Formation en design d’accessoires textiles et/ou de vêtements

Congé Solidaire®, de 2 semaines, au Pérou

Former la couturière de l’association Mano a Mano en design d’accessoires textiles et/ou de vêtements en tissus afin de développer les ventes pour le compte de l’association.

OBJECTIF

Former en design de vêtements (T-shirt, chemises) et d’accessoires textiles (porte-monnaie, portefeuilles, pochettes pour tablettes, porte-bouteilles, etc.) afin d’aider l’association Mano a Mano à développer de nouveaux modèles adaptés aux goût des acheteurs français.

L’association Mano a Mano a mis en place 5 activités pour permettre aux habitants de La Ensenada (quartier de Comas dans la périphérie de la ville de Lima) de bénéficier d’une source de revenus :

  • La restauration avec la vente de pâtisseries et le restaurant,
  • La construction à La Ensenada, où les femmes construisent elles-mêmes les infrastructures de la communauté (parcs, jardins, bibliothèque, etc.),
  • Le ‘développement durable’ avec des formations au recyclage, à la gestion des déchets et le compost.
  • L’éducation avec l’animation de la bibliothèque et de la médiathèque ainsi que la mise en place des « vacances utiles » pour les enfants de la Ensenada de Janvier à Février.
  • L’hôtel solidaire où les touristes de passage et les volontaires peuvent se loger.

De plus, l’association est en train de développer de nouveaux partenariats afin de proposer des circuits touristiques dans tout le Pérou. A ces activités s’ajoutent les ventes liées aux confections de tissu de l’association.

Depuis sa création en 1994, Mano a Mano développe différentes formations pour les femmes de la Ensenanda. Jusqu’en 2005, et afin de financier ses actions, l’association achetait de l’artisanat péruvien puis l’envoyait en France pour que Mano a Mano France en assure la commercialisation (le siège de Mano a Mano France se situe dans Le Perche). Deux femmes de la Ensenanda qui participaient aux activités de l’association depuis ses débuts ont souhaité changer de stratégie. Plutôt que d’acheter l’artisanat, il devenait plus rentable de le faire elles-mêmes. Mano a Mano commence donc en 2005 avec une petite machine à coudre, à fabriquer des sacs et des gilets. L’activité se développe, et en 2007, Enma arrive et est nommée Responsable de l’atelier couture. En parallèle à ses activités avec Mano a Mano elle suit depuis 2011 une formation professionnelle de couturière. Elle a donc appris à faire des patrons, à utiliser des machines plus imposantes de type industriel, etc.

Aujourd’hui en 2015, Mano a Mano a investi dans du matériel industriel (deux nouvelles machines à coudre industrielles). Ils produisent grâce à cela : des sacs, des trousses, des trousses de toilettes des porte-monnaie. La production s’est élargie et ils fabriquent à présent des boucles d’oreille, des bracelets, des portes bouteilles, des colliers, etc. 

Mano a Mano souhaiterait pouvoir augmenter et diversifier la vente donc proposer de nouveaux produits plus attractifs pour les touristes et les ventes en France.

Mano a Mano souhaiterait recevoir un styliste-designer-couturier afin que celui-ci puisse aider Enma à dessiner de nouveaux produits et/ou vêtements qui correspondraient aux goûts des marchés français.

INTERVENTION DU VOLONTAIRE

Le/la volontaire débutera sa mission par une phase d’observation et d’adaptation au sein de l’association.

La première mission avec Mano a Mano sera surtout une mission d’audit et servira à mettre en place les missions suivantes.

Le/la volontaire commencera sa première semaine de mission en cherchant à comprendre comment fonctionne l’atelier. Il/elle ira ensuite à Gamarra, dans un centre de vente de tissu (situéà 1h de Comas en bus) afin de voir les tissus, le matériel et de comprendre comment fonctionnent les relations avec les fournisseurs au Pérou. Ensuite et toujours en compagnie d’Enma, le/la volontaire ira visiter des marchés d’artisanat dans le centre de la ville et/ou à Miraflores afin d’observer le type de produits qui se vendent sur le marché.

Lors de la seconde semaine de mission, le/la volontaire cherchera à créer un ou plusieurs prototypes de produits de son choix (sacs, portemonnaies, teeshirts, porte-tablettes etc.) en indiquant le budget ainsi que le cout de production de chaque article.

Les missions suivantes seront des missions de design plus pratiques selon ce qui aura été conclu par le/la premier(e) volontaire.

Cette mission est proposée par :