Conception et animation de modules de formation dans le cadre d’un dispositif de service civique pour les adolescents

VSI, de 12 mois, au Tchad

Cadre descriptif de la mission

Résumé de la mission

Le (la) volontaire aura pour mission d’assurer la formation humaine (savoir être) de jeunes avant leur sélection pour des missions de service civique, mais aussi de participer à la mise en place d(un dispositif de service civique destinés aux adolescents. Ainsi, il (elle) sera chargé de proposer et d’actualiser les modules de formation, de co-animer et d’assurer le suivi de la formation. Le/la volontaire aura à proposer la méthodologie, les outils et le contenu du programme de mission pour l’expérimentation du service civique pour une partie des adolescents ayant fini le parcours citoyen de 6 mois.

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire  : Mars / avril 2017

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil :

Le CDVT est un collectif de 5 associations nationales de volontariat crée en décembre 2013 et autorisé à fonctionner depuis le 17 décembre 2014. Le CDVT vise, comme objectifs, la promotion et le développement du volontariat au Tchad. Fort de son expérience de terrain sur les questions de mobilisation et d’insertion professionnelle de jeunes, le CDVT assure le portage du Programme National de Volontariat au Tchad (PNVT) en partenariat avec le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et avec l’appui de du Programme de Volontariat des Nations Unis (PNUD/PVNU), de l’Ambassade de France et de France Volontaires.

Problématique et enjeux :

Le Tchad doit faire face à de nombreux défis dans son développement (éducation, santé, Sécurité alimentaire, environnement,…) nécessitant des besoins importants de renforcement humain. En parallèle, 2 citoyens tchadiens sur 3 sont des jeunes, dont beaucoup subissent l’absence d’opportunités et se retrouvent sans activité.

Le volontariat, qui permet la mobilisation citoyenne au service de sa communauté dans un cadre déterminé (de manière distincte au bénévolat qui est un engagement libre et non à temps plein), peut être un cadre structurant pour les jeunes qui l’occupent et impactant pour la communauté. C’est pour cette raison que 24 Etats africains ont mis en place et soutiennent de tels dispositifs.

Au Tchad, le volontariat reste encore souvent informel et méconnu malgré des initiatives de terrain exemplaires. Les seuls volontariats organisés le sont par des Etats étrangers qui mobilisent de jeunes volontaires internationaux au Tchad.

A partir de ces constats, s’appuyant sur les pratiques informelles de terrain et sur les expériences réussies ailleurs, les partenaires proposent de mettre en place un programme de volontariat mobilisant la jeunesse tchadienne afin qu’ils puissent renforcer leur pays autant que leurs propres capacités : le programme national « Volontaires pour le Tchad ».

Finalités et Objectifs :

Le Préciser GOUM FAUK porté par le consortium ESSOR / UP / CDVT est une action de mobilisation citoyenne et d’insertion socioéconomique de jeunes de 14 à 30 ans par les offres de formation humaine et technique, le parcours citoyen, l’accompagnement à l’entrepreneuriat et le service civique, afin de prévenir les mouvements extrémistes et violents, le terrorisme et la violence chez les jeunes désœuvrés. Ce projet répond à un double enjeu qui consiste à renforcer les capacités de jeunes dans la prévention de conflits et à offrir des opportunités d’emploi pour lutter contre la pauvreté. A terme, ce projet permettra de responsabiliser et d’autonomiser les jeunes dans la participation au processus du développement et de consolidation de la paix.

Zone d’intervention :

N’Djamena (quartiers : N’Djari, Dembé, Chagoua, Walia et Farcha).

Public concerné :

Les bénéficiaires directs de ce projet sont les jeunes de 14 à 35 ans diplômés ou sans qualification, dont la moitié est constituée de jeunes femmes. Ces jeunes seront sélectionnés pour participer à la formation humaine, la formation professionnelle, les offres de volontariat et le service civique. Les bénéficiaires indirects seront les Centres de Formation Professionnelle qui accueilleront les jeunes en formation, les organisations qui accueillent les volontaires pour les actions de développement et de la consolidation de la paix, et les communautés qui bénéficieront des actions des adolescents en service civique.

Raison d’être de la mission du volontaire

Développer des compétences internes dans la formation humaine et le service civique des adolescents dans le cadre du présent projet, afin de développer l’autonomisation du CDVT/PNVT dans la poursuite de ses activités. Pour cela un accompagnement quotidien est nécessaire pour assurer la mise en œuvre des actions et le suivi des indicateurs afin de garantir une meilleure atteinte des résultats fixés.

Le volontaire sera également mobilisé en appui méthodologique pour l’accompagnement des autres intervenants sur ces questions.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet :

Le (la) volontaire sera intégré(e) au sein de la Coordination du PNVT à N’Djamena. Il (elle) travaillera sous la responsabilité du Coordinateur du programme en collaboration avec les autres techniciens et agents mobilisés dans le cadre de la présente action. 

Il (elle) aura pour principal rôle d’assurer de manière efficace toutes les actions de formation humaine et celles qui visent le développement du service civique.

Objectifs attendus :

  • Assurer la coordination, l’animation et le suivi de la formation humaine ;
  • Mettre en place et assurer le développement du service civique ;
  • Apporter un appui technique au responsable de la formation et du suivi des volontaires.

Activités concrètes à mener :

  • Réaliser un diagnostic sur les besoins en formation humaine des jeunes et des centres de formation professionnel ;
  • Actualiser et améliorer les modules de formation humaine ;
  • Préparer les supports pour l’animation de la formation ;
  • Animer et assurer le suivi de la formation ;
  • Former des volontaires (transfert de compétences) à cette méthodologie de formation humaine ;
  • Participer à l’identification des acteurs pour le service civique ;
  • Proposer les secteurs clés et thématiques pour le service civique ;
  • Proposer les programmes de mission pour le service civique ;
  • Elaborer et développer la méthodologie et les outils ;
  • Coordonner le processus de sélection des adolescents pour l’engagement en service civique ;
  • Coordonner le processus de sélection des structures d’accueil pour les missions de service civique ;
  • Assurer la formation des adolescents et des structures d’accueil avant le démarrage des missions ;
  • Assurer le suivi et l’évaluation des missions.
  • Le (la) volontaire sera invité(e) à enrichir sa mission par ses apports personnels. Il (elle) aura la liberté de proposer des activités innovantes et pertinentes mais aussi d’enrichir la stratégie du CDVT dans la mise en place de ces activités.

Lieu de travail et zone d’intervention :

Le (la) volontaire résidera à N’Djamena mais travaillera dans les 5 quartiers couverts par le projet à savoir : N’Djari, Dembé, Chagoua, Walia et Farcha.

Profil du (de la) candidat(e) :

Formation et/ou expérience professionnelle souhaitée  :

  • Diplômé en sciences éducation, sociales, gestion de projets
  • Avoir une expérience en développement
  • Avoir une bonne connaissance de la gestion de cycle de projet et de l’ingénierie de formation
  • Une expérience dans les pays en voie de développement serait un atout
  • Une expérience de l’animation socio-culturelle constitue un atout également (BAFA).

Conditions :

Contrat de Volontaires de Solidarité Internationale (VSI) signé avec France Volontaires. Voir conditions sur :

http://www.france-volontaires.org/-Volontariat-de-solidarite-internationale-VSI-

Durée de la mission : 12 mois

Candidatez  :

Cette mission est proposée par :