Au Vanuatu "Les volontaires français applaudis pour leur soutien"

Article publié le 17/12/2016, dans le Daily Post.

28/12/2016

"Cinq volontaires français qui ont oeuvré sur les îles d’Efate et de Santo ont reçu hier, leurs certificats de réussite lors d’un rassemblement tenu au Coco Beach Resort, en remerciement du service rendu aux habitants du Vanuatu

Trois d’entre eux travaillaient à Port Vila au sein de l’école d’Anabru, de l’école Fresh Wota et de l’Alliance Française, deux autres ont effectué leur mission sur l’île de Santo à Malo et à Port Olry.

L’occasion aux volontaires de partager leurs histoires et leurs expériences en présence de la Consule de l’Ambassade de France à Vanuatu, Madame Elisabeth Rosa Laloy et d’un représentant du ministère des Affaires étrangères du Vanuatu.

Les volontaires ayant enseigné la langue française auprès d’écoliers ont également aidé à l’enseignement de l’informatique des écoles dotées de laboratoires d’informatique. Jean Tiale, présent depuis sept mois témoigne : " C’était une expérience magnifique que de faire cette mission à Malo. J’y ai tout apprécié, étant donné que l’île de Malo a beaucoup de similitudes avec mon village en Nouvelle Calédonie. Le seul problème était le retard dans la mise en place d’Internet, mais sinon je crois que les étudiants ont appris beaucoup de mon expérience et des compétences que je leur ai enseigné ».

Rufine Chalet qui travaille au bureau des volontaires de Port-Vila a commenté les missions des volontaires. Elle dit avoir connu la meilleure équipe de volontaires jusqu’ici. Elle a reçu beaucoup de commentaires positifs de la part des communautés dans lesquelles les jeunes ont servi. Pour elle, la langue française est difficile à apprendre par beaucoup de communautés. Elle pense que le travail des volontaires aidera beaucoup les étudiants quand ils continueront leurs études en niveau supérieur et même senior. 

Les 5 volontaires, Jean, Brenda, Monique, Estelle et Aline, viennent de participer à un séminaire de deux jours, concluant la fin de leur mission.

M. Christophe Njine Djonkam, délégué des volontaires français au Vanuatu qui a fermé hier la rencontre, leur a remis les certificats de service civique.

Ces certificats seront très bénéfiques quand les volontaires reviendront en Nouvelle Calédonie. Les jeunes pourront l’utiliser comme référence pour tout futur emploi."

Par Harrison Selmen