En ligne ! Téléchargez la synthèse de l’étude "Les acteurs de Bourgogne-Franche-Comté et l’engagement de service civique à l’international et en réciprocité"

Mardi 3 juillet 2018, BFC International a présenté l’étude régionale "Les acteurs de Bourgogne-Franche-Comté et l’engagement de service civique à l’international et en réciprocité". Une journée organisée avec le soutien de la Région et de France Volontaires.

10/07/2018

L’engagement de Service Civique à l’international et en réciprocité est un dispositif de l’Etat permettant à un organisme d’envoyer un volontaire à l’étranger ou d’accueillir un volontaire international pour effectuer une mission d’intérêt général de 6 à 12 mois, dans le cadre d’un projet de coopération internationale entre deux structures. Encore méconnu et peu utilisé, c’est un véritable levier à l’ouverture au monde des jeunes et à leur engagement citoyen.

Constatant son intérêt et son potentiel de développement en région, différents acteurs se sont réunis de décembre 2017 à avril 2018 au sein d’un comité de pilotage régional pour conduire une étude. L’objectif : identifier les besoins et les attentes des acteurs de Bourgogne-Franche-Comté et définir des recommandations pour développer l’engagement de Service Civique à l’international et en réciprocité en région.

  • 61 structures interrogées via un questionnaire en ligne dont : 39 associations, 5 collectivités, 9 établissements d’enseignement et de formation.
  • 8 départements représentés
  • 39 structures rencontrées dont : 20 associations, 7 collectivités, 10 établissements d’enseignement et de formation

SUR 61 STRUCTURES :

  • 54 n’ont jamais envoyé de volontaires en Service Civique à l’international. Pour elles, l’obstacle principal est l’aspect administratif.
  • 52 n’ont jamais accueilli de volontaires en Service Civique en réciprocité. Pour elles, l’obstacle principal est l’aspect financier.
  • L’aspect financier, les démarches administratives et l’accompagnement du volontaire sont les principaux freins à l’engagement des structures de la région dans le dispositif, tout particulièrement lorsqu’il s’agit de l’envoi d’un volontaire.
  • 7 structures ont déjà envoyé un volontaire en Service Civique à l’international. Pour elles, la première difficulté est l’aspect administratif.
  • 8 ont déjà accueilli un volontaire international dans le cadre d’un partenariat avec une structure à l’étranger. Pour elles, la première difficulté est également l’aspect administratif.

Les structures expérimentées confirment que les démarches administratives sont réellement très contraignantes, tout particulièrement lors de l’accueil de volontaires, mais relativisent l’importance du frein financier en comparaison aux structures nonengagées.

Une étude réalisée par Adèle Bresson, engagée en Service Civique, avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté, France Volontaires, l’Agence du Service Civique, le DRAAF, la DRJSCS, l’académie de Dijon, l’académie de Besançon, le CRIJ Bourgogne-Franche-Comté et Léo Lagrange Centre-Est.

Téléchargez la synthèse

Voir les photos de cette journée

Pour plus de renseignements, contactez Julien Bécasse : par mail julien.becasse@france-volontaires.org