À Bonn, deux volontaires font entendre leur voix au symposium de l’Initiative germano-africaine pour la jeunesse

Du 6 au 8 mai 2019, c’est à Bonn en Allemagne que s’est tenu le symposium de l’Initiative germano-africaine pour la jeunesse. Cette initiative d’Engagement global (Allemagne) est soutenue par France Volontaires et l’Agence norvégienne pour l’échange et la coopération (NOREC). Pour ce grand temps d’échanges, soixante participants étaient au rendez-vous. Parmi eux, Basile et Désiré, deux volontaires burkinabé et togolais en mission de service civique à France Volontaires. Récit.

22/05/2019

Promouvoir les échanges entre les jeunes d’Allemagne et d’Afrique, c’est tout l’objectif de l’Initiative germano-africaine pour la jeunesse (African-German Youth Initiative ou « AGYI » en anglais). Du 6 au 8 mai, de nombreux acteurs européens et africains étaient réunis à Bonn pour réfléchir ensemble aux échanges entre jeunes européens et africains. Au programme : débats d’experts, groupes de travail et ateliers, présentations interactives…

Basile et Désiré, volontaires burkinabé et togolais en mission de service civique à France Volontaires, ont participé à ces deux jours d’échanges et de réflexions. « J’ai beaucoup appris sur la manière dont se font les échanges entre l’Europe et l’Afrique. De nombreux thèmes ont été abordés » témoigne Basile.

Les deux jeunes volontaires ont notamment apporté leurs témoignages et leurs idées lors de la table-ronde sur les bonnes pratiques pédagogiques en matière d’échange de jeunes et de volontariat international.

« Je souhaitais porter la voix du volontariat » explique Basile. La recommandation de Désiré à l’issue de ce symposium ?  « Plus de réciprocité du sud vers le nord. En arrivant en France, j’ai découvert énormément de choses que je pourrais faire profiter à la jeunesse de mon quartier en rentrant au Togo. Si les acteurs de la solidarité internationale arrivaient à une véritable égalité dans l’envoi réciproque des volontaires, les pays du Sud pourraient parvenir à un développement plus important. »

Ces ambassadeurs de la réciprocité ont porté haut les valeurs de France Volontaires !

Voir la rubrique de l’AGYI sur le site d’Engagement Global