L’édito du DG, février 2016 : Volontariat pour tous

26/02/2016

En attendant la nomination du haut-commissaire à l’engagement annoncé par le Président de la République nous pouvons envisager les orientations sur lesquels il serait amené à s’investir. Parmi celles-ci figurera sans nul doute l’accessibilité des engagements volontaires pour tous. La plateforme France Volontaires porte ainsi déjà plusieurs dynamiques au plan de l’engagement international.

France Volontaires coordonne pour le compte du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports le programme européen « Volontariat international pour tous - IVO4All ». Ce programme vise à réformer les politiques publiques de volontariat pour qu’elles s’ouvrent à tous. Les cinq pays européens, dont le Royaume-Uni et l’Italie, impliqués se sont réunis en comité de pilotage à Paris en début de ce mois. Outre la diversité et la grande mobilisation des acteurs, c’est quelques 100 jeunes volontaires qui vont bénéficier de mesures adaptées au cours de l’année pour vivre leur engagement citoyen à l’international.

En 2016 France Volontaires, en partenariat avec l’Union Nationale des Missions Locales (UNML) et d’autres partenaires officiels, lance aussi une action pilote. L’objectif est de promouvoir le volontariat à l’international auprès de jeunes peu ou pas diplômés. 45 jeunes de 18 à 25 ans seront mobilisés, sous statut d’engagés du Service civique, en tant qu’ambassadeurs de l’engagement citoyen à l’international. Ces volontaires encouragerons et aiderons les jeunes à vivre une expérience de volontariat international quel que soit leur expérience de la mobilité à l’étranger ou leur niveau de qualification. Ils exerceront cette mission d’intérêt général en étant accueillis au sein d’une association ou d’une mission locale.

Alors que la plateforme France Volontaires et ses membres sont pleinement mobilisés pour donner suite à l’évaluation de politique publique sur l’engagement citoyen international des jeunes, France Volontaires est opérationnellement très impliquée pour assurer l’ouverture du volontariat au plus grand nombre. La visite le 8 février dernier d’Anne-Marie Descôtes, Directrice générale de la mondialisation, accueillie par Jacques Godfrain, des membres du bureau et la direction aura été en tout cas l’occasion de confirmer le rôle qu’entend jouer la plateforme comme acteur pivot de l’engagement international.

Jean-Daniel Balme
Délégué général