Appui à la conservation des tortues marines

Congé Solidaire®, de moins d’un mois, au Cameroun

Appuyer l’équipe de l’association Tubé Awù au suivi et à la protection des tortues marines sur la côte atlantique du Cameroun.

OBJECTIF

L’objectif de ce projet est d’appuyer l’action de la conservation des tortues marines. Il vise à minimiser, voire éradiquer les menaces de l’homme sur ces tortues, réduire les causes directes et indirectes de la mortalité des tortues.

Les tortues visées par ce projet de conservation sont les tortues Luth, l’olivâtre, la verte et l’imbriquée. La Luth et l’olivâtre nidifient et se nourrissent le long des côtes d’Ebodjé (car celles-ci présentent de bonnes caractéristiques : bonne granulométrie du sable, faible inclinaison des pentes, nombreux escarpements rocheux avec un développement d’une microflore et crustacés très appréciées par les tortues). La verte et l’imbriquée, quant à elles, effectuent peu de nidifications sur le littoral d’Ebodjé mais s’y nourrissent.

Malheureusement, ces plages sont de plus en plus polluées avec des matériaux susceptibles de diminuer le taux de fréquentation des tortues. De plus, le taux d’éclosion est souvent faible en raison de multiples sources destructives : les chiens errants, les crabes mais aussi le braconnage des nids par les populations locales (pêcheurs et riverains consomment activement ces oeufs, faisant même souvent des veillées pour attendre les remontées des tortues pour la ponte). De 4 nids braconnés en 2014-2015, on est passé à 14 nids à la saison de ponte 2015-2016. Même scénario pour les prises accidentelles des tortues dans les filets des pêcheurs locaux, où l’on passe d’une prise la saison dernière à 23 prises cette saison. Bien que le nombre de nids rencontrés reste inférieur à celui de la première année, on constate toujours qu’il y a plus de nids transplantés en écloseries que de nids braconnés.

Au cours de cette deuxième saison, le nombre d’œufs transplantés a considérablement baissé. On passe ainsi de 4498 œufs la première année à 1301 pour la deuxième, soit une baisse de plus de 61%.

Pour combattre les pratiques de braconnage, Tubé Awù agit via le parrainage des tortues relachées par les pêcheurs, la sensibilisation des populations sur les conséquences du braconnage et les informe des sanctions encourues.

Les prédictions pour les saisons prochaines montrent que si on ne stoppe pas ce processus de braconnage, on assistera probablement à la disparition de certaines espèces sur les plages de l’arrondissement de Campo Les populations riveraines tirent leurs revenus à 95% des ressources de l’océan, et une baisse de l’écotourisme aurait un impact sur leur niveau de vie. . Même si la véritable cause est difficile à identifier, on peut noter une baisse de la fréquentation des touristes en 2015-2016 (soit de 150 touristes à 100) entrainant une baisse de revenus. Inverser cette tendance revient impérativement à multiplier les patrouilles pour le suivi et la sécurisation des tortues. L’association ne dispose toujours pas des ressources humaines, matérielles et financières pour couvrir ces besoins. De plus, recruter un cabinet pour le suivi des tortues pendant une saison demande plusieurs dizaines de milliers d’euros, somme dont ne dispose pas l’association.

RÉSUMÉ DE LA MISSION

Les volontaires pourront intervenir dans :

  • la typologie et le recensement des tortues observées ;
  • le suivi des pontes des tortues marines ;
  • la transplantation des oeufs des tortues après la ponte (elle se fait avec beaucoup de précautions pour ne pas déranger le développement embryonnaire, quelques heures après la ponte : les oeufs sont minutieusement déterrés, enlevés et enterrés à profondeur comparable du nid originel dans des écloseries sous bonne garde, construites à coté des plages du village) ;
  • le "marquage" des tortues (bagage, prise des mensurations...) actuellement effectué par les techniciens locaux du village et le service de conservation ;
  • le relâchement de tortues dans la mer ;
  • la mise en place d’une base de données de suivi.

Cette mission est proposée par :