L’édito du DG, novembre 2015 : Paris, Bamako, Tunis… Nous sommes unis.

26/11/2015

La succession d’attentats odieux qui touchent la France, le Liban, le Mali ou cette semaine encore la Tunisie ne font malheureusement que nous rappeler avec cruauté la nécessité d’agir au niveau global comme au niveau local face à la volonté de quelques-uns d’atteindre le cœur de nos sociétés.

Cela ne peut que nous amener à réfléchir et à agir toujours plus en lien avec les acteurs de la société civile et nos concitoyens. Les missions de la plateforme ont plus que jamais tout leur sens. Elles contribuent en effet à tisser du lien social dans notre société et avec nos partenaires à travers le monde. Elles continuent inlassablement à donner à comprendre la complexité du monde, l’interdépendance de nos sociétés et l’universalité des enjeux de développement au cœur desquels la place de l’humain et de l’altérité sont centraux.

Le repli sur soi n’est définitivement pas la réponse alors même que cela pourrait apparaître comme une réponse naturelle pour se protéger. Je suis convaincu, comme beaucoup au sein de notre plateforme, que le volontariat et son ouverture à l’international est une des réponses, concrètes, constructives sur le long terme, à la barbarie que nous venons de vivre.

Jean-Daniel Balme
Délégué Général