LE PROJET HAICOVOL

A l’initiative du SCD, ce projet a permis à 5 jeunes étrangers de venir en France effectuer une mission de service civique durant 6 mois. 3 ivoiriens et 2 haïtiennes ont pu ainsi s’investir dans des associations de solidarité du Rhône et de la Loire d’octobre 2016 à mars 2017.

Les associations partenaires du projet qui les ont accueillis sont : Solidarité Afrique, Lyon-Haïti Partenariats, AILOJ et Les Petits Frères des Pauvres.

Un objectif : la réciprocité !

Chaque année, de nombreux jeunes français partent à l’étranger pour une mission de volontariat.
En 2015, ils étaient environ 2 000 en statut VSI et 1 000 en service civique ! Depuis 2010, la loi sur le service civique permet à tous les pays qui accueillent des volontaires français d’envoyer à leur tour leurs jeunes en France pour effectuer un engagement de service civique. Cette avancée permet désormais une réciprocité dans les échanges de solidarité internationale et de renforcer les relations partenariales entre les structures françaises et celles des « pays du Sud ».
Le SCD a donc initié le projet HaiCoVol pour permettre à de jeunes haïtiens et ivoiriens de découvrir l’engagement en France.

Les apports du volontariat de réciprocité 

Pour les jeunes volontaires : 

  • Vivre une expérience de mobilité internationale
  • Développer de nouvelles compétences personnelles et professionnelles 
  • S’ouvrir à l’interculturalité en France 

Pour les structures d’accueil françaises : 

  • Enrichir et appuyer leurs activités, grâce aux compétences et aux regards nouveaux des jeunes
  • Créer de nouveaux liens interculturels
  • Croiser la solidarité locale et internationale

Une ambition : son développement !

Il était essentiel pour le SCD et ses partenaires que le projet ne reste pas confidentiel et bénéficie d’une certaine visibilité.
D’une part, pour mettre un coup de projecteur sur une démarche innovante sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes, d’autre part pour toucher de futures structures d’accueil partenaires et de potentiels bailleurs en vue de reconduire l’opération.
Car, comme le suggère le leitmotiv du SCD « Vivre autrement ici et ailleurs », la finalité est bien celle-ci : pour un monde plus juste et solidaire, le SCD souhaite s’impliquer dans le développement et la démocratisation du volontariat de réciprocité.

Téléchargez la présentation du projet HaiCoVol