David, au Pérou "Lancez-vous dans l’aventure Diantre !"

Qui es-tu ?

Peux-tu te présenter en 4 mots ?

  • Curieux,
  • aventurier,
  • émerveillé,
  • joueur.

Pour quelle raison ce projet d’engagement en Service Civique ?

Je suis en mission de Service Civique car j’ai envie d’avoir une première expérience du monde associatif et j’aime voyager et découvrir d’autres cultures.

Quels objets as-tu apportés avec toi dans tes valises et pourquoi ?

Je n’ai quasiment rien amené dans ma valise sauf des livres vierges pour écrire et des habits.

L’interculturalité

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

Lima c’est grand et pollué, gris et plein de voiture. Pendant les premiers jours j’ai cru que le Pérou n’était pas spécialement un pays pauvre. Mais après ça m’a passé

Quelles sont les différences qui t’ont le plus marqué entre la France et le Pérou ?

L’Etat est très faible ici, il y a très peu d’aide, beaucoup de corruption. L’éducation est chère tout comme le système médical. Le système de transport en commun est privé, anarchique et de mauvaise qualité,

Le plus choquant c’est la course que font les combi (petit bus) en se rentrant presque dedans pour avoir plus de clients ainsi que l’étendue des bidonvilles énormes qui jonchent les alentours de Lima avec une pauvreté vraiment extrême.

La mission

Quelles sont les actions que tu as réalisées pour le moment ?

Pour le moment au sein de l’association Altiplano je fais de l’aide aux devoirs, de l’animation avec des enfants de 4 à 12 ans, du tri d’objets de seconde main, de la construction de meubles.

Quelles sont les trois compétences que tu as acquises jusqu’ici ?

Je pense avoir acquis plus d’autonomie, une prise de conscience des problèmes cachés qui peuvent exister dans un pays comme le Pérou, notamment lors de l’EV Mobile organisé à Tarapoto dans la région de l´Amazonie organisé par l’équipe lors duquel j’ai pu découvrir une réalité très différente de la ville de Lima, et j’ai aussi gagné plus d’ouverture d’esprit de part la rencontre de personne différente de moi.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ?

La seule difficulté : la longueur du trajet jusqu’au travail ainsi que la rigueur et la lenteur dans le travail.

En tant qu’ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international, quelles sont selon toi les trois qualités essentielles pour devenir volontaire ?

  • La motivation !! Il ne faut pas se laisser aller à rien faire et toujours trouver des idées.
  • L’envie d’aider et d’être au contact des gens, de partager, être à l’écoute.
  • L’absence d’à priori : écouter et comprendre sans prendre comme base sa façon de voir les choses.

Et après ?

Quels sont tes projets après ton Service Civique ?

Partir en Irlande afin d’apprendre l’anglais, travailler, et pourquoi pas faire parti d’un projet associatif.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Lancez-vous dans l’aventure Diantre !!!! 

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats du Pérou : par mail ev.peru@france-volontaires.org