Jeannette : une VSI calédonienne au Vanuatu

Cet article est issu du site de France TV Info, paru le 27/10/2016.

15/12/2016

" Dans le jargon du volontariat, Jeannette Hnawang est une VSI : Volontaire de Solidarité Internationale. Comme d’autres calédoniennes actuellement, elle se trouve au Vanuatu. Sa mission ? Assurer, dans les écoles, la promotion de la Francophonie à Santo.

Jeannette voulait tenter l’aventure solidaire ; désormais, elle est « volontaire de solidarité internationale - VSI dans le jargon du volontariat - au Vanuatu.

Si l’on devait résumer ce qu’est un VSI, c’est une sorte de service civique mais effectué à l’étranger. Les pays accueillant le plus de VSI de l’association "France Volontaires" sont Madagascar, le Cambodge les Philippines et le Cameroun. Notre plus proche voiin, le Vanuatu, n’est pas très loin derrière avec l’accueil de presque 15 volontaires chaque année.

Actuellement au Vanuatu, les volontaires sont essentiellement affectés dans les écoles, où ils réalisent un projet professionnel mais aussi personnel. D’autres "VSI" se trouvent affectés en d’autres lieux comme par exemple le musée de Port Vila, le bureau des femmes ou encore au sein de l’Alliance Française.

C’est là qu’a été affectée Jeannette, originaire de Lifou. Son rôle ? Participer à la promotion de la Francophonie à Luganville, capitale de l’île de Santo. 

Jeannette Hnawang est ravie de cette expérience. Titulaire d’un BTS en animation, en Nouvelle-Calédonie, elle a auparavant travaillé dans d’autres secteurs économiques, comme la banque ou au sein d’une société de location de voitures. Mais sans jamais accrocher ni même s’épanouir jusqu’ici dans le monde professionnel. "

Retrouvez l’article original sur France TV Info