L’édito de janvier 2018 : L’éducation à l’honneur

Les 1er et 2 février, Dakar deviendra la capitale de l’éducation. Décideurs politiques, bailleurs internationaux et membres de la société civile – notamment la Coalition Education dont font partie plusieurs membres de France Volontaires - s’y sont donnés rendez-vous pour la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation, co-présidée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et le Président du Sénégal, Macky Sall.

29/01/2018

L’éducation à l’honneur

Les 1er et 2 février, Dakar deviendra la capitale de l’éducation. Décideurs politiques, bailleurs internationaux et membres de la société civile – notamment la Coalition Education dont font partie plusieurs membres de France Volontaires - s’y sont donnés rendez-vous pour la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation, co-présidée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et le Président du Sénégal, Macky Sall.

Le volontariat représente un dispositif essentiel de la mobilisation citoyenne pour une éducation à la hauteur des défis rencontrés. L’éducation est le premier champ d’intervention des volontaires internationaux (pour 35 % d’entre eux[1][2]). A l’occasion de cette Conférence, France Volontaires valorise leur contribution. Nous publions un livret autour de l’Objectif de développement durable (ODD) n°4, développant les marqueurs associés à cet objectif dédié à l’éducation, des chiffres sur la participation des volontaires, et des témoignages de volontaires et de structures d’accueil. Ce livret sera décliné à l’avenir autour d’autres ODD, rappelant le rôle indispensable des volontaires, « levier puissant et transversal » de la mise en œuvre de l’Agenda 2030.

Parallèlement se joue au niveau européen une partition importante pour l’éducation non formelle et la jeunesse. Une refonte de la politique européenne sur ces sujets est en cours. France Volontaires a relayé ces dernières semaines la grande enquête Provox "Jeunesse, Europe et Educ’Pop" du Cnajep, qui vise à réunir l’avis et les voix de 5 000 jeunes. Les résultats de cette enquête serviront de base de travail au festival Provox (le 3 février prochain à Paris). Cet événement permettra d’établir un ensemble de propositions qui sera mis en débat au niveau européen, notamment au sein du conseil des ministres. C’est à partir de cette base que sera rédigée la prochaine stratégie européenne pour la jeunesse qui influencera les programmes européens pour la jeunesse, ainsi que les projets européens qui y sont liés.

A propos de projets, je tiens à saluer le succès de la journée d’information qui s’est tenue le 25 janvier dans les locaux de France Volontaires autour de l’appel à projets « Jeunesse IV » du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, en présence notamment de Christine MORO, Ambassadeur déléguée à l’action extérieure des collectivités. Une cinquantaine de représentants de collectivités avaient fait le déplacement. France Volontaires a participé quelques jours plus tôt à la journée d’information organisée par Occitanie Coopération à Montpellier et à Toulouse. La vitalité de la mobilisation des collectivités autour de nos sujets témoigne de la pertinence de l’engagement citoyen à l’international comme une réponse adaptée et pérenne aux enjeux de cohésion sociale et d’internationalisation des territoires.

Jean-Daniel Balme,
Délégué général de France Volontaires

[1] Volontaires partis en VSI, VEC ou VIA
[2] Source : ministère de l’Europe et des Affaires étrangères