Prospective

Pourquoi une démarche prospective ?

Les mutations radicales du contexte mondial nous invite à nous interroger sur les capacités de l’engagement volontaire à contribuer à « changer le monde ». La démarche prospective engagée par France Volontaires, parce qu’elle est une démarche de connaissance pour l’action, traduit cette volonté de co construction d’une intelligence collective pour renouveler la vision que l’on porte sur l’engagement volontaire dans la solidarité internationale.

Ambition

Pour relever le défi, France Volontaires fait le pari de l’optimisme méthodologique et le choix de la prospective du présent pour comprendre autrement ce qui se passe, à le rendre intelligible et donc à rendre son opérationnalité possible. Cet exercice de prospective engagée en 2013 doit permettre de gagner de nouvelles marges de manœuvre (qu’on croyaient fermées) en ouvrant le champ des possibles et surtout en co-construisant des futurs souhaitables pour l’engagement volontaire et solidaire au monde.

L’évolution des lignes et des termes du débat

Le point d’orgue du premier temps de la démarche a été le débat prospectif élargi (DPE) de novembre 2014, qui a permis de présenter et de mettre en dialogue les productions scientifiques, expertes, professionnelles avec les expériences vécues par les volontaires et les partenaires. Cette séquence a permis d’identifier des champs de tensions à priori insurmontables. Mais qui collectivement peuvent être dépassés en inscrivant alors le volontariat-monde dans des dynamiques de transition sociale, économique, écologique et démocratique plus globales.

Pour plus de renseignements, contactez Alain Raymond : par mail alain.raymond@france-volontaires.org