Chargé(e) d’appui en programmation et analyse des bases de données

VSI, de 24 mois, au Congo-Brazzaville

Contexte de la mission

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) est une Agence des Nations Unies. C’est la plus grande organisation humanitaire du monde et elle nourrit, chaque année, plus de 90 millions de personnes dans 80 pays, dont 58 millions d’enfants à travers les cantines scolaires.

Le PAM est présent en République du Congo depuis 1968. Après une période d’absence de sa représentativité au Congo à partir de 1994, il a ré-ouvert son bureau pays en 2000 à la suite des conflits armés de 1997. L’équipe du PAM est composée d’environ 50 personnes réparties entre le siège à Brazzaville et 4 sous-bureaux situés à Bétou, Nkayi, Owando et Pointe-Noire.

Les activités principales du PAM au Congo sont :

  • la réponse aux situations d’urgence ;
  • la sécurité alimentaire ;
  • la nutrition ;
  • l’approvisionnement et la logistique ;
  • Le renforcement des capacités.

Le Programme Pays (CP) 2015-2018 comporte quatre composantes dont les objectifs spécifiques sont les suivants : 

a) La composante 1, axée sur l’alimentation scolaire, vise à :

  • Accroître la sécurité alimentaire et appuyer l’accès à l’enseignement primaire et la rétention scolaire ;
  • Aider le Gouvernement à élaborer et gérer un programme national d’alimentation scolaire ;
  • Aider les petits exploitants à accroître leur production agricole et lier l’alimentation scolaire aux achats locaux ;
  • Réduire la dénutrition en luttant contre les carences en micronutriments chez les enfants d’âge scolaire.

b) La composante 2, relative à un filet de sécurité sociale, a pour objectif d’aider le Gouvernement à mettre en place des transferts sociaux pour accroître la diversité du régime alimentaire des groupes vulnérables et l’accès de ces derniers aux services sociaux de base ;

c) La composante 3, axée sur la nutrition, vise à améliorer la récupération nutritionnelle des personnes vivant avec le VIH ou la tuberculose qui reçoivent un traitement, et à prévenir la malnutrition chronique chez les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants de moins de 2 ans ;

d) La composante 4, portant sur la gestion des risques et des catastrophes, vise à apporter un appui technique au Gouvernement pour améliorer la gestion des risques et des catastrophes.

Le PAM assiste depuis février 2013 les réfugiés centrafricains installés dans la Likouala. En 2016, environ 15 000 réfugiés sont pris en charge.
Ce programme fournit une assistance alimentaire d’urgence aux populations réfugiées (distribution mensuelle de rations alimentaires) et apporte un soutien nutritionnel aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants souffrant de malnutrition aigüe modérée grâce à la distribution de compléments nutritionnels « Nutriset ».

En janvier 2017, une opération d’urgence a été lancé pour venir en aide aux populations déplacées du Pool et de la Bouenza à la suite du conflit armé qui sévit dans cette région depuis juin 2016.

Cadre descriptif de la mission

Résumé de la mission

La PAM intervient au Congo sur beaucoup dont projets dont les principaux sont l’assistance aux réfugiés et le lutte contre la malnutrition à travers le projet cantines scolaires. Pour une meilleure rentabilité, la PAM souhaite renforcer la gestion et l’exploitation de l’ensemble des bases de données (finances, admin, gestion des vivres, base de données bénéficiaires, données sur les distributions de vivres ou de cash) afin d’améliorer les processus et identifier des problèmes.

Le ou la volontaire est chargé(e) d’exploiter les bases de données du bureau du PAM Congo pour une meilleure efficacité des interventions de l’agence. Le PAM dispose d’une base de données biométrique de ses bénéficiaires, les infos d’une ligne verte qu’appellent les bénéficiaires, d’un tracking électronique des expéditions et de systèmes financiers informatisés. Le ou la volontaire conduira des analyses exploratoires et mettra en place des visualisations. Il ou elle formera également le staff national du PAM et de ses partenaires à la gestion de données, et travaillera en partenariat avec la communauté tech de Brazzaville.

Activités principales à mener

  • Manipuler et exploiter des données extraites des différentes bases de données (finances, admin, gestion des vivres, base de données bénéficiaires, données sur les distributions de vivres ou de cash) ;
  • Identifier les problèmes et proposer des solutions afin d’améliorer les différents processus de gestion des programmes ;
  • Faire des analyses exploratoires ;
  • Produire des visualisations de données ;
  • Proposer une rationalisation des systèmes de gestion des différents programmes ;
  • Faire le lien avec certains partenaires du PAM comme le Ministère des Affaires Sociales ou Fongwama.

Durée de la mission : 24 mois

Lieu de mission : Brazzaville

Disponibilité : Avril 2018

Profil du (de la) candidat(e)

Formation requise

Diplôme universitaire niveau BAC+4/5 en informatique, statistiques ou domaines connexes.

Expérience(s) professionnelle(s) souhaitée(s)

Une première expérience professionnelle significative en programmation, conception et gestion des bases de données, est un atout.

Compétences principales recherchées

  • Programmation informatique, statistique ;
  • Bonnes connaissances de l’informatique : logiciels : Java Script, Phython, Tableau ;
  • Création et gestion des bases de données ;
  • Traitement des données et reporting ;
  • Raisonnement analytique ;
  • Proactivité, anticipation ;
  • Flexibilité et adaptabilité ;
  • Rigueur/attention aux détails ;
  • Capacité à prendre des initiatives ;
  • Patience et bon esprit d’équipe ;
  • Intégrité personnelle ;
  • Bonne communication et sens de l’écoute ;
  • Capacité à transmettre ses connaissances, à assurer un transfert de compétences.

Langue(s) souhaitée(s) et niveau

Français (courant) et Anglais (Courant)

Autre(s) impératif(s)

  • Aimer manipuler les chiffres ;
  • Connaissance de l’Afrique (et notamment Afrique centrale) est un plus.

Conditions du contrat de VSI

  • Statut du Volontaire de la Solidarité Internationale (loi de 2005) ;
  • Indemnité d’installation et indemnité de réinstallation au retour ;
  • Indemnité mensuelle de subsistance : cette indemnité n’a pas le caractère d’un salaire ou d’une rémunération, et permet d’accomplir la mission dans des conditions de vie décentes ;
  • Couverture sociale (mutuelle complémentaire, assurance rapatriement, assurance vieillesse) ;
  • Fourniture du logement ;
  • Frais de voyage 1 aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu d’affectation.

Pour candidater

CV et lettre de motivation à envoyer à : candidatures@france-volontaires.org

Merci d’indiquer en objet de votre mail : « Mission 2N1089 Bases de données PAM ». 

Cette mission est proposée par :