Komivi, en France : "Le voyage solidaire change l’être humain et le rend plus positif dans la vie : c’est ce que je suis devenu "

© France Volontaires

Komivi, originaire du Togo participe au troisième volet du projet "Les Ambassadeurs de l’engagement citoyen à l’international" et réalise sa mission de Service Civique de réciprocité de 4 mois en France.

Qui es-tu ?

Portrait Chinois : Si tu étais…

  • Un personnage célèbre : Obama
  • Un animal : Un lion
  • Un objet : Une table
  • Un plat : la pâte avec ébésséssi (Sauce pimenté)
  • Une couleur : Bordeau
  • Une chanson : One love
  • Un film : Il a déjà tes yeux
  • Un livre : L’enfant Noir de Camara LAYE
  • Un sport : Le basket
  • Un métier : Web développeur
  • Un mois de l’année : Décembre
  • Un proverbe : « Il est dur d’être pauvre, il est encore plus dur d’être seul ».

Pour quelle(s) raison(s) ce projet d’engagement en service civique ?

Ce projet a sa raison d’être. Il m’a permis de découvrir une autre forme de travail en équipe, comment s’organisent des mobilités et comment se mettre à la place d’autrui quand il/elle part pour un séjour dans un autre pays avec une culture, une langue différente que la tienne. Ce projet d’engagement en service civique m’a permis de mieux me connaître. Cet engagement m’a permis aussi de découvrir le milieu informatique (communication) dans lequel je cherche une formation ici en France.

Que faisais-tu avant de partir en service civique ?

Avant de partir j’étais étudiant en Gestion des Ressources Humaines à l’université de Lomé. Je suis aussi président de l’association JAIMESUD : elle accueille des bénévoles et de stagiaires en voyage solidaire au Togo. Je suis également fondateur d’une association de tourisme durable qui organise des circuits touristiques à travers le Togo.

La mission

Quelles actions as-tu réalisé jusqu’à présent ?

J’ai participé à l’organisation de trois mobilités dont deux en Allemagne à Berlin et une à Bruxelles. Bientôt, se sera le festival de la musique classique de la ville de Sainte. Je participe à son organisation et à sa réalisation pour finir en beauté mon projet en juillet.

Peux-tu citer les compétences acquises au cours de ta mission de volontariat ?

Les compétences acquises au cours de cette mission sont :
L’organisation de voyages. Savoir comparer des prestations et faire des choix d’offres basés sur le rapport qualité-prix. L’amélioration de mes compétences en bureautique ainsi que l’organisation événementielle.

Quelles ont été les difficultés rencontrées (techniques, humaines, intellectuelles etc.) ?

Le froid, l’adaptation.

Quelles sont selon toi les trois qualités essentielles pour devenir volontaire ?

La motivation, la disponibilité, être dévouer et engagé.

Si tu devais promouvoir l’engagement citoyen à l’international en une phrase…

Le voyage solidaire change l’être humain et le rend plus positif dans la vie : c’est ce que je suis devenu.

Culture

Quelles sont les plus grandes différences entre la France et le Togo ?

L’hospitalité, la cuisine et les conditions climatiques. 

Quel est ton souvenir le plus fort ?

Les huîtres vivantes qu’on a mangées.

Et après ?

Quels étaient tes projets post-volontariat avant de réaliser ta mission ? Ont-ils évolué suite à ton service civique ?

J’avais comme projet de faire des liens entre le projet que je réalise en France et celui au Togo et si possible créer un nouveau projet.

Selon toi, qu’apporte un service civique à l’international dans un parcours de vie (insertion professionnelle…) ?

Il apporte une ouverture d’esprit et permet de s’insérer dans une nouvelle vie (devenir autonome…)

Un conseil à donner aux futurs volontaires ?

Être très ouvert et aller à la rencontre des autres. Ne jamais être en retard ou prévenir par message ou par mail en amont pour signaler son retard.
Avoir un agenda pour pouvoir suivre ses plannings de la semaine et du mois.
Il faut profiter de cette occasion pour visiter et surtout trouver une porte de sortie comme une recherche d’école ou présenter son projet aux entreprises afin de trouver des débouchés.

Pour plus de renseignements, contactez Noémie Do Linh : noemie.dolinh@france-volontaires.org