Le contexte

Le projet IVO4All remplit l’action clé n°3 du programme Erasmus +.

Les membres de l’Union Européenne, et en particulier ceux impliqués dans le consortium d’IVO4All, continuent de relever de nombreux défis : l’exclusion sociale des jeunes, des taux élevés de chômage chez les jeunes ainsi que des risques élevés de pauvreté et de marginalisation.

En réponse à cette situation, des priorités politiques on été fixés par l’Union Européenne et les Etats membres dans le domaine de la jeunesse, pour assurer la réalisation de la stratégie Europe 2020, ainsi que des stratégies nationales spécifiques.

Priorité UE 2020

Vers plus d’inclusion : une économie à fort taux d’emploi favorisant la cohésion économique, sociale et territoriale

+

Priorité membres de l’UE

Renforcer l’égalité d’accès et la participation aux dispositifs de service civique et de volontariat international

Plus d’informations sur Europe 2020

 

Erasmus+ Programme

Sous la supervision de la Commission Européenne, DG Education et Culture, le programme Erasmus+ vise à accompagner les actions sur le terrain dans le domaine de l’Education, de la Formation, de la Jeunesse et du Sport pour la période 2014-2020.

Ce programme donne la possibilité aux étudiants, stagiaires, personnels et bénévoles d’effectuer un séjour à l’étranger pour accroître leurs compétences et employabilité. Il accompagne les organisations à travailler en partenariat transnational et à partager leurs pratiques innovantes.

Plus d’informations sur Erasmus+

Les actions du programme Erasmus+ sont divisées entre actions décentralisées et centralisées :

  • Les actions décentralisées sont gérées dans chaque programme pays par les Agences Nationales qui sont désignées par leurs autorités nationales
  • Les actions centralisées sont gérées au niveau européen par l’Agence exécutive « Education, audiovisuel et culture » (EACEA), localisée à Bruxelles. L’EACEA est en charge de la gestion complète du cycle de vie des projets, de la promotion du programme, l’analyse des demandes de subventions, le suivi sur le terrain des projets, jusqu’à la diffusion des résultats du programme

Plus d’informations sur l’EACEA

 

L’inclusion, une priorité pour les autorités Européennes

Dans sa communication « Les politiques de l’UE et le volontariat : reconnaître et promouvoir les activités de volontariat transfrontalières dans l’UE », la Commission Européenne reconnaît que « le volontariat contribue à la stratégie de croissance Europe 2020, en particulier l’objectif d’atteindre un taux d’emploi de 75% dans l’UE d’ici 2020, en aidant les individus à acquérir de nouvelles compétences et à s’adapter aux évolutions du marché du travail. Le volontariat contribue directement aux objectifs clés des politiques de l’UE tels que l’inclusion sociale, l’emploi, l’éducation, le développement des compétences et la citoyenneté ».

 

Le contexte d’IVO4All

Le projet IVO4All remplit l’Action Clé n°3 (Soutien à la réforme des politiques) du programme Erasmus+.L’Action clé n°3 fournit des subventions pour une grande variété d’actions visant à stimuler le développement de politiques innovantes, le dialogue politique et la mise en œuvre, et l’échange de savoir dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

En tant que parties prenantes nationales dans le domaine de la jeunesse et du volontariat, les partenaires impliqués dans le projet IVO4All conviennent que le service civique et le volontariat international sont des outils stratégiques pour stimuler, éduquer, responsabiliser les jeunes et ainsi contribuer à leur intégration sociale.

Pourtant, les dispositifs nationaux de volontariat existants bénéficient le plus souvent à des jeunes issus de milieux socialement et économiquement privilégiés. L’analyse commune entre les partenaires est que les jeunes participants envoyés en tant que volontaires en dehors de leur pays ont généralement un profil spécifique, qui ne correspond pas aux publics ciblés initialement par ces dispositifs.

Afin d’assurer une meilleure accessibilité aux dispositifs de volontariat, le consortium IVO4All a été mis en place. Le Ministère français de la Jeunesse a mandaté France Volontaires pour coordonner le projet. En collaboration avec France Volontaires, il a mis en place un réseau européen de hautes autorités publiques, organisations de la société civile et une agence d’évaluation, dont le but est d’améliorer l’accès de tous les jeunes au volontariat international et au service civique.

Visitez le site d’IVO4All