Phénicie, au Cambodge : "L’occasion de faire une pause pour me redécouvrir"

Pour quelle(s) raison(s) as-tu eu envie de participer à ce projet d’engagement en Service Civique ? Quelles sont tes attentes ?

C’est pour moi l’occasion de faire une pause pour me redécouvrir et construire un avenir qui me corresponde plus. J’étais secrétaire médicale dans un hôpital depuis 3 ans et si j’ai choisi ce secteur c’est pour l’écoute et le contact avec les patients. Malheureusement, le côté administratif de mon travail prenait le pas sur les échanges humains. 

J’ai toujours été attirée par l’Asie, notamment du Sud -Est. J’avais envie de partir au Cambodge depuis longtemps. La mission locale le savait et m’a donc contacté pour me parler du projet. C’était une opportunité rêvée ! J’espère pouvoir semer des petites graines de bonnes idées et de bons souvenirs, quelque chose qui inspire derrière moi.

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

C’est encore mieux que ce j’imaginais ! La vie, les gens, le pays… Tout me plaît. La circulation, par contre, est très anarchique, mais pour autant je me sens vraiment en sécurité ici.

Quelles sont les actions que tu as réalisées pour le moment ?

Lors des entretiens, j’avais indiqué vouloir travailler avec des enfants. Je vais donc intervenir dans plusieurs associations. J’ai passé ces premiers jours au sein d’une association d’aide aux enfants et adolescents handicapés. Cours d’anglais, jeux éducatifs, exercices physiques, sortie au marché et à la pagode… Pour l’instant, je participe à leurs activités.
J’ai appris quelques mots de Khmer avant de venir mais la communication passe surtout par les gestes avec les enfants. Je me sens vraiment à ma place.

Sais-tu déjà quels sont tes projets après cette mission ?

J’aimerais repartir à l’étranger quelques mois pour perfectionner mon anglais. Et ensuite, je pense peut-être passer le concours d’infirmier. Et puis… revenir au Cambodge ! Quoiqu’il en soit, je veux continuer à travailler dans le domaine médical et social.

Quel objet insolite as-tu apporté avec toi dans tes valises et pourquoi ?

J’ai ramené des herbes de Provence et de la lavande pour les faire sentir aux enfants. C’est un bon moyen de stimuler leur sens, notamment pour les enfants handicapés. 

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats du Cambodge par mail ev.cambodge@france-volontaires.org 

Visitez la rubrique Cambodge du site des Espaces Volontariats