Sibory, au Tchad : "Le volontariat, une expérience dont on tirera les bénéfices toute sa vie."

Qui es-tu ?

Peux-tu te présenter en 4 mots ?

  • Calme
  • Curieux
  • Créatif
  • Indépendant

Pour quelle raison ce projet d’engagement en Service Civique ?

J’ai choisi le Service Civique à l’international car je voulais voyager à l’étranger tout en rendant ce voyage utile.

Quels objets as-tu apportés avec toi dans tes valises et pourquoi ?

Beaucoup de livres, mais je ne pense pas que je vais avoir le temps de tout lire. J’en ai pris trop !

L’interculturalité

Quelles ont été tes premières impressions à ton arrivée ?

J’avais beaucoup d’appréhension à l’idée de venir au Tchad car c’est un pays qui, vu de France, a une « mauvaise réputation », mais l’accueil chaleureux des volontaires présents ici m’a très vite mis à l’aise.

Quelles sont les différences qui t’ont le plus marquée entre la France et ton pays d’accueil ?

La première chose qui m’a le plus marqué est la chaleur, la température atteint facilement les 40° ! Mais aussi la circulation… Il n’y a pas vraiment de code de la route.

La mission

Quelles sont les actions que tu as réalisées pour le moment ?

Je suis arrivé il y a seulement 2 semaines, donc pas grand-chose, mais je suis actuellement en train de participer à l’organisation de l’anniversaire de la Maison de la Petite Entreprise, qui est un projet de l’association Bet Al-Nadjah. C’est une structure qui sensibilise et accompagne les jeunes tchadiens porteurs de projets dans la création de petites et très petites entreprises. 

Je vais également voir les actions que mènent les volontaires du Comité pour le Développement du Volontariat au Tchad au sen des maisons de jeunes, dans les quartiers défavorisés de la ville.

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ?

J’ai surtout eu des difficultés concernant les équipements de base, qui sont très différents de ceux auxquels j’ai l’habitude d’avoir accès.

En tant qu’Ambassadeur de l’engagement citoyen à l’international, quelles sont selon toi les trois qualités essentielles pour devenir volontaire ?

Pour moi, il est primordial d’avoir de l’ouverture d’esprit, de la volonté et de savoir s’adapter à un environnement qui est différent de celui dans lequel on vit habituellement.

Si tu devais promouvoir l’engagement citoyen à l’international en une phrase…

« L’engagement citoyen à l’international est une expérience unique à faire au moins une fois dans sa vie. »

Et après ?

Quels sont tes projets post-volontariat ?

Mes projets après ce service civique sont de reprendre mes études et pourquoi pas de continuer à effectuer des voyages humanitaires.

Un conseil aux futurs volontaires ?

Mon conseil serait de laisser ses à priori chez et de voir ce volontariat comme une expérience dont on tirera les bénéfices toute sa vie.

Pour plus de renseignements, contactez l’Espace Volontariats du Tchad : par mail ev.tchad@france-volontaires.org