Wilson, jeune haïtien en volontariat de réciprocité à Lyon

Wilson est originaire d’Haïti et effectue actuellement une mission de volontariat de réciprocité en France. Engagé auprès du SCD - Service de Coopération au Développement - il appuiera durant 9 mois Lyon-Haïti Partenariats (avec Oasis d’Amour et le CEFREPADE). Il nous explique son parcours, ses motivations et sa mission.

02/01/2018

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Wilson, j’ai 22 ans. J’ai fait mes études à l’école communautaire Gérard Baptiste de Vallue (ECGBV) à Haïti. Je suis volontaire dans l’Association des Paysans de Vallue (APV) qui travaille à l’échelle de la région goâvienne sur 4 grands domaines prioritaires : éducation, santé, agro-tourisme et promotion d’entreprise.

Comment as-tu connu le programme de réciprocité ? Qu’est ce qui t’a motivé à y participer ? 

J’ai connu le programme de réciprocité par l’Association des Paysans de Vallue d’Haïti. Grâce au partenariat qu’elle a lié avec Lyon-Haïti Partenariats (LHP), une association française qui regroupe tous les acteurs de Lyon et de la région lyonnaise, j’ai pu participer à ce programme. J’effectue ce volontariat par le biais du Service de Coopération au Développement (SCD). 

Je suis motivé à participer à ce programme tout d’abord pour découvrir la France et Lyon. Je souhaite aussi apprendre un maximum de choses afin de les partager à mon retour et les faire découvrir aux haïtiens.

Peux-tu nous parler de l’association dans laquelle tu effectue ton volontariat de réciprocité ?

Lyon-Haïti Partenariats est une association qui a pour but de de rassembler les acteurs de Lyon et de la région lyonnaise, engagés aux côtés de partenaires haïtiens, en vue de mettre leurs forces en commun, au service d’actions de développement en Haïti.

En quoi consistent tes missions au sein de cette association ?

J’ai pour missions de participer à des actions de solidarité internationale et d’éducation locale.

  • Auprès d’Oasis d’Amour, je suis mobilisé deux fois par semaine au sein de l’épicerie sociale.
  • Auprès du CEFREPADE, j’anime des ateliers de sensibilisation à l’environnement et à la coopération internationale en établissement scolaire.

Je propose également des cours afin d’apprendre des notions de créole haïtien dans un collège.

As-tu des compétences liées à ta mission de volontariat ? 

Oui car à Vallue, nous travaillons dans le secteur du tourisme. J’avais pour habitude d’enseigner le créole haïtien à des stagiaires. De plus, j’ai eu la chance d’effectuer à de nombreuses reprises le travail collectif.

Qu’espères-tu acquérir, tant professionnellement que personnellement, pendant ces 9 mois de mission ?

  • Avoir confiance en moi
  • Etre capable de monter un projet durable
  • Etre capable d’organiser des travaux collectifs 

Quelles sont tes principales motivations à partir en tant que volontaire de réciprocité ? 

Je souhaite découvrir une nouvelle culture et apprendre de nouvelles compétences.

Que veux-tu faire après ?

Beaucoup de choses vis-à-vis de tout ce que j’ai appris de cette grande expérience ! J’aimerais commencer à travailler sur un projet "jeune".

Pour plus de renseignements, contactez le SCD (Service de Coopération au Développement) : communication@scd.asso.fr