Chargé(e) d’appui : Lecture publique et santé sexuelle et reproductive

VSI, de 12 mois, au Burkina Faso

Contexte de la mission

La coopération entre la ville de Grenoble et la ville de Ouagadougou

Les Villes de Grenoble et de Ouagadougou sont partenaires depuis 1999. Les échanges interviennent dans les domaines de la coopération institutionnelle, de la culture, de la santé, de l’environnement, de l’éducation au développement, de la restauration scolaire, de la coopération citoyenne.

La lecture publique a fait l’objet de nombreux projets depuis la création de la Médiathèque municipale de Ouagadougou et du projet d’établissement de l’équipement. Le Printemps du Livre de Grenoble et la Foire internationale du Livre de Ouagadougou sont de 2016 à 2018 deux événements partenaires, à l’occasion desquels des missions ont eu lieu, notamment en termes de formation à l’animation jeunesse.

Les projets dans le domaine de la planification familiale sont mis en place en partenariat avec le mouvement français pour le planning familial et son antenne grenobloise depuis 2003, avec une phase expérimentale de transfert et partage d’une méthodologie d’intervention. Des groupes de paroles sur la thématique « Santé, sexualité, droits et genre » sont pilotés par des animateurs supervisés par des formateurs. Les enjeux de cette mission sont :

  • Contribuer à renforcer la fréquentation du public jeune à la Médiathèque de Ouagadougou par l’organisation d’animations socio-éducatives, par la mise en place d’un réseau de partenaires et la valorisation du fonds documentaire.
  • Renforcer le réseau Renasage et ses activités

L’association RENASAGE

L’association Burkinabè RENASAGE (Réseau National des associations œuvrant pour la Santé Reproductive, les Droits et le Genre) s’est créée à Ouagadougou en 2014. Les associations membres de RENASAGE ont été partenaires et acteurs depuis 2003 d’un programme « Réduction des risques sexuels du Planning Familial (France et particulièrement Isère).

L’association met en place une méthodologie basée sur les groupes de parole réunissant 10 à 15 personnes et animé par une ou deux animatrices/animateurs pour 7 séances de 2 heures sur plusieurs semaines.
Les groupes de parole sont un espace spécifique privilégié d’accès à l’information. Organisés dans les quartiers, ils permettent une diffusion plus simple et plus ludique des connaissances au plus près des personnes, de leur vie et de leurs problèmes. La structuration et l’organisation des groupes de parole, par la limitation du nombre de personne, l’engagement personnel dans le temps et la mise en place régulière de plusieurs séances permet une appropriation des connaissances, un travail sur soi et un questionnement qui favorisent les changements de comportements. L’échange entre bénéficiaires est vivement encouragé : la dynamique de l’échange entre les personnes pour faire évoluer les comportements est très importante. Le fait que chaque action de prévention se déroule sur plusieurs séances favorise l’implication des bénéficiaires et l’émergence d’un climat de confiance entre bénéficiaires et animatrice de prévention.

La Direction des Archives et de la Médiathèque de Ouagadougou

La Direction des Archives et de la Médiathèque (DAM) de Ouagadougou interviennent sur 4 axes :

  • Les archives où l’objectif est de les tenir, les communiquer rapidement et de façon sécurisée. La modernisation des archives est un enjeu futur et va nécessiter de grandes ressources matérielles et humaines. Il faudra une vaste et large sensibilisation des acteurs en charge de la collecte des archives et de l’exécutif municipal.
  • La bibliothèque où l’accent est mis à sa modernisation, sa décentralisation afin de la rapprocher des élèves et étudiants. Il faudra repenser les bibliothèques pour en faire des outils de développement, vivantes et interactives. Le projet défi-école fruit du partenariat avec Grenoble en faveur de la Lecture Publique verra sa mise en œuvre en 2018 et aidera à encourager et susciter le goût de la lecture auprès des tout-petits.
  • Le numérique où la DAM offre des services d’initiation à l’outil informatique et joue un rôle d’accompagnement des structures classiques de formation. L’objectif est d’en faire des Espaces Publics Numériques et éducatifs.
  • A terme le futur réseau de bibliothèques municipales va s’appuyer sur ce dispositif. Les activités socioéducatives et socioculturelles pour le rôle de lien entre les 3 autres axes et pour plus de visibilité de la DAM.

Cadre descriptif de la mission

Résumé de la mission

Le/la volontaire est placé(e) sous la responsabilité opérationnelle du Directeur de la Médiathèque et la coordinatrice du Réseau RENASAGE et rend compte aux Villes de Grenoble, de Ouagadougou et à l’association RENASAGE.

Le/la volontaire est chargé(e) de l’appui aux acteurs municipaux œuvrant en faveur de la lecture publique et aux acteurs associatifs impliqués dans le domaine des droits des femmes.
Facilitant les relations de coopération internationale, le/la volontaire est investi(e) d’un rôle de médiation. Il/elle contribue au rapprochement des acteurs des deux territoires et coopère avec le volontaire burkinabè présent à Grenoble qui est investi de missions dans des domaines semblables et intervient dans des structures partenaires (réseau de bibliothèques grenobloises et le planning familial).
Il/elle contribue, en lien avec l’équipe de la Médiathèque, à la mise en place d’animations socioéducatives au bénéfice du public jeune.
Dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive, au sein de RENASAGE, il/elle appuie la coordination du réseau et sa communication. Enfin, il/elle contribue au renforcement du centre de santé, d’écoute et de conseil (CSEC) communautaire destinée à un public cible démuni.

Activités principales à mener

Dans le domaine de la lecture publique, au sein de la Médiathèque municipale :

  • Organiser, en lien avec les collègues de la Médiathèque, des animations socioéducatives avec les jeunes dans la Médiathèque et hors murs ;
  • Sensibilisation d’élèves d’un lycée communal sur le thème de la sécurité routière et organisation une restitution ;
  • Travailler en coopération avec les partenaires du territoire.

Dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive, au sein du réseau Renasage :

  • Faire la promotion du réseau et renforcer l’ancrage sur le territoire national ;
  • Créer et animer un site web, une page Facebook ;
  • Mettre en place d’actions de communication sur les besoins des populations en matière de Droits et Santé sexuelle et reproductive ;
  • Elaborer un guide / répertoire à destination de chaque animatrice/animateur intervenant dans le domaine de la santé reproductive et pour les participant/es aux groupes de parole qui le souhaitent.

Durée de la mission : 12 mois

Lieu de mission : Ouagadougou, Burkina Faso

Disponibilité : Du 2 au 7 juillet 2018 pour le stage de préparation au départ. Septembre 2018 pour l’arrivée sur le lieu de mission.

Profil du (de la) candidat(e)

Formation requise

Master en Gestion de projets, Coopération Internationale, Communication, Management ou domaines connexes

Expérience(s) professionnelle(s) souhaitée(s)

  • Expérience préalable en animation/formation ;
  • Connaissances dans le domaine de la bibliothéconomie seraient un atout.

Compétences principales recherchées

  • Grande capacité d’adaptation et d’animation ;
  • Maitrise d’outils de Bureautique.

Conditions du contrat de VSI

  • Statut du Volontaire de la Solidarité Internationale (loi de 2005) ;
  • Indemnité d’installation et indemnité de réinstallation au retour ;
  • Indemnité mensuelle de subsistance : cette indemnité n’a pas le caractère d’un salaire ou d’une rémunération, et permet d’accomplir la mission dans des conditions de vie décentes ;
  • Couverture sociale (mutuelle complémentaire, assurance rapatriement, assurance vieillesse) ;
  • Fourniture du logement ;
  • Frais de voyage 1 aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu d’affectation.

Pour candidater

CV et lettre de motivation à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Merci d’indiquer en objet de votre mail : « Mission N°4F1095 Grenoble Ouagadougou ». 

Cette mission est proposée par :