L’adoption des indicateurs de suivi des ODD lors de la Commission statistique des Nations unies

Du 8 au 11 mars s’est tenue la 47e session annuelle de la Commission statistique des Nations unies. Un an après sa création, le Groupe IAEG-SDG chargé de proposer un cadre d’indicateurs de suivi de l’Agenda 2030 a remis son rapport.

07/04/2016

C’est le Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) qui devra par la suite se prononcer sur l’adoption finale de ce rapport. L’ensemble des Etats présent a soutenu son adoption, même si des désaccords sur plusieurs indicateurs ont été relevés. 

Ils ont dénoncé le manque de place laissé aux organisations de la société civile dans la résolution et ont formulé un ensemble de propositions pour réintroduire l’esprit d’inclusion et de participation dans ce texte. 

Ces négociations ont été l’aboutissement du plaidoyer collectif mené depuis un an, visant à faire reconnaitre la société civile comme un acteur crédible au côté des gouvernements et des agences statistiques nationales. Un papier de positionnement commun en réaction au rapport a été présenté aux Etats et à la Commission statistique lors de la session. Les propositions formulées par France Volontaires au nom du groupe de travail « volontariat et post-2015 » ont été reprises dans ce papier.

Si ce cadre global est adopté, la déclinaison nationale de ces indicateurs doit maintenant démarrer. L’enjeu pour France Volontaires et ses partenaires à l’international sera de parvenir à rendre compte de la contribution du volontariat aux ODD au travers de ces indicateurs.

Pour plus de renseignements, contactez Coline Peyre : par mail coline.peyre@france-volontaires.org