Santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant

VSI, de 12 mois, au Cameroun

Cadre descriptif de la mission

Date prévue d’arrivée du (de la) volontaire : Novembre 2016

Résumé de la mission

La section Santé de l’Unicef apporte un appui au Ministère de la santé Publique à travers l’élaboration des politiques et stratégies de santé au niveau national et la mise en œuvre des interventions à haut impact sur la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant au niveau opérationnel. Cette opérationnalisation se fait soit directement par l’équipe santé basée au bureau de Yaoundé soit à travers les deux sous bureau de terrain (Maroua et Bertoua). Dans ce cadre le (la) Volontaire apportera un appui technique sur les interventions sous-directives communautaires, de la Lutte contre le paludisme et des urgences liées à l’amélioration de la santé de la mère du nouveau-né et de l’enfant. Il (elle) apportera aussi un appui à la mobilisation de fonds et à la rédaction de tous les documents liés à la gestion de la section (Plan de travail, les rapports périodiques, les rapports aux donateurs) et d’autres documents stratégiques

Historique du projet et/ou de la structure d’accueil

La situation du développement humain des pays subsahariens n’a pas connu de progrès significatifs depuis une décennie. La mortalité infanto juvénile et la mortalité maternelle y demeurent élevées. Nombre de ces décès sont dus par des causes évitables (pneumonie, diarrhée, malnutrition, faible hygiène du cadre de vie et paludisme) dont la prise en charge relève des interventions à haut impact sur la santé du couple mère-enfant.

Le Gouvernement du Cameroun et le Système des Nations Unies (SNU) s’engagent dans une coopération par cycle de quatre (04) ans. Chaque cycle prend en compte les apprentissages du cycle précédent et s’adapte au contexte régional et national pour la rédaction du prochain cycle.

L’UNICEF, appartenant au SNU, contribue à la réalisation des droits de l’enfant. A cet effet, la section Santé contribue à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile. Ce programme constitue l’une des priorités du programme de coopération UNICEF/Gouvernement du Cameroun du cycle 2013-2017 et sera vraisemblablement une priorité du cycle 2018-2022. Il s’articule autour :

  • De la santé de la Mère et de l’Enfant en particulier la santé néonatale.
  • La vaccination et la réponse aux épidémies
  • Les urgences et les situations humanitaires

La section Santé collabore avec les autres sections de l’Unicef à savoir Nutrition, Wash, Education, Protection de l’enfance, VIH/SIDA, le Monitoring et évaluation.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la proposition de recrutement d’un Volontaire au sein du bureau de l’UNICEF à Yaoundé. Sous la supervision du chef de la section Santé, le volontaire aura pour mission d’apporter son expertise à la mise en œuvre des interventions au niveau communautaire pour la survie de la mère et de l’enfant.

Finalités et Objectifs :

Sous la supervision du chef de la section Santé et en collaboration avec les membres de la section, le (la) volontaire aura pour mission d’apporter son expertise pour :

  • La mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des Interventions ;
  • La lutte contre le paludisme ;
  • La réponse aux urgences et aux situations humanitaires.

Zone d’intervention

L’UNICEF agit dans tout le Cameroun mais particulièrement dans 4 régions sous la coordination de 2 sous bureaux : Le sous bureau de Maroua (Nord et l’Extrême-Nord) et le sous bureau de Bertoua (l’Est et de l’Adamaoua).

Public concerné

Femmes et enfants.

Ressources humaines, matérielles et financières du projet d’accueil

La section Santé, faisant partie du « Programmes » de l’Unicef, est divisée entre le bureau pays, à Yaoundé, et les deux sous-bureaux de Maroua et Bertoua. Ces deux sous-bureaux mettent en œuvre les programmes réguliers de développement et les programmes liés aux problématiques humanitaires Cameroun.

L’équipe du niveau central, à Yaoundé, est composée d’un chef de section, de deux spécialistes santé, d’un ou plusieurs spécialistes vaccination, des spécialistes de communication et d’assistants de programmes. La section Santé mène des activités holistiques couvrant la vaccination y compris la poliomyélite, la santé de la mère, du nouveau-né et l’enfant et la réponse aux urgences humanitaires. Elle développe les synergies d’action avec les sections suivantes : Nutrition, VIH, Education, WASH et Protection de l’Enfance.

Aux côtés de la partie programmatique se tient la partie dite des « Opérations » qui assure le soutien à la mise en œuvre des activités des différentes sections. La partie opération est composée du service des ressources humaines, du service financier, du service logistique et le service « Information et télécommunication ».

Enfin des équipes travaillent de manière transversale sur la communication, la mobilisation de ressources et les politiques sociales en relation avec la Représentante de l’Unicef au Cameroun.

Place et rôle du (de la) volontaire dans le dispositif du projet

Le (la) volontaire intégrera la section santé décrite plus haut. Il (elle) sera supervisé(e) par le chef de section. Il (elle) travaillera majoritairement avec les acteurs gouvernementaux de la santé au Cameroun.

Objectifs attendus / Activités à mener

  • Appuyer techniquement la section Santé dans la planification et la mise en œuvre de ses Plans de Travail Glissant (PTG) 2016 – 2017 ;
  • Participer à la collecte des données au niveau des différents districts de santé couverts par le programme et les appuyer dans leur compilation, analyse pour la prise de décision et diffusion ;
  • Appuyer les partenaires du gouvernement dans la mise en œuvre des activités de lutte contre paludisme menées avec l’appui de l’UNICEF ;
  • Appuyer techniquement les préparatifs, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier au Nord et à l’ extrême Nord ;
  • Contribuer à l’élaboration/révision des différents documents de stratégies, normes et standards, guide opérationnels des partenaires gouvernementaux œuvrant autour de la santé ;
  • Participer aux réunions avec les responsables des ministères pour la revue du programme et le suivi de la mise en œuvre des recommandations et résolutions ;
  • Contribuer à la documentation et à l’archivage des documents dans la section ;
  • Donner un appui aux autres composantes de la section dans la lutte contre la morbidité et la mortalité chez les enfants et faire un rapport final de l’appui apporté au Bureau.

Contexte de vie :

Lieu de vie : Capitale (Yaoundé). Climat type tropical tempéré/humide avec une moyenne de température variant entre 18 et 30°c.

Profil du (de la) candidat(e)

Administrateur de santé ou diplôme en sciences sociales (médecin, technicien supérieur en santé ou infirmier de sante publique) avec des compétences en Santé publique ou en sciences sociales. Connaissance de l’outil informatique. La connaissance de l’anglais serait un plus.

Conditions

Candidatez :

Cette mission est proposée par :