L’édito du DG, avril 2016 : le volontariat international pour tous les jeunes

29/04/2016

Dans le cadre du programme Opportunités de volontariat international pour tous les jeunes (IVO4ALL), la France s’est positionnée comme terrain d’expérimentation. Rappelons que ce programme doit renforcer l’intégration sociale des jeunes et leur ouverture au monde. Le mois d’avril a ainsi vu la mise en place de deux temps forts : d’abord un atelier des plus innovants réunissant organisations d’envoi et d’accueil sur l’accompagnement des volontaires. Le Président de l’Agence du Service Civique a pu à cette occasion relayer l’importance de la dimension internationale alors que le service civique universel est en train de se déployer ; puis un stage retour de volontaires issus d’un public qui ne part habituellement pas et qui se sont engagés sur des missions de quatre à cinq mois à l’étranger.
Au-delà de cet important programme, je suis convaincu que nous pouvons faire mieux et plus.

C’est pour donner de l’ampleur à cette dynamique justement que le comité directeur de France Volontaires a souhaité qu’une initiative pilote soit prise. France Volontaires a initié en partenariat avec l’Union nationale des missions locales, la Ligue de l’enseignement et l’EPIDE de Brétigny-sur-Orge le déploiement d’une quarantaine d’engagés de service civique, accueillis par notre réseau des Espaces Volontariats dans vingt pays, autour d’une mission d’ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international. Dès le mois de mai, en guise de première étape, les volontaires s’engagent dans un temps collectif de formation. Mais cette initiative concrète ne nous fait pas oublier le plaidoyer nécessaire pour inscrire l’international au cœur du service civique universel.

La nomination de François Chérèque comme haut-commissaire à l’engagement, heureuse annonce du mois d’avril, nous permet de réitérer toute la disponibilité de France Volontaires pour le soutenir dans cette formidable et nécessaire mission. Cette actualité se double de la transmission au parlement du projet de loi Egalité et citoyenneté, occasion aussi pour enrichir la dimension internationale du Service civique. De nombreux acteurs autour de France Volontaires et ses membres souhaitent notamment qu’y soit sécurisé l’accueil des jeunes étrangers dans le cadre de la réciprocité. Ces jeunes qui viennent s’engager volontairement pour l’intérêt général, dans nos établissements scolaires et dans nos territoires, contribuent à l’ouverture au monde de notre société ; ils méritent toute notre attention et un accueil digne.

Jean-Daniel BALME
Délégué général