Caroline, aux Philippines : "En apprendre sur les autres pour mieux se connaître soi-même"

Qui es-tu ?

Peux-tu te présenter en 4 mots ?

  • Sociable
  • Curieuse
  • Gourmande
  • Attentive

Pour quelle raison ce projet d’engagement en Service Civique ?

Pour découvrir une nouvelle culture, un nouveau pays. J’aime voyager et apprendre. Ce projet va me permettre d’acquérir de nouvelles compétences, de nouvelles expériences.

Quels objets as-tu apportés avec toi dans tes valises et pourquoi ?

J’ai emporté mon téléphone, il me permet de garder contact avec mes amis et ma famille, mais c’est aussi pour me faire de nouveaux contacts aux Philippines. J’ai aussi pris mon gros pyjama, il est trop chaud pour ce pays, mais j’ai l’habitude de dormir avec. 

L’interculturalité

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

Les Philippins sont chaleureux et souriants. Il fait aussi très chauds et ce fut difficile de s’y habituer. Mais j’ai surtout été marquée par les écarts de richesses et la pauvreté.

Quelles sont les différences qui t’ont le plus marquées entre la France et ton pays d’accueil ?

La Sociabilité, même sans les connaître, les Philippins t’accueillent, ils te font des compliments. Aussi, une grosse différence, ici il y a toujours du bruit et Manille est très pollué.

La mission

Quelles sont les actions que tu as réalisées pour le moment ?’

Nous avons participé à l’organisation d’un week-end découverte pour les volontaires, préparer des activités pour l’évènement d’un partenaire et accompagné la Red Cross lors d’un festival. Nous avons aussi suivi une formation aux premiers secours avec la Red Cross.

Quand je suis au bureau, je travaille sur la réalisation d’un guide d’accueil pour les nouveaux volontaires.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ?

Le décalage horaire dans les premiers jours.

J’ai aussi été victime d’un vol dans la rue, ça aurait pu arriver n’importe où, mais France Volontaires m’a accompagnée et aidée à passer cette difficulté.

En tant qu’Ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international, quelles sont, selon toi les trois qualités essentielles pour devenir volontaire ?

Il faut être sociable pour discuter et rencontrer de nouvelles personnes, c’est nécessaire pour ouvrir des portes. Le volontaire doit être courageux pour abandonner ses habitudes. Il doit aussi savoir s’adapter, anticiper les différences et relativiser.

Aux Philippines, c’est essentiel de parler un minimum anglais.

Si tu devais promouvoir l’engagement citoyen à l’international en une phrase…

Le volontariat c’est en apprendre sur les autres pour mieux se connaitre soit même.

Et après ?

Quels sont tes projets post-volontariat ?

Je vais partir 1 an pour travailler à Los Angeles, c’était déjà prévu avant mon volontariat. A mon retour, si je rentre, je vais soit travailler dans l’esthétique, soit essayer de partir en VSI pour découvrir de nouveaux pays.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Profiter à fond, le temps passe vite. Et si vous venez aux Philippines : Prendre de l’anti-moustique ! 


Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats des Philippines : par mail ev.philippines@france-volontaires.org