Abena et Isabel, volontaires ghanéennes prêtes à partir pour des missions de service civique en France

Le 10 novembre 2021, l’équipe de l’Espace Volontariats du Ghana a organisé une session de préparation au départ pour deux jeunes volontaires ghanéennes sélectionnées pour des missions de volontariat de solidarité en France sous le dispositif du service civique.

01/12/2021

La préparation au départ est une étape essentielle de l’expérience de volontariat. Au programme de ce temps fort, échanges avec les chargés de mission territoriaux France Volontaires basés en France ; discussions autour des aspects pratiques et logistiques comme les démarches administratives à effectuer à leur arrivée, sur la France, son climat, sa gastronomie ; réflexions et questionnements personnels autour de l’interculturalité….  

L’équipe a profité de ce moment pour leur poser quelques questions afin de prendre la température avant leur départ. Découvrez leurs réponses juste après !

Abena

  • Qui es-tu et quel est ton parcours ?

Je m’appelle Maame Abena Ntowaa Asante. J’ai étudié le français et la géographié à l’Université du Ghana et, pendant ces deux dernières années, j’étais professeur de français à l’Alliance française d’Accra.

  • Comment as-tu entendu parler de ta mission et comment as-tu postulé ?

Un ancien superviseur à l’Alliance Française m’a partagé son opinion selon laquelle cette mission serait une bonne occasion pour moi de progresser dans mon domaine et d’explorer la culture française à sa source. J’ai suivi France Volontaires Ghana sur Facebook et dès que la mission a été publiée, j’ai postulé.

  • Peux-tu nous présenter ta mission ? 

« Accompagnement à la scolarité et développement du lien social/citoyenneté/vie associative » est le nom de ma mission. Cela comprend des interventions en classe sous la supervision des enseignant.e.s, le partage de la culture ghanéenne et la sensibilisation des élèves sur la mobilité internationale. Je vais être accueillie par le LEAP (Lycée d’Enseignement Agricole Privé) Lestonnac à Beaumont-de-Lomagne pour 7 mois.

  • Quelles sont, d’après toi, les qualités nécessaires pour effectuer une mission de volontariat international ?  

Patience, volonté, tolérance et désir d’apprendre.

  • Qu’attends-tu de ton expérience en France en tant que volontaire ?  

Beaucoup de choses à apprendre et à découvrir ! Une nouvelle vision du monde et des Français.es en particulier.

  • En quoi cette mission représente une opportunité pour toi ?  

En tant que professeur de langues, je peux parfaitement comprendre les défis que représente l’étude du français. Cette mission me donnera également un aperçu de la manière de mieux transmettre mon amour de la langue aux autres. J’espère profiter de cette opportunité pour étudier d’autres possibilités de me développer dans le domaine de l’éducation.

  • Quelle vision as-tu de la France ?  

La France est le pays des bons gâteaux, des pâturages, et est riche en matière d’Art et d’Histoire.

  • Quel est ton état d’esprit avant le départ ? 

Je suis calme. Un peu nerveuse mais aussi excitée, et j’espère que tout se passera pour le mieux.

Isabel

  • Qui es-tu et quel est ton parcours ? 

Je suis Isabel Ananu Tangonyire, diplômée de l’Université du Ghana avec une licence en français et en linguistique. Je suis originaire de Paga, dans la Upper East Region au Ghana. Je suis passionnée par le fait d’apprendre de nouvelles choses, comme découvrir de nouvelles cultures et créer un impact partout où je peux me trouver.

  • Comment as-tu entendu parler de ta mission et comment as-tu postulé ?

J’ai entendu parler de cette mission grâce à un ami. J’ai postulé par mail auprès de France Volontaires Ghana en envoyant les documents requis – une lettre de motivation et un CV.

  • Peux-tu nous présenter ta mission ? 

Le titre de ma mission est « Accompagner l’école et les élèves dans un projet éducatif innovant en anglais ». C’est une mission de Service Civique de 8 mois à l’école Notre Dame du Plasker à Locminé ainsi qu’à l’école Saint Cyr-Sainte Julitte à Moréac, en Bretagne en France.

  • Quelles sont, d’après toi, les qualités nécessaires pour effectuer une mission de volontariat international ?

Être ouvert.e d’esprit, prêt.e à apprendre, enthousiaste, et surtout avoir un but ou un objectif clair. Avoir l’état d’esprit « volontaire » est une qualité essentielle car elle permet de travailler en allant de l’avant, d’avoir un impact et de mener à bien sa mission.

  • Qu’attends-tu de ton expérience en France en tant que volontaire ?  

J’espère acquérir de nouvelles compétences ainsi que d’en apprendre plus sur la culture française, le système éducatif en France, et surtout évoluer en tant que personne.

  • En quoi cette mission représente une opportunité pour toi ?  

Cette mission représente une véritable opportunité pour moi car elle me permettra d’élargir mes connaissances sur le système éducatif français ainsi que sur la culture française. En effet, j’aspire à travailler dans une institution éducative ainsi qu’au sein d’une organisation qui travaille sur des questions humanitaires et relatives à la mondialisation.

  • Quelle vision as-tu de la France ?

Je vois la France comme un grand et magnifique pays, avec de beaux paysages et des villes comme Paris, connue comme la « ville de l’amour », et des gens hospitaliers qui sont ouverts à l’intégration et à l’acceptation des cultures des autres ainsi qu’à la découverte de celles-ci.

  • Quel est ton état d’esprit avant le départ ? 

Un peu anxieuse et tendue, étant donné qu’il s’agit de mon premier voyage en Europe, mais également très excitée et enthousiaste d’entamer un nouveau chapitre de ma vie qui, je l’espère, sera rempli de belles expériences, aventures et apprentissage.