Le projet WECCEE 2

Il a concerné l’envoi de 4 volontaires sénégalais en France et l’accueil de 10 Français au Sénégal entre novembre 2015 et juin 2016. Les champs d’action des volontaires tournent autour de l’éducation à la citoyenneté à travers lesport (rugby principalement), la communication, l’animation d’ateliers éducatifs, etc.

Bilan et valorisation du projet WECCEE 2

Contrairement à l’édition précédente, la période de bilan ainsi que la restitution se sont déroulées au Sénégal en présence des volontaires sénégalais et français. L’équipe de Cool’eurs du Monde (CDM) a également participé à ces différentes actions.

  • Bilan et valorisation du projet entre volontaires sénégalais et français

Durant 6 jours, volontaires français et sénégalais se sont réunis à Thiès afin, d’une part, de dresser le bilan de leur parcours de volontariat et, d’autre part, de réfléchir à sa valorisation.
Riche en enseignement, la période de bilan a permis d’échanger sur les acquis de l’expérience, les questions d’interculturalité en France et au Sénégal, les difficultés rencontrées, la poursuite de l’engagement volontaire au retour...

  • Bilan du projet entre volontaires et structures d’accueil sénégalaises

Les responsables et/ou tuteurs des volontaires ont rejoint le groupe au 4ème jour des travaux. Ces derniers se sont réunis pendant une matinée pour faire ressortir les points forts et les axes d’amélioration sur la présence des volontaires au sein de leurs structures. Par la suite, le directeur de CDM a échangé avec chaque responsable de structure sur la poursuite ou non du partenariat. Volontaires et responsables ont tiré un bilan assez positif de l’expérience WECCEE 2.

De nouveaux acteurs dans la réciprocité

En 2016, outre CDM et ADOS, d’autres acteurs de la solidarité internationale se sont impliqués dans le Volontariat International de Réciprocité (VIR), dont notamment :

  • Le Soler, en partenariat avec la commune de Rufisque : deux volontaires sénégalais ont effectué une mission de 10 mois en Occitanie dans le domaine de l’environnement (gestion des déchets, eau et assainissement)
  • La coopération Lille/Saint-Louis : après une rude sélection réunissant les différents acteurs de la coopération décentralisée, un volontaire a été sélectionné pour une mission de 10 mois à Lille auprès de l’association Ch’ti Teranga (puis Léo Lagrange). Le volontaire participe à l’animation d’ateliers sur la citoyenneté auprès des jeunes
  • Le comité de jumelage Teranga (soutenu par le conseil départemental de l’Allier) dans le cadre de la coopération décentralisée avec Nguekhokh : une volontaire a effectué une mission de 6 mois auprès de l’association Solidarité Jeunesse
  • L’Association pour le Développement Intégré et la Formation (ADIF) basée en Nouvelle-Aquitaine (Cognac) : 3 volontaires sénégalais sont mobilisés pour une durée de 10 mois auprès de l’association en France et interviennent dans la sensibilisation sur la mobilité des jeunes et des projets de coopération internationale.

Pour toutes ces missions, compte tenu de son expérience dans le champ de la réciprocité, les structures d’envoi ont sollicité l’équipe de France Volontaires soit pour qu’elle participe au recrutement des volontaires ou qu’elle appuie dans la constitution des dossiers de demande de visa.