Chargé(e) d’animation et de suivi de la coopération décentralisée

VSI, de 12 mois, au Burkina Faso

Contexte de la mission

Le département de l’Aude conduit, depuis de nombreuses années, des actions de coopération décentralisée en partenariat avec plusieurs collectivités territoriales du Burkina Faso. La mission du/de la volontaire viendra appuyer certaines de ces actions.

Ainsi, les Archives départementales de l’Aude mènent, depuis 1999, une politique de coopération technique avec le Centre National des Archives (CNA) du Burkina Faso. Il s’agissait, par des échanges réguliers, d’apporter un soutien logistique aux archivistes du CNA, de proposer des formations ciblées et d’établir un dialogue régulier sur nos différentes pratiques professionnelles.
Plus spécifiquement, cette coopération s’articulait autour de 3 axes de travail :

Echanges autour des pratiques archivistiques (Des formations à Ouagadougou et dans l’Aude ont été dispensées) ;

  • Promotion des patrimoines (réalisation d’une exposition et d’une publication, sur « Les chefs au Burkina Faso ») ;
  • Soutien à la mise en œuvre du programme de bonne gouvernance de l’Etat burkinabé en matière d’archives (ce programme vise à construire des systèmes d’archivage efficaces pour appuyer la modernisation de l’État).
  • La maitrise d’œuvre de ce partenariat était assurée par l’association « Archivistes Sans Frontières » (ASF) sur financement du département de l’Aude.

La montée en charge des collectivités dans la gestion des archives ouvre aujourd’hui un champ plus large d’intervention institutionnelle dans ce domaine. Aussi, le Conseil départemental de l’Aude, en lien avec le département de la Vienne, souhaite renouveler son engagement dans ce projet dans un cadre de coopération décentralisée. Si les partenaires historiques de la coopération restent partie prenantes (CNA, MATD), il est souhaité renforcer les actions de coopération en lien étroit avec les collectivités de Ouagadougou et de la région burkinabè du Centre.
Par ailleurs, dans le cadre de l’inscription de la Cour royale au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est proposé de formaliser une coopération décentralisée avec la municipalité de Tiébélé (à 180 kms au sud de Ouagadougou), en lien avec le ministère de la culture du Burkina Faso et les organisations de la société civile de la Province de Nahouri. Des échanges d’expériences pourraient enrichir les candidatures respectives selon les critères de sélection devant guider la mise en œuvre de la convention du patrimoine mondial.
5 axes de travail sont envisagés dans ce programme de coopération :

  • Sensibilisation auprès des populations locales pour une prise de conscience et pour la préservation de leur habitat et de leurs traditions avec notamment le renforcement de la transmission intergénérationnelle de ce savoir-faire traditionnel ;
  • Entretien du site dont une partie est menacé par des constructions modernes en proximité ;
  • Préservation et conservation de la culture traditionnelle Kassena (architecture, musique, gastronomie, contes, tradition de lutte, etc.) ;
  • Mise en réseau international ;
  • Développement d’un projet de tourisme durable liant le patrimoine de la cour royale et les autres sites de la commune, la culture Kassena, les sentiers de randonnée, l’organisation d’hébergement, le développement de l’artisanat, la gastronomie et les marchés des hameaux de Tiébélé.

Cadre descriptif de la mission

Résumé de la mission

La mission du/de la volontaire a pour objet d’animer, de coordonner et de suivre les actions de coopération décentralisée mises en œuvre par le département de l’Aude et les collectivités Burkinabè concernées. Le/la volontaire interviendra sur les actions prévues au titre des différents programmes de coopération (gestion des archives ; gestion du patrimoine ; etc.). Il/elle facilitera les échanges entre le département et ses différents partenaires en lien avec les directions départementales concernées. Il/elle assurera le suivi technique et financier des programmes de coopération. Le/la volontaire sera en contact régulier avec un volontaire Burkinabè affecté dans le même cadre.

Résultats attendus

A travers cette mission, le volontaire aura contribué à :

  • Une meilleure gestion et une meilleure animation des partenariats de coopération décentralisée existants autour des archives, de la culture et du patrimoine ;
  • Un accompagnement de qualité des actions culturelles du département de l’Aude au Burkina Faso ;
  • La gestion de la programmation triennale (2018/2020) ;
  • Développer l’inter connaissance entre les territoires burkinabè et celui de l’Aude.

Activités principales à mener

Les activités du volontaire consisteront à :

  • Conduire le programme des archives selon 4 objectifs :
    • Accompagnement de la décentralisation au Burkina Faso et sensibilisation des exécutifs locaux et des agents des collectivités territoriales dans le domaine des archives ;
    • Formation professionnelle et développement des compétences ;
    • Valorisation des archives ;
    • Soutien de la mise à niveau des équipements de conservation.
  • Réalisation d’actions dont la finalité est une meilleure gestion des archives et leur valorisation à travers la création artistique comme moyen de médiation et d’éducation populaire. En mobilisant l’expertise française dans le domaine de la gestion des archives, en conjuguant les compétences locales et en s’appuyant sur les associations, les actions suivantes seront développées :
    • Gestion des archives communales (action 1) ;
    • Formation des professionnels burkinabé (action 2) ;
    • Formation d’étudiants burkinabé et français (actions 3, 4 et 5) ;
    • Valorisation des Archives (action 6) ;
    • Actions pédagogiques (action 7) ;
    • Promotion des Archives (actions 8 et 9) ;
    • Médiation culturelle (action 10).
  • Construire, développer et coordonner les actions de coopération avec la Municipalité de Tiébélé autour du patrimoine et du développement touristique.
  • Animer une instance de pilotage et de suivi des 2 partenariats de coopération en lien avec l’ensemble des partenaires et avec le département de l’Aude.
  • Faciliter les échanges entre le département de l’Aude et ses partenaires.
  • Assurer un lien avec les services civiques recrutés dans l’Aude.

Durée de la mission : 12 mois

Lieu de mission : Ouagadougou. Burkina Faso

Disponibilité : Du 19 au 23 novembre 2018 pour le stage de préparation à l’expérience de volontariat. Fin novembre 2018 pour le départ sur le lieu de mission.

Profil du (de la) candidat(e)

Formation requise

Niveau Bac +4/+5 en Sciences politiques / Relations internationales / Gestion de projets de coopération internationale

Expérience(s) professionnelle(s) souhaitée(s)

  • Expérience d’au moins un an dans une institution publique ou une association pour la réalisation d’actions de coopération internationale ;
  • La connaissance de l’Afrique de l’ouest serait un atout.

Compétences principales recherchées

Capacité d’adaptation, d’animation, de coordination, de gestion de projets. Sens politique.

Conditions du contrat de VSI

  • Statut du Volontaire de la Solidarité Internationale (loi de 2005) ;
  • Indemnité d’installation et indemnité de réinstallation au retour ;
  • Indemnité mensuelle de subsistance : cette indemnité n’a pas le caractère d’un salaire ou d’une rémunération, et permet d’accomplir la mission dans des conditions de vie décentes ;
  • Couverture sociale (mutuelle complémentaire, assurance rapatriement, assurance vieillesse) ;
  • Fourniture du logement ;
  • Frais de voyage 1 aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu d’affectation.

Pour candidater

CV et lettre de motivation à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Merci d’indiquer en objet de votre mail : « Mission N°4F1099 Aude Burkina Faso ».

Cette mission est proposée par :