Un-e adjoint-e au chef de projet

« Pour une gestion professionnelle des déchets dans la province de Vinh Phuk au Vietnam »

Fondé en 1976, le Gret est une ONG française de développement qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Dans plus de 30 pays, ses professionnels interviennent sur une palette de thématiques afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Il combine actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Le Gret est présent au Vietnam depuis plus de 20 ans. L’équipe du Gret Vietnam est composée d’une dizaine de salariés et dirigée par un représentant pays national. Travaillant sur des thématiques d’énergie, de renforcement des femmes dans les industries du textile et sur des problématiques foncières, le Gret Vietnam a la particularité de s’appuyer sur un riche réseau de partenaires.

Description du projet

A partir de mai 2016 et avec un financement de l’AFD, le Gret sera chef de file d’un pro-jet intitulé « Pour une gestion professionnelle et optimisée des déchets dans la province de Vinh Phuk au Vietnam ». L’ambition de ce projet est de doter les autorités ainsi que les opérateurs de stratégies et d’outils pour améliorer durablement la gestion des déchets dans 30 petits bourgs de la province. La province de Vinh Phuk est située au nord-est d’Hanoï et présente un dynamisme économique important, gérant des contraintes foncières et environnementales de plus en plus accrues. Ce projet d’une durée de 3 ans sera mené en partenariat avec l’Alliance des coopératives de la Province, le Centre Song Hong, une ONG locale, l’Institut de l’Eau et de l’Environnement en collaboration étroite avec les autorités de la province et en particulier avec le Sous-département des Pollutions Environnementales.

Les axes d’intervention et les actions mis en œuvre par le Gret

Dans le cadre de ce projet, le Gret est chargé de la coordination générale des activités, à savoir de gérer les relations avec les partenaires, d’élaborer et de mettre en œuvre les stratégies définies, de mettre en œuvre et d’assurer le suivi-évaluation continu des activités et le reporting auprès des bailleurs. Le projet est structuré en trois objectifs qui se déclinent en axes d’activités :

  • Réduire la saturation des décharges et les impacts néfastes sur l’environnement du traitement à travers i) des aménagements planifiés et des procédés de valorisation testés et fiables, ii) un meilleur suivi de la province des opérateurs de traitement ;
  • Renforcer les capacités des coopératives à rendre un service professionnel et optimisé de collecte à travers i) la mise en place d’un fonds d’équipements, ii) une stratégie de formation et d’accompagnement sur la gestion technique et financière, iii) la promotion auprès des ménages de ces services pour en assurer la pérennité et la visibilité
  • Produire des références et promouvoir le dialogue sur la problématique de gestion durable des déchets en milieu semi-urbain à travers i) la création d’un réseau de coopératives, ii) un dialogue renforcé entre les acteurs (autorités nationales, locales, opérateurs), iii) des ateliers de partage

C’est dans le cadre de ce projet que nous recherchons un(e) adjoint(e) au chef de projet national (statut VSI) pour l’appui à la mise en œuvre et au suivi des activités sous la responsabilité du Gret.

Missions/Fonctions

Sous la responsabilité du Responsable de Projet du Terrain (RPT basé au Cambodge) et du chef de projet national, l’adjoint(e) au chef de projet aura les missions principales suivantes pendant 24 mois :

1. appuyer le chef de projet national sur la planification, le pilotage et la coordination de la mise en œuvre des activités : production de notes méthodologiques, animation de réunions de coordination et de programmation des activités (réunions internes, réunions avec les partenaires, réunions des comités de pilotage, etc.), suivi des activités programmées et des résultats directs attendus. ;

2. rédiger et diffuser les comptes rendus techniques des projets : préparation et suivi des calendriers de remise des rapports d’activités, rédaction des rapports d’activités (intermédiaires et finaux), préparation de notes d’avancement, rédaction de comptes rendus de réunion, lettres d’information, etc. ;

3. Sous l’encadrement du RPT et en concertation avec le Représentant Pays, assurer la bonne gestion des moyens matériels et financiers du projet : organisation et suivi de l’exécution budgétaire (programmation et affectations des dépenses d’activité, de fonctionnement et de personnel), suivi financier (en lien avec les Représentant Pays), préparation des documents relatifs aux marchés des travaux et aux contrats de prestations de service (en conformité avec les règlements et les procédures en place dans chaque pays), etc. ;

4. apporter son expertise et renforcer celles des équipes locales pour la conduite de certaines activités : réalisation de diagnostics (études de pré-faisabilité, étude d’avant-projet sommaire, d’avant-projet détaillé), préparation d’outils de suivi environnemental, animation de processus de contractualisation pour la gestion et le suivi des services, etc. ;

La mission présente un caractère évolutif selon le déroulement des projets. De ce fait, la mission pourra être précisée ou modifiée ultérieurement en concertation avec le/la volontaire.

Contenu de la mission

Appuyer le chef de projet national pour le cadrage des stratégies d’intervention au démarrage

  • Appui pour le cadrage de l’identification des sites cibles et à la réalisation des diagnostics préliminaires ;
  • Appui à l’élaboration et à la mise en place des chronogrammes d’activités et des outils de suivi des activités ;
  • Appui au recrutement et à la formation des équipes locales (y compris partenaires) ;
  • Appuyer la définition des feuilles de routes et les plans d’action avec chacun des partenaires ;
  • Appui pour la mise en place du système de suivi – évaluation ;
  • Appuyer le chef de projet pour l’élaboration des rapports d’activités.

Pilotage et mise en œuvre des activités

Avec l’appui du RPT spécialisé sur la thématique ainsi que d’autres experts mobilisés, la première année sera consacrée à diverses études et activités :

  • Définir les termes de référence pour l’identification et la priorisation des sites, pour les activités de diagnostic initiaux (géolocalisation et état des infrastructures existantes dans la province) afin de réaliser une planification provinciale ; coordonner les enquêtes en lien avec le SDPE ;
  • Identifier et définir les stratégies de suivi des impacts environnementaux et sociaux (en lien avec IWE) ;
  • Définir la stratégie de formation et d’accompagnement des coopératives d’environnement ; définir les modalités de création et d’utilisation du fonds d’équipement pour les coopératives ;
  • Rédiger les rapports d’études, le document de synthèse ; conduire les restitutions nécessaires auprès des acteurs ;

Profil recherché

  • De formation supérieure dans le domaine des services urbains, de la gestion des déchets, de l’environnement (ingénieur) ;
  • Compétences en gestion de projet (administration et gestion de projet) ;
  • Expérience d’au moins deux ans dans un projet dans un secteur similaire dans les pays en développement ;
  • Une expérience relative à l’appui à des autorités locales et nationales serait un plus ;
  • Fortes capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Autonomie, rigueur et sens de l’organisation ;
  • Capacité pédagogique : qualités relationnelles ; capacités de coaching ;
  • Souplesse et adaptation, ouverture d’esprit à d’autres cultures ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (Word/Excel/Powerpoint) indispensable ;
  • Maîtrise du français et de l’anglais indispensable.

Conditions d’exercice du poste

  • Date de démarrage : Mai 2016 ;
  • Poste de volontaire de solidarité internationale (VSI) d’une durée de 24 mois, renouvelable ;
  • Indemnités de volontariat selon la grille du Gret (au minimum 1300 euros par mois) ;
  • Un billet d’avion par an est pris en charge par le Gret, ainsi que l’assurance maladie ;
  • Poste basé à Hanoï ;
  • Déplacements réguliers dans la province de Vinh Phuk et dans les sites ciblés par le projet ;
  • Les moyens de déplacement sont ceux du projet et du poste ;
  • Poste en lien avec la Responsable du Projet au siège, le chef de projet national et le Responsable du projet terrain basée au Cambodge.

Contact

Merci de transmettre CV (maximum 3 pages) et lettre de motivation à l’adresse e-mail suivante : accueil@gret.org et insérer dans l’objet du mail la référence « Adjoint CDP -Vietnam » avant le 30 mars 2016.

Merci de ne pas téléphoner. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

Pour en savoir plus sur le Gret : www.gret.org

Cette mission est proposée par :