Nana, première volontaire ghanéenne en France

Nana est originaire du Ghana et effectue actuellement une mission de volontariat de réciprocité en France. Depuis 3 mois, elle participe et anime différents modules au sein du collège privé Jeanne d’Arc à Saint Eloy les Mines (région Auvergne-Rhône-Alpes). Portrait de cette première volontaire ghanéenne en France.

23/01/2018

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Nana. Je suis ghanéenne et j’ai 24 ans. Je suis polyvalente, motivée et très souriante. Mon domaine de formation est "Bilingual Office Management" à l’Alliance Française d’Accra, au Ghana. J’aime le domaine de la communication et de la presse.

Comment as-tu connu le programme de réciprocité ? Qu’est-ce qui t’a motivé à y participer ?

J’ai connu ce programme grâce à France Volontaires Ghana, où j’ai effectué une mission de bénévolat pendant 6 mois. D’après moi, le volontariat de réciprocité est une très belle opportunité de partager et d’apprendre aussi.

Qu’est-ce que ça fait, pour toi, d’être la toute première volontaire ghanéenne en mission de service civique de réciprocité en France ? 

C’est vraiment génial ! Car je crois qu’après moi il y aura d’autres jeunes ghanéens qui vont venir pour vivre la même expérience. 

Peux-tu nous parler de la structure dans laquelle tu effectues ton volontariat de réciprocité ?

J’effectue mon volontariat dans un collège catholique (Collège Jeanne d’Arc) situé à Saint Eloy les Mines, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est une petite école. Je fais principalement de l’accompagnement personnalisé en anglais avec des élèves âgés entre 10 et 15 ans.

En quoi consiste précisément tes missions au sein de cette structure ?

  • Ateliers anglais : compréhension orale et écrite
  • Ateliers culture : histoire du Ghana, gastronomie...
  • Ateliers musicaux : chants français et ghanéens 

As-tu des compétences liées à ta mission de volontariat ? 

Oui car je faisais des études en anglais. J’organisais également au Ghana des ateliers pour de jeunes adolescents sur différents sujets. En parallèle, je suis musicienne. 

Qu’espères-tu acquérir, tant professionnellement que personnellement, pendant ta mission ?

  • L’expérience d’enseignant 
  • La capacité d’adaptation à différentes cultures
  • Aider les enfants à apprendre une langue étrangère 

Quelles ont été tes principales motivations pour partir en tant que volontaire de réciprocité ?

  • L’opportunité de partager mes expertises
  • Découvrir un autre pays
  • Apprendre et m’adapter à une culture différente de la mienne

Est-ce que la France correspond à l’image que tu t’y faisais avant de venir ? 

Oui, je crois !

Que souhaites-tu faire après ta mission ?

J’aimerais continuer ma formation en communication et relations internationales afin de travailler dans une organisation internationale par la suite.

Pour plus de renseignements, contactez France Volontaires Ghana : ev.ghana@france-volontaires.org