Appui au développement local en milieu urbain

VSI, de 24 mois, au Cameroun

Cadre descriptif de la mission

  • Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Mars 2017
  • Durée de la mission : 24 mois

Contexte de la mission

Depuis sa création en 1970, la SOMDIAA a toujours assumé sa responsabilité sociétale par des actions visant à améliorer les conditions de vie et de travail de ses collaborateurs et des populations vivant à proximité de ses sites africains. C’est en 2009 que la SOMDIAA décide de mettre en place un réseau de Fondations. Ces structures associatives sont dédiées à la gestion des fonds alloués aux actions sociales et solidaires ainsi qu’aux projets extérieurs. Elles ont pour objectif de contribuer à réduire les inégalités locales entre les populations.

Historique de la structure et du projet d’accueil

La SGMC est une société qui produit et commercialise principalement de la farine de blé à destination de clients industriels, de boulangeries et également de « mamans beignets ». Elle commercialise également les coproduits obtenus après mouture des blés pour les besoins de l’alimentation animale. Créée en 1991, elle est implantée dans la zone du port autonome de Douala. Elle emploie approximativement 400 salariés. Faisant partie du Groupe SOMDIAA, la SGMC a souhaité rejoindre le projet des Fondations SOMDIAA, destiné à appuyer les initiatives de développement local, les activités génératrices de revenus et l’émergence de projets communautaires au sein d’un quartier de la ville. Une étude a été réalisée courant 2013 pour déterminer dans quel quartier implanter la fondation. Les autorités administratives et les associations locales ont été interrogées. Le projet est implanté depuis décembre 2013 au sein du quartier New Deïdo, situé dans le premier arrondissement de Douala. Le quartier est à composante populaire et la société civile, relativement jeune, en le principal bénéficiaire du projet. La Fondation SGMC porte administrativement le nom d’Association pour le Développement des Actions Sociales et Solidaires (ADAS). Sur la base du diagnostic mené entre 2015 et 2016, la Fondation SGMC ouvre son appui aux très petits entrepreneurs, en plus des associations et groupements porteurs d’un projet communautaire ou collectif.

Objectif du projet d’accueil

L’ADAS / Fondation SGMC a pour objectif, notamment par l’intermédiaire de financements ciblés, de mener des actions sociales, solidaires et sanitaires, destinées notamment à :

  • Renforcer les capacités des associations, groupes et coopératives ;
  • Contribuer à la réduction des inégalités locales ;
  • Lutter contre les conditions précaires des personnes en difficulté ;
  • Promouvoir des Activités Génératrices de Revenus(AGR) ;
  • Appuyer l’émergence de projets communautaires visant l’amélioration de conditions de vie de la population.

Localisation du projet

Quartier New Deido, Douala 1er, Préfecture du Wouri. Cameroun.

Population concernée

Les habitants du quartier New Deïdo et du quartier Fédéral dit « Grand Moulin ». Le projet est à destination des personnes organisées, de manière formelle ou informelle, en groupement, association, coopérative visant un développement économique, social et culturel. Le projet s’ouvre également au bénéfice des très petits entrepreneurs.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet

Le (la) volontaire sera placé sous la responsabilité administrative du représentant de France Volontaires au Cameroun et sous la responsabilité opérationnelle du responsable RSE de SOMDIAA.

Le Volontaire agit en qualité de Conseiller Extérieur à la Fondation. Il vient en appui à la structure en apportant ses compétences. Il anime au quotidien les activités de soutien de la Fondation : organisation de formations, conseils organisationnels, structuration, gestion, sensibilisation, appui au montage de projets structurants à l’endroit des populations de bénéficiaires, mise en œuvre des projets et activités de suivis régulières sur le terrain, reporting, communication, recherches de financements et de partenaires extérieurs.

Activités concrètes que le volontaire devra conduire :

  • Mener les campagnes de sensibilisation à l’endroit des groupes de bénéficiaires sur l’action de soutien proposée par l’ADAS / Fondation SGMC ;
  • Animer l’ADAS / Fondation SGMC au quotidien en accord avec ses objectifs et son éthique ;
  • Veiller à la promotion des activités génératrices de revenus, en milieu urbain, pour répondre aux objectifs prioritaires de la structure ;
  • Développer l’appui de la Fondation vis-à-vis des très petits entrepreneurs en accompagnant ces personnes dans la formalisation de leur structure et de leurs projets, en renforçant leurs capacités organisationnelles, techniques et commerciales ;
  • Favoriser l’émergence de projets de développement communautaire en milieu urbain pour répondre aux objectifs de la structure ;
  • Veiller au développement de l’ensemble des activités de la Fondation en accord avec les objectifs statutairement définis ;
  • Appuyer le comité sur la gestion administrative et financière des ressources de l’association ;
  • Transférer ses compétences à l’animateur en développement local de la structure ;
  • Accueillir les structures associatives et les porteurs de projets individuels et étudier leurs besoins respectifs puis les mettre en regard des solutions que l’ADAS / Fondation SGMC pourra leur proposer ;
  • Organiser les formations à leur endroit (en étant lui-même formateur ou en décelant les personnes compétentes pour assurer des formations) ;
  • Récolter des fonds, mettre en place des partenariats entre la Fondation SGMC et les organisations de développement, les institutions, les opérateurs économiques ;
  • Assurer le suivi et l’évaluation (le cas échéant les ajustements) des projets financés, cofinancés ou portés par la Fondation ;
  • Mettre en place des procédures d’appui aux structures de base ;
  • Entretenir des relations suivies avec le Comité de sélection des projets et avec le Comité d’Orientation des Fondations du groupe SOMDIAA.

​​Lieu de vie et logement

Logement individuel et meublé à Douala (quartier Bonapriso) : appartement (salon, chambre, salle de bain, toilette) au deuxième étage d’un immeuble récent. 

Profil du (de la) candidat(e)

Formation requise

  • Formation supérieure en développement local ou gestion de projet.

Compétences requises

  • Gestion de micro-projets de développement local ;
  • Recherche de financements ;
  • Gestion administrative et financière ;
  • Négociation /communication ;
  • Etude diagnostic.

Qualités nécessaires

  • Diplomate.
  • Pédagogue
  • Adaptable.

Autres compétences souhaitées :

  • Activités génératrice de revenus ;
  • Conduite, animation de réunions ;
  • Pédagogie ;
  • Approche participative.

Conditions :

Candidatez

Cette mission est proposée par :