Appel à manifestation d’intérêt du F3E et de France Volontaires : Enquête « réciprocité et volontariat international d’échange et de solidarité »

France Volontaires publie un appel à manifestation à destination de consultant.e.s, afin de réaliser une étude questionnant l’utilité sociale du volontariat international, et plus précisément de mieux comprendre les différentes approches de la « réciprocité » dans le secteur du volontariat.

21/06/2022

Appel à manifestation d’intérêt

Le programme d’études piloté par France Volontaires entend questionner l’utilité sociale du volontariat international. En effet, comment comprendre, mesurer, décrire, ce que le volontariat apporte tant aux volontaires qu’aux bénéficiaires, aux sociétés et aux territoires, mais aussi à nos organisations, et à celles plus largement de la solidarité internationale ?

En effet, « les mobilités croisées » dans le volontariat existent dans le cadre des chantiers internationaux, depuis l’aprèsguerre. Quant au service civique, il accumule aujourd’hui plus de dix ans d’expérience dans des projets de ce type, et notamment d’accueil de volontaires sur le sol Français. Enfin, adoptée en août 2021, la loi de programmation relative au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales permet désormais l’ouverture du dispositif de Volontariat international de solidarité (VSI) à la réciprocité.

L’étude vise à faire « progresser la connaissance sur un sujet novateur ou stratégique » pour le secteur du développement (tant au « Nord » que dans les « Suds ») et de la coopération internationale : le principe de « réciprocité » dans le volontariat international. Il s’agira en effet de mieux comprendre les différentes approches de la « réciprocité » dans le secteur du volontariat, puis de dresser des premières analyses sur les effets et impacts des projets de « réciprocité » dans le champ du volontariat international d’échange et de solidarité, tant sur les parcours des volontaires concernés (insertion citoyenne, sociale et professionnelle), sur les structures d’accueil et d’envoi, et les territoires d’engagement. L’étude portera uniquement sur la France et l’international hors Europe ; c’estàdire la zone d’intervention de France Volontaires (pays de l’aide publique au développement).

L’action et les acteurs impliqués

En 2021, France Volontaires a répondu à l’appel à manifestations d’intention du F3e pour bénéficier d’une aide méthodologique et financière de la part de  l’organisme. Puis, en 2022, l’Agence du Service Civique rejoint le groupe de travail et décide de contribuer également financièrement, permettant ainsi de développer l’enquête sur un nouveau terrain parmi les pays du Sud partenaires.

Le sujet de la « réciprocité » intéresse un grand nombre d’acteurs du secteur du volontariat international, particulièrement hétérogènes : institutionnels (MEAE/CIV, ASC, région CVDL, ANVT, etc.) et associatifs (DCC, SCD, Ifaid, Cotravaux, etc.), étant impliqués dans des dispositifs et/ou mobilités différentes (chantiers, SC, VSI, notamment), mais aussi dans des champs et cultures organisationnels relativement différentes (éducation populaire, jeunesse, coopération décentralisée, solidarité internationale et développement, etc.).

Les autres acteurs impliqués dans létude, et notamment dans le groupe de travail, sont :

Agence du Service Civique / ATD Quart Monde / CLONGVolontariat / Cotravaux / DCC / DEFAP / MEAE DGMCIV / IFAID / La Ligue de lEnseignement / DJEPVA / Région CentreVal de Loire / SCD / Solidarité Laïque.

 

Le document à télécharger ci-dessous présente cet appel à manifestation d’intérêt et les modalités de réponse :

Appel à manifestation à télécharger