Maëva : S’engager : c’est une leçon de vie

© Espace Volontariats Madagascar

France Volontaires met en œuvre, en partenariat avec l’Union Nationale des Missions Locales (UNML) une action pilote : Les Ambassadeurs de l’engagement citoyen à l’international. L’objectif de cette action pilote est de promouvoir l’engagement et la mobilité internationale et de favoriser l’autonomie par le biais du volontariat à l’international. Le volontaire a pour mission d’encourager et d’aider les jeunes à vivre une expérience de volontariat international quelle que soit leur expérience de la mobilité à l’étranger ou leur niveau de qualification.

26/09/2016

Qui es-tu ?

Peux-tu te présenter en 4 mots ?

  • Motivée
  • Curieuse
  • Engagée
  • Souriante

Pour quelle raison ce projet d’engagement en Service Civique ?

  • Se rendre utile
  • Trouver une alternative entre les études
  • Trouver une profession

Quels objets as-tu apportés avec toi dans tes valises et pourquoi ?

J’ai apporté des affaires personnelles et des habits venant de l’association « Coup de Pouce » dans la quelle je suis bénévole lors de mes temps libre en France pour les distribuer ici.

L’interculturalité

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

C’est une île colorée : aussi bien les vêtements que les habitations. Les malgaches sont souriants, malgré une grande pauvreté et de gros écarts de richesse.

Quelles sont les différences qui t’ont le plus marquée entre la France et Madagascar ?

  • Corruption banalisé,
  • culture différente (culinaire et mentale),
  • pas de surveillance sur l’hygiène,
  • produits majoritairement sains (peu de produits phytosanitaires : viande propre et non modifié),
  • simplicité de vie (ex : boire et manger des brochettes dehors en plein centre-ville sur un banc avec une table et des amis).

La mission

Quelles sont les actions que tu as réalisées pour le moment ?

J’ai fait des rencontres avec des associations et des volontaires, ainsi que des dons. J’ai également rencontré les habitants des bas quartiers pour distribuer des habits provenant de « Coup de Pouce ». J’ai fait des portraits et des photos de scène de vie pour les diffuser à mon retour pour sensibiliser la vie à Madagascar. Et j’ai organisé un atelier cuisine à la « Kaze des volontaires » avec Bodo (la gérante).

Au cours de ta mission de volontariat, quelles sont les trois compétences que tu as acquises jusqu’ici ?

  • Organiser des activités associatives,
  • rédiger des comptes rendus,
  • me présenter
  • présenter mon travail à d’autres personnes/structures.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées (techniques, humaines, intellectuelles etc.) ?

Je n’ai pas eu de vraie difficulté, je suis de nature à être ouverte au changement, donc l’adaptation ici s’est faites assez naturellement.

En tant qu’ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international, quelles sont selon toi les trois qualités essentielles pour devenir volontaire ?

  • Patience,

  • Partage,
  • Autonomie.

Si tu devais promouvoir l’engagement citoyen à l’international en une phrase…

S’engager : c’est une leçon de vie pour celui qui veut apprendre et voir autre chose que ce qu’il ne connaît déjà.

Et après ?

Quels sont tes projets post-volontariat ?

Trouver une autre mission plus longue.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Pour les futurs volontaires : s’engager ça veut dire être prêt à changer. Soyez prêts !

Voir plus d’informations sur le projet "Les Ambassadeurs"

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats de Madagascar : par mail ev.madagascar@france-volontaires.org