Le Service Volontaire Européen (SVE) => le Corps Européen de Solidarité (CES)

Le Service Volontaire Européen (SVE) fait partie du volet Jeunesse et Sport du Programme Erasmus +.

Le SVE offre une expérience de mobilité et d’engagement dans un autre pays. Il permet de découvrir une autre culture, de vivre une expérience de citoyenneté active et d’acquérir des compétences utiles à l’insertion socio-professionnelle. 

Le volontaire est accompagné avant, pendant et après par les structures impliquées dans le projet.

Qui gère le SVE ?

  • En France, le SVE est géré par l’Agence Française Erasmus + Jeunesse et Sport. 
  • L’Agence Française Erasmus + Jeunesse et Sport fait partie de l’Agence du Service Civique. 
  • L’Agence du Service Civique est un Groupement d’Intérêt Public (GIP) dont France Volontaires est l’un des 4 membres fondateurs. 

(A noter qu’une seconde agence basée à Bordeaux gère le second volet du Programme Erasmus + : le domaine scolaire, universitaire de l’apprentissage et de la formation professionnelle. Il s’agit de l’Agence Française Erasmus + Education et Formation. Ces deux volets constituent le Programme Erasmus +.)

Pour quels volontaires ?

  • Pour tous les jeunes de 17 à 30 ans.
  • Etre légalement résident dans un des pays participant au programme ou dans l’un des pays partenaires. Le SVE doit être effectué hors du pays de résidence.
  • Aucune formation, expérience, diplôme ou connaissance linguistique ne sont requis.
  • Conditions spécifiques pour les jeunes ayant moins d’opportunités.

Pourquoi ?

Intérêt pour le partenaire d’accueil :

  • Permet de bénéficier d’une aide pour le développement local d’activités non lucratives,
  • Encourager la construction de nouveaux partenariats.

Intérêt pour le volontaire :

  • Découvrir une culture,
  • Acquérir des compétences utiles à son développement personnel, éducatif et professionnel.

Comment ?

Quels domaines d’intervention :

Art et culture, social, environnement et protection du patrimoine, médias et information des jeunes, lutte contre les exclusions, le racisme et la xénophobie, santé, économie solidaire, sport, diversité culturelle, avenir de l’Europe…

A la fin de son expérience de volontariat, le volontaire reçoit le Youthpass, attestant de sa participation et sa contribution au projet. Il valorise les compétences et l’acquis de l’expérience.

Quels types de projet :

  • Un projet individuel ou de groupe dans une organisation à but non lucratif.
  • Des activités de volontariat utiles à la communauté d’accueil.
  • Chaque activité de volontariat fait l’objet d’un Contrat d’Activité conclu entre les volontaires, une organisation d’envoi, une organisation d’accueil locale et une organisation de coordination (éventuellement).

Quelle durée ?

De 2 à 12 mois

Combien ça coûte ?

Le SVE est gratuit pour le volontaire, qui est nourri, logé et assuré tout le long de sa mission. Il reçoit par ailleurs une indemnité mais peut être amené à contribuer au financement de ses frais de voyage.

Les organisations doivent contribuer à couvrir ce volontariat avec d’autres sources de financements (autofinancement, cofinancements). Elles reçoivent pour cela une subvention de l’Union européenne.

Quelles démarches ?

Le volontaire contacte une organisation d’envoi. Accréditée par l’Agence Française Erasmus + Jeunesse & Sport, elle l’aide à trouver et bâtir son projet SVE (voir ici). Les organisations s’occupent des démarches administratives et du dossier de demande de subvention.

Attention, pensez à vous enregistrer sur la base "Join the Corps !
Six mois sont souvent nécessaires avant le départ effectif. Il est fortement conseillé de s’y prendre assez tôt.

Vers le Corps Européen de Solidarité

Un Corps Européen de Solidarité (CES) est en cours de réflexion. Il reposera sur le SVE :

  • Le corps européen de solidarité est une initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.
  • Le corps européen de solidarité s’appuie sur le succès de plus de vingt ans de programmes européens pour la jeunesse et de volontariat et notamment sur l’expérience du Service Volontaire Européen. 
  • Le corps européen de solidarité avait été annoncé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors de son discours annuel sur l’état de l’Union en septembre 2016.
  • Depuis son lancement en décembre 2016, le corps européen de solidarité a été mis en œuvre dans le cadre de huit programmes différents, chacun ayant sa propre base juridique, ses propres objectifs et son propre budget (programme Erasmus+, programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI), programme LIFE, Fonds « Asile et migration », programme « Santé », programme « L’Europe pour les citoyens », Fonds européen de développement régional et Fonds européen agricole pour le développement rural). 
  • En septembre 2018, le Parlement européen et Conseil de l’UE ont adopté un règlement concernant le corps européen de solidarité. Ce nouveau règlement lance la deuxième phase, qui s’étendra de 2018 à 2020.
  • La Commission a d’ores et déjà proposé de poursuivre ce dispositif sur une troisième phase de programmation (de 2021 à 2027).

L’Adice présente ce qui se profile :


Liens utiles

Découvrez les « effets » du SVE

Trouver un projet SVE

Visitez la page dédiée au SVE sur le site Erasmus + Jeunesse & Sport

Visitez le site Erasmus +

Voir la liste des organisations labellisées par l’Union européenne

Voir le site du Youthpass

Téléchargez le Guide Erasmus +

Visitez le site Erasmus + de la Commission européenne

Plus dinfos sur le Corps Européen de Solidarité - fr

Plus d’infos sur le Corps Européen de Solidarité - Commission Européenne

Pour plus de renseignements, contactez par mail contact@france-volontaires.org