INFIRMIER(E) (H/F) – RCA

Contexte de la mission

Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s’engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous.

Association indépendante nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires.

A l’international, MdM travaille dans 46 pays sur tous les continents et sur 4 thématiques prioritaires (soins aux migrants et aux déplacés, promotion de la santé sexuelle et reproductive, lutte contre le VIH et réduction des risques liés à l’usage de drogue, crises et conflits).

La RCA a une histoire jalonnée de coups d’Etat avec des transitions violentes de pouvoir, laissant un pays fragmenté et confronté à d’énormes difficultés en termes de développement. Le pays vit aussi dans l’ombre de conflits touchant les pays voisins.

En décembre 2012, un conflit armé éclate entre le pouvoir central centrafricain et la coalition des forces rebelles « Séléka » issues du nord du pays. Il s’achèvera par la chute de Bangui le 24 mars 2013 et l’auto proclamation de Michel Djotodia, un des leaders de la coalition, comme président. Suivra une crise intense marquée par des exactions violentes et des actes de prédation de la part des Séléka. En réponse, des résistances villageoise dites « Anti Balaka » se constituent à l’intérieur du pays. Elles mènent des premières offensives en septembre 2013 qui iront croissantes en intensité. En décembre 2013 le Conseil de Sécurité de l’ONU confie un mandat de stabilisation du pays à la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine (MISCA) ainsi que le déploiement de l’armée française, Sangaris. Le 10 janvier 2014, Michel Djotodia et son gouvernement de transition démissionnent. Le rapport de force bascule et les Anti Balakas intensifient leurs exactions ; les musulmans désormais pourchassés fuient les zones occupées par les Anti Balakas. Le 20 janvier 2014, le Conseil National de Transition élit Catherine Samba-Panza présidente de la transition. Les prochaines élections ont été repoussées à juin – juillet 2015. Depuis septembre 2014, une mission de maintien de la paix, sous conduite des Nations Unies, remplace la MISCA.

Le pays fait face à une crise humanitaire d’une extrême gravité. En janvier 2015, 2,7 millions de personnes ont besoin d’une assistance humanitaire sur un total de 4.5 millions et la population de déplacés est estimée à 438 500 personnes. A cela s’ajoute un exode massif des populations musulmanes à l’extérieur du pays, un pays divisé sur des bases communautaires et un Etat en faillite financière. Dans ce contexte, l’exposition aux maladies, paludisme en particulier, principale cause de morbidité et de mortalité dans le pays, est croissant. Des milliers de personnes sont laissées sans assistance.
MdM a été présent en RCA de 1996 à 2000 sur un projet VIH-SIDA dans le centre-ville de Bangui.

Suite au Coup d’Etat de mars 2013, MdM France a souhaité retourner en RCA afin de mettre en place des projets auprès des populations les plus vulnérables. Un projet d’urgence a été mis en place à travers des partenaires locaux puis a été étendu à partir de janvier 2014 à des cliniques mobiles sur les sites de déplacés.

Depuis avril 2014, MDM intervient au niveau des préfectures de Bangui et de l’Ombella M’Poko par un soutien à 4 centres de santé et à un hôpital.
Les activités de MdM visent l’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et de SSR, la préparation de la réponse aux épidémies. Un volet dédié aux violences liées aux genres est aussi mis en oeuvre.

Description de la mission

En tant qu’infirmièr(e), vous renforcez les compétences du personnel paramédical et améliorez la qualité des activités préventives dispensées dans les structures soutenues
Les responsabilités et taches sont réalisées sous la coordination du coordinateur médical.

Programme médical et paramédical

  • Observez les pratiques médicales et paramédicales des équipes des différents sites
  • Proposez et mettez en œuvre des mesures correctrices au cours de supervisions sur sites afin d’améliorer la qualité des soins dispensés
  • Evaluez la qualité des soins infirmiers dans les centres soutenus et proposez des formations en fonction des besoins identifiés
  • Disséminez les protocoles médicaux et paramédicaux, les expliquez et veillez à leur application
  • Participez à l’élaboration de nouveaux outils selon les besoins identifiés
  • Participez au suivi et à la supervision des activités de prévention au niveau des structures soutenues (dépistage nutritionnel, vaccination, IEC…)
  • Assurez l’accompagnement et la supervision du personnel chargé des activités de prévention dans les structures soutenues
  • Assurez la supervision des superviseurs médicaux nationaux de l’équipe MdM
  • Participez à l’organisation des transferts des urgences médicales si nécessaire
  • Vous assurez que les règles d’asepsie de base sont respectées au niveau des structures soutenues
  • Participez au suivi de la mise en œuvre de la gestion des déchets selon les protocoles définis

Pharmacie et management des stocks

  • Participez au suivi et à l’analyse des consommations des médicaments et consommables
  • Pouvez participer à la préparation, la répartition et le suivi des donations médicales

Reporting/Monitoring/Analyse

  • Participez à l’élaboration de nouveaux outils de collecte et d’analyse selon les besoins identifiés
  • Appuyez les structures dans la collecte et l’analyse régulière des données ; êtes responsable de la qualité des données récoltées dans le cadre des activités préventives et communautaires
  • Participez à la rédaction des rapports d’activités hebdomadaires et mensuel ainsi qu’au remplissage des outils internes de monitoring (monitool, base de données…)

Coordination / partage d’informations

  • Partagez au quotidien les différents problèmes rencontrés sur les structures appuyées avec l’équipe de coordination
  • Participez aux différentes réunions internes MdM
  • Participez sur demande de l’équipe de coordination à des réunions avec le MSPP, les équipes du district de santé, les comités de gestion, les agences de Nations unies
  • Rédigez les CR de certaines réunions

Conditions de la mission

  • A partir du 19/03/2015
  • Durée : 6 mois
  • Contrat : VOLONTAIRE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (loi française)
  • Indemnités mensuelles : 915 euros / mois (+ perdiem)
  • Ville Bangui

Le volontaire

Expérience

  • Infirmier(e) diplômé d’état
  • Expérience humanitaire fortement appréciéE
  • Expérience en médecine tropicale serait un plus

Langues parlées

  • Français courant (écrit, parlé) obligatoire

Qualité du candidat

  • Capacité à manager une équipe
  • Capacité à élaborer et dispenser des formations
  • Sens de l’organisation et de la gestion des priorités
  • Patience
  • Capacité d’adaptation à un environnement multiculturel
  • Réactivité, anticipation, capacité à prendre des initiatives
  • Rigueur, qualités organisationnelles
  • Bon esprit d’équipe
  • Capacité de travailler dans un contexte sécuritaire dégradé
  • Capacité à travailler en équipe
  • Capacité à travailler dans l’urgence
  • Engagé, vous adhérez aux valeurs de MdM et êtes motivé par son modèle associatif

Candidatez

Cette mission est proposée par :