Appel à projets « Jeunesse et mobilité internationale » 2015-2016, à destination des collectivités territoriales

Sera lancé le 15 octobre prochain de l’Appel à projets « Jeunesse et mobilité internationale » 2015-2016 en soutien à la coopération décentralisée, de la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

30/09/2015

Communiqué*

La mobilité internationale est un puissant levier pour favoriser l’autonomie des jeunes et leur insertion professionnelle. L’internationalisation de la jeunesse profite aussi à l’ouverture de la France sur le monde. Dans le cadre du plan « Priorité Jeunesse » mis en place par le gouvernement, le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) s’est engagé en faveur de la mobilité des jeunes, notamment dans le cadre du volontariat international.

Les groupes de travail de la CNCD « Territoires, jeunesses et mobilité » et « Inclusion sociale » ont produit des recommandations et des exemples de bonnes pratiques afin d’accompagner et d’inviter les collectivités territoriales à se mobiliser pour la mobilité internationale des jeunes. Ces jeunes devront pouvoir, grâce à cette expérience à l’international, acquérir des compétences et des savoir-faire utiles à leur insertion professionnelle.

Dans cette perspective, la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (DAECT) en partenariat avec France Volontaires et avec le soutien de l’Agence du Service civique, propose aux collectivités territoriales, un appel à projets consacré à la mobilité internationale des jeunes avec un premier volet portant sur le volontariat international, tandis qu’un second volet soutiendra en 2016 des projets relatifs à la formation professionnelle des jeunes, compte-tenu de la compétence des régions en la matière.

Cet appel à projets portera sur un large éventail de zones géographiques. L’approche multi-acteurs au niveau local est aussi un point d’attention, avec une participation au projet des entreprises locales. Si la mixité sociale ne doit pas être oubliée, certains jeunes bénéficient souvent de moins d’opportunités de mobilité : les jeunes provenant des territoires ruraux, péri-urbains et ultramarins, les jeunes de catégorie socio-professionnelle défavorisée, les jeunes en insertion professionnelle et les jeunes porteurs de handicap. Les projets s’adressant ou incluant aussi ces jeunes se verront accorder un taux de cofinancement bonifié.

De plus, afin de renforcer des relations déjà installées entre deux collectivités partenaires, l’appel à projets met en priorité les échanges de volontaires internationaux s’inscrivant dans le cadre de projets de coopération décentralisée déjà existant. Les projets s’inscriront sur une période d’une année, les missions de volontariat international s’étalant sur une période de 6 mois à 1 an.

Cet appel à projets, ouvert du 15 octobre 2015 au 15 janvier 2016, s’adresse aux collectivités territoriales françaises et leurs groupements afin de soutenir les projets sélectionnés dans le cadre d’un partenariat de coopération décentralisée avec des autorités locales étrangères.

Consultez sur le règlement de cet appel à projets, les conditions d’éligibilité, les mobilités de présentation des candidatures

Attention : un second volet de cet appel à projet Jeunesse portera en 2016 sur la dimension « Formation professionnelle des jeunes »

* Communiqué du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international