L’édito de février 2018 : Le volontariat réaffirmé comme levier de la politique de développement française

La première réunion du quinquennat du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID), le 8 février dernier, a conforté le volontariat international.

26/02/2018

Le volontariat réaffirmé comme levier de la politique de développement française

La première réunion du quinquennat du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement(CICID), le 8 février dernier, a conforté le volontariat international. 
« L’engagement citoyen est réaffirmé comme levier transversal d’action de la politique de développement et de solidarité » peut-on lire dans le relevé de conclusions du CICID. Est également souligné l’attachement de la France à la mobilisation de la « jeunesse de notre pays dans une logique de réciprocité ».

France Volontaires se félicite de voir ainsi figurer, dans ce document clé qui définit les grandes orientations de la politique de développement et de solidarité internationale de la France, plusieurs des contributions qu’elle a portées en lien avec le CLONG-Volontariat, notamment dans le cadre du Conseil national pour le développement et la solidarité internationale (CNDSI). Cette instance de concertation du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères s’est réunie en janvier dernier, puis en format élargi le 22 février. L’atelier « Engagement citoyen, les jeunes acteurs du développement » a en particulier souligné le rôle central de France Volontaires dans l’articulation entre Éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale et volontariats, dans une perspective de parcours d’engagement (voir les travaux communs entre Educasol et France Volontaires).

Preuve que l’engagement citoyen se situe au cœur des enjeux des relations entre les pays, trois accords bilatéraux ont été signés à Dakar, à l’occasion de la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation, dont un sur le volontariat. Et les entretiens entre Jacques Godfrain, président de France Volontaires, et ses interlocuteurs sénégalais au ministère de la Jeunesse ou à la Direction de la Coopération Technique ont confirmé l’importance d’échanges réciproques de volontaires, moteurs de la coopération entre les deux pays. Un bel écho aux conclusions du CICID.

Jean-Daniel Balme,
Délégué général de France Volontaires