes formes de volontariats français à l’international, tant en quantité qu’en qualité. En somme, France Volontaires a pour mission de créer des ponts entre des structures françaises, des structures étrangères et des candidats au volontariat.

France Volontaires dispose d’un outil principal pour promouvoir ses actions : les Espaces Volontariats (EV) et leurs antennes présentes dans le monde. Ils servent dans un premier temps à identifier les différents volontaires présents dans un pays. Puis, ces EV et leurs antennes servent à faciliter l’accueil, l’intégration, la promotion, l’échange de pratiques, et la mise en réseau des volontaires, des partenaires locaux et nationaux et les informe de l’offre française de volontariat.

France Volontaires a des valeurs fortes : la solidarité et l’engagement.

France Volontaires et l’Etat français

France Volontaires est l’opérateur de l’Etat dans le domaine du volontariat et remplit une mission d’intérêt général sur les questions de jeunesse à l’international.

Le rôle de France Volontaires par rapport aux services civiques

France Volontaires est fortement impliquée sur les questions de volontariat à l’international :

  1. En tant que membre fondateur de l’Agence du Service Civique,
  2. En raison de son expertise particulière à l’international,
  3. En raison du mandat qui lui a été confié par ses membres, pouvoirs publics et monde associatif.

Problématique et enjeux

Les premiers espaces volontariats ont été créés depuis 2010. A ce jour, on en compte 24. L’EV est un centre de ressources pour tous les acteurs du volontariat au travers d’actions visant à accroître en qualité et en quantité des différents types de volontariat :

  • Informer, conseiller, orienter et mettre en réseau
  • Valider une structure d’accueil à la demande d’une structure d’envoi ;
  • Organiser un atelier thématique ;
  • Organiser une formation ;
  • Participer au suivi-accompagnement d’un volontaire envoyé par une structure d’envoi membre de FV.

Aujourd’hui, il faut continuer à renforcer la collaboration entre tous les acteurs du volontariat pour faciliter et améliorer les conditions de mise en œuvre de volontariats de qualité ; bénévoles sur chantiers, services civiques, VSI, senior, etc. Faire reconnaître le volontariat ; promouvoir un volontariat de qualité.

Public concerné

Les acteurs du volontariat nationaux et internationaux, les volontaires et les structures qui les accueillent et les demandent, les autorités béninoises et françaises, les ONG locales et internationales présentes au Bénin.

Ressources matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil : Le volontaire disposera des moyens matériels et financiers nécessaires au bon déroulement de sa mission.

Cadre descriptif de la mission

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire 

Au plus tôt.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet

Sous la responsabilité du représentant national et en équipe avec l’animateur de l’espace volontariat, le volontaire aura en charge l’élaboration d’un plan de communication à destination des sponsors ; Faire la liste de partenaire potentiel et l’actualiser régulièrement.

Objectifs attendus

Un plan de communication en lien avec nos objectifs et nos cibles est établi. Les sources de financement sont repérées. Les activités sont identifiées et mises en œuvre conformément aux missions des EV. Le volontaire est responsable de la mise en place et de l’actualisation d’une liste de partenaires potentiel :

  • A ce titre : il repère, dans le paysage des acteurs de développement ou des acteurs économiques, ceux qui peuvent être mobilisés en fonction d’intérêts mutuels et de valeurs partagés avec France Volontaires.
  • Démarcher ces acteurs pour mobiliser les ressources.
  • Mettre en place des éléments de langages et une approche de communication :

Il participe à l’identification, la mise en place et la conduite d’actions délocalisées.

Activités concrètes à mener

  • Concevoir un plan de mobilisation de ressources sur la base d’un catalogue d’actions à sponsoriser ou à cofinancer établi par l’équipe de l’Espace Volontariats
  • Mettre en place une base de données de partenaires potentiels
  • Etablir un plan de communication notamment celui destiné à la mobilisation des ressources
  • Assurer le suivi des partenariats
  • Initier et participer aux rencontres avec les partenaires
  • Participer aux activités courantes de l’Espace Volontariats telles que :
    • Newsletter
    • Mise en réseau des VIES
    • Espace volontariats délocalisé
    • Présence de l’Espace volontariats aux événementiels
    • Suivi des actions sur le système d’information.

Profil du volontaire

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée

Marketing et communication.

Des capacités personnelles telles que curiosité, disponibilité, réactivité, ouverture, capacité d’initiative. Il devra également avoir des capacités d’animation (conduite de réunion, prise de parole, etc.).

Langues pratiquées (lu, écrit et parlé)

Français (indispensable). Anglais (souhaitable).

Permis de conduire

Auto ou moto (souhaitable)

Autres compétences nécessaires

  • Capacités pour l’analyse des stratégies d’acteurs
  • Compétences en négociation ; Communication ; recherche de financements.

Conditions

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez

Cadre général d’intervention :

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

France Volontaires (FV) est une plateforme associative regroupant 34 associations, 4 ministères, l’AFD et 6 collectivités territoriales. La mission principale de FV est de développer et promouvoir les différentes formes de volontariats français à l’international, tant en quantité qu’en qualité. En somme, France Volontaires a pour mission de créer des ponts entre des structures françaises, des structures étrangères et des candidats au volontariat.

France Volontaires dispose d’un outil principal pour promouvoir ses actions : les Espaces Volontariats (EV) et leurs antennes présentes dans le monde. Ils servent dans un premier temps à identifier les différents volontaires présents dans un pays. Puis, ces EV et leurs antennes servent à faciliter l’accueil, l’intégration, la promotion, l’échange de pratiques, et la mise en réseau des volontaires, des partenaires locaux et nationaux et les informe de l’offre française de volontariat.

France Volontaires a des valeurs fortes : la solidarité et l’engagement

France Volontaires et l’Etat français :

France Volontaires est l’opérateur de l’Etat dans le domaine du volontariat et remplit une mission d’intérêt général sur les questions de jeunesse à l’international.

Le rôle de France Volontaires par rapport aux services civiques

France Volontaires est fortement impliquée sur les questions de volontariat à l’international :

  • 1. En tant que membre fondateur de l’Agence du Service Civique,
  • 2. En raison de son expertise particulière à l’international,
  • 3. En raison du mandat qui lui a été confié par ses membres, pouvoirs publics et monde associatif.

Problématique et enjeux :

Les premiers espaces volontariats ont été créés depuis 2010. A ce jour, on en compte 24. L’EV est un centre de ressources pour tous les acteurs du volontariat au travers d’actions visant à accroître en qualité et en quantité des différents types de volontariat :

  • Informer, conseiller, orienter et mettre en réseau
  • Valider une structure d’accueil à la demande d’une structure d’envoi ;
  • Organiser un atelier thématique ;
  • Organiser une formation ;
  • Participer au suivi-accompagnement d’un volontaire envoyé par une structure d’envoi membre de FV.

Aujourd’hui, il faut continuer à renforcer la collaboration entre tous les acteurs du volontariat pour faciliter et améliorer les conditions de mise en œuvre de volontariats de qualité ; bénévoles sur chantiers, services civiques, VSI, senior, etc. Faire reconnaître le volontariat ; promouvoir un volontariat de qualité.

Public concerné : les acteurs du volontariat nationaux et internationaux, les volontaires et les structures qui les accueillent et les demandent, les autorités guinéennes et françaises, les ONG locales et internationales présentes en Guinée Conakry.

Ressources matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil : Le volontaire disposera des moyens matériels et financiers nécessaires au bon déroulement de sa mission.

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mars 2016

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Sous la responsabilité du représentant national et en équipe avec l’animateur de l’espace volontariat, le volontaire aura en charge l’élaboration d’un plan de communication à destination des sponsors ; Faire la liste de partenaire potentiel et l’actualiser régulièrement ;

Objectifs attendus :

Un plan de communication en lien avec nos objectifs et nos cibles est établi. Les sources de financement sont repérées. Les activités sont identifiées et mises en œuvre conformément aux missions des EV.
Le volontaire est responsable de la mise en place et de l’actualisation d’une liste de partenaires potentiel :

  • A ce titre : il repère, dans le paysage des acteurs de développement ou des acteurs économiques, ceux qui peuvent être mobilisés en fonction d’intérêts mutuels et de valeurs partagés avec France Volontaires.
  • Démarcher ces acteurs pour mobiliser les ressources.
  • Mettre en place des éléments de langages et une approche de communication :

Il participe à l’identification, la mise en place et la conduite d’actions délocalisées

Activités concrètes à mener :

  • Concevoir un plan de mobilisation de ressources sur la base d’un catalogue d’actions à sponsoriser ou à cofinancer établi par l’équipe de l’Espace Volontariats
  • Mettre en place une base de données de partenaires potentiels
  • Etablir un plan de communication notamment celui destiné à la mobilisation des ressources
  • Assurer le suivi des partenariats
  • Initier et participer aux rencontres avec les partenaires
  • Participer aux activités courantes de l’Espace Volontariats telles que :
    • News letter
    • Mise en réseau des VIES
    • Espace volontariats délocalisé
    • Présence de l’Espace volontariats aux événementiels
    • Suivi des actions sur le système d’information.

Lieu de vie  : Conakry. 

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée :

  • Marketing et communication.
  • Des capacités personnelles telles que curiosité, disponibilité, réactivité, ouverture, capacité d’initiative. Il devra également avoir des capacités d’animation (conduite de réunion, prise de parole, etc.).

Langues pratiquées (lu, écrit et parlé) :

Français.

Permis de conduire :

Auto ou moto (souhaitable)

Autres compétences nécessaires :

  • Capacités pour l’analyse des stratégies d’acteurs
  • Compétences en négociation ; Communication ; recherche de financements.

Conditions :

Candidatez  :

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : mars 2016

Raison de la mission :

Le volontaire est un relais institutionnel pour l’AF Trivandrum. Personne de confiance, il est en veille concernant la ville, l’annexe et il assure le suivi pour la maison mère. Il apporte également son soutien localement à l’enseignement du français.

Il renforce la légitimité de la présence de l’AF à Cochin et permet d’en accroitre son rayonnement et sa visibilité.

Il sera également le référent de l’espace volontariats de France Volontaires Inde à Cochin (travail à temps partiel = ¼ de temps).

Objectifs et finalité de la mission :

Les objectifs principaux sont

  • Assurer un suivi quotidien de l’activité, des enseignants
  • Enseigner
  • Dynamiser le lieu : projection de film, atelier de conversation, …
  • Apporter un soutien à l’activité culturelle

Ce travail s’effectue en étroite collaboration avec le centre de Trivandrum, qui effectue des visites régulières à Cochin.

Pour le compte de France Volontaires, l’objectif est de créer une dynamique pour le développement du volontariat français à Cochin et par extension dans le Kerala.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le coordinateur sera le représentant de l’AF Trivandrum à Cochin, le lien entre les deux entités, assurant un suivi régulier et bienveillant des activités, enseignant le français langue étrangère, facilitant les activités culturelles et démarches administratives de l’établissement. Il développera l’ensemble de ces activités, il animera et fera vivre ce lieu en coordination constante avec l’AF de Trivandrum.

Ce volontaire sera également un point d’appui pour l’équipe de l’espace volontariats Inde.

Objectifs attendus / activités concrètes à mener :

Pour la coordination de l’annexe de Cochin / AF de Trivandrum :

  • Enseignement tout public
  • Suivi de l’équipe : organisation d’une petite réunion/atelier, 2 fois par mois ; s’assurer de la présence des professeurs ; apporter des conseils si besoin ;
  • Conduite des examens DELF, 4 fois/ an (les corrections ont lieu à Trivandrum)
  • Suivi logistique et administratif : signaler un problème/un besoin technique, transmettre les factures, réserver une salle, faire distribuer les flyers pour la promotion des cours, assurer la constitution d’une base de données des étudiants, un suivi des prospects…en collaboration avec la réceptionniste
  • Soutien aux activités culturelles : animation d’ateliers (à définir : ciné club, atelier de conversation)

Pour les missions à assurer pour le compte de France Volontaires :

  • Organiser de manière régulière des cafés-débats sur des sujets susceptibles d’intéresser des acteurs de développement de Cochin
  • Valoriser ce qu’entreprennent les volontaires et les organisations de développement de Cochin et du Kerala plus globalement en produisant des articles et en sollicitant les contributions de ces acteurs.
  • Créer des manifestations qui permettraient de mettre en lien les volontaires français affectés à Cochin et des jeunes indiens (à travers les réseaux sociaux, l’organisation de manifestations culturelles et de temps de rencontre, …)
  • Identifier des organisations susceptibles d’accueillir des volontaires (VSI, service civique, chantiers de solidarité internationale, …).

Contexte de vie :

Lieu de travail : Annexe de l’Alliance Française à Cochin, missions régulières à Trivandrum à prévoir

Horaires ou disponibilité demandés : 5 jours par semaine et ponctuellement durant certains weekends

Moyen de déplacement : Transports publics locaux à Cochin, en train pour se rendre à Trivandrum

Habitat (Type, confort, à partager)… : possibilité de collocation, début de mission en guest house avant transfert dans appartement

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée : Formation en FLE

Autre impératif :

  • Expérience de l’enseignement du FLE avec en particulier des expériences de travail à l’étranger
  • Maitrise de la langue française et anglaise.

Conditions :

Candidatez  :

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mars 2016

La mission :

Le/la volontaire travaillera à la programmation artistique annuelle de l’Institut Français en Inde (IFI), en coordination avec le réseau des Alliances Françaises et les partenaires culturels locaux dans tout le pays, sous l’autorité hiérarchique du Directeur de l’IFI et, au quotidien, sous l’autorité directe de l’Attachée culturelle. Le/ la volontaire sera responsable de projets dans un ou plusieurs domaines artistiques, qu’il s’agisse de l’organisation de tournées, de la mise en place de projets de coopération franco-indiens, de programmes de résidence et d’échanges artistiques, ou de l’accompagnement d’artistes et professionnels français en Inde.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le/la volontaire participera à la mise en œuvre des projets artistiques mis en œuvre par l’Institut Français en Inde. 

Finalités et Objectifs :

Le service artistique de l’Institut français en Inde assure les missions suivantes : la promotion et l’accompagnement à l’étranger de la création française ; le développement des échanges avec les cultures européennes, francophones et étrangères ; la diffusion du patrimoine cinématographique et audiovisuel ; le soutien à une large circulation des écrits, des œuvres et des auteurs, en particulier francophones – en concertation étroite avec les organismes compétents dans ces domaines ; la promotion et l’accompagnement à l’étranger des idées, des savoirs et de la culture scientifique français ; la promotion, la diffusion et l’enseignement à l’étranger de la langue française ; l’information du réseau culturel français à l’étranger, des institutions et des professionnels étrangers sur l’offre culturelle française ; le conseil et l’accompagnement des professionnels français désireux d’élargir leur périmètre d’activité au territoire d’implantation du poste.

Objectifs attendus :

Le/ la volontaire sera responsable de projets dans un ou plusieurs domaines artistiques, qu’il s’agisse de l’organisation de tournées, de la mise en place de projets de coopération franco-indiens, de programmes de résidence et échanges artistiques, ou de l’accompagnement d’artistes français en Inde.

Activités concrètes à mener :

  • Veille et suivi des scènes françaises et indiennes dans le domaine des arts de la scène ;
  • Gestion administrative et financière de projets (montage de dossiers, rédaction de propositions et rapports, élaboration de budgets, etc.) ; 
  • Suivi des relations avec les partenaires indiens
  • Suivi de production : Contrats (subvention, artistes et compagnies, prestataires de service, partenaires) et suivi de la technique prise en charge par un prestataire extérieur ;
  • Suivi logistique (accueil, hébergement et transport) ;
  • Actions de communication (élaboration de plan de communication, rédaction en français et en anglais de documents ; suivi avec le graphiste et l’agence de presse)

Contexte de vie :

Lieu de travail : Institut français en Inde – New Delhi avec de temps en temps des missions sur le territoire indien en fonctions des projets culturels à suivre.

Horaires ou disponibilité demandés : 5 jours par semaine / 10h00 – 19h00

Moyen de déplacement : A New Delhi : les moyens de déplacement locaux et en particulier en auto-rickshaw (« tuk-tuk » local, ouvert, à trois roues). Le site est également desservi par 2 lignes de métro (lignes violette et jaune). Pour les missions à l’intérieur du pays, les déplacements se feront en avion.

Habitat (Type, confort, à partager) : Logement à rechercher par le volontaire. Possibilité de colocation avec des Indiens et d’autres étrangers de diverses nationalités pour environ 300€ (variable en fonction du taux de change) dans des appartements modernes. Pour cette somme, un logement individuel sera rustique et plus ancien, souvent non meublé.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation souhaitée : Gestion de projets culturels, médiation culturelle, administration d’une structure culturelle

Autre impératif :

Une connaissance approfondie de la scène artistique française contemporaine est requise, dans au moins un domaine parmi les suivants : arts visuels (photo, arts plastiques, arts numériques), arts du spectacle (théâtre, danse, marionnettes, arts de la rue), musique (classique, musiques actuelles, jazz, musique du monde), design, mode, architecture. Une connaissance préalable du réseau culturel français à l’étranger (Institut français / Ambassade / Alliance française) serait un plus.

Maitrise de la langue française et anglaise.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

  • Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquer en objet de votre mail : « Mission 7I1052 – Institut Français – New Delhi. Inde »

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mars 2016

Résumé de la mission :

Le volontaire dispensera des cours de FLE (Français Langue Etrangère) à différents publics (enfants, adolescents et adultes), animera des ateliers pendant l’été pour le centre de loisirs (accompagnement des enfants dans des projets liés à l’art) et assistera le directeur dans la coordination pédagogique (création de matériel pédagogique, observation de classes, soutien dans la gestion du logiciel de cours hanafetc).

Raison de la mission :

Les activités de l’alliance Française de Kumasi sont en pleine croissance, l’effectif annuel d’auditeurs est estimé aujourd’hui à 550. Cette situation a justifié un accroissement des effectifs enseignants qui travaillent sous l’autorité du directeur. Les compétences pédagogiques de ces enseignants nécessitent d’être renforcés et suivi afin de garantir la continuité de la qualité des cours dispensées et des autres activités menées au sein de l’Alliance française.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire aura pour rôle d’enseigner, à l’aide de l’approche actionnelle, de documents authentiques et des technologies dont dispose l’Alliance française et de partager des expériences, notions de FLE avec le reste de l’équipe.

Activités concrètes à mener :

Concevoir du matériel pédagogique, optimiser l’utilisation des méthodes « Alter Ego » + et « Vite et bien », échanger avec les enseignants autour d’un café pédagogique, utiliser le logiciel de cours en qualité d’enseignant.

Contexte de vie :

Lieu de travail et de vie : Kumasi est une ville de province (capitale régionale).

Profil du (de la) candidat(e) :

  • Formation souhaitée : Master 1 FLE ou DAEFLE
  • Autre langue pratiquée : Anglais

Conditions :

Candidatez :

Présentation de la mission

Résumé de la mission :

Le/la volontaire sera chargé(e) de seconder pédagogiquement le directeur tchadien du Centre d’apprentissage de la langue française de N’Djamena et travaillera avec l’ensemble des formateurs du réseau des CALF au Tchad. Il devra en particulier :

  • Collaborer avec le directeur et les enseignants sur la didactique du FLE,
  • Concevoir des outils pédagogiques,
  • Participer à l’organisation, la passation et la correction des examens DELF/DALF, Impulser une pédagogie actionnelle.
  • Participer à la mise en place de formations continues,
  • Evaluer les pratiques de classe.

Présentation de la structure d’accueil :

Le français langue étrangère est principalement porté au Tchad par les Centres d’Apprentissage de la Langue Française (CALF) au nombre de 5 réunis dans l’association des CALF que préside le Ministre de l’Education Nationale avec le soutien de l’ambassade de France. Ces centres bénéficient d’une bonne implantation dans leur ville respective au sein des Maisons de la Culture (Abéché, Sarh, Moundou et Adré à l’exception de N’Djamena qui dispose de son propre établissement.

Les CALF ont développé des cycles d’apprentissage collectif, ainsi que des formations soit en cours de français sur objectifs spécifiques, soit en cours particuliers. Les CALF organisent deux sessions par an du DELF/DALF. Environ 5000 apprenants ont suivi ces cours sur l’ensemble du réseau des CALF. Il convient de noter que les cours dispensés nécessitent aujourd’hui une actualisation pédagogique davantage en lien avec les nouvelles technologies.

Problématique et enjeux :

Didactique du français à un public constitué de tous les niveaux et majoritairement arabophone.

Finalités et Objectifs :

Renforcer les équipes de formateurs existantes, dynamiser l’enseignement du français.

Public concerné :

Tout public adulte (étudiants, fonctionnaires, commerçants,…)

Mission du volontaire :

Objectifs attendus :

Participer au développement de la didactique du FLE et contribuer à la qualité attendue de l’enseignement du français dans le réseau des CALF.

Place et rôle du (de la) volontaire au sein du CALF de N’Djaména et du réseau des CALF Tchadiens :

Le (la) volontaire sera hiérarchiquement rattaché au Directeur du CALF de N’Djamena mais devra collaborer avec :

  • Le Coordonnateur du réseau des CALF,
  • Les enseignants du CALF de N’Djamena,
  • Toutes personnes impliquées dans les actions du CALF.

Activités concrètes à mener :

  • conseiller sur la didactique du FLE au CALF de N’Djamena avec le directeur,
  • animer des ateliers de didactique du FLE en collaboration avec les professeurs-formateurs du CALF de N’Djamena,
  • assurer des cours de FLE (préparation aux examens DELF/DALF),
  • participer à l’organisation, la passation et la correction des examens DELF/DALF,
  • prendre part aux actions culturelles et concours de la langue française organisé par le CALF de N’Djamena.

Lieu de travail et zone d’intervention :

N’Djamena

Déplacements à prévoir :

Déplacements possibles dans le réseau des CALF

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation :

  • Master FLE

Compétences clés

  • Animation, formation
  • Suivi évaluation
  • Encadrement d’équipe

Conditions :

  • Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions ici
  • Durée de la mission : 24 mois

Candidatez :

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mars 2016

Résumé de la mission :

La mission consiste à fournir aux élus et aux acteurs sociaux locaux (associations, services techniques, acteurs économique…) des outils d’aide à la décision concertée leur permettant de définir des politiques sectorielles (santé, éducation, mobilité, fiscalité, etc.) claires et partagées, d’orienter efficacement l’affectation des ressources de leur commune et de promouvoir un dialogue citoyen autour des enjeux et défis sectoriels et globaux du développement de Grand Yoff et Dakar.

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

L’ONG Enda Graf Sahel est implantée sur Dakar et particulièrement à Grand Yoff depuis près de 30 ans Elle soutient des initiatives endogènes des acteurs urbains (élus, association, services techniques, acteurs du tissu social, acteurs économiques, recherche/universitaire, etc..). Par ailleurs, sa connaissance fine des différents terroirs dakarois, dont Grand Yoff, est un atout qu’il faut prendre en considération

Problématique et enjeux :

Enda Graf Sahel a volonté d’agir en commun au profit, en priorité, du développement inclusif de la commune de Grand Yoff, les trois partenaires (ville de Dakar, Commune de Grand Yoff et Enda Graf Sahel) conviennent que le manque d’informations urbaines, notamment sectorielles, constitue un obstacle fort à la mise en œuvre d’une politique de développement local post ODM basée sur la réalisation des objectifs du développement durable (ODD), actuellement définis par les Nations Unies en partenariat avec l’ensemble des acteurs urbains concernés (PTF, Elus, ministères, acteurs économiques, acteurs sociaux et/ou traditionnels

Finalités et Objectifs :

Sous la responsabilité du Secrétaire général de Enda Graf et de son équipe en charge du projet GDL, il/elle est chargé(e) d’améliorer la connaissance du milieu urbain par une analyse des situations communales et la mise en place d’un mécanisme d’observation sociale, études et recherches sur les dynamiques et réalités urbaines. Cette action vise à fournir aux élus et aux acteurs sociaux locaux des outils d’aide à la décision concertée leur permettant de définir des politiques sectorielles (santé, éducation, mobilité, fiscalité, etc…) claires et partagées, d’orienter efficacement l’affectation des ressources de leur commune et de promouvoir un dialogue citoyen autour des enjeux et défis du développement durable sur Grand Yoff. Pour ce faire, le ou la Volontaire participera, en tant que responsable d’études urbaines, à l’animation de l’Observatoire des conditions du développement durable de Grand Yoff (OCoDD).

Zone d’intervention :

Communes du département de Dakar notamment Grand-Yoff.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire est en charge des études diagnostiques et au sein d’une équipe dirigée par le responsable du Programme PGDL (Programme d’Appui à la Gouvernance et au Développement durable local). Il aura en plus comme mission de renforcer l’équipe au plan technique.

Objectifs de la mission :

  • Construire des outils d’aide à la décision pour les acteurs communaux de Grand Yoff

Activités concrètes à mener :

  1. Construire des outils d’aide à la décision pour les acteurs communaux de Grand Yoff
  • Définition du canevas des informations communales de base.
  • Création d’un centre de documentation consacré aux secteurs sociaux de base : santé, éducation, enseignement préscolaire…
  • Mise en place d’une base de données (commune de Grand-Yoff) communalisée.
  • Elaboration et diffusion de cartes thématiques actualisées.
  • Publication d’un bulletin trimestriel sur la situation du développement durable sur Grand Yoff
  • Comprendre les nouveaux enjeux du développement durable sur GY
  • Intégration d’une dimension scientifique dans les travaux du comité de pilotage de l’OCoDD à créer.
  • Définition par le comité de pilotage d’un programme de recherche sur les pouvoirs locaux à Grand-Yoff. (études, enquêtes, observations…).
  • Mise en œuvre du programme de recherche
  • Diffusion des résultats des enseignements à travers des ouvrages de vulgarisation
  • Analyse des pratiques du projet au regard des enseignements scientifiques

.Contexte de vie :

  • La capitale sénégalaise, Dakar, bénéficie d’un microclimat de type côtier, influencé par les alizés maritimes et la mousson.
  • La saison chaude et humide s’étend de juin à octobre avec des températures avoisinant 27°C et un pic de précipitations en août (250 mm).

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et expérience professionnelle souhaitée :

  • Formation supérieure en ingénierie urbaine et/ou MIA et en Géo-cartographie ou Géomatique.
  • Expérience de terrain fortement recommandée, de préférence en Afrique subsaharienne.
  • Expérience en termes d’accompagnement de projets et de partenariats internationaux

Autres compétences nécessaires : 

  • Connaissance en gestion d’étude et de recherche socio-urbaine
  • Capacité à définir un champ de recherche et a produire une information utilisable par des décideurs politique.
  • Capacité à transmettre son savoir-faire et à travailler en équipe dans un environnement multiculturel.
  • Capacité à définir et mettre en œuvre des outils de suivi et de pertinences des actions menées.
  • Esprit d’initiative, réactivité, capacité à travailler en équipe et en lien avec divers acteurs fonctionnels, tout en étant autonome
  • Capacités de représentation institutionnelle, d’expression, de synthèse et de rédaction
  • Informatique bon niveau S.I.G. (ArcGIS, MapInfo), programmation Visual Basic, Dessin Assisté par Ordinateur (Illustrator, Photoshop, 3D-SMax), Internet/Webmapping (MapServer, Cartoweb, GoogleMaps API…), base de données (Access, PostGreSQL/PostGIS, pgAdmin), traitement statistique (PhilCarto, R), Microsoft Office

Permis de conduire : Permis B nécessaire

Conditions :

Candidatez  :

Mission de renforcement de la gestion d’hôpitaux
Administration, Gestion /Contrôle de gestion, Supervision

  • Poste à pourvoir : 1er février 2016
  • Basé à : TOGO (siège à déterminer selon programme) Statut : VSI
  • Durée : 1 an reconductible pendant la durée du contrat
  • Hiérarchie : Directeur des Opérations
  • Subordination : Administrateur,assistant pédagogique
  • Liens fonctionnels : partenaires,autorités sanitaires et structures bénéficiaires,autorités locales,siège
  • Langues : Français

Qualification :

Diplôme administratif,comptable ou de gestion de niveau Il ou Ill,de préférence pour les métiers de la solidarité internationale.

Expérience :

5 ans d’expérience sur le terrain dans des missions de solidarité internationale dans des fonctions similaires.

Capacité démontrée à mettre en place et gérer les fonctions administratives, financières, comptables et logistiques d’une structure de santé.

Contexte : 

Entraide Médicale internationale est une ONG Française déclarée d’utilité publique qui intervient depuis 43 ans pour renforcer les systèmes de santé publics dans les pays moins avancés. L’une des spécialités de EMI est le renforcement de la gestion globale des hôpitaux et centres de santé,et dans le cadre de futurs programmes confiés à des consortiums d’ONG,EMI aura en charge de mettre en œuvre ce savoir-faire pour renforcer durablement la gestion des établissements bénéficiaires, et ainsi améliorer la qualité des soins et de la prise en charge de patients.

Qualités et compétences recherchées :

  • Gestion du cycle de projet
  • Maîtrise de la comptabilité et des outils d’administration d’une structure de santé de type hôpital, centre de santé.
  • Excellente expérience de la mise en place d’outils de gestion et de manuels de procédure dans tous les domaines (RH, gestion administrative et financière, fiscalité, logistique)
  • Aisance avec les aspects financiers,et budgétaires. Capacité à réaliser,suivre et adapter des projections financières avec des hypothèses.
  • Qualités pédagogiques et d’écoute et d’adaptation,de travail en équipe et de communication. Rigueur, sens du résultat et de l’efficacité, persévérance capacité à mobiliser des groupes et acteurs différents en vue de l’atteinte d’un objectif commun
  • Qualités managériales, esprit de collaboration et d’organisation, capacité à obtenir la meilleure performance d’une organisation
  • Capacité à communiquer, à former et à évaluer 
  • Esprit de synthèse, capacité à dégager les problématique pour proposer des actions adaptées, les mettre en œuvre, et les suivre jusqu’à accomplissement.
  • Connaissance des problématiques et contraintes de travail en environnement complexe
  • Maitrise d’Excel, Ward, Powerpoint

Mission

Le chef de projet aura pour responsabilité de mettre en place tous les moyens prévus dans les TDR du programme afin d’atteindre les objectifs fixés. L’objectif global du programme est de renforcer durablement la gestion globale des structures de santé (hôpitaux et centres de santé) bénéficiaires de l’action :comptabilité, gestion, services sociaux, pharmacies, services techniques,gestion du personnel, organisation des évacuations sanitaires, qualité des services et des admissions. Des actions pilotes de gratuité (accès aux soins subventionnés) et de motivations financières du personnel seront à déployer ponctuellement.

Le chef de projet disposera d’une équipe constituée d’un coordinateur local, un superviseur pédagogique, et une équipe de Auditeurs/Formateurs locaux et travaillera en partenariat avec une ONG locale chargée de déployer les aspects opérationnels du programme.

Des déplacements fréquents sont à prévoir sur le terrain pour évaluer et superviser les programmes

Le chef de projet coordonnera les actions avec l’ensemble des acteurs concernés par le programme.

Actions à mener :

  • Mettre en place l’équipe projet : Constituer l’équipe (5 personnes) et mettre en place tous les moyens de fonctionnements de l’équipe projet (locaux, véhicule, équipements administratifs, etc.)
  • Faire un état des lieux : Recenser et collecter et évaluer les méthodes et outils de gestion existants dans les hôpitaux d’une part, et l’environnement réglementaire en général d’autre part. Evaluer les besoins de ressources, d’outils de gestion, d’équipements administratifs et de formation des établissements afin de prévoir de déploiement des actions dans le cadre des budgets et des activités prévues Réaliser les projections financières pour les volets de tiers payant
  • Affiner et proposer le contenu des actions à mener : Sur la base des axes de renforcement ainsi dégagés, préciser les différents volets du programme de renforcement et les présenter aux partenaires, établissements bénéficiaires, autorités sanitaires et partenaires, en fonction des réalités locales.
  • Préparer le lancement du programme : En lien avec son équipe (notamment l’administrateur, le comptable et d’assistant pédagogique), préparer les aspects opérationnels du lancement du programme : rétro planning,modules de formation, adapter les outils de gestion, rédaction et impression des manuels de procédures, achats d’équipements, organisation opérationnelle, outils pédagogique, rédaction des modules de formation et supports de travail.
  • Former l’équipe projet : Mettre en place les compétences et l’organisation pour exécuter le programme, notamment avec I’ONG locale partenaire qui doit assurer une partie des activités
  • En collaboration avec son équipe, exécuter le programme de renforcement de la gestion globale des établissements - En lien avec I’ONG locale partenaire :
    • Déployer les formateurs auditeurs, démarrer les formations et la mise en place des outils de comptabilité contrôle de gestion, équipements et manuels de procédure,
    • Coordonner toutes les fonctionnalités du programme avec l’équipe projet : sécurité financière, formation,achats, supervision, logistique.
    • Superviser les opérations, vérifier le respect de l’organisation mise en place
    • Suivre les indicateurs
    • Gérer les dépenses et les moyens dans le cadre des budgets et dans le respect des procédures internes de EMI et de la réglementation locale
    • Contrôler les actions sur le terrain
    • Adapter si besoin les axes du programme pour attendre les objectifs.
    • Veiller au transfert des compétences, outils de gestion et organisation aux employés locaux afin d’assurer leur pérennité après la mission.
    • Accompagner les points spécifiques du programme pour faciliter son exécution.
    • Vérifier l’adéquation entre les actions et les exigences contractuelles des bailleurs de fonds.
    • Mettre en place toutes les conditions de succès du programme.
    • Suivre et adapter les actions pour atteindre les indicateurs objectifs du programme. Mettre en place toutes les conditions de succès du programme.
  • Encadrer l’équipe, veiller au respect de l’application des procédures et à la bonne organisation générale
  • Assurer la coordination avec les autres acteurs du programme : les ONG partenaires, les autorités sanitaires si besoin et le siège. Participer aux réunions opérationnelles, partager l’information, faire remonter les problèmes au DO.
  • Rendre compte : rédiger les comptes rendus périodiques et ponctuels.

Chef de projet
Mission de renforcement de la gestion d’hôpitaux
Administration, Gestion /Contrôle de gestion, Supervision

  • Poste à pourvoir : 1er janvier 2016
  • Basé à : Haïti (siège à déterminer selon programme)
  • Statut : VSI
  • Durée : 1 an reconductible pendant la durée du contrat
  • Hiérarchie : Directeur des Opérations
  • Subordination : Administrateur, assistant pédagogique
  • Liens fonctionnels : partenaires, autorités sanitaires et structures bénéficiaires, autorités locales, siège
  • Langues : Français, éventuellement créole
  • Qualification : Diplôme administratif, comptable ou de gestion de niveau II ou III, de préférence pour les métiers de la solidarité internationale.
  • Expérience : 5 ans d’expérience sur le terrain dans des missions de solidarité internationale dans des fonctions similaires. Capacité démontrée à mettre en place et gérer les fonctions administratives, financières, comptables et logistiques d’une structure de santé.

Contexte

Entraide Médicale internationale est une ONG Française déclarée d’utilité publique qui intervient depuis 43 ans pour renforcer les systèmes de santé publics sans les pays moins avancés. L’une des spécialités de EMI est le renforcement de la gestion globale des hôpitaux et centres de santé, et dans le cadre de futurs programmes confiés à des consortiums d’ONG, EMI aura en charge de mettre en œuvre ce savoir-faire pour renforcer durablement la gestion des établissements bénéficiaires, et ainsi améliorer la qualité des soins et de la prise en charge de patients.

Qualités et compétences recherchées :

  • Gestion du cycle de projet
  • Maitrise de la comptabilité et des outils d’administration d’une structure de santé de type hôpital, centre de santé.
  • Excellente expérience de la mise en place d’outils de gestion et de manuels de procédure dans tous les domaines (RH, gestion administrative et financière, fiscalité, logistique)
  • Aisance avec les aspects financiers, et budgétaires. Capacité à réaliser, suivre et adapter des projections financières avec des hypothèses.
  • Qualités pédagogiques et d’écoute et d’adaptation, de travail en équipe et de communication.
  • Rigueur, sens du résultat et de l’efficacité, persévérance capacité à mobiliser des groupes et acteurs différents en vue de l’atteinte d’un objectif commun
  • Qualités managériales, esprit de collaboration et d’organisation, capacité à obtenir la meilleure performance d’une organisation
  • Capacité à communiquer, à former et à évaluer
  • Esprit de synthèse, capacité à dégager les problématique pour proposer des actions adaptées, les mettre en œuvre, et les suivre jusqu’à accomplissement.
  • Connaissance des problématiques et contraintes de travail en environnement complexe
  • Maitrise d’Excel, Word, Powerpoint

Mission

Le chef de projet aura pour responsabilité de mettre en place tous les moyens prévus dans les TDR du programme afin d’atteindre les objectifs fixés. L’objectif global du programme est de renforcer durablement la gestion globale des structures de santé (hôpitaux et centres de santé) bénéficiaires de l’action : comptabilité, gestion, services sociaux, pharmacies, services techniques, gestion du personnel, organisation des évacuations sanitaires, qualité des services et des admissions. Des actions pilotes de gratuité (accès aux soins subventionnés) et de motivations financières du personnel seront à déployer ponctuellement.
Le chef de projet disposera d’une équipe constituée d’un administrateur, un assistant pédagogique, un comptable et un superviseur, et travaillera en partenariat avec une ONG locale chargée de déployer les aspects opérationnels du programme.
Des déplacements fréquents sont à prévoir sur le terrain pour évaluer et superviser les programmes
Le chef de projet coordonnera les actions avec l’ensemble des acteurs concernés par le programme.

Actions à mener :

  • Mettre en place l’équipe projet : Constituer l’équipe (5 personnes) et mettre en place tous les moyens de fonctionnements de l’équipe projet (locaux, véhicule, équipements administratifs, etc.)
  • Faire un état des lieux : Recenser et collecter et évaluer les méthodes et outils de gestion existants dans les hôpitaux d’une part, et l’environnement règlementaire en général d’autre part. Evaluer les besoins de ressources, d’outils de gestion, d’équipements administratifs et de formation des établissements afin de prévoir de déploiement des actions dans le cadre des budgets et des activités prévues Réaliser les projections financières pour les volets de tiers payant
  • Affiner et proposer le contenu des actions à mener : Sur la base des axes de renforcement ainsi dégagés, préciser les différents volets du programme de renforcement et les présenter aux partenaires, établissements bénéficiaires, autorités sanitaires et partenaires, en fonction des réalités locales.
  • Préparer le lancement du programme : En lien avec son équipe (notamment l’administrateur, le comptable et d’assistant pédagogique), préparer les aspects opérationnels du lancement du programme : rétro planning, modules de formation, adapter les outils de gestion, rédaction et impression des manuels de procédures, achats d’équipements, organisation opérationnelle, outils pédagogique, rédaction des modules de formation et supports de travail.
  • Former l’équipe projet : Mettre en place les compétences et l’organisation pour exécuter le programme, notamment avec l’ONG locale partenaire qui doit assurer une partie des activités.
  • En collaboration avec son équipe, exécuter le programme de renforcement de la gestion globale des établissements : -
    • En lien avec l’ONG locale partenaire, déployer les formateurs auditeurs. Démarrer les formations et la mise en place des outils de comptabilité contrôle de gestion, équipements et manuels de procédure. Coordonner toutes les fonctionnalités du programme avec l’équipe projet : sécurité financière, formation, achats, supervision, logistique.
    • Superviser les opérations, vérifier le respect de l’organisation mise en place
    • Suivre les indicateurs
    • Gérer les dépenses et les moyens dans le cadre des budgets et dans le respect des procédures internes de EMI et de la règlementation locale
    • Contrôler les actions sur le terrain
    • Adapter si besoin les axes du programme pour attendre les objectifs.
    • Veiller au transfert des compétences, outils de gestion et organisation aux employés locaux afin d’assurer leur pérennité après la mission.
    • Accompagner les points spécifiques du programme pour faciliter son exécution.
    • Vérifier l’adéquation entre les actions et les exigences contractuelles des bailleurs de fonds. Mettre en place toutes les conditions de succès du programme.
    • Suivre et adapter les actions pour atteindre les indicateurs objectifs du programme. Mettre en place toutes les conditions de succès du programme.
  • Encadrer l’équipe, veiller au respect de l’application des procédures et à la bonne organisation générale
  • Assurer la coordination avec les autres acteurs du programme : les ONG partenaires, les autorités sanitaires si besoin et le siège. Participer aux réunions opérationnelles, partager l’information, faire remonter les problèmes au DO.
  • Rendre compte : rédiger les comptes rendus périodiques et ponctuels.
  • Department : School Administration
  • Work Location : Port-au-Prince, Haiti
  • Contract : 12 months initially with an option to extend afterwards
  • Hours : Monday-Friday, 7am-4pm, occasional extra hours due to project-based workload
  • Compensation : Accommodation, lunches provided at the workplace, work computer, work phone

Organisation Overview

Institution Mixte de l’Avenir [IMA] is a well-established community school located in one of the most populated and deprived areas of Port-au-Prince, Haiti. The founder, Natacha Marseille’s vision, is to provide quality education to local community children, to help empower them with knowledge and economic understanding and to build more prosperous future for them and their families. Founded in 2004, IMA has built itself a reputation as an organisation delivering high-quality education and day care to 1 to 15-year-old children in the Carrefour Feuilles quarter. Nowadays, IMA counts 230 children and 36 members of staff.

Position Overview

The Sponsorship Coordinator is a brand new position which has arisen because IMA is heavily dependent on external sponsorships from international and Haitian partners. IMA has planned multiple operational and academic projects but has unfortunately not been able to start these because of money restraints and lack of partners.

The Sponsorship Coordinator will be responsible for crafting and managing these projects from start to end, effectively communicating IMA’s mission and values to all potential, new and existing partners, organizing PR events and keeping a close eye on all project admin aspects.

We are looking for a dynamic professional who will bring not only the experience in writing proposals and agreements, leading projects and communicating effectively with international partners, but also whose hands-on approach will lead IMA towards new fruitful partnerships which will help us deliver a high standard education in an improved learning environment for both, 230 children currently studying at IMA and the whole community surrounding the school.

This is an opportunity for a confident individual, who is willing to move to a poor but developing country, and whose open mind and dedication will help IMA grow its portfolio. In return, the successful candidate will witness immediate and rewarding impact of his/her hard work applied in practice.

Main Responsibilities

  • Create in-depth and personalised letters of interest and project proposals for partners you are addressing
  • Work with prospect partners and sponsors to produce extensive institutional and/or private partner profiles
  • Generate proposals, budgets, reports, and other ancillary materials for IMA’s priority projects
  • Carry out all the relevant national and international research for prospect partners
  • Develop and maintain warm strategic relationships with relevant Haitian and other foreign government bodies to acquire their backing and/or recommendation
  • Prioritize and evaluate prospects for corporate, foundation, and government grants
  • Develop and prioritise projects and proposals by meeting and working closely with the management of IMA to elicit projects that need support
  • Manage monthly administration meetings to evaluate projects and set priorities for funding
  • Develop and foster relationships with institutional funders - create personal connections with staff, board, trustees, volunteers, donors and anybody else involved
  • Engage personally with the decision-makers involved and where and if necessary, arrange for and organise partner visits at IMA in Haiti
  • Manage existing grants by tracking, developing internal reporting systems, reporting, maintaining excellent historical records, working with staff to ensure each project or program is meeting proposal conditions and expectations
  • Assist with other fundraising projects as requested
  • Be the official representative of IMA to the external world
  • Proactively look for PR opportunities to make IMA more prominent in the public eye
  • Align the IMA social media calendar with all the sponsorship activities, utilize social media as one of your main communication channels
  • Report regularly to the board of directors of IMA
  • Report and communicate the project progress update to the partners on a regular basis

Essential Requirements for the Job

  • Proficiency in English and French both in writing and verbally
  • Excellent communication skills both written and verbal
  • Previous experience in project management, marketing, PR or similar
  • Familiarity with fundraising information sources
  • Knowledge of basic fundraising techniques and strategies
  • Excellent computer skills with all Microsoft Office programs
  • Experience with managing social media accounts on Facebook, Google+, LinkedIn
  • Knowledge and familiarity with research techniques for fundraising prospect research
  • Experience with budget development and monitoring
  • Pragmatic approach, analytical thinking, resilience
  • Well organized with attention to detail
  • Willingness to work and live in a 3rd world country and to stay in Haiti for a minimum of 12 months
  • Presentable public speaker and organiser of events and campaigns

Desired Requirements for the Job

  • Knowledge of at least one other world language will be considered a huge plus
  • Knowledge of writing contracts and agreements
  • Proven track record of raising money from private sector, foundations or government sources
  • Proven track record with grant writing and management
  • Experience with proposal writing and institutional donors
  • Previous experience with non-profit fundraising
  • General knowledge and interest in world politics and cultural open-mindedness

Core Competencies

  • Analytical thinking and capacity to resolve, understand and explain complex problems
  • Ability to present clearly and comprehensively verbally and in writing communication
  • Ability to work autonomously with emphasis on excellent results
  • Ability to be a valuable team player and where necessary, a leader
  • A positive can-do attitude is a must

Contact

You can find more information about the school on www.facebook.com/imahaiti or on Google+.

Please send us your CV (French or English) and a motivation letter to nadia.dor2013@gmail.com and imahaiti@gmail.com.

We’ll contact you back quickly to request a chat over Skype. We look forward to hearing from you.

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire :

Mars 2016

Résumé de la mission :

Coordinateur de l’équipe pédagogique , le volontaire sera responsable de l’organisation des cours et des sessions d’examen, conseiller et formateur des enseignants, enseignant de FLE/FOS et concepteur de supports pédagogiques et administratifs de suivi (statistiques, indicateurs, etc.), force de proposition et démarcheur de nouveaux marchés afin de développer l’offre de cours de l’Alliance. Il aura, en parallèle à ces tâches, à former un cadre local qui au terme de la mission du volontaire, devra être apte à le remplacer.

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

Association de droit local créée en 1988, l’Alliance Française de Kaolack (AFK) est un espace incontournable de la scène culturelle locale. Fréquentée par près de 800 adhérents, elle programme environ 80 événements culturels par an, et propose des cours de FLE, FOS, alphabétisation, Wolof, bureautique et renforcement scolaire.

En proie à un taux de chômage très élevé et dans un contexte économique alarmant, la population de Kaolack a besoin de formations adaptées, lui offrant de nouvelles perspectives d’emploi ou d’évolution de carrière. Les cours de l’Alliance, par leur coût symbolique, touchent des populations à revenus modestes (petits commerçants, élèves d’établissements scolaires, employés de bureau…) mais un important travail reste à mener pour développer encore davantage son activité par de nouvelles initiatives.

Par ailleurs, la toute nouvelle création de l’Université du Sine Saloum est également une opportunité, pour l’Alliance, d’offrir une plateforme d’experts nécessaire au maintien de la qualité du niveau de français (actuellement en forte baisse, de l’avis même des autorités éducatives sénégalaises). L’Alliance a son rôle à jouer, par son expertise et les cours qu’elle propose.

Problématique et enjeux :

Aujourd’hui, l’Alliance souhaite renforcer son attractivité en diversifiant son offre de cours et en nouant de nouveaux partenariats, tout en accélérant son engagement dans le numérique.

Tous les membres du personnel de l’Alliance sont attachés à leur mission et ont à cœur de développer la structure grâce à leur implication et leur esprit d’initiative ; Toutefois, ils ont encore besoin de formation pour parfaire leurs compétences. Ce projet, par la professionnalisation qu’il implique, est au cœur d’un développement qualitatif de nos services.

Finalités et Objectifs :

La finalité de cette mission est double : conforter de façon efficace le développement du volet pédagogique de l’Alliance et former, dans le même temps, un personnel qui saura, au départ du volontaire, être autonome et parfaitement opérationnel pour prendre sa place.

Public concerné :

  • L’équipe pédagogique de l’AFK, composée de 10 professeurs vacataires, toujours en demande de formation, notamment en TICE et en FOS ;
  • Les étudiants de l’AFK ;
  • Un stagiaire qui sera formé tout au long de la mission à la fonction de coordinateur pédagogique.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le volontaire est au cœur du projet : sont attendus de lui expertise et transfert de compétences.

Objectifs de la mission :

Les principaux objectifs sont les suivants :

  • Professionnalisation de l’équipe pédagogique, avec notamment une amélioration des compétences en numérique éducatif,
  • Diversification des étudiants et intensification de la fréquentation des cours, notamment en FOS.
  • Autonomie et expertise d’un personnel à la fonction de coordinateur pédagogique.

Activités concrètes à mener :

Organisation et gestion administrative des cours et examens : 

  • Coordination d’une équipe de 10 enseignants : gestion des emplois du temps et des sessions, suivi individuel et organisation de réunions et de formations
  • Suivi administratif des étudiant (statistiques / inscriptions, renouvellement, assiduité, taux de rentabilité…) ; analyse des indicateurs de suivi
  •  Organisation des sessions d’examens (TCFQ, DELF-DALF…) et de cérémonies de remise des diplômes

2/ Organisation et gestion pédagogique des cours (FLE, FOS, Alpha, Wolof, informatique, renforcement scolaire, etc.) :

  • Conception de contenus et de progressions pédagogiques FLE et FOS en concertation avec l’équipe pédagogique
  • Réalisation de tests de niveaux et d’évaluations niveaux A1 à C2
  • Formations à l’usage des TICE
  • Développement d’activités pédagogiques en relation avec la programmation culturelle et les ressources de la médiathèque

3/ Encadrement et gestion de l’équipe enseignante

  • Organisation régulière de réunions pédagogiques
  • Visites de classe et rédaction de compte-rendu
  • Proposition d’un plan de formation 
  • Recrutement et gestion des remplacements

4/ Enseignement du FLE/FOS : niveaux A1 à C2

5/ Promotion de nouveaux marchés

6/ Formation d’un cadre local à l’ensemble de ces tâches

Contexte de vie :

Kaolack est une ville de 400 000 habitants qui connaît de fortes chaleurs d’avril à octobre. Située au cœur du Sénégal, elle est à 200km de Dakar et au bord du delta du Sine Saloum.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et expérience professionnelle souhaitée :

Enseignement (français, FLE/FOS) et première expérience de coordination souhaitée

Si possible, une habilitation DELF-DALF ; Au minimum une bonne connaissance des certifications (DELF-DALF et TCFQ)

Autres compétences nécessaires : 

  • Capacités relationnelles, didactiques et administratives
  • Compétence pour l’encadrement d’équipe
  • Connaissances en informatique (numérique éducatif)
  • Capacité d’adaptation
  • Autonomie et esprit d’initiative
  • Rigueur
  • Dynamisme et réactivité

Conditions :

Candidatez :

Échanges et Partenariats (E&P)

Échanges et Partenariats (E&P) est une association loi 1901 créée en 2003 qui milite pour le respect des droits pour tous et s’engage auprès des acteurs de la société civile pour renforcer et développer les partenariats sur des questions de solidarité internationale. Elle est membre du réseau IPAM (Initiative Pour un Autre Monde) qui a pour objectif de produire une pensée renouvelée des enjeux mondiaux, de proposer une stratégie et des pratiques de solidarités en mesure d’y répondre. E&P met en œuvre sa pédagogie et son savoir-faire associatif au service de plusieurs réseaux dont elle est membre (IPAM, CICP, CRID, Migreurop, Alternatives International, No Vox…) et propose de nouvelles formes d’engagement à des individus impliqués ou désirant s’impliquer dans des luttes et mobilisations. 

Nos objectifs :

  • Renforcer les réseaux de solidarité internationale
  • Répondre aux demandes d’individus qui désirent s’impliquer concrètement dans des projets de solidarité et ainsi acquérir une expérience d’engagement
  • Mettre en lien des structures et des personnes travaillant sur des thématiques communes, réaffirmer le partenariat comme moyen de construire les solidarités à l’échelle locale, nationale et internationale
  • Mutualiser les connaissances et expériences sur les thèmes du programme, donner à chacun des éléments de réflexion sur nos modèles de société et comment remettre du sens politique au cœur de nos engagements, agir pour construire un monde plus juste et plus solidaire
  • Amorcer ou renforcer des initiatives collectives européennes et internationales sur les thèmes du programme

Ainsi E&P :

  • Conçoit et coordonne des programmes d’échanges européens et internationaux
  • Réalise des formations thématiques à destination de la jeunesse mais aussi des associations
  • Produit des outils de diffusion d’information à destination d’un large public.

Plus d’informations sur notre association ici.

Le programme d’échange

Le programme mis en œuvre par E&P permet de renforcer les partenariats entre associations mais aussi d’ouvrir la voie à de nouvelles générations de militants. Ainsi chaque mission s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre deux organisations, l’organisation d’envoi en France et l’organisation d’accueil à l’étranger. E&P a mis en place une méthodologie s’appuyant autour de trois temps forts : la préparation collective au départ, le terrain et la capitalisation collective au retour.

Préparation collective au départ : 3 à 4 semaines à Paris pour :

  • Donner les clés pour une immersion dans les réseaux de solidarité internationale
  • Co-construire chaque mission avec le volontaire et les organisations d’envoi et d’accueil
  • Permettre de créer des ponts entre les thématiques
  • Permettre l’acquisition d’outils techniques afin que les volontaires puissent valoriser leur mission sur le terrain et au retour (écrit, web, photo, vidéo, etc.)

Le terrain : entre 5 mois et 1 an

  • Déroulement de la mission (cf informations sur la mission ci-dessous)
  • Alimentation du blog Vues d’Europe et d’Ailleurs
  • Rédaction de rapports intermédiaires et réunion de suivi avec les organisations partenaires

Capitalisation collective au retour (+ à mi parcours pour les missions d’1 an). 3 semaines à Paris pour :

  • Permettre aux volontaires de prendre du recul sur leur mission et de poser les acquis de leur expérience
  • Favoriser l’échange et le croisement des thématiques
  • Replacer la mission du volontaire dans son cadre partenarial : articuler l’individuel et le collectif
  • Partager, valoriser et transmettre cette expérience
  • Produire un certain nombre de documents de capitalisation et de supports de valorisation
  • Echanger autour des missions, des thématiques, des partenariats, lors d’une soirée publique de restitution 

La mission

Les partenaires 

E&P assure l’articulation entre les partenaires, la transversalité entre les thématiques présentes ; l’organisation et l’animation des différentes phases du programme ; le suivi des volontaires avec les organisations partenaires de la mission

Organisation envoi : Créée par des urbanistes, économistes, cadres d’entreprises, juristes…, l’Aitec est une association de solidarité internationale engagée pour la justice économique, sociale et écologique. À travers la recherche, le plaidoyer et l’appui aux campagnes et aux mobilisations des mouvements sociaux et citoyens, l’Aitec participe à la construction d’une expertise ancrée dans la résistance et l’action critique. Elle s’efforce aussi de proposer des perspectives et des politiques alternatives.
L’AITEC, est également membre du réseau IPAM

Organisation d’accueil  : Le Forum des alternatives Maroc (FMAS) est le membre marocain d’Alternatives International. 

Le FMAS se définit comme une association de défense et de promotion des droits économiques, politiques, sociaux, civiques et culturels des groupes et des individus, sans distinction raciale, ethnique, linguistique, religieuse, sexuelle, etc.

En tant qu’organisation non gouvernementale, le FMAS inscrit son rôle dans le combat pour le respect des droits humains et la réhabilitation de la « victime collective », des groupes en tant que tels ou la société dans son ensemble, affectés à des degrés divers par les violations des droits humains et le phénomène de l’impunité, la pauvreté, l’analphabétisme, l’exclusion sociale, politique, économique et culturelle et la privation du droit de cité.

La démarche du FMAS s’insère dans une perspective stratégique de planification et d’actions construites en synergie avec tous les mouvements et les acteurs concernés par la démocratie, l’équité et la justice sociale, et ce, en toute indépendance et en dehors de toute « préférence partisane ».

Contexte

En décembre 2015 la France a accueilli la 21e Conférence de la convention cadre de l’ONU sur le changement climatique (COP21). Dans ce cadre, une coalition française regroupant différents membres et organisation de la société civile s’est constituée pour faire entendre la voix des citoyens et redonner une place plus conséquence à la société civile, qui est absente de la prise de décisions dans ces cadres institutionnels.

Cette mission s’inscrit dans cette dynamique dans la poursuite de cette dynamique. Ainsi, dans le cadre de la COP 22 organisée à Marrakech en décembre 2016 une mobilisation régionale des mouvements de la société civile du Maghreb et du Machrek est en train de se constituer afin de redonner une place plus conséquence à la société civile dans ce processus, de tenter d’amorcer un mouvement global pour la justice climatique, et ce afin de construire un mouvement plus large qui aurait des objectifs de long terme. L’objectif de ces mouvements est aussi de sensibiliser les mouvements sociaux au Maghreb et au Machrek autour de la question de la justice sociale et environnementale et des liens entre les luttes locales et ces rassemblements internationaux.

Cette mission au Maroc s’effectuera en appui d’une mission déjà en cours au Maroc et en parallèle d’une mission en Palestine et d’une mission en Tunisie également portées par l’AITEC et qui partagent les mêmes objectifs. 

Elle vise à : renforcer les liens et dynamiques partenariales entre organisations et mouvements français et européens d’une part et les mouvements présents au Maghreb ; établir un état des lieux des luttes en cours pour la justice sociale et environnementale au Maroc, et d’identifier les connections avec les luttes actuelles au Maghreb et en Europe.

Le/La volontaire sera chargé-e de :

  • se familiariser avec les acteurs investis sur les questions du changement climatique au Maroc et dans le Maghreb
  • récolter et diffuser les informations sur ces questions aux référents des organisations partenaires.
  • à partir de ces informations, diffuser/informer l’AITEC et ses partenaires sur les différentes étapes de l’organisation de la COP 22 (quelles mobilisations prévues ? Quels sujets/thématiques abordés ?/quels calendriers et échéances ?...).
  • plus globalement, favoriser une mise en réseau entre les mouvements français, Maghrébins et européens par une meilleure circulation de l’information et compréhension des enjeux de chacun.
  • participer à la vie de la structure d’accueil.
  • participer à la réalisation d’une action de sensibilisation auprès du grand public (réunion, rencontre, clip vidéo…)

Sites internet :

Durée et dates

  • 12 mois
  • Début mars 2016 pour la préparation collective au départ à Paris

Statut

Service civique pour les moins de 26 ans

Indemnités : 

  • 507 euros par mois sur l’ensemble de la durée du programme versés directement par l’Etat
  • 744 euros en début de mission versés par E&P
  • Cofinancement possible de la région IDF d’un montant global de 500 euros au départ dans le cadre de Mobil Access (à demander à titre individuel à la région)
  • Majoration de l’indemnité (106 euros/mois) si foyer bénéficiaire du RSA ou boursier de l’échelon V ou plus

Profil

Compétences :

  • Forte motivation
  • Intérêt pour les questions Climat / conférence ONU et mobilisations sociales autour du climat
  • Connaissance / approche du contexte maghrébin
  • Bonne capacité relationnelle et qualités d’organisation

Langues :

  • Bon niveau de français
  • Connaissance de l’anglais
  • L’arabe serait un plus

Autres :

  • Expérience du travail dans un contexte multiculturel
  • Expérience / engagement associatif souhaité et expérience préalable sur les questions environnementales et sociales serait un plus
  • Maîtrise des logiciels bureautiques et Internet

Candidatures

Si vous êtes intéressé(e) par ce programme vous pouvez envoyer votre candidature (CV + lettre de motivation) à l’adresse suivante en précisant le titre de la mission ainsi que le pays : info@echanges-partenariats.org

Présentation d’Echanges et Partenariats

Échanges et Partenariats (E&P) est une association loi 1901 créée en 2003 qui milite pour le respect des droits pour tous et s’engage auprès des acteurs de la société civile pour renforcer et développer les partenariats sur des questions de solidarité internationale. Elle est membre du réseau IPAM (Initiative Pour un Autre Monde) qui a pour objectif de produire une pensée renouvelée des enjeux mondiaux, de proposer une stratégie et des pratiques de solidarités en mesure d’y répondre. E&P met en œuvre sa pédagogie et son savoir-faire associatif au service de plusieurs réseaux dont elle est membre (IPAM, CICP, CRID, Migreurop, Alternatives International, No Vox…) et propose de nouvelles formes d’engagement à des individus impliqués ou désirant s’impliquer dans des luttes et mobilisations. 

Nos objectifs :

  • Renforcer les réseaux de solidarité internationale
  • Répondre aux demandes d’individus qui désirent s’impliquer concrètement dans des projets de solidarité et ainsi acquérir une expérience d’engagement
  • Mettre en lien des structures et des personnes travaillant sur des thématiques communes, réaffirmer le partenariat comme moyen de construire les solidarités à l’échelle locale, nationale et internationale
  • Mutualiser les connaissances et expériences sur les thèmes du programme, donner à chacun des éléments de réflexion sur nos modèles de société et comment remettre du sens politique au cœur de nos engagements, agir pour construire un monde plus juste et plus solidaire
  • Amorcer ou renforcer des initiatives collectives européennes et internationales sur les thèmes du programme

Ainsi E&P :

  • Conçoit et coordonne des programmes d’échanges européens et internationaux
  • Réalise des formations thématiques à destination de la jeunesse mais aussi des associations
  • Produit des outils de diffusion d’information à destination d’un large public.

Plus d’informations sur l’association.

Notre programme d’échange

Le programme mis en œuvre par E&P permet de renforcer les partenariats entre associations mais aussi d’ouvrir la voie à de nouvelles générations de militants. Ainsi chaque mission s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre deux organisations, l’organisation d’envoi en France et l’organisation d’accueil à l’étranger. E&P a mis en place une méthodologie s’appuyant autour de trois temps forts : la préparation collective au départ, le terrain et la capitalisation collective au retour.

Préparation collective au départ : 3 à 4 semaines à Paris pour :

  • Donner les clés pour une immersion dans les réseaux de solidarité internationale
  • Co-construire chaque mission avec le volontaire et les organisations d’envoi et d’accueil
  • Permettre de créer des ponts entre les thématiques
  • Permettre l’acquisition d’outils techniques afin que les volontaires puissent valoriser leur mission sur le terrain et au retour (écrit, web, photo, vidéo, etc.)

Le terrain : entre 5 mois et 1 an

  • Déroulement de la mission (cf informations sur la mission ci-dessous)
  • Alimentation du blog Vues d’Europe et d’Ailleurs : ​http://emi-cfd.com/echanges-partenariats/
  • Rédaction de rapports intermédiaires et réunion de suivi avec les organisations partenaires

Capitalisation collective au retour (+ à mi parcours pour les missions d’1 an). 3 semaines à Paris pour :

  • Permettre aux volontaires de prendre du recul sur leur mission et de poser les acquis de leur expérience
  • Favoriser l’échange et le croisement des thématiques
  • - Replacer la mission du volontaire dans son cadre partenarial : articuler l’individuel et le collectif
  • Partager, valoriser et transmettre cette expérience
  • Produire un certain nombre de documents de capitalisation et de supports de valorisation
  • Echanger autour des missions, des thématiques, des partenariats, lors d’une soirée publique de restitution 

LA MISSION

Présentation des partenaires engagés dans le programme

E&P assure l’articulation entre les partenaires, la transversalité entre les thématiques présentes ; l’organisation et l’animation des différentes phases du programme ; le suivi des volontaires avec les organisations partenaires de la mission

Organisation envoi :

Créée par des urbanistes, économistes, cadres d’entreprises, juristes…, l’Aitec est une association de solidarité internationale engagée pour la justice économique, sociale et écologique. À travers la recherche, le plaidoyer et l’appui aux campagnes et aux mobilisations des mouvements sociaux et citoyens, l’Aitec participe à la construction d’une expertise ancrée dans la résistance et l’action critique. Elle s’efforce aussi de proposer des perspectives et des politiques alternatives.
L’AITEC, est également membre du réseau IPAM

Organisation d’accueil :

FTDES (Forum Tunisien des Droits Économiques et Sociaux). Le Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux (FTDES) est une organisation tunisienne déclarée au journal officiel en 2011. Le FTDES est une organisation non gouvernementale, neutre, indépendante de tout parti politique et de toute institution religieuse. Elle a été créée en 2011 dans le but de défendre les droits économiques et sociaux des populations sur le plan national et international. Le FTDES travaille sur les thématiques suivantes : droit du travail, droit des femmes, droits environnementaux et droits des migrants. Le FTDES fait partie de différents réseaux internationaux dont la FIDH, Migreurop, Loujna Tounkaranké, Boats 4 People.

Contexte :

En décembre 2015 la France a accueilli la 21e Conférence de la convention cadre de l’ONU sur le changement climatique (COP21). Dans ce cadre, une coalition française regroupant différents membres et organisation de la société civile s’est constituée pour faire entendre la voix des citoyens et redonner une place plus conséquente à la société civile, qui est absente de la prise de décisions dans ces cadres institutionnels.

Cette mission s’inscrit dans cette dynamique dans la poursuite de cette dynamique. Ainsi, dans le cadre de la COP 22 organisée à Marrakech en décembre 2016 une mobilisation régionale des mouvements de la société civile du Maghreb et du Machreck est en train de se constituer afin de redonner une place plus conséquence à la société civile dans ce processus, de tenter d’amorcer un mouvement global pour la justice climatique, et ce afin de construire un mouvement plus large qui aurait des objectifs de long terme. L’objectif de ces mouvements est aussi de sensibiliser les mouvements sociaux au Maghreb et au Machreck à la question de la justice sociale et environnementale et des liens entre les luttes locales et ces rassemblements internationaux.

Cette mission en Palestine s’effectuera en parallèle de trois autres missions : deux missions au Maroc et une mission en Tunisie dont elle prend la suite. Ces trois missions sont également portées par l’AITEC et partagent les mêmes objectifs.

Résumé de la mission :

Le/La volontaire sera chargé-e de :

  • se familiariser avec les acteurs investis sur les questions du changement climatique en Tunisie et dans le Maghreb
  • récolter et diffuser les informations sur ces questions aux référents des organisations partenaires.
  • à partir de ces informations, diffuser/informer l’AITEC et ses partenaires sur les différentes étapes de l’organisation de la COP 22 (quelles mobilisations prévues ? Quels sujets/thématiques abordés ?/quels calendriers et échéances ?...).
  • plus globalement, favoriser une mise en réseau entre les mouvements français, Maghrébins et européens par une meilleure circulation de l’information et compréhension des enjeux de chacun.
  • participer à la vie de la structure d’accueil.
  • participer à la réalisation d’une action de sensibilisation auprès du grand public (réunion, rencontre, clip vidéo…)

Sites 

Durée du programme

Date de début 12 mois

Début mars pour la préparation collective au départ à Paris

Statut et indemnités Statut et critères :

  • Service civique pour les moins de 26 ans

Indemnités :

  • 507 euros par mois sur l’ensemble de la durée du programme versés directement par l’Etat
  • 744 euros en début de mission versés par E&P
  • Cofinancement possible de la région IDF d’un montant global de 500 euros au départ dans le cadre de Mobil Access (à demander à titre individuel à la région)
  • Majoration de l’indemnité (106 euros/mois) si foyer bénéficiaire du RSA ou boursier de l’échelon V ou plus

Profil :

Compétences :

  • Forte motivation
  • Intérêt pour les questions climat/ Conférences de l’ONU sur le climat et historique des mobilisations sociales.
  • Connaissance / approche du contexte maghrébin
  • Bonne capacité relationnelle et qualités d’organisation

Langues :

  • Bon niveau de français
  • Bon niveau d’anglais
  • L’arabe serait un plus

Autres :

  • Expérience du travail dans un contexte multiculturel
  • Expérience / engagement associatif souhaité et expérience préalable sur les questions environnementales et sociales.
  • Maîtrise des logiciels bureautiques et Internet

Envoi des candidatures :

Si vous êtes intéressé(e) par ce programme vous pouvez envoyer votre candidature (CV + lettre de motivation) à l’adresse suivante en précisant le titre de la mission ainsi que le pays : info@echanges-partenariats.org

CADRE GENERAL

Présentation d’Echanges et Partenariats

Échanges et Partenariats (E&P) est une association loi 1901 créée en 2003 qui milite pour le respect des droits pour tous et s’engage auprès des acteurs de la société civile pour renforcer et développer les partenariats sur des questions de solidarité internationale. Elle est membre du réseau IPAM (Initiative Pour un Autre Monde) qui a pour objectif de produire une pensée renouvelée des enjeux mondiaux, de proposer une stratégie et des pratiques de solidarités en mesure d’y répondre. E&P met en œuvre sa pédagogie et son savoir-faire associatif au service de plusieurs réseaux dont elle est membre (IPAM, CICP, CRID, Migreurop, Alternatives International, No Vox…) et propose de nouvelles formes d’engagement à des individus impliqués ou désirant s’impliquer dans des luttes et mobilisations. 

Nos objectifs :

  • Renforcer les réseaux de solidarité internationale
  • Répondre aux demandes d’individus qui désirent s’impliquer concrètement dans des projets de solidarité et ainsi acquérir une expérience d’engagement
  • Mettre en lien des structures et des personnes travaillant sur des thématiques communes, réaffirmer le partenariat comme moyen de construire les solidarités à l’échelle locale, nationale et internationale
  • Mutualiser les connaissances et expériences sur les thèmes du programme, donner à chacun des éléments de réflexion sur nos modèles de société et comment remettre du sens politique au cœur de nos engagements, agir pour construire un monde plus juste et plus solidaire
  • Amorcer ou renforcer des initiatives collectives européennes et internationales sur les thèmes du programme

Ainsi E&P :

  • Conçoit et coordonne des programmes d’échanges européens et internationaux
  • Réalise des formations thématiques à destination de la jeunesse mais aussi des associations
  • Produit des outils de diffusion d’information à destination d’un large public.

Plus d’informations.

Notre programme d’échange

Le programme mis en œuvre par E&P permet de renforcer les partenariats entre associations mais aussi d’ouvrir la voie à de nouvelles générations de militants. Ainsi chaque mission s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre deux organisations, l’organisation d’envoi en France et l’organisation d’accueil à l’étranger. E&P a mis en place une méthodologie s’appuyant autour de trois temps forts : la préparation collective au départ, le terrain et la capitalisation collective au retour.

Préparation collective au départ : 3 à 4 semaines à Paris pour :

  • Donner les clés pour une immersion dans les réseaux de solidarité internationale
  • Co-construire chaque mission avec le volontaire et les organisations d’envoi et d’accueil
  • Permettre de créer des ponts entre les thématiques
  • Permettre l’acquisition d’outils techniques afin que les volontaires puissent valoriser leur mission sur le terrain et au retour (écrit, web, photo, vidéo, etc.)

Le terrain : entre 5 mois et 1 an

  • Déroulement de la mission (cf informations sur la mission ci-dessous)
  • Alimentation du blog Vues d’Europe et d’Ailleurs : ​http://emi-cfd.com/echanges-partenariats/
  • Rédaction de rapports intermédiaires et réunion de suivi avec les organisations partenaires

Capitalisation collective au retour (+ à mi parcours pour les missions d’1 an). 3 semaines à Paris pour :

  • Permettre aux volontaires de prendre du recul sur leur mission et de poser les acquis de leur expérience
  • Favoriser l’échange et le croisement des thématiques
  • Replacer la mission du volontaire dans son cadre partenarial : articuler l’individuel et le collectif
  • Partager, valoriser et transmettre cette expérience
  • Produire un certain nombre de documents de capitalisation et de supports de valorisation
  • Echanger autour des missions, des thématiques, des partenariats, lors d’une soirée publique de restitution 

LA MISSION

Présentation des partenaires engagés dans le programme

E&P assure l’articulation entre les partenaires, la transversalité entre les thématiques présentes ; l’organisation et l’animation des différentes phases du programme ; le suivi des volontaires avec les organisations partenaires de la mission

Organisation envoi :

Créée en 1987, la confédération paysanne est un syndicat agricole qui milite pour une agriculture paysanne, respectueuse de l’environnement. Le projet pour une agriculture paysanne qu’elle défend avec constance depuis sa création est cohérent et global. Il intègre pleinement les dimensions sociales, agronomiques et environnementales dans la production agricole. C’est une alternative réaliste à un modèle d’agriculture industrielle qui élimine trop de paysans et de structures agricoles diversifiées. La Confédération Paysanne combat un modèle agricole qui conduit à la domination économique de quelques structures hyperproductives et hyperconcentrées, tout comme elle s’oppose à une vision de l’agriculture « paysagère » ou de loisir. Les paysans ont une mission qu’ils sont les seuls à pouvoir remplir : nourrir les hommes. Leur travail a une valeur et doit leur assurer un revenu juste.

Organisation d’accueil :

La FNSA est le syndicat agricole le plus important au Maroc. Il s’occupe de la défense du droit des ouvriers agricoles et des paysans.

Contexte :

Les politiques agricoles européennes les accords bilatéraux, les accords de libre échange favorisent l’intensification de l’agriculture, la concentration de bassins de production et déterminent une orientation délibérément exportatrice des produits agricoles ;

Cette tendance lourde induit plusieurs effets tant sur les savoir faire des paysanneries locales que sur les structures d’exploitation. La disparition des petites exploitations s’accélère et la migration de milliers de personnes s’organise en direction de ces grands centres de production qu’ils soient situés au Maroc ou au sud de l’Europe.

Les investissements très importants de ces dernières années (tant nationaux que réalisés par des investisseurs étrangers) génèrent un appel de main d’œuvre saisonnière majoritairement féminine qui vient se juxtaposer aux politiques de contractualisation en « origen » pratiqués par l’état espagnol et l’état marocain.

Il apparaît que les cadres législatifs européens comme marocains ne permettent pas de garantir les droits des populations de travailleurs saisonniers ni celui des petits paysans.

Le projet est porté à l’échelle européenne et internationale (Belgique, Grèce, France, Tunisie, Maroc) par un réseau d’acteurs travaillant sur les questions des droits des travailleurs migrants saisonniers dans l’agriculture ainsi que des droits paysans (syndicats agricoles, des associations environnementalistes, des associations de migrants, de défense des droits de l’Homme, de droit Social, etc.). L’objectif est d’approfondir la connaissance des situations des travailleurs migrants saisonniers dans les bassins d’emploi comme dans les bassins de recrutement et de créer des réseaux de solidarité en lien avec les acteurs locaux (associations et syndicats).

Le projet devra permettre de renforcer et de développer le réseau d’acteurs travaillant sur la thématique et de mettre en lumière les possibles initiatives

Deux volontaires ont déjà été envoyés au Maroc avec la Confédération Paysanne par le passé, cette dernière a également envoyé des volontaires en Palestine, en Espagne, en Italie, en France, en Belgique, en Angleterre, en Allemagne, en Pologne, en Roumanie, aux Pays Bas et en Grèce.

Résumé de la mission :

Le/La volontaire sera chargé-e de :

  • Récolter de l’information auprès des agriculteurs marocains et des membres du réseau sur les questions de petite paysannerie et des conditions de travail
  • Identifier et aller à la rencontre des acteurs travaillant sur ces thématiques au Maroc (paysans, syndicats, associations de femmes, travailleurs agricoles…)
  • Faire remonter les informations concernant les travailleurs saisonniers en agriculture dans différents domaines (social, juridique, humain, économique, etc.)
  • Contribuer au développement du partenariat entre la structure d’accueil et la Confédération Paysanne
  • Participer à l’organisation des évènements qui seront organisés au niveau local sur ces questions et contribuer à la réussite des rencontres organisées par l’association d’accueil et ses partenaires.
  • Animer un d’un stand d’information et d’animation à l’occasion des manifestations organisées par l’association
  • Organiser la venue de paysans français au Maroc

Sites internet :

Durée du programme

Date de début 12 mois

Début mars 2016 pour la préparation collective au départ à Paris

  • Statut et indemnités Statut et critères :
  • Service civique international pour les moins de 26 ans.
  • Pas de possibilité de renouveler un service civique.

Indemnités :

  • 500 euros par mois sur l’ensemble de la durée du programme + 744,17 euros au départ pour l’installation et 744,17euros à mi-parcours.
  • Protection sociale à l’étranger prise en charge
  • Cofinancement possible de la région IDF d’un montant global de 500 euros au départ dans le cadre de Mobil Access (à demander à titre individuel à la région)

Profil :

Compétences :

  • Forte motivation
  • Intérêt pour les domaines de la Solidarité Internationale et de la culture
  • Bonne capacité rédactionnelle, autonomie et qualités d’organisation
  • Expérience/engagement associatif est un plus
  • Maîtrise des logiciels bureautiques et internet

Langues :

  • Bon niveau de français
  • L’arabe dialectal serait un plus

Envoi des candidatures :

Si vous êtes intéressé(e) par ce programme vous pouvez envoyer votre candidature (CV + lettre de motivation) à l’adresse suivante en précisant le titre de la mission ainsi que le pays : info@echanges-partenariats.org

CADRE GENERAL

Présentation d’Echanges et Partenariats

Échanges et Partenariats (E&P) est une association loi 1901 créée en 2003 qui milite pour le respect des droits pour tous et s’engage auprès des acteurs de la société civile pour renforcer et développer les partenariats sur des questions de solidarité internationale. Elle est membre du réseau IPAM (Initiative Pour un Autre Monde) qui a pour objectif de produire une pensée renouvelée des enjeux mondiaux, de proposer une stratégie et des pratiques de solidarités en mesure d’y répondre. E&P met en œuvre sa pédagogie et son savoir-faire associatif au service de plusieurs réseaux dont elle est membre (IPAM, CICP, CRID, Migreurop, Alternatives International, No Vox…) et propose de nouvelles formes d’engagement à des individus impliqués ou désirant s’impliquer dans des luttes et mobilisations. 

Nos objectifs :

  • Renforcer les réseaux de solidarité internationale
  • Répondre aux demandes d’individus qui désirent s’impliquer concrètement dans des projets de solidarité et ainsi acquérir une expérience d’engagement
  • Mettre en lien des structures et des personnes travaillant sur des thématiques communes, réaffirmer le partenariat comme moyen de construire les solidarités à l’échelle locale, nationale et internationale
  • Mutualiser les connaissances et expériences sur les thèmes du programme, donner à chacun des éléments de réflexion sur nos modèles de société et comment remettre du sens politique au cœur de nos engagements, agir pour construire un monde plus juste et plus solidaire
  • Amorcer ou renforcer des initiatives collectives européennes et internationales sur les thèmes du programme

Ainsi E&P :

  • Conçoit et coordonne des programmes d’échanges européens et internationaux
  • Réalise des formations thématiques à destination de la jeunesse mais aussi des associations
  • Produit des outils de diffusion d’information à destination d’un large public.

Plus d’informations.

Notre programme d’échange

Le programme mis en œuvre par E&P permet de renforcer les partenariats entre associations mais aussi d’ouvrir la voie à de nouvelles générations de militants. Ainsi chaque mission s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre deux organisations, l’organisation d’envoi en France et l’organisation d’accueil à l’étranger. E&P a mis en place une méthodologie s’appuyant autour de trois temps forts : la préparation collective au départ, le terrain et la capitalisation collective au retour.

Préparation collective au départ : 3 à 4 semaines à Paris pour :

  • Donner les clés pour une immersion dans les réseaux de solidarité internationale
  • Co-construire chaque mission avec le volontaire et les organisations d’envoi et d’accueil
  • Permettre de créer des ponts entre les thématiques
  • Permettre l’acquisition d’outils techniques afin que les volontaires puissent valoriser leur mission sur le terrain et au retour (écrit, web, photo, vidéo, etc.)

Le terrain : entre 5 mois et 1 an

  • Déroulement de la mission (cf informations sur la mission ci-dessous)
  • Alimentation du blog Vues d’Europe et d’Ailleurs : http://emi-cfd.com/echanges-partenariats/
  • Rédaction de rapports intermédiaires et réunion de suivi avec les organisations partenaires

Capitalisation collective au retour (+ à mi parcours pour les missions d’1 an). 3 semaines à Paris pour :

  • Permettre aux volontaires de prendre du recul sur leur mission et de poser les acquis de leur expérience
  • Favoriser l’échange et le croisement des thématiques
  • Replacer la mission du volontaire dans son cadre partenarial : articuler l’individuel et le collectif
  • Partager, valoriser et transmettre cette expérience
  • Produire un certain nombre de documents de capitalisation et de supports de valorisation
  • Echanger autour des missions, des thématiques, des partenariats, lors d’une soirée publique de restitution 

LA MISSION

Présentation des partenaires engagés dans le programme

E&P assure l’articulation entre les partenaires, la transversalité entre les thématiques présentes ; l’organisation et l’animation des différentes phases du programme ; le suivi des volontaires avec les organisations partenaires de la mission

Organisation envoi :

Créée en 1987, la confédération paysanne est un syndicat agricole qui milite pour une agriculture paysanne, respectueuse de l’environnement. Le projet pour une agriculture paysanne qu’elle défend avec constance depuis sa création est cohérent et global. Il intègre pleinement les dimensions sociales, agronomiques et environnementales dans la production agricole. C’est une alternative réaliste à un modèle d’agriculture industrielle qui élimine trop de paysans et de structures agricoles diversifiées. La Confédération Paysanne combat un modèle agricole qui conduit à la domination économique de quelques structures hyperproductives et hyperconcentrées, tout comme elle s’oppose à une vision de l’agriculture « paysagère » ou de loisir. Les paysans ont une mission qu’ils sont les seuls à pouvoir remplir : nourrir les hommes. Leur travail a une valeur et doit leur assurer un revenu juste.

Organisation d’accueil :

Ligue Tunisienne des Droits Homme (LTDH). Fondée en 1976 en Tunisie et vise à l’observation ainsi qu’à la défense des droits de l’Homme en Tunisie.
La LTDH accueillera le volontaire sur place en lien avec d’autres organisations : Million de Femmes, l’UGTT, l’association Agro écologie environnement vert. 

Contexte :

Les politiques agricoles européennes les accords bilatéraux, les accords de libre échange favorisent l’intensification de l’agriculture, la concentration de bassins de production et déterminent une orientation délibérément exportatrice des produits agricoles ;

Cette tendance lourde induit plusieurs effets tant sur les savoir faire des paysanneries locales que sur les structures d’exploitation. La disparition des petites exploitations s’accélère et la migration de milliers de personnes s’organise en direction de ces grands centres de production qu’ils soient situés en Tunisie, Maroc… ou au sud de l’Europe.

Les investissements importants de ces dernières années (tant nationaux que réalisés par des investisseurs étrangers) génèrent un appel de main d’œuvre saisonnière majoritairement féminine qui vient se juxtaposer aux politiques de contractualisation d’origine pratiqués par l’état français et l’état tunisien. Il apparaît que les cadres législatifs européens comme tunisiens ne permettent pas de garantir les droits des populations de travailleurs saisonniers ni celui des petits paysans.

Le projet est porté à l’échelle européenne et internationale (Belgique, Grèce, France, Tunisie, Maroc) par un réseau d’acteurs travaillant sur les questions des droits des travailleurs migrants saisonniers dans l’agriculture ainsi que des droits paysans (syndicats agricoles, des associations environnementalistes, des associations de migrants, de défense des droits de l’Homme, de droit Social, etc.). L’objectif est d’approfondir la connaissance des situations des travailleurs migrants saisonniers dans les bassins d’emploi comme dans les bassins de recrutement et de créer des réseaux de solidarité en lien avec les acteurs locaux (associations et syndicats).

Le projet devra permettre de renforcer et de développer le réseau d’acteurs travaillant sur la thématique et de mettre en lumière les possibles initiatives
Ce projet est mené à l’échelle européenne et internationale depuis près de
dix ans. Il est porté par la Confédération Paysanne, membre du groupe« travailleurs migrants saisonniers » de la Via Campesina Europe (ECVC). Il a été le cadre pour la réalisation de missions aussi bien en Europe (Grèce, Portugal, Pays-Bas, Allemagne, France, Roumanie, Royaume-Uni, Pologne, Espagne, Italie) qu’en Afrique du Nord (Maroc, Tunisie) et en Palestine.

Il s’agit d’une mission dite « exploratoire » qui fera un état des lieux des politiques de modernisation agricole en Tunisie et en examinera les effets induits (pervers ou non) sur les structures paysannes et/ou familiales. Par ailleurs il s’agira d’étudier l’impact possible des accords de libre échange passés et/ou en gestation entre l’UE et la Tunisie.

Résumé de la mission :

Le/La volontaire sera chargé-e de :

  • Récolter de l’information auprès des agriculteurs tunisiens et des membres du réseau sur les questions de petite paysannerie et des conditions de travail
  • Identifier et aller à la rencontre des acteurs travaillant sur ces thématiques en Tunisie (paysans, syndicats, associations de femmes, travailleurs agricoles…)
  • Faire remonter les informations concernant les travailleurs saisonniers en agriculture dans différents domaines (social, juridique, humain, économique, etc.)
  • Contribuer au développement du partenariat entre la structure d’accueil et la Confédération Paysanne
  • Participer à l’organisation des évènements qui seront organisés au niveau local sur ces questions et contribuer à la réussite des rencontres organisées par l’association d’accueil et ses partenaires.
  • Animer un d’un stand d’information et d’animation à l’occasion des manifestations organisées par l’association
  • Organiser la venue de paysans français en Tunisie

Sites internet :

Durée du programme

  • 12 mois
  • Début mars 2016 pour la préparation collective au départ à Paris

Statut et indemnités Statut et critères :

Service civique international pour les moins de 26 ans.
Pas de possibilité de renouveler un service civique.

Indemnités :

  • 500 euros par mois sur l’ensemble de la durée du programme + 744,17 euros au départ pour l’installation et 744,17 euros à mi-parcours.
  • Protection sociale à l’étranger prise en charge 
  • Cofinancement possible de la région IDF d’un montant global de 500 euros au départ dans le cadre de Mobil Access (à demander à titre individuel à la région)

Profil :

Compétences :

  • Forte motivation
  • Intérêt pour les domaines de la Solidarité Internationale et de la culture
  • Bonne capacité rédactionnelle, autonomie et qualités d’organisation
  • Expérience/engagement associatif est un plus
  • Maîtrise des logiciels bureautiques et internet

Langues :

  • Bon niveau de français
  • L’arabe dialectal serait un plus

Envoi des candidatures :

Si vous êtes intéressé(e) par ce programme vous pouvez envoyer votre candidature (CV + lettre de motivation) à l’adresse suivante en précisant le titre de la mission ainsi que le pays : info@echanges-partenariats.org

La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, est une ONG de développement, Service du Volontariat International de l’Église de France.
Elle envoie chaque année près de 500 volontaires, notamment en VSI d’un an, parfois renouvelable, dans plus de 50 pays, à la demande de ses partenaires et dans des domaines très divers tels que la comptabilité, l’agronomie, l’informatique, la gestion de projets, l’enseignement, l’éducation et l’accompagnement de personnes, la construction, les soins...

Projet :

Le partenaire de la DCC a un réseau d’organisations locales consacrées à l’accompagnement et à l’insertion professionnelle et sociale de jeunes victimes de la grande exclusion : déscolarisés, ex-prisonniers, ayant un handicap, jeunes mamans célibataires. Au sein d’incubateurs de projets, les jeunes font l’expérience du développement d’une micro activité économique lors d’une période d’alternance de travail et de formation dans le cadre d’un parcours pédagogique précis. Aujourd’hui, 40 professionnels accompagnent 500 Jeunes, acteurs de développement de leurs pays.

Missions :

  • Coacher des jeunes en situation de grande précarité pour qu’ils fassent l’expérience en équipe d’une « Micro Economic Initiative », qu’ils rattrapent les acquis scolaires qui leur manquent et définissent leur projet de vie ; leur donner accès aux bases de connaissance nécessaires ;
  • Assurer la gestion et l’encadrement des activités dont la spécificité est de créer, produire, vendre plusieurs gammes de bijoux ethniques ; aider les jeunes à développer leur projet de vie ;
  • Coordonner le développement du programme sur l’ensemble de ses aspects (ressources humaines, organisation, activités, pédagogie, partenariat, etc.) ; coordonner le centre ;
  • Être le leader de la formation et de l’accompagnement des jeunes ;
  • Piloter le programme pédagogique ; organiser les relations avec les partenaires.

Profil recherché :

  • Cette mission s’adresse à des candidats passionnés de développement, ayant acquis une première expérience de terrain, de préférence au sein d’une organisation formatrice ou en entreprise ;
  • Etudes supérieures, école de commerce ou d’ingénieur ;
  • Expérience de marketing, développement et production ; expérience de l’animation de jeunes ;
  • Très bon niveau d’anglais.

Postulez auprès de : candidatures@ladcc.org

Amazon Shelter tiene por misión velar por la conservación, preservación, protección e investigación de los animales silvestres. Así mismo rescatar, rehabilitar y liberar especies de fauna silvestre.

Lugar y objeto de la misión  : Puerto Maldonado, Madre de Dios, Km 11 Carretera Tambopata

Puesto propuesto : Proyectista

¿Por qué necesita un voluntario ?
Para que me apoye en actividades especificas y que son de competencia de cada profesional.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :
La mision del proyectista es apoyarnos en realizar proyectos cuyos resultados sean positivos para el Centro en lo que respecta a financiamiento para poder llevar a cabo el mismo, asi mismo conseguir fondos de diversas fundaciones que apoyan a la conservacion. 

Tareas :

  • Investigación y trabajo por Internet
  • Búsqueda de fondos necesarios
  • Elaboración de Proyectos. 
  • Duración de la misión (fecha de inicio y fin) :Un año (inicio marzo del 2016)
  • Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8am a 12am 2pm a 5pm
  • Descripción un día estándar del voluntario Desayuno 7.30 a las 8am a la ciudad al Internet hasta el mediodia, almuerza por la tarde trabaja la informacion conseguida en el centro. 

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios :Superiores (de preferencia experiencia en búsqueda de fondos)
  • Nivel de castellano : Intermedio
  • Competencias y cualidades requeridas Proactivo, Puntual y que sepa trabajar en equipo.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : Comida y el alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los demás gastos (transporte aéreo, seguro de viaje y de salud, gastos corrientes, etc.)
  • Medio de transporte : Moto 

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A : msalinas@amazonshelter.org 

Annonce en espagnol

Amazon Shelter tiene por misión velar por la conservación, preservación, protección e investigación de los animales silvestres. Así mismo rescatar, rehabilitar y liberar especies de fauna silvestre.

Lugar y objeto de la misión  : Puerto Maldonado, Madre de Dios, Km 11 Carretera Tambopata
Puesto propuesto : Biologo

¿Por qué necesita un voluntario ?
Para que me apoye en actividades especificas y que son de competencia de cada profesional.

Descripción de la misión del voluntario : 
La mision del Biologo es encargarse de todo lo relacionada al estudio del comportamiento de las especies, apoyo en la elaboración del Proyecto de Liberación de los Aulladores, etc. 

Tareas : 

  • Biologo realizar los estudios de comportamiento, trabajar en el Proyecto. 
  • Duración de la misión (fecha de inicio y fin) :Un año (inicio marzo del 2016)
  • Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : 8am a 12am 2pm a 5pm
  • Descripción un día estándar del voluntario Desayuno 7.30am, a las 8am apoya en dietas y se va hacer el estudio de comportamiento de los grupos y por la tarde trabaja en el Proyecto. 

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : Superiores (Biología)
  • Nivel de castellano : Intermedio
  • Competencias y cualidades requeridas Proactivo, Puntual y que sepa trabajar en equipo.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : Comida y el alojamiento
  • Gastos cubiertos por el voluntario : El/a voluntario/a tendrá que asumir todos los demás gastos (transporte aéreo, seguro de viaje y de salud, gastos corrientes, etc.)
  • Medio de transporte : Moto 

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A : msalinas@amazonshelter.org 

Qui sommes nous ?

Aquí Me Quedo est une entreprise sociale et activiste qui a choisi le monde de la restauration pour expérimenter la pertinence de modèles économiques innovateurs qui permettent de financer des changements sociaux.

Qui est derrière tout ca ?

Aquí Me Quedo est un modèle de fonctionnement entrepreneurial né de l’Association Payasos Atz’anem K’oj/METOCA (www.metoca.org), une ONG franco-guatémaltèque qui lutte pour la défense des droits fondamentaux des personnes. Elle travaille activement à modifier les rapports sociaux d’oppression et de domination, notamment par le biais du théâtre et des méthodologies artistiques, créatives et participatives en intégrant des problématiques sociales et en se confrontant à l’espace public. Pour en savoir plus sur les projets menés par l’association : http://myreader.toile-libre.org/Atzanemkoj.pdf

Qu’est-ce qu’on y cuisine ?

AMQ est un restaurant qui répond exclusivement à des commandes à domicile ou à emporter avec une gamme de plats d’inspiration internationale et une touche locale. Le leitmotiv du chef de cuisine est la cuisine saine, artisanale et à un prix raisonnable (www.aquimequedo.org).

Et notre politique de développement durable ?

Nous utilisons des emballages consignables, nous proposons une utilisation toujours plus systématique des produits organiques, et nous encourageons la consommation et la production locale.

Pourquoi ?

Notre analyse du système économique, éducatif, social nous convainc chaque jour un peu plus de la nécessité de créer des modèles économiques innovants et solides qui puissent à la fois financer des projets non lucratifs comme inspirer la création d’entreprises plus justes, et ce dans l’intérêt individuel et communautaire.

Nous préférons un million de personnes qui améliorent leur qualité de vie à un nouveau millionnaire…

Profil de Volontaire « Chef de cuisine »

Que vais-je faire ?

  • Coordonner l’équipe de cuisine (1 à 3 personnes) et assurer un trois-quarts temps au sein du restaurant.
  • Etre la personne responsable du contrôle qualité des commandes (élaboration et envoi) lors des tours de cuisine assignés.
  • Participer à la création de nouveaux plats.
  • Soutenir l’amélioration de la systématisation de la production de produits congelés et pré-congelés de haute qualité.
  • Participer à la formation du personnel local.

Qu’est-ce que l’on attend de moi ?

  • Que je partage la passion d’AMQ pour la cuisine et pour la création de modèles d’entreprises vouées à l’impact social.
  • Que j’apporte au développement de cette start-up sociale.
    • En développant ma capacité d’adaptation et d’investissement dans un contexte nouveau.
    • En me confrontant à des objectifs ambitieux.
  • Que je travaille main dans la main avec une équipe motivée de locaux et de volontaires internationaux.
  • Que je sois créatif, autonome et responsable afin d’inspirer les bonnes pratiques dans la meilleure convivialité.

Ce dont j’ai absolument besoin :

  • Une expérience de 3 à 5 en tant que cuisinier
  • Un niveau d’espagnol suffisant pour assumer les responsabilités du poste
  • Que je maitrise les outils basiques de l’informatique.
  • Que je me charge de mon billet d’avion et de mon assurance durant mon séjour.
  • Que je m’engage pour un minimum de trois mois (6 mois à un an étant idéal).

Ce qui est un plus :

  • Formation et compétences dans un domaine spécifique (pâtisserie, pizzéria, boulangerie, maître glacier ou permaculteur).
  • Expériences similaires ou autres en tant que professionnel ou volontaire.
  • Une expérience en tant que Chef avec gestion d’une équipe de cuisine.

Qu’est-ce que l’on m’offre ?

  • De faire parti de l’aventure du développement d’une start-up.
  • De partager avec moi les connaissances de l’équipe et l’opportunité de travailler au sein d’une équipe de professionnels autant dans le domaine culinaire que celui de l’activisme sociale.
  • De connaitre les projets actuels de l’organisation et de participer à nos activités sur le terrain.
  • De valider et reconnaitre les acquis et les actions menées durant le volontariat.
  • Une chambre avec accès à une cuisine ou si je préfère me loger par moi-même, une aide pour obtenir un logement qui me convienne.
  • Un apport en nourriture

Comment postuler ?

Explique-nous pourquoi ce poste t’intéresse et envoie-nous ta lettre de motivation avec ton CV présentant ton expérience à l’adresse suivante : voluntariado.payasosamq@gmail.com

Sache que nous considérerons ton profil sans distinction aucune, ni d’identité sexuelle, ni de race, ni de religion.

Contacte-nous :

Entreprise Sociale Aquí Me Quedo
10a calle 13-63 zona 1
Quetzaltenango, Guatemala
Téléphone : (00502)– 7765-4063
(00502)– 5801-9161

Suis-nous sur :

http://www.aquimequedo.org/
www.facebook.com/MetocaCentroamerica
www.proyectopayaso.org
www.metoca.org

Programme de volontariat : Développement Stratégique

La création de notre start-up sociale AquiMeQuedo basée au Guatemala (www.aquimequedo.org) est née d’une ambition nouvelle : proposer une offre de restauration gastronomique à domicile autour d’une cuisine internationale, saine et artisanale élaborée par une équipe locale et dirigée par notre chef français Stéphane Gué. L’exigence qui est la nôtre en matière culinaire répond à une problématique plus large, celle de renouveler le champ entrepreneurial de Quetzaltenango notamment dans le domaine salarial, écologique et social. Ainsi lorsque notre modèle sera éprouvé, la totalité des bénéfices sera destinée à financer des projets de défenses des droits de l’homme menés par notre ONG METOCA/ Association Payasos Atz’anem K’oj qui travaille à l’amélioration des conditions de vie des populations marginalisées depuis maintenant une quinzaine d’années.
Pour consulter la brochure de l’organisation 

AquiMeQuedo est activiste dans les domaines de la santé publique, de la promotion des réseaux locaux de production biologique, dans la création de nouveaux outils de travail qui laissent une grande place à la transparence et la gestion collective des ressources économiques, dans l’amélioration constante des conditions salariales.

Description du poste :

Nous recherchons une personne enthousiaste et ambitieuse qui possède les compétences et l’expérience suffisantes pour nous aider à réaliser notre objectif d’augmentation du chiffre d’affaire de 120 % avant la fin de l’année 2016. Ce chiffre correspond à notre capacité réelle de production. Notre équipe est divisée entre cuisinier(e)s également chargé(e)s de la logistique, et de personnes qui se concentrent sur le développement des stratégies commerciales, de la communication, et de la gestion de l’entreprise. Nous sommes réactifs et disposés à étudier toutes les propositions de changements réalistes, créatifs, durables, et novateurs.

La mission du volontaire consistera à développer de nouvelles stratégies marketing, avec pour objectif d’augmenter le volume des ventes de 120 % en 2016. Ce pourcentage correspond à la capacité réelle de notre potentiel de production.

Le poste a été pensé pour une personne disponible pour une durée minimum de 6 mois et les longs séjours seront privilégiés. Les horaires de travail sont flexibles, selon l’agenda et les contraintes individuelles et collectives.

Qu’attendons-nous ?

  • Que tu partages notre passion pour la recherche de nouveaux modèles sains et ambitieux pour la collectivité
  • Que tu développes tes capacités dans un contexte nouveau en étant force de propositions. Nous n’avons pas peur des expérimentations. . .
  • Que tu travailles main dans la main avec l’ensemble de l’équipe et plus particulièrement celle en charge du marketing (2 à 3 personnes)

Quels profils recherchons-nous ?

Pour assurer cette mission, il est nécessaire :

  • Que tu possèdes une expérience minimum de 4 ans dans les domaines du marketing et du développement stratégique, de l’analyse des coûts, du consulting ou de l’audit.
  • Que tu possèdes un très bon niveau d’espagnol.
  • Que tu saches combiner le travail individuel et le travail collectif.
  • Que tu possèdes l’esprit entrepreneurial.
  • Que tu maitrises les outils de bureautique de base

Qu’offrons-nous ?

  • L’opportunité de développer des compétences professionnelles et personnelles ;
  • Un environnement de travail stimulant : nous sommes une équipe enthousiaste qui travaille depuis plus de 10 ans au Guatemala dans un but non lucratif pour la prévention du VIH et des Droits Humains au travers de l’expression créative et la communication sociale alternative, principalement en zone rurale ;
  • L’opportunité de collaborer avec une association qui travaille au Guatemala afin d’habiliter les personnes à devenir acteurs-rices de changement ;
  • Une expérience de terrain enrichissante : formation et accompagnement “en interne” grâce à la participation aux activités, aux réunions d’équipe et aux espaces de formation qui se développent à l’intérieur comme à l’extérieur de l’association ;
  • La possibilité de participer à nos activités associatives partout au Guatemala.
  • Un suivi efficace au fur et à mesure des réunions périodiques présentielles et/ou virtuelles (skype, courrier électronique) ;
  • La rédaction de lettres de recommandations académiques et/ou professionnelles si besoin ;
  • Une chambre au sein du siège de l’organisation et un apport en nourriture

Pour collaborer avec nous, envoie-nous ton CV et une lettre de motivation à l’adresse suivante : voluntariado.payasosamq@gmail.com

Toute candidature sera étudiée sans distinction d’identité sexuelle raciale ou religieuse

SANTE SUD RECHERCHE POUR SA REPRESENTATION NATIONALE A MADAGASCAR UN(E) DIRECTEUR/TRICE ADJOINT(E)

L’ONG Santé Sud, association loi 1901 de droit français, intervient à Madagascar depuis 2002 par l’intermédiaire de sa représentation nationale à Antananarivo. Son action s’est concentrée pendant des années principalement sur la mise en place d’un dispositif d’appui à l’installation de médecins généralistes communautaires en zones rurales, en collaboration avec le Ministère de la Santé, dans sept Régions de Madagascar. Début 2016, les projets de Santé Sud à Madagascar consistent en :

  • Programme PACSS d’installation de médecins communautaires (fin prévue en mars 2016) 
  • Programme PASMI (Appui à la Santé Maternelle et Infantile) dans la région de Bongolava (fin prévue en mars 2017).

D’autre projets sont à l’étude et devraient voire le jour dans le courant 2016.

Santé Sud est une ONG du Pôle de Solidarité Internationale du Groupe SOS. Entreprise sociale, le GROUPE SOS met l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Le GROUPE SOS développe aujourd’hui des dispositifs d’excellence pour tous, y compris les plus démunis. Il répond ainsi aux besoins fondamentaux de la société à travers ses 5 grands cœurs de métier : la jeunesse, l’emploi, les solidarités, la santé, les seniors.

La mission

Le Directeur Adjoint de la RN est responsable 1) de la gestion comptable et financière 2) de la gestion administrative et des ressources humaines. De plus, il appui le Directeur de la RN dans la conception de nouveaux projets :

  • La gestion comptable et financière : supervision de la comptabilité, élaboration de budgets, reporting avec le siège.
  • La gestion administrative et des RH : mise à jour et suivi des procédures internes, gestion du personnel et de la paie, suivi de l’organisation interne de la structure.
  • L’appui à la conception de projets : participe à la définition de la stratégie de développement dans le pays, réalise des missions exploratoires, participe à la rédaction de nouveaux projets et à la recherche de financement.

Le profil

  • Formation de niveau Bac+5 exigée en gestion administrative comptable et financière ; formation en ingénierie de projet
  • Expérience de 5 ans minimum en gestion administrative comptable et financière. Expérience exigée en ONG.
  • Compétences recquises : gestion budgétaire et financière / Capacités organisationnelle et managériales / Excellentes capacités rédactionnelles / Capacité d’analyse et de synthèse / Diplomatie / Compétences en ingénierie de projet et de gestion du cycle de projets / Bonne maîtrise des outils informatique (MS-Office, Saga)

Conditions

  • Statut : VSI
  • Durée : mission de 12 mois renouvelable à pourvoir dès le mois de mars
  • Lieu : Madagascar, Antananarivo (déplacements à prévoir)
  • Indemnités : Indemnité mensuelle 2000€ + per diem 300€+ indemnité de logement 500€ / par mois, frais d’assurance pris en charge, un A/R domicile terrain par an pris en charge. 

Candidature

Fondé en 1976, le Gret est une ONG française de développement qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Dans plus de 30 pays, ses professionnels interviennent sur une palette de thématiques afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Il combine actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.
Le Gret est présent au Vietnam depuis plus de 20 ans. L’équipe du Gret Vietnam est composée d’une dizaine de salariés et dirigée par un représentant pays national. Travaillant sur des thématiques d’énergie, de renforcement des femmes dans les industries du textile et sur des problématiques foncières, le Gret Vietnam a la particularité de s’appuyer sur un riche réseau de partenaires.

Fondé en 1976, le Gret est une ONG française de développement qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Dans plus de 30 pays, ses professionnels interviennent sur une palette de thématiques afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Il combine actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Le Gret est présent au Vietnam depuis plus de 20 ans. L’équipe du Gret Vietnam est composée d’une dizaine de salariés et dirigée par un représentant pays national. Travaillant sur des thématiques d’énergie, de renforcement des femmes dans les industries du textile et sur des problématiques foncières, le Gret Vietnam a la particularité de s’appuyer sur un riche réseau de partenaires.

Description du projet

A partir de mai 2016 et avec un financement de l’AFD, le Gret sera chef de file d’un pro-jet intitulé « Pour une gestion professionnelle et optimisée des déchets dans la province de Vinh Phuk au Vietnam ». L’ambition de ce projet est de doter les autorités ainsi que les opérateurs de stratégies et d’outils pour améliorer durablement la gestion des déchets dans 30 petits bourgs de la province. La province de Vinh Phuk est située au nord-est d’Hanoï et présente un dynamisme économique important, gérant des contraintes foncières et environnementales de plus en plus accrues. Ce projet d’une durée de 3 ans sera mené en partenariat avec l’Alliance des coopératives de la Province, le Centre Song Hong, une ONG locale, l’Institut de l’Eau et de l’Environnement en collaboration étroite avec les autorités de la province et en particulier avec le Sous-département des Pollutions Environnementales.

Les axes d’intervention et les actions mis en œuvre par le Gret

Dans le cadre de ce projet, le Gret est chargé de la coordination générale des activités, à savoir de gérer les relations avec les partenaires, d’élaborer et de mettre en œuvre les stratégies définies, de mettre en œuvre et d’assurer le suivi-évaluation continu des activités et le reporting auprès des bailleurs. Le projet est structuré en trois objectifs qui se déclinent en axes d’activités :

  • Réduire la saturation des décharges et les impacts néfastes sur l’environnement du traitement à travers i) des aménagements planifiés et des procédés de valorisation testés et fiables, ii) un meilleur suivi de la province des opérateurs de traitement ;
  • Renforcer les capacités des coopératives à rendre un service professionnel et optimisé de collecte à travers i) la mise en place d’un fonds d’équipements, ii) une stratégie de formation et d’accompagnement sur la gestion technique et financière, iii) la promotion auprès des ménages de ces services pour en assurer la pérennité et la visibilité
  • Produire des références et promouvoir le dialogue sur la problématique de gestion durable des déchets en milieu semi-urbain à travers i) la création d’un réseau de coopératives, ii) un dialogue renforcé entre les acteurs (autorités nationales, locales, opérateurs), iii) des ateliers de partage

C’est dans le cadre de ce projet que nous recherchons un(e) adjoint(e) au chef de projet national (statut VSI) pour l’appui à la mise en œuvre et au suivi des activités sous la responsabilité du Gret.

Missions/Fonctions

Sous la responsabilité du Responsable de Projet du Terrain (RPT basé au Cambodge) et du chef de projet national, l’adjoint(e) au chef de projet aura les missions principales suivantes pendant 24 mois :

1. appuyer le chef de projet national sur la planification, le pilotage et la coordination de la mise en œuvre des activités : production de notes méthodologiques, animation de réunions de coordination et de programmation des activités (réunions internes, réunions avec les partenaires, réunions des comités de pilotage, etc.), suivi des activités programmées et des résultats directs attendus. ;

2. rédiger et diffuser les comptes rendus techniques des projets : préparation et suivi des calendriers de remise des rapports d’activités, rédaction des rapports d’activités (intermédiaires et finaux), préparation de notes d’avancement, rédaction de comptes rendus de réunion, lettres d’information, etc. ;

3. Sous l’encadrement du RPT et en concertation avec le Représentant Pays, assurer la bonne gestion des moyens matériels et financiers du projet : organisation et suivi de l’exécution budgétaire (programmation et affectations des dépenses d’activité, de fonctionnement et de personnel), suivi financier (en lien avec les Représentant Pays), préparation des documents relatifs aux marchés des travaux et aux contrats de prestations de service (en conformité avec les règlements et les procédures en place dans chaque pays), etc. ;

4. apporter son expertise et renforcer celles des équipes locales pour la conduite de certaines activités : réalisation de diagnostics (études de pré-faisabilité, étude d’avant-projet sommaire, d’avant-projet détaillé), préparation d’outils de suivi environnemental, animation de processus de contractualisation pour la gestion et le suivi des services, etc. ;

La mission présente un caractère évolutif selon le déroulement des projets. De ce fait, la mission pourra être précisée ou modifiée ultérieurement en concertation avec le/la volontaire.

Contenu de la mission

Appuyer le chef de projet national pour le cadrage des stratégies d’intervention au démarrage

  • Appui pour le cadrage de l’identification des sites cibles et à la réalisation des diagnostics préliminaires ;
  • Appui à l’élaboration et à la mise en place des chronogrammes d’activités et des outils de suivi des activités ;
  • Appui au recrutement et à la formation des équipes locales (y compris partenaires) ;
  • Appuyer la définition des feuilles de routes et les plans d’action avec chacun des partenaires ;
  • Appui pour la mise en place du système de suivi – évaluation ;
  • Appuyer le chef de projet pour l’élaboration des rapports d’activités.

Pilotage et mise en œuvre des activités

Avec l’appui du RPT spécialisé sur la thématique ainsi que d’autres experts mobilisés, la première année sera consacrée à diverses études et activités :

  • Définir les termes de référence pour l’identification et la priorisation des sites, pour les activités de diagnostic initiaux (géolocalisation et état des infrastructures existantes dans la province) afin de réaliser une planification provinciale ; coordonner les enquêtes en lien avec le SDPE ;
  • Identifier et définir les stratégies de suivi des impacts environnementaux et sociaux (en lien avec IWE) ;
  • Définir la stratégie de formation et d’accompagnement des coopératives d’environnement ; définir les modalités de création et d’utilisation du fonds d’équipement pour les coopératives ;
  • Rédiger les rapports d’études, le document de synthèse ; conduire les restitutions nécessaires auprès des acteurs ;

Profil recherché

  • De formation supérieure dans le domaine des services urbains, de la gestion des déchets, de l’environnement (ingénieur) ;
  • Compétences en gestion de projet (administration et gestion de projet) ;
  • Expérience d’au moins deux ans dans un projet dans un secteur similaire dans les pays en développement ;
  • Une expérience relative à l’appui à des autorités locales et nationales serait un plus ;
  • Fortes capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Autonomie, rigueur et sens de l’organisation ;
  • Capacité pédagogique : qualités relationnelles ; capacités de coaching ;
  • Souplesse et adaptation, ouverture d’esprit à d’autres cultures ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word/Excel/Powerpoint) indispensable ;
  • Maîtrise du français et de l’anglais indispensable.

Conditions d’exercice du poste

  • Date de démarrage : Mai 2016 ;
  • Poste de volontaire de solidarité internationale (VSI) d’une durée de 24 mois, renouvelable ;
  • Indemnités de volontariat selon la grille du Gret (au minimum 1300 euros par mois) ;
  • Un billet d’avion par an est pris en charge par le Gret, ainsi que l’assurance maladie ;
  • Poste basé à Hanoï ;
  • Déplacements réguliers dans la province de Vinh Phuk et dans les sites ciblés par le projet ;
  • Les moyens de déplacement sont ceux du projet et du poste ;
  • Poste en lien avec la Responsable du Projet au siège, le chef de projet national et le Responsable du projet terrain basée au Cambodge.

Contact

Merci de transmettre CV (maximum 3 pages) et lettre de motivation à l’adresse e-mail suivante : accueil@gret.org et insérer dans l’objet du mail la référence « Adjoint CDP -Vietnam » avant le 30 mars 2016.

Merci de ne pas téléphoner. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

Pour en savoir plus sur le Gret : www.gret.org

Nous recherchons un/e volontaire pour une période de 1 à 2 ans pour une mission de coordination de projet, coordination de bénévoles au sein de l’association Rayo de Sol. 

L’ ONG « Rayo de Sol » est une association humanitaire dont le but est d’aider les enfants pauvres des bidonvilles de la ville d’Arequipa au Pérou grâce à une crèche et une cantine créées il y a plus de 10 ans. La boulangerie créée en 2011, permet l’autofinancement de l’association : la totalité des bénéfices sont reversés à l’association afin de pourvoir nourriture et éducation aux plus démunis, ainsi que rémunérer les acteurs principaux de l’ONG (coordinateurs, boulanger, professeurs). Le rôle des bénévoles tient à la vente des pains et viennoiseries dans le magasin et dans la rue.

Le rôle du/de la coordinateur/trice est important car il fait le lien entre l’équipe de bénévoles, la boulangerie, la coordinatrice enfance, les clients et les partenaires de l’association.

Description de la mission :

  • estimer au jour le jour la production de pains et de viennoiseries en collaboration avec le boulanger, en fonction du nombre de bénévoles présents à vendre le pain et des commandes.
  • gérer le magasin en centre-ville, la communication, les relations clients.
  • gérer les comptes de la boulangerie avec la coordinatrice enfance/jeunesse péruvienne de l’association
  • gérer l´accueil et la gestion des bénévoles

Durée :

  • 8 mars 2016 jusqu’au 7 mars 2018
  • entre 35 et 40 heures en fonction des semaines
  • Départ de l’association à 6h15. Vente du pain jusqu’à 13h avec les bénévoles.
    Apres midi, gestion administrative.
    Cette organisation est adaptable en fonction du nombre de bénévoles et de la volonté du/de la coordinateur/trice.

Indemnité de volontariat : 1000 soles

Conditions :

  • Ce poste est en plein développement : communication, partenariats avec des entreprises, hôtels…
  • Permis de conduire obligatoire

Profil du volontaire

  • Experience dans la coordination de projets associatifs
  • Niveau du catalan : courant
  • Compétences recquises : management d’équipe, sociabilité, prise d’initiative, sens de l’accueil, rigueur, gestion. 

Conditions :

  • logement et 2 repas gratuits
  • un repas
  • formation offerte par l’association : non
  • une voiture est à disposition de l’association pour les jours de travail
  • Jour(s) de repos : Samedi et Dimanche

Postulez auprès de : rayoaqp@gmail.com


Estamos buscando un/a voluntario/a por un periodo de 1 a 2 años para una misión de coordinación de proyecto, coordinación de voluntario/a/s en la asociación Rayo de Sol.

La ONG “Rayo de Sol” es una asociación humanitaria que se dedica a ayudar a los niños de un barrio pobre de Arequipa en Perú gracias a una guardería y un comedor creados hace más de 10 años. La panadería creada en el año 2011, permite la autofinanciación de la asociación : la totalidad de los beneficios están destinados a la asociación con el fin de proveer comida y educación a los más desfavorecidos, y también remunerar a los actores principales de la ONG (coordinador/a, panadero, profesores). Los voluntarios tiene como misión entre otras de vender los panes y pasteles en la tienda y en la calle.

El papel del/de la coordinador/a es importante porque es la conexión entre los voluntarios, la panadería, la coordinadora infancia, los clientes y los colaboradores.

Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

  • Estimar cada día la producción de panes y pasteles colaborando con el panadero, en función de la cantidad de voluntarios y de los pedidos.
  • Gestionar la tienda del centro de la ciudad, la comunicación, las relaciones con los clientes.
  • Gestionar las cuentas de la panadería con la coordinadora infancia peruana de la ONG
  • Gestionar el acogido y la gestión de los voluntarios
  • Duración de la misión (fecha de inicio y fin) : 8 de marzo 2016 hasta 7 de marzo 2018
  • Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : entre 35 y 40 horas por semanas
  • Descripción un día estándar del voluntario : Salida de la ONG a las 6:15 : Venta de los panes hasta la 1 de la tarde con los voluntarios. Por la tarde, gestión administrativa.​ Esta organización es flexible en función de la cantidad de voluntarios y de la voluntad del/a coordinador/a.

Indemnización de voluntariado : 1000 soles

Condiciones especiales de la misión :
Este misión se está desarrollando : comunicación, colaboración con las empresas, hoteles…

Licencia de conducir necesario

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : experiencia en la coordinación de proyectos asociativos
  • Nivel de castellano : corriente-fluido
  • Competencias y cualidades requeridas : gestion de equipos, sociabilidad, tomada de iniciativas, sentido de acogida, rigor, gestion.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : alojamiento y 2 comidas al día
  • Gastos cubiertos por el voluntario : una comida
  • Formación oferta por la fundación/asociación : no
  • Medio de transporte : un auto esta a disposicón de la ONG los días laborales.
  • Otras informaciones de interés 

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

Lise Deparis / Isela Luque/ Maxime Levet : rayoaqp@gmail.com

Lugar y objeto de la misión : Alto Cayma, Arequipa, Perú

Nous recherchons un/e volontaire pour une période de 3 mois à 2 ans pour un travail de boulanger-tourier.

L’ ONG « Rayo de Sol » (http://bambinsdesbidonvilles.org/blog_fr/) est une association humanitaire dont le but est d’aider les enfants pauvres des bidonvilles de la ville d’Arequipa au Pérou grâce à une crèche et d’ une cantine créées il y a plus de 10 ans. La boulangerie créée en 2011, permet l’autofinancement de l’association : la totalité des bénéfices sont reversés à l’association afin de pourvoir nourriture et éducation aux plus démunis, ainsi que rémunérer les acteurs principaux de l’ONG (coordinateurs, boulanger, professeurs). Le rôle des bénévoles tient à la vente des pains et viennoiseries dans le magasin et dans la rue.

Le rôle du boulanger est primordial car la vente des pains et viennoiseries permet l’indépendance financière de l’association.

Description de la mission :

  • Envisager au jour le jour la production de pains et de viennoiseries en collaboration avec le boulanger, en fonction du nombre de bénévoles présents à vendre le pain et des commandes
  • Réaliser la production de pain français et de viennoiseries en respectant les règles d’hygiène et de sécurité.
  • Évaluer les stocks de marchandises et de matières premières ; procéder aux commandes

Durée de la mission :

  • A partir du 28/03/2016. Minimum 3 mois.
  • Environ 35 à 40 h/semaine

Description de la journée :

  • Préparer les crèmes, le chocolat (à couper en barres ou râper)
  • Réaliser les pâtes.
  • Détailler les viennoiseries.
  • Faconner les pains
  • Cuire
  • Mettre les produits en cagettes
  • Nettoyer le fournil

Le boulanger devra savoir réaliser des pains de type Français et viennoiseries Françaises, ou tout du moins avoir des connaissances en boulangerie et être prêt a recevoir une formation.

Profil du volontaire :

  • Au moins CAP en boulangerie française, ou solides connaissances en la matière.
  • Niveau du catalán : basique
  • Travail en totale autonomie, rigueur, investissement personnel

Conditions :

  • logement et 2 repas gratuits
  • y remuneración de 1000 soles
  • un repas par jour + dépenses personnelles
  • formation offerte par l’association : posibilite selon la capacité du boulanger
  • une voiture est à disposition de l’association pour les jours de travail

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

  • Thomas Viarmé tviarme@gmail.com (boulanger/panadero)
  • Lise Deparis / Isela Luque/ Maxime Levet : rayoaqp@gmail.com (coordinateurs/coordinadores)

Estamos buscando a un/a voluntario/a por un periodo de 3 meses a 2 años para un trabajo de panadero.

La ONG “Rayo de Sol” (http://bambinsdesbidonvilles.org/blog_fr/) es una asociación humanitaria que se dedica a ayudar a los niños de un barrio pobre de Arequipa en Perú gracias a una guardería y un comedor creados hace más de 10 años. La panadería creada en 2011, permite la autofinanciación de la asociación : la totalidad de los beneficios son revertidos a la asociación con el fin de proveer comida y educación a los más desfavorecidos, y también remunerar a los actores principales de la ONG (coordinador/a, panadero, profesores). La contribución de los voluntarios es de vender los panes y pasteles en la tienda y la calle.

Puesto propuesto :
¿Por qué necesita un voluntario ?

El papel del panadero permite la independencia financiera de la asociación gracias a la venta de los panes.

● Descripción de la misión del voluntario (objetivos/actividades, etc.) :

Tareas :

  • Estimar cotidianamente la producción de panes y pasteles colaborando con el panadero, en función de la cantidad de voluntarios y de los pedidos.
  • Realizar la producción de pan y pasteles franceses según las normas de higiene y seguridad .
  • Seguimiento de los inventarios de insumos y materias primas ; llevar a cabo los pedidos.

● Duración de la misión (fecha de inicio y fin) : Desde el 28/03/2016. Mínimum 3 meses.

● Volumen horario por día y número de días trabajados por semana : Alrededor de 35 a 40 h/semana

● Descripción un día estándar del voluntario :

  • Preparar las cremas , el chocolate ( a cortar en barras o raspar )
  • Amasar
  • Hacer las pasteles (panes dulces)
  • Hacer las panes
  • Hornear
  • Poner todos los panes en cajas para la venta
  • Limpiar la panadería

● Condiciones especiales de la misión :

El panadero debe saber realizar panes y pasteles franceses, o al menos tener conocimientos en panadería y estar dispuesto a recibir una capacitación.

PERFIL DEL VOLUNTARIO

  • Estudios : Por lo menos un diploma en panadería, o conocimientos.
  • Nivel de castellano : Basico
  • Competencias y cualidades requeridas : Trabajo en autonomía, rigor.

CONDICIONES DE ACOGIDA

  • Gastos cubiertos por la fundación/asociación : alojamiento y 2 comidas al día , remuneración de 1000 soles
  • Gastos cubiertos por el voluntario : una comida al día + gastos personales
  • Formación oferta por la fundación/asociación : Posibilidad según competencias del panadero.
  • Medio de transporte : un carro esta a disposición de la ONG durante los días laborales.

CONTACTO MAIL QUE SE ENCARGARÁ DE LA SELECCIÓN DEL/A VOLUNTARIO/A :

  • Thomas Viarmé tviarme@gmail.com (boulanger/panadero)
  • Lise Deparis / Isela Luque/ Maxime Levet : rayoaqp@gmail.com (coordinateurs/coordinadores)

Association reconnue d’utilité publique, Santé Sud œuvre depuis 1984 au service du développement sanitaire et social dans les pays en développement, toujours dans la même logique : "Agir sans remplacer". L’ONG a pour priorité de défendre le droit à un accès aux soins effectif pour les personnes les plus vulnérables par la formation des professionnels. C’est en soutenant les initiatives locales dans le plus grand respect des structures en place et des cultures qu’elle s’est spécialisée sur 4 axes : l’optimisation des systèmes de santé existants, la médicalisation des zones rurales, la réduction de la marginalisation des personnes vulnérables et l’éducation au développement. Santé Sud intervient en Afrique de l’ouest, à Madagascar, au Maghreb, en Mongolie et au Proche-Orient.

Santé Sud est une ONG membre du Pôle de Solidarité Internationale du Groupe SOS, une entreprise sociale et solidaire qui développe des dispositifs d’assistance en réponse aux besoins fondamentaux de la société à travers 5 cœurs de métier : la jeunesse, l’emploi, les solidarités, la santé, les seniors.

LA MISSION

Le(a) Chargé(e) de Développement aura pour mission de développer les projets de Santé Sud en Guinée et au Bénin. Actuellement des projets d’installation de médecins généralistes dans les communautés rurales sont déjà menés dans ces pays. Santé Sud souhaite renforcer ces projets et diversifier ses thématiques d’intervention, ses partenaires et ses bailleurs.
La mission se déroulera dans un premier temps en Guinée pendant 3 mois, puis au Bénin pour 3 mois également. Le(a) Chargé(e) de Développement bénéficiera de l’appui de nos partenaires dans les deux pays. Il sera amené à rencontrer les partenaires techniques et financiers en capitale et à visiter des sites de projets existants ou potentiels dans différentes régions.
Cette mission consistera à valider les pistes et contacts déjà réalisés et en développer d’autres, afin d’élaborer un nouveau projet et d’identifier plusieurs pistes supplémentaires de projets réalisables dans chacun des deux pays.

PROFIL

  • Formation de niveau Bac+5 exigée en ingénierie de projet de développement et santé publique.
  • Expérience souhaitée de 10 ans en développement de projets dans le domaine de la santé publique en Afrique de l’Ouest.
  • Compétences en ingénierie de projet de développement et en budgétisation / Compétences en santé publique / Excellentes capacités rédactionnelles / Capacité d’analyse et de synthèse / Diplomatie.

CONDITIONS

  • Statut : VSI
  • Durée : Mission de 6 mois à pourvoir dès le mois d’avril 2016
  • Lieux : Guinée, Bénin
  • Indemnités : indemnité VSI, de logement, frais de déplacement et d’assurance pris en charge.

IFAID Aquitaine, dans le cadre de sa mission d’envoi de volontaires de solidarité internationale, recherche, pour un programme de recherche de l’IEP de Bordeaux, un(e) volontaire pour une mission de 12 mois partagée entre le Maroc et Madagascar.

Cadre descriptif de la mission

Poste basé à : Miarinarivo, Région Itasy, Madagascar ; Sud du Maroc (ex Région Souss Massa Drâa), Maroc
Domaines d’actions de la mission : recherche pour le développement
Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : 1er juin 2016

Raison de la mission

Dans le cadre d’un programme de recherche, DEMETER – Développement-Mémoire-Territoire, porté par le laboratoire Les Afriques dans le Monde (LAM), l’équipe de recherche cherche un VSI pour avoir une présence dans la durée sur les deux terrains d’étude. Le programme DeMeTer vise à comprendre ce que la succession de projets et d’interventions de développement a laissé comme « traces » sur les territoires où ils se sont déroulés. Il s’agira de comprendre à partir de ces traces quelles sont les dynamiques territoriales induites sous l’action des projets successifs ; comment se sont transformés les paysages (espaces cultivés, espace bâti, infrastructures etc) ; comment la société locale a été transformée sous l’effet des interventions. Le projet DeMeTer entend également produire des outils d’analyse de cette mémoire du développement, à partir de situations rencontrées sur les territoires malgaches et marocains en coopération avec la collectivité d’Aquitaine. Dans le cadre d’un financement régional, le laboratoire Les Afriques dans le Monde s’est associé avec Cap Coopération et IFAID Aquitaine pour ce programme.

Place du/de la volontaire dans le projet

En lien avec l’équipe du projet (LAM, Cap Coopération et IFAID Aquitaine), et en particulier d’un doctorant qui se trouvera à Madagascar et au Maroc, le/la volontaire effectuera des travaux de terrain (enquêtes auprès des populations et des acteurs des projets, analyse du territoire et du paysage). Le/la volontaire prendra part aux activités du projet de recherche DeMeTer tant en termes de réflexions scientifiques que de publications. Il est donc attendu de la part du/de la volontaire une production scientifique à la fin de son volontariat.

Activités à mener

  • Analyse bibliographique et production d’outils d’enquêtes (guides d’entretiens, méthodologie d’analyse spatiale appliquée aux interventions de développement, méthode de prise en compte de la transformation de l’espace et des organisations dans les interventions de développement)
  • Enquêtes de terrain : rencontres avec les opérateurs de développement et de façon privilégiée avec les populations ayant « bénéficié » ou non de projets et d’interventions
  • Production de représentations graphiques contextualisées, de cartographies évolutives du territoire et des traces des interventions de développement
  • Proposition d’outils de formation pour diffuser les résultats méthodologiques

Contexte de vie

  • Région Itasy, Madagascar :
  • Lieu de travail : En lien avec le programme de coopération décentralisée de la région Aquitaine en Itasy
  • Type d’habitat : Maison de l’Aquitaine à Miarinarivo
  • Moyen de déplacement : taxis locaux - moto
  • Sud du Maroc (ex région Souss Massa Drâa) :
  • Lieu de travail : En lien avec le programme de coopération décentralisée de la région Aquitaine dans le Souss massa dra
  • Type d’habitat : à déterminer
  • Moyen de déplacement : taxis locaux -moto

Profil du (de la) candidat(e)

Compétences requises

  • Géographie, aménagement du territoire de niveau Master ou équivalent
  • Enquêtes en milieu rural
  • Maîtrise des outils de cartographie et connaissance en analyse spatiale (SIG)
  • Analyse des stratégies d’acteurs
  • Connaissance des acteurs locaux et internationaux du développement
  • Animation
  • Connaissance de l’action extérieure des collectivités territoriales
  • Permis moto

Caractéristiques personnelles souhaitées

  • Intérêt pour la recherche scientifique
  • Sens de l’autonomie, esprit d’initiative, ouverture d’esprit
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Bonne capacités d’écoute et d’observation
  • Capacités organisationnelles et d’adaptation dans des milieux multiculturels

Conditions

  • Statut Volontaire de la Solidarité internationale (loi 2005)
  • Indemnité mensuelle
  • Couverture sociale
  • Préparation au départ du 16 mai au 1er juin 2016

Candidature et entretien

Lettre de motivation et Curriculum Vitae à déposer sur le site d’IFAID Aquitaine rubrique Volontariat / Postes à pourvoir avant le 31/03/2016,
Entretien à prévoir la semaine du 11 avril 2016

Renforcement de capacités des acteurs locaux en matière de gestion administrative et financière et de gestion de projet dans le cadre d’un projet de sauvegarde faunistique.

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire

Juin 2016

La mission

Résumé de la mission

Le volontaire devra accompagner et renforcer les capacités et les compétences du personnel administratif et d’animation de HELP Congo afin que celui-ci soit à même de mener, de façon autonome, les projets de l’association ainsi que d’en concevoir et lancer de nouveaux. Au terme de la mission du volontaire, Help Congo devra être en capacité de produire des documents administratifs et financiers répondant aux exigences de la gestion administrative et financière interne et aux normes des bailleurs de fonds.

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

Fondé par Aliette JAMART en 1991, le projet HELP (Habitat Ecologique et Liberté des Primates) agit pour la conservation des chimpanzés, de leur habitat et de tout ce qui en assure l’équilibre. HELP, dont l’action se situe dans le Parc National de Conkouati-Douli-Douli (au nord de Pointe-Noire) s’est particulièrement illustré dans la réintroduction de chimpanzés captifs en milieu naturel. Aujourd’hui, 4 missions sont développées. Elles visent à protéger la nature et sensibiliser les hommes sur : (i) la protection des primates (réintroduction et suivi scientifique) ; (ii) la préservation d’un habitat écologique viable pour les primates ; (iii) l’éducation, la formation et l’information à l’environnement, (iv) l’éco-tourisme.

Deux associations partenaires interviennent : HELP Congo et HELP International. HELP Congo déploie l’activité de terrain et HELP International, association française, lui assure un soutien logistique, financier et médiatique

Problématique et enjeux

L’ensemble des activités de HELP Congo exige un personnel qualifié et compétent dans la gestion et la mise en œuvre de ses différents axes. A travers la mise en œuvre d’une mission de volontariat, Help Congo souhaite que son équipe opérationnelle puisse devenir autonome en gestion associative et en montage et gestion de projets.

Zone d’intervention

Pointe-Noire

Public concerné

Personnel administratif et financier et animateurs de Help-Congo.

Ressources humaines, matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil

  • Ressources humaines : 10 personnes.
  • Ressources matérielles : 3 véhicules, 10 bateaux, 10 canoës, 1 fond documentaire, 4 ordinateurs
  • Ressources financières : budget annuel du projet estimé à 150.000 euros

Documentation et liens à consulter

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil

Le volontaire aura un rôle d’appui ponctuel et de formateur, auprès de l’ensemble du personnel de Help Congo, durant sa mission.

Objectifs de la mission

Permettre au personnel de Help Congo de devenir autonome en gestion de projet : conception/montage du projet, identification des parties prenantes et définition des rôles, rédaction du projet, planification et phasage, obtention des autorisations légales, négociation, recherche de partenaires opérationnels, supervision de la rédaction de contrats, recherche de financement, pilotage et suivi du projet, contrôle, évaluation, indicateurs de performance, communication, rédaction des rapports d’activité et des rapports administratifs et financiers…

Activités concrètes à mener

  • Faire une analyse précise et détaillée des besoins : interviews des personnes à former, attentes de la Présidente et autres personnes clés de l’association, visite des sites afin de bien comprendre les activités, « s’imprégner » des projets en cours.
  • Evaluer les connaissances actuelles des personnes et les formations à dispenser
  • Apporter des bases solides en comptabilité, trésorerie, légal, fiscal, élaboration des comptes annuels, supervision d’un comptable dédié, archivage électronique et papier en fonction des normes légales, relations avec les institutions
  • Mettre en place un système comptable conforme aux exigences des bailleurs de fonds internationaux (bilan, comptes d’exploitation et annexe). HELP Congo doit être en mesure de rendre des comptes de façon fiable et rapide à HELP International qui doit lui-même rendre des comptes aux bailleurs.
  • Mettre en place des outils de gestion : comptabilité analytique, budget, reporting, prévisions de trésorerie, consolidation (France/Congo), suivi des investissements, rapprochements bancaires
  • Etudier le système informatique de gestion le plus approprié à cette organisation ; Contribuer à le mettre en place et aider à transférer les données sur le système choisi.

Lieu de travail et zone d’intervention

Pointe-Noire et sanctuaire de Conkouati-Douli-Douli (Parc National)

Déplacements à prévoir

Parc National de Conkouati-Douli, Brazzaville

Moyens de déplacements prévus

Véhicule, avion.

Contexte de vie

  • Lieu de vie : Pointe-Noire (2e ville du Congo, 1 million d’habitants)
  • Milieu physique, climat : Ville côtière au climat chaud et humide
  • Habitation : Logement équipé et confortable à Pointe-Noire
  • Mode de locomotion et temps de trajet par rapport à la ville : 
    • Dans Pointe-Noire : Taxi
    • Pointe-Noire - Parc National de Conkouati-Douli : Véhicule 4X4 avec chauffeur
    • Pointe-Noire - Brazzaville (si nécessaire) : avion
  • Approvisionnement en eau, électricité, produits d’importation : Présence d’un supermarché Casino à 3mn des locaux de HELP (mêmes produits qu’en France)

Profil du (de la) candidat(e)

Formation et expérience professionnelle souhaitée

  • Formation supérieure en gestion de projet (Master 2).
  • Langues pratiquées : français et anglais.
  • Permis de conduire : B.

Autres compétences, et savoir-être nécessaires

  • Formateur/voyageur : approche multiculturelle, ouverture d’esprit, capacité d’adaptation.
  • Formateur/fédérateur : il a une bonne capacité d’écoute, de la patience, un esprit d’équipe, il sait trouver les voies de progrès, organiser les actions correctives, il est force de proposition
  • Formateur/créatif et communiquant : sait innover et communiquer, parler en public, rédiger, présenter un projet, un rapport, …
  • Pédagogue : capacité à transmettre méthodiquement les connaissances
  • Ne se décourage pas, ne baisse pas les bras, sait revenir à la charge
  • Rigoureux, organisé, méthodique, mais aussi pragmatique

Conditions

Candidatez :

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire :

Mai 2016

Résumé de la mission :

Dans le cadre de la préparation et de la mise en œuvre du 7ème programme de l’UNFPA 2017-2021, la mission consistera à (i) l’appui à la mise en place des outils de collecte, suivi et évaluation et (ii) au renforcement des capacités du personnel de l’UNFPA et des partenaires de mise en œuvre à l’utilisation de ces outils.

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

Le Fonds des Nations Unies pour la population-UNFPA, est une agence de développement international qui œuvre en faveur du droit à la santé de la reproduction et de l’égalité des chances de chacun, femme, homme et enfant. L’UNFPA offre son appui aux pays pour utiliser les données démographiques dans la formulation des politiques et des programmes visant à réduire la pauvreté et pour faire en sorte que chaque grossesse soit désirée, que chaque accouchement soit sans danger, que chacun soit protégé du VIH/SIDA, que toutes les filles et toutes les femmes soient traitées avec dignité et respect, et que le potentiel de chaque jeune soit accompli.

Problématique et enjeux :

Le but d’un système de suivi et d’évaluation est d’établir et suivre les indicateurs de processus, de résultats et d`impact, d’identifier les problèmes de mise en œuvre du programme afin d’envisager les solutions appropriées et enfin, de s’assurer de l’efficacité et de l’efficience des interventions.

Les outils de suivi-évaluation (matrice planification, le plan de suivi évaluation, cadre de résultat et des ressources, etc.) mis en place au sein de l’UNFPA restent uniquement à l’usage du bureau. Le suivi des réalisations et des résultats effectué par chaque partenaire de mise en œuvre par le biais de rapports d’activités qui ne sont pas standards. Par ailleurs, les rapports standards de progrès annuels qui sont élaborés par composante et rendent compte globalement de la mise en œuvre des PTA ne sont pas uniformes. Ils présentent en général l’avancement des activités sans l’analyse de l’atteinte du produit.

Finalités et Objectifs :

Concevoir, sur la base des outils de l’UNFPA, un dispositif intégré (UNFPA-Partenaires) de suivi-évaluation pour améliorer la collecte et le rapportage sur les indicateurs du programme. 

Public concerné :

Tous les responsables des unités du Bureau de l’UNFPA et environ une douzaine de partenaires de mise en œuvre du programme ayant un mémorandum d’accord.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le (la) volontaire sera placé sous la responsabilité administrative du représentant de France Volontaires au Tchad et sous la responsabilité technique du Représentant de l’UNFPA. Il devra collaborer avec :

  • le chargé de programme suivi-évaluation ;
  • les responsables des unités du programme ;
  • les responsables opérations, leurs associés et logisticien pour l’application des procédures de l’UNFPA en matière de gestion financière par les partenaires de mise en œuvre ;
  • les partenaires de mise en œuvre avec lesquels l’UNFPA a signé des mémorandums d’accord pour leur redevabilité en matière de rapport, et ;
  • avec toute personne travaillant au programme.

Objectifs de la mission :

  • Proposer un dispositif opérationnel de suivi-évaluation du 7ème programme de l’UNFPA ;
  • Assurer le renforcement des capacités des responsables des Unités, du suivi-évaluation et des partenaires de mise en œuvre pour l’opérationnalisation du dispositif ;
  • Proposer, sur la base des outils de l’UNFPA et du SNU, un tableau de bord pour le suivi des indicateurs.

Activités concrètes à mener :

  • Recenser et analyser les outils de collecte et de suivi-évaluation de l’UNFPA et du SNU afin de :
    • Proposer une méthodologie/stratégie (responsables, fréquence, etc.) de collecte des indicateurs et d’élaboration des rapports et ;
    • Analyser les indicateurs du programme en vue d’établir les fréquences de leur collecte et le tableau de bord de suivi (mensuel, trimestriel, etc.) ;
  • Proposer une harmonisation du reporting des activités tant au niveau du Bureau que des partenaires de mise en œuvre ;
  • Contribuer au renforcement des capacités du Bureau et des partenaires de mise en œuvre sur les outils proposés ;
  • Participer au développement et à l’opérationnalisation de la base de données du programme pays au sein du Ministère du Plan et de la Coopération en particulier à l’INSEED ;
  • Contribuer au renforcement des relations publiques de la Représentation et à la politique de communication, y compris la mise à jour du site Internet, de la page Facebook et compte Twitter de la Représentation.

 

Le/la volontaire agira conformément aux valeurs des Nations Unies et sera responsable des actions qu’il/elle initiera. Il fera preuve d’un engagement personnel vis-à-vis du mandat de l’UNFPA et de sa vision organisationnelle.

Il/elle prendra des actions appropriées au contexte religieux et culturel et montrera du respect, du tact et de la considération pour les différences de cultures. Il observera et s’informera pour comprendre les points de vue des autres et remettra continuellement en question ses propres préjugés et attitudes.

Il/elle travaillera en collaboration avec ses collègues à l’intérieur et à l’extérieur de l’UNFPA pour permettre l’accomplissement des buts communs et des objectifs partagés. Il/elle recherchera activement la résolution des désaccords et soutiendra les décisions de l’équipe.

Il/elle fournira l’information orale et écrite d’une façon opportune, efficace et facilement compréhensible. Il/elle participera activement aux réunions et aux discussions de groupe, en écoutant et en partageant l’information. Exprimera franchement ses idées dans l’intention de résoudre les problèmes, considèrera les interventions des autres et est ouvert à la critique.

Lieu de travail et zone d’intervention :

Le lieu de travail est le Bureau de l’UNFPA à N’Djaména au Tchad ;

La zone d’intervention du 7ème programme de l’UNFPA sera constituée d’un certain nombre de régions du pays, à déterminer, et la Capitale, N’Djaména. Toutefois, certaines interventions en matière de plaidoyer concerneront tout le pays.

Déplacements à prévoir :

Des déplacements pourront être nécessaires dans la zone d’intervention du programme. Ils seront coordonnés avec la Représentation de FV au Tchad.

Contexte de vie :

Lieu de vie :

N’Djaména

Milieu physique, climat :

Le Tchad se trouve dans une cuvette sédimentaire s’élevant progressivement du Lac Tchad au Tibesti, de 250 à 4 000 m. Le climat est de type chaud et sec, caractérisé par une mauvaise répartition dans le temps et l’espace de la pluviométrie. Trois (3) grandes zones écologiques correspondent à cinq domaines bioclimatiques du nord au sud, qui se distinguent de la manière suivante :

  • la zone saharienne avec une pluviométrie annuelle inférieure à 200 mm ;
  • la zone sahélienne s’étendant sur une superficie de 374 000 km2 et ayant une pluviométrie annuelle comprise entre 200 et 600 mm ;
  • la zone soudanienne avec une pluviométrie de 600 à 1 200 mm.
  • Le Tchad compte deux types de saisons bien distinctes à savoir : (i) la saison sèche qui dure huit (8) à neuf (9) mois (Septembre/octobre – avril/mai) et (ii) la saison des pluies qui s’étale sur 3 à 4 mois (Avril/mai – septembre/octobre).

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et expérience professionnelle souhaitée :

  • Formation supérieure en gestion de projet et/ou sciences sociales
  • Compétences et expérience en suivi-évaluation de programmes de développement.
  • Langues pratiquées : français.
  • Permis de conduire : B.

Autres compétences, et savoir-être nécessaires : 

  • Capacité d’adaptation dans un milieu multiculturel.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2T1098 – UNFPA- Tchad »

Cadre descriptif de la mission :

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire :

Mai 2016

Résumé de la mission :

Dans le cadre de la préparation et de la mise en œuvre du 7ème programme de l’UNFPA 2017-2021, la mission consistera à (i) l’appui à la reproduction des outils de collecte, au suivi et évaluation et (ii) au renforcement des capacités du personnel de l’UNFPA et des partenaires de mise en œuvre à l’utilisation de ces supports et à l’analyse des principaux indicateurs de santé..

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

Le Système d’Information Sanitaire de routine (SIS) au Tchad est destiné à collecter, valider, analyser, et présenter les données statistiques agrégées issues des activités courantes des formations sanitaires de l’ensemble du pays. Il comprend diverses données collectées au niveau des centres de santé et des hôpitaux de district, de région mais également des administrations sanitaires périphériques (Délégation Sanitaire Régionale et Districts Sanitaires, certains hôpitaux nationaux à N’Djamena). Au Tchad, le SIS a été réformé une première fois en 1988. A cette époque Il était d’ailleurs un pionnier préfigurant les systèmes d’information sanitaire de routine unifiés tels qu’ils sont mis en œuvre actuellement dans de nombreux pays de la sous-région. Grâce à l’appui successif des projets financés par l’USAID puis par l’Union européenne, il a été plusieurs fois révisé et doté d’un outil informatique, le GESIS, outil ayant relativement bien fonctionné durant plus d’une décennie. La dernière révision remonte à juillet 2013 au cours de laquelle tous les acteurs impliqués dans la gestion des données étaient réunis au cours d’un atelier de validation des outils. Il s’agit donc d’outils consensuels prenant en compte les préoccupations de l’ensemble des directions techniques et autres programmes verticaux de santé.

Problématique et enjeux :

Les évaluations conduites par le Ministère de la Santé Publique en 2011 et 2014 ont montré que durant ces dernières années non seulement le SIS est insuffisamment utilisé mais également que la qualité des informations produites s’était dégradée au fil des ans avec à la fin de la période une information globalement incomplète et des retards importants dans la transmission de l’information. En dépit de nombreuses réformes entreprises par le Ministère de la Santé Publique et ses partenaires au développement ces dernières années, de nombreuses insuffisances subsistent (capacités des ressources humaines, rupture d’outils de collecte des données aux différents niveaux, faible utilisation des données, etc.). De ce fait l’information collectée est peu fiable, éparse, segmentaire et son utilisation à tous les niveaux n’est pas encore systématique et la rétro-information aux services de santé est peu efficace. Sans surprise cet état de fait a amené un certain nombre de programmes verticaux à réinstaller des systèmes d’information parallèles au SIS, avec les conséquences que l’on connaît sur la charge de travail du personnel périphérique.

Il était donc indispensable d’améliorer la performance du système d’information sanitaire, outil permettant d’assurer le suivi monitorage des activités et résultats.

Finalités et Objectifs :

Optimiser la production et la diffusion des données du SIS en temps réel.

Public concerné :

Les responsables des formations sanitaires du pays.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil :

Le (la) volontaire sera placé sous la responsabilité administrative du représentant de France Volontaires au Tchad et sous la responsabilité technique du Directeur des Statistiques et de l’Information Sanitaire du Ministère de la Santé Publique. Il devra collaborer avec :

  • Le Directeur Adjoint des Statistiques et de l’Information Sanitaire du MSP ;
  • Le Chef de Service Information Sanitaire ;
  • Le Chef de Service analyse statistique ;
  • Le chef de Service Informatique ;
  • le chargé de programme suivi-évaluation ;
  • les responsables des unités du programme de l’UNFPA ;
  • le chargé de suivi-évaluation de l’UNFPA ;
  • avec toute compétence travaillant au Ministère de la Santé Publique.

Objectifs de la mission / Activités à conduire :

  • Disposer le plus rapidement possible d’informations utilisables et fiables sur base du système existant en vue
    • d’améliorer la gestion des services dans les structures de santé (Centre de Santé (CS) et Hôpitaux) ;
    • de suivre le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) et la Feuille de route au niveau national et régional ;
    • de rétablir la confiance des programmes et des partenaires dans les informations produites par le SIS pour qu’ils les utilisent.
  • Proposer un mécanisme de décentralisation effective de la validation mensuelle et de l’encodage des données qui facilite la production et la diffusion de l’annuaire statistique en temps réel ;
  • Proposer le renforcement des capacités de l’ensemble des prestataires au niveau des formations sanitaires, des membres des équipes cadres de district sanitaire et des délégations sanitaires régionales de même que les cadres de la Direction du SIS (DSIS) en matière de traitement et d’analyse des indicateurs de santé
  • Proposer un tableau de bord semestriel pour le suivi des indicateurs clés de la santé de reproduction et partant du Plan National de Développement Sanitaire du pays

Positionnement du (de la) volontaire au sein de la DSIS :

Le/la volontaire agira conformément aux valeurs des Nations Unies et sera responsable des actions qu’il/elle initiera. Il fera preuve d’un engagement personnel vis-à-vis du mandat de l’UNFPA et de sa vision organisationnelle.

Il/elle prendra des actions appropriées au contexte religieux et culturel et montrera du respect, du tact et de la considération pour les différences de cultures. Il observera et s’informera pour comprendre les points de vue des autres et remettra continuellement en question ses propres préjugés et attitudes.

Il/elle travaillera en collaboration avec ses collègues à l’intérieur et à l’extérieur de l’UNFPA pour permettre l’accomplissement des buts communs et des objectifs partagés. Il/elle recherchera activement la résolution des désaccords et soutiendra les décisions de l’équipe.

Il/elle fournira l’information orale et écrite d’une façon opportune, efficace et facilement compréhensible. Il/elle participera activement aux réunions et aux discussions de groupe, en écoutant et en partageant l’information. Exprimera franchement ses idées dans l’intention de résoudre les problèmes, considèrera les interventions des autres et est ouvert à la critique.

Lieu de travail et zone d’intervention :

Le lieu de travail est la Direction de la Planification du Ministère de la Santé Publique ;

La zone d’intervention de l’opération concerne tout le pays.

Déplacements à prévoir :

Des déplacements pourront être nécessaires dans la zone d’intervention du programme. Ils seront coordonnés avec la Représentation de FV au Tchad.

Contexte de vie :

Lieu de vie :

N’Djaména

Milieu physique, climat :

Le Tchad se trouve dans une cuvette sédimentaire s’élevant progressivement du Lac Tchad au Tibesti, de 250 à 4 000 m. Le climat est de type chaud et sec, caractérisé par une mauvaise répartition dans le temps et l’espace de la pluviométrie.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et expérience professionnelle souhaitée :

  • Formation supérieure (Master) en gestion de projet et/ou sciences sociales
  • Compétences et expérience en suivi-évaluation de programmes de développement.
  • Langues pratiquées : français.
  • Permis de conduire : B.

Autres compétences, et savoir-être nécessaires : 

  • Capacité d’adaptation dans un milieu multiculturel.

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez  :

Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2T1099 – UNFPA- Tchad »

Cadre descriptif de la mission

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mai 2016

Résumé de la mission

  • Former des étudiants maliens aux métiers de l’hôtellerie, plus particulièrement aux métiers de la cuisine et du restaurant.
  • Développer des contenus de cours pédagogique.

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil

La structure d’accueil (école hôtelière de Bamako) s’inspire du succès de l’expérience de l’ouverture et la direction de l’école Paul DUBRULE à Siem Reap au Cambodge. Cette école est devenue après une dizaine d’années une institution reconnue. Le Groupe AZALAI est leader en Afrique de l’ouest avec 6 hôtels en exploitation et 6 autres en développement. Sous l’impulsion de son PDG Monsieur Mossadeck BALLY, il se propose de reproduire cette expérience au Mali. Cette opération a été lancée au Printemps 2015.

Problématique et enjeux

Une population très jeune, n’ayant pas accès à une formation de qualité et à l’emploi. Dans ce contexte, l’une des principales difficultés du Groupe AZALAI et des acteurs du secteur touristique est de pouvoir trouver au Mali des futurs collaborateurs bien formés

Finalités et objectifs

Délivrer aux étudiants de la sous-région ouest Africaine, une formation de haute qualité et développer leurs compétences afin de participer au rayonnement de l’hôtellerie Africaine..

Public concerné

Etudiants, étudiantes maliens ou ouest africains âgés de 16 à 29 ans.

Raison d’être de la mission du volontaire

Renforcer la qualité de service en restauration et hôtellerie au Mali. Transmettre un savoir et des compétences clés.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil

Formateurs / conseillers auprès des élèves.

Objectifs de la mission / Activités à conduire

  • Mettre en place les formations et leurs contenus (Les apprenants ne passent pas de CAP. Il s’agit d’un diplôme maison, composé de 25 % de théorie pour 75 % de pratique).
  • Assurer la formation en cuisine, en hygiène pour 20 élèves séparés en deux promotions. (Les cours plus généraux - Français, Anglais, bureautique - seront donnés par le directeur Nicolas HUET).
  • En fin de formation de 10 mois les étudiants disposeront des savoirs théoriques et pratiques dont le caractère d’excellence leur ouvrira des perspectives d’emploi et de carrière au niveau de la formation attendue.

Le volontaire sera une force de proposition pour l’élaboration du programme des cours, de la communication des actions et le suivi individuel des élèves.

La formation devra se terminer par la rentrée des élèves sur le marché du travail ou leur emploi. Les hôtels et restaurants de stage comme le groupe AZALAI assureront ces offres.

En dehors des périodes de cours, il est prévu que les volontaires accomplissent des missions d’appui et de démonstration dans d’autres hôtels du groupe hors Mali.

Positionnement du (de la) volontaire au sein de la DSIS :

Le / la volontaire sera placé sous la responsabilité administrative du représentant de France Volontaire au Mali et sous la responsabilité opérationnelle du directeur de l’école hotelière. Ce dernier pourra apporter, si nécessaire, un appui technique au volontaire (mise en place des cours à dispenser).

Le volontaire doit également interagir avec la Direction des ressources humaines du Groupe AZALAI et la direction de l’exploitation de l’hôtel Dunia.

Lieu de travail et zone d’intervention

Hôtel Dunia – Bamako Mali au sein du complexe hôtelier AZALAI et dans l’hôtel d’application Dunia, composé de 35 chambres, d’un restaurant et cuisine ainsi que d’une salle de classe.

Lieu de vie

Bamako. Mali.

Profil du (de la) candidat(e)

Formation et expérience professionnelle souhaitée

  • Formation et expérience hôtelière de cuisiner.
  • Langues pratiquées : français/ anglais

Autres compétences, et savoir-être nécessaires

  • Pédagogue
  • Sens de l’adaptation
  • Rigoureux
  • Capacité d’écoute.

Conditions

Candidatez :

Cadre descriptif de la mission

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire

Mai 2016

Résumé de la mission

Le Volontaire aura la charge de former les professionnels congolais de l’audiovisuel et de la photographie (réalisateurs, scénaristes, monteurs, preneurs de son, photographes et graphistes etc.) sur les théories et pratiques cinématographiques ; l’actualisation et de la mise en place des supports de communication (site internet, lettre d’information, print, événementiel, réseaux sociaux) ; la recherche de financements et de partenaires (annonceurs, sponsors et autres)

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil

L’Unité de Production Cinématographique, UNIPROC, est une ONG de droit congolais dont l’objet social est la production des images, la diffusion, la projection, la formation. Elle favorise la mobilité des acteurs et des producteurs à travers le pays et à l’extérieur de la RDC, mais aussi le tournage ainsi que toutes les démarches administratives pour rendre le tournage plus facile. Depuis sa naissance, UNIPROC a organisé plusieurs formations sur différents métiers de la télévision et du cinéma avec l’appui de l’ambassade de France en RDC

Problématique et enjeux

Le paysage médiatique congolais connait actuellement un développement spectaculaire. Depuis le monopole médiatique de l’Office National de Radio et de Télévision, le pays est passé, en moins de 20 ans, à une multitude de chaines de télévisions. En octobre 2008 la RDC comptait 82 chaines de télévisions dont 51 sont concentrés dans la ville de Kinshasa.

Cependant beaucoup reste encore à faire sur la qualité des œuvres diffusées. La plupart de ces entreprises font face à de sérieux disfonctionnement. Elles sont confrontées en permanence à des problèmes techniques dus à l’insuffisance de formation et de connaissance des intervenants dans le domaine audiovisuel. La formation et la mise à niveau des techniciens constituent un défi à relever.

Finalités et Objectifs

  • Former  les techniciens de l’UNIPROC (écriture de scenario, réalisation, direction photo, prise de son, décor, maquillage, montage, étalonnage, etc.).
  • Conduire, en collaboration étroite avec les responsables de production audiovisuelle, une politique de production de téléfilms, feuilletons, etc.
  • Garantir la bonne communication interne/externe de l’UNIPROC :
  1. Actualisation hebdomadaire du site internet ;
  2. Mise à jour Facebook/ Twitter ;
  3. Mise en ligne des vidéos sur Youtube, vimeo etc. ;
  4. Piloter la réalisation des films, émissions, et autres activités audiovisuelles des ateliers, depuis la scénarisation jusqu’au montage final.
  • Conduire le projet de la future école de l’audiovisuel et du cinéma 
  • Conduire le démarrage du projet de productions des contenus télévisuels : « fictions et divertissement ».

Raison d’être de la mission du volontaire 

Le Volontaire apportera ses compétences techniques (suivi opérationnel et technique) à la gestion globale des projets de l’UNIPROC.

Place du (de la) volontaire dans le projet / la structure d’accueil

Le volontaire travaillera en lien avec tous les personnels de l’UNIPROC, expatriés comme salariés locaux.

 Il partagera un bureau avec les responsables de l’UNIPROC. Il aura à sa disposition les outils nécessaires : ordinateur Apple, caméra C100, etc…

Objectifs de la mission / Activités à conduire

Ce poste fait appel à la créativité.

Le candidat doit être apte :

  1. 1. A travailler en équipe tout en intégrant les nombreuses contraintes techniques et institutionnelles du poste.
  2. 2. A négocier et élaborer des projets avec les responsables de chaque service et avec les partenaires extérieurs.
  3. 3. A conduire simultanément plusieurs projets et faire preuve de polyvalence.
  4. 4. A maitriser la plupart des métiers de l’audiovisuel et du cinéma : scénarisation, cadrage, montage etc.

Positionnement du (de la) volontaire au sein de la DSIS

Le / la volontaire sera placé sous la responsabilité administrative du représentant de France Volontaire pour le Congo et la RDC et sous la responsabilité opérationnelle de l’Administrateur Général de l’UNIPROC.

Lieu de travail et zone d’intervention

Kinshasa. Déplacements possibles à l’intérieur du pays

Lieu de vie

Kinshasa. République Démocratique du Congo (RDC).

Profil du (de la) candidat(e)

Formation et expérience professionnelle souhaitée

  • Certification et maitrise en Audiovisuel et Cinéma
  • Expérience dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel
  • Excellente connaissance en informatique et réseaux sociaux

Autres compétences, et savoir-être nécessaires 

  • Sens de la négociation
  • Compétences organisationnelles
  • Ouverture culturelle
  • Esprit d’initiative
  • Communicatif
  • Discrétion, droit de réserve
  • Diplomatie, habileté

Conditions

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur : http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 24 mois

Candidatez 

  • Lettre de motivation et CV à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org
  • Indiquer en objet de votre mail : « Mission 2D1058 – Métiers de l’audiovisuel et de la photographie- RDC ».

Cadre descriptif de la mission

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire

Mai 2016

Résumé de la mission

Mise en place à Conakry (Guinée) d’un logiciel de géo-localisation, former des cadres locaux à son application, à son fonctionnement et à sa maintenance. Concevoir et mettre en place les modalités de mise à jour de l’outil de géo localisation. Définir les modalités d’extension de l’outil à l’ensemble du territoire national (Guinée Conakry).

Problématique / Objectif du projet

Projet d’assistance à la réforme de l’administration fiscale / recensement et géo-localisation des redevables professionnels dans les 5 communes de Conakry

Mission du volontaire (activités à conduire)

  • Asseoir les bases techniques de l’outil de géo localisation (MAP-INFO) et les adapter aux conditions d’activités de l’administration guinéenne (gestion des données / conditions de mises à jour /méthodologie de protection des données à mettre en œuvre)
  • Former une équipe restreinte de cadres (2 ou 3) à l’utilisation du logiciel et à la gestion de la base des informations /données
  • Réfléchir et préparer, avec ces cadres, l’évolution de cette base à moyen ou long terme (méthodologie d’extension éventuelle).

Objectif de la mission

Globalement, la mission de volontariat devra permettre

  • Un réel accroissement de compétence au profit de l’administration locale (nouvelles compétences acquises) ;
  • Un transfert durable des connaissances mais aussi des risques et enjeux sous-jacents à l’outil, par le biais d’une formation " en immersion" auprès des services chargés des tâches fonctionnelles.

Lieu de vie

Conakry

Profil du (de la) candidat(e)

Formation et expérience professionnelle souhaitée

  • Ingénieur en géomatique
  • Parfaite maitrise SIG (MAP Info ; Open source ; etc.) et autres logiciels (Access ; Oracle ; Excel).

Autres compétences, et savoir-être nécessaires

  • Pédagogue
  • Apte au travail en équipe

Conditions :

Candidatez :

La structure

Prioriterre est une ONG française dont l’objet est d’inciter tous les publics à réduire leur impact environnemental. L’association développe de multiples actions de sensibilisation, de conseil, d’accompagnement sur le champ de la maîtrise de l’énergie, des énergies renouvelables, de l’éco-consommation et des déplacements.

Les actions de prioriterre se mènent principalement en France, au niveau local en Haute- Savoie (17 salariés) et au niveau national (3 salariés) via un réseau d’une centaine de partenaires associatifs et public. Notre association intervient en Tunisie depuis 2009 avec une activité en croissance qui a conduit à l’installation d’un poste permanent à partir de
2013. Nos actions en Tunisie sont principalement liées au renforcement des capacités des acteurs de terrain sur le champ de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables : formation et accompagnement de conseillers de terrain dans les agences STEG et dans les associations. Pour mener cette activité, prioriterre bénéficie du soutien de l’ADEME (Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), de l’ANME (Agence Tunisienne de la Maîtrise de l’Énergie) et collabore avec la STEG (Société Tunisienne de l’Électricité et du Gaz).

Depuis 2011, la société civile tunisienne prend son essor, différentes associations se mettent en place, notamment dans le champ environnemental et l’action des collectivités locales est amenée à se développer. Ce nouveau dynamisme peut constituer un appui pour renforcer la sensibilisation et l’information de la population sur la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables.

Plus d’informations : www.prioriterre.orgwww.anme.nat.tn

La Guilde se porte garant de cette mission

La mission

Avec l’appui du responsable de l’antenne parisienne de prioriterre, le volontaire aura pour mission de :

  • Mener des actions de formation et de sensibilisation sur la maîtrise de l’énergie auprès de professionnels et associations, sur l’ensemble du territoire tunisien ;
  • Créer des outils de communication et de sensibilisation du grand public sur la maîtrise de l’énergie ;
  • Assurer la représentation de Prioriterre auprès des institutions, des associations, des partenaires ;
  • Accompagner l’Institut Français de Tunis dans sa démarche d’économies d’énergie.

Conditions matérielles

  • Temps plein sur 2 ans à partir de l’été 2016 (négociable)
  • À Tunis : accueil au siège de l’Agence de la Maitrise de l’Energie
  • En France : période de préparation de 2 à 3 semaines à Paris ou Meythet (Haute- Savoie)
  • Indemnités de volontariat + remboursement frais de déplacement

Profil recherché

  • Forte autonomie et motivation
  • BAC +4/+5 dans l’un des secteurs suivants : énergie, environnement, développement local, gestion de projet, sciences sociales, sciences politiques…
  • Bon rédactionnel
  • Expérience en animation
  • Une connaissance préalable de la Tunisie et/ou la maitrise de la langue arabe sera un sérieux plus

Candidature

CV + LM à adresser avant le 15 avril 2016, à l’attention de Frédéric Delhommeau, responsable antenne Paris : frederic.delhommeau@prioriterre.org.

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

This role will support the transformation and improvement of the Education system in Nigeria

Skills, qualifications and experience required

  • You have a minimum of 3 years teaching experience specifically in teaching literacy and numeracy using the UK National educational curriculum or its equivalent.
  • You are willing and capable of working as part of a team work
  • You can adapt your knowledge and experience to Nigeria
  • You are a highly skilled teacher trainer with training and international experience, who can support the Education Sector Support Programme in Nigeria (ESSPIN) project.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

This position is open to only international volunteers available and willing to work in Nigeria for the length of this placement.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

TBC

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

The placement will focus on the improvement of pre-service teacher training in Ghana. This initiative in the long term seeks to improve education opportunities for girls by strengthening teaching practices in selected schools ; promoting girl-friendly and learning-enabling schools ; and securing better learning outcomes for students.

Skills, qualifications and experience required

To excel in this role you need at least

  • a Degree in educational planning, teacher education or other relevant field​ 
  • at least 3 years Experience in teacher training
  • Experience of managing teams and coordination
  • Experience in working in a developing country will be an advantage
  • Experience in mentoring and coaching
  • Knowledge and experience working in the pre-service teaching training context

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

tbc

Start date

tbc

About VSO

VSO Jitolee is working in the area of Inclusive Education that focuses on improving access to quality education among vulnerable groups in the society particularly children marginalized by disability, gender, social origin, economic status and location. The programme is aimed at ensuring access to quality education, acquisition of numeracy and literacy, critical thinking and problem-solving skills to fulfil their potential and contribute to their societies

Role overview

The role involves empowering communities and their organizations to claim education rights for children with special needs, through capacity strengthening of their institutions and in raising awareness on rights and special needs education policy and to empower Disabled Persons Organizations to effectively engage in mainstreaming Special Needs Education in the Education Policy and implementation framework.

Skills, qualifications and experience required

Ideally, you’ll have a degree qualification with strong knowledge and experience of advocacy strategy development. As you’ll be working with limited resources, you’ll need to be highly creative in planning advocacy campaigns and developing necessary materials. Strong monitoring and evaluation skills are also essential, as are good communication skills. Flexibility, patience and are important qualities that will help you adapt to living and working in a different culture.

Do you have experience in documentation of policy and advocacy work ?

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

To be Confirmed

Start date

Jan 2017

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

The Quality teaching facilitator will be supporting the professional development of teachers using participatory teaching methodologies.
The volunteer will work with Heads of schools, school inspectors,ward education coordinators and other professional volunteers.
In the team you will advice on the development of training courses. After assisting in the implementation you’ll take up the role of mentor and coach for the participants.

Skills, qualifications and experience required

You have a Bachelors degree in education and at least 5 years experience as teacher in a primary school. You also have experience in coaching other teachers in schools or pre-service settings.

Applicants should be able to use motorcycle as means of transport

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

17 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

To be planned

Start date

May 2016

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

To provide capacity building and technical assistance to civil society organisations and the Department of Inspectorate and Advisory Services on management and use of information technology for education systems/procedures tracking and accountability

Skills, qualifications and experience required

Postgraduate qualification in business, management, information systems or related field. Minimum 5 years experience in management and use of information technology for education systems/procedures tracking and accountability and decision making

Note that this is an unaccompanied post. You will be required to ride a motorbike during your placement. A motorbike license will be essential and training will be provided if required.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

To be advised

Start date

To be advised

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

To provide capacity building and technical assistance to civil society organisations and the Department of Inspectorate and Advisory Services on strengthening democratic processes in the Malawi education sector

Skills, qualifications and experience required

Postgraduate qualification in gender, advocacy, international development or related field. Minimum 5 years experience in advocacy in education in developing countries preferably in southern Africa.

Note that this is an unaccompanied post. You will be required to ride a motorbike during your placement. A motorbike license will be essential and training will be provided if required.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

To be advised

Start date

To be advised

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

VSO is currently implementing the Child Friendly Schools Project in various primary schools in Malawi. The projects aims at improving classroom methodology and enhancing the learning environment by developing teacher capacity in child-friendly methods and keeping girls in school through the provision of training. Additionally, the project will incorporate Digital Education Technology (DET) to strengthen teacher professional development and support girl child retention in schools. The project is thus looking for an education specialist who will be able to train and support lectures, teachers and school administrators in child-friendly teaching and learning methodologies, mainstream DET approach into their teaching as well as the overall school activities.

Skills, qualifications and experience required

The ideal applicant would be a person who has at least 5 years experience working in the education sector. They would have teaching and classroom management experience especially in the early grades (first and second year of primary school). Additionally, they would have experience in using different and innovative approaches to improve learning outcomes. Experience in the use of data/research outcomes to make and implement initiatives that would enhance learning. Ability to self manage, set targets and self monitor would also be ideal. They should also have teacher training, capacity building and monitoring and evaluation experience. prior experience in using technology in education would also be a plus.

The position is dependent on availability of funding. The applicant would be required to start as soon as possible and would be required to provide their own laptop. Please note that the whole project is for 12 months and the volunteer commitment is12 months

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

To be advised

Start date

As soon as funding is secured

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

  • Support the development of Big Sister training curriculum and support materials
  • Support the development of information, education and communication (IEC) materials for gender awareness- raising
  • Assist with in-depth gender assessment in each of the 48 schools
  • Support the development of teacher training on gender dimensions of education
  • Work closely with district based IVEs and also with IVE at MoE/DEO’s

Skills, qualifications and experience required

  • Strong background in both gender and education
  • Experience in gender assessment tools/ application of gender initiatives
  • Experience in inclusive education, social work and/or advocacy.
  • Experience in designing teacher training manual with the special focus on gender
  • Able to coordinate, involve and network with multiple stakeholders.
  • Understanding of the position of girls in the developing world.
  • Ability to adapt to sudden chances while safeguarding the placement objectives
  • Negotiation and other soft skills
  • Strong mentoring and coaching skills.
  • Ability to motivate and mobilize others.
  • Ability to gain understanding of the context of Nepal
  • Basic IT knowledge and ability to type and submit reports electronically

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

April’16

Start date

Earliest possible

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

To play a key role in the supporting the implementation of VSO’s projects engaged in ICT/IT work. The position is expected to provide support to Education Projects and other VSO projects in Nigeria.

Skills, qualifications and experience required

Experience of training on IT/ICT in Education, especially to teaching and non-teaching staff. Degree level in IT related subject (however if extensive IT knowledge gained from work experience, BA or BSc in any subject can be acceptable)

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

TDB

Start date

ASAP

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

This position will play a key role in supporting the implementation of VSO’s projects in ICT in Education in Northern Nigeria. This position will be based in Abuja with project related travel to the state of Jigawa, Katsina and Zamfara.

Skills, qualifications and experience required

You are an experienced ICT professional well versed in the use of ICT for knowledge gathering, knowledge exchange.
A professional who can help teacher educators understand the importance and use of ICT in Education.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

ASAP

Start date

TDC

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

You will advise Save the Children’s national education programme teams and their Ministry of Education and Ministry of Social Welfare counterparts on how to ensure that children with disabilities can access education from ECD upwards

Skills, qualifications and experience required

You have a background in special needs and/or inclusive education and are passionate about this issue. You are committed to working to achieve attitude change and behaviour change, whatever it takes

This a speculative job pending confirmation of funding.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

On-going

Start date

ASAP

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

As a teacher trainer with a specialization in teaching methodology, you will deliver training to the Teacher Educators who train Myanmar’s student teachers.

This is the second part of a British Council and DFID co-funded project, managed by British Council and supported by VSO, which consists of training the trainers at Myanmar’s Education Colleges and Education Universities, to strengthen both their English language and teaching skills. 2 international teacher training experts are placed in each Education College, and 3 in each University of Education. VSO is contributing half of the experts to the project and working closely with the British Council on project management and methodology.

Volunteers will be expected to model best practice participatory teaching practices to teacher trainers, for many of whom this will be a new approach.
This is therefore a unique opportunity to influence teaching practice in Myanmar and to have a profound impact upon the way in which teachers
– and therefore children – are taught.

EfECT has four core components :

  1. 1. improving English language competence for all Burma’s state teacher trainers and tertiary educators
  2. 2. improving teaching methodology competence for teachers and teacher trainers
  3. 3. improving access to, and an understanding of how to use international teaching materials/resources
  4. 4. improving teacher training methodology competence

In Year 2 of the project, which commenced in September 2015, the main focus is on improving teaching methodology but improvement of English language proficiency will remain an important component. The project team is led by the British Council and consists of a Project Director, a team of 6 senior trainers/cluster managers, VSO programme management support, 44 trainers and 8 administrators. The project team is based in Yangon and Cluster Managers are based in Mandalay and Yangon, supporting and managing trainers in locations across Myanmar.

This is a flagship project for both British Council and VSO – these volunteers are VSO’s very first within the state education sector in Myanmar, and the first internationals to be working residing and working within the country’s Education Colleges for decades. Volunteers will therefore need to be exemplars of VSO’s volunteering/coaching model.

Skills, qualifications and experience required

Essential :

  • You will have appropriate teaching and education qualifications ;
  • Extensive relevant state school or equivalent teaching,
  • Teacher training experience or teacher mentoring experience plus additional teaching experience (min 10 years in total) ;
  • You will need to be a self-starter with the flexibility and adaptability to work in a challenging and remote environment.
  • Most importantly, we are looking for passionate teachers who are passionate about sharing knowledge and skills related to teaching
  • High proficiency in English language : ie. full mastery of English including all 4 skills, equivalent to CEFR 2 IELFT Band 8 or 9 speaker.

This project, and working with the Ministry of Education, is new. The MoE is going through an unprecedented period of change which are exciting but challenging in the extreme.

The post holder will need to be comfortable with ambiguity and will require a high degree of flexibility whilst still fulfilling the demands from donors.

VSO volunteers will be doing the same work as the Britiish Council trainers and yet will be on a completely different remuneration package commensurate with
their respective employee/volunteer status. The volunteer will have to be comfortable with this situation.

We are looking to recruit a number of volunteers for EfECT Trainer positions to be based in various locations in Myanmar. We are currently seeking volunteers who can start effective from January 2016 or sooner & who can commit fully until the project ends on August 31st 2016. Please read the job description carefully before applying for this volunteer placement.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

April’16

Start date

ASAP

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

Support the Curriculum Division of the Ministry of Education in reviewing curricula, advising whether they meet international standards . Following needs assessment, design and deliver a comprehensive staff development programme, focusing on up-to-date theory and practice in the field of curriculum studies and assessment.

Skills, qualifications and experience required

Senior international curriculum expert with the skills, abilities, knowledge and experience to be a credible and successful adviser to the MoE in relation to all aspects of curriculum development. Minimum three years’ curriculum design, development, and implementation experience, ideally with a Ministry of Education. Postgraduate degree in Education, preferably PhD, including comprehensive knowledge of current pedagogical theories and assessment practices

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

On-going

Start date

April 2016

About VSO

You wouldn’t work in education if you weren’t serious about making a real difference to people’s lives.

Have you considered sharing your skills and experiences in some of the world’s poorest communities ?

As a VSO volunteer, you’ll be building new relationships with local partners and education professionals. You’ll immerse yourself in a new culture and develop your teaching expertise whilst doing something truly fulfilling.

“You can really understand the essence of being a teacher, sharing your professional knowledge to help other people.”
Simon, VSO volunteer, Rwanda

Role overview

You’ll be based in one of PNG’s teacher training college working as part of a team of volunteers helping to improve the teacher training of primary English, Maths and Science.

The role sits within a programme of work supporting teacher education nationally. You will train student teachers, mentor lecturers and help to develop new learning units and resources.

You’ll gain experience of how education systems function in low resource settings and directly help to improve PNG’s education system, tackling one of the root causes of poverty.

“Many basic things are brand new here, like showing lecturers what a ‘word wall’ is – nearly every primary classroom in the UK has one to help children spell.”
Kate Evans, VSO volunteer, PNG.

We are looking for 10 qualified teacher trainers to support us in this exciting program.

Skills, qualifications and experience required

Essential :

  • A Bachelor’s degree or post-graduate certificate in education and /or master’s degree in education or other social science preferred
  • Teacher training / mentoring experience e.g. Experience in teacher training college or professional organisation or as a head of department or senior teacher
  • At least 5 years’ experience as early years, primary or lower secondary teacher
  • Ability to demonstrate excellent practice in the classroom
  • Fluent English proficiency
  • Knowledge of primary or lower secondary English and Maths teaching and assessment
  • IT skills (Word, PowerPoint and Excel)

Please note that applicants will be interviewed on a rolling basis.

To learn more about PNG & our volunteers’ experience, you can also view more details at : http://www.vsointernational.org/fighting-poverty/where-we-work/papua-new-guinea

Please note that applicants will be interviewed in a rolling basis.

To know more about PNG & our volunteers’ experience, you can also view more details at : http://www.vsointernational.org/fighting-poverty/where-we-work/papua-new-guinea

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

On-going

Start date

April 2016

About VSO

You wouldn’t work in education if you weren’t serious about making a real difference to people’s lives.

Have you considered sharing your skills and experiences in some of the world’s poorest communities ?

As a VSO volunteer, you’ll be building new relationships with local partners and education professionals. You’ll immerse yourself in a new culture and develop your teaching expertise whilst doing something truly fulfilling.

“You can really understand the essence of being a teacher, sharing your professional knowledge to help other people.”
Simon, VSO volunteer, Rwanda.

Role overview

You’ll work with local colleagues in the Department of Education’s Curriculum Development and Assessment Division. There, you’ll provide support to develop the new primary English syllabus and teacher training guides.

Writing, editing, training, analysing research and mentoring writers, you will bring primary English technical advice to ensure the new syllabus is high quality, relevant to PNG and raises standards in literacy.

“Many basic things are brand new here, like showing lecturers what a ‘word wall’ is – nearly every primary classroom in the UK has one to help children spell.”
Kate Evans, VSO volunteer, PNG.

Skills, qualifications and experience required

Essential

  • Bachelor’s degree or post-graduate certificate in education and /or master’s degree in education or other social science preferred
  • Experienced primary or lower secondary English teacher with specialism in reading and writing
  • Native speaker of English
  • Tactful facilitator and trainer
  • Experience of writing training materials
  • Wide knowledge of children’s literature
  • Desirable
  • Experience in PNG or another developing country
  • Experience of curriculum design and implementation

Interviews will be conducted on a rolling basis.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

On-going

Start date

ASAP

About VSO

You wouldn’t work in education if you weren’t serious about making a real difference to people’s lives.

Have you considered sharing your skills and experiences in some of the world’s poorest communities ?

As a VSO volunteer, you’ll be building new relationships with local partners and education professionals. You’ll immerse yourself in a new culture and develop your teaching expertise whilst doing something truly fulfilling.

“Working together makes you feel like you’re part of achieving something very worthwhile, very purposeful that will have a long-lasting effect here. This experience is life-changing. You feel like you’re part of something good.” - Kate Evans, VSO education volunteer in Papua New Guinea

Role overview

You’ll work alongside colleagues in the Curriculum Development and Assessment Division (CDAD) within PNG’s Department of Education. To improve reading and writing standards in elementary / primary education. Following a decade-long programme to re-write the entire syllabus, CDAD is seeking support with the writing process to enable the production of high-quality materials.

To support this project, VSO is seeking to recruit an experienced education professional with experience in developing education literature and materials. In this important role, you will support the writing and editing process at CDAD by increasing the relevance, quality and number of materials sent to schools. You will work with colleagues at all stages of the writing process, helping to improve their skills and competencies.

Skills, qualifications and experience required

  • Degree in Education, preferably B.Ed./BA for Education, or a field related to language and communication
  • At least 3 years’ experience editing and proof reading English language texts in education publishing
  • Production project management and IT skills are essential
  • Excellent English language skills, especially reading and writing skills
  • Experience training others, particularly in skills such as proof reading, effective writing and editorial work.
  • Strong interpersonal skills and the confidence to create positive relationships in diverse working environments.
  • The ability to drive is useful.

Interviews will be conducted in a rolling basis.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 May 2016

Interview/Assessment date(s)

April’16

Start date

ASAP

About VSO

You wouldn’t work in education if you weren’t serious about making a real difference to people’s lives.

Have you considered sharing your skills and experiences in some of the world’s poorest communities ?

As a VSO volunteer, you’ll be building new relationships with local partners and education professionals. You’ll immerse yourself in a new culture and develop your teaching expertise whilst doing something truly fulfilling.

“You can really understand the essence of being a teacher, sharing your professional knowledge to help other people.”
Simon, VSO volunteer, Rwanda.

Role overview

You’ll work alongside local colleagues within the Department of Education’s Teacher Education Division (TED). Your role will focus on developing the Department of Education’s policy for primary teacher recruitment and teaching standards to increase the quality and quantity of primary teachers in Papua New Guinea.
You’ll gain experience of how education systems function in low resource settings and directly help to improve PNG’s education system.

“Many basic things are brand new here, like showing lecturers what a ‘word wall’ is – nearly every primary classroom in the UK has one to help children spell.”
Kate Evans, VSO volunteer, PNG.

Skills, qualifications and experience required

Essential

  • A Bachelor’s degree or post-graduate certificate in education and /or master’s degree in education or other social science preferred
  • Teacher training skills
  • Experience of working within early childhood or primary education system
  • Ability to adapt, simplify, test and make relevant training materials
  • Knowledge of research and policy review, including monitoring and evaluation against standard
  • Knowledge of effective primary teacher training curriculum
  • Course writing skills

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

On-going

Start date

ASAP

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

This is an exciting placement to work with current partners to strengthen the capacity of education planning and management, monitoring and evaluation and to address inequity at provincial level.

This placement is part of a wider project intended to enhance learning outcomes for children in Cambodia by improving the efficiency and effectiveness of the education sector. This will be achieved by strengthening the planning, coordination, and management capacity of provincial and district offices of education and improving their capacity to implement and oversee education policy.

VSO Cambodia places ten Education Management Advisers in ten provinces and facilitates and encourages regular communication and meetings between them. This project is managed by UNICEF and is run in conjunction with the Ministry of Education Youth and Sport (MoEYS). Education Management Advisers will be supported in translation and logistics by local full-time Volunteer Assistants employed by VSO Cambodia.

Skills, qualifications and experience required

Essential work experience/skills :

• At least 4 years of experience in the field of education management, leadership and planning
• Experience with analysing data and building budgets
• Excellent interpersonal, mentoring, facilitation and communication skills
• Able to present information in a clear and concise manner
• Verbal and written fluency in English
• Computer literacy
• Resilience, flexibility, adaptability, culturally sensitive and as sense of humour when faced with problems, obstacles and frustrating circumstances

Desirable :

• Professional qualifications in education management, leadership or administration
• Qualified teacher with recognised third level degree in education
• Experience of working in central or local government in a education context
• Pervious volunteer experience and commitment to capacity development
• Proficiency in IT – use of Word and Excel and Power Point
• Good report writing skills and an ability to collate and use data in reports

Strong in all selection dimensions, especially :

• Positive and realistic commitment
• Flexibility and adaptability
• Sensitivity to the needs of others
• Working with others

This position is open to international volunteers available and willing to work in Cambodia for the length of this placement.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date

31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s)

On-going

Start date

ASAP

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

This is an exciting placement to work with current partners to strengthen the capacity of education planning and management, monitoring and evaluation and to address inequity at provincial level.

VSO Cambodia is sourcing ten volunteers to work in ten provinces in Cambodia for a project which is has matched funding from EU, SIDA and UNICEF. This project is part of the Capacity Development Partnership Fund (CDPF), managed by UNICEF, to support implementation of MoEYS’ Capacity Development Plan. There will be an approach that the education management advisers in each province will work as a team at national level with other education volunteers in their province to build the management and leadership capacity of the target PoE’s.

Skills, qualifications and experience required

Essential qualifications : 

• Qualified teacher with recognised third level degree in education
• Professional qualifications or experience in education management, leadership or administration

Essential work experience/skills :

• At least 4 years of experience in the field of education management, leadership and planning, including working with Ministries and local authorities Experience with analysing data and building budgets
• Excellent interpersonal, mentoring, facilitation and communication skills
• Able to present information in a clear and concise manner
• Verbal and written fluency in English
• Computer literacy
• Resilience, flexibility, adaptability, culturally sensitive and as sense of humour when faced with problems, obstacles and frustrating circumstances

Desirable :

• Experience of working in central or local government in a education context
• Pervious volunteer experience and commitment to capacity development
• Proficiency in IT – use of Word and Excel and Power Point
• Good report writing skills and an ability to collate and use data in reports

Strong in all selection dimensions, especially :

• Positive and realistic commitment
• Flexibility and adaptability
• Sensitivity to the needs of others
• Working with others

This position is open to international volunteers available and willing to work in Cambodia for the length of this placement.

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date : 31 Mar 2016

Interview/Assessment date(s) : On-going

Start date : As soon as possible

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

This role requires a dual skillset- Research and Communications : The volunteer will use VSO’s current project/programme evidence to develop strategic communication materials and enable VSO and partners to use them for effective knowledge sharing, re-programming and advocacy as appropriate.

Skills, qualifications and experience required

A holder of a Masters degree in Research or Mass Communication.
At least five years of work experience in research and communications.
Practical experience in designing and conducting social research or practicing mass media and strategic communication.
An understanding of community-based participatory development approaches is an added advantage
Excellent communication skills with good command of both spoken and written English
Experience working in a conflict or post-conflict context is most desirable

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date : 31 Mar 2016

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overview

The purpose of this placement is to support the Department of Finance, ICT Division to build their regional IT capacity, leading to an improvement in the quality of financial management at sub national level.
Sixteen volunteer ICT advisers will support the ICT Division, Department of Finance and each will be assigned one province. (The provinces will be determined by the Finance Division ). However, it is envisaged that the volunteers will also be able to provide support to other provinces within the region, as required.

Background :

The Organic Law on Provincial and Local Level Governments was passed by the Parliament of Papua New Guinea in 1995 and implemented from 1997. Major financial management and planning functions were devolved to the provinces, districts and local level administrations, and this was accompanied by expanded budget allocations for sub-national governments.
The Provincial Capacity Building (PCaB) Programme aims to strengthen the quality of financial management at sub-national levels through : training and mentoring of staff, facilitating coordination of budget planning, management, implementation and financial functions, supporting the effectiveness and computerization of treasury functions through training, and the dissemination of effective approaches to financial management.

The main outcomes of the programme are envisaged to be sustained improvements in financial management capacity, the provision of timelier and more accurate financial reporting, and improvements in the effectiveness of treasury management systems, and incorporate more effective use of Information and Communications Technology (ICT).
The incumbent will work under the direct/indirect supervision of the National Programme Coordinator/Training & Coordination Support Advisor (TCSA) and the ICT Support Advisor (ICTSA) with close consultation with the respective Assistant Secretaries

Placement Objectives :

• Provide ICT technical support to the Provincial Treasuries and Administrations in their respective region area, in coordination with the ICT Division of the DoF, especially solving issues related to PGAS\IFMS system and other software\hardware difficulties.
• Provide training through mentoring, coaching and on-the-job training to ICT local counterpart in each of the provinces within the provincial & district treasuries offices.
• Survey, assess and report on site IT proficiency to identify the immediate training requirements deemed necessary to the respective sub-national agencies ;
• Assist in the coordination and delivery of Basic Computer Skills Training (BCST) across sub-national levels and LLGs, including the preparation of training manuals, exercises and assessments, taking into account the training strategies outlined by the TCSA/ICTSA ;
• Provide continuous technical support to the established computer training room facilities, site advisors (PCaB) and to the Provincial/District Treasury offices when deemed necessary and approval endorsed by the Project Coordinator.
• Provide technical support to the Provincial and District Treasuries and Administrations in their networking and connectivity issues/problems, facilitating the access of share drives, printers and other resources.
• Other tasks as required by the Project Coordinator.

Skills, qualifications and experience required

You will have a bachelors degree in information technology or a related discipline. You will also have :
• Minimum of two years of relevant working experience ;
• Demonstrated skills/experience in LAN/WAN and TCP/IP ;
• Demonstrated skills/experience in Microsoft Windows 2000/2003/2008 Server Administration ;
• Demonstrated skills/experience in Microsoft Windows XP/7/8
• Demonstrated proficiency in office productivity software ;
• Highly-developed interpersonal skills ;
• Demonstrated experience in providing on-the-job or classroom based training, coaching and mentoring ;
• Highly developed time management, resource management and report-writing skills
You will be fluent in English and skilled at delivering presentations and training courses.

Interview will be conducting on a rolling basis.
Please note that funding for this project is secured.

This role will provide you with the opportunity to build IT capacity at national and sub national level, working with an enthusiastic local team. To know more about PNG & our volunteers’ experience, you can visit our link at http://www.vsointernational.org/fighting-poverty/where-we-work/papua-new-guinea or type in Papua New Guinea on VSO international website. You also read this editorial by 50Connect : 50connect.co.uk (Web), 14/10/2014, Unattributed Beyond cruises : your alternative retirement travel options Volunteering Geoff and Paula Williams running a class with VSO in Papua New Guinea. http://www.50connect.co.uk/articles/beyond-cruises-your-alternative-retirement-travel-

How to apply

If you’re interested in applying for this role, please download the job description to read more details about the position and the skills and experience we’re looking for. To submit your application, click on ‘Apply now’ and complete all relevant fields on the online application form.

Application closing date : 30 Apr 2016

Interview/Assessment date(s) : November 2015

Start date : March 2016

About VSO

VSO is the world’s leading independent international development organisation that works through volunteers to fight poverty in developing countries. Our high-impact approach brings people together to share skills, build capabilities, promote international understanding and action to change lives and make the world a fairer place.

Role overv