Développement local. Conseiller auprès de la fondation SUCAF Gabon.

Cadre descriptif de la mission

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire

Mai 2016

Résumé de la mission

Depuis 2009, la SOMDIAA a mis en place un réseau de Fondations auprès de l’ensemble de son périmètre agro industriel en Afrique Centrale et de l’Ouest. Ces structures associatives, dotées financièrement par leur entreprise d’accueil sont dédiées à la structuration, la formation et la promotion des initiatives locales de développement visant à moyen terme une autonomisation de la société civile présente dans la localité. La stratégie proposée est celle du développement participatif centré sur les aspirations et initiatives des groupes cibles. La Fondation se positionne en qualité de structure d’accompagnement, d’appui-conseil et d’orientation, notamment dans la réflexion sur les projets mais également dans la mise en relation avec les partenaires et structures techniques spécialisées.

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil

La SUCAF Gabon est une unité de production agro industrielle située dans le sud-est du Gabon sur le site de Ouéllé. Son activité industrielle a entraîné des afflux migratoires importants dans la région. Son activité s’est peu à peu stabilisée, rendant les possibilités d’embauches limitées. De manière à assurer le développement des communautés villageoises environnantes, le Groupe Somdiaa a créé un réseau de Fondations implantées dans les pays où il est présent. Ces fondations sont chargées de gérer et d’optimiser les ressources allouées aux projets extérieurs et aux actions sociales et solidaires. Associations de droit local, elles sont organisées autour de l’assemblée générale des membres, du Comité de Sélection des Projets (composé de collaborateurs bénévoles de la Filiale) et du Comité d’Orientation, commun à toutes les Fondations du groupe.

Problématique et enjeux

Densifier le tissu associatif local, renforcer ses capacités et l’accompagner dans la mise en œuvre et le suivi de projets de développement structurants sur la base du développement participatif.

Finalités et Objectifs

La Fondation SUCAF Gabon a pour objectif, notamment par l’intermédiaire de financements ciblés, de mener des actions sociales, solidaires et sanitaires, destinées notamment à :

  • Réduire les inégalités
  • Lutter contre les conditions précaires des personnes en difficulté
  • Promouvoir les Activités Génératrices de Revenus

Zone d’intervention

Province du Haut Ogooué, Département de la Mpassa et département de la Lebombi Leyou, villages en périphérie du périmètre agro industriel soit 14 villages.

Public concerné

Les habitants des villages de la zone d’intervention concernée, les associations et groupements locaux, formels et informels, les comités de développement des villages, les groupes vulnérables, les groupes en lien avec la Fondation dans le cadre des projets mis en œuvre et que la fondation s’attache à suivre régulièrement.

Ressources humaines, matérielles et financières de la structure ou du projet d’accueil

  • Un Comité de Sélection des Projets (4 personnes bénévoles)
  • Un Comité d’Orientation (composé de 3 collaborateurs de la SOMDIAA)
  • 1 binôme d’Opérationnel Terrain : le Volontaire + 1 Chargé de développement local de nationalité gabonaise
  • Tous les membres de l’association « Fondation SUCAF Gabon »

Travail en équipe. Les Opérationnels Terrain rendent compte aux 2 comités.

Moyens techniques et financiers :

  • Un local de 2 pièces (Bureau + salle de formation)
  • Une moto pour les déplacements dans les villages
  • Deux ordinateurs (2 portables) + 1 imprimante + + 1 appareil photo + 1 tél satellite
  • Un budget prévisionnel de 43 000 euros pour 2015 (pour les 2 sites)
  • Recours aux procédures déjà mises en place par le Comité d’Orientation

Liens à consulter

Site web des fondations somdiaa : www.fondations-somdiaa.com / Facebook : Fondations Somdiaa / Twitter : @ fdtn_somdiaa

Raison d’être de la mission du volontaire

Dans le cadre de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, les filiales du groupe SOMDIAA souhaitent mettre en place une structure dédiée à l’amélioration des conditions de vie des populations vivant à proximité des sites agro industriels. L’entreprise n’ayant pas pour mission de répondre individuellement à tous les besoins locaux, il est nécessaire de proposer d’autres alternatives aux populations de manière à ce qu’elles puissent subvenir à leur sécurité alimentaire et à leur développement économique, sanitaire et social d’un point de vue communautaire.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet

Le Volontaire agit en qualité de Conseiller Extérieur à la Fondation. Il vient en appui à la structure en apportant ses compétences. Il anime au quotidien les activités de soutien de la Fondation (organisation de formations, conseils organisationnels, structuration, gestion, sensibilisation, appui au montage de projets structurants à l’endroit des populations de bénéficiaires, mise en œuvre des projets et activités de suivis régulières sur le terrain, recherches de financements et de partenaires extérieurs).

Il contribue activement à la gestion et au bon fonctionnement général de la Fondation. Il travaille en binôme au sein d’une équipe opérationnelle chargée d’orienter et d’accompagner les populations bénéficiaires dans la mise en œuvre d’initiatives de développement local et communautaire en fonction des besoins exprimés localement.

Comment ?

Via la sensibilisation des populations locales, les diagnostics villageois, par l’accompagnement des groupes et associations locales dans la réflexion et le montage de leurs projets ou le perfectionnement de leurs activités grâce à la préparation et l’animation de formations adaptés, par l’identification et la mobilisation de partenaires techniques et financiers. Enfin, par le suivi et l’évaluation groupes et des activités menées sur le terrain.

Réalisations précédentes en lien avec la mission

  • Le projet a été présenté et est connu de toutes les parties prenantes suivantes :
  • La Direction Générale de l’entreprise
  • Les employés de l’entreprise
  • Les autorités administratives de la zone d’action
  • Les autorités traditionnelles de la zone d’action
  • Les populations de la zone d’action
  • Les comités de développement, les associations et groupements de la zone d’action.
  • Lancement de la Fondation SUCAF Gabon à Ouéllé le 6 avril 2013.
  • La Fondation SUCAF Gabon est actuellement en pleine activité. En 2015 l’équipe a su mobiliser la population villageoise de sa zone d’intervention et mis en œuvre plusieurs projets agricoles dont un gros projet de maraîchage regroupant plusieurs groupes et deux projets d’agriculture vivrière avec l’appui technique de l’IGAD, organisme de référence au Gabon. Début 2016 elle a lancé un projet de transformation du manioc. La Fondation travaille actuellement sur le soutien à de nouvelles initiatives et a engagé les démarches pour travailler dans une partie de sa zone d’intervention jusqu’alors peu exploitée.
  • Activités concrètes à mener :
  • Finaliser l’étude de la zone d’action (type monographique / diagnostic)
  • Mener les campagnes de sensibilisation à l’endroit des groupes de bénéficiaires sur l’action de soutien proposée par la Fondation SUCAF Gabon
  • Animer la Fondation SUCAF Gabon au quotidien en accord avec ses objectifs et son éthique
  • Appuyer le comité sur la gestion administrative et financière des ressources de l’association
  • Transférer ses compétences au chargé de développement local de la Fondation ainsi qu’aux membres du Comité de sélection et aux membres simples de la Fondation SUCAF Gabon, en fonction des besoins dûment constatés
  • Veiller au développement des activités de la Fondation en accord avec les objectifs statutairement définis
  • Accueillir les structures associatives et étudier leurs besoins respectifs et les solutions que la Fondation SUCAF Gabon pourra leur proposer
  • Organiser les formations à leur endroit (le volontaire pourra : soit dispenser ces formations lui-même, soit déceler les personnes compétentes pour assurer des formations).
  • Développer des projets en partenariat avec les associations, groupes ou communautés bénéficiaires
  • Récolter des fonds, mettre en place des partenariats entre la Fondation et les organisations de développement, les institutions, les opérateurs économiques
  • Assurer le suivi et l’évaluation (le cas échéant les ajustements) des projets financés, co financés ou portés par la Fondation
  • Mettre en place des procédures d’appui aux structures de base, formalisant ainsi son expertise
  • Entretenir des relations suivies avec le Comité de sélection des projets et avec le Comité d’Orientation des Fondations du groupe SOMDIAA

Lieu de travail et zone d’intervention : Local de la Fondation SUCAF Gabon, Village de Ouéllé Déplacements à prévoir : Dans toute la zone d’activité (14 villages) – Missions régulières à Franceville et ponctuelles à Libreville. Un séminaire annuel de toutes les Fondations SOMDIAA.

Moyens de déplacements prévus : Moto sur site – Franceville / Libreville : Taxi.

Contexte de vie

Lieu de vie : Zone rurale, site agro industriel de la SUCAF Gabon, une base vie avec eau + électricité en continu.

Milieu physique, climat : La base vie de la SUCAF Gabon se trouve au cœur du périmètre sucrier, environ 7000 personnes sont présentes sur le site. La zone est rurale et de nombreux petits villages (10 à 300 habitants) sont implantés à proximité. La ville de Franceville (40 km) à proximité regroupe près de 60 000 habitants, celle de Moanda (30 km) regroupe près de 20 000 habitants.

Habitation : Logement individuel meublé (salon, 1 chambre avec lit, armoire, table et chaises) et équipé (frigo, gazinière) mis à disposition par la SUCAF Gabon à l’intérieur de la base vie de l’entreprise. (Electricité en continu, eau traitée).

Mode de locomotion et temps de trajet par rapport à la ville : 30 minutes, en voiture

Approvisionnement en eau, électricité, produits d’importation : Energie mise à disposition par l’entreprise gratuitement (générée par les sous-produits de la canne à sucre), eau traitée courante. Marché à Ouéllé quotidien, peu achalandé, présence d’une petite supérette sur le site. Plusieurs boutiques en ville où on trouve un choix de produits importés.

Télécommunications, accès à internet : Réseau internet accessible depuis les locaux de la SUCAF Gabon ou l’équipe de la Fondation peut se connecter librement, en vue de la transmission des éléments de reporting et recherches internet. Réseau téléphonique Airtel et Libertis, connexion 3G via Libertis.

Loisirs, sport, culture : La base vie est dotée d’un bar/restaurant, d’un terrain de tennis, d’un terrain de volley et d’une supérette.

Profil du (de la) candidat(e)

Formation nécessaire :

  • Formation supérieure (Bac +2). Gestion de projet/ Développement local ou Agriculture/ Agronomie

Autres compétences, et savoir-être nécessaires : 

  • Agronomie / techniques agricoles/ Maraichage.
  • Gestion administrative et financière / comptabilité.
  • Capacité en matière de diagnostic.

Autres compétences, et savoir-être souhaités : 

  • Développement rural
  • Animation de réunion
  • Approche participative.

Conditions

Candidatez