Chargé/e d’appui développement social et coopération décentralisée

Le projet

En juin 2013, le Plan Gouvernemental de l’Egalité baptisé « Icram » a été approuvé en Conseil de Gouvernement. Il est l’instrument de mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Equité et d’Egalité entre les Sexes (SNEES) adoptée en 2006.

Ces deux supports constituent une avancée majeure dans la définition d’une politique sectorielle en matière de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Icram réunit 33 départements ministériels et institutions publiques, qui s’engagent, de manière autonome à orienter leur stratégie vers une série d’objectifs sensibles à l’égalité entre les femmes et les hommes. La Commission ministérielle de l’égalité, présidée par le Chef du Gouvernement, et le Comité technique interministériel assure le pilotage et le suivi de la mise en œuvre de ce programme. Le Comité technique interministériel est présidé par le Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social.

Concernant la coopération décentralisée, les gouvernements français et marocain ont signé en 2003 une convention de partenariat, de coopération et de développement. Il consacre les collectivités locales françaises et marocaines comme acteurs à part entière de l’échange bilatéral. Un premier programme d’accompagnement du processus de décentralisation marocain (PAD) a été mis en œuvre. A la fin de ce programme, un nouvel accord de coopération, portant sur la création d’un Fonds de soutien conjoint à la coopération décentralisée franco-marocaine, a été signé en 2011 entre le ministère des Affaires étrangères et européennes de la République française, et le ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc. Ce dispositif conjoint d’appui à la coopération décentralisée franco-marocaine a pris fin en juillet 2014, et il convient désormais de pérenniser l’action de mobilisation et d’accompagnement des nombreuses collectivités françaises et marocaines impliquées dans cette coopération, tout en entretenant l’animation et le suivi de la politique de coopération décentralisée entre les deux pays.

Domaine d’activité

En tant que Chargé/e d’appui vous accompagnerez de nombreux acteurs institutionnels (Secrétariat Général du Ministère, équipes des différentes directions, pôle gouvernance du Service de Coopération de l’Ambassade de France, élus locaux marocains et français, équipes communales et régionales…).

Les responsabilités du volontaire

  • Auprès du Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social :
  • Appui au Secrétariat général dans la coordination des programmes de la Direction de la Femme en général et des activités du Plan Gouvernemental de l’Egalité en particulier,
  • Suivi et monitoring des activités menées par les experts dans ce cadre,
  • Mise en place un système de reporting approprié,
  • Elaboration des rapports d’avancement des travaux.
  • Auprès du Pôle gouvernance de l’Ambassade de France au Maroc :
  • Interface entre les collectivités locales françaises et le SCAC dans le domaine de la coopération décentralisée,
  • Mise à jour de la base de données des partenariats franco-marocains de coopération décentralisée,
  • Préparation et organisation des séminaires de capitalisation en lien avec les associations de collectivités (CUF, ARF, AMF, ANCLM, AMR…) ; 

Votre temps de travail sera réparti entre le MSFFDS (3 jours/semaine) et le Pôle Gouvernance de l’Ambassade de France (2 jours/semaine). Cette répartition est susceptible d’aménagements selon besoins des deux partenaires. Une grande disponibilité exigée

Le volontaire 

  • Titulaire d’un master droit/sciences politiques, développement international
  • Une expérience de travail dans une administration serait un plus
  • Très bonne capacité rédactionnelle, d’organisation et d’adaptation. Capacité en ingénierie de projets (montage, suivi, évaluation), Bonne maîtrise des outils et des enjeux de la communication. Bon relationnel et intérêt à travailler en équipe
  • La connaissance du contexte institutionnel marocain serait un plus.

Infos pratiques de la mission 

  • 12 mois renouvelable
  • Mission à Rabat-Salé

Capitale administrative. Climat méditerranéen avec 4 saisons bien marquées. Températures restent douces mais l’humidité ambiante rend les hivers froids (maisons rarement chauffées). En été, les températures ne dépassent pas longtemps les 40°. L’agglomération Rabat-Salé compte plus de 2 millions d’habitants.

Candidature

  • Envoyez une lettre de motivation et un CV auprès de candidatures@france-volontaires.org
  • Avant le 18 février 2015