L’édito de mars 2018 : Accueil de jeunes volontaires internationaux, France Volontaires vous aide à sauter le pas

23/03/2018

Je vous annonçais en début d’année la publication de livrets dédiés aux Objectifs de Développement durable (ODD), rappelant le rôle indispensable des volontaires, « levier puissant et transversal » de la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Après l’ODD 4, en lien avec l’éducation, c’est l’Objectif 5 qui a été mis à l’honneur. A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, France Volontaires a choisi de mettre en lumière le parcours de volontaires dont les missions et l’engagement personnel font avancer la cause de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes.

Le prochain livret au programme s’attaquera à l’ODD 13 et la lutte contre les changements climatiques. Un nouvel appel à contributions a été lancé aux membres de France Volontaires désireux d’y faire figurer leurs actions et celles de leurs partenaires et volontaires.

En lien avec cette thématique, un nouveau projet coordonné par France Volontaires a fait ses premiers pas fin mars à l’occasion de la Journée internationale de l’Eau. Le projet "TERO - Territoires Engagés pour la Résilience des Oasis ", financé dans le cadre du Programme européen de Volontariat dans l’aide humanitaire vise à renforcer la résilience des communautés oasiennes du Maroc, de la Mauritanie et de la Tunisie face aux risques liés au changement climatique, et à partir de l’implication des jeunes volontaires locaux. Ceux-ci ont pour vocation à devenir acteurs de la préservation de leur territoire et à donner vie à des réponses sociales, économiques et environnementales pour un développement durable au Maghreb.

Pour prolonger nos travaux sur l’Agenda 2030, je vous donne rendez-vous le 12 avril prochain. A l’occasion de la rencontre de son réseau international, France Volontaires organise une conférence sur le thème : « L’engagement citoyen à l’international : inventer des solutions partagées au défi de l’Agenda 2030 ». Parmi les solutions communes déjà identifiées, la réciprocité et l’accueil de volontaires internationaux en France figureront au menu des échanges.

France Volontaires vient d’ailleurs de publier deux guides complémentaires sur la réciprocité, dans un souci de partage d’expériences à l’attention des acteurs du secteur. Le premier, intitulé "Vers plus de réciprocité dans le volontariat", souhaite encourager les associations à développer des missions de volontariat mobilisant des volontaires internationaux sur le territoire français et faciliter leur montage, afin de contribuer à la mise en œuvre du principe de réciprocité dans le volontariat. Il est le fruit de la capitalisation d’une capitalisation avec l’association Cool’eurs du Monde en Nouvelle-Aquitaine. Le second, "Accueillir des volontaires internationaux en service civique en France", propose des repères sur les questions statutaires, administratives et logistiques pour accueillir un-e volontaire international-e, ainsi que sur son insertion sociale et la réussite de sa mission. En sus de l’appui apporté par France Volontaires, le témoignage de Bouchra, jeune Marocaine engagée de service civique à Lyon auprès du Service de Coopération au Développement (SCD), que vous pouvez consultez dans cette lettre d’information, devrait finir d’inciter les indécis à sauter le pas.

Jean-Daniel Balme
Délégué général
France Volontaires