Tanneguy, coordinateur de projet environnemental au Pérou

© Espace Volontariats Pérou

Rencontre avec Tanneguy, parti avec son épouse, à Manchay près de Lima. Tous deux sont volontaires pour le projet Manchay Verde. L’objectif ? Sensibiliser les jeunes et leurs familles aux questions environnementales mais aussi planter des arbres et les irriguer avec des eaux usées.

13/11/2018

En quoi consiste ta mission ?

Je suis coordinateur de projet environnemental. Mon rôle est d’assurer la pérennité du projet Manchay Verde à travers ses plantations et d’animer les projets éducatifs. Mises à part les différentes plantations, on mène plusieurs actions tout au long de l’année : des olympiades environnementales, un concours de recyclage, un concours de maquette, une campagne de nettoyage du rio, etc. L’intérêt c’est de pouvoir sensibiliser aux questions environnementales les enfants et à travers eux leurs familles. Une grande partie des personnes qui vivent à Manchay viennent des provinces. Elles se sont rapprochées de Lima pour diverses raisons. Elles sont sensibles à tout ce qui pourrait améliorer leur cadre de vie, rendre l’air plus respirable ou encore verdir les collines. Pourtant, il y a beaucoup de travail à faire, notamment dans le domaine du recyclage. Les impacts au long terme sont difficiles à évaluer, mais on constate que depuis 2008, des bonnes pratiques sont conservées.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire du volontariat ?

C’est un projet de famille : ma femme et moi avions envie de partir. On voulait donner de notre temps aux autres, dans le respect de notre foi. Nous sommes tous les deux catholiques et la dimension missionnaire présente dans l’Évangile et rappelée par le Pape François a résonné dans nos cœurs et dans notre vie. Comme on partait avec un enfant, on voulait un cadre sécurisant et l’ONG Fidesco répondait à ce besoin.

Pourquoi le Pérou, pourquoi cette mission ?

Je suis paysagiste de formation et ma femme quant à elle a un profil commercial. La grande particularité de partir avec Fidesco c’est qu’on ne choisit ni sa mission, ni son lieu d’affectation. Il s’agit de mettre ses compétences au service des plus pauvres. Fidesco s’appuie sur les églises locales qui mettent en œuvre des projets de développement et envoie donc ses volontaires en fonction des besoins. Ma mission est un peu en lien avec mon métier en France, mais ma femme découvre un nouveau domaine : elle est professeure auprès d’enfants porteurs de handicaps dans un collège de Manchay.

Comment vis-tu ta mission depuis presque un an ?

Quitter son confort et démissionner de son travail en France, c’est une étape importante, mais il y a eu pour nous une seconde phase de "validation". Une fois sur le terrain, il a fallu se re-dire lors de difficultés : oui, je veux bien donner de mon temps et me rendre vraiment disponible aux autres. C’est un dépaysement culturel, surtout ici à Manchay. On est en périphérie de Lima, dans un environnement très pauvre et les contrastes sont marquants. On s’était préparés au choc, à ce contraste, mais il faut accueillir et intégrer les différences. Vivre sur place, ça a facilité notre intégration. C’est sûr qu’en tant qu’Européens on dénote de vivre à Manchay. On essaie de s’insérer localement et de contribuer à faire du lien social par exemple.

Qu’est-ce que tu retiens de cette expérience jusqu’à présent ?

De manière générale, je pense être ouvert à la rencontre, à la rencontre d’autrui et à accueillir l’instant comme il est. Mais en découvrant une culture, des personnes, en découvrant aussi la vie de foi locale je pense que ça m’a ouvert davantage. Même s’il nous a fallu faire des milliers de kilomètres pour nous en rendre compte, le premier prochain est à notre porte. C’est-à-dire que les personnes à aider ou à accompagner sont pas aussi loin que l’on pense. On rentrera différents.

Le mot de la fin ?

Le volontariat c’est donner du temps, mettre ses compétences au service des autres. On reçoit beaucoup plus que ce qu’on donne. C’est une raison valable de partir et quitter sa zone de confort !

La page Facebook de Manchay Verde

Le site de l’Espace Volontariats Pérou