Coralie, volontaire chargée de Promotion pour le Conseil National du Tourisme aux Seychelles

Coralie, volontaire de solidarité internationale aux Seychelles

23/05/2016

Découvrez le témoignage de Coralie, volontaire aux Seychelles.

Bonjour Coralie. Peux-tu te présenter en quelques mots ? Quel est ton parcours ?

Jeune femme de 30 ans, diplômée en techniques de tourisme du Cégep de Matane au Québec. Passionnée par les voyages et ayant soif d’aventures, j’ai décidé de voyager un peu après mes études. Mes deux années passées en Angleterre m’ont permis d’acquérir des bonnes bases en anglais et de développer mon service à la clientèle. Suite à mon séjour en Europe, je me dirige en Working Holiday vers l’Australie pour retrouver un peu de chaleur et découvrir une autre partie du globe.

Aujourd’hui, ces différentes expériences et mon diplôme m’ont amené à occuper un poste de VSI chargée de Promotion pour le Conseil National du Tourisme aux Seychelles en partenariat avec la Région Réunion et l’Europe (programme INTERREG 5 Océan Indien). Mission que j’adore et qui m’apporte énormément tant au niveau professionnel que personnel.

 Pour quelle raison ce projet de mobilité et d’engagement à l’international ?

Comme mentionné ci-dessus, j’adore voyager et relever des défis. La situation actuelle de l’emploi en France et à La Réunion est assez difficile. Ces deux paramètres sont les principales raisons de mon engagement.

Par ailleurs, il s’agit d’une opportunité incontestable qui me permets aujourd’hui d’occuper un poste à responsabilité sans expérience au préalable dans un poste similaire. Cette chance ne se serait pas forcement présenté en restant à La Réunion.

Quelle est ta mission en tant que volontaire ?

Dans l’exercice de mes fonctions, je dois assurer la promotion touristique des Seychelles notamment à travers des salons et des workshops.
Cela dit, la plus grande partie de mon travail consiste à assister les journalistes ou les agences de voyages quand ils viennent aux Seychelles pour qu’ils puissent eux-même, par la suite, faire la promotion de la destination ou mieux comprendre notre produit. Il s’agit donc d’un gros travail d’organisation et de logistique.

En début de missions, quelles ont été tes premières impressions ?

J’ai eu la chance d’être très bien accueillie dès mon arrivée. J’ai d’ailleurs bénéficié d’un comité d’accueil à l’aéroport, de la part de mes collègues, de l’ambassade et de ma colocataire qui est elle aussi une volontaire que j’avais rencontré très peu de temps avant mon départ.
Au bureau, j’ai tout de suite était bien intégrée et toutes les filles au bureau sont toujours prêtes à m’aider. Je me suis très vite sentie à l’aise.

Quelles sont les différences et/ou similitudes qui t’ont le plus marqué entre La Réunion et ton pays d’accueil ?

Les Seychelles sont un archipel de 115 îles. Bien que La Réunion et les Seychelles se situent toutes les deux dans l’océan Indien, j’ai plus été frappée par les différences qui existent entre les deux territoires.
Tel que :

  •  le créole, que j’ai quand même mis plusieurs mois à bien comprendre,
  • la beauté des plages, qui sont incomparables à celles de La Réunion,
  • la simplicité de la vie, beaucoup plus prononcée aux Seychelles,
  • la mentalité, très différente de celle des Réunionnais.

Que t’apporte ta mission sur le plan personnel et professionnel ?

Sur le plan personnel, cette mission me permet de renforcer mes capacités d’adaptation et me donne la chance de vivre des aventures inoubliables. Depuis le début, je suis très chanceuse et j’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de visiter des lieux et des pays que je n’aurais pas pu visiter de moi-même.

Sur le plan professionnel, j’ai enfin la chance d’exercer un métier dans mon domaine d’activité avec des responsabilités et des défis. Je travaille sur des projets très intéressants dans lesquels je développe mes compétences. J’apprends également beaucoup de l’expérience de mes collègues et je prends confiance en moi de jour en jour.

Quels sont tes projets post-volontariat ?

Grâce à cette mission, j’ai pu développer des relations professionnelles très intéressantes pour mon futur. Après plusieurs années à l’étranger, j’ai envie de rentrer à La Réunion et de tenter ma chance soit dans le tourisme, soit dans l’événementiel. Je pense donc postuler dans plusieurs entreprises locales.
Par ailleurs, l’entreprenariat m’intéresse également. Après cette expérience, je compte m’attarder plus longuement sur la question et étudier mes différentes options. 

La question insolite : quels objets as-tu apportés avec toi dans tes valises et pourquoi ?

Je ramène toujours dans ma valise des photos de mes proches pour les sentir près de moi malgré la distance.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Quitter La Réunion n’est pas une mince à faire. Il est normal d’appréhender et de se poser tout un tas de question. Cela dit, pour ma part, c’est probablement l’une des meilleures choses que j’ai faites dans ma vie. Même si ce n’est pas facile d’être loin et de s’adapter dans un nouveau pays et une nouvelle culture, il s’agit d’une aventure tellement enrichissante qu’il est difficile de prendre conscience de tous les bienfaits que cela peut nous apporter avant de l’avoir fait.

Partir nous donne l’opportunité :

  • d’avoir une plus grande ouverture d’esprit,
  • de sortir de notre zone de confort,
  • d’apprendre énormément sur nous-même et aussi sur les autres,
  • d’être capable de déterminer ce que l’on veut et aussi ce que l’on ne veut pas pour notre futur,
  • de vivre des expériences nouvelles que notre environnement naturel ne nous permettrait pas forcement
  • de rencontrer des nouvelles personnes,
  • de nous dépasser et de devenir plus fort mentalement pour faire face aux difficultés de la vie,
  • d’acquérir des nouvelles compétences que l’on pourra faire valoir par la suite,

Partir ne veut pas dire ne plus revenir. Au final, on n’a rien à perdre en sautant le pas. Aujourd’hui, de nombreux programmes sont mis en place pour que le départ soit encadré et très bien organisé.
Moi je n’y vois que des avantages et je le conseille à tous les jeunes !aire nos valises !

Pour plus d’informations :

Visitez le site de l’Espaces Volontariats Afrique Australe / Océan Indien