Mathilde, VSI pour le Bureau d’appui santé et environnement

© Mathilde, VSI au Tchad

Mathilde est assistante programme et communication en VSI (Volontaire de Solidarité Internationale) pour l’ONG tchadienne Bureau d’appui santé et environnement (BASE). Elle nous raconte son parcours et nous présente ses missions.

18/07/2017

Cela fait plus de deux ans et demi que Mathilde a posé ses valises à N’Djamena . D’abord Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) pour le Centre d’Information et de Liaison des ONG (Cilong) pendant 1 an, elle a débuté une nouvelle mission, toujours en tant que VSI, il y a un an et demi. Recrutée par France Volontaires pour venir en appui à l’ONG tchadienne Bureau d’appui santé et environnement (BASE), elle est assistante programme et communication pour une durée de 2 ans. Ses activités consistent à aider à la supervision des projets, à la planification, à assurer les relations avec les bailleurs, le reporting, à animer le site internet et les réseaux sociaux et à produire les documents édités (bulletins d’information, dépliants…). Si ses missions lui plaisent, elle a aussi la chance d’avoir des « collègues géniaux en tant que personnes » et auprès desquels elle a beaucoup appris.

Mathilde a été sensibilisée très jeune à la solidarité et à l’entraide et a pour ainsi dire toujours été engagée à l’échelle locale. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est orientée dans la coopération et la solidarité internationale : « Plus tu grandis, plus tu as envie d’élargir tes horizons ».

Diplômée de Sciences Po Lille en relations internationales, Mathilde a effectué plusieurs stages dans des pays en développement (Philippines, Zambie, République Démocratique du Congo) avant son premier VSI. Elle voit ce statut comme un tremplin et un moyen de développer ses compétences, tout en évoluant dans une structure locale pour participer au renforcement de cette dernière, qu’elle espère « plus forte à mon départ qu’à mon arrivée », et pour être au plus proche de la culture de son pays d’accueil.

A la fin de sa première mission, Mathilde n’avait pas la volonté de quitter le Tchad : « l’impression de ne pas avoir fini ce que j’avais à faire ici » et « la formule du VSI me convenait bien ». 

Si elle estime que Tchad n’est pas un pays facile (entre les consignes de sécurité, le climat parfois inhospitalier et la barrière socioculturelle avec une partie de la population), la jeune femme curieuse et passionnée s’y épanouit : « il y a des problèmes tout le temps, mais toujours des solutions, tu trouves des ressources là où tu ne les aurais pas imaginées ! ». Elle a tout de même deux regrets : ne pas mieux maîtriser l’arabe tchadien (que, de l’avis de beaucoup, elle parle déjà très bien !) et ne pas avoir pu découvrir l’intérieur du Tchad (même s’il lui reste encore quelques mois pour y remédier).

Arrivée au Tchad à 23 ans et maintenant âgée de 26, elle a le sentiment de s’être responsabilisée et d’avoir pris beaucoup de recul sur elle-même et le monde qui l’entoure, ainsi que sur ses envies pour la suite. C’est d’ailleurs toujours dans un pays en développement qu’elle se projette, idéalement dans une ONG nationale ou internationale en Asie du Sud-est.

Son dernier challenge avant de finir sa mission ? Mener à bien la 3ème édition de la caravane ophtalmologique, projet qui lui tient particulièrement à cœur et qui serait à ses yeux le point d’orgue de sa mission.

La caravane ophtalmologique permet de faciliter l’accès de la population rurale à des consultations et des prescriptions de lunettes. France Volontaires soutient cette troisième édition et lance un appel aux dons pour financer ce projet ! Pour en savoir plus : cliquez-ici.

Portrait Chinois : Si le Tchad était...

• Un animal : un hippopotame
• Un objet : un couteau
• Un plat : la boule (plat populaire tchadien à base de mil ou de riz)
• Une couleur : le jaune
• Une chanson : Jaloux saboteurs de maître Gazonga
• Un livre : le Souffle de l’harmattan de Baba Moustapha
• Un sport : le lever de coude !

En savoir plus sur la Caravane Ophtalmologique

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats Tchad :  ev.tchad@france-volontaires.org